Partagez|

Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Dim 24 Mar - 19:06

Crazy old women

En soirée, les gars du garage doivent se relayer pour être de « permanence », au cas où on aurait besoin d'eux, pour un dépannage d'urgence par exemple. Être le seul garage des environs, c'est bénéfique pour les affaires, mais ça demande plus d'investissement ! Et ce soir, c'est Chase qui a la joie d'être d'astreinte. Ces jours-là, il préfère rester tranquillement chez lui, plutôt que de traîner dehors. Il ne serait pas bien vu qu'on l'appelle pour un dépannage, et qu'il arrive complètement bourré par exemple (a) Alors, dans ce genre de cas, c'est plutôt devant sa télévision qu'il se pose, pour regarder du sport notamment. Ce n'est pas son programme de soirées préféré, mais le jeune homme n'a pas vraiment le choix - comme tous ses collègues, il doit bien y passer de temps à autre.

Ce qui le rend dingue, c'est quand il est d'astreinte, qu'il se force à passer la soirée chez lui, et qu'on n'a pas besoin de lui au final. Heureusement, ce soir, il n'en sera rien. Installé sur son canapé, pieds sur la table basse, soda à la main et clope au bec, Chase reçoit un appel sur le téléphone portable dédié au garage automobile. Au bout du fil, une vieille dame qui se plaint d'un véhicule, qui empiète sur son portail. Ni une, ni deux, le jeune homme décide de se bouger - enfin après avoir fini sa clope tout de même. Une fois la télévision et les lumières éteintes, le biker quitte sa petite maison sur Alder Street, pour monter à bord de la remorqueuse, qu'il a prise pour la soirée. Sortir ne le dérange pas, même si la nuit vient tout juste de tomber, mais ce qui l'ennuie le plus, c'est la destination... Hall Street. C'est là-bas que vit Alyssa Stewart, jeune femme qu'il s'emploie à éviter depuis des mois maintenant.

Comme les chances de la croiser sont tout de même relativement minces, le motard part sans se prendre la tête, en mettant de la musique dans son véhicule, à savoir la radio dans laquelle travaille Alyssa, qui passe à cette heure de bons vieux rock des années '70. Sur un air du groupe Bad Company, le jeune homme enclenche la seconde, et prend enfin la route. Sa gorge se resserre lorsqu'il remarque, sur place, le numéro de maison que la dame lui a donné, à savoir le 54. C'est au 56 qu'Alyssa réside, mais Chase, encore une fois, préfère ne pas y songer, et quitte sa remorqueuse pour aller sonner chez sa cliente. Il ne peut cependant pas s'empêcher de jeter un oeil à la maison voisine...

Ah bah vous voilà enfin !

S'exclame la dame, en ouvrant la porte. Sans prendre la peine de le saluer, la voilà qui fait de grands gestes, en direction de la voiture qui bloque la sortie de son garage, d'une vingtaine de centimètres à peine. Chase se gratte la tête en l'écoutant gueuler. Les vieux, ça gueule toujours pour un rien.

Vous avez vu ça quand même ?! Cette voiture est garée n'importe comment, vous vous rendez compte ? Et c'est comme ça depuis 1 heure au moins ! V'voyez, j'ai été gentille, je vous ai pas appelé tout de suite, mais là c'est trop, il y a des gens qui se rendent vraiment pas compte ! Vous imaginez, s'il y avait une urgence, et que je devais prendre ma voiture dans le garage ? Je fais comment, moi, dans ce cas-là, hein, dites-moi, je fais comment ?

D'ores et déjà blasé, Chase acquiesce, en prenant un faux air concerné. Pour tout dire, il n'a qu'une hâte : se barrer d'ici. Il ne se sent pas à l'aise, dans les parages. Cependant, il doit tout de même poser une question incontournable, histoire d'éviter un enlèvement de véhicule si possible :

Et vous savez pas du tout à qui appartient ce véhicule ?

Ah non, Monsieur ! Vous savez, moi je suis pas de ce genre-là, je passe pas mon temps à espionner mes voisins, alors je pourrais pas vous dire !

D'accord, je vais m'en charger.

Merci jeune homme.

Répond la dame, un fin sourire aux lèvres. Chase acquiesce une toute dernière fois, puis repart en direction de sa remorqueuse. Chez Alyssa, les lumières sont allumées, elle est sans doute à la maison. Le jeune homme secoue vigoureusement la tête, comme pour s'ôter ce genre de pensées de la tête, puis démarre la remorqueuse, et la déplace pour la placer correctement, afin d'intervenir le plus facilement et le plus rapidement possible sur le véhicule en question. Le motard descend de la dépanneuse pour finir, dont les gyrophares éclairent la rue par intermittence, puis tire le levier qui fera descendre la barre en métal et les sangles qui l'aideront à embarquer la voiture. Relevant les manches épaisses de son sweat à capuche et glissant une mèche de cheveux blonds derrière son oreille, le mécanicien s'apprête à passer à l'action...

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Dim 24 Mar - 21:32

Après une nouvelle journée de travail, Alyssa regagne son domicile, exténuée. Tellement fatiguée qu'elle a bien la flemme de sortir de sa voiture pour ouvrir le garage, remonter à bord, manoeuvrer, ressortir, refermer le garage...Elle suppose qu'il n'arrivera rien à son véhicule si il couche dehors cette nuit. Mais surtout, elle se dit qu'il est vraiment temps qu'elle fasse remplacer la porte du garage par une porte électrique, ça lui changerait la vie...Les places sont chères, et la seule qu'elle trouve est devant chez sa voisine, avec qui elle n'entretien pas vraiment de rapports. La petite vieille est plutôt du genre à chercher des problèmes partout, surtout là où il n'y en a pas, mais jusqu'ici elle a épargné la jeune Stewart. L'animatrice range donc sa voiture le long du trottoir avant de rentrer, n'ayant qu'une idée en tête : buller dans son canapé toute la soirée. Une idée qui n'est, semble-t-il, pas du goût de Jopllin, sa chienne qui, à peine la porte ouverte, lui fait la fête de nombreuses minutes, réclamant sa balade.

Sans prendre le temps de souffler, Alyssa prend quand même quelques minutes pour poser ses affaires. Elle attrape le collier de l'animal qu'elle lui passe autour du cou avant d'y accrocher la laisse, de la même couleur. Laissant la lumière allumée sans le faire exprès, elle part en promenade avec son adorable chienne, visiblement ravie de retrouver sa maîtresse après une longue journée de travail. La jeune femme fait un tour du quartier jusqu'à ce que Joplin semble décidée à bien vouloir rentrer. Cette chienne est adorable, mais elle a vraiment son caractère !

Sur le chemin du retour, Alyssa marche d'un pas lent, profitant tout de même de la douceur de cette soirée. La nuit est tombée, alors elle essaye de ne pas trop s'attarder non plus. Au fur et à mesure qu'elle s'approche de sa rue, elle distingue un bruit métallique. Un peu comme le camion-poubelle alors que ce n'est ni le jour ni l'heure. Il doit se passer quelque chose dans le coin. Assez proche pour voir ce qui se passe, elle voit une dépanneuse. Son coeur s'emballe légèrement, elle sent comme un malaise. Il n'y a qu'un garage dans les environs, donc elle connait forcément la personne qui le conduit pour avoir fréquenté un moment ses employés...Essayant de se sortir cette idée de l'esprit, elle secoue la tête.

« Bah tiens, encore un connard qui s'est garé comme un pied....»

Lâche-t-elle, comme si elle s'attendait à ce que Joplin réagisse ou réponde. C'est très fréquent, dans le coin, qu'un conducteur se gare un peu n'importe où, allant jusqu'à empêcher les voisins de sortir de chez eux, et Aly comprend que ça puisse être plus ou moins embêtant, même si elle n'a jamais eut ce problème. Et comme elle n'aimerait pas que ça lui arrive, elle essaye toujours de faire attention quand elle se gare devant chez quelqu'un, à ne pas gêner. Elle est donc loin de s'imaginer que la dépanneuse est là pour elle. C'est seulement en voyant que la dépanneuse est devant chez sa voisine qu'elle réalise que c'est justement là qu'elle s'est garée un peu plus tôt. Accélérant le pas, elle se met finalement à courir en réalisant que c'est sa voiture qu'on s'apprête à enlever.

« Attendez ! Attendez ! C'est ma v....»

S'arrêtant net devant la dépanneuse, Aly baisse les yeux. Elle s'attendait à connaître le conducteur de la dépanneuse, mais là, elle le connait plus que bien...Elle reconnait, même avec le mauvais éclairage de la rue, ces cheveux blonds. Elle prend une grande inspiration, elle se sent bizarre...ça lui fait quelque chose de le revoir après tout ce temps. Impossible de dire combien de secondes se sont passées, mais elle décide de reprendre la parole après ce léger 'blanc'.

« C'est ma voiture ! »

« Et bien vous gênez, mademoiselle ! Vous mordez sur mon bateau ! Si j'avais une urgence je ne pouvais pas sortir ! »

« Oui, bon, ça va, vous avez pas eut d'urgence ! Et puis, vous avez même pas de voiture ! »

« Quelle audace, vous n'avez donc aucun respect pour vos voisins ? Je vais faire une pétition, vous pourrez pas dire que je vous ai pas prévenue ! Et vous ? Vous vous décidez à enlever cette voiture, oui ? »

La petite vieille semble décidée à voir partir la voiture d'Aly à la fourrière, mais la brune n'est pas du même avis. Il est hors de question que sa voiture aille où que ce soit ! Joplin se met à aboyer sur la vieille dame qui fait un pas en arrière. La chienne n'est pas un animal méchant, mais elle n'aime pas qu'on s'en prenne à sa maîtresse. L'animatrice tire un peu sur la laisse pour la calmer, elle ne voudrait pas que cette folle fasse aussi une pétition contre son chien.

« C'est bon, c'est bon, j'arrive. »

Lance-t-elle à l'adresse de Chase, qu'il arrête la dépanneuse. Elle ne le pense pas capable d'embarquer sa voiture, maintenant qu'il sait que c'est la sienne et qu'elle est prête à la bouger. Alyssa ouvre la porte et enferme Joplin sans même prendre le temps de lui retirer sa laisse, puis attrape les clés de sa voiture avant de passer par le garage pour ouvrir la porte. Elle est énervée, cette vieille folle connait très bien sa voiture, rien ne l'empêchait de venir la voir pour lui demander de la bouger ! Et puis, elle ne gêne pas tant que ça, il y a largement la place de passer, si seulement cette folle avait une voiture ! Marchant d'un pas qui traduit largement sa colère, elle monte à bord de sa voiture, essayant de ne pas trop prêter attention à Chase. Elle n'en revient toujours pas qu'il se trouve là, depuis le temps qu'ils ne se sont pas vus...Elle en est tellement perturbée qu'elle cale. Elle met ça sur le coup de la colère puis recommence avec succès. Le temps de faire quelques manoeuvres, elle range la voiture dans le garage. Finalement, elle y réfléchira à deux fois, maintenant, avant de céder à la paresse...

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Dim 24 Mar - 22:08

Plus vite il aura embarqué cette voiture, et plus vite il pourra se barrer d’ici. Parce que, bizarrement, plus les minutes s’écoulent, et plus Chase a le pressentiment qu’il va tomber sur quelqu’un qu’il connaît, et pas n’importe qui. Alors, il se presse, gare la remorqueuse aussi bien que possible près de l’autre voiture, pour lui permettre de l’enlever facilement, et donc le plus rapidement possible. La dame qui l’a appelé reste devant chez elle, bras croisés, sourire aux lèvres, prête à assister à ce « spectacle ». On dirait presque que ça lui fait plaisir. Cela aurait dû mettre la puce à l’oreille du mécanicien, mais il est trop pris par le temps pour lui faire la conversation. Alors qu’il était à deux doigts d’installer les sangles autour des deux pneus arrière, le jeune homme entend une voix, sortie de nulle part, celle de la propriétaire sans doute, qui s’exclame de ne pas embarquer sa voiture. Cette voix, Chase la reconnaît, alors, soudainement sous le choc, le motard n’ose même plus bouger. Accroupi devant la voiture – qui est donc celle d’Alyssa – le biker reste immobile, en se maudissant d’avoir répondu à ce putain d’appel. Lorsqu’il se redresse, il affiche un air désolé, tandis qu’il sent son rythme cardiaque s’accélérer, à la vue de la belle brune. La surprise, en tout cas, semble partagée. Cela dit, l’animatrice radio semble déterminée à sauver sa voiture, et s’embarque dans une discussion houleuse avec sa voisine. Au passage, Chase en apprend des choses, mais il reste muet, debout sur le trottoir, comme un imbécile. Ce n’est que lorsqu’Alyssa disparaît chez elle, pour rentrer sa chienne, et récupérer ses clés sans doute, que le jeune homme retrouve soudainement sa langue. Il est agacé par l’attitude de cette vielle, qui l’a fait se déplacer pour rien, et qui a provoqué ces étranges retrouvailles…

Allez, allez, dépêchez-vous, enlevez moi cette voiture avant qu’elle ne revienne !

Nan mais vous vous foutez de ma gueule ? Vous saviez que c’était sa voiture, vous pouviez pas juste aller sonner à sa porte ?!

Non mais je ne vous permets pas jeune homme !

Lance la dame, offusquée par ce retournement de situation, et par le franc-parler du jeune homme, qui ne cherche aucunement à dissimuler son agacement.

Vous parlez d’une urgence, c’est un putain de bateau que vous avez dans vot’ garage en plus ! Nan mais je rêve ! S’exclame le beau blond, les sourcils froncés, avant de tourner le dos à la dame, pour prendre le chemin de sa remorqueuse. Ah les vieux je vous jure…

Grommelle le jeune homme dans sa barbe, avant de remonter au bord de la dépanneuse, pour la déplacer, et ainsi permettre à Alyssa de manœuvrer plus facilement pour rentrer sa voiture. La vieille dame, furieuse, se dépêche de rentrer chez elle et claque la porte au passage pour leur montrer son mécontentement. Fenêtres ouvertes, le mécanicien entend le véhicule d’Alyssa caler une fois, avant que le moteur ne rugisse pour de bon. Garé maladroitement dans une allée pour ne pas bloquer la rue, Chase descend de sa dépanneuse pour aller retrouver la belle brune, et s’expliquer avec elle. Autant dire qu’il a la gorge nouée, et pas qu’un peu, lorsqu’il s’avance vers son garage. Dès que la jeune femme s’extirpe de sa voiture, l’air en colère, le jeune homme tente de se justifier. Il se sent très con, là, tout de suite XD Et on ne peut pas dire que ça lui arrive souvent.

J’suis désolé, Aly, j’savais pas que c’était ta voiture...

Ça faisait une éternité qu’il n’avait pas prononcé ce surnom à voix haute, et ça faisait peut-être tout aussi longtemps qu’il n’avait pas fait des excuses à quelqu’un. Les mains dans les poches, l’air bien embêté, Chase ressemble à un petit garçon pris en faute…

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Dim 24 Mar - 22:47

Aly a la sensation de se retrouver au centre d'un mauvais film. Un mauvais scénario. Quelles étaient les chances qu'elle se retrouve face à Chase, lui même prêt à embarquer sa voiture jusqu'à la fourrière ? Limite, la brune se demande ce qu'elle aurait préféré : se retrouver face à Chase ou à Jay. A y réfléchir, les deux situations auraient été délicates. Elle est en colère, contre sa voisine, contre sa paresse, et contre le hasard...Tellement en colère qu'elle peine à démarrer sa voiture et qu'elle s'y reprend à plusieurs fois dans ses manoeuvres. Elle a une soudaine envie de se taper frénétiquement la tête contre son volant plutôt que d'affronter le biker, mais elle risquerait de se faire mal alors...

Refermant le garage, la jolie brune croise les bras et constate que sa folle de voisine est rentrée chez elle, alors que Chase, lui, est toujours là et qu'il s'approche d'elle. Soudain nerveuse, elle sent son coeur s'emballer quand en plus de lui adresser la parole il prononce son diminutif. Se frottant légèrement l'arcade, elle secoue la tête.

« C'est rien, tu pouvais pas savoir...

Finalement, j'ai eut d'la chance que ce soit toi de permanence, ce soir !
»

Lance-t-elle pour essayer d'alléger l'atmosphère. Elle sent un malaise entre eux, et sais très bien pourquoi. Elle tente une plaisanterie parce que ce sont les seules pirouettes dont elle est capable. Et puis, elle a vraiment eut de la chance dans l'histoire. Elle n'est pas sûr qu'un autre, même si elle les connait, lui aurait laissé le temps de déplacer sa voiture.

« Est-ce que...j'peux t'offrir un truc à boire ? Que tu te sois pas déplacé pour rien...! »

Propose-t-elle en haussant les épaules. Ce n'est probablement pas l'idée du siècle, mais elle sait que s'il y a une chose que Chase aime après sa moto, c'est bien boire un coup ! Et puis, elle sait qu'il déteste plus que tout être d'astreinte. Rester quelques minutes ne l'empêchera pas de répondre au téléphone s'il a un dépannage à faire. Elle se sent toute bizarre d'être là, face à lui, depuis le temps qu'ils ne se sont pas vus. Elle pensait pourtant que depuis, ça ne lui ferait plus rien, mais elle avait tort. Elle n'arrive d'ailleurs pas très bien à identifier les réactions de son corps, mais elle s'efforce de faire en sorte que le garagiste ne se rende pas compte de tout ça.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Dim 24 Mar - 23:13

La vieille dame s’est enfermée chez elle, vexée que son plan ne se soit pas déroulé comme elle l’aurait souhaité sans doute. De son côté, dans la dépanneuse, Chase est obligé de rassembler son courage. C’est étrange, la vie. Quand il est sur sa moto, qu’il route à toute vitesse, et qu’il prend des virages dangereux, la peur n’a aucune emprise sur lui. Quand il est amené, parfois, à manipuler des armes, dans le cadre du club, et qu’il pourrait se faire prendre par la police, Chase n’est pas inquiet non plus. Mais là, il sent son cœur faire des siennes, son esprit s’embrouiller. Juste parce que c’est Alyssa, et parce que leur histoire l’a marqué. Il ne sait même pas trop ce qu’il va lui dire, il craint même de bafouiller. C’est idiot. Pourtant, il sait qu’il ne peut pas y réchapper. Il ne va pas se barrer comme ça ! Ce serait débile. Et il en a quand même suffisamment dans le froc pour prendre les devants et agir. Ce n’est qu’une fille, après tout. Elle ne va pas le bouffer.

Prenant son courage à deux mains, le jeune homme lui fait même des excuses pour finir. Il ne voudrait pas qu’elle s’imagine qu’il a agi comme ça, sans réfléchir, et qu’il voulait la mettre dans l’embarras en embarquant sa voiture. S’il avait su qu’elle lui appartenait, il serait venu sonner à sa porte sans hésiter. D’ailleurs, la belle brune semble le comprendre parfaitement, et lui pardonne toute cette histoire en un clin d’œil. Déjà, Chase a l’impression d’avoir un poids en moins sur les épaules, même s’il lutte encore pour regarder la jeune femme dans les yeux à bien des reprises. Cela dit, celle-ci lui confie qu'elle ne regrette pas d’être tombée sur lui ce soir. Le biker finit par acquiescer à ses dires, en luttant à nouveau, cette fois pour afficher un sourire qui ne trahira pas sa gêne.

Ouais…

Souffle-t-il, en réalisant quelques secondes plus tard qu’il aurait peut-être pu étayer sa réponse davantage. Il craint soudainement un blanc, ou un silence gênant. Il n’est pas très à l’aise, et la proposition soudaine de la jeune femme ensuite ne l’aide pas du tout à calmer son appréhension, bien au contraire.

Carrément, ouais !

Répond le motard dans un sourire plus naturel. Et pourtant, à cet instant même, Chase se demande bien ce qui a pu pousser à accepter. Il aurait dû décliner cette invitation - du moins c’est ce que sa raison lui répète en boucle. Seulement, sa tête n’est apparemment pas la seule capable de prendre des décisions. Et on dirait bien que son cœur l’a devancée sur ce coup-là.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Lun 25 Mar - 19:41

Essayant de détendre l'atmosphère en balançant une petite phrase légère, elle réalise que l'effet escompté n'est pas du tout là. C'est presque pire. Dans le genre "y'a un malaise et ça se sent grave" ils ne peuvent probablement pas faire mieux. Mais c'est difficile de faire comme si de rien n'était. Autant pour lui que pour elle. Certains diront qu'elle n'est pas trop en position de jouer les victimes puisqu'elle a quand même trompé son petit ami de l'époque, et pourtant, elle a morflé elle-aussi. Elle se pensait capable d'entretenir une relation simple et sans sentiments, mais la quiche qu'elle est a finit par ressentir des trucs pour le biker. Des choses qui lui faisaient peur parce qu'elle savait que ça ne serait jamais réciproque. Finalement, ça tombait bien que Jay lui ait avoué être en train de tomber amoureux d'elle, ça lui a évité une peine de coeur supplémentaire. Elle n'était pas amoureuse, ni de Jay, ni de Chase, mais elle commençait à se sentir un peu trop dépendante de ces moments qu'ils passaient ensemble. Et ça, généralement, c'est mauvais signe...Surtout qu'elle n'éprouvait même pas ça pour Jay...

Frappant dans ses mains, comme si ça allait briser la glace, elle l'invite à entrer boire un verre. A défaut de briser la glace, ils peuvent toujours se bourrer la gueule, ça leur donnera l'impression d'être moins gênés. Elle a franchement hésité avant de lui proposé, se disant que c'est quand même 'risqué', mais d'un côté elle se voyait mal le laisser planté là, sur le trottoir, à côté de la dépanneuse, alors qu'il lui a quand même rendu service en allant dans son sens plutôt que dans celui de la vieille bique qui lui sert de voisine. D'un signe de la tête, elle lui fait comprendre qu'il peut la suivre jusqu'à l'intérieur.

« Joplin, laisse-le tranquille ! Panier ! »

Ordonne-t-elle à l'adorable chienne qui, ravie de voir quelqu'un, sautille partout autour du biker. Son odeur doit lui rappeler quelque chose. La chienne a du la sentir à de nombreuses reprises sur sa maîtresse. Mais comme l'animal est obéissant, elle file jusqu'à son panier où elle se met à jouer avec un jouet en plastique. Aly retire sa veste, qu'elle pose sur le dossier d'une chaise, puis les clés de la voiture sur la table du salon.

« Installe-toi, j'vais regarder c'que j'ai à boire. »

Propose-t-elle en s'éloignant dans la pièce voisine, la cuisine. Elle ouvre le placard qui lui sert de bar, et sort quelques bouteilles qu'elle pose sur le plan de travail. Elle jette un coup d'oeil dans le frigo et sort tout ce qui peut se boire. Haussant légèrement la voix pour qu'il puisse l'entendre, elle se met à énumérer tout ce qu'elle possède et qui peut potentiellement l'intéresser. Elle sait qu'il est d'astreinte pour le garage, et pour cette raison elle n'a pas sortit que de l'alcool, même si, honnêtement, un verre ne devrait pas lui faire de mal.

« J'ai...de la bière, vodka, rhum, du coca, de la liqueur d'amande, du jus d'orange, un fond de whisky...»

Sa voix n'est pas la plus assurée qui soit. Elle réalise seulement maintenant que Chase est dans son salon, après tout ce temps sans le voir. Elle ne sait pas trop quoi lui dire pour faire disparaître cette atmosphère un peu lourde qui plane autour d'eux. Ils étaient pourtant en bons terme quand leur aventure s'est terminée, alors pourquoi sont-ils si coincés tout à coup ?

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Lun 25 Mar - 22:57

L’atmosphère est clairement tendue, à tel point que Chase se demande s’il a bien fait d’accepter l’invitation d’Alyssa. C’est très frustrant en un sens, car il sait parfaitement qu’ils sont capables de bien s’entendre, de bien s’accorder et pourtant là, tout de suite, ils n’y arrivent absolument pas. On dirait deux étrangers qui se retrouvent pour la première fois ensemble, et qui n’ont strictement rien à se dire. Le jeune homme n’est pourtant pas nerveux de nature mais, à son contact, il se sent finalement très… adolescent. Il faut dire que ça fait un moment qu’ils ne se sont pas croisés, et pourtant, le motard n’a pas oublié leur histoire pour autant. Elle est bel et bien là, dans un coin de sa tête, et s’il a tenté de l’occulter jusqu’à maintenant, cela devient très difficile quand il a la principale intéressée sous les yeux. Le truc, c’est qu’il ne va pas pouvoir rebrousser chemin tout de suite, maintenant qu’il a accepté sa proposition. C’est bien pour ça qu’il se demande ce qui l’a poussé à dire oui d’ailleurs – même si, tout au fond de lui, Chase sait pertinemment pourquoi il n’a pas pu lui refuser ça. Chez son ancienne amante, le jeune homme se fait accueillir chaleureusement par sa chienne, Joplin, qui saute dans tous les sens avant d’être recadrée par sa maîtresse. Silencieux, les mains dans les poches, Chase regarde tout autour de lui, en se mordant nerveusement la lèvre inférieure. Il aimerait avoir des choses à dire, si possible intelligentes ou amusantes, mais rien ne lui vient en tête, absolument rien. C’est horrible comme ça le met mal à l’aise.

D’accord.

Se contente-t-il de répondre à Aly, quand elle lui conseille de s’installer. C’est ce qu’il fait pour finir, en se posant sur le canapé, non pas sur l’assise en elle-même mais sur son accoudoir. Ayant enfin sorti les mains de ses poches, Chase en passe une dans ses cheveux blonds. Il fait très chaud chez la jeune femme, et pourtant, il ne quitte pas son sweat à capuche. Il ne voudrait pas lui donner l’impression qu’il s’installe, ou qu’il va rester longtemps. Il sait pertinemment que ce n’est pas ce qu’elle attend de lui en fait. Il ne s’agit que d’un verre. Un simple verre. D’ailleurs, incapable de rester en place plus de deux secondes, Chase finit par se lever, pour la rejoindre dans la cuisine. Il s’appuie contre l’encadrement de la porte, en la regardant s’agiter dans la pièce, et sortir tout un tas de bouteilles. Le jeune homme décroche enfin un sourire naturel.

J’sais que j’ai une bonne descente, mais quand même !

Lui fait-il remarquer, avant de réaliser que sa présence l’a surprise, puisqu’elle a sursauté. Lorsque leurs regards se croisent, le motard lui sourit.

Désolé, je… j’arrivais pas à rester en place.

Autant jouer franc jeu. Puis Chase finit par lui répondre :

J’veux bien finir ton whisky, enfin… sauf si ça t’embête.

Et tant pis pour l’astreinte… ! Le motard a vraiment besoin d’un remontant.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Mar 26 Mar - 21:13

Aly se demande encore ce qui lui a pris d’inviter le mécanicien chez elle. Une tension était largement palpable alors qu’ils étaient encore sur le trottoir. Elle espère que de boire un coup va les décoincer un peu même si elle en doute un peu. Elle ne comprend déjà même pas pourquoi il existe un malaise entre eux. Avant ils étaient tellement à l’aise ensemble ! Là, ils ressemblent à deux ados. Ils sont ridicules. Et malgré le froid ambiant, Aly est contente de revoir Chase. Il n’a pas changé, il a l’air d’aller bien, ça fait plaisir.

Histoire de réchauffer un peu l’atmosphère, la brune ne perd pas une minute avant de partir à la recherche de quelques boissons capables de les mettre un peu plus à l’aise qu’ils ne le sont pour le moment. Depuis le temps qu’ils ne se sont pas vus, elle imaginait pourtant les retrouvailles d’une manière différente. Elle s’attendait à retrouver la complicité qu’ils avaient avant. Elle a eut tort. Un peu nerveuse, elle sort un peu tout ce qu’elle peut trouver, sans trop réaliser que c’est peut-être trop. Et dans un sursaut, elle se retourne, le voyant dans l’encadrement de la porte. Elle le croyait dans la pièce d’à côté, tranquillement installé dans le canapé, mais non. Portant la main sur sa poitrine, sentant son cœur battre à une vitesse inhabituellement rapide, elle reprend son souffle.

« Je savais pas trop de quoi tu aurai envie, alors j’ai tout sorti !»

Explique-t-elle simplement, lui rendant son sourire avant de jeter un regard à toutes les bouteilles alignées sur le plan de travail. Ca fait quand même beaucoup. Elle ne pensait pas elle-même posséder autant de boisson chez elle. Acquiesçant d’un signe de tête, elle comprend mieux la raison de sa présence dans la cuisine plutôt que dans la pièce voisine. Lui souriant à nouveau, elle appuie ses deux mains derrière elle, sur le plan de travail.

« Ça m’embête un peu, mais bon…»

Répond-t-elle en lui offrant ce sourire si familier. Celui qui annonce qu’elle plaisante, qu’elle n’est pas sérieuse. Le whisky, elle n’est pas fan. Cette bouteille doit dater de sa pendaison crémaillère, c’est pour dire. Donc s’il veut la terminer, il a son feu vert. Se tournant vers le placard en hauteur, elle se hisse sur la pointe des pieds pour attraper, non sans mal un verre pour que le blond puisse se servir la boisson ambrée. Elle lui tend le verre et attrape une bière, relevant timidement les yeux vers le biker, se pinçant les lèvres.

« Alors, ça va depuis le temps ? »

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Mar 26 Mar - 22:09

Aly a réussi à réchauffer l’atmosphère, dans le sens où il fait une chaleur à crever chez elle, du moins c’est ce que se dit Chase en entrant. Pour le reste, on ne peut pas dire que tout soit facile, pas autant qu’avant en tout cas. Il faut dire que ça fait des mois qu’ils ne se sont pas fréquentés, et qu’ils n’ont pas parlé ensemble. L’eau a coulé sous les ponts, et ils ont eu le temps de réfléchir, chacun de leur côté. C’est peut-être ce qui les bloque désormais. Quoi qu’il en soit, Chase espère sincèrement qu’un verre d’alcool l’aidera à se détendre. Il déteste se sentir aussi nerveux, surtout pour des « bêtises » pareilles. C’est vrai, quoi, il y a bien pire dans la vie… ! Et il est bien placé pour le savoir, lui qui fréquente des milieux bien plus effrayants que la jolie maison d’Alyssa Stewart… Il doit donc se détendre. Cela dit, il est bien incapable de se la couler douce sur le canapé, et finit par la rejoindre à la cuisine. Après lui avoir fait peur, le jeune homme vient faire un commentaire, au sujet des nombreuses bouteilles qu’elle a sorties pour lui. Il esquisse un sourire naturel cette fois.

Comme ça j’ai l’embarras du choix… !

Se désolidarisant de l’encadrement de la porte, le motard avance lentement à l'intérieur de la pièce, se rapprochant du meuble sur lequel Aly a posé toutes les bouteilles. Il opte pour le whisky, une boisson forte qui devrait lui remettre les idées en place, mais la jeune femme lui confie que ça l’embête tout de même un peu qu’il termine la bouteille. Le mécanicien, sachant pertinemment qu’elle lui raconte des conneries, répond à son sourire, de façon complice, en secouant la tête :

Quelle chieuse… (a)

Glisse-t-il dans sa barbe, avant de passer sa langue sur sa lèvre inférieure, en esquissant un petit sourire espiègle. Dès qu’Alyssa se tourne vers un des placards en hauteur, pour attraper un verre, Chase a immédiatement le réflexe de s’approcher d’elle, pour l’aider. Il a à peine le temps de souffler un « attends… », en posant sa main brièvement sur sa hanche, que la jeune femme l’a finalement devancé. Réalisant qu’il vient de la toucher, le jeune homme retire sa main pour la passer sur sa nuque, l’air de rien. Il lui adresse un sourire aimable, comme pour s’excuser d’être intervenu, de s’être rapproché à ce point. Il recule de deux pas, après qu’elle lui ait donné le verre en question.

Ouais, t’sais… la routine, quoi. Il se passe jamais grand-chose dans le coin. Commente-t-il, en décidant de prendre les devants pour se servir seul. Ce faisant, il ajoute, en relevant la tête en direction d’Aly : Et toi, quoi de neuf ?

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Jeu 28 Mar - 17:06

Loin d'elle l'idée de le faire passer pour un gros buveur, elle était quand même persuadée qu'en sortant quelques bouteilles, Chase serait un peu plus à l'aise. Elle l'a fréquenté un moment, lui et ses autres amis, pour savoir que les soirées ne marchaient pas au jus d'orange ou à l'alcool de fillette. Isolée dans la cuisine, elle tient difficilement en place, elle cherche dans chaque recoin susceptible de renfermer une bouteille ou quelque chose. La voix du blond la fait sursauter un instant, elle qui le croyait encore dans le canapé. Mais bon, au moins, il sourit. Elle se dit que l'épaisse couche de glace qui pèse sur eux depuis tout à l'heure fond petit à petit.

« Qu'on vienne me dire que je ne sais pas recevoir, tiens...! »

Ajoute-t-elle avec un fin sourire aux lèvres. Elle n'a jamais eut de reproches particuliers de ce côté là. En général, elle est plutôt bonne hôtesse. Les gens ne semblent jamais malheureux chez elle, elle aime prendre soin de ses invités. C'est pour cette raison qu'elle se retrouver toujours avec des quantités de nourriture ou boisson quand elle invite du monde. Car en plus de faire quelques courses, les plus polis ramènent des choses en plus, qu'ils lui laissent quand elle n'arrive pas à leur refourguer de force. Mais si la nourriture ne se garde pas toujours, les boissons, elles, peuvent être servies des semaines plus tard sans risque. Taquine, Aly adresse un sourire au biker. Elle n'a nullement l'intention de l'empêcher de finir le whisky, mais ça l'amuse de lui faire croire le contraire.

« Je suis pas du genre à changer mes bonnes vieilles habitudes ! »

Hissée sur la pointe de ses pieds, elle touche du bout des doigts le verre qu'elle essaye d'attraper pour que Chase puisse se servir un verre. Quelle idée de les ranger aussi haut...Pendant un instant, l'image d'elle qui lui vient en tête est celle de l'écureuil, dans l'âge de glace, toujours en train de courir après son gland et toujours trop loin pour y parvenir. Être trop 'petite', c'est l'histoire de sa vie. Mais elle n'a pas trop le temps d'y penser, puisqu'un geste de la part de Chase lui fait l'effet d'un courant éléctrique. C'est même peut -être ce geste qui lui permet d'attraper ce satané verre. Lui faisant face, le coeur battant à une vitesse folle, elle se bat contre son corps pour ne rien laisser paraître. Elle ne veut pas montrer qu'elle a été troublée par cette simple main, posée pendant une micro seconde sur sa hanche. Elle hésite un instant entre prendre un air tout a fait normal et partir sur la discussion la plus banale qui soit ou plaisanter en lui reprochant de saisir toute opportunité pour la tripoter. Cette deuxième option risque de refroidir encore un peu plus l'ambiance, alors pour éviter qu'une couche supplémentaire de glace ne se forme entre eux, elle préfère opter pour une conversation tout ce qu'il y a de plus bateau...

« Ma soeur débarque à Shady Cove...sinon c'est la routine ! » marquant une légère pause, elle se mord la lèvre inférieure. Une question peu appropriée lui chatouille les lèvre depuis quelques minutes. « Est-ce que Jay va bien...? »

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Sam 30 Mar - 20:34

Chase sait pertinemment qu’il a une réputation de « gros buveur ». Il n’est pas du genre à se contenter d’une petite vodka orange, ou de tourner aux sodas. Ce soir, même s’il est d’astreinte, il compte opter pour un alcool fort, parce qu’il a besoin de se détendre, essentiellement. L’atmosphère le rend, en effet, un peu nerveux, et le biker sait que l’alcool lui permettra de se sentir plus à l’aise. Il se permet tout de même une remarque, à l’attention de la jeune femme, en voyant toutes les bouteilles qu’elle a sorties, sur la table de la cuisine. C’est le premier sourire naturel qu’il décroche depuis que son chemin a croisé celui de l'animatrice.

T’sais, moi, tant que ya du whisky…

A nouveau, Chase esquisse un sourire. Il n’a pas besoin de terminer sa phrase pour se faire comprendre. Tout ce qu’il veut dire, c’est qu’il n’est pas quelqu’un de très regardant sur l’accueil qu’on lui réserve. Tant qu’on a à boire – et si possible du bon whisky – alors ça lui suffit amplement. Cela dit, avec ce que propose Alyssa, il ne pourra se faire qu’un seul verre, mais ça n’est pas plus mal. Ça lui évitera d’enchaîner les verres, et de se retrouver incapable ensuite de conduire la dépanneuse. Le motard lâche un juron ensuite, pour taquiner son hôte, et certainement pas pour faire preuve de méchanceté. Il sait pertinemment qu’elle l’embête, avec cette histoire de whisky, persuadé que, dans le fond, ça ne la gêne pas le moins du monde qu’il vienne finir la bouteille.

D’façon les nanas c’est des chieuses par définition (a)

Commente le jeune homme, un peu dans sa barbe, avant de se rapprocher soudainement et par réflexe de la belle brune, en la voyant galérer pour attraper un verre. Sa main a à peine le temps de frôler sa hanche, et son corps vient tout juste de se presser contre le sien, qu’Alyssa parvient finalement à son but. Aussitôt, Chase a le réflexe de reculer, craignant que cette action de sa part ne passe mal. Il n’a pas réfléchi. Sa main se retrouve sur sa nuque, alors qu’il affiche un air embêté. Il essaie cependant bien vite de reprendre la discussion, histoire qu’un gros blanc ne vienne pas le gêner davantage.

Ta sœur… ? Répète le jeune homme, l’air surpris. Elle était déjà venue avant ? Le motard ne se souvient pas de l’avoir déjà rencontrée par le passé. Son visage se ferme dès qu’Alyssa l’interroge ensuite sur Jay. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle mette ce sujet sur le tapis. Aussitôt, le motard détourne le regard, humectant ses lèvres le temps de trouver une réponse adaptée : Ouais, ça va… Sa gorge se serre légèrement à l’évocation du jeune homme, mais Chase refuse de montrer sa gêne. T’as plus du tout de ses nouvelles ? Demande-t-il, en relevant les yeux en direction d’Aly.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Mar 2 Avr - 19:33

« On a d'la chance que personne soit passé avant toi pour finir la bouteille alors ! T'aurais été bien malheureux ! »

Lance-t-elle dans un sourire taquin, accompagné d'un clin d'oeil. C'est vrai que Chase est un gros buveur, mais pas que ! Ce n'est pas la première chose à laquelle elle pense quand elle pense au biker. Mais elle sait bien qu'avec un peu d'alcool, on est sûr de pouvoir lui faire plaisir. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle lui propose de boire un verre. Elle sait que ça va le mettre un peu plus à l'aise et, de le voir détendu effacera toute cette nervosité qu'elle ressent à l'instant. Heureusement, quelques petits pics viennent par-ci, par-là, déclencher quelques sourires. L'atmosphère se réchauffe donc petit à petit. Ils sont sur la bonne voie !

« Et les mecs alors ! Tous des salopards (a) »

Lâche-t-elle en haussant les épaules. S'ils commencent à jouer à ça, ils ne sont pas sortis de l'auberge. Mais tout ça pour dire qu'elle n'est certainement pas comme toutes les filles. Elle ne se reconnait pas spécialement dans sa définition, en plus. Elle sait être une chieuse, mais plus pour 'jouer' que par nature. Elle est plutôt du genre 'attachiante'. Elle sait qu'on l'aime bien pour ça, normalement (a). L'atmosphère, un instant plus légère, devient électrique l'espace d'une demie seconde, le temps d'un très court contact qui a pourtant pour effet de réveiller tout plein de choses chez la brune. Des choses qui lui semblent à la fois si loin et si récentes. Ne voulant pas se trahir, elle part sur une discussion, la première chose qui lui passe par la tête.

« Nan, elle est jamais venue. Ça m'fait bizarre, on s'est pas vues depuis neuf ans...»

Peu certaine que ça intéresse réellement le biker, Aly préfère ça que de laisser parler son corps après ce petit contact de rien du tout qui a pourtant réveillé ses sens et ses souvenirs. Les pieds dans le plat, elle l'interroge sur Jay. Elle savait que c'était une mauvaise question, mais elle s'en rend d'autant plus compte alors qu'elle lui demande à voix haute. Secouant la tête pour répondre à la négative, elle réalise que Chase autant qu'elle, est encore plus gêné que précédemment depuis qu'ils ont évoqué Jay. Elle se mord la lèvre quand le motard relève les yeux en sa direction.

« Ça m'a manqué de plus t'voir...»

Souffle-t-elle, sincère, manière détournée de lui dire que c'est surtout lui qu'il lui a manqué. En quittant Jay, elle ne pensait pas perdre de vue Chase. Pas à ce point. Elle voulait garder ses distances, c'est vrai, mais pas au point de ne plus le croiser du tout...De temps en temps, elle espérait un coup du hasard pour croiser sa route, mais jusqu'à aujourd'hui, le hasard s'est plutôt arrangé pour qu'ils ne se croisent jamais. Retrouvant un fin sourire, elle lève sa bière.

« A la tienne. »

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Sam 6 Avr - 23:27

Il faut bien l’admettre : Chase aime l’alcool. Il finit presque toutes ses soirées au bar du coin ou au Warehouse, et y passe également une bonne partie de ses week-ends. C’est dans sa nature, et il y est tellement habitué qu’il doit vraiment forcer dessus pour en ressentir les effets désormais. Il sait qu’un verre de whisky, donc, ne lui fera pas le moindre mal. Ça n’altèrera en rien ses facultés, mais ça lui permettra, espérons-le, de se détendre un minimum. Il aimerait se sentir plus à l’aise en compagnie d’Alyssa, mais ces retrouvailles sont compliquées à gérer pour lui. Heureusement, petit à petit, la conversation semble plus facile, plus fluide. Il ne sait pas combien de temps ça va durer comme ça, mais il espère que ce moment ne tournera pas au vinaigre.

Dit comme ça, on dirait presque que tu me prends pour un poivrot… ! XD

Commente le jeune homme, avant d’esquisser un sourire. Il ne s’en offusquerait pas si elle le faisait, mais il sait que ce n’est pas du tout ce qu’elle a voulu dire. Il la connaît suffisamment pour savoir qu’elle n’a pas une once de méchanceté en elle. C’est plutôt quelqu’un d’ouvert d’esprit. Et ce n’est pas la seule qualité que Chase pourrait lui trouver d’ailleurs. Il y en a beaucoup d’autres qu’il a découvertes à l’époque où ils se fréquentaient.

Les filles aiment les salopards, c'est bien connu (a)

Répond le jeune homme, plus pour se justifier qu’autre chose. Il n’est pas tout à fait sûr que ce soit vrai en vérité. Il y a bien des femmes qui préfèrent les « mauvais garçons », mais le jeune homme ne sait pas jusqu’à quel point, et sans doute ne sont-elles pas unanimes à ce propos. Qui plus est, la plupart d’entre elles préfèrent, à la fin, épouser le gentil de l’histoire. Cela dit, Chase ne compte pas réellement entrer dans ce débat de manière sérieuse. Il s’y connaît trop peu pour ça, et sa seule culture des relations amoureuses se tient aux comédies romantiques sur lesquelles il est par hasard tombé, à la télévision.

Le jeune homme tente bien vite de répondre à l’animatrice, et de faire comme si de rien n’était, après qu’il ait eu un geste dans sa direction. Il apprend, au passage, que sa sœur va tout prochainement débarquer à Shady Cove.

Ah ouais, ça fait un bail… Elle vient pour des vacances, ou… ?

Habituellement plus renfermé (ou plus centré sur lui-même, peut-être), Chase ne pose pas toujours autant de questions aux gens qu’ils côtoient. Avec Alyssa, c’est différent, parce que ça l’intéresse en premier lieu, mais aussi parce qu’il s’inquiète de voir un blanc s’installer entre eux. Pour exemple, le simple fait qu’elle évoque Jay, par la suite, renforce le malaise qu’il ressentait en arrivant. C’est peut-être ce qui l’incite à se montrer si peu loquace à ce sujet. Il ne peut s’empêcher de demander, par contre, si elle a des nouvelles de lui. Il aimerait savoir s’ils sont restés en contact, mais la brune lui répond par un hochement de tête, qui l’incite à croire que non. Elle le surprend en ajoutant une phrase le concernant directement ensuite. Une phrase qui le touche, et qui le laisse un instant là, bouche bée. Les secondes défilent, lui laissant l’opportunité de lui répondre, mais Chase n’ajoute rien, et finit par imiter le geste d’Alyssa, en levant son verre pour trinquer avec elle. Quand leurs regards se croisent, le jeune homme trouve enfin les mots qui lui manquaient :

Ça fait du bien aussi de t’voir.

Esquissant un sourire un peu nerveux, Chase finit par porter son verre à ses lèvres, pour en extraire une longue gorgée. Ce genre de confidences ne le met pas très à l’aise, mais il voulait lui faire comprendre qu’elle lui avait manqué aussi.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Lun 8 Avr - 20:15

« T'en es pas un ? »

Demande-t-elle, prenant un air choqué pour plaisanter. Jamais elle n'a pensé ça de lui même si elle le connait bon buveur. Elle ne le considère pas comme un alcoolique, parce qu'il ne se comporte pas comme tel, tout simplement. Si toutes les personnes qui boivent 'souvent' devaient être qualifiées d'alcoolique, alors même Aly en ferait partie, elle qui boit souvent mais très peu car trop sensible. Deux verres et elle saute partout, comme une pile électrique, à rire de et pour rien. Au moins, elle met l'ambiance en soirée ! Elle sait que sa remarque n'est pas prise de travers par le blond, il la connait assez pour savoir qu'il n'y a rien de méchant dans ce qu'elle dit. Juste beaucoup d'humour. S'en suit un petit débat sur les clichés féminins et masculins.

« Et les salopards adorent les chieuses ! La boucle est bouclée ! »

Ils peuvent continuer encore longtemps comme ça ! Mais c'est avec un petit sourire amusée qu'elle annonce sa conclusion. Les hommes aiment les femmes, qu'importe qu'elles soient chieuses ou adorables, et les filles aiment les hommes qu'ils soient gentils ou d'horribles salopards. C'est comme ça, les goûts et les couleurs ça ne s'explique pas. Aly elle-même ne comprend pas toujours ce qui l'attire tant chez certains hommes. Elle n'a pas de style précis, mais parfois, il lui arrive de craquer pour des mecs qu'elle n'envisageait absolument pas. Mais le plus étonnant pour lequel elle a pu craquer, restera Chase. Un biker, trempé dans quelques affaires pas très légales, un bad boy, un vrai. Le genre de garçon qui fait à la fois peur et rassure. Et puis, il faut le dire, tout ce danger, ça réveille les sens (a). Ses lèvres se fendent d'un petit sourire en coin alors qu'elle se perd quelques secondes dans ses pensées, s'accompagnant d'un léger rictus.

« Non, elle va rester un moment, je pense. 'Fin, je sais pas trop, je pense qu'elle-même sait pas vraiment combien de temps elle compte rester. »

Explique la jolie brune en haussant légèrement les épaules. Tant qu'elle voit sa sœur, ça lui va bien. Son aînée lui manque depuis tout ce temps, alors qu'importe le temps qu'elle restera, sa visite va lui faire un bien fou, tant qu'elle respecte l'espace privé d'Aly et qu'elle n'essaye pas trop de s'immiscer dans sa vie. A cette pensée, Aly sait déjà qu'elle va devoir lutter pour empêcher Juliana de trop s'introduire dans sa vie, elle boit une longue gorgée de sa bière, comme si ça allait l'aider à lui donner un peu de courage pour plus tard.

Prise d'un élan de sincérité, elle lui confie le bien que ça lui fait de le revoir. Il lui a manqué. Ils ne se sont plus vus du jour au lendemain. C'était son choix, il est vrai, mais elle a eut du mal à se faire à l'idée. Ils ont passé du bon temps et mettre fin aux bonnes choses est toujours un peu difficile. Mais le revoir, même s'il règne une espèce de tension débile, ça lui fait plaisir et elle trouve important de le lui faire savoir. Elle sourit, attendant une réponse qui ne vient pas, mais Chase n'a jamais été quelqu'un de très expressif, elle ne le prend pas mal. C'est pas un truc de mec, de toute façon (a). Avalant une nouvelle gorgée, tout aussi longue que la première, Aly manque de tout recracher dans la bouteille quand le biker finit par répondre à sa confidence. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il réponde.

« J'sais, ils disent tous ça ! »

Plaisante-t-elle en haussant les épaules d'un air détaché, las. Même si elle est contente d'avoir entendu ses mots, elle préfère tourner la discussion de cette manière pour éviter que ces dernières confidences ne tournent au malaise.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Mar 9 Avr - 22:31

Heureusement que Chase connaît suffisamment Alyssa, sans quoi il pourrait certainement très mal prendre ses remarques (a) Dans le cas présent, il n’en est rien, parce qu’il sait très bien qu’elle est taquine, que c’est dans sa nature, et qu’elle ne le juge pas. Qui plus est, ce n’est pas totalement faux, il a bel et bien un penchant pour l’alcool, qu'il assume particulièrement d’ailleurs. Disons que ça fait partie de ses défauts. De ses nombreux défauts peut-être.

Nan, je pense pas, disons plutôt que… j’ai souvent très soif (a)

Commente le jeune homme, avant d’esquisser un sourire amusé. La conversation est beaucoup plus légère, et quelque part, Chase a l’impression de retrouver celle qu’il a connue. Bien sûr, leur relation a changé, elle a même énormément évolué, mais le malaise de leurs retrouvailles semble s’être estompé… et c’est très agréable. Le motard n’a même pas l’impression que c’est le whisky qui l’aide à se sentir plus détendu. En fait, petit à petit, ils ont réussi à renouer avec une discussion, tout ce qu’il y a de plus normal. Bon, ils ne discutent pas de choses très personnelles il est vrai, mais ce n’est pas ce qui compte à l’heure actuelle. Aux yeux de Chase, le plus important, c’est d’abord de réussir à se reparler, et à ce qu’il n’y ait aucun silence gênant.

C’est vrai t’as pas tort sur ce coup-là XD

Répond honnêtement le biker, dans un sourire également. Il ne compte pas défendre son bout de gras pendant 107 ans, d’autant qu’Aly en est venue à une conclusion qui les met à égalité ! Qui plus est, elle a sûrement raison quelque part : les salopards aiment les chieuses, et vice-versa. Puis la discussion devient un peu plus sérieuse, puisqu’il est question de la sœur de la jeune femme, que le motard n’a jamais eu l’occasion de rencontrer à ce jour, et pour cause : c’est la toute première fois qu’elle viendra à Shady Cove.

Ouais, j’vois. J’aurais peut-être l’occasion de faire sa connaissance… ?

Demande Chase, même si le ton qu’il prend pour ponctuer sa phrase ne ressemble pas vraiment à une question pour finir. En effet, il ne sait même pas réellement s’il reverra Alyssa de sitôt, alors sa sœur… ! Cela dit, dans une ville aussi petite, tout est possible, surtout quand on travaille, comme le mécanicien, au contact de ses voisins et voisines.

Presque naturellement, après une conversation sérieuse, c’est une discussion personnelle qui s’installe. Toujours debout dans la cuisine, Chase se donne un peu de courage avec le verre de whisky – qu’il savoure, puisqu’il n’y en aura plus après ça. Il est mal à l’aise d’évoquer Jay, mais est touché quelque part qu’Alyssa lui fasse part de son ressenti vis-à-vis de lui, et qu’elle lui confie qu’il lui a manqué, surtout. De son côté, donc, le mécanicien tente de lui faire comprendre que c’est partagé, parce qu’il a envie de la remercier de l’avoir rassuré, mais aussi parce que c’est la stricte vérité. Heureusement pour lui, la jeune femme ne fait pas tout un plat de la confidence qu’il vient de lui faire, et décide, tout simplement, de faire un peu d’humour. Ce qui lui enlève un poids pour tout dire, lui qui n’est pas très à l’aise pour évoquer ses sentiments.

Ça m’étonne pas ! T’as combien de prétendants en ce moment ? Quinze, vingt ?

Demande-t-il, pour rester dans l’humour, avant de lui faire un clin d’œil complice. En vérité, il n'a pas spécialement envie de savoir combien de types lui courent après, mais bon XD

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Sam 13 Avr - 15:31

Il n'y a pas une once de méchanceté dans les propos d'Alyssa. Elle n'a jamais pensé que Chase est un alcoolique même si elle doit lui reconnaître un sérieux penchant pour la boisson. Mais pas jusqu'à la dépendance. A sa réponse, elle prend un air un peu quiche, faisant celle qui a une révélation et qui comprend enfin ce qu'il lui dit. Il a juste souvent soif, dit-il (a).

« Ce serait bête de te déshydrater ! »

Ajoute-t-elle, en allant dans son sens mais conservant un petit air taquin qu'elle aime utiliser. Leur discussion est loin d'être très intellectuelle mais peu lui importe. Elle a toujours préféré les grosses poilades aux débats politiques et autres sujets trop sérieux. Rire lui fait trop de bien pour se laisser aller à des conversations qui ne mènent à rien. Elle est d'autant plus contente de voir qu'ils sont encore capables de rire ensemble, comme avant. De retrouver cette légèreté. Cette complicité. Elle n'est pas la même qu'autrefois mais elle s'en approche. Le malaise se dissipe peu à peu et elle ne peut pas cacher que ça lui fait plaisir. Elle arbore presque un sourire niais à cette pensée. Un sourire chassé par un rire franc. Elle se montre du doigt et prend un air prétentieux mon montrer à quel point il est évident qu'elle a raison.

Reprenant un peu plus de sérieux, c'est, bizarrement, la soeur de l'animatrice qui est le centre de leur discussion. Aly est à la fois excitée par son arrivée mais aussi un brin angoissée. Cette vie, ici, c'est la sienne. Elle s'est construit quelque chose loin de tout ce qu'elle a toujours connu, loin de ses origines, loin de sa famille. Elle a fait son petit bout de chemin, a expérimenté des tas de choses, elle a grandit. Elle craint que sa soeur ne la reconnaisse pas, et pas que physiquement. Elle connait Juliana et son envie de la surprotéger sans arrêt. Aly n'est plus une enfant. Elle reste sa petite soeur sur le livret de famille, mais elle ne se sent plus petite aujourd'hui. Elle craint que la venue de sa soeur à Shady Cove ne perturbe quelque chose dans cette vie qu'elle aime tant aujourd'hui. La nouvelle question du mécanicien surprend la jolie brune. Elle ne comprend pas tellement le sens de cette phrase, qu'elle n'arrive pas à identifier. Était-ce une question ou une simple réflexion à voix haute ? Pendant une seconde, elle se sent paumée.

« Ouai, p't'être ! »

Répond-t-elle sans trop prendre de risque dans sa réponse. Elle ne sait trop que penser de la question - qui n'était peut-être pas vraiment une question - de Chase. A-t-il envie de rencontrer la soeur d'Aly ? Et surtout, pour quoi faire ? Pendant plus d'un an, les deux anciens amants ne se sont pas vus et aujourd'hui, le biker aurait envie de faire la connaissance de Jul' ? Aly n'y comprend plus rien. Elle est peut-être tout simplement à côté de la plaque. Whatever. Dans le doute, elle lui sourit doucement.

Avalant une longue gorgée - encore une - de sa bière, la brune hausse les épaules, un sourire amusé étirant ses lèvres. Elle n'a pas tellement de prétendants. Ou alors, ils se font bien discrets. Et quand bien même, elle doute qu'il puisse en y avoir autant. Mais parce qu'elle trouve ça amusant, elle prend son air le plus détaché pour lui répondre.

« Oh, tu sais, j'ai arrêté de compter après le 50ème ! »

Ses yeux s'emplissent de malice alors qu'elle s'apprête à lui retourner la question, toujours dans cet esprit humoristique, loin d'elle l'envie de connaître les détails de ses relations.

« Et toi, alors ? Elles sont combien à faire la queue devant le garage pour que tu leur fasse leur vidange ? (a) »

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Dim 14 Avr - 17:51

Chase sourit à la réponse d’Alyssa, content qu’elle aille dans son sens, ou au moins sur le chemin de la plaisanterie en tout cas. Il acquiesce.

Exactement ! Tu comprends, je suis un garçon fragile…

Ajoute-t-il avec un minimum de sérieux d’abord, avant d’esquisser un sourire amusé. On ne peut pas dire que « fragile » soit l’adjectif qui le qualifie le mieux. Du haut de son mètre 85, et pesant près de 86 kilos, le mécanicien n’inspire pas vraiment la fragilité, au contraire… ! Et il en a conscience, c’est justement pour ça qu’il se permet d’en rire. Le reste de la discussion est tout aussi légère, et sympathique. Le jeune homme se sent plus à l’aise, plus détendu. Il n’avait pourtant que peu d’espoirs quant à cette discussion, étant donné le malaise qui s’était installé entre eux dès leurs retrouvailles. Heureusement, il semble s’être dissipé complètement – ou presque en tout cas. Debout dans la cuisine, le mécanicien sirote donc son verre, tout en poursuivant la discussion avec Alyssa. Ça lui fait beaucoup de bien de la retrouver, et de pouvoir rire avec elle, comme avant, mais cela lui rappelle aussi, forcément, des souvenirs. Souvenirs qu’il avait enfouis dans sa mémoire depuis tout ce temps… Avec spontanéité, il se permet une remarque, au sujet de sa sœur, qui va venir lui rendre visite. Dans une ville aussi petite que Shady Cove, il est tout à fait probable qu’il fasse sa rencontre, surtout si elle décide de rester quelques temps… ! Il ne voulait pas dire par là qu’il tenait à ce qu’Alyssa la lui présente, ou quelque chose comme ça. En fait, il ne sait même pas s’ils auront l’occasion de se revoir d’ici peu. C’est déjà énorme qu’ils soient tombés l’un sur l’autre ce soir et qu’ils se retrouvent à boire un verre ensemble, comme si de rien n’était. Une belle avancée. Pour le moment, Chase ne voit donc pas plus loin que ça.

Bien qu’il ne tienne pas particulièrement à savoir combien de types lui courent après, ni combien elle en a fréquentés après leur « séparation », Chase pose une question en ce sens à Alyssa. C’est une plaisanterie, rien de plus, mais il espère que ce terrain « glissant » ne va pas refroidir l’ambiance – ce serait dommage. Heureusement, la jeune femme répond avec humour. Le jeune homme esquisse donc un sourire malicieux, avant de partir à rire en entendant sa question… très imagée pour tout dire.

Quelle classe, Stewart !

Tu m’as presque choqué là !


S’exclame le jeune homme, dans un rire, tout en éludant sa question par la même occasion. Evitons d’aborder un sujet qui pourrait se révéler très fâcheux… Le mécanicien porte son verre à ses lèvres, pour la dernière fois, puisqu’il s’agit là de l’ultime gorgée. Il se déplace naturellement vers l’évier ensuite, pour y déposer son verre, avant de reporter son attention sur Aly.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Lun 15 Avr - 21:38

Prise d’une légère toux suite à la plaisanterie de Chase, Alyssa l’observe, amusée. Il est tellement…peu crédible (a) Dire de Chase qu’il est fragile, c’est un peu comme dire qu’Aly est une dure à cuire. Ce n’est pas trop ça ! Chase est loin d’être un garçon fragile, c’est plutôt tout le contraire. Ne serait-ce que physiquement, il ressemble plus à un ex-taulard qu’à un enfant de chœur. Mais c’est ce qui fait son charme, aussi. Aly en sait quelque chose (a).

« Oh, le pauvre petit, il est fragile ! »

Lance-t-elle avec une moue faussement attendrie en s’approchant de lui pour lui pincer la joue, se piquant légèrement les doigts sur sa courte barbe aussi blonde que ses cheveux. Croisant les bras, elle lui sert son air amusé qui veut aussi lui dire qu’elle n’est pas dupe. Elle le connait assez bien pour savoir que c’est un dur à cuir. Elle sait que c'est surtout pour plaisanter et 'justifier' de manière amusante son penchant pour l'alcool.

La tension semble être pratiquement disparue. Quelques minutes plus tôt, encore, on ne peut pas dire qu'ils étaient très à l'aise. Se retrouver l'un devant l'autre après quoi, un an sans se voir, ça a été un gros choc, autant pour Chase que pour Aly. Et puis, ça réveiller de vieux souvenirs, surtout ! Des souvenirs agréables, mais peu appropriés aujourd'hui.

Partis à plaisanter sur leurs admirateurs et admiratrices, les deux anciens amants se plaisent à rigoler à ce sujet. Aly exagère le nombre de ses prétendants qui, de toute manière, est un véritable mystère pour elle. Même si elle se connaissait un ou plusieurs admirateurs, elle n'aurait pas spécialement eut envie d'en parler avec Chase, pour la simple et bonne raison qu'elle n'a pas envie qu'il fasse de même..Usant d'une métaphore très imagée, elle rit de la réaction du biker. Elle a toujours eut ce coté un peu brut pour dire les choses. Levant les yeux au ciel dans un nouveau rire, elle répond, taquine.

« Ah oui, c'est vrai, j'avais oublié que Monsieur est fragile (a) »

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Ven 19 Avr - 16:26

Chase s’amuse de voir Alyssa tousser après sa blague – non pas qu’il ait envie de la voir s’étouffer, bien sûr, mais il est content d’être parvenu à la faire rire. Apparemment, elle a très bien saisi le ton ironique de sa phrase. Il faut dire qu’il n’a rien d’un jeune homme frêle et fragile, bien au contraire, et la jeune femme est très bien placée pour le savoir. Tant au niveau de son physique que de son tempérament, Chase est même tout l’inverse. Il n’en est pas insensible pour autant, mais disons qu’il n’est pas la délicatesse incarnée. Le jeune homme esquisse une moue, mêlée à un sourire, quand Aly vient pincer sa joue.

On dirait ma grand-mère XD

Commente-t-il, en passant brièvement sa main sur sa joue – il a encore l’impression de ressentir la pression des doigts de la jeune femme. En tout cas, cette ambiance le pousse à se rendre à l’évidence : l’atmosphère est nettement plus détendue entre eux désormais. Et le motard n’est pas mécontent que leurs retrouvailles aient pris cette tournure. Il craignait l’inverse, pour tout avouer, à en voir les conditions dans lesquelles ils s’étaient retrouvés, quelques minutes (ou peut-être une heure) en arrière.
Un sujet qui pourrait être très délicat est mis sur le tapis, mais les deux anciens amants l’abordent avec humour, de sorte à ce que ça ne pose pas le moindre problème. Plutôt que de répondre à la question de l’animatrice, le biker décide de s’offusquer – faussement bien sûr – de la formulation qu’elle a employée. Taquine, Alyssa en profite pour faire de nouveau référence à sa grande fragilité. Le jeune homme va dans son sens, en acquiesçant franchement.

L’innocence même, t'sais bien !

Reconnaît Chase, pour plaisanter, avant d’humecter ses lèvres, en jetant un coup d’œil à l’évier, dans lequel il vient de déposer son verre vide. Peut-être ne devrait-il pas s’incruster plus longtemps ? Après tout, c’est déjà une belle avancée qu’ils soient parvenus à se voir et que tout se soit passé sans accroc… Du coup le jeune homme se rapproche de son hôte, et esquisse un léger sourire :

J’vais pas traîner plus longtemps, merci pour le verre.


Souffle-t-il, en pinçant doucement sa lèvre inférieure sous ses dents, avant de se pencher en direction de la jeune femme. Posant sa main sur sa hanche, il vient atteindre sa joue gauche pour y déposer un baiser. Il a toujours été très tactile, mais cette initiative ne fait qu’éveiller certains souvenirs en lui, surtout lorsque son regard vient croiser le sien ensuite. Luttant contre les pensées qui l’envahissent, Chase esquisse un sourire tendre en direction de la jeune femme, ne laissant pas transparaître sa soudaine nostalgie.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Dim 21 Avr - 15:49

Alors qu'elle lui pince la joue comme à un petit garçon, lui qui prétend être tout fragile, elle se met à rire, posant un regard taquin sur le biker. Elle pense être assez bien placée pour savoir qu'il n'est pas trop du genre fragile, mais plutôt le contraire. Son manque de fragilité ne veut par contre pas dire qu'il n'a aucune sensibilité. Derrière cette attitude de gros dur se cache un petit coeur qui bat. Pour ça aussi, elle pense le connaître assez. Insensible, il n'aurait pas prêté grande attention aux sentiments que Jay pouvait éprouver pour Aly. Enfin, tout ça est derrière eux, la brune n'a pas envie de remuer le couteau ou de plomber l'ambiance.

« Tu sous-entend que ta grand-mère est aussi bien gaulée que moi ? (a) »

Demande-t-elle dans un rire. Elle sait très bien de quoi il voulait parler, mais ça l'amuse de se lancer quelques fleurs, de temps en temps, car si personne ne flatte son égo, il faut bien qu'elle le fasse elle-même. Contente de voir qu'ils sont encore capable de rire ensemble lui réchauffe le coeur. Elle pensait avoir définitivement perdu l'ami qu'il était avant de devenir l'amant. C'est avec joie qu'elle constate que l'ami existe toujours. Parlant avec légèreté d'un sujet pourtant un peu épineux, ils rient de nouveau ensemble, surtout lorsque Chase, une nouvelle fois, quitte sa peau de biker pour revêtir celui du petit ange innocent. Alyssa presse légèrement le haut de sa joue pour ouvrir un peu plus grand son oeil pour lui montrer à quel point elle est incrédule.

« Je suis déçue, je te pensais un peu plus dévergondé ! »

Son sourire s'estompe légèrement quand elle comprend que cet instant aussi léger qu'agréable s'apprête à prendre fin. Elle aurait adoré qu'il reste plus longtemps mais ils se retrouvent tout juste après plus d'un an. Il ne faut donc peut-être pas trop pousser. Acquiesçant alors qu'il prend la parole, elle se laisse complètement surprendre par les gestes qu'il a envers elle tout à coup. Ça la chamboule, un peu. Elle bugue un instant puis, reposant son regard sur le blond, elle se rapproche de nouveau de lui pour passer ses bras autour de son cou pour le serrer contre elle. Il lui a manqué et elle est plus que ravie de le retrouver. Elle veut juste profiter de l'absence de malaise pour se laisser aller à quelques marques d'affection.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Lun 22 Avr - 22:11

Chase non plus ne ressent pas l’envie de parler de leur passé commun. Ils en ont tous les deux souffert, il en a conscience. Evoquer de nouveau ces péripéties ne leur apporterait rien de bon. Ils sont parvenus à aller de l’avant, et c’est le principal. Aujourd’hui, revenir sur tout ça n’aurait pas la moindre utilité, alors il privilégie une ambiance plus légère, rebondissant sur l’humour de la jeune femme, et en y allant de ses propres plaisanteries en retour. D’ailleurs il n’hésite pas à la comparer à sa grand-mère, quand elle en arrive à lui pincer la joue, comme le font toujours les vieux (allez savoir pourquoi d’ailleurs). Le commentaire suivant de l’animatrice le pousse à esquisser une grimace comme premier réflexe. A dire vrai, il n’a jamais pensé à sa grand-mère de cette manière et n’a pas tout à fait envie de commencer maintenant. C’est ce qui le rebute pas mal pour tout dire, et cela se ressent, évidemment à sa grimace de dégoût, mais aussi à la remarque qu’il se permet de faire ensuite :

Nan, je... Bwah, laisse ma grand-mère où elle est, steuplaît, j’ai pas envie de penser à elle comme ça XD

Explique le jeune homme, sans détour. Certes, Alyssa a un corps de rêve, mais Chase n’a pas du tout envie de la comparer à sa grand-mère. Il préfère donc éluder cette question, et passer très rapidement à autre chose (bien qu’il ne doute pas que son ancêtre a certainement dû être très bien gaulée à une époque… lointaine… très lointaine). Il est ensuite question, à nouveau, de sa fragilité, et de son innocence. La jeune femme n’est pas dupe, mais le mécanicien s’amuse à continuer dans cette voie. Il faut dire qu’il n’a pas souvent l’occasion de défendre ces traits de sa personnalité – qu’il a énormément exagérés pour la plaisanterie, bien évidemment.

Désolé de te décevoir, mais moi je tiens à ma vertu – c’est pas comme d’autres… (a)

Pour appuyer ces propos, le jeune homme lance un regard pas franchement équivoque à son interlocutrice, avant de rire, et de reprendre la parole, pour lui indiquer qu’il ne va pas traîner plus longtemps. Il est heureux de constater qu’ils ont pu se retrouver sans le moindre accroc, mais il préfère raccourcir ce moment, plutôt que de prendre le risque de le voir se détériorer. Très tactile de nature, il vient poser une main sur la hanche de la belle brune, pour accéder à sa joue, et venir l’embrasser doucement. En reculant, il vient plonger son regard dans le sien, et esquisser un sourire tendre, tout en luttant pour ne pas laisser transparaître la nostalgie soudaine qui vient de l’envahir.

C’est non sans une certaine forme de surprise que le jeune homme accueille alors les bras de la jeune femme autour de son cou. Dès que sa silhouette vient se presser contre la sienne, le biker a immédiatement le réflexe de refermer les siens autour d’elle. Il ferme les yeux, par réflexe. La sentir contre lui, et sentir son parfum chatouiller ses narines lui fait d’autant plus ressentir le poids de la nostalgie. Silencieux, le mécanicien profite de ce moment autant que possible, sans dire un seul mot. Parce que malgré tout, c'est quand même bon de la sentir à nouveau...

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Mar 23 Avr - 11:45

Alyssa n'a pas eut la chance de connaître ses grands-parents très longtemps. Ses grands-parents paternels sont décédés à quelques mois d'écart alors qu'elle n'avait que quelques mois, tant que sa grand-mère maternelle - veuve depuis une dizaine d'années, déjà - est, elle, décédée quand Aly avait huit ou neuf ans. Ca l'a particulièrement affectée, à l'époque, mais aujourd'hui, elle vit avec. Elle ne peut cependant pas s'empêcher d'envier secrètement les gens de son entourage qui, eux, ont encore la chance d'avoirs leurs grands-parents. Pas de la jalousie, juste un petit pincement au cœur. Elle sourit, plaisantant au sujet de la grand-mère de Chase après avoir agit comme elle, aux dires du blond. Pincer les joues des enfants, c’est visiblement un truc universel chez les vieux, même si personne ne sait très bien pourquoi. Peut-être comprendront-ils quand ils y seront eux-mêmes. Ou pas.

« J’aurai aimé pouvoir prendre ta réaction en vidéo ! Priceless (a) »

Le taquine-t-elle en revoyant la grimace quand il s’est probablement mis à imaginer sa grand-mère. Les rôles semblent s’inverser quelques secondes plus tard quand Chase prétend être l’innocence incarnée. Une info qu’Aly est parfaitement en mesure de démentir. Elle le connait très bien. Bien assez pour savoir qu’il est loin d’être un petit ange, mais plutôt tout le contraire. Elle le voit plutôt en culotte courte avec une queue pointue, une fourche et des petites cornes sur la tête. Et encore une fois, il prétend être tout ce qu’il y a de plus sage en parlant de vertu, arrachant un franc rire à l’animatrice qui se sent visée par la suite de sa phrase.

« Mais j’assume complètement ! Je suis une fille facile, moi…»

Lâche-t-elle en conservant son sourire qui devient presque aguicheur. Ils savent, aussi bien l’un que l’autre, que Chase n’est pas la vertu incarnée et qu’Aly n’est pas une traînée. Certes, elle n’est pas non plus la plus coincée des filles, mais de là à dire qu’elle est « facile »… !

L’ambiance devenue légère et des plus agréable redevient toute calme et sérieuse alors que la fin approche. Un vent de nostalgie lui revient en pleine tête alors que Chase retrouve ses capacités tactiles. Cette main sur sa hanche. Ce baiser sur sa joue. Elle en est toute retournée. Tellement qu’elle ‘saute’ à son cou pour le serrer contre elle, tendrement. Il lui a vraiment beaucoup manqué. Elle a toujours eut une espèce de frustration quand leur ‘relation’ s’est terminée, parce qu’ils n’ont pas tellement pris le temps de se dire au revoir. Elle aurait aimé savoir que leurs derniers gestes tendres étaient justement les derniers qu’ils auraient l’un envers l’autre avant un long moment. Sans aucune idée du temps écoulé, elle se détache de lui sans quitter son regard. Doit-il vraiment partir ?

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Mar 23 Avr - 20:24

D’un coup, quand les termes « grand-mère » et « bien gaulée » s’entrechoquent dans la tête du motard, ça le bloque presque pour parler. Le pauvre Chase grimace, et affiche même une expression presque inédite. Oh non, il ne veut pas penser à ça. Il supplie donc Alyssa de lui enlever cette image de la tête, ce qui ne manque pas de la faire rire au passage. Elle s’amuse en effet de la tête qu’il a tirée, lui avouant même qu’elle aurait adoré prendre sa réaction en vidéo. Lui, il ne sait pas trop ce que ça a donné, mais il y a fort à parier pour qu’il y ait eu une grosse grimace en tout cas. C’est vrai quoi, qui voudrait penser à sa grand-mère de cette manière ?! En tout cas, sur ce coup-là, l’animatrice l’a bien eu.

Franchement, t'es tordue !

S’exclame le mécanicien, en levant brièvement les yeux au ciel. Cela ne l’empêche pas de décrocher un sourire pour finir, parce qu’il sait qu’Aly est fière de sa connerie, et qu’il aime la voir détendue et joyeuse. D’ailleurs, l’ambiance reste la même, y compris lorsqu’un sujet délicat est abordé, puisqu’ils parviennent à en rire ensemble, et à se raconter des sottises. Le motard, notamment, vient se faire passer pour un homme sage et innocent. Autant dire qu’il est bien loin de la vérité pour le coup. Et ça, il sait que l’animatrice en a conscience. C’est ce qui rend la conversation encore plus amusante finalement. Et puis, cela maintient une certaine forme de légèreté dans l’atmosphère, qui leur permet incontestablement de se sentir à l’aise, malgré les éventuels souvenirs de leur passé commun qui peuvent leur revenir en mémoire.

J’irais prier pour toi, t’inquiète !

S’exclame Chase en réponse, d’un air si décontracté qu’il est impossible d’y croire ne serait-ce qu’une seule petite seconde. En fait, pour ça, il faudrait qu’il se rende dans une église, et on ne peut pas franchement dire que cela soit dans ses habitudes. Même pour un mariage ou un baptême, il faut le traîner de force pour y entrer, alors pour y prier, autant dire que c’est encore un peu plus improbable.

Après qu’il ait déposé son verre vide dans l’évier, le biker décide tout simplement de s’en aller. Il est content de la tournure qu’a pris sa soirée, et est satisfait de voir que son lien avec Alyssa n’est pas complètement brisé, mais il ne veut pas s’imposer chez elle plus longtemps. Avant de partir, le mécanicien ne peut s’empêcher de faire preuve d’affection, comme il l’a toujours fait avec elle, et parce que cela lui semble naturel. Il vient donc enfermer sa hanche dans le creux de sa main, et déposer un baiser sur sa joue. Dans un sourire tendre, Chase s’apprête à quitter les lieux, mais l’animatrice le surprend en atterrissant dans ses bras. Aussitôt, comme par réflexe, le beau blond vient refermer ses bras autour d’elle, pour la serrer contre sa silhouette. Ses yeux se ferment aussitôt, alors qu’il se laisse complètement embarquer par la nostalgie. Il faut dire que c’est particulièrement agréable, pour lui, de retrouver Aly, ainsi que son affection. Il a envie d’en profiter, de savourer chaque seconde ! C’est comme s’il la retrouvait, enfin. Son odeur, sa silhouette. Tout lui semble si familier… Il aurait presque l’impression de revenir des mois en arrière. Silencieux, Chase fronce presque un peu les sourcils lorsqu’il sent le corps d’Alyssa se détacher du sien. Ce moment lui a semblé trop court. Cela dit, lorsque leurs regards s’accrochent, le jeune homme a le sentiment qu’Alyssa n’a pas l’intention de le jeter dehors. D’ailleurs, leurs deux corps n’imposent pas de véritable distance entre eux. Alors, le ventre noué, le motard vient doucement détacher ses mains de sa silhouette, pour venir les poser de chaque côté de son visage. Sans la quitter des yeux, il humecte ses lèvres, puis observe les siennes. Le cœur en bandoulière, déglutissant discrètement, Chase se demande bien s’il a raison d’agir de la sorte. Pourtant, même si les questions sont là, le biker refuse d’y trouver des réponses pour le moment. Après l’avoir regardée longuement, et n’écoutant que ses pulsions, le mécanicien vient embrasser Alyssa sans hésitation. Mettant de côté ses appréhensions, Chase laisse ses lèvres chaudes et légèrement alcoolisées redécouvrir les siennes, enfin. Petit dérapage.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Jeu 25 Avr - 21:27

« Arrête c'était drôle (a) »

Lance-t-elle en le poussant légèrement, dans un rire. Parfois, elle se trouve franchement hilarante. Presque tout le temps, même. Elle fait parfois rire malgré elle, de part son côté naturel et sa spontanéité. Elle sait qu'on aime ça chez elle, elle ne compte pas changer. Bien sûr, elle ne fait pas toujours la majorité, mais elle se fiche bien de ce qu'on pense d'elle, c'est pour ça qu'elle est si spontanée. Elle n'aime pas l'idée d'avoir besoin de savoir ce que pensent les gens, ce qu'ils disent. Elle déteste la simple idée de dépendre de quelqu'un, alors dépendre de l'avis de quelqu'un, d'inconnus, c'est impensable pour elle.

Pouvoir rire d'un sujet pourtant pas si amusant, mais surtout pourvoir simplement rire avec Chase fait un bien fou à l'animatrice. C'est quelque chose qu'elle pensait perdu pour de bon. Le blond lui a manqué, plus qu'elle ne le pensait, c'est bien possible. Mais maintenant qu'il est là, elle profite de chaque minute de bonne humeur. Encore un peu plus tôt, c'était plutôt tendu, presque polaire entre eux. Mais ils ont rapidement retrouvé une certaine complicité. Peut-être pas celle de l'époque, mais ils s'en sont rapprochés.

Plaisantant sur la pseudo innocence de Chase, Aly lui fait quand même comprendre ô combien elle reste incrédule. Rien que physiquement, ça ne colle pas avec le personnage. L'imaginer en garçon innocent et sage, ça la fait doucement rire. Tel qu'elle le connait, elle sait qu'il est plus proche du diable que de l'ange. C'est justement ça qui rend la situation amusante. Et encore plus quand il parle de prier pour elle, la "fille facile".

« Allume minimum 5 ou 6 cierges ! Et encore, je suis pas sûre que ça suffise, j'ai bien peur d'être irrécupérable ! »

S'exclame-t-elle dans un nouveau rire. L'idée de voir Chase dans une église la fait rire d'avance. Elle grimace, ne pouvant retenir son rire. Non, vraiment, c'est chose impossible de l'imaginer ne serait-ce que devant une église. Alors à genoux avec une bible à la main pour implorer la grâce du tout-puissant, non, impossible !

L'heure de se quitter arrive malheureusement après un moment trop court passé ensemble. Alyssa est bien contente de voir leur relation reprendre du poil de la bête après tant de silence entre eux. Ils ont bien rigolé ce soir et elle espère avoir encore d'autres occasions à l'avenir. Surprise par la tendresse dont Chase fait preuve en la saisissant par la taille avant d'embrasser sa joue, elle replonge nostalgiquement dans le passé avant de l'enlacer, affectueusement, tendrement, profitant de ces quelques secondes. Les yeux fermés, elle apprécie le silence qui règne à l'instant, lui donnant l'impression d'être en train de rêver cette scène. Sans aucune idée du nombre de secondes - ou minutes - passées comme ça, dans les bras du biker, elle finit par le lâcher, mais pas du regard. Les yeux grands ouverts, surpris par les gestes du garagiste, elle sent son rythme cardiaque monter en puissance par cette proximité qui se solde par un baiser. Redécouvrir les lèvres du biker lui laisse cette impression de ne jamais les avoir oubliées. Elles lui sont familières. Une ribambelle de sensations prend possession de son corps avant de se loger au creux de son ventre pour la rendre toute chose. Décidée à ne pas se poser de questions, la brune préfère profiter de l'instant comme si c'était le dernier. Prolongeant le baiser quelques secondes de plus, sa main se crispe légèrement sur le biceps du motard. Tout ça lui semble irréel.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé] Ven 26 Avr - 12:32

Ouais, ouais… Répond Chase, l’air très sceptique, avant d’ajouter, d’un ton taquin lui-aussi : Presque aussi drôle que ta tête quand t’as vu que j’embarquais ta voiture (a)

Il n’a pas pu s’en empêcher. Sur le coup, le jeune homme se voyait mal se moquer d’elle, d’autant que l’atmosphère entre eux était… glaciale. Mais là, avec du recul, le mécanicien a l’impression de pouvoir en rire, enfin. Faut dire que la situation était tout de même comique finalement… ! En tout cas le jeune homme n’envie pas Alyssa sur un point : sa voisine. Cette vieille est une véritable pourriture, le genre à faire chier son monde dans le seul but de passer le temps. Enfin, heureusement, Aly a évité le pire, et a simplement eu à déplacer sa voiture. Et puis, c’est un mal pour un bien quand on y pense, car cette histoire leur aura permis de renouer contact. Le biker ne sait pas si ça les mènera quelque part mais, au moins, entre eux, l’ambiance est désormais plus légère. Il ne craindra sans doute plus de tomber sur l’animatrice en ville, comme c’était le cas avant. En plus de se retrouver, ils sont même parvenus à plaisanter et à rire ensemble, ce qui est indéniablement une bonne chose. Plus les secondes s’écoulent, et plus le motard se sent à l’aise.

Il tente même, pour la blague, de se faire passer pour un jeune homme vertueux – ce qui manque de crédibilité, il faut bien le reconnaître.

Maintenant j’crois que ya que l’abstinence qui pourra te permettre d’obtenir le pardon de notre seigneur ! XD

Répond le jeune homme, surpris lui-même d’avoir ces mots à la bouche. On pourrait presque croire qu’il s’y connaît, alors qu’il n’en est rien. Ses parents n’ont jamais été très pratiquants. Par contre, ils sont plus ou moins croyants, et ont tout de même inculqué quelques valeurs à leurs fils, mais jamais dans le détail (ce qui arrange Chase pour tout dire, puisqu’il n’a jamais cru en ce qu’il considère être de sacrées balivernes).

Tactile et affectueux de nature, le jeune homme, pour saluer l’animatrice, vient naturellement poser sa main sur sa hanche, et embrasser sa joue. Il est surpris de constater que ce geste provoque une réaction chez Alyssa, mais se plaît à la serrer contre sa silhouette un moment (il ne saurait pas dire combien de temps exactement d’ailleurs, si ce n’est que cela lui semble trop court). Il n’empêche que même si l’étreinte lui paraît brève, elle réveille en lui certains souvenirs qu’il avait pris soin d’enfouir dans sa mémoire jusqu’à maintenant. Lorsque la belle brune s’écarte et vient poser son regard dans le sien, c’est d’autant plus troublant pour le biker. Il ne détourne pas le regard, et prend la peine de l’observer un moment. Il a vraiment la sensation de la retrouver, autant sa conversation lui avait manqué que le fait, bien sûr, de pouvoir la toucher, la contempler à sa guise, mais aussi l’embrasser. D’ailleurs, bien qu’il ne soit pas certain d’agir avec bon sens, c’est sans hésitation que le jeune homme finit par se pencher sur ses lèvres, pour les retrouver dans un baiser, assuré mais tendre. Il ne lui en faut pas plus pour le rendre soudainement fébrile. Son rythme cardiaque s’accélère, alors qu’il lui semble avoir immédiatement plus chaud. Resserrant ses deux mains sur la taille de l’animatrice, Chase n’hésite pas à venir approfondir le baiser quand il réalise qu’Alyssa ne cherche pas à le repousser. Sa bouche s’entrouvre suffisamment pour que sa langue puisse venir subrepticement chatouiller la sienne, initiative qui ne manque pas de l’exciter un peu plus. Pourtant le mécanicien ne force rien, et met un terme à ce baiser pour retrouver le regard – qu’il espère rassurant – de la belle brune.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Crazy old women, we lock them away for a reason [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Zone résidentielle
 :: Hall St :: N° 56 - Maison d'Alyssa
-
Sauter vers: