Partagez|

oh come on

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: oh come on Lun 25 Mar - 15:23

Une bière à la main, le jeune Elliot discutait chaleureusement avec une fille qui avait au moins le double de son âge. Nick lui venait saluer le propriétaire du Shelter avec qui il échangeait quelques conseils sur la gestion d'une entreprise. Il vit l'ami de son frère, vu l'heure, il était heureux que Reese ne soit pas avec lui puisqu'il bossait aujourd'hui, peut être que finalement l'engueuler avait fonctionné. Il connaissait le meilleur ami de son frère depuis si longtemps qu'il ne pourrait pas dire à quand ça remonte. Lorsqu'ils étaient enfants, lui et Reese suivait Nick partout pour être "cool" comme lui. Dans le fond Nick appréciait ce gamin, il avait juste une mauvaise influence sur son jeune frère et ça, il ne pouvait le tolérer. « t'es pas un peu jeune pour consommer de l'alcool à cette heure ? » Il avait toute la vie pour finir pilier de bar, à 19ans, il devrait être à l’université à cette heure ci. Il n'était pas son ami et encore moins son père alors ne jugeait pas. Son rôle n'était pas de reprendre l'adolescent mais il fallait bien que quelqu'un remettent ces deux garnements dans le droit chemin.

De nombreuses conneries faites avec mon petit frère. Jusqu'à quel point les hommes peuvent être stupides, c'est véritablement stupéfiant. Chaque jour, Nick avait l'impression que son frère et Elliot repoussait les limites. Il blâmait Elliot pour les aberrations effectués par les deux jeunes mais il était conscient que son frère n'était pas en reste lorsqu'il fallait faire des conneries. Instinct protecteur ? Culpabilité déplacé ? Après tout, Reese suivait le même schéma que l'ainé Hastings à son âge. Il était en quelques sortes son modèle et si il avait évolué différemment peut être que Reese serait un élève assidu de la faculté, peut importe laquelle. « je peux te parler deux secondes. » Il s'occupait de Reese depuis quelques années et se sentait responsable de lui. Il détesterait probablement l'idée d'une remontrance à son meilleur ami. Il demanda une bière au serveur et alla s'installer à une table, suivit de près par l'étudiant. « ca va Reese en ce moment ? Pas que vous soyez des modèles de perfection, mais j'ai l'impression que ces derniers temps, le nombre de vos conneries se sont multipliés par trois. » il mit les pieds dans le plat directement, il n'avait pas de temps à perdre. Incapable de poser la question à son frère sans devenir intrusif. Il ne se doutait pas de tomber sur Eliott, mais ça tombait relativement bien puisqu'il avait des choses à lui dire. Qu'il ne s'inquiète pas, il le laisserait rapidement retourner à son rencard.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Lun 25 Mar - 15:49

    Cette fille est très gentille. Elle me fait penser à Eleanor, peut-être que je devrais lui présenter ma soeur. Oui, parce que cette fille n'est pas du tout, mais alors pas du tout intéressée par la gente masculine. Et c'est tout à son honneur. J'aimerais tellement que mes soeurs soient lesbiennes aussi. C'est pas un fantasme, ou quelque chose de tordu dans le genre, je vous rassure. Mais ça éviterait juste qu'elles sortent avec des idiots, ou que les hommes la traitent mal. Moi je traite jamais mal les nanas, entre nous c'est clair dès le début. D'accord, ça m'est déjà arrivé, avec Jasmine par exemple, mais j'ai toujours regretté après. Je me débrouille toujours pour présenter mes excuses, avec toute la sincérité du monde. Sauf avec Jasmine. Jasmine j'ai... j'ai pas eu le temps encore.

    Je me retourne lorsqu'une voix s'élève derrière moi. Tiens, le frère de Reese, quelle surprise. Je lui souris, et ne relève pas sa remarque ; je suis habitué. Je me contente donc de répondre :

    - Salut Nick.

    Puis je continue à discuter avec la demoiselle, sirotant ma bière. Je ne fais pas attention à Nick plus que ça, nos rapports n'ont jamais été au beau fixe. Il est persuadé que j'ai une mauvaise influence sur Reese, et je n'ai jamais eu la prétention de vouloir lui prouver le contraire. Moi je sais que Reese a besoin d'un meilleur ami comme moi, pour se lâcher, se défouler, bref, être lui-même.

    Nick nous interrompt une nouvelle fois en voulant me parler. Je présente mes excuses à mon interlocutrice et le suis docilement jusqu'à sa table. Je déteste être soumis comme ça, mais je ne veux pas non plus avoir d'ennuis avec lui. Il pourrait rendre notre amitié très compliquée, s'il le voulait.

    C'est pas un mauvais bougre, c'est quand même le frère de Reese. Mais je me méfie.

    - Oui Reese ça va en ce moment, juste frustré de pas avoir de plan cul régulier, je rétorque, en toute honnêteté.

    Je fais mine de réfléchir. En vrai, je me rappelle de notre dernière soirée au Warehouse, où je me suis travestis et j'ai fini sur le podium. Où je me suis fait tabassé par un homophobe. Distraitement, je passe ma langue sur ma lèvre balafrée.

    - J'ai pas grand chose à répondre ça, en fait...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Lun 25 Mar - 16:31

Nick posa sa veste sur la chaise derrière lui, soutenant le regard de ce petit merdeux. « Oui Reese ça va en ce moment, juste frustré de pas avoir de plan cul régulier » Écouter ses propos familiers me brise les tympans, je ne devrais plus laisser mes oreilles entendre ce type de propos. Certes, mon frère était adulte maintenant, du moins d'après le loi, seulement il filait un mauvais coton et c'était pas Elliot qui allait le ramener dans le droit chemin. Ce petit arrogant avait le don de lui tapper sur les nerfs lorsqu'il se comportait de cette façon. De plus Nick était loin de tout connaitre, la vérité, il était à des kilomètres et c'était surement une bonne chose car s'il connaissait ne serait ce que le quart des bêtises qu'Elliot pratiquaient avec son frère. Il ne serait pas aussi conciliant. « J'ai pas grand chose à répondre ça, en fait... » Grandit un peu, il aurait rêver lui répondre ça. Il n'avait que 19ans en même temps, alors comment lui en vouloir pour son immaturité. A son âge, Nick allait bien plus loin que se travestir, d'où sa réputation de gamin qui a mal tourné. Il se souvient encore de la soirée de son coma éthylique, une soirée qu'il a longtemps considéré comme la meilleure de sa vie jusqu'au jour où il s'est rendu compte qu'il devait mûrir avant de se faire bouffer par la vie.

« t'en a surtout rien à faire... » Parfois c'était l'impression étrange qu'avait Nick, que ce gosse, Elliot, se foutait de tout, il se moquait de ses amis et son égocentrisme le rendait cynique. Il espérait avoir tort et que si Reese se retrouvait dans une situation dramatique, il serait là pour le sortir d'affaire. Cette période de leur vie finirait par passer, la jeunesse était toujours semée d'embuche, il souhaitait surtout que son jeune frère ne se retrouve pas dans une situation irréversible qui le mette en danger. Sa bière arriva et il en but une gorgée avec engouement, la meilleure boisson au monde. « oublie et retourne avec ta conquête, elle sait que tu n'as que 19ans ? » Nick avait insisté sur ses mots pour que la jeune femme les entendent sans se douter qu'elle s’intéressait aux femmes. Il ne se voyait pas rentrer dans son jeu puéril de la provocation, car on ne pouvait appeler cela que de cette façon. Ces sept dernière années, il avait appris à se contrôler et agir en adulte. Depuis qu'il avait repris la gestion du Warehouse en fait, la responsabilité était si énorme qu'il se voyait mal tout foirer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Lun 25 Mar - 16:42

    Nick et moi on est comme chien et chat. On se cherche, mais on s'attrape pas. On arrive pas du tout à communiquer ensemble, pourtant des fois, j'aimerais. On a pas du tout la même façon de voir les choses ; Nick croit que je fais du mal à Reese avec mon comportement, et moi je crois que Nick devrait agir autrement s'il veut responsabiliser Reese. J'ai envie de lui dire mes quatre vérités là, ça me démange.

    J'ai laissé ma bière là-bas, ça me fait chier, j'ai aucune contenance sans bière. Je finis par me mordre la lèvre, lorsqu'il rétorque que je n'ai rien à faire. Je fronce les sourcils, je voudrais bien qu'il arrête d'être aussi désagréable avec moi. Je m'apprête à le contredire, parce que j'ai beaucoup de choses à faire dans ma vie, mais il reprend la parole.

    Là, je lâche un rire. Un petit rire sec, et assez cinglant. Le genre de rire que je n'ai qu'avec lui, parce qu'il fait ressortir ce qu'il y a de plus mauvais en moi. C'est Dark Vador ce type, en fait.

    - Pour ton information, j'ai 24 ans... T'es sûr de bien connaitre les fréquentations de ton frère ? Tu jugerais pas un peu trop vite ? Reese et moi, on a grandi ensemble je te rappelle. Et ma "conquête" préfère les femmes, mais c'est gentil de croire que j'aurais pu l'avoir.

    Je ne rajoute rien, je préfère retourner à ma place. Pourtant, je sens que la tension monte en moi et que je ne vais pas tarder à m'énerver. Je bois plusieurs gorgées de ma bière, et, au fur et à mesure des secondes, parviens à me détendre. La conversation reprend avec la demoiselle, tant bien que mal...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Lun 25 Mar - 17:40

Après tout, il se demandait même pourquoi il s'acharnait à tenter de créer un semblant de communication avec ce gamin. Rien à faire, il l'exaspérait en quelques secondes, rien que son look ridicule le mettait hors de lui et si ce n'était pas le meilleur ami de son frère, il ne serait pas aussi respectueux envers Elliot. Oui car même si c'était difficilement remarquable, il se comportait bien, correctement. Dans le fond, peut être qu'il y avait une part sombre de lui qui laissait place à la jalousie. Nick est quelqu'un de possessif, enfant déjà, il ne partageait pas ses jouets. Lorsqu'il tient à quelque chose ou quelqu'un, il est incapable de partager, un don qu'il ne pouvait se résoudre à faire. Alors bien sur, ce comportement était intolérable et d'ailleurs, Nick préférait ne pas se l'avouer, se voiler la face. « Pour ton information, j'ai 24 ans... T'es sûr de bien connaitre les fréquentations de ton frère ? Tu jugerais pas un peu trop vite ? Reese et moi, on a grandi ensemble je te rappelle. Et ma "conquête" préfère les femmes, mais c'est gentil de croire que j'aurais pu l'avoir. » Il savait que le garçon avait 24ans, enfin dans ces eaux là en tout cas, il voulait faire fuir la jeune demoiselle qui l'accompagnait. Qui était puéril maintenant ? Il admettait ne pas toujours se comporter de façon adapté, mais c'est ce gosse aussi, à chaque fois qu'il le croise une envie irrépressible de lui en coller une se fait sentir. « arrête donc ce petit jeu. Honnetement, je me fiches pas mal de savoir quel âge tu as où ce que tu fais de ta vie. Ce que je sais, c'est que quand mon frère est avec toi, il rentre avec quatre gramme dans chaque bras, seule ou accompagné, qu'il a déjà fini à l’hôpital et au commissariat et dieu soit loué, ça n'était pas pour de graves raisons. Avec toi, il revient avec des bleus ou le visage amoché. Alors peut être que je te juge trop vite, peut être que finalement tu mériterais qu'on y regarde à deux fois, après tout si mon frère t'aime autant, il doit y avoir une raison. Seulement voilà, c'est pas avec des amis comme toi qu'il va grandir ! » grandir dans la plus abjecte des formes, mais on devait tous y passer un jour où l'autre. Nick ne pourrait pas continuer de gérer son frère indéfiniment; il avait souvent réfléchi a plusieurs solutions pour qu'il se prenne en main, mais aucune n'était raisonnable, il n'abandonnerait pas son petit frère à la rue comme l'avait fait ses parents par exemple. « Je ne t'aime pas, et je n'aime pas l'influence négative que tu peux avoir sur Reese ! Je ne vais pas t'empêcher de le voir, ce n'est pas dans mes attributions de frère, il fait bien ce qu'il souhaite, seulement si un jour il lui arrive quelque chose... Tu le regretteras. » Oui oui, ce sont des menaces en bonne et due forme !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Mar 26 Mar - 0:41

    Il n'est donc pas décidé à me laisser tranquille. Soit. J'écoute ce qu'il a à me dire. Je lance un regard suppliant à la jeune femme, Alice, qui ne semble pas comprendre grand chose. Je ne veux pourtant pas qu'elle me vienne en aide, juste qu'elle soit compatissante. Son regard l'est, et ça m'aide à faire face à Nick Vador.

    Avec toute la lenteur du monde, je pose mon attention sur lui. J'attends qu'il ait fini sa tirade pour terminer ma bière. Ceci étant fait, je me racle la gorge et me tapote le torse avec mon poing, afin de donner un air solennel à ma future prise de parole. Je n'ai vraiment pas envie que les choses aillent plus loin, entre lui et moi. Pour le bien de Reese, je pense, en croisant le regard de son frère. Leur air de ressemblance n'est pas flagrant, mais moi, je le connais. Et l'espace d'un instant, ça entourloupe ma colère.

    Mais la suite fait monter en moi un sentiment que je ressens pas très souvent ; La haine. Le fait qu'il me menace est prodigieusement insultant. Je serre la mâchoire, les sourcils froncés. Je fais de mon mieux pour rester calme en ouvrant enfin la bouche.

    - C'est pas avec moi qu'il va grandir ? Je suis son ami depuis qu'on porte des couches. Je pense qu'il a pris quelques centimètres depuis son dernier biberon, tu crois pas ? je sens que je divague, là. Enfin, c'est pas ça l'important. Ce que tu sembles pas comprendre, Nick, c'est que Reese est comme ça, non pas à cause de moi, mais à cause de toi. J'te signale que c'est quand même pour toi qu'il a quitté ses parents. Et ses parents lui manquent. C'était un sacrifice, en échange de quoi ? Tu prétends faire attention à lui, vouloir le protéger, mais tu fais parfois preuve d'une telle indifférence à son égard, qu'il ne peut qu'être blessé. Tu crois peut-être qu'il est heureux dans sa vie, mais y a des choses plus profondes qui le poussent à agir ainsi. S'il est aussi bavard, aussi fou, c'est parce qu'il a besoin d'attention.

    Je secoue la tête, excédé.

    - Tu ne comprends donc pas ? Reese n'a pas besoin de mon attention en particulier. Je suis juste la seule personne avec qui il peut être pleinement lui-même. Il me confie tout, absolument tout. Où t'es quand il se sent seul ? Tu faisais quoi, la fois où il s'est fait tabasser par un mec parce qu'il t'a défendu ? Je pose mes doigts sur mes tempes, illustrant le fait qu'il devait absolument percuter. Est-ce que tu pourrais, rien qu'une fois, le remercier pour tout ce qu'il a sacrifié pour toi ? T'as déjà osé lui dire que tu l'aimais, au moins ? Je crois pas. T'es vraiment qu'un égoïste. Y aurait écrit "SOS" sur son front un jour que tu t'en rendrais même pas compte. S'il arrive quelque chose à Reese un jour, ce sera de ta faute, parce qu'en attendant, c'est avec moi qu'il est le plus en sécurité, pas avec toi et ton égocentrisme exacerbé.

    Je souffle, comme fatigué par tout ce que je viens de déblatérer. Il me faut une autre bière. J'en commande une, d'une voix monocorde. Je termine par lui dire, le plus calmement possible :

    - Tu t'es jamais dit que c'était pour attirer ton attention, tout ça ? Les excès ne sont jamais quelque chose d'anodin. Et je parle en connaissance de cause. Merci, dis-je quand le barman apporte ma bière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Mar 26 Mar - 21:56

« C'est pas avec moi qu'il va grandir ? Je suis son ami depuis qu'on porte des couches. Je pense qu'il a pris quelques centimètres depuis son dernier biberon, tu crois pas ? Enfin, c'est pas ça l'important. Ce que tu sembles pas comprendre, Nick, c'est que Reese est comme ça, non pas à cause de moi, mais à cause de toi. J'te signale que c'est quand même pour toi qu'il a quitté ses parents. Et ses parents lui manquent. C'était un sacrifice, en échange de quoi ? Tu prétends faire attention à lui, vouloir le protéger, mais tu fais parfois preuve d'une telle indifférence à son égard, qu'il ne peut qu'être blessé. Tu crois peut-être qu'il est heureux dans sa vie, mais y a des choses plus profondes qui le poussent à agir ainsi. S'il est aussi bavard, aussi fou, c'est parce qu'il a besoin d'attention.» Terrassé par cette révélation, son verre tomba dans un bruit perçant qui résonna aux oreilles de tous et dans l’ensemble de la pièce, pour continuer de rouler par terre et rompre ainsi le silence qui s’était installé. Cela n'empêcha pas son interlocuteur de l'asperger d'accusations malhonnêtes. « Tu ne comprends donc pas ? Reese n'a pas besoin de mon attention en particulier. Je suis juste la seule personne avec qui il peut être pleinement lui-même. Il me confie tout, absolument tout. Où t'es quand il se sent seul ? Tu faisais quoi, la fois où il s'est fait tabasser par un mec parce qu'il t'a défendu ? Est-ce que tu pourrais, rien qu'une fois, le remercier pour tout ce qu'il a sacrifié pour toi ? T'as déjà osé lui dire que tu l'aimais, au moins ? Je crois pas. T'es vraiment qu'un égoïste. Y aurait écrit "SOS" sur son front un jour que tu t'en rendrais même pas compte. S'il arrive quelque chose à Reese un jour, ce sera de ta faute, parce qu'en attendant, c'est avec moi qu'il est le plus en sécurité, pas avec toi et ton égocentrisme exacerbé.» Jamais Nick n'aurait pu imaginer de telles choses, son visage avait palit, puis rougit de colère, d'un côté, il en voulait à ce gamin et son arrogance, seulement il marquait un point. Nick n'était pas des plus attentionné envers son frère, il faisait ce qu'il pouvait pour lui démontrer qu'il l'aimait et qu'il était fier de lui. Mais la plupart du temps, il l'engueulait ou ne le voyait pas, trop absorbé par son ambition. Il passait les trois quart de ses journées au Warehouse, et même si Reese y travaillait, ils ne passaient pas tant de temps que ça ensemble. Ce petit con avait raison, et ça, Nick se refusait à l'admettre.

« Tu t'es jamais dit que c'était pour attirer ton attention, tout ça ? Les excès ne sont jamais quelque chose d'anodin. Et je parle en connaissance de cause. Merci, » Peut être que ce gosse était finalement plus pertinent que lui, seulement, il continuait de penser que l'amitié de Reese était un cadeau et que le jeune brun le gâchait en ne l'utilisant pas à bon escient. L'animosité s'empare de Nick, il regarda Fisher, soutenant son regard dur. « T'as fini, ça y est ? » il s'excusa rapidement pour le verre renverser, et se proposerait, une fois cette conversation terminée, de nettoyer ses méfaits. « Tu crois réellement me connaitre, n'est ce pas ? Tu as peut être le privilège d'être plus proche de Reese que moi, mais cela ne te donne pas le droit de me juger. C'est lui qui t'as dis tout ça, ou alors tu ne fait que présumer ? Tout le monde n'a pas le talent d'exprimer ses sentiments aussi aisément que toi. Et peut être que je me trompe, mais à ma façon, je sais montrer à mon frère à quel point je l'aime. Il est la personne la plus importante de ma vie et je ne lui ai jamais dit certes, mais parfois les mots sont inutiles. Je ne te demanderais pas de comprendre ça. Tu en es surement incapable ! » exédé par ce petit merdeux qui lui faisait des leçons de moral et peut être aussi car finalement, il avait touché juste, il finit par dire : « Tu peux m'incomber tous les défauts du monde : égocentrique, froid, et de toutes évidences tu n'as que peu d'estime pour ma personne. Tu n'es d'ailleurs pas le seul dans cette ville et cela ne m'atteint que peu. Seulement je t'interdis de dire que je suis prêt à blesser mon frère d'accord.Tu ne sais absolument rien de moi ! »

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Mar 26 Mar - 22:13

    Avec toute cette animation en moi, je n'ai même pas remarqué la bière renversée. Ce n'est qu'après coup que je vois les débris par terre, en marchant dessus sans faire exprès. Le sol est collant, je fais une grimace. Faire attention à autre chose qu'à Nick me fait un bien fou. Je ne me sens pas tout à fait soulagé, après cette longue tirade. Je ne pensais pas qu'un jour, dire la vérité me ferait plus de mal que de bien. Il faut un début à tout, j'imagine.

    Je sais que Nick n'en a pas fini avec moi, et je suis prêt à l'accepter. Lorsqu'il reprend la parole, je sens qu'il est déstabilisé, malgré sa hargne. Je croise son regard à plusieurs reprises, l'écoutant très attentivement. Ce qu'il dit est juste, nous sommes sur un point d'égalité. Qu'est-ce que je pourrais ajouter à ça ?

    Je souffle, constatant avec réconfort que mes émotions négatives ne secouent plus mon coeur. Mon esprit s'apaise, mon flux de pensées s'est stoppé. Définitivement ? Je l'ignore, je sais juste que je n'ai plus de venin à cracher sur le grand frère de mon meilleur ami. Je pense qu'on s'est suffisamment envenimé l'un l'autre.

    - Tout ce que tu dis, Nick... commençai-je, la voix plus posée. Tout ce que tu me dis, là, tu devrais vraiment le dire à ton frère... Je devrais pas avoir à te provoquer comme ça pour que tu exprimes tes sentiments.

    Je commande une autre bière, pour lui. Je tente d'amorcer un moment de paix.

    - Avant que tu ne m'envoies chier, je tiens à te dire que je te respecte. Je me suis un peu emporté, j'dois l'admettre. Deux personnes aussi proches ne devraient pas se détester comme ça, mais au contraire, s'allier. Pour son bien-être. A lui.

    J'appuie bien sur la dernière partie de ma phrase, pour qu'il comprenne le message que j'essaie de faire passer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Mer 27 Mar - 11:16

« Tout ce que tu dis, Nick... Tout ce que tu me dis, là, tu devrais vraiment le dire à ton frère... Je devrais pas avoir à te provoquer comme ça pour que tu exprimes tes sentiments. » Rouge pivoine, Nick n'avait pas été aussi agacer depuis des lustres. Elliot avait réussi à l’horripiler au plus haut point et la plupart du temps, il lui en fallait beaucoup pour qu'il sorte de ses gongs, probablement car le sujet était Reese. Ils avaient tous deux des points qui étaient corrects, et vu leurs caractère de merde, il est clair qu'ils n'arriverait pas à un consensus. Ou peut être que si finalement, dans l’intérêt de ce petit blond. Il alla porter une aide au pauvre serveur qui ramassait ses conneries, il avait eut sa place et savait très bien qu'il devait être en train de bouillonner à l'intérieur. Une fois que ce fut chose fête, il s'installa de nouveau à la table. « Avant que tu ne m'envoies chier, je tiens à te dire que je te respecte. Je me suis un peu emporté, j'dois l'admettre. Deux personnes aussi proches ne devraient pas se détester comme ça, mais au contraire, s'allier. Pour son bien-être. A lui. » « Tu devrais pas me provoquer tout court. » il demanda une autre bière et ajouta : « et je reste persuadé que Reese sait tout ça, mais je ferais un effort. » sirotant sans grand intérêt le breuvage apporté par ce pauvre serveur, songeant au fait que peut être il avait raison lorsqu'il s'agissait de s'allier plutôt que se batailler comme des enfants puérils qui se battent pour un jouet.

Il était plutôt satisfait du fait que la situation se soit réglée sans terminer dans un bain de sang. Reese lui en aurait surement beaucoup voulu s'il avait amoché le visage du beau jeune homme. Nick pris une autre gorgé du liquide qui composait son verre. Loin d'être la meilleure bière qu'il ai goûté, la qualité restait moyenne. Jetant de nouveau son regard dans celui d'Elliot, il lança nonchalamment ; « alors comme ça, vous allez à Vegas hein ? » la ville de tous les péchés, il y avait passé bon nombre de weekend et les tentations y étaient trop présentes pour ne pas y céder : filles, drogues, alcool, jeu. Beaucoup de gens n'étaient jamais sortis d'un seul de ses vices. L'idée ne l'enchantait pas du tout, mais il avait accéder à la requête de son jeune frère malgré tout. Son teint reprenait une couleur normale, légèrement halée. Son propre sourire l'étonna, il imaginait son frère et Eliott dans de beaux draps, mais il souhaitait faire confiance à son cadet et ne pas agir de façon dictatoriale comme son père avait pu le faire en osant cet ultimatum : les études ou l'argent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Mer 27 Mar - 22:33

    J'acquiesce, quand il me dit que je ne devrais pas le provoquer tout court. Il a raison, après tout, quel est l'intérêt de se rentrer dans le lard ? Aucun, à part augmenter la tension et donner des maux de ventre. Les conflits, c'est quelque chose que je déteste. Ce n'est pas du tout dans mes principes, en plus. Je prône toujours l'amour à la haine ; j'avoue m'être fait un peu peur tout à l'heure, j'avais les mains moites tellement mon coeur battait fort. Un état de rage qui m'a laissé quelques séquelles, je me sens encore fébrile.

    La bière m'aide à calmer tout ça. Pas pour de bon, mais c'est déjà un début. Les réactions de Nick face à mes dires me rassurent, il semble avoir saisi le message. C'est donc dans un climat plus chaleureux que nous buvons nos bières, à la même table, comme d'anciens potes. C'est une situation très bizarre, je dois avouer, mais pas désagréable.

    Quelques minutes de silence plus tard, histoire d'assurer l'accalmie, Nick reprend la parole. Je suis surpris par sa question, je ne pensais pas qu'il continuerait à me parler après cette altercation. Je finis par hocher la tête, en me raclant la gorge. Je repose ma bière sur la table, et fais glisser mes mains dessus, distraitement, pour enlever l'humidité.

    - Ouais, j'ai décidé de lui offrir les billets pour son anniversaire, je savais qu'il en rêvait depuis des lustres.

    Je me permets de regarder Nick, et de lui sourire, pensant à ce que je vais lui dire.

    - J'te promets qu'il ne rentrera pas marié, qu'il ne sera pas couvert de bleus et qu'il n'aura pas perdu tout son argent dans les machins à sous...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Ven 29 Mar - 13:33

Il avait le choix entre partir, ou alors régler la situation et reprendre son calme. 2tant donné qu'il était malgré tout le meilleur ami de son frère, une parti intégrante de sa vie, il n'avait peu d'autre choix que de composé avec l'individu, bien qu'il l'apprécie moyennement. Il devait avouer admirer le cran du jeune garçon face à lui, il était rare de rencontrer des gens qui lui tenaient tête à ce point. Son audace lui valait clairement quelques bon points dans le coeur de Nick. Ce qui le chagrinait était ses propos, son frère faisait il vraiment toutes ses bêtises pour attirer son attention ? Nick n'avait jamais pensé cela, il pensait que c'était pour enquiquiner un peu plus les parents et qu'il finirait par gagner en maturité, un jour où l'autre. Cette révélation l'avait troublé, remettant en question des acquis et il n'aimait pas ça. Même si lui et son frère ne partageaient que peu, loin d'être confidents, il était malgré tout proches et Nick de son côté, n'avait jamais douté de l'amour de son frère... Enfin, il était plus expansif en même temps et se laissait aller à dévoiler ses sentiments plus aisément.« Alors comme ça, vous allez à Vegas hein ? » « Ouais, j'ai décidé de lui offrir les billets pour son anniversaire, je savais qu'il en rêvait depuis des lustres. » Il est vrai que Nick avait souvent entendu ce mot dans la bouche de Reese, songeant à cette mauvaise idée, il n'avait jamais émit l'idée qu'il pourrait y aller un jour. Mais lorsqu'il lui avait demandé, il s'était dit qu'aucune raison ne le poussait à refuser, son frère était majeur, adulte -même si son comportement ne le prouvait pas toujours- et Nick n'avait rien à redire sur ses choix personnels. En tant que patron, il aurait pu lui mettre des bâtons dans les roues, mais cela aurait été cruel.

« J'te promets qu'il ne rentrera pas marié, qu'il ne sera pas couvert de bleus et qu'il n'aura pas perdu tout son argent dans les machins à sous... » sa remarque arracha un sourire à Nick, il répondit du tac au tac : « Ah, je n'avais pas songé au fait qu'il puisse revenir marié. » son sourire s'allongea. Ses mains rejoignirent sa nouvelle bière fraiche. Une sensation agréable. Nick n'était pas un alcoolique, mais il lui arrivait fréquemment de se détendre devant un doux breuvage. Un des petits plaisirs de la vie qu'il refusait qu'on lui enlève. Avec toute la pression qu'il subissait parfois, il décompensait de cette façon. Il n'était pratiquement jamais ivre, il connait ses limites et sait très bien quand il doit s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Ven 29 Mar - 15:20

    Nick n'aurait pas du me lancer sur Vegas... j'arrête pas d'y penser maintenant, j'ai tellement hâte d'y être. Je suis néanmoins très content qu'il s'intéresse à notre futur voyage, qu'il ne se casse pas, et tout ça. Faudra que je dise ça à Reese, qu'il a fait des efforts après m'avoir traumatisé.

    Notre amour commun pour la bière peut éventuellement nous rapprocher, je pense, en le regardant boire, distraitement. J'avale une gorgée à mon tour, après lui avoir fait une promesse. Je dis ça, mais ça ne dépend pas du tout de moins. Reese est une vraie tête de mule quand il s'y met ! Enfin, je suis pratiquement certain qu'il se laisse dompter par moi, tout du moins, qu'il prend le temps de m'écouter. C'est tellement rare, quand je fais preuve de sérieux et de maturité, que le blondinet doit trouver l'instant trop inédit pour ne pas y assister.

    Je suis plongé dans mes pensées, après tous ces chamboulements. Nick m'en extirpe en reprenant la parole. Je souris, tout de suite.

    - Il en serait largement capable. La dernière fois, il est tombé amoureux d'un chat après une soirée, il voulait plus le lâcher une seule seconde. Ça m'étonne qu'il soit pas rentré avec, d'ailleurs...

    Je bois une nouvelle gorgée, parfaitement et étrangement synchronisé avec le frère de mon meilleur ami. Je pointe ensuite un point invisible avec mon index, déglutissant pour reprendre la parole ; j'ai des réactions comme ça quand des souvenirs m'envahissant.

    - Ou alors la fois où il a cru être tombé amoureux d'une nana à l'Université et qu'il tenait absolument à lui trouver une bague de fiançailles avant qu'elle parte (elle était anglaise). Il m'avait emmené dans des galères pas possibles ce soir-là aussi...

    Nostalgique, moi ? Non, juste trop content d'avoir un pote aussi incroyable. J'essaie ainsi d'établir une complicité, ou simplement une connexion avec Nick en lui partageant ces anecdotes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Dim 31 Mar - 20:52

Il n'attendait pas d'Eliott qu'il soit le chaperon de son jeune frère, il était responsable pour ses propres erreurs. Mais qu'il soit garant de sa santé était important, qu'il ne le laisse pas crever dans un coin de rue même s'il savait pertinemment qu'Elliot ne laisserait jamais son meilleur ami dans la panade. Il tenait trop à lui pour ça. « Ah, je n'avais pas songé au fait qu'il puisse revenir marié. »« Il en serait largement capable. La dernière fois, il est tombé amoureux d'un chat après une soirée, il voulait plus le lâcher une seule seconde. Ça m'étonne qu'il soit pas rentré avec, d'ailleurs... » sirotant sa bière tranquillement, il écoutait les récits humoristiques du meilleur ami de son frère. La raison pour laquelle il n'avait pas ramener cet animal s'expliquait surement avec le fait que Nick était allergique. Il voyait la scène clairement, un chat aux bras de son jeune frère, imbibé d'alcool, donnant un surnom stupide à l'animal, comme celui dont il l'avait affublé : Nickounet. « Ou alors la fois où il a cru être tombé amoureux d'une nana à l'Université et qu'il tenait absolument à lui trouver une bague de fiançailles avant qu'elle parte (elle était anglaise). Il m'avait emmené dans des galères pas possibles ce soir-là aussi... » Nick se mit à rire, une bague de fiançailles ? L'impulsivité de Reese l'étonnait toujours, ce gamin vivait les choses à fond, au jour le jour, comme s'il se fichait totalement des conséquences sur son avenir. « C'est vrai, cette fille, madison si mes souvenirs sont bons. Il était arrivé un soir, les yeux pleins d'étoiles et m'avait annoncé qu'il venait de rencontré la femme de sa vie. »

Peut être que Nick semblait ne pas se soucier de son frère, mais il écoutait chacune de ses phrases avec attention, parfois plus que ces investisseurs. « Et tu te souviens de son amoureuse en maternelle, impossible de remettre un prénom, mais plus elle le repoussait, plus il la suivait. Il avait écrit ses initiales et les siennes sur cet arbre au parc. Elles y sont surement encore d'ailleurs ! » A bien y réfléchir, le seul point commun que Nick et Elliot avait, c'était Reese, si il n'avait pas été présent dans chacune de leurs vies, ils ne se seraient jamais adressé la parole. Il avait des tonnes d'anecdotes à partager avec lui, Reese faisait tellement de choses un peu folle. Nick admirait ça chez lui, cette nonchalance à toutes épreuves. Nick lui ne faisait rien tant qu'il n'était pas sur du résultat, il pouvait en mourir d'envie, lorsqu'il se sentait en danger, il pesait le pour et le contre avant de se lancer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: oh come on Lun 8 Avr - 19:34

    En pensant à Vegas en compagnie de Reese, je me mets à rêver comme un enfant. J'ai exprès mis quelques économies de côté pour pouvoir faire ce voyage. Aller dans la ville de tous les pêchés avec mon meilleur ami, c'est vraiment quelque chose qui me botte. Ça me mets à joie, alors je ne peux pas m'empêcher de sourire comme un abruti.

    J'évoque mes souvenirs, et je suis très content de constater que Nick y est tout à fait réceptif. Il ajoute même comment il a vécu ces mêmes péripéties de son frère. Je me mets à rire, absolument ravi que Nick partage ça avec moi. Après tout, Reese est le seul sujet qui nous intéresse tous les deux... Et notre seul point commun, avec la bière. J'en bois d'ailleurs une autre gorgée, pour la finir un peu trop rapidement. J'esquisse un sourire frustré, tout en écoutant attentivement les anecdotes du frère de mon pote.

    Je tape dans mes mains, comme un eurêka.

    - Oui, Madison ! P'tain, j'arrivais pas à me souvenir du prénom de cette nana ! Je vais pouvoir lui en reparler ce soir, tiens.

    Mon bonheur ne diminue pas quand Nick m'investit complètement dans cet instant "nostalgique", en me posant une question directe "tu te rappelles ?". Je fais un sourire, il ne va certainement pas comprendre pourquoi je souris autant mais tant pis.

    - Oui j'm'en souviens ! Elle s'appelait Claire. Il m'avait même demander de lui prêter de l'argent pour lui offrir un tamagotchi...

    Je roule des yeux en y repensant. C'est étonnant que je m'en souvienne, d'ailleurs, puisque ça fait des années... mes seuls souvenirs de maternelle sont ceux que j'ai avec Reese. C'est dingue quand même. Un peu ému, je souffle :

    - N'empêche qu'il tombait amoureux comme on change de chemise, à l'époque. Mais maintenant, Monsieur est devenu difficile !

    Je prends des airs supérieurs pour caricaturer un peu, avant de rire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: oh come on

Revenir en haut Aller en bas

oh come on

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Bar/Café
-
Sauter vers: