Partagez|

Un plouuuf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Un plouuuf Lun 25 Mar - 19:35

Comme tous les lundi matin, Peyton était sortie pour aller faire son joggings. D’ordinaire elle courait pendant environ quarante cinq minutes, mais là elle avait poussé jusqu'à une heure, à cause du plat de lasagne que sa sœur l'avait obligé de finir la veille. Ce fût avec un point de côté extrêmement douloureux qu'elle arriva au bord de la Rogue River, basket au pieds et queue de cheval complètement défaite.

Bien joué Peyton, tu viens de battre ton records ! T'es une vraie championne !, se congratula telle elle même avant de se laisser lourdement tomber sur un banc qui faisait face à la rivière.

Le ciel était gris mais quelque rayons de soleil téméraires réussissaient à percer à travers les nuages. Le souffla court et le rythme cardiaque totalement affolé, la jeune femme entreprit tout de même de faire quelques étirements afin d’amoindrir les courbatures du lendemain. Peyton se releva, posa le pieds sur le rebord du banc et grimaça tellement la douleur était affreuse.

Alors qu'elle allait se forcer à s'étirer la deuxième jambe, la jeune femme remarqua deux cygnes blancs un peu plus loin. Toujours prête à faire de bonne photo la rouquine attrapa son sac et en sortit son appareil. A pas de loup, elle s'approcha de sa cible et commença à descendre le plus possible au raz de l'eau afin de prendre les oiseaux d'aussi près qu'il était possible.

Par malchance, il avait plut la veille et la terre imbibée d'eau fit glisser son pieds.

"Woh, woh woh..." lâcha t'elle, sans pouvoir se raccrocher quelque part.

La jeune femme perdit l’équilibre et se retrouva les fesses dans l'eau au bord de la rivière. Heureusement elle avait réussit à garder son appareil photo au sec, le bras levé bien haut. Malgré cela tout le bas de son corps était désormais trempé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un plouuuf Lun 25 Mar - 21:20

Footing matinal et hebdomadaire pour les pompiers de Shady Cove comme tous les matins. Vous croyez quoi, ça doit être entretenu des corps comme les leurs. Ils font comment sinon pour vous sauver des flammes ou pour récupérer le chat de la voisine en haut d’un arbre. Et puis il faut souffrir pour être beau comme on dit. Le truc c’est qu’ils ne peuvent pas tous quitter la caserne en même temps donc c’est par petit groupe. L’itinéraire est toujours le même, ils longent simplement Rogue River, la rivière qui traverse la ville, font demi-tour, et retourne dans leur garnison tout ça en une heure/une heure et demie.

Short bordeaux ultra court pour bien mettre en avant les cuisses et les mollets, haut noir à manches courtes et baskets blanches. Ils portent tous la même chose et court tous aux mêmes rythmes. Évidemment ils ne passent pas inaperçu et les commentaires fusent de tout les côtés mais nos héros sont absolument imperturbables. Ou presque. L’un d’eux, le plus jeune, est un peu dissipé et tente d’amuser un peu la galerie, sans grand succès. Benjamin est très concentré et n’est pas du tout épuisé. Du moins pas encore. Il est l’un des plus athlétiques de la caserne mais c’est aussi parce qu’il prend tous les entraînements avec énormément de sérieux. Trop parfois. Il ne rate aucune occasion d’améliorer sa forme physique qui est déjà plus qu’excellente. Ses collègues le trouvent un peu excessif, limite un peu drastique, mais il n’est pas comme ça qu’au travail. Il est très consciencieux dans tout ce qu’il fait.

Avec l’expérience et les nombreuses interventions, Ben a un peu l’impression que tous ses sens ont été décuplés. Un peu comme Spiderman, il sait et ressent quand un danger est imminent et peut réagir immédiatement. Alors quand il entend au loin une âme en détresse et qu’il aperçoit un bras levé vers le ciel, ni une ni deux, il se précipite en sprintant. Évidemment il ne s’attendait pas à ce que cette âme en détresse lui soit aussi familière.

- Besoin d’aide ?

Demande-t-il poliment en tendant sa main vers elle et en s’empêchant à tout prix d’éclater de rire. Il ne tient pas à ce qu'elle pense qu'il s'amuse de cette situation ou qu'il se moque d'elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un plouuuf Mar 26 Mar - 11:06

Trop téméraire ou trop stupide, quoi qu'il en soit Peyton avait les fesses dans une eau qui ne devait pas dépasser les dix degrés. Les jambes complètement trempée, et le pantalon tâché entièrement par un mélange de boue et de vase, la jeune femme resta un instant prostrée, ne comprenant pas vraiment comment elle avait pu se retrouver dans une situation pareille.

Sur le moment la rouquine aurait été incapable de dire si elle avait envie de rire, de pleurer ou de crier. Les bas de son corps était totalement engourdie pas la fraicheur de l'eau, et pendant quelques secondes, elle essaya de voir comment elle pourrait sortir de ce pétrin sans prendre le risque de chuter à nouveau entrainant cette fois son appareil avec elle.

Alors qu'elle entreprenait de se redresser, une main fit son apparition dans son champ de vision. Relevant les yeux vers son sauveteur, Peyton sentit son estomac se serrer, la situation n'aurait pas pu être plus horrible.

Benjamin Davis, le plus grand regret de se vie, dans un short ridiculement court à faire fondre une reine des glaces venait de la trouver dans un état pitoyable.

Un sourire béat se plaqua sur son visage tandis qu'elle attrapait la main qu'il lui tendait. Les bords de la rivières étant extrêmement glissants, la jeune femme faillit tomber une nouvelle fois mais pu se raccrocher au buste du jeune homme in extrémis.


Désolée..., souffla telle en se décollant du torse du pompier.

Peyton fit quelque pas chancelant, puis se laissa tomber sur un banc. Trempée, la jeune femme se mit à greloter et retira ses baskets pour faire couler l'eau qui s'était réfugiée à l'intérieur.


J'ai voulu prendre les deux cygnes là bas en photo et ben...j'ai glisser...merci d'être venu à mon secours., tenta telle de se justifier, terriblement honteuse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un plouuuf Mar 26 Mar - 15:38

Sa petite main s’agrippe à la sienne et Ben la tire délicatement en tentant de ne pas perdre l’équilibre, il n’a pas réellement envie de se retrouver dans l’eau à son tour. Elle est aussi légère qu’une plume et il n’a aucun mal à la sortir rapidement de son pétrin. La manœuvre est tout de même un peu compliquée puisque la terre est assez vaseuse. D’ailleurs c’est tellement glissant qu’elle est sur le point de retomber mais elle a le réflexe de s’accrocher au corps de Benjamin. Ou plutôt à son buste, à son torse, à ce que vous voulez. Leur promiscuité ne le met pas spécialement mal à l’aise mais le perturbe un peu. Il répond à son « désolée » par un large sourire.

Même s’il n’est pas vraiment censé faire une pause, lorsqu’elle se détache de lui et finit par s’installer sur un banc, il décide de la suivre et prend place à côté d’elle. Il l’écoute et la fixe très attentivement lorsqu’elle commence à lui expliquer comment elle a fait pour se retrouver dans la rivière. Il n’avait même pas remarqué les deux cygnes qui se trouvent à quelques mètres d'eux avant qu’elle ne lui en parle.

- Pas de problème, dit-il avec une voix charmante, venir au secours des gens c’est un peu devenu sa lubie.

- Ton appareil n’a rien ? Il prend l’appareil photo qu’elle tient dans ses mains et le scrute dans tous les sens en essayant de savoir s’il est endommagé. Qu’on se le dise, Benjamin n’y connaît absolument rien en appareil photo mais c’est dans sa nature de s’inquiéter et de se préoccuper de tout. - On dirait que non, affirme-t-il en rendant le précieux appareil à sa propriétaire.

- Tu vas tomber malade en restant ici, dit-il en la voyant trembloter, surtout qu’il ne fait pas particulièrement chaud aujourd’hui. La plupart de ses vêtements sont imprégnés d’eau. Au moins elle n’est pas blessée, mais il n’a absolument rien sous la main pour lui permettre de se réchauffer, pas même une veste ou un gilet et ça le contrarie.
- Je vais te raccompagner chez toi, rajoute-t-il en affichant une mine inquiète. Il se souvient qu’elle n’habite pas très loin d'ici, sur Rogue River Dr en fait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un plouuuf Mer 27 Mar - 19:41

Spoiler:
 

Alors qu'elle avait vingt ans, Peyton avait fait la connaissance de Benjamin Davis à l'occasion du bal des pompiers. Ce jour là, le capitaine de la brigade lui avait demandé de venir prendre des photos de la soirée. Encore jeune et peu sûre d'elle la jeune femme avait eu du mal à aborder les convives pour leur demander de poser devant l'objectif. Ayant probablement comprit son malaise Ben lui alors proposé de l'accompagner pour servir d'intermédiaire entre elle et les invités. Immédiatement la rouquine était tombée sous le charme, en plus d'être un véritable Apollon il ne s'était pas du tout montré lourd ou trop entreprenant, il avait simplement été...gentil.

Après cette soirée les deux jeunes gens s'étaient revu une ou deux fois mais malheureusement Ben n'avait pas donné suite, prenant tout de même soin de la prévenir que le problème ne venait pas d'elle mais surtout de soucis personnels.

Sur le moment la jeune femme avait eu du mal à l'encaisser mais le temps passant, elle avait reprit le court de sa vie, non sans garder quelques regrets.

Alors qu'elle se trouvait dans une situation assez humiliante, ce fût lui qui arriva tel un véritable prince charmant pour la sauver. Même si elle aurait pu tomber plus mal, elle se sentit misérable. Un peu maladroitement elle tenta de se justifier et Ben accepta l'explication naturellement.

Alors qu'il vérifiait que l'appareil n'avait rien, Peyton ne pouvait s'empêcher de le fixer, un sourire de fangirl collé sur les lèvres. Malgré les années il était toujours aussi craquant. Lorsqu'il lui tendit, la rouquine sembla revenir à elle et secoua négativement la tête.


Non, non, je crois que c'est la seule chose que j'ai réussit à sauver..., répondit elle, son regard se portant sur son pantalon, complètement tâché de boue.

Trempée, la jeune femme sentit rapidement le froid venir lui mordre la peau et ne pu se retenir de claquer des dents.


Oh non merci, ne te sent pas obligé tu en as déjà fait assez..., affirma telle en se relevant.

Non pas que sa présence la dérangeait mais Peyton n'aimait pas importuner les gens, il avait surement d'autre chose à faire que de raccompagner une maladroite jusqu'à chez elle.

Soudain des sifflements se firent entendre. La photographe tourna la tête et aperçut le groupe de pompier un peu plus loin toujours en train de courir.


Toujours prêt à jouer les héros Ben !, s'écria un des pompiers, tandis que les autres laissaient échapper quelques rires en s'éloignant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un plouuuf

Revenir en haut Aller en bas

Un plouuuf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rogue River
-
Sauter vers: