Partagez|

Trapped like a cat in a tree

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Trapped like a cat in a tree Mer 27 Mar - 10:51

Dimanche après-midi, Avery sort de chez ses parents, le moral dans les chaussettes. Il faut dire qu’à chaque occasion, ils en profitent pour lui rappeler à quel point elle est toujours seule et célibataire, à quel point le métier qu’elle fait ne convient pas à une femme de son envergure, qu’elle devrait être déjà mariée et mère de trois enfants à son âge, que le Seigneur n’a pas voulu ça. Noah serait là, il lui demanderait pourquoi elle continue de se rendre presque tous les dimanches matin à l’église avec ses parents et pourquoi elle continue encore à partager des repas en leur compagnie. Il devrait comprendre pourtant, des parents on en a qu’une fois et la vie est bien trop courte pour se fâcher pour des bêtises. Alors elle supporte.

Elle remonte Indian Creek Road et choisit de couper pour rejoindre sa maison. Pour cela, elle traverse une sorte d’espace entre le square et la forêt, un petit endroit où les gamins du coin jouent souvent. A la vue de ces drôles en train de se lancer le ballon, Avery ne peut réprimer un sourire attendri. Son ancienne vie de nourrice ne l’a pas abandonnée, elle reconnait d’ailleurs un gamin dont elle s’est occupée alors qu’il était tout bébé. Il a quoi ? Neuf ans, dix ans maintenant.

« Bonjour Mam’zelle Avery ! »

Et hop, par manque d’inattention, la ballon que lui lance son copain passe au-dessus de lui et vient se nicher dans l’arbre un peu plus loin. La horde de gosses se rassemble devant la fagacée et ouvrent des yeux ronds comme des billes avec une petite moue déçue. Ne pouvant supporter se spectacle plus longtemps, Avery s’avance et se décide à sauver la journée des enfants.

« C’est bon, je vais grimper. » dit-elle appréciant l’espoir dans les yeux des enfants. Elle pose son sac à main au pied de l’arbre, évalue la distance, peu sûre, réfléchit encore.

« Alors ? » demande l’un des gosses.
« Oui, oui, c’est bon j’y vais… »

Elle se lance. Avery regrette à l’instant où des rires s’élèvent d’avoir mis une jupe aujourd’hui. Elle grimpe à bout de bras et atteins enfin l’enchevêtrement de branches concernés. Elle s’installe à califourchon sur un gros rondin histoire d’être plus stable (quoi qu’elle vienne instantanément de ruiner ses collants) et finit par agripper le ballon. Toute fière, elle s’autorise enfin à regarder en bas et …

« Oh putain! »


C’est haut.
Les gosses se mettent à rire face à cette adulte qui se permet de dire des grossièretés, mais lorsque le ballon lui glisse des mains, ils n’hésitent pas à le récupérer à la volée et à s’enfuir sans même dire merci.

« Quoi ? Non mais, oh, les enfants, vous pouvez appeler quelqu’un ? Je suis coincée. »


Pas de réponse sinon des piaillements un peu plus loin.

« Victor Pickett tes parents seront mis au courant de ce comportement ! »
crie-t-elle alors en vain à l’attention du gamin qu’elle connaissait. Le doigt pointé et menaçant, elle manque de tomber, se redresse en sueur et commence vraiment à baliser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Trapped like a cat in a tree Sam 30 Mar - 16:10

Si certain vont à la messe le dimanche matin, cela n'a jamais été dans les habitudes des Hunter. La mère de Liam le passe généralement à siroter un verre de vin (ou une bouteille plutôt) devant la télé et le policier lui en profite pour prendre l'air, généralement en faisant un footing plus long que d'habitude, plus pour se balader qu'autre chose. A vrai dire, il a trop de mal à rester chez lui pour voir sa mère à picoler alors qu'il n'est même pas midi, il en a marre de lui faire la morale et essayé de l'aider sans que cela ne change quoi que ce soit…

Après avoir fait une bonne grasse matinée, Liam mange un morceau puis enfile donc une tenue de sport pour aller courir. Le soleil du printemps commence à s'installer, ce qui donne clairement envie de mettre le nez dehors à ses yeux. Accompagné de sa chienne Allie, un fidèle berger allemand, le policier commence donc à courir à un rythme plutôt modéré en direction de la Rogue River.

Après deux bonnes heures à sillonner les environs de Shady Cove, le jeune homme finit par revenir dans le bourg par Indian Creek road. En passant près d'un espace vert, il manque de rentrer dans une bande de gamins qui déboulent en courant devant lui, ne prenant même pas le temps de s'arrêter avant de traverser la route d'ailleurs. Heureusement, aucune voiture à l'horizon… Une voix féminine se fait entendre, provenant de la direction que les gosses semblaient fuir. Liam ralentit pour jeter un œil à l'endroit, et remarque rapidement une jeune femme perchée en haut d'un arbre. La scène le fait légèrement sourire, il se demande comment elle a fait pour se retrouver dans une telle situation. Quoi qu'il en soit, il se dirige naturellement vers elle et, une fois au pied de l'arbre, lui propose son aide.

Besoin d'un coup de main ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Trapped like a cat in a tree Mar 2 Avr - 17:04

En mauvaise posture, voilà la situation d’Avery à l’heure actuelle. Coincée en haut d’un arbre bien plus vieux qu’elle, les bras enserrant le tronc aussi fort que ses cuisses serrent la grosse branche sur laquelle elle tient. Est-ce qu’elle n’aurait pas pu réfléchir au chemin retour avant de jouer les super girls tout ça pour une bande de gamins ingrats.

Seulement quelques secondes après que les gosses se sont tirés, Avery voit une silhouette se déplacer au bas de l’arbre. Elle n’ose pas vraiment regarder de qui il s’agit et garde les yeux fermement clos le temps d’entendre une voix masculine s’élever.

Il se fout d’elle, c’est clair. Qui ne se moquerait pas dans une telle situation. Avery n’est là que depuis 5 minutes grand maximum, mais elle sent déjà tous les muscles de son corps contractés comme si elle faisait du sport depuis trois heures. Elle hésite et finalement ouvre un œil pour apercevoir un homme (la voix ne mentait pas) en tenu de sport. ET quoi ? Oui, c’est bien un petit rictus amusé qu’elle aperçoit (en fait elle ne voit rien du tout, mais dans cette position, Avery peine a rester objective).

« Oui, pourquoi pas… » lance-t-elle alors persuadée que de toute manière, c’est finit, elle finira par mourir, incrustée sur ce tronc et on érigera un monument à son honneur … peut-être …
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Trapped like a cat in a tree Jeu 11 Avr - 3:53

La situation dans laquelle Avery s’est mise toute seule et assez drôle vu de l’extérieur, et lui servira sans doute de leçon dans le futur (ne jamais jouer les super héros lorsqu’on n'est pas capable de le faire jusqu’au bout de la mission, c’est bien connu ! (a)), mais elle a de la chance dans son malheur. De la chance que Liam passe par là au bon moment, et aussi qu’il soit aussi serviable et adorable. Même s’il ne peut s’empêcher d’être amusé de voir cette demoiselle en “ détresse”, il tente de ne pas le montrer, et lui propose plutôt son aide. Peut être a-t-elle le vertige ou quelque chose du genre, auquel cas la situation doit être un calvaire pour elle..!

Elle accepte, sans grande conviction. Elle ne semble pas vraiment à l’aise et détendue il faut dire, vu la manière dont elle s’agrippe à cet arbre... Le policier prend alors un instant pour réfléchir à la manière la plus judicieuse de lui venir en aide. Parce que rester planter en bas en ouvrant les bras avec une phrase genre “lancez vous, je vous rattrape !” c’est bien beau, et ça sonne bien dans les films, mais là concrètement ce n’est sans doute pas la solution idéale...

Bon alors je vais monter à coté de vous et vous pourrez vous accrocher à moi pour descendre...

Suggère finalement le jeune homme en lui adressant un léger sourire qui se veut rassurant. Il ne tarde ensuite pas à monter lui aussi dans le vieil arbre, pour atteindre sans mal une grosse branche toute proche de celle sur laquelle est assise la demoiselle. Quand il était gamin, il jouait beaucoup dehors, à grimper aux arbres entre autres, alors lui est plutôt à l’aise sur sa branche. La main gauche en appui sur le tronc pour être bien stable, il tend la droite à Avery afin qu’elle s’y accroche pour descendre plus facilement.

Prenez ma main, ça va le faire. C’est pas haut, vous risquez rien.

Tente-t-il une nouvelle fois de la rassurer, espérant que cela fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Trapped like a cat in a tree Jeu 18 Avr - 19:55

Avery s’est vraiment mise dans une situation délicate. Perchée en haut de cet arbre, tétanisée par la peur de tomber, la jeune femme s’agrippe comme une débile au tronc. Persuadée que la fin est proche, Avery ne sait franchement pas quoi faire et comment cette histoire peut se finir. Heureusement pour elle, les gamins fuyards laissent place à un type. Elle ne peut que s’imaginer à quoi il ressemble grâce à sa voix dans un premier temps, n’osant pas regarder en bas.

Il lui propose son aide et à défaut d’un hélicoptère prêt à la tirer de là, Avery ne peut qu’accepter. Encore dubitative, elle le remerciera chaleureusement une fois qu’elle sera au sol … si elle arrive au sol vivante. Dramatiser ? Non, pas vraiment son genre, sauf coincée dans un arbre à quelques mètres du sol.

Le gars lui annonce les festivités, il va monter. Bien, comme ça ils seront deux en haut, au moins le temps de pourrir, ils ne s’ennuieront pas.

« Vous allez pouvoir descendre ? » lui demande-t-elle s’assurant que l’héroïsme dont il fait preuve n’est pas le même que le sien.

Elle regarde en bas, soupir bruyamment et voit le sourire du jeune homme qui ne la rassure pas du tout, mais là, elle est en panique il faut dire. Et il monte. Avery resserre son emprise pour que les vibrations (même infimes) ne la fassent pas glisser. Arrivé à son niveau, la sauveur tend sa main. C’est peut être pas si haut. Elle jette un œil.

« Si, si c’est haut. »

Mais parce qu’elle n’a pas vraiment le choix, elle lui donne la main et accepte de bouger.

« Vous êtes quoi ? Un genre d’homme-écureuil ? »
demande-t-elle étonnée de l’empressement du type à venir à son secours, et aussi parce que quand elle stresse, Avery raconte un peu n’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Trapped like a cat in a tree

Revenir en haut Aller en bas

Trapped like a cat in a tree

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: