Partagez|

It's my life [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: It's my life [Terminé] Jeu 28 Mar - 13:05

Avery a beaucoup, beaucoup, beaucoup d’admiration pour Noah. Cet homme est intelligent, sûr de lui, plus sûr de lui que ne le sera jamais Avery. Il l’a aidée, l’a écoutée, à su déceler en elle un tas de rêves oubliés ou abandonnés. Il a su la pousser à s’affirmer et à devenir indépendante aussi.

Aujourd’hui, Avery travaille avec Noah au journal de Shady Cove, une gazette beaucoup lu par les habitants. Avery est encore une bleue dans le domaine, même si cela fait maintenant quelques années qu’elle travaille au journal. Elle a appris beaucoup de chose sur le tas, ce qui n’est pas plus mal et le plus important, c’est qu’Avery se plait dans son boulot. Elle a repris goût à la lecture, a du se remettre à l’écriture, et maintenant, tout semble aller mieux. En tout cas, elle se sent plus libre.

La journée au journal est bientôt finie. Avery à corriger son dernier article après l’avoir relu une centaine de fois, mais elle a encore des doutes et comme à son habitude, qui va-t-elle voir dans ces cas là ?

« Noah ? »

Dit-elle s’approchant à tâtons du bureau de son ami. Elle perd son regard sur la nuque de l’homme qui se retourne avec un sourire. Aussitôt le visage d’Avery se fend d’une mimique identique, faisant ressortir ses petites fossettes.

« Je me demandais si tu pouvais lire mon articles sur cette association qui bâtit des maisons pour les pauvres à Eagle Point. » demande-t-elle d’un ton réservé sans être timide.

Elle n’hésite pas à demander des conseils à Noah, il a fait des études lui et sait bien des choses. Elle sert alors les papiers un peut plus contre elle pourtant prête à les lui donner.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Jeu 28 Mar - 19:24

Noah se frotta longuement les tempes, harassé après une longue journée de travail. Il ne se plaignait jamais, ravi de ce qu’il faisait, bien heureux d’avoir obtenu un tel poste au sein du Journal de Shady Cove. Mais il s’agissait tout de même d’une grande responsabilité, et parfois, il n’avait plus qu’une envie : rentrer chez lui et flemmarder devant la télévision. Mais même chez lui, de toute manière, il continuait de bosser sans pouvoir s’arrêter. Il restait encore quelques détails à finaliser, des articles à boucler, pour l’édition du lendemain.

Tandis qu’il passait en revue un article commentant les dernières prouesses de l’équipe d’aviron de la ville, une voix familière résonna derrière lui, et il reconnut sans mal Avery Woods, sa collègue. Il esquissa un sourire ravi, oubliant d’un coup tous ses soucis de la journée passée et fit volte-face, pour l’accueillir dans son bureau. Il appréciait énormément Avery, à la fois en tant que journaliste et en tant qu’amie, même si pour l’heure, ils se voyaient essentiellement à l’intérieur du Journal. Il la connaissait, l’avait pris sous son aile des années auparavant et lui avait donné sa chance. Pour ne jamais le regretter par la suite. Elle tenait entre ses mains l’un de ses derniers articles rédigés et venait lui demander son aide.

« Pas de problème ! » répondit-il avec bienveillance, son habituel sourire aux lèvres.

Il s’empara des papiers qu’elle lui tendait et ses yeux se posèrent en haut de la page. Immédiatement, il reconnut le style tout particulier d’Avery, ce style qui lui plaisait tant. Elle ne manquait pas de mordant et lire ses articles était en général une partie de plaisir car, même s’il lui prodiguait de temps à autre quelques conseils avisés, il n’avait pas souvent de grandes remarques à lui faire. Tandis qu’il continuait de lire l’article qui louait les mérites d’une association bâtissant des maisons pour les pauvres, il s’enquit :

« Et toi, comment vas-tu ? Bonne journée ? »

Il faut dire que, débordé, il n’avait pas tellement eu le temps de discuter avec ses collègues aujourd’hui et était heureux de pouvoir le faire ce soir. De plus, il vérifiait toujours qu’Avery n’avait pas eu de quelconque problème !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Sam 30 Mar - 11:20

La place d’Avery au journal n’est pas d’une si grande importance. Elle débute dans le métier et doit encore faire ses preuves. Pour le moment, elle se contente de petites brèves et de pastilles informatives sur des sujets sans vraie grande importance. Disons que dans le cas où son article ne serait pas bon, on pourrait toujours oublier de la publier qu’il ne manquerait pas. Mais mine de rien, elle apporte sa pierre à l’édifice. Elle se dit qu’un jour elle sera assez rodée pour donner autant que Noah, son exemple depuis qu’elle le connait.

Elle demande à Noah de la relire. C’est aussi un peu une excuse pour venir le voir, lui parler, même si elle n’est pas sensée en avoir besoin, Avery s’en trouve toujours.

« Chouette, merci. »

Elle lui laisse son article et se mord la lèvre inférieure un peu stressée quand même. Il continue de parcourir l’article et en profite pour prendre des nouvelles de la jeune femme.

« Oh, ça va, rien à redire. »

Alors qu’elle le regarde, concentré comme ça, Avery se remet à ressentir cette petite boule dans le bas ventre, son regard s’attarde sur les tempes de Noah, ses sourcils légèrement froncés et sa petite fossette qui apparait au moindre soupçon de sourire. Elle trouve cet homme tellement grand et tellement beau dans tout ce qu’il fait, de l’admiration en tout point.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Dim 31 Mar - 9:31

Un stylo en main, Noah passait en revue l’article de sa collègue, traquant les mots inutiles, les phrases alambiquées, et corrigeant si nécessaire. Le plus difficile dans leur métier était de faire simple, de garder à l’esprit que l’article serait lu par le plus grand nombre et se devait donc d’être accessible à tous. A ce niveau-là, Avery ne s’en sortait pas trop mal, Noah n’avait pas grand-chose à lui dire. Ses phrases étaient courtes, compréhensibles sans être simplistes, et elle savait trouver les mots justes pour retenir l’attention du lecteur.

« Tu as vraiment un bon style » félicita-t-il sans lever les yeux. « Tu es allée sur le terrain ? Tu as interrogé des membres de l’association en question pour obtenir des données fiables ? »

Elle l’avait fait, probablement. Mais il préférait s’en assurer avant toute chose. Tandis qu’il continuait sa lecture, un détail le percuta de plein fouet – détail qui n’avait rien à voir avec l’article en question, mais qui le titillait tout de même. Avery avait pour meilleure amie une dénommée Rose Levine, fleuriste à Shady Cove, qu’il connaissait assez. Et la jolie brune avait tapé dans l’œil de Noah, mais il avait beau multiplier les allusions – certes discrètes – auprès d’elle, Rose ne paraissait pas se rendre compte qu’elle lui plaisait. Soit elle feignait de ne pas savoir, soit elle était préoccupée par autre chose. Noah était du genre entreprenant, la plupart du temps. Il n’hésitait pas à dire à une fille qu’elle lui plaisait. Mais là… C’était différent. Rose était particulière.

« Et… Et Rose, ça va ? »

Bon, d’accord. C’était loin d’être très subtil comme approche. Il n’y avait pas besoin d’être journaliste et observateur pour capter le jeune homme, mais ce dernier n’avait aucun autre recours. Il craignait la réaction de Rose alors il préférait passer par sa meilleure amie. Celle-ci s’empresserait peut-être de passer le message. Du moins il l’espérait inconsciemment.

« Je l'ai croisé l'autre jour » expliqua-t-il. « Elle paraissait débordée et légèrement sur les nerfs, alors... Je me posais des questions. »

Il leva les yeux vers elle pour la scruter de son regard étincelant. Tous les moyens sont bons pour tenter de se rattraper, même les moins convaincants !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Mar 2 Avr - 17:05

Avery regarde Noah corriger sa « copie » avec les yeux d’une adolescente amoureuse de son professeur de littérature. Elle n’ose pas vraiment se l’avouer, mais c’est qu’elle en pince un peu pour lui non ? Ou en tout cas, son admiration l’aveugle un peu, elle a quelques difficultés à comprendre comment tout ça marche. A ses premiers émois, on a fait comprendre à Avery que l’essentiel est de trouver un mari doux et surtout avec une bonne situation. Ensuite, il lui suffirait de le contenter dan le quotidien et tout irait bien.

Noah relève le visage et complimente sa protégée. Aussitôt le visage d’Avery s’illumine. Ce sujet l’avait bien passionné et en effet, elle était allée plusieurs fois sur le terrain, s’était immergé dans la vie de l’association devenant autre chose que la journaliste sympa qui ferait de la pub gratuite. Elle avait rendu un vrai sujet, un sujet pour Shady Cove, mais un sujet tout de même.

« Oui, j’ai même eu une longue conversation avec un jeune architecte installé à Shady Cove qui s’est posé comme bénévole pour quelques projets. C’était vraiment passionnant, et émouvant de voir autant de dévouement pour les plus démunis. »

Reprenant sa lecture, Noah s’arrête net et demande – comme un cheveu sur la soupe – des nouvelles de Rose à Avery.

Rose est une fille adorable, géniale, fantastique et Avery remercie chaque jour le seigneur de lui avoir fait le don d’une amie aussi fantastique. Avery est d’ailleurs fière de pouvoir aujourd’hui la retrouver dans leur petite ville, leur cocon, et de partager son évolution.

« Oui ça va. » répond-elle naïve en souriant.

Noah rajoute ensuite quelques phrases à propos de Rose débordée et lève les yeux vers Avery. Elle s’arrête un instant, fronce les sourcils et sent comme une drôle de boule très désagréable au fond de l’estomac. Aussitôt sa gorge se noue, sa voix se trouble, elle a peut de comprendre. Bien, en géant de pierre s’effondrant, elle tente de garder une expression assez neutre et de ne pas sauter aux conclusions un peu trop vite.

« Elle … non, ça va. Je pense que c’est de travailler à la boutique de fleurs de sa mère, ça la change un peu de ses habitudes. » explique-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Mer 3 Avr - 13:57


Tandis que Noah lisait l’article, il ne pouvait s’empêcher d’être un peu déconcerté en sentant le regard d’Avery lui brûler littéralement la nuque. Il s’efforça de l’occulter mais elle gardait les yeux braquer sur lui, comme si elle désirait épier le moindre de ses froncements de sourcils. Quand sa jeune collègue répondit par l’affirmative, il esquissa une moue approbatrice. Au moins, elle se sentait vraiment concernée par le sujet, et comme d’habitude, y mettait tout son cœur.

« Oui, je suis d’accord. Et puis c’est le genre de sujets qui plaît, cette solidarité. Tes arguments sont convaincants » commenta-t-il finalement. « L’article est court, mais tout y est, et tu ne te perds pas dans des détails inutiles. C’est plutôt un bon boulot, Avery ».

Et, venant d’un jeune homme aussi pointilleux que l’était Noah question boulot, c’était un très beau compliment ! Plutôt avare de compliment, il appréciait le travail bien fait et, s’il se montrait généralement peu expansif, il était vraiment très fier de la jeune femme.
Avery assura ensuite que son amie, Rose, allait bien, ce qui rassura le jeune homme. En même temps, il s’en doutait un peu, c’était plus pour engager la conversation sur la jolie brune que pour autre chose. Il se promit un jour de trouver le temps pour inviter Rose boire un café – où donc allait-il trouver le temps ? C’était une excellente question. Encore perdu dans ses pensées en songeant à elle, il ne perçut pas le changement de ton de sa collègue, et continua sur sa lancée :

« Oui, je me doute bien. Elle doit être débordée, comme nous tous ici. Tu lui diras bonjour de ma part, alors, si jamais tu la croises ! »


Ensuite, alors qu’il tenait encore l’article d’Avery, il réfléchit longuement. Il appréciait vraiment sa collègue et aimait discuter en sa compagnie, car elle possédait toujours beaucoup de choses passionnantes à raconter. Et comme il n’avait rien prévu ce soir…

« T’es pressée ou pas ? Sinon, je peux t’inviter prendre un café… A la machine. Ce n’est pas grand-chose, mais si tu n’as rien d’autre à faire… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Mar 9 Avr - 15:39

Avery se montre parfois un peu indélicate dans son comportement avec Noah. Elle n’est pas une espèce de tarée persuadée d’un amour inconditionnel et à double sens. Elle sait bien que ce genre de sentiments lui échappent un peu parce qu’elle a rarement eu l’occasion ou même le droit de les ressentir. Alors elle ne sait pas quoi faire, quoi dire, comment faire aussi. Et elle se laisse bercer par ses instincts un peu secrets. Si elle ne lâche pas Noah du regard, ce n’est pas vraiment parce qu’elle est inquiète de ce qu’il pourrait penser de son article, mais bel et bien parce qu’elle a cette petite vibration au fond du cœur et elle ne se lasse pas d’observer son idole.

Il termine finalement et donne le verdict. Son sourire s’élargit, prenant une teinte de fierté. Elle rougit même un peu.

« Merci. »

Elle reprend son papier toute heureuse et réponds aux interrogations sur Rose sans sourciller.

« Oui, bien sûr. »

Elle ravale sa fierté et son sourire mais les deux réapparaissent à l’invitation proposées par Noah.

« Oui, oui, ça me plairait. »

Elle répond un peu vite avec peu trop d’empressement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Dim 14 Avr - 8:19

Noah fronça les sourcils, soudain suspicieux. Quelque chose avait froissé Avery, il en avait l’impression, en raison de ses réponses laconiques ; elle se trouvait sur sa défensive et le jeune homme peinait à comprendre pourquoi. Avait-il dit ou évoqué le moindre sujet pouvant la blesser ? Non, pourtant. Il l’avait félicité sur son article, chose logique qui sans doute lui avait fait plaisir, et puis il avait cité le nom de Rose – là-encore, après tout, il s’agissait de sa meilleure amie. Elle aurait dû être contente qu’il en parle… Enfin, Noah n’y comprenait plus rien. Faut dire aussi que les filles, c’est pas toujours très simple à comprendre non plus, il en avait fait l’amère expérience.

Quand il l’invita à boire un café, elle retrouva immédiatement son sourire, renforçant ainsi sa confusion. Non, vraiment, son comportement le laissait perplexe. Il espérait néanmoins que rien dans son attitude ne l’avait blessée, d’une quelconque façon qui soit. Il était bien trop gentleman pour désirer une telle chose ! Ils se dirigèrent donc vers la salle de repos, où trainait une majestueuse machine à café moderne – et nouvellement achetée, qui offrait de pures merveilles dans le domaine. Radieux, le jeune homme se tourna ensuite vers la jeune femme et demanda, un sourire aux lèvres :

« Alors, qu’est-ce que je t’offre ? Une envie particulière ? »


Il plongea dans sa poche pour en retirer le montant adéquat et vérifier qu’il avait suffisamment de pièces de monnaie. Tandis qu’il patientait près de la machine, attendant la réponse de sa collègue, il ne put empêcher la question de jaillir hors de sa bouche. Toujours prévenant et d’une bienveillance rare, il s’inquiétait vraiment pour Avery.

« T’es sûre que tu vas bien ? Tu n’as pas l’air dans ton assiette. Il y a quelque chose qui te tracasse ? Un problème au Journal ? »

Peut-être faisait-il totalement fausse route, mais dans le doute, il préférait tout de même poser la question !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Dim 14 Avr - 18:58

Avery est contente que son article plaise à Noah, elle est contente qu’il s’entende bien avec sa meilleure amie et elle est contente d’avoir sa meilleure amie à ses côté, à Shady Cove plutôt que dans une autre ville. Seulement Avery se serait bien passée de toute la partie où Noah semble inquiet pour Rose plus que pour elle.

Finalement, il l’invite à boire un café et l’espoir renait. Elle a le quotient émotionnel d’une gamine de 15 ans à l’instinct actuel. Elle retrouve son sourire mais l’adulte en elle essaye de la convaincre que ça ne veut rien dire. Ayant ainsi fait taire son cerveau, elle le suit jusqu’en salle de repos. Devant la machine à café, Noah sort quelques pièces tout en attendant qu’Avery lui donne son choix.

« Un capuccino tiens, je l’ai jamais gouté celui-là. » répond-elle prestement alors qu’une nouvelle question de Noah la laisse un peu pantoise.

Il s’inquiète pour elle maintenant.

« Quoi ? Hein ? Non, rien, tout va bien, ça va, ça va, je t’assure. »

Elle insiste peut être un peu trop et son sourire s’élargit anormalement jusqu’à former une large fente instable sur son visage. Pas très convaincante Avery. Elle n’a jamais su mentir, son éducation lui a toujours appris que c’était mal alors l’instant est compliqué. Ajouté à ses quelques sursauts affectifs qu’elle nourrit envers Noah, cette crainte de le voir craquer pour Rose, Avery doit garder pour elle le fait que cette dernière attend un enfant. En soit, il lui est bien plus facile de mentir pour protéger sa meilleure amie que ses propres intérêts, mais l’addition de tout ça donne un mélange assez explosif chez la douce et gentille Avery.

Elle se ressaisit finalement et retrouve son calme pour éviter de passer pour une godiche. Puis prends la décision de brouiller les pistes.

« C’est mes parents comme d’habitude. Ils veulent que j’invite Bernie McFoy pour la fête des jonquilles. Comme d’habitude, ils veulent régenter ma vie. »


Elle sait qu’elle se lance sur un terrain glissant. A trente ans, Avery a enfin une vie un peu plus autonome, mais ses parents cherchent encore à tout diriger. D’un côté, ça l’énerve, elle aime son indépendance, mais d’un autre côté, elle les comprend, ils veulent son bien. Noah, lui, est persuadé qu’elle ferait mieux de se rebeller davantage et quand la discussion est lancée, elle risque d’entendre des vérités sur le comportement de ses parents qu’elle n’a pas envie d’entendre. Mais au moins, ça éloignera le sujet délicat des sentiments d’Avery à l’instant présent.

Et autre effet de ce changement de sujet, Avery peut ainsi commencer à sonder le terrain sur l'éventuelle réponse de Noah si elle l'invite à la fête en question.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Dim 14 Avr - 22:28

Suivant la demande d’Avery, Noah commanda donc un cappuccino pour elle et un expresso pour lui, comme d’habitude – rien de tel pour se maintenir éveillé les soirs de travail. Il observa le gobelet se remplir en silence, l’air songeur, avant de le tendre à sa collègue. Celle-ci lui assura que tout allait parfaitement bien, mais il lui répondit par une moue peu convaincue. Il faut dire aussi que Noah était du genre à remarquer le moindre détail, et observait les attitudes de ses interlocuteurs avec une minutie incroyable. En même temps, l’empressement d’Avery parlait largement à sa place. Comme elle gardait le silence après sa réplique, il voulut répondre quelque chose, mais elle ouvrit la bouche quelques instants plus tard.

Bernie McFoy ? Oui, ce nom ne lui était pas étranger. Il connaissait le type en question, sans l’apprécier outre mesure. Une grimace fendit son visage à l’évocation des parents d’Avery, sachant pertinemment qu’ils avaient tendance à régir sa vie comme ils l’entendaient. Et cela le déroutait – ou, même pire, le révoltait complètement. Il ne comprenait pas pourquoi une femme telle qu’Avery, qu’il appréciait énormément, qu’il trouvait extraordinaire, puisse se laisser mener ainsi par le bout du nez sans réagir ; il haïssait l’idée. Ce n’était pas la première fois qu’ils abordaient le sujet, ce ne serait sans doute pas la dernière, mais malgré tout, Noah espérait à chaque fois qu’Avery ouvre enfin les yeux et décide de prendre sa vie en main. Ce ne serait pas une mince affaire…

Et, dans un sens, cela attristait le jeune homme. Il était intimement persuadé qu’elle pouvait aller très loin, était promise à de grandes choses, si seulement elle acceptait de se libérer du joug de ses parents. Enfin, Noah avait tendance à exagérer à ce niveau-là. Il pinça les lèvres, légèrement courroucé, et répondit :

« On en a déjà discuté, Avery. T’es pas obligée de les écouter. Il arrivera bien un moment où ils devront se faire une raison ! »

Puis il songea à la fête des jonquilles, événement tant attendu par tous les habitants de Shady Cove, et qu’il couvrira bien entendu pour le Journal. Lui-même attendait avec impatience cette fête, cela permettait aux habitants de se retrouver, de passer un bon moment tous ensemble et l’ambiance était toujours excellente. Tradition oblige, c’était cette fois-ci aux femmes d’inviter les hommes, Noah devrait donc attendre que quelqu’un l’invite. Il n’était pas pressé, il avait encore le temps devant lui et d’autres préoccupations en tête, mais il n’empêche, il espérait ne pas se retrouver la veille du jour J comme un idiot, seul et sans cavalière. Même s’il était apprécié au sein de la communauté, il ignorait quelle jeune fille voudrait bien l’inviter.

« Et toi ? » s’enquit-il finalement. « Si tu ne veux pas aller à la fête avec Bernie, avec qui voudrais-tu t'y rendre ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Lun 15 Avr - 21:50

Noah est ce qui se rapproche le plus d’un parfait ami pour Avery. Ami au masculin. Pendant longtemps, la jeune femme n’a fréquenté que des filles. Peut être par facilité, pas facile d’aller vers ce qu’on ne connait pas bien. Peut être parce que ses parents préféraient qu’elles ne découvrent le vrai sens de l’attirance pour le sexe opposé qu’une fois qu’elle aurait été bien dressée à obéir et servir. Un peu glauque cette histoire et un pari risqué pour cette familles bigote, après tout, Avery aurait pu voir naitre quelques sentiments différents à l’égard de ses copines.

Mais maintenant qu’elle est une femme, et malgré un passé sentimental aussi désastreux que désert, elle doit se rendre à l’évidence. Elle admire Noah, elle adule Noah et craque légèrement pour lui aussi.

La machine à café commence son ramdam devenu un bruit de fond habituel pour les deux journalistes. Noah se tait le moment qu’Avery se justifie un peu quant à son comportement. Ses réactions un peu trop spontanée ont tendance à intriguer les autres, et Noah commence à bien la connaitre, il faut avouer que tout se corse. Elle essaye de noyer le poisson et parle de la fête des jonquilles pour ne pas parler plus longuement de Rose.

Bernie McFoy est un gars de l’église que ses parents connaissent bien. Avery n’a franchement aucune attirance pour ce type, mais il est gentil, a une bonne situation et cherche à fonder un foyer. Mouais. Elle remarque rapidement le courroux de Noah et regrette instantanément d’avoir voulu se sauver ainsi.

Avery grimace comme une gamine et prend enfin le gobelet chaud que lui tends Noah tout en reprenant son explication.

« Oh mais je vais pas les écouter. » se défend-elle un peu maladroitement.

Elle ne va pas les écouter pour ça, mais continue quand même à se tordre l’estomac de doutes à chaque retour de repas chez eux.

Ce qu’ajoute ensuite Noah tire du rouge aux joues d’Avery qui pense immédiatement à l’inviter. Elle baisse le regard, sourit et répond naturellement.

« Avec toi. »

Cœur chamade, les yeux grands ouverts, prête à recevoir un beau refus et à en rire comme une gamine pour protéger son petit cœur. Le sourire bien large, Avery est juste en état de mort cérébrale d’avoir osé prononcer ces deux petits mots. Elle, la trouillarde, elle vient de l’inviter ? Bon, c’est, entre amis non, ça n’engage à rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Mer 17 Avr - 20:49

Noah devait bien le reconnaître, au fil des mois passés à travailler ensemble, Avery était devenue bien plus qu’une simple collègue. Il la considérait comme une amie, une véritable amie qu’il fallait protéger et qu’il fallait pousser en avant, une sorte de petit oisillon qui apprendrait difficilement à voler et qui avait besoin d’aide. Les parents de la jeune femme étaient probablement très sympathiques, mais Noah ne pouvait s’empêcher d’en avoir une opinion assez négative. Comment Avery pourrait-elle apprendre à voler si ses parents l’en empêchaient ? Comment pourrait-elle s’émanciper alors qu’ils étaient constamment sur son dos ?

Ça, Noah l’ignorait. Il aurait aimé aider davantage Avery, mais cela signifiait s’aventurer sur une pente glissante et dangereuse, car il s’agissait d’un sujet délicat. Le jeune homme ne pouvait outrepasser sa fonction et s’immiscer dans la vie privée d’une collègue, au risque de trop en faire. Alors il se contentait de rester à l’écart, tout en veillant au bien-être d’Avery. Quand cette dernière assura qu’elle ne les écouterait pas, du moins pas cette fois, il afficha une moue légèrement sceptique – ne la croyant qu’à moitié.

« J’espère bien » répondit-il avec un sourire attendri.

Soudain, il se figea, son sourire disparu aussitôt. Avery désirait se rendre à la fête avec lui ? Quelle mouche l’avait piquée ? Il réfléchit un instant, surpris pas une telle invitation. Non pas qu’il refuserait, après tout, il n’avait aucune autre obligation. Et puis Rose ne semblait même pas s’apercevoir de son existence, donc il ne pouvait rien espérer de ce côté-là. Et puis au fond, pourquoi pas ? Il appréciait suffisamment Avery pour que l’idée d’y aller en sa compagnie lui paraisse alléchante. Et comme il n’était pas nécessaire d’être en couple pour y aller accompagner…

« Et bien… Ce serait vraiment avec plaisir ! »

Il laissa échapper un rire, signe qu’il était finalement heureux de sa proposition, après le temps de surprise. La fête promettait d’être exceptionnelle et avec cette cavalière-là, il était plus qu’impatient à l’idée de s’y rendre. Néanmoins, un détail le chiffonnait. Il plongea son regard dans celui d’Avery et, légèrement suspicieux, ne put s’empêcher de lui demander, l’œil malicieux :

« Mais pourquoi avec moi ? Pourquoi pas plutôt… Avec Bernie, justement ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Sam 20 Avr - 10:35

La séduction est quelque chose de complètement étranger pour Avery. Quand un homme lui plait, elle se contente de rester jolie et agréable en espérant qu’il l’invite miraculeusement. C’est un reste de son éducation. Pas convenable pour une jeune femme de faire le premier pas, et au pire, ces parents choisissent pour elle. Sauf qu’Avery a changé de vie. Compliqué dans ce cas là de s’adapter à tout.

Prenant son café en main, Avery rassure Noah sur son état et même sur le fait d’écouter ou non le diktat de ses parents. Le sourire ravi après avoir rassuré son ami, Avery saute sur l’occasion et surtout sur son élan de courage pour inviter celui-ci. Une fois les mots prononcés, elle sent son cœur se serrer et commence à paniquer intérieurement. Il accepte, elle sourit de plus belle mais réussit à contenir son excitation, la panique tient bon pourtant, et ça ne va pas en s’arrangeant avec la question suivante.

« Bah, euh … »

C’est quoi cette question ? Il lui dit de faire comme elle l’entend tout ça pour l’interroger comme un flic juste après. Avery commence à rougir et tente de répondre sans avoir l’air trop suspect, ce qui est un peu compliqué. Surtout que le regard intense de Noah est difficile à soutenir. Les yeux trainant vers le sol, Avery n’est franchement pas à l’aise.

« Parce que, Bernie, c’est même pas un ami, j’ai pas envie de passer une soirée avec lui. Cette fête, c’est juste … pour passer un bon moment. »

Ce qu’elle dit est sincère même si, évidemment, Avery aimerait passer un très bon moment avec Noah, elle ne sait pas vraiment ces choses là, alors elle se protège encore un peu, espérant avoir un déclic un jour. A trente ans, il serait temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Dim 28 Avr - 8:53

Noah était heureux qu’Avery ait fait le premier pas pour l’inviter. La connaissant, une telle attitude avait dû lui coûter terriblement, et il appréciait l’idée que c’était grâce à lui, cette émancipation progressive, qu’il avait une influence bénéfique sur elle. Il la vit malgré tout hésiter quand il lui posa une question, et un sourire éclaira son visage. Avery dans toute sa splendeur. Le chemin était encore long à parcourir mais pourtant, elle était sur la bonne voie.

« Oui, pour passer un bon moment » répéta-t-il d’un ton espiègle. « Tu as raison. De toute façon, je vois mal comment la fête pourrait mal se passer. Chaque année, c’est une réussite. »

Et il avait raison. La fête de la jonquille était la fête à ne rater sous aucun prétexte, car chaque année, tout le monde s’amusait et, en règle générale, aucun incident n’était à déplorer. Et puis cette année serait probablement différente, puisque le jeune homme y allait avec Avery. Et dans un sens, il considérait cela comme une véritable réussite, encore plus que la fête parfaite, encore plus que n’importe quoi. Il avait la sensation de l’avoir aidée, de l’aider encore aujourd’hui, et se sentir utile à quelqu’un était un sentiment vraiment grisant.

« D’ailleurs, toute la ville doit compter sur nous. N’oublie pas qu’on y va aussi en tant que journalistes, ce sera à nous de couvrir l’évènement ! »

Son instinct lui disait que les deux jeunes gens se feraient remarquer, durant cette fête. Un couple de journalistes attirerait forcément l’attention, et les rumeurs iraient bon train à ce sujet. Noah s’en moquait éperdument, mais il ignorait quelle serait la réaction d’Avery. Peut-être risquait-elle de mal le prendre, de se sentir blessée si jamais on les voyait ensemble, tous les deux, à cette fête. Bien sûr, on avait le droit d’y aller avec la personne qu’on voulait, même un frère ou une sœur, mais tout de même. Les ragots faisaient partie de Shady Cove et voir Noah Clarke en compagnie d’Avery Woods, ça ferait forcément couler beaucoup d’encre…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Mar 14 Mai - 18:38

Avery et Noah ont le même âge. Et pourtant, on dirait qu’il est bien plus âgé qu’elle. Pas physiquement, ni même péjorativement, en fait, dans son comportement, Avery est encore parfois une petite fille apeurée. Elle a si longtemps été brimée par ses parents qu’elle n’a pas évolué comme tout le monde. Noah lui apporte une part de maturité mais il l’aide aussi à dire oui à ses gouts d’aventure.

« Oui t’as raison. »

Elle sourit timidement et baisse le regard en ajustant une mèche de cheveux derrière son oreille. Cette fête en particulier s’annonce parfaite.

« Oh oui, c’est vrai. »


Son métier, Avery l’adore de plus en plus. A Shady Cove, elle n’est pas en plein dans l’effervescence des grands scandales, mais la ville a son côté fou et elle adore relater toutes ses parts dans ses articles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé] Ven 24 Mai - 18:50


Noah esquissa un ultime sourire, tout en se demandant – c’était plus fort que lui, il ne pouvait pas s’en empêcher – pourquoi Avery semblait aussi distante, aussi timide avec lui. Il la connaissait bien pourtant, enfin, suffisamment, et savait qu’elle était capable de se libérer quand les circonstances s’y prêtaient. Et puis bon, au moins, il y avait au moins un point positif à ce petit rendez-vous improvisé autour d’un café, après le boulot ; elle l’avait tout de même invité à la fête de la jonquille, et ce n’était pas rien ! Il était fier du chemin parcouru et surtout, fier de se dire que, dans un sens, c’était un peu grâce à lui que sa jeune protégée en était arrivée là. Et désormais, il n’avait qu’une hâte : se retrouver à la soirée en sa compagnie.

Ils continuèrent de converser de tout et de rien, échangèrent des banalités au sujet du Journal, de l’édition du lendemain, de futurs articles en prévision, puis le jeune homme décida de prendre congé. Il avait encore fort à faire chez lui et ne souhaitait pas rentrer trop tard. Il lui souhaita une excellente soirée, lui assura qu’il était impatient d’assister à la fête de la jonquille et, surtout, lui ordonna gentiment de rentrer elle aussi. Noah ne désirait pas qu’elle fasse du surmenage ! Une fois ceci fait, il récupéra ses affaires pour rentrer chez lui, l’esprit bien plus tranquille.

[Topic Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It's my life [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

It's my life [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Entreprises & Administrations
 :: Bureaux du journal
-
Sauter vers: