Partagez|

A long time ago we used to be friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Emily Fisher
• Mannequin •

Messages : 705
Date d'inscription : 23/03/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: A long time ago we used to be friends Jeu 28 Mar - 20:19

Un mois qu’Emily est de retour à Shady Cove et le temps lui semble déjà bien long. Heureusement, elle a sa famille et ses amis pour l’aider à se changer les idées, mais rien n’y fait. Par cette après-midi assez froide, mais ensoleillée, la jolie brune avait décidé d’aller se promener. Comme à chacune de ses apparitions publiques, elle avait soigné son look. D’abord en mettant son visage en avant, se maquillant subtilement. Ensuite par les vêtements qu’elle a choisis : un pantalon slim noir et un pull vert émeraude, caché sous un long manteau gris de créateur. Elle agrémenta le tout d’un foulard noir et d’un sac en cuir de la même couleur.

Flânant, la jolie brune s’arrêta finalement devant la librairie et hésita à rentrer à l’intérieur. Peut-être que ça la décrédibiliserait d’aller se tenir au courant sur ses rivales. Ou alors elle aurait l’air de se chercher elle-même ce qui passerait pour une nouvelle provocation de prétention. En même temps, elle s’en fiche de ce qu’on dit, tant qu’au final on parle d’elle. Elle rentra donc dans la petite boutique, le carillon annonçant son entrée au commerçant.

« Bonjour. »

Lança-t-elle avec un sourire, avant de se mettre à observer les couvertures des magazines féminins. Pas connue, pas connue. Ah, Kaitlyn. Elle prit le mensuel en mains, avant de le feuilleter, alors que la sonnerie indiquant un nouvel arrivant à l’intérieur retentit. Relevant machinalement les yeux, Emily se figea et regretta de ne pas avoir passé son chemin. Dans un geste rapide, elle relève la revue jusqu’à ce qu’elle lui masque complètement le visage, sans se rendre compte qu’elle s’est arrêtée de feuilleter sur une étude à propos du viagra. Pourvu que Nick passe rapidement son chemin, parce qu’elle n’a pas vraiment envie de lui parler aujourd’hui, d’autant qu’elle a déjà eu affaire à un taré d’Hastings y a pas si longtemps que ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Sam 30 Mar - 10:04

Nick se dirigeait vers le Warehouse, comme tous les jours, il passait à la libraire pour choper le journal de la ville. Il aimait avoir les dernières nouvelles, se tenir au courant, histoire de pas avoir de mauvaises surprises. A sa plus grande surprise, Emily se trouvait à l'intérieur. Il posa son regard sur elle un instant, elle était encore plus belle qu'à l'époque où ils étaient amis, sa courbe voluptueuse donnait envie d'y poser ses mains. Reprenant ses esprits, il remarqua qu'elle lisait un article sur le viagra. Il ne pu s'empêcher de rire, sachant qu'elle le prendrait surement mal et il s'adressa ensuite à elle. La dernière fois, ça n'avait pas été très concluant. En effet le beau gosse s'était rendu chez elle pour s'excuser d'un comportement innadmissible et cette dernière lui avait claquer la porte au nez, vociférant que le timing était anormalement bon. Nick n'a jamais vraiment compris ce qu'elle voulait dire par là mais il avait comprit sa colère, ils étaient de très bons amis, ils couchent ensemble et il l'évite. Pas vraiment le genre de trucs classe que les filles apprécient. « A moins que ton mec soit un type de 70ans, tu devrais pas en avoir besoin. »

Par nostalgie, il lui arrivait de penser à elle et d'acheter le dernier magasine féminin à la mode. La dernière fois qu'il avait regardé, elle "sortait" avec cet acteur américain. Pas de jalousie du côté de Nick, il n'avait finalement jamais eu de réels sentiments pour elle, un petit béguin durant l'enfance, rien de plus, et elle faisait bien ce qu'elle voulait. Et ce qu'elle semblait vouloir, c'était que Nick ne lui adresse pas la parole vu le regard qu'elle lui lançait. Il attrapa son journal, par dessus l'épaule de la belle. « j'ai appris pour l'accident, ca va ? » Une tentative qui resterait surement en vain, mais il devait essayer. Le moral ne devait pas être au beau fixe chez Emily. Il se dirigea ensuite vers le vendeuse, la salua et lui tendit le journal en souriant. Puis, il sortit une pièce de sa poche, afin de régler la somme indiquée sur le papier. Il portait cette veste en cuir acheté il y a de ça un bout de temps, sa préférée, ce qui lui donnait un look bad boy, enfin d'après Reese. De son côté, il la portait car il l'affectionnait, une chemise blanche en dessous et un jean. Il était rare de le voir en costard, ces trucs le mettait mal à l'aise, c'était tout sauf confortable et il se déplaçait beaucoup.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emily Fisher
• Mannequin •

Messages : 705
Date d'inscription : 23/03/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Sam 30 Mar - 20:29

Emily s’était arrêtée par curiosité malsaine plus que pour autre chose. Elle avait envie de voir ce qui se passe dans le monde des cover girls. En même temps, elle se renseigne énormément sur internet, pistant chacun des faits et gestes de ses rivales potentielles, ainsi que tous les articles parlant d’elle-même. En plus, elle a fréquemment des appels de son agent pour la tenir au courant de ce qu’il est primordial de savoir. Bref, c’est par hasard qu’elle se trouve ici et aujourd’hui, le hasard fait mal les choses. A peine deux grosses minutes après qu’elle ne soit entrée, Nick Hastings fait son apparition. Espérant qu’il ne la voit pas, elle se cache derrière un magazine, mais ça ne sert pas à grand-chose. En même temps, quand on voit un corps pareil, on ne peut qu’admirer et réaliser à qui il appartient (a).

Le gérant se met à lui parler, se voulant sans doute drôle. Sauf qu’avec lui, elle n’a pas du tout envie de rigoler. Du coup, elle referme le magzine et dans un sourire faussement ravi de le voir, elle articule :

« Oh, mais tu tombes bien. C’est justement pour toi que je prenais des renseignements. »

Si quand elle veut montrer patte blanche elle peut être mignone, lorsqu’elle est fâchée sur quelqu’un c’est une vraie peste. Elle n’a pas peur de blesser, elle n’essaye de faire que ça…Quitte à raconter n’importe quoi. Il prit un journal et commença à lui demander de ses nouvelles. Elle se contenta de laisser s’échapper un souffle d’exaspération. Comme s’il en avait quelque chose à foutre. Elle avait commis une fois l’erreur de penser qu’elle avait un minimum d’importance pour lui – amicalement parlant bien sur – elle ne se ferait pas avoir une deuxième fois. Il paya, elle fit de même et sortit du magasin. Elle avait certainement des choses à dire, mais elle n’avait pas envie que ça soit fait devant la libraire qui apprécierait peut-être un peu trop d’assister à ce règlement de comptes.

« Plutôt que de t’inquiéter de mon épaule, tu devrais t’inquiéter de ce qui se passe chez toi. L’autre jour, un de tes tarés de clients s’en est pris à moi. Heureusement qu’il y avait un flic dans la salle qui est intervenu ! »

______________________________________________________________________________

The most beautiful places seem
 so empty without you...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Dim 31 Mar - 20:28

« Oh, mais tu tombes bien. C’est justement pour toi que je prenais des renseignements. » sa remarque arracha un sourire au bel homme. Il avait toujours apprécié son sens de la répartie. Nick n'était pas du genre susceptible, les critique proférer à son égards ne l’atteignaient que rarement, peut être car il n'était assez proche de personne pour que cela le touche. Au contraire, cela avait le don de l'amuser.« Oh, c'est le numéro spécial : comment expliquer la perte de désir chez son partenaire ? Le magazine où ta photo est en couverture non ? » Ne pouvait-il pas participez à cette joute verbale, si elle n'allait que dans un sens, plus aucun amusement était possible. A son âge, il n'avait aucunement besoin de viagra pour faire fonctionner son engin si vous voyez ce que je veux dire. Et il était conscient de la beauté de la jeune femme, elle n'avait aucun mal à sucité le désir de n'importe quel homme saint d'esprit.

« j'ai appris pour l'accident, ça va ? » il aurait mieux fait de s'abstenir, car elle resta sans réponses. Tant pis, il aurait au moins fait l'effort d'essayer. Il ne comprenait pas bien pourquoi elle était si en colère, après toutes ces années, n'y avait il pas prescription ? Ok, il ne s'était pas conduit en parfait gentleman, il avait ses raisons et à l'époque, elle n'avait même pas daigné écouter ses explications. « Plutôt que de t’inquiéter de mon épaule, tu devrais t’inquiéter de ce qui se passe chez toi. L’autre jour, un de tes tarés de clients s’en est pris à moi. Heureusement qu’il y avait un flic dans la salle qui est intervenu ! » il se tourna vers elle, écoutant sa voix d'une oreille attentive. Au club, tous les soucis de la semaine lui étaient normalement rapporté, et cet incident avait été traité de la façon la plus logique qui soit. « je ne peux malheureusement pas être partout en même temps, nous avons des gardes du corps pour assurer la sécurité des clients. Je suis désolé que cet événement te soit arrivée à toi. Et le client en question a été banni à vie du Warehouse si tu veux tout savoir. » Les inconvénients de ce genre d'endroits, des tarés pouvaient se cacher dans tous les coins de rues, elle devait le savoir mieux que quiconque. Nick était gérant certes, mais des centaines de personnes foulaient chaque jour le sol de sa boite de nuit, et il était en incapacité de suivre chacune d'entre elle pour veillez à ce que tout se passe bien. Les caméras permettait dans ce genre d'incident, de gérer la crise. Après tout, la situation s'était résolue d'elle même assez rapidement. Il lui semblait qu'elle cherchait un prétexte pour lui passer un savon. « je ne faisais que prendre des nouvelles, tu as le droit d'être en colère contre moi tu sais. Mais n'utilise pas de prétexte bidons pour me faire la morale, dis moi plutôt ce que tu as réellement sur le cœur, qu'on crève l’abcès, une fois pour toutes. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emily Fisher
• Mannequin •

Messages : 705
Date d'inscription : 23/03/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Lun 1 Avr - 12:48

Emily était assez embarrassée de se retrouver dans une si petite pièce avec Nick Hastings. Difficile en effet de passer inaperçu. Déjà, parce qu’elle est Emily Fisher, mais en plus parce que l’endroit n’offre pas un million de cachettes. Elle dut se résigner au fait que la double page du magazine n’était pas assez grande que pour la masquer dans son entièreté. Nick n’attendit pas bien longtemps avant de la taquiner sur la nature du contenu qu’elle prétendait lire. Elle rétorqua une réplique désagréable qui n’eut pas l’effet escompté. Il ne semblait pas touché le moins du monde par ses dires et ça l’agaça. Au moins autant que sa réponse à lui. La taquiner sur son métier, c’est toucher au point sensible et ça ne lui plait pas du tout. Elle ne le trouve d’ailleurs absolument pas drôle. Plutôt que de lui répliquer quelque chose, elle se contenta de lui lancer un regard plein de haine. Voilà ensuite qu’il essayait de se montrer gentil en lui disant qu’il avait appris pour l’accident. Comme s’il en avait quelque chose à foutre d’elle. C’est nouveau ça. Elle évita donc soigneusement de répondre.

Elle sortit de la boutique après avoir payé son magazine, histoire de s’assurer que l’oreille de la libraire ne pourrait pas trainer et entendre leur conversation et elle décida de s’attaquer, elle aussi, au point le plus sensible de Nick. Enfin, un des deux. Elle lui parla de la fameuse soirée au Warehouse où un type lui avait flanqué la peur de sa vie. Il se dédouana comme il le put, en sortant un tas de banalités qu’un gérant quelconque de boîte de nuit aurait sorti, pas qu’un ami aurait dit… Voilà qu’à présent, il voulait des explications. C’est peut-être un peu tard, non ? Elle le toisa, ne sachant pas vraiment si elle avait envie de discuter de ça avec lui. En fait, elle n’avait pas du tout envie de lui parler, mais si elle arrivait à le blesser ça pourrait un peu compenser ce qu’il lui avait sorti plus tôt (a).

« C’est toi qui parle de crever l’abcès ? C’est l’hôpital qui se fout de la charité. »

Son regard noir ne baissa pas d'intensité, avant de finalement lâcher sur un ton glacial qu’elle n’offrait généralement pas aux gens.

« Qu’est ce que tu veux que je te dise ? Tu veux que je pleure le fait de t’avoir perdu ? Non mais tu rêves. On était ami ça c’est vrai, mais c’était avant que je découvre ton vrai visage. Depuis, t’es mort pour moi.»

______________________________________________________________________________

The most beautiful places seem
 so empty without you...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Lun 1 Avr - 15:33

Ils n'étaient plus amis, elle avait rendu ce point très clair lors de leurs dernière rencontre. Il l'avait parfaitement assimiler et ne cherchait pas à copiner avec elle, il voulait juste prendre de ses nouvelles, il s’inquiétait malgré tout de sa santé, qu'elle le croit ou non. Emily avait fait parti de son enfance de façon permanente, il l'avait beaucoup aimé, en tant qu'ami. Et en être réduit aujourd'hui à des bassesses comme ces propos le rendait un peu triste même s'il ne laissait rien paraitre et utilisait cet humour cinglant pour se sortir comme il le pouvait de cette situation désarmante. Au milieu de la rue, alors que quelques passants s'arrêtaient devant la super star qu'elle était, ils avaient enfin une discussion qui, il l’espérait, deviendrait constructive. « C’est toi qui parle de crever l’abcès ? C’est l’hôpital qui se fout de la charité. » Son regard, son ton glacial, si elle pouvait lui arracher sur le tas, elle l'aurait surement fait sans hésiter. Nick lui, restait impassible face à ses propos désagréables, il ne voulait pas rentrer dans ce jeu puéril. Enfin... Il aurait voulu pouvoir contenir sa colère.

« Qu’est ce que tu veux que je te dise ? Tu veux que je pleure le fait de t’avoir perdu ? Non mais tu rêves. On était ami ça c’est vrai, mais c’était avant que je découvre ton vrai visage. Depuis, t’es mort pour moi.» mort, c'était un peu fort non ? Au moins, ça résumait plutôt bien les choses. Son sourire avait disparu au fur et à mesure que la discussion avançait. Il secoua la tête quelques secondes, glissa son journal dans sa poche sans arrêter d'affronter ce regard glacial. Elle était devenue une vrai teigne, il se rappelait la belle comme quelqu'un de douce, elle semblait amère et la dame de glace aurait elle perdu sa joie de vire ? Ou c'était l'effet Nick Hastings ? « Je ne t'ai jamais demandé de pleurer ma perte, d'ailleurs je n'ai jamais considérer que nous nous étions perdus. Si c'est ainsi... soit ! » Il baissa la tête une seconde, blesser dans son amour propre. « moi aussi, je pensais te connaitre. » fit-il lassé de cet échange qui s’avérait être beaucoup moins chaleureux que celui auquel il s'attendait. Certes, il avait déconné lorsqu'ils étaient jeunes, mais il ne pensait pas que la situation était irréversibles, il avait pris du plomb dans la cervelle durant toutes ces années mais si elle ne voulait pas le voir et tenter de régler le problème. Tant pis, il n'allait pas non plus se mettre à genoux pour les beaux yeux d'Emily. Il grinça des dents. Il releva les yeux vers elle, que dire de plus, elle semblait réfractaire à toutes possibilités.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emily Fisher
• Mannequin •

Messages : 705
Date d'inscription : 23/03/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Lun 1 Avr - 20:04

Si Emily n’était pas tellement en colère contre lui, elle trouverait ça mignon qu’il vienne lui demander de ses nouvelles, malgré la manière dont elle l’a traité la dernière fois. Cette colère est pourtant la preuve aussi qu’elle ment lorsqu’elle prétend qu’il est mort à ses yeux. S’il l’était, elle n’en aurait simplement rien à faire. Il lui serait indifférent, elle ne le verrait même plus, il serait devenu comme transparent. Elle prétend pourtant aujourd'hui l'inverse car si elle arrive à le blesser et à lui faire croire ses mensonges, ça n’est que du bonus. Et puis ça prouve qu’elle tenait à lui aussi, qu’elle n’arrive pas à lui pardonner. Enfin, c’est comme ça qu’elle fonctionne. Plus la trahison est grande, moins elle peut pardonner. Elle ne s'attendait vraiment pas à une telle attitude de sa part, en fait.

Lorsqu’il lui dit qu’il n’avait jamais considéré l’avoir perdue, une seconde de doute s’empara de son esprit, avant de sa colère ne reprenne le dessus. Il a été ignoble et s’est complètement moqué d’elle. S’il réalisait à quel point elle est sur le déclin, il n’en aurait sans doute rien à faire de renouer des liens avec elle. Et c’est à cette pensée qu’elle s’accroche pour garder sa ligne de conduite et ne pas faillir.


« Il y a une dernière chose… »

Et là, elle souhaitait atteindre le deuxième point sensible. Elle marqua une légère hésitation, avant de finalement se lancer.

« Que tu ne sais visiblement pas gérer non plus, d'ailleurs. Ton frère là, en pleine poussée d’hormones, faudrait quand même qu’il calme ses humeurs. Une minute il est agréable, la minute suivante il devient fou furieux. »

Son altercation avec Reese, qui s’est terminée sous les yeux de son propre petit frère risque fort de lui coûter. En effet, Eliott risque de ne pas apprécier que sa sœur revienne et paf ça fait des embrouilles avec son meilleur pote. Elle qui a pour but de se rapprocher de sa famille, ça n’est pas l’attitude puérile de Reese qui va l’aider. Parce qu’évidemment, elle, elle est irréprochable (a).

______________________________________________________________________________

The most beautiful places seem
 so empty without you...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Lun 1 Avr - 21:23

La jeue pimbêche semblait si déterminé à le détester que la faire changer d'avis semblait être un combat perdu d'avance. Il aimait les défis, les choses un peu complexes, mais il ne se laisserait pas entrainer dans un cercle aussi vicieux. Elle n'avait aucune envie de lui pardonner, très bien, il en était navré mais il n'allait quand même pas la supplier ou se mettre à genoux. Et puis son comportement de miss univers commençait à lui taper sur les nerfs, et dire que certains le trouvait égocentrique, non mais regardez là. « Il y a une dernière chose… » sentant son hésitation, il se dit que ça n'était pas des propos qu'il allait apprécier. Un regard à sa montre, il releva la tête vers son ancienne amie et écoutait malgré tout ce qu'elle avait à lui dire. « Que tu ne sais visiblement pas gérer non plus, d'ailleurs. Ton frère là, en pleine poussée d’hormones, faudrait quand même qu’il calme ses humeurs. Une minute il est agréable, la minute suivante il devient fou furieux. » Un rire strident s'échappa des lèvres du jeune homme. Qu'avait fait Reese encore ? ah le petit con, il avait réussit à pousser les nerfs d'Emily à vifs. En même temps, il était doué pour ça car il jouait avec ses nerfs de façon systématique. A tous les coups, il l'avait draguer et lourd il pouvait l'être très facilement s'il y mettait du sien.

Son rire se calme pour laisser place à une certaine stupeur. Il arqua un sourcil de surprise, elle était donc incapable de faire faire face à son gamin de frère seule. Oui, il était puéril, oui, il pouvait se comporter comme un crétin mais ce n'était pas une teigne non plus. Il avait ce sentiment qu'elle était en colère contre la terre entière. « Tu ne t'es jamais dis que le problème pouvait venir de toi. Apparemment la remise en question n'est pas ton point fort ! » Il était allé trop loin, mais on ne touchait pas à sa famille, il était ultra protecteur avec son frère et pouvait aller jusqu'à se montrer violent pour le protéger, pas avec une fille évidemment. Et franchement les petites attaques personnelles de la belle, il en avait plus qu'assez, si elle cherchait à l'atteindre, elle avait gagné et pouvait se félicité d'avoir pourri quelques peu sa journée qui débutait pourtant sur les chapeaux de roue. « Le monde ne tourne pas autour de ta petite personne ! Sache le !» Il se mettait rarement en colère, un état qui ne lui convenait pas car il était en capacité d'émettre des propos qui ne correspondaient pas à son caractère.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emily Fisher
• Mannequin •

Messages : 705
Date d'inscription : 23/03/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Mer 3 Avr - 8:53

Emily n’a pas envie de pardonner à Nick, du moins tant qu’il ne s’excuse pas et ne reconnait pas ses torts. Ca l’a tellement blessée que quelqu’un qui compte pour elle ne soit intéressé que par Emily Fisher, la mannequin et plus par Emily, l’amie. En même temps, on dit toujours que quand l’argent arrive, on perd pas mal de ses amis. Elle en avait eu la douloureuse preuve. Inutile de dire qu’après ça, son armure s’était encore plus forgée et qu’elle montrait encore un peu moins qui elle est réellement aux gens qu’elle fréquente.

Bien décidée à faire de la peine à son ancien ami, Emily ne desserra pas les dents et continua à l’attaquer en prenant pour cible son petit frère, Reese. Le garçon avait réagit hyper bizarrement en fuyant puis en revenant l’engueuler en tentant de lui dire ces 4 vérités. Le problème, c’est qu’il a dit les 4 vérités du personnage qu’elle joue, pas de la réelle Emily, du coup, elle n’est clairement pas touchée. Le fait que Nick se mit à rire n’attira qu’un roulement d’yeux de la part de la brunette. Finalement, il se calma et commença à s’énerver. Et là, Em sait qu’elle a atteint ce qu’elle voulait atteindre. Elle l’a fait perdre son calme. C’est à son tour de sourire en écoutant ce qu’il avait à lui dire, tout en n’étant absolument pas blessée par ses propos.


« Le monde serait bien plus agréable s’il tournait autour de moi. »

Répondit-elle, provocante.

« D’ailleurs, tu voulais toi-même faire partie de ce monde d’idolâtrie en revenant me chercher pour ma célébrité, ne l’oublie pas trop vite. »

Il est marrant, lui, à se croire mieux que les autres. Qu’il ouvre un peu les yeux et se regarde dans une glace. Il a fait quoi de sa vie ? Pas grand-chose, au final. Tenir une boîte de nuit n’est pas spécialement un modèle de réussite, d’autant lorsque des jeunes femmes se font verbalement agresser à l’intérieur sans que personne ne réagisse. Sans l’intervention de Lucy Nelson, qui sait ce qui se serait passé ?

______________________________________________________________________________

The most beautiful places seem
 so empty without you...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Mer 3 Avr - 10:04

Il ne cherchait pas à la blesser, c'était la principale différence, car lui n'éprouvait pas de rancœur face à elle. Seulement une certaine déception aux vues de son comportement. Il avait eut tort de vouloir prendre de ses nouvelles, elle ne méritait peut être pas son affection finalement, car il ne la donnait pas à n'importe qui. Elle était devenu une de ses stars qui pète plus haut que leurs cul. Il avait pourtant pensé qu'Emily resterait la même, douce et simple. Il se demandait même pourquoi il continuait de lui adresser la parole. « Le monde serait bien plus agréable s’il tournait autour de moi. » Elle était la seule à penser ça. Ses parents devaient être si désenchanté... Leurs petites fille avec ses rêves de gloire et d'argent s'était transformer en reine de glace.« D’ailleurs, tu voulais toi-même faire partie de ce monde d’idolâtrie en revenant me chercher pour ma célébrité, ne l’oublie pas trop vite. » Les chevilles de la jolie brune devaient être énormes. Il se souvenait d'elle comme quelqu'un d'adorable, toujours prête à l'écouter, lui raconter les derniers ragots et se confier puisque son petit ami lui faisait des misères. Les rumeurs qui courraient à son sujet étaient vrai alors, elle était devenue une de ses mannequin qui prend les autres pour de la merde.

Ses yeux s'écarquillèrent dans une expression abasourdie. Qu'essayait elle de faire comprendre ? Nick en avoir après sa célébrité ? Que pouvait il en avoir à foute, faire la couverture n'était pas vraiment son envie la plus urgente et honnêtement, pour ce qui est de l'argent, il en avait à revendre lors de ses débuts. Il vivait chez ses parents et ses derniers utilisait les cadeaux comme une bride pour le pousser vers la voix des pharmaciens. « Mais de quoi est ce que tu parles ? » Dans ses souvenirs, elle lui avait claqué la porte au nez bien avant qu'elle devienne cette célébrité. « Revenir te chercher pour ta célébrité ? Non mais tu pètes un cable ma vieille ! » Il n'en revenait, elle avait le culot de croire qu'il avait tenter de la recontacter pour sa célébrité, plus imbu que ça, c'était impossible, et dire qu'il se croyait égocentrique. « je me fou totalement de ta célébrité, elle a fait de toi cette pauvre fille obligée de rabaisser les autres pour se sentir vivante et en toute honnêteté. Je préfère et de loin, l'ancienne Emily. » Il secoua la tête un instant et se dit pour la première fois de sa vie qu'il avait peut être bien fait de ne pas l'appeler toutes ses années.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emily Fisher
• Mannequin •

Messages : 705
Date d'inscription : 23/03/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends Lun 15 Avr - 15:46


Encore heureux que Nick n’éprouvait pas de rancœur envers Emily. Elle lui fait passer une nuit de pur bonheur et il en oublie leur amitié, il n’a de fait vraiment rien à lui reprocher. Le courroux de la belle brune ne s’est pas apaisé au fur et à mesure des années et quand elle le croise aujourd’hui, faisant mine de s’inquiéter pour elle, ça l’énerve au plus haut point. Quel faux cul ! Le plus dur dans tout ça, c’est qu’elle était complètement passée à côté d’un pan entier de sa personnalité, elle n’avait que trop tard réalisé qui il était vraiment.

C’est la première fois que Nick et elle discutent depuis un bon bout de temps, même si le mot « discussion » n’est peut être pas le plus approprié. Em’ en veut beaucoup à son ancien ami et elle n’hésite pas à tenter de le blesser comme elle le peut. Lorsqu’il la critique, elle réplique et finalement lui lance ce qu’elle a sur le cœur : le fait qu’il n’ait voulu revenir vers elle que parce qu’elle venait de signer un contrat juteux et de faire ses premiers shootings. Il avait bien eu le temps, plus tôt, de venir la voir, de s’excuser ou peut être même juste de lui parler. Difficile pour elle de croire qu’il s’agit juste d’un hasard de timing. Qu’après X mois il se soit levé un matin en se disant : tiens, je vais aller faire un coucou à Emily.

Evidemment, le gérant essaya de se justifier en disant qu’elle raconte n’importe quoi et qu’il n’en a rien à foutre de sa célébrité. Inutile de dire qu’elle est plus que dubitative à ce sujet.

« Ah oui, l’ancienne Emily. Celle avec qui tu couches et puis que t’ignores complètement. Tu préférais quand j’étais naïve et que j’imaginais qu’on était ami, c’est plutôt logique… »

Cette altercation était complètement stérile et ne menait nulle part, sauf que la belle se méprend, mais qu’elle n’en a aucune idée.

______________________________________________________________________________

The most beautiful places seem
 so empty without you...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A long time ago we used to be friends

Revenir en haut Aller en bas

A long time ago we used to be friends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: