Partagez|

Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Ven 29 Mar - 9:19

La respiration courte, le cœur battant à tout rompre, Christopher se redresse, en panique, sur son lit. Les yeux écarquillés, il se passe une main tremblante sur le front puis soupire et ferme les yeux. Ce n’était qu’un rêve. Un cauchemar. Un cauchemar des plus sombres et des plus horribles. Le même qu’il fait depuis 1 semaine.

Alors qu’il referme les yeux, la scène reprend. Des soldats qui courent sur les rives de Lybie. Des bombes qui éclatent au loin. Des tires qui partent dans tous les sens. A travers ses jumelles, Christopher voit tout. Il voit comment ses camarades de l’armée de terre se font tuer un par un. Il voit comment ils gisent dans leur sang, attendant que la mort ne les soulage. Et lui ? Lui est bien en sécurité sur le USS George Washington et observe, impuissant, le carnage sur les rives. Le vent qui s’est brusquement levé, apporte les cris de douleur et de détresse des soldats. Chris a envie de se cacher, de se boucher les oreilles. Mais son grade de premier maître ne le lui permet pas.

Il rouvre soudainement les yeux. Insoutenable. Tout simplement insupportable. Il sent ses épaules s’affaisser vers l’avant, tandis qu’il lève ses mains et se masser doucement les tempes. Ce même cauchemar le tien éveillé depuis bientôt une semaine et le manque de sommeil se fait sentir, lui refilant la migraine. Et pire dans tout ça ? Ce n’est pas un rêve sorti de son imagination. Toute cette scène était la dure réalité.

Déglutissant, Christopher relève le regard et remarque qu’il est 5h du matin. Dehors, l’obscurité et très légèrement percé par les premiers rayons du soleil, mais les lampadaires sont encore allumés. Alors, il repousse sa couverture, se lève. Ignorant le frisson qui parcoure son échine lorsque ses pieds nus se posent sur le carrelage froid, il se dirige vers son armoire. Sans se prendre la peine d’allumer la lumière, il enfile un jeans ainsi qu’un sweater à capuche. Mettant l’habit correctement en place, l’ancien officier sort de la chambre, descend les escaliers, chausse ses chaussures, attrape son porte feuille et sort de la maison.

Tandis qu’il ferme la porte à clef, il inspire l’air frais à plein poumons. A 5h du matin, il ne fait pas très froid. Juste frais. Christopher et sûr et certain que cette journée sera ensoleillé et que le thermomètre dépassera au moins les 8°c.  Il se détourne de la porte, reprend une seconde profonde inspiration et sent comment la pression commence à descendre. C’est bon ça.

Alors, l’ancien premier maître se met donc en route et se dirige à pas lent et compter vers la boulangerie du coin. Elle ne devrait pas tarder à ouvrir. Prenant donc son temps, savourant l’air qui s’infiltre dans ses poumons, il se concentre sur sa respiration et imagine déjà quel croissant il va choisir.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Dim 31 Mar - 13:26

C'est en pleine nuit, à la résidence Lewis, que l'on peut apercevoir une faible lumière émanant du salon, effectivement, ne trouvant pas le sommeil, Arthur a décidé de se poser sur le canapé, à regarder la télé, que peut-il bien faire d'autre de toute manière ? Les yeux rivés sur l'écran, il ne cesse d'envier les personnages des séries, les personnages qui vivent heureux et qui malgré les problèmes vont toujours se relever. Malheureusement, pour lui c'est une toute autre chose, dans cette vaste maison dans laquelle il a emménagé depuis une, voir deux semaines, il ne se sent pas à l'aise, et en entrant à l'intérieur de celle-ci la première fois, il avait senti comme un pincement au cœur. Maintenant, plus les nuits passés, plus sa période de sommeil ne cessait de diminuer, ici, impossible de penser à dormir, il ne peut s'y résoudre, tout ça le tracasse un peu trop, et peut être en fait il tout une histoire pour un rien, ou peut être pas …

Alors, Arthur reste dans le canapé, voit les heures défiler sous ses yeux devant des programmes plus abrutissant que les autres, mais bon, n'arrivant à dormir il est obligé de les regarder, sinon c'est le noir complet, et comme simple écran, un mur au dessus de lui, donc il continu, sans s'arrêter. Au bout de deux heures, le jeune homme a faim et sort de son canapé pour aller au placard chercher de quoi se restaurer, mais malheureusement, le placard est vide, il fallait penser à faire des courses, mais il y pense un peu tard, alors il regarde l'heure, la boulangerie du coin ne risque pas d'ouvrir ses portes avant un petit quart d'heure, voir une petite demi-heure. Arthur a donc le temps de se doucher rapidement, oui, car passer la nuit sur un canapé à regarder la télé n'attire ni l'hygiène, ni le bien-être, il monte donc à l'étage, esquivant du regard la porte de l'ancienne chambre de ses parents et se dirige vers la salle de bain, il y a ses affaires désormais,et il commence même à y avoir ses repères.

Il passe vingt minutes dans la salle de bain avant de ressortir, propre et digne de se présenter devant quiconque, comme simple vêtement il porte un haut léger, un jean, ainsi qu'une écharpe, car on a beau dire qu'on peut se lever le matin en voyant le soleil taper, ce n'est pas pour autant que c'est la chaleur qui l'accompagnera ! Des cernes se sont dessinées sous ses paupières, on peut penser qu'il a enfilé un masque pour Halloween, mais non, malheureusement pour lui ce n'est pas qu'un simple visage déguisé, mais un visage saisit par la fatigue et le stresse.

Le jeune architecte finit par sortir de chez lui, refermant la porte à clef derrière lui, il baille brièvement et se met en route vers la boulangerie, son estomac ne cesse de quémander, il réclame son dû pour la journée. Le garçon se met en route, et devant lui il voit une autre personne qui marche calmement, il ne connaît pas encore grand monde, donc bon, il ne peut se faire une idée sur la personne juste en le voyant de dos. Alors, il accélère un peu le pas, juste pour rejoindre la personne en question, et quand il arrive à son niveau il reprend une marche calme et paisible et tourne la tête vers celui-ci, un homme, jamais vue encore, ou alors il ne l'a pas encore croisé depuis son arrivée.

« Hm … Bonjour, désolé de déranger, je suis … Arthur Lewis, et vous ? »

Son ton est quelque peu hésitant, son regard se pose sur le visage de l'homme, il trouve ça assez bizarre, enfin, sa manière d'aborder un inconnu dans la rue, mais il faut un début à tout. Arthur ne sait ni comment l'homme va réagir, ni si il va avoir une réponse. D'après ce qu'il voit il semble aller dans la même direction que son nouvel interlocuteur, alors, d'un ton un peu plus affirmé, il vient lui poser la question.

« Vous allez aussi à la boulangerie ? Enfin, simple question … »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Dim 31 Mar - 15:11

Y a des gens comme ça, ils t’abordent dans la rue, tu sais même ce qu’ils te veulent. Et leur manière de faire est originale mais laisse quelque peu à désirer. Enfin soit. Christopher est tranquillement entrain de marcher quand il entend des pas plus rapides provenant derrière lui. Instinctivement, il se met sur le côté histoire de laisser passer la personne pressé, tout en se demandant furtivement comment quelqu’un peu être pressé ou en retard à cette heure-ci. M’enfin. Toujours est-il que brusquement cette personne apparaît et … ralenti à sa hauteur ?

C’est surprenant. Très surprenant. Tellement surprenant que le cœur de notre américain en ratte un battement. Mais, ne laissant rien paraître de tel, Christopher se contente d’arquer un sourcil. Cet inconnu le salut, s’excuse de le déranger avant de se présenter et de lui demander d’en faire de même. Mais … what the fuck ? Dans quel pays est-on pour faire une telle chose ? La suite est encore plus troublante. L’inconnu lui demande s’il va à la boulangerie. Là, Christopher s’arrête et fixe l’homme. Longuement. Puis, fronçant légèrement les sourcils, il prend la parole.

« C’est dans vos habitudes d’aborder les gens de cette manière ? » demande-t-il, ignorant délibérement la question que son interlocuteur vient de lui poser « Non mais parce que c’est … c’est … bizarre ? Déconcertant ? Sans doute les deux … »

Christopher darde encore quelques instants son regard dans celui de l’homme. Comment s’était-il présenté ? Arthur ? Ouais, ce doit être ça. Arthur. Se radoucissant donc, offrant même un sourire en coin à son interlocuteur, Chris se redresse et lui tend la main.

« Nicholson. Christopher Nicholson » se présente-t-il à son tour « Et oui, je comptais aller à la boulangerie. Me semble qu’elle ouvre dans une petite dizaine de minutes » Il regarde vers la rue puis, d’un coup de tête fait signe de à Arthur de le suivre, si le cœur lui en dit. « Pour en revenir à avant … je dois dire que c’est assez surprenant de voir quelqu’un à cette heure-ci. En plus quelqu’un qui vous aborde comme s’il vous connaissait … » il rigole doucement en secouant légèrement la tête, avant de reporter son attention sur Arthur « Qu’est-ce qui vous amènes dehors, à cette heure ? »

Curieux, Christopher l’est. Assurément. Mais bon, y a pire comme défaut dans la vie.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Lun 1 Avr - 14:58

Son nouveau compagnon de marche finit par réagir, Arthur le fixe de nouveau, et il se rend compte que sa démarche n'était sans doute pas la bonne, mais bon la machine est lancée et à vrai dire désormais il se fiche pas mal de la réaction de son interlocuteur, même si à l'arrêt, l'expression de celui-ci lui procure un léger mal-être. Ce n'est pas la première fois qu'il aborde quelqu'un dans la rue, mais il n'aime jamais trop tomber sur ce genre d'expression. L'homme en question prend la parole, bon, pas de réponse, simplement une nouvelle question, Arthur le fixe dans les yeux, continu de l'écouter jusqu'à la fin de sa phrase, mais ne sait pas trop quoi répondre …

Le sourire qu'affiche l'homme aide Arthur à se détendre un peu et à décompresser, au final, ce n'était pas une si mauvaise idée, son interlocuteur décline son identité, enfin ! Arthur prend donc note de son nom, Christopher Nicholson, pas encore entendu parler, mais bon, c'est une nouvelle connaissance de plus. Suivant son nouvel ami, il range ses mains dans ses poches, et l'écoute reprendre la parole.

« Ouais, j'avoue que j'ai des habitudes surprenantes … Un d'ces quatre je vais tomber sur la mauvaise personne je crois ! » dit-il en laissant un petit rire s'échapper avant que Chris ne revienne légèrement à la charge en lui posant une question anodine, mais qui le perturbe ! Arthur ne laisse rien paraître, et vient à lui répondre naturellement. « Petit soucis de sommeil, des placards vides et une faim de loup ! » Réponse directe, et courte, il ne veut pas s'étaler sur les détails, et évite parfaitement le développement de sa réponse, néanmoins, maintenant qu'il a donné la raison de sa présence, il vient lui retourner la question avec un petit sourire en coin, « Enfin, on parle de moi, mais j'aimerai bien savoir aussi pourquoi vous vous retrouvez ici à cette heure-ci ! »

Donnant donnant se dit-il, puis ça donne de la conversation pour leur marche vers la boulangerie, par ailleurs, l'estomac de Arthur n'a pas cessé de réclamer encore et toujours quelque chose à digérer !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Mar 2 Avr - 10:43

La curiosité est un vilain défaut. Un trè svilain défaut. Combien de fois ne le lui avait-on pas répété? Combien de fois ne lui avait-on pas dit de ne pas se mêler aux affaires des autres? Tellement de fois que, finalement, ce nombre dépassait les deux chiffres. Enfin, tout ça n´avait tout de même pas changé sa propre curiosité, mais plutôt son avis sur celle des autres. Soit.

Chris n´aime pas qu´on se montre trop curieux par rapport à sa propre personne. Bien que n´étant aucunement introverti, il n´aime pas spécialement parler de sois-même et de ce qu´il a vécu. Sauf si c´était de bons souvenirs. Et cet Arthur faisait exactement ce que Chris n´aimait ps. Alors, lorsque cet homme lui demande d´expliquer à son tour pourquoi il se retrouve dehors à cette heure, Chris soupire doucement.

"Je n´ai pas très envie de parler de ça" dit-il sur un ton calme et assuré "Dit toi juste que c´est une brusque insomnie qui m´empêche de pouvoir rester dans ma chambre"

Il relève son regard et offre un sourire en coin à son compagnon de balade nocturne. Il est vrai que ce cauchemar à quelque chose de personnel. On lui avait déjà souvent dit d´aller en parler à quelqu´un, mais en parler ravivrait les souvenirs. Et Christopher a juste envie de les oublier et il faisait tout ce qui était en son possible pour ce faire. Enfin bref.

"ça fait longtemps que tu habites ici? T´es un habitué de la boulangerie? Faut dire que leurs croissants aux amandes sont une pure merveille ..."

Tous les moyens sont bon à utiliser pour changer de sujet de discussion.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Sam 6 Avr - 14:03

Ce Chris est difficile à cerner, ce n'est pas une mince affaire que de faire parler quelqu'un, mais à vrai dire, Arthur ne cherche pas non plus à connaître sa vie, loin de là, sa question était simplement un léger retour de flamme de celle de son interlocuteur. Quand celui-ci lui répond, il ne cherche pas à en savoir plus, car lui aussi de son coté ne désire pas réellement de parler de la vraie raison pour laquelle il se retrouve ici, donc il passe les détails et repose son attention sur la suite de la conversation.

La question qu'on lui a déjà posé, et qu'on risque de lui poser durant un petit moment : depuis quand est-il arrivé en ville ? Pour lui, c'est une routine d'y répondre, on le qualifie de petit nouveau, lui d'un revenant, car après tout il y est né dans cette ville malgré les circonstances dans lesquelles il l'a quitté subitement avant même de comprendre la chose. Chris en est-il un aussi ? Non, d'apparence il n'en a pas l'air, même si il semble connaître le coin contrairement à Arthur, mais il risque d'avoir une réponse dans peu de temps.

« Eh bien ... ça doit faire une petite semaine et demi, pas plus ... Mais je connais un peu le coin, enfin, ce qu'il faut en savoir ! Et merci pour le renseignement, je ne vais pas manquer d'y goûter quand on y arrivera. »

Il n'en dit pas plus, enfin, il n'a pas grand chose, surtout que à la base il est celui qui est venu aborder Chris et il n'est plus maître de la conversation, il n'y prête pas beaucoup attention, mais il se sent un peu con quand même (a) ! Souriant à celui-ci, il revient dans la conversation en prenant les reines de celle-ci, mais ne perce pas dans le sujet crucial.

« Je n'espère pas grand chose de cette question, mais de ton coté ça fait longtemps que tu habites ici ? Sans vouloir te juger, tu n'as pas la tête du mec qui passerait sa vie ici ! Enfin, faut dire que je ne suis pas non plus trop partisan de ce genre d'endroit ... »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Lun 8 Avr - 14:48

Cette balade matinale se révèle finalement être fortement divertissante. Bien que la façon qu´a eu cet inconnu, de l´aborder, lui, ne lui a pas trop plut, Chrsitopher n´en reste pas moins redevable. Enfaite, c´est bien divertissant d´avoir de la compagnie. D´autant que cet Arthur n´habite que depuis une semaine à Shady Cove. C´est donc encore un petit chiot. Mais un chiot à l´esprit vif ! Effectivement, il lui demande depuis combien de temps lui -Chris- habite ici et ajoute qu´il "n'as pas la tête du mec qui passerait sa vie ici". Chris le regarde en coin.

"Tu lis dans mes pensées ou quoi?" demande-t-il avec un sourire puis hoche la tête "Enfin, j´ai énormément voyagé dans ma vie. Sauf pendant mon enfance et mon adolescence que j´ai passé à Seattle oú j´ai habité jusqu´à mes 18 ans. A partir de là, je n´ai plus habité plus de 2 mois au même endroit. J´étais toujours en navigation, au sens propre du terme"

Son sourire se fait plus grand, plus franc. Cette vie de vadrouille était la meilleure chose qui avait pu lui arriver. Oh oui. Qu´est-ce qu´il avait aimé passer des jours sur un bâteau, découvrir des endroits merveilleux, vivre chaque jour dans la certitude d´avoir accomplis quelque chose de bon. Vivre une vie stable.

"Mais là n´est pas la question" reprend-t-il avant de porter son attention sur son interlocuteur "ça fait 3 mois que j´habite ici. Et c´est mon maximum." Il sourit puis reporte son regard vers l´avant "Mais dis moi, Arthur ... Tu n´as pas un accent très ... américain. Tu viens d´oú?"

Enfaite, Chris n´avait entendu cet accent qu´une seule fois dans sa vie et s´était chez un couple de Canadien qui venait de déménager en Gouadeloupe et chez qui il avait passé 3 semaines.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Mar 9 Avr - 20:32

Les deux hommes font leur chemin, par ailleurs, la conversation suit son fil, l'air de rien, il ne regrette pas vraiment son geste maintenant qu'il y repense, et il semble qu'il est touché un point important chez son interlocuteur, une phrase qu'il pensait anodine se retrouve désormais être le sujet de la conversation. Quand Chris parle un peu de sa vie, Arthur entend la un beau vécu, c'est fou ce qu'on peut connaître d'une personne en quelques mots, voir même juste en une phrase, son nouvel ami en dit long sur sa vie juste par le biais de la navigation … Aurait-il voyagé tant que cela ? Au vue de son âge auquel il a débuté cette vie, le jeune Lewis s'imagine alors bien des choses, mais revient très vite à la réalité quand celui-ci vient à parler de son accent, c'est alors qu'il se sent gêné et au bout de quelques secondes répond à Chris avec un petit sourire.

« Eh bien, j'ai grandi au Québéc jusqu'à aujourd'hui, enfin jusqu'à il y a une semaine environ ! Contrairement à toi je n'ai pas réellement pu découvrir le monde de mes propres yeux, ou du moins quelques uns de ses nombreux horizons, j'ai été élevé sous les images, photos, reportages, enfin … Tu vois c'que je veux te dire ? »

Il est vrai que notre petit nouveau n'a jamais beaucoup voyagé, trop soucieux de ses racines, puis, la télé et les magazines lui ont toujours suffit, enfin, pour le moment peut être. Cependant, il revient encore une fois sur l'apparence de son compagnon de marche, il est vrai qu'il n'a vraiment pas la tête du mec à s'enraciner quelque part, mais son air, sa démarche, son visage et sa façon de parler en disent vraiment long sur lui ! Merci les revus sociologiques.

« Enfin, faut dire que je suis très observateur, c'est utile pour mon métier, et j'ai toujours aimé décrypter les individus en tout genre … », il s'arrête un peu, sourit, fixe Chrix, et reprend la parole, « après tout savoir comment l'Homme peut fonctionner est assez paradoxale, tu ne t'es jamais demandé comment certaines personnes peuvent tourner mal ? Ou même comment elles peuvent passer du petit génie à l'âme torturée ? »

Arthur a certes toujours été passionné par la nature humaine, mais en même temps, il le partage, pensant que Chris peut le comprendre, lui qui a navigué et pu voir le monde évoluer sous différentes formes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Lun 15 Avr - 10:42

C´est que cette conversation prend une tournure fort intéressante ! Finalement, Christopher oubli très rapidement son mépris face à la manière d´accoster, assez brusque du jeune homme. Enfin. Après lui avoir avouer avoir été né et avoir grandit au Québec -ce pour quoi Christopher l´envie quelque peu ...- et de n´être à Shady Cove que depuis 1 semaine et quelque jour, il part sur un tout autre sujet.

Il se met á philosopher sur la nature humaine et pose des questions à notre ancine premier maître, pensant sans doute que celui-ci trouverait cette conversation intéressante. Et effectivement, il ne s´est pas trompé. Même si Christopher a détesté son professeur de philosophie, ça ne l´empêchait pas de trouver les cours super intéressant. Enfait, il était toujours le premier à participer à des débats sur des théorie lufoques. Donc, la tournure que prend leur conversation l´enchante clairement. Et cela doit sans doute se voir dans ses yeux qui, malgré l´obscurité encore présente, se mettent à briller.

"Effectivement, c´est une question que je me pose très souvent" dit-il avec grande sincérité "Grâce à mon métier j´ai vu et rencontré d´innombrable personnes. Et je ne te parle pas des choc culturels que je me suis prit" il rigole doucement "enfin. A mon avis, c´est la société qui joue énormé. Les uns n´ont pas grands choses mais veulent plus. Les autres ont beaucoup, mais en veulent encore plus plus. D´autres n´ont pas beaucoup et n´hésitent pas à t´offrir le peu qu´ils ont. Et encore d´autres sont content avec leur situation. Et c´est là oú réside le problème" Il tourne son regard vers Arthur "Ceux qui veulent toujours plus, ne sont jamais content avec ce qu´ils ont. Et celui qui n´est jamais content à un effet négatif sur les autres. L´Homme qui est, à mon avis, de nature rancunnière, le lui fait savoir. Et on n´aime pas la vérité. Donc il s´énerve, donc l´autre est encore plus rancunnier. Un cercle vicieux ce met en place et finalement, le premier tourne mal. Pour lui, c´est de la faute de l´autre. Sauf que, non, c´est lui-même le fautif et ..." Christopher se tait d´un coup et rigole doucement "Je me perd dans mes propos" Il prend une profonde inspiration afin de se calmer "Enfin, tu vois ce que je veux dire?"

Tandis qu´il laisse Arthur répondre, il réfléchit de son côté à une éventuelle autre argumentation. Si tout de fois son compagnon de marche décide de continuer sur ce sujet ...

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Lun 15 Avr - 15:06

En fait, le sujet de conversation lancé par Arthur ne semble pas ennuyer son interlocuteur, au contraire, une fois lancé, Chris ne s'arrête pas, mais l'héritier l'écoute attentivement, il suit le fil de ses paroles, et à vrai dire, ce qu'il dit est une vérité à l'état pure. C'est fou le savoir que cet homme peut avoir, Arthur en est presque bouche bée, de loin où remonte sa mémoire, les trois quarts des personnes avec qui il avait voulu aborder ce sujet c'étaient enfuis en courant en lui collant l'étiquette du gros lourd. Bref, il l'écoute jusqu'à presque se noyer dans ses paroles, puis revient à lui quand celui lui demande si il a compris le fil de ses paroles.

Arthur acquiesce, puis sourit, il est réellement satisfait de cette conversation qui passe d'une conversation anodine à un débat bien bâti, enfin, pour le moment sans doute. Sans réfléchir, il lui répond, toujours en souriant, continuant la marche à ses cotés.

Tout revient au paradoxe, peu de gens vont se contenter de ce qu'ils ont, mais en même temps, l'économie, tout comme la société, sont la source de cette course à la richesse, à l’hypocrisie, la rancune, la cupidité .. etc. Personnellement, que l'Homme soit d'une nature rancunière ou non, ne change pas le fait que la cupidité vient y jouer un rôle capital tout de même ...

Oui, l'Homme peut le nier, mais sa nature est ainsi. Tout être, au fond de lui, désire sans doute la richesse, la gloire, enfin, la totale. Arthur a toujours pensé que même lui était d'une nature naïve, tout le monde accorde une certaine importance à son patrimoine, qu'il soit mobilier ou immobilier, ça reste la même chose, on ne peut plus vivre sans la monnaie, ni même sans la technologie et le progrès, et ça constitue tout de même un problème.

Aujourd'hui, on peut penser que l'instinct de survie se résume à survivre par l'argent ! C'est malheureux, mais autant dire les choses comme elles sont, non ?

Le jeune homme s'enfonce un peu plus dans le sujet, tout en sachant que tôt ou tard, celui-ci finira par dériver sur un autre, et vice versa, mais il faut bien parler de quelque chose se dit-il, et Chris semble être l'individu idéal pour en parler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Mar 16 Avr - 14:24

Arthur enchaine bien rapidement et sans grande hésitation. Tant mieux. C´est cool. Vraiment cool. Ce débat semble être bien lancé. D´ailleurs ce que l´homme À ses côtés lui répond en premier, convient tout à fait à notre ancien premier maître. Ce dernier est complètement d´accord avec les propos d´Arthur. Par contre, ce que celui-ci dit ensuite laisse Christopher quelque peu pensif. Affchant une moue de réflexion, il hésite, n´étant pas à 100% convaincu des paroles du jeune homme. Se mordillant légèrement la Lèvre inférieure, il prend finalement la parole.

"Hm, je crois que je vais être obligé de te contredire, là" dit-il en reportant son attention sur Arthur "L´argent est certes très important et indispensable, mais de là à dire que l´instinct de survi de l´Homme se résume à l´argent ... non, je ne pense pas. Tu connais l´histoire d´Aron Ralston, celui qui, lors d´une randonné s´est retrouvé prit au piège dans une fosse avec un rochet qui bloquait son bras? Il n´avait dit à personne oú il allait ni ce qu´il comptait faire. Et ce n´est pas l´argent qui l´a sauvé."

Christopher avait, bien évidement, suivit l´histoire de ce jeune homme avec une attention toute paticulière, un mélange de crainte, de pitié et de douleur, mais aussi un profond respect pour ce qu´à accompli cet inconnu.

"Enfait, pour moi, l´instinct de survi de l´Homme est caché par la sécurité de la société dans laquelle ont vie. L´argent ne fait que camouflé tout ça." Il hausse doucement les épaules "Je pense que la plupart d´entre nous n´ont pas encore vécu de situation oú l´envie de survivre est bien plus fort que l´envie de se laisser dépérir."

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Mer 17 Avr - 21:59

Deux points de vue s'opposent totalement, pour Arthur, ce que dit son interlocuteur convient à un contexte bien particulier, lui parlait d'un contexte en société, et non isolé, néanmoins, ce que dit Christopher n'est pas entièrement faux. L'histoire qu'il cite est une histoire à laquelle Arthur s'est intéressé, il est vrai que dans un autre contexte, l'argent ne sert pas à survivre, mais bon ... La conversation l'intéresse toujours autant, mais il est hésitant à répondre cette fois-ci, le jeune homme tient à bien choisir ses mots, si il veut se justifier, autant bien le faire, sinon, autant se taire et laisser la chose se tasser d'elle-même, mais il ne tient pas à en rester là, non, le spectacle doit continuer. Soupirant doucement, il se gratte l'arrière du crâne, puis, après quelques secondes de silence, il reprend la parole.

Je ne dis pas le contraire, mais la on se situ dans un contexte où l'Homme se retrouve face à la nature, c'est une affaire totalement différente, même si je ne peux pas te contredire et que je suis tout de même ton point de vue !

L'introduction est assez ... lente, mais bon, il tient tout de même à bien expliquer de quoi il va parler, Chris n'est pas quelqu'un d'idiot, très loin de là, et Arthur le sait, et respecte ses dires et en même temps, ce serait idiot de sa part de le contredire. Le jeune garçon a toujours eu un mot à dire à tout, et la, c'est les mauvaises habitudes qui reviennent au galop.

Moi, je parle essentiellement de la vie en société, sans argent, on ne peut rien faire, et avec les crises financières dans chaque pays, on ne peut pas se permettre de contredire le fait qu'à l'instant même où l'individu X se retrouve sans rien ... Sans emploi, sans argent, sans famille, et qu'il est livré à lui-même, il n'a que très peu de chance de s'en sortir ... Après, dans le cas Aron Ralston, là, il est évident que l'argent ni changera rien !

La misère touche de nombreuses personnes dans le monde, les sans domicile sont souvent livrés à eux-même et survivent comme ils le peuvent, Arthur le sait vue qu'il a voulu devenir architecte pour justement créer des logements adéquates à ses personnes à la base. Pour une personne comme lui, qui ne jure jamais par l'argent, il ne peut pas nier le fait que sans argent il aurait peu de chance de s'en sortir tout seul.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Jeu 18 Avr - 14:25

C´est un sacré malentendu qu´il y a eu là. Christopher pensait qu´Arthur avait parlé de l´argent en général, que l´argent était l´instinc de survi d´une personne. Mais loin de là ! Arthur avait plutôt mit en relation la survie grace à l´argent et la société. Ce qui changeait évidement toute la conversation ! D´ailleurs, Christopher se sent subitement quelque peu honteux. A tel point qu´il se met à rigoler doucement, se passant nerveusement une main dans les cheveux et détournant le regard. Quel con il faisait. Enfin, c´était plus marrant qu´autre chose enfait. Soit. Finalement, Arthur lui explique en détail le fond de sa pensée. Christopher l´écoute attentivement puis hoche doucement la tête.

"Malentendu" dit-il doucement en souriant en coin avant de remettre ses mains dans ses poches et se redresser. "Enfin, je vois maintenant ce que tu veux dire et je t´avoue être complètement d´accord avec ton avis." Il affiche un sourire plus franc "C´est un fait: sans argent, tu ne peux pas vivre au rythme de l´évolution technologique ou de la société. J´ai moi-même déjà visité d´innombrable pays dont les habitants vivents en-dessous du seuil de pauvreté." Il reporte son attention sur la route "Je me rappelle d´ailleurs d´une famille Malgache chez qui j´ai passé 2 semaines." son sourire s´efface quelque peu "Ils avaient 5 enfants, le père travaillait toute la journée, la mère était à la maison. Ils avaient vraiment peu et ne mangeaient que très rarement à leur faim. Pourtant ils m´ont accueillit les bras ouvert" Il hausse doucement les épaules "Je dis souvent que ce que les gens n´ont pas dans les poches ils l´ont dans le coeur"

Il sourit à nouveau, amusé. Dit comme ça, cette phrase peut sembler fort mielleuse et méga cliché, mais c´était un fait que Christopher a remarqué plus d´une fois lors de ses escales. Enfin. Il se retourne vers Arthur.

"Mais que ce soit clair" Il lève l´index "Cette phrase n´est pas valable pour toutes la familles issues de milieux ... diront nous ... moins ainsés. Il y a pauvre et il y a pauvre, faut savoir faire la différence" il vire à droite, s´engageant dans la rue de la boulangerie "Enfin, tout ça pour dire que, oui, l´argent est, de nos jours, quelque chose d´horriblement important et, même si on se dit réfractaire aux idées de la société, elle nous régit tout de même plus que l´on ne le pense. Qu´on le veuille ou non."

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Sam 20 Avr - 14:33

Arthur reporte son attention sur ce que son nouvel ami lui dit, le débat va de plus en plus loin, et plus ils s'enfoncent dedans, plus notre jeune homme ne peut plus s'en passer. Il tourne de temps à autre les yeux vers lui, vers son visage, ses lèvres, la vérité est tellement dure à entendre qu'il en ravale sa salive, il est vrai que le monde est mal fait, que les disparités entre les personnes jouent de plus en plus un rôle. Lui même se rend compte qu'aujourd'hui il ne peut vivre sans l'argent, sans des loisirs qu'il s'accorde de temps à autre. Il suit ses pas, vire à droite tout comme lui.

Le garçon se rend compte que la boulangerie n'est plus vraiment très loin, leur conversation l'a distrait de son objectif premier : partir se restaurer à la boulangerie du coin, mais cela ne l'empêche pas de venir répondre à son interlocuteur. Il se passe une main sur le visage, affichant un visage presque coupable de ce qu'il est au fond de lui : un acteur de cette machine infernale qu'est l'économie mondiale.

Je dois bien avouer que moi-même je ne peux me passer de certains luxes ... Indirectement, on est un peu les bourreaux de ces minorités, ces personnes qui n'ont ni de quoi satisfaire leur faim, ni leur soif ! Il marque une pose, réfléchit un peu, et soupire. Au fond de moi, ce sentiment de culpabilité m'a poussé à être architecte, je me suis toujours dis qu'en offrant des foyers à ses personnes, je compensais les erreurs que je fais au quotidien !

Arthur fixe maintenant la boulangerie qui n'est plus qu'à quelques mètres, sa faim en est presque passé toute seule. Ce qu'il va s'offrir dans quelques minutes est un bien que certaines personnes ne peuvent pas s'offrir dû aux économies qu'ils doivent faire pour répondre à d'autre besoins, à d'autres services.

Mais bon, je ne peux pas fixer le prix des loyers, ni même des factures d'eau, etc ... On ne peut rien y faire, enfin, seul, on ne peut rien, mais j'espère qu'un jour la donne changera, et que le monde prendra une tournure autre à celle d'aujourd'hui. Dis-toi que ce qu'on va s'offrir à la boulangerie, dans certains pays ils ignorent ce que ça peut être qu'un bon croissant, un bon café ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Ven 31 Mai - 7:32

Finalement, Christopher est très content que cet homme l’ait abordé de cette manière on ne peut plus dans la rue. Il faut dire que notre ancien militaire n’est pas sorti dans le but de faire des nouvelles connaissances, bien au contraire. A 5h30 du matin la rue est encore endormie et qu’on ne risque pas de tomber sur une âme vivante, et c’est justement pour cette raison que Christopher est sorti. Pour ne voir personne et pour être seul avec ses pensées.

Mais fait est qu’Arthur est venu l’aborder et c’est une très bonne chose. Une excellente chose même. Ils ont commencé à parler. Une discussion des plus banales qui finalement se transforme en un débat des plus intéressants. Ils on la même vision des choses, pensent la même chose et sont sur la même longueur d’onde en ce qui concerne ce sujet : celui de la pauvreté dans la société actuelle.

Arrivé dans la rue de la boulangerie, Arthur répond tranquillement. Il dit, sur un air désolé, que lui-même ne peu se passer de quelques luxes, qu’il se considère comme le bourreau indirect des minorités et que c’est pour ça qu’il est devenu architecte. Christopher est soudain plus intéressé. Cet homme est donc architecte ? L’ancien premier maître arque un sourcil tandis qu’il porte son attention sur Arthur. Pour tout dire, il n’a pas le physique d’un archi. Mais là n’est pas la question. Ce même homme reprend finalement la parole en disant qu’il espère qu’un jour le monde changera.

Christopher soupire doucement et secoue négativement la tête. Impossible. Ce n’est tout simplement pas possible. Il n’est pas pessimiste quand il pense ça. Juste on ne peut plus réaliste. Enfin. Souriant doucement lorsqu’Arthur reprend que dans certain pays les habitants ne savent même pas ce que c’est que de manger un bon croissant ou de boire un bon café, Christopher acquiesce. Effectivement, ce jeune homme à vraiment raison.

« T’as toute a fait raison de dire que le café et le croissant est inconnu dans certain pays » lui donne-t-il raison en hochant doucement la tête. Puis, devant la boulangerie, il s’immobilise et se tourne complètement vers Arthur « Mais que veux-tu ? C’est vrai qu’une seule personne ne peut tout simplement pas changer la situation du monde actuel, mais si chacun de nous faisait ne serait-ce qu’un petit pas vers l’humanité ce serait déjà très bien. » il fait une moue désolé « Mais, aussi bête et dégueulasse que cela puisse paraître, nous deux, toi et moi, avons tout simplement eu de la chance de naître dans la société qu’est la notre » il sourit doucement « On ne va donc pas se privé d’un croissant et d’un café, non ? » il s’avance vers la porte et pose sa main sur la clenche. Mais avant d’entrer il se tourne à nouveau Arthur « Et la prochaine fois qu’un de nous veuille se plaindre –que ce soit du temps ou du fait de ne pas trouver le jeans à sa taille ou encore que ce qu’il mange est trop salé ou trop cuit- il repensera à cette discussion et se mettra une baffe. Deal ? »

Donc sourire s’agrandit d’avantage. Tandis qu’il attend la réaction du jeune homme, il se dit que lui-même a arrêté de ce plaindre pour des choses tellement futiles ou les choses qu’on ne peut tout simplement pas changer. Mais il y a bien trop de gens qui le font. Et c’est très, très chiant.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé] Dim 2 Juin - 19:22

Arthur et Chris continuent de parler, cette petite discussion anodine a finit par prendre un sens plaisant pour les deux garçons. La boulangerie n'est plus très loin, mais Arthur reste concentrer sur les réponses de son interlocuteur, se débat lui plait, et l'accord qu'ils ont sur celui-ci le fait sourire. Puis, ils finissent pas s'arrêter devant la boulangerie, Chris fixe Arthur, et reprend la parole, il n'a pas tord, même si Arthur regrette le fait d'avoir été envoyé au Québec, il ne regrette pas du tout le fait d'y avoir grandi, car au final, cela lui a été bénéfique. C'est sans doute pour cela qu'il est devenu ce qu'il est, peut être qu'à Shady Cove, il n'aurait pas grandi de la même façon, et n'aurait peut être pas se raisonnement la, ni même cette discussion avec Chris. Dans le monde, soit on a la chance de naître dans un milieu favorable, soit dans un milieu défavorable, mais dans les deux, cela n'empêche personne de devenir meilleur, ou pire qu'un autre.

Souriant, il écoute la " proposition " de son nouvel ami, c'est assez amusant, dans un contexte sérieux, certes, mais cela reste bien ironique, lâchant un petit rire amusé, un acquiesce et lui répond.

D'accord, deal ! Je ne manquerai pas de m'en souvenir, et même de te rappeler ! oh que oui, il ne risque pas de l'oublier, ni se deal, ni cette discussion, et ça semble réciproque. N'empêche, je vais le savourer ce croissant, ainsi que mon prochain café ! Un d'ces quatre on en rira en partageant ce fameux déjeuner !

Chris est donc, finalement, quelqu'un de très aimable, et ayant un seuil de maturité assez élevé, même si les deux hommes n'ont pas reçu la même éducation, ils semblent assez proche sur bien des points. Arthur est même assez optimiste à l'idée de le revoir assez prochainement ! Le tout en main quelques minutes plus tard, les deux hommes repartirent chez eux tranquillement afin de prendre un déjeuner bien mérité/
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: