Partagez|

I have a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: I have a dream Mer 24 Avr - 20:23

C’est étonnant tout ce qu’on peut garder dans une vie. Au final, ça ne tient que dans quelques cartons poussiéreux, mais lorsqu’il s’agit de faire place neuve, s’en débarrasser s’avère impossible - comme si on vous arrachait une partie de votre être. C’est un peu ce qui fait que vous êtes vous. Les souvenirs. Les grigris. Ces petits riens qui ont enjolivé votre existence. Vous ont vu grandir.
Certains disent ne pas y être attachés et ricanent – un doudou ? et puis encore ! J’étais précoce moi -, mais Victoria Jones ne faisait pas partie de cette catégorie cynique d’individus. Au contraire, ces objets, c’était toute sa vie, pour elle qui avait un caractère si froid que bien souvent personne ne cherchait à s’attacher à elle durablement, ne voyant en la chargée de projets évènementiels qu’une bourrue du travail psychorigide. C’était certes ce qu’elle était, mais elle pouvait être tellement plus, si on venait à lui en donner l’occasion.
Et il y avait autre chose que Victoria adorait. Les listes. Tout structurer, tout mettre en ordre, tout organiser : il fallait une clarté pure et fonctionnelle dans son cervelet, tout devait être à sa place, dans un tiroir convenablement étiqueté de façon à l’ouvrir dès que la nécessité s’en ferait sentir. Les listes de choses à faire avant qu’il ne soit trop tard, les listes de choses à faire avant de mourir, les listes de choses à faire avant de partir en week-end (même si depuis qu’elle travaillait, elle ne l’avait jamais fait), les listes de choses à faire avant quatre heures, les listes de choses à faire avant son trentième anniversaire ; et puis les listes moins importantes, celles que tout le monde fait un jour ou l’autre : la liste des courses, par exemple.
Mais alors, il y avait quelque chose que Victoria aimait encore plus que les listes, encore plus que les grigris … C’était les listes de grigris.

Tout en-haut de sa liste, parmi les plus vieux, les plus mythiques, il y avait son yoyo. Et juste après le yoyo …

C’était un sac à dos. Un petit sac à dos. De ceux qui paraissent énormes lorsqu’on est en maternelle, et ridiculement minuscule lorsqu’on entre au collège. Mais qu’importe. C’était un petit sac à dos bleu. Pelucheux. Comme un doudou. Avec des petits ronds gris en pointillés à certains endroits, très discrets, de sorte que Victoria pensait qu’elle était la seule à les avoir remarqués et que c’était son petit secret, à elle et rien qu’à elle. A ce moment-là de son existence, elle était certaine que ce sac était la chose la plus importante de touuuuuute sa vie.
On n’est pas sérieux quand on a 4 ans et demi.

La fillette, après un dernier coup d’œil fasciné et plein d’admiration à son sac-peluche, l’enfila sur son dos et sauta de la voiture.

« Mais Victoria attends ! Tu as oublié ton goû… »

Maman Jones se retrouva l’air bien bête avec son petit sachet brun à la main, tandis que Fifille Jones avait déjà disparu au cœur du bâtiment, trop excitée à l’idée de pavaner avec son doudou-joujou. Cette dernière ne savait pas encore que son sac serait sérieusement rétrogradé dans la liste des choses intéressantes de la journée.
Elle entra en collision directe et brutale avec un autre être d’1m10, pour lâcher d’un ton plein de grâce et de volupté telles qu’on en possède seulement avant l’âge de Raison :

« Non mais dis tu regardes un peu où tu vas vieille crotte de bique ?! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I have a dream Jeu 25 Avr - 15:30

Les souvenirs… certains sont éphémères, d’autres restent. Il est étrange de savoir pourquoi certains événements nous marquent plus que d’autres. Josh n’était pas du genre à se souvenir. De rien. Depuis son adolescence, il ne fixait son esprit sur rien. Il était continuellement en quête de nouvelles aventures, que ce soit en général ou avec les filles. Ils ne gardaient que peu de choses de son passé. Ses premiers posters : bazardés. Ses premiers jouets : quelque part dans le grenier chez ses parents. Il n’était pas matérialiste. Il n’aimait pas s’encombrer de choses inutiles. Tout ce qu’il avait à garder, il l’avait sur lui, plutôt dans lui.

Tout ce qui faisait ce qu’il était, c’était sa mémoire, ses souvenirs. Il n’en avait que peu de son adolescence, ce n’était pas une période marquante de sa vie. Il avait grandi en bon garçon volage, qui n’avait jamais pris le temps de s’attacher.

Pourtant, il n’était pas comme ça dans sa petite enfance. Au contraire. C’était un garçon adorable, un peu énervant comme tous les petits garçons, mais tellement chou !

Il était toujours bien habillé, avec un petit pull, et un petit pantalon, son cartable sur le dos. Il se sentait déjà tout grand même s’il ne l’était pas en réalité. Il aimait l’école. Il voulait déjà être le meilleur, mais ne s’intéressait pas aux filles. Il avait ses amis, et les aimait très fort, ils s’amusaient toujours, tout en étant sérieux dans ses études (bien qu’en fait il n’y avait pas encore grand-chose à étudier)

Il courut vite, encore plus vite pour rejoindre son ami Thomas qui se trouvait de l’autre côté. Il levait la main et lui faisait des signes, un large sourire sur ses lèvres. Mais quelque chose le heurta de plein fouet et il s’arrêta tout en chancelant. Une petite fille venait de lui rentrer dedans, et en plus elle se permettait de le traiter de vieille crotte de bique !

« Hey ! c’est toi la crotte de bique ! Tu fais pas attention où tu marches, t’es juste bête c’est tout ! »

Protesta le garçon avant de tirer la langue à la demoiselle qui venait de l’empêcher d’aller rejoindre son ami Thomas.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I have a dream Ven 26 Avr - 16:52

Pourquoi cet évènement-là et pas un autre ? Peut-être parce qu'il marquait la fin d'une époque pour la petite Victoria Jones, et le début d'une autre, plus fraternelle et grandiose. Autant que ça peut l'être à quatre ans, évidemment.

Furieuse, la fillette avait le fondement bien vissé par terre et ses deux petites jambes en collant blanc à motifs Berthe aux Grands Pieds étendues devant elle. Elle avait un accro sur le genou gauche et elle avait perdu sa chaussure droite, un petit soulier de couleur bordeaux, verni bien sagement comme il faut.

"C'est qui que t'as dit qu'il était bête ? C'est ç'ui qui dit qu'y est c'tout!"


Elle tira la langue à son tour, et ajouta comme coup final :

"Pauv' tâche."

Puis elle fit la moue, sortant l'intérieur de ses lèvres sous le coup de la réflexion. Cette tête lui disait quelque chose. En un an, elle avait pas mal crapahuté dans l'école et croisé les élèves qui constituaient les futurs adultes de Shady Cove, mais elle ne s'y intéressait pas vraiment. Elle était la souveraine de son petit monde personnel, une parfaite petite égoïste en puissance comme peuvent l'être les enfants uniques, gâtés et chouchoutés. Alors d'ici à faire attention aux autres, pfffft.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I have a dream Jeu 2 Mai - 14:06

Parmi les souvenirs d’enfance de Josh, il y en avait des drôles, des tristes (la mort de son grand-père par exemple), mais ils étaient peu nombreux. Pourtant ceux qui lui restaient tournaient presque tous autour de la même petite fille, une adorable petite fille dans le souvenir du jeune garçon même si dans le fond, ça n’avait pas toujours été le cas. Quand il était jeune Josh avait commencé à voir la jeune fille comme la méchante qui l’avait bousculé.

C’était qu’elle l’avait empêché de rejoindre son ami. Et puis, c’était une fille, les filles c’était moches, pas beau et ça servait à rien. Josh n’aimait pas les filles ; elle ne faisait que jouer à la poupée. La garçon, eux ils étaient cool, et il jouait à des vrais bons jeux, et pas à des trucs débiles comme les filles. En plus les filles, elles s’habillaient trop mal. C’était moche les jupes.

« Non, ma maman elle a dit que c’est pas celui qui dit qui est, parce que c’est pas vrai ! Tu vois que t’es bête, t’es bêêêête ! Et tu sais même pas te défendre ! »

Josh entama une petite chanson pour se moquer de la petite fille. Il avait déjà compris malgré son jeune âge que le principe du « c’est celui qui dit qui est » n’était en soi pas correct. Mais le concept restait tout de même très flou pour lui.

« C’est tout ce que tu sais dire ? Pauvre tâche ? Ben moi au moins j’ai des beaux vêtements ! t’as vu tes genoux ! »

Déjà à l’époque, le petit Josh ne supportait pas de ne pas avoir le dernier mot, et il était donc bien décidé à l’avoir avec la petite fille en face de lui, quitte à lui casser sa Barbie. Il avait par la suite perdu ce côté violent envers les jouets, mais il avait eu sa période de démolisseur.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I have a dream

Revenir en haut Aller en bas

I have a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Zone résidentielle
 :: Hall St :: N° 31 - Maison de Victoria
-
Sauter vers: