Partagez|

Lieu de hasard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Lieu de hasard Jeu 20 Juin - 21:13

Quand on construit et qu'on dessine un bâtiment, il faut toujours s'attendre à ce qu'un jour le bilan tombe d'un coup. Effectivement, quand Arthur dessine des plans, il évalue toujours au possible la durée de vie de ses créations, mais il est dure de se dire qu'un jour ou l'autre, ce qu'on fait de nos mains peut s'effondrer comme un château de cartes. Alors, quand le jeune architecte reçoit un petit coup de fil de l'auberge-restaurant " Fisher " il écoute attentivement la demande, une simple révision ? Pourquoi pas. Généralement, quand on tient à revoir les plans d'un tel endroit, c'est souvent pour faire des retouches ou bien agrandir le dit lieu. Le garçon se prépare donc après l'appel pour se rendre au point de rendez-vous qui n'est autre que le lieu concerné. C'est bien une première fois pour lui que de s'habiller sérieusement pour sortir dans Shady Cove, vêtu d'un costard, un dossier à la main, des crayons déjà préparés depuis toujours, il sort de chez lui et prend la voiture.

Arthur est quelqu'un de sérieux dans son travail, même si il peut paraître agacé par moment, mais bon, c'est son métier et il ne peut le renier. Remarque, depuis qu'il a terminé le projet de l'entreprise, il peut enfin respirer, et donc il pourra aisément facturer la visite à son nom, comme particulier pour une fois. Est-ce légal ? Pour une fois il ne se pose pas réellement la question et prend la route calmement, écoutant un petit air bien motivant, un morceau que tout le monde écoute, mais bénéfique à son moral ... Can't hold us, morceau dynamique dont le sens de lui échappe jamais.

Peu de temps après, il arrive à l'auberge-restaurant, se gare, prend son dossier, on ne sait jamais si il a besoin de ses repères, et n'oublie pas ses crayons, soigneusement rattachés au dossier. C'est fou l'image sérieuse qu'il peut donner de lui d'un coup, même avec ses allures d'adolescent qu'il peut avoir par moment, le costard lui va à ravir. Arthur pénètre calmement les lieux, arrivant à la réception, il attend patiemment, puis voyant quelqu'un arriver, une femme, il se permet de prendre la parole.

Bonjour, je suis Arthur Lewis, l'architecte que votre établissement a contacté plus tôt dans la journée ...
dit-il calmement, être sérieux par moment c'est d'un ennui ... (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Jeu 20 Juin - 21:50

Les tâches habituelles de la matinée accomplie, Eleanor se laissa aller à un moment de réflexion - pour une fois - dans son bureau. Depuis quelques temps, elle trouvait qu'il manquait une pièce à son auberge et la venue de familles nombreuses était également une des raisons à cette sensation. Pas mal de parents se plaignaient de ne pas pouvoir passer une soirée entre amoureux à cause de leurs enfants en bas âge et ne cessaient de réclamer à la jeune aubergiste différents numéro de téléphone de personnes responsable afin qu'ils gardent leurs enfants.
Une garderie était donc une bonne idée pour satisfaire encore plus sa clientèle. Assise à son bureau elle contacta donc un nouvel architecte venant de s'installer à Shady Cove. Elle voulait un oeil neuf pour ce projet et se décida qu'elle pouvait donc essayer avec lui. Peut être que plus tard elle le contacterait à nouveau pour d'autres projets, à plus ou grands échelles.


Elle lui avait donné rendez vous pour le milieu de l'après midi. En attendant elle se prélassa dans son fauteuil, Charlie de Stephen King dans les mains.
Quelques heures plus tard, le rappel de son rendez-vous la fit sortir de sa lecture. Elle ferme alors son livre, le pause dans le premier tiroir de son bureau, enfile à nouveau ses escarpins noir, réajuste la jupe droite de son tailleur et quitte son bureau pour se diriger vers l'accueil.
Au fur et à mesure qu'elle avance, son regard se pause sur un jeune homme qui attend sur l'un des canapé de l'entrée. Il semblerait qu'il s'agisse de l'architecte. Bien habillé, il présente bien, un bon point pour la jeune femme.
Enfin à son niveau, le jeune homme se présente. Il s'agit bien de l'architecte que Lea attend. Sans plus tarder elle se présente à son tour.

- Enchantée Monsieur Lewis, Eleanor Fisher, la directrice de l'auberge.


Elle lui tend la main dans un geste doux et délicat, son sourire charmeur sur les lèvres.
Elle n'aime pas trop le titre « directrice »... Elle voit l'auberge plus comme un autre foyer plutôt comme un endroit de « commerce ».

- Désirez vous quelque chose avant de parler du projet qui vous amène ici?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Jeu 20 Juin - 22:13

Au niveau du travail, ce rendez-vous reste son premier rendez-vous personnel, c'est bien la première fois que le garçon se prend en main sur un petit projet, ça le change du quotidien. Souriant à l'apparition de la directrice, il constate que celle-ci est presque aussi jeune que lui, ce qui le rend confiant quand à l'entretien, au moins, il ne tombe pas sur un vieux bureaucrate s'étant reconverti dans un autre domaine. Le saluant, celle-ci lui tend une main qu'il ne manque pas de serrer, le respect avant tout, non ? Puis, Arthur trouve la situation comique, une femme aussi charmante avec qui il va devoir se maintenir sur le domaine professionnel, oui, distrayant. Cependant, il reprend très vite ses esprits, il n'est pas réellement la pour rire, mais pour travailler, et c'est la raison pour laquelle il se contente simplement de la poignée de main.

Puis vient la proposition de prendre quelque chose avant de se mettre à discuter du projet, pourquoi pas ... A dire vrai, il lui manque bien un petit café à notre petit Arthur pour que le moteur soit démarré correctement. Le jeune homme affiche donc un petit sourire, puis prend la parole afin de lui répondre.

Merci, je ne dirais pas non à un petit café bien serré, s'il vous plait.

L'architecte se contente de ça, sans réellement constater l'erreur qu'il fait dans sa phrase, oui, il est perturbé par ce projet, c'est difficile de se dire que pour une fois on est son propre patron. Le merci puis le s'il vous plait, tout sonne bon, sauf le sens de la phrase, il n'y pense pas une seule seconde et garde son sourire, comme le parfait idiot.

Et sinon, je voulais savoir, simple question si je puis me permettre, cela fait longtemps que vous tenez cet établissement ? dit-il avec une petite arrière pensée. L'établissement semble bien tourner, mais Arthur se demande comme le tout se déroule derrière le décor, comment Eleanor fait-elle pour faire tourner une telle affaire !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Jeu 20 Juin - 22:34

Le jeune architecte semble maladroit et stressé, Eleanor se donna pour mission de le calmer et le rassurer sur leur rendez-vous. Elle n'aime absolument pas travailler dans un climat stressé et n'aime pas non plus voir ses collaborateurs dans cet état. Elle pensait offrir ce café dans son bureau, mais se dit que s'installer dans le boudoir serait plus adéquate. Elle lui ferait ensuite visiter l'établissement avant de l'emmener à l'endroit où elle visualisait la future garderie.

La maladresse d'Arthur concernant sa réponse pour le café la fit sourire, amusée. Eleanor ne releva pas pour autant, elle posa plutôt une main sur son bras durant deux petite seconde, en signe d'invitation à la suivre.

- Suivez moi, nous allons nous mettre dans le boudoir. Nous serons plus au calme que dans la salle de réception.

Prête à partir en direction du boudoir, elle arrêta un de ses serveurs pour lui commander un café bien serré ainsi qu'un mocha.
Habituellement elle aimait bien se servir elle même, mais lors d'un rendez vous de ce genre, elle se doit de remplir pleinement son rôle de gérante, tout en gardant néanmoins un profond respect pour son équipe.
Lors de sa question concernant la date d'ouverture de l'auberge, Eleanor calcula un bref moment et répondit.


- Cela va faire trois ans le mois prochain. L'auberge à été refaite à neuf avant l'ouverture, mais pour le bien de certains de mes clients je voudrais m'agrandir un peu. Nous en parlerons après notre café, histoire de se détendre un petit peu. Je préférerais plutôt que vous me parliez de vos anciens projets et de ce que vous en avez tiré. Si cela ne vous gêne pas bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Sam 22 Juin - 16:19

La prestation de notre cher Arthur n'est pas passé inaperçue, du moins il a un petit doute quand la directrice de l'auberge lui propose d'aller dans le boudoir pour être au calme. Néanmoins, il ne s'attarde pas sur le détail, tient une respiration constante et correctement rythmée durant qu'ils se dirigent vers le lieu proposé. Le jeune architecte est certes stressé, mais il en garde un grand sens de l'observation, effectivement il passe en revu les moindres recoins de l'établissement. Ses yeux restent son plus grand atout, oui, généralement quand on vient retaper un établissement il faut toujours apprendre à le connaître. Bon, le garçon sait qu'il aura accès aux plans, mais bon, pouvoir remettre une bonne image sur chaque pièces dessinées c'est toujours plus pratique.

Suivant toujours au pas la belle Eleanor, il écoute ce qu'elle lui dit, 3 ans ? C'est déjà un bon départ pour un tel endroit, il faut souvent bien plus d'années pour être certain que le rendement est la et que sa tourne bien, mais bon ... Trois ans c'est déjà quelque chose. Puis vient un petit détail qui interpelle l'architecte, refaite à neuf ? Pour sa part, cette indication peut avoir plusieurs sens, mais pour lui, l'essentiel est de savoir si quelqu'un est passé derrière lui pour modifier certaines choses. Oui, un petit changement peut avoir de nombreuses conséquences, mais si pour le moment aucun problème n'a été constaté c'est que le travail a été bien fait. Dans le cas de Arthur, il se demande juste si les plans ont été retouchés, si des pièces ont été agrandies ou autre, mais il verra ça lors de l'entretien sans doute.

Je me suis récemment occupé d'un projet pour l'entreprise dans laquelle je travaille, dit-il tout en continuant d'observer les lieux attentivement, l'agrandissement d'un foyer pour les jeunes adolescents qui se retrouvent à la rue. J'en ai tiré beaucoup de leçons, essentiellement que cela prend un temps conséquent et qu'il faut être certain de pouvoir atteindre le but fixé pour s'en occuper.

Arthur marque un pose, cesse d'observer et repose son regard sur son interlocutrice, oui le projet lui avait pris beaucoup de temps, plus que prévu ! Mais bon, il s'en est bien tiré dans le fond et sait désormais qu'on peut le voir autrement que comme un débutant. Ce n'est pas le genre à se vanter de ses mérites, mais il reste tout de même fier de ce léger tournant dans sa carrière, après tout, une réputation c'est quelque chose que l'on doit forger de nos mains.

Hors ce projet, je me suis souvent occupé de petites retouches, ainsi que de la prise en charge de certaines constructions, c'est un peu le béaba, mais ça reste important dans ce domaine.

Le plus gros problème quand Arthur s'occupe des chantiers, c'est que pour dessiner les plans il doit toujours s'assurer que la demande est fixée sur un seul objectif. Il lui est déjà arrivé de tomber sur des clients capricieux qui aimaient toujours tout changer à la dernière minute ... Oh, on peut changer d'idée comme de chemise !

Donc, pour conclure, j'ai essentiellement appris que ce métier n'est pas si simple qu'on peut le penser. Dessiner des plans, ça peut prendre des jours, même plus, il faut être certain de que le client veut, et rester à l'affût sur les chantiers jusqu'à la fin de la construction. Avez-vous d'autres questions ? lâche-il calmement, il semble avoir repris un peu son calme et arrive à formuler des phrases construites, bon début ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Lun 24 Juin - 20:06

Eleanor s'installe avec le jeune architecte et commence à boire son café lentement, tout en écoutant attentivement le jeune homme.
Elle avait fait attention aux réactions d'Arthur lorsqu'elle lui avait parlé de son auberge et voulait l'éclairé sur les travaux qu'elle avait eu à faire. Néanmoins elle attend qu'il finisse de lui parler de son parcourt, comme elle le lui a demandé. Malgré son age et son expérience plutôt jeune pour ce métier, Eleanor est stupéfaite par son assurance et son professionnalisme. Il allait être la bonne personne pour son projet.

- Non cela ira. Je crois avoir fait le bon choix en vous appelant. Lui dit elle dans un sourire. J'ai remarqué votre surprise lorsque je vous ai parlé de mon auberge. Lorsque je l'ai acheté, elle était en bon état mais pas totalement à mon goût. Je voulais lui redonner un coup de jeune et un certains cachet. Je pense avoir réussi... Je vous ferais visiter avant de vous parler totalement de mon projet.


Installé profondément dans son fauteuil, les jambes croisés, Eleanor prit sa tasse à café dans les mains et contemple la pièce dans laquelle ils se trouvent. Elle réfléchi en même temps au parcourt qu'elle à mené pour arriver à aujourd'hui.

- Juste avant la fin de mes études je n'ai eu qu'une envie, c'était d'ouvrir mon propre établissement... Alors lorsque j'ai eu mon diplôme en main et que je suis retourné chez moi, j'ai mis sur papier tout ce qu'il me fallait pour ce projet. Les attentes des clients que j'allais rencontrer, ce que je voulais leur offrir, dans quel cadre je voulais travailler... En quelques semaines tout était déjà clair et net. Je me souvient encore de la tête du banquier lorsque je suis arrivé, mon dossier sous le bras. Il a crut que rien ne serait faisable mais il a quand même accepté de me donner une chance...

Tout en se remémorant tout ceci, Eleanor joua de son pied en le balançant lentement dans l'air, sa tasse à café toujours dans les mains.

- J'ai ensuite acheté cette auberge, fait appel à un architecte et à une décoratrice d'intérieur et tout c'est fait rapidement. Aujourd'hui je voudrais seulement rajouter une pièce à cet établissement et je veux un regard jeune et je pense que vous êtes celui que je cherche. Oh bien sur il ne s'agit pas de quelque chose d'extraordinaire mais... et puis j'ai eu la chance que l'on me donne un coup de pouce malgré mon âge, je veux également donner un coup de pouce aux jeunes diplômer à mon tour... Si vous acceptez de travailler pour moi, vous n'aurez pas à revenir sur tout le projet à la dernière minute. Bien sur, je n'attend pas une réponse immédiate de votre part, vous avez tout à fait le droit de ne pas accepter ce projet... Lui dit-elle dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Mar 25 Juin - 23:58

Une fois confortablement installé, Arthur repose son regard sur sa " futur cliente ", maintenant qu'il lui a déballé un peu son " parcours professionnel " il lui laisse la parole, l'écoutant attentivement. Arthur, le café à la main, prend un peu plus d'assurance lorsqu'elle lui annonce qu'elle croit avoir fait le bon choix en le choisissant, c'est tout à son honneur, et il le sait. Ce projet dont il ne sait presque encore rien, est pour lui, primordiale, car pour lui cela reste une toute première de s'occuper de cela sans l'entreprise dans laquelle il travaille. Gardant donc son sourire il l'écoute, et voit en elle une femme sérieuse, qui a su convaincre un " investisseur " si il peut définir le banquer ainsi avec une idée bien construite et une détermination hors du commun.

Eleanor Fisher semble être une femme remplie de réussite, avec un potentiel bien exploité, un peu comme le reflet du jeune architecte, mais en mieux, et en féminin. Arthur boit ses paroles comme il peut boire son café, il l'écoute parler, ne dit pas un mot, et ne fait que boire une gorgée de temps à autre du breuvage qu'il tient entre ses mains, puis sourit lorsqu'elle termine de parler.

Vous n'avez pas tort, il est sage de réfléchir avant d'agir, j'en ai conscience, mais votre affaire ne cesse d'aller de l'avant, et de ce que j'ai pu entendre de votre bouche, vous savez ce que vous faites ... finit-il par dire après quelques secondes de silence. Arthur sait ce qu'il peut gagner en investissant de son temps dans ce projet, même si d'un coté, il sait ce qu'il peut perdre si il n'aboutit pas à quelque chose.

C'est sans doute pour cette raison que je suis tenté d'accepter, car de nos jours, il faut savoir prendre des risques pour réussir. Quand on écoute votre histoire, on le comprend aisément, beaucoup de personnes ont une idée, mais peu vont l'exploiter, je me trompe ?

Arthur marque une nouvelle pose, lui sourit tout en la regardant droit dans les yeux, désormais, il ne doute plus, il est sûr de lui, le contraire du début de cet entretient. Il porte la tasse à ses lèvres, boit une nouvelle fois le café, puis reprend le fil de la conversation.

Donc, pour ma part, je n'ai rien contre le fait d'accepter votre proposition, cela me prendra surement beaucoup de temps, même pour une seule pièce, mais je serai heureux de faire affaire avec vous ! conclut-il toujours dans un petit sourire, cette affaire est une occasion qu'il ne veut pas manquer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Jeu 27 Juin - 8:37

Le rendez-vous d'Eleanor se profile à merveille, lorsqu'elle l'eut contacter en début de journée, elle était loin de se douter que cet architecte serait le bon. Plus elle écoute le raisonnement du jeune homme, plus elle le rejoint sur les points évoqués dans leur conversation. C'est une bonne chose, apparemment ils sont sur la même longueur d'ondes tout les deux, concernant le travail tout du moins.

- C'est vrai que pas mal d'idées se créées tout les jours, mais après il faut avoir les moyens de les mettre en œuvre.

La jeune aubergiste est alors heureuse de savoir qu'Arthur accepte son projet et de voir qu'il est enfin sur de lui. Son regard franc et direct lui plait. Le jeune homme à de l'ambition, cela se sent et tant mieux, dans ce domaine professionnel, on n'arrive à rien si l'on n'a aucun défit à relever. Eleanor est même sur que d'ici quelques temps, il arrivera à se faire un beau nom dans le domaine de l'architecture et que pas mal de personnes le solliciteraient.

Arthur lui parle ensuite du temps assez long qu'il risque de s écouler pour la création de ce projet, mais Eleanor n'est pas pressé. Elle préfère même qu'il prenne son temps plutôt que d'aller trop vite et ainsi risquer de tout faire de travers.

- Ne vous inquiétez pas pour le temps, je suis consciente que cela peut prendre un peu de temps. Je ne suis pas pressée. Lui dit-elle avec un charmant sourire.

Lea repose ensuite sa tasse à café, vide, sur la petite table et attend que le jeune homme finisse à son tour. Elle pourra alors commencer à lui faire visiter l'auberge, afin qu'il s'imprègne un peu de l'ambiance générale qui y siée et lui parlera ensuite de son projet. Elle se demande alors si elle ne devrait pas lui présenter la petite esquisse qu'elle a déjà créer de son côté ou lui laisser totalement le champs libre et de voir ce qui peut sortir de ses crayons sans aucune influence de sa part...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lieu de hasard Ven 28 Juin - 11:36

Au final, cet échange aura permis à Arthur de reprendre confiance en lui, même si au départ il semblait hésitant, il se sent désormais rassuré. Qui plus est, il a pris conscience que la gérante de l'auberge n'est pas n'importe qui, et une telle affaire ne peut que lui faire gagner de l'expérience. Il est vrai que de nos jours, même si les temps sont durs, certains arrivent à percer dans leur branche, et Eleanor semble aussi déterminée que lui à conclure ce projet. C'est sans doute la raison pour laquelle il a accepté, mais il n'y a pas que ça, il le fait aussi pour lui, pour son avenir, c'est à son tour aujourd'hui de saisir les opportunités qui s'offrent à lui.

Toujours souriant, il acquiesce à ce que lui dit son interlocutrice, à vrai dire il n'a pas réellement d'objection, et en profite par la même occasion pour terminer son café. En tout cas, il n'y a rien à redire, le café, c'est vraiment son domaine, et si pour certain le stresse va avec, lui non. En tout cas, Eleanor se montre compréhensive quant au délais dont il lui a parlé, enfin, il n'en a pas réellement fixé, mais bon, il sait déjà qu'un projet comme ça, ça peut prendre du temps.

Je vous remercie de votre compréhension ! lui dit-il simplement dans un sourire sympathique. Cela ne doit pas prendre un temps énorme, mais bon, ça demande du travail et dans le fond il n'est qu'un " débutant " dans le domaine de l'architecture malgré son talent.

Arthur ne sait pas réellement la suite du programme, et à dire vrai il attend une réaction de la gérante avant de faire quoique ce soit. En tout cas, il espère pouvoir avoir quelques perspectives quant à la demande, enfin, du moins, ce qu'elle attend réellement de cette nouvelle pièce.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lieu de hasard

Revenir en haut Aller en bas

Lieu de hasard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Auberge & restaurant
-
Sauter vers: