Partagez|

Terrasse, soleil et Stephen King...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Terrasse, soleil et Stephen King... Jeu 20 Juin - 23:17

« « Simplement que j'ai passé pas mal de temps en Arizona à me balader et à hmer le vent... et pour vous, Cap, ça sent mauvais, ça sent le soufre. J'ai eu le temps de lire et de réfléchir pas mal. Et je crois que je suis sans doute le seul homme au monde à pouvoir vous ramener à coup sur vos deux fugitifs. Et peut être que je suis le seul homme au monde à pouvoir sortir quelque chose de la gosse quand elle sera là. Vôtres gros rapport, votre Thorazine et votre Orasine... il y peut être là dedans bien plus que ne pourront en résoudre les drogues. Plus de dangers que vous ne pouvez le comprendre. »
A écouter Rainbird, on aurait cru entendre le fantôme de Wanless et Cap se trouvait maintenant saisi d'une telle frayeur et d'une telle fureur qu'il n'était plus capable de parler.
« Je ferais tout ça, dit gentiment Rainbird. Je les ramènerai ici et vous mènerez vos tests. » On aurait cru un père donnant à son enfant la permission de s'amuser avec un nouveau jouet. « A condition que vous me laissiez disposer de la fille quand vous aurez fini avec elle.
- Vous êtes cinglé, murmura Cap.
- Comme vous avez raison! Dit Rainbird en riant. Vous aussi, vous êtes fou à lier. Assis là à dresser des plans pour contrôler une force qui vous dépasse. Une force qui n'appartient qu'aux dieux... et à cette petite fille. »



Assises à une table sur la terrasse du salon « Cup of tea », une jeune femme brune était plongé dans Charlie, du célèbre Stephen King. Le soleil tapait assez fort en cette journée, Eleanor en profitait donc de sa pause de midi pour bronzer un peu dans de bonnes conditions.
Sa tasse de thé aromatisé aux agrumes et aux épices, encore fumante l'attendait sur sa petite table en fer forgé, accompagné d'un cheecake au citron. Les oiseaux gazouillant sur une des branches d'un des platanes, rendaient ce cadre encore plus agréable, faisant même oublier le son agaçant des passants qui commèrent à tout va.
Cette pause de midi était des plus exquise, l'auberge tournait tellement bien qu'elle avait laissé la gestion à son équipe, totalement sereine concernant leur professionnalisme. Elle passerait tout du moins plus tard dans la journée, pour voir si tout continuait à bien se passer. Elle devait également se remettre sur son nouveau projet de garderie avant la seconde venue de son architecte.

Une serveuse s'approcha de sa table, peu sur d'elle à venir déranger Eleanor mais se lance finalement, d'une voix timide.

- Désirez vous autre chose?

Eleanor lève enfin le nez de dessus son livre et adresse un sourire à la serveuse.

- Pour l'instant non, je vous remercie. Le thé et le cheesecake sont délicieux.

La serveuse comprit alors que sa cliente ne partirait pas de si tôt de sa place et la laissa alors en paix.
Pourquoi partir alors que l'on est si bien au soleil avec un bon livre?
Lea regarda un moment autour d'elle et remarqua que peu de monde se trouvait aux tables alentour. Tant mieux, elle avait ce petit cadre charmant pour elle toute seule! Elle se plongea à nouveau dans son livre...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King... Ven 21 Juin - 10:11

Il faisait bon. Non, il faisait chaud. S´il avait le choix, Christopher aurait commander bien 8°c de moins. Mais bon, comme le temps est une chose sur laquelle on n´a aucune influance -encore heureux !- il faut faire avec. Pourtant, son jeans noir ainsi que son t-shirt fonçé n´aident pas à combattre la chaleur. Tandis qu´il se dit qu´il prendrait bien une douche fraîche puis resterais allongé dans son salon sous le ventilateur, il se passe le dos de sa main sur le front pour en essuyer la sueur.

Il a connu bien pire. Genre à Djibouti oú même la mer ne rafraichit pas, étant donné que, vu la chaleur constante, elle avait la température d´une baignoir. A Tahiti ou en Guadeloupe, le climat tropical était presque insuportable. A peine sortait-on de la maison bien climatisé, que la sueur s´échappait de tous les pores à cause de la chaleur humide. En Australie, les 40°c à l´ombre, sont tout bonnement insupportable pour quelqu´un qui n´en a pas l´habitude. Si on compare donc ces températures à celle actuelle de Shady Cove, faut dire que celles-ci sont limite fraîches.

Mais ce n´est pas pour autant que Christopher ne les trouve pas très agréable. M´enfin. Comme dit, il se plaint déjà de beaucoup de chose, si maintenant il va se plaindre du temps il n´en finirait pas. Ainsi donc, marchant tranquillement pour ne pas faire plus d´effort que besoin, il apperçoit la terasse du café "cup of tea". Souriant en appercevant un couple qui délaisse sa place à l´ombre, Christopher accélère un peu et, sans hésiter, s´y installe. Soupirant doucement une fois assit, il commande un café.

Tandis qu´il attend sa commande, il en profite pour se calmer. Prenant plusieurs profondes inspirations, l´ancien militaire ferme les yeux et ne bouge plus, appréciant fortement la douce fraicheur bienfaisante de l´ombre. C´est un luxe que bien des personnes dans ce monde ne peuvent espérer. Soit.
 
Rouvrant les yeux lorsque la serveuse lui apporte son café, il la gratifie d´un sourire et d´un hochement de tête puis se penche en avant et avance la main, dans le but d´attraper le sucre. Mais sa main se referme dans le vide. Arquant un sourcil, il parcoure rapidement la table des yeux puis soupire doucement en ne voyant pas de récipient qui contient le sucre.

Alors, se tournant vers les tables voisines, il regarde s´il ne trouverait pas son bonheur. Mais ce n´est que sur la table directement à côté de la sienne -au soleil pourtant- qu´il apperçoit le sucre. Alors, se penchant sur le côté, il toussote légèrement pour capter l´attention de la jeune femme.

"excusez moi Madame" demande-t-il. Lorsque l´inconnue relève le regard de son livre et se tourne vers lui, Christopher lui sourit doucement "je peux vous voler le sucre deux secondes?"

Elle n´a pas l´air d´en avoir besoin. Lui ne met, généralement, pas non plus de sucre dans son café. Mais il sait que les cafés ici sont assez fort. Un peu de sucre affine simplement le goût. Tandis qu´il laisse le temps à la jeune femme de réagir, il lance un rapide coup d´oeil vers son livre et arque un sourcil en lisant une phrase. Instantanément, un sourire plus franc apparait sur ses lèvres.

"excellent choix de livre, au passage" sourit-il.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King... Lun 24 Juin - 19:19

Totalement transporté dans la prose de Stephen King, Eleanor ne faisait pas attention aux clients qui allaient et venaient au fil du temps. Elle ne remarqua donc pas cet homme à la carrure militaire s'installer à une table ombragé juste à côté d'elle.
La jeune femme adore passer ses pauses de midi, lorsque le temps le lui permet, au soleil, peut importe la température. Le soleil est un élément qui redonne de la force, qui vous réchauffe entièrement, vous réconforte.
Prenant de temps à autre sa tasse de thé, une cuillère de son cheesecake, elle suit l'évolution de la vie de cette petite fille extraordinaire, oubliant totalement le monde autour d'elle.
C'est pourquoi, lorsque son voisin de table lui adresse la parole, Eleanor sursaute légèrement. Elle entend à peine sa demande et le regarde, surprise.
Derrière ses lunettes de soleil, Eleanor se met à le détaille sans beaucoup de gêne, totalement certaine qu'il ne puisse pas la voir le fixer ainsi.
Lea ne croit pas l'avoir déjà vu à Shady Cove, tout du moins à son auberge. Son allure élancé et droite, ses cheveux blond, son regard... rien ne lui semble familier. Bien que caché derrière ses lunettes, Eleanor met vite fin à ce regard insistant et se concentre sur son voisin. N'ayant pas entendu sa première question, elle répond sur le compliment du choix de son livre.

- Merci beaucoup, Stephen King est un très bon auteur à mon goût. Vous aimez également?


Sans attendre plus longtemps, Eleanor enlève ses lunettes de soleil par respect pour son voisin. La jeune femme considère le regard comme le reflet de son âme, il est donc important pour elle qu'il puisse voir ses yeux.
Quand à celui de cet homme, elle le trouve franc, mystérieux et rempli d'histoires.

- Excusez moi, j'étais tellement prise dans mon livre que je n'ai pas entendu votre question... Vous désirez quelque chose? Demande-t-elle, un petit sourire confus sur les lèvres.

Eleanor dépose son marque page à l'endroit où s'arrête sa lecture, ferme son livre et le pose sur la table, attendant la réponse de cet homme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King... Mar 25 Juin - 10:17

Christopher affiche un sourire désolé quand la jeune femme sursaute lorsqu´il l´interpelle. La pauvre. Il vient de la faire brutalement revenir à la réalité alors qu´elle semblait plonger dans son livre. Il la voit tourner la tête vers lui, mais il a du mal à savoir si oui ou non elle est entrain de le détailler. Et c´est un sentiment des plus dérangeant. A travers ses lunettes de soleil teintée, l´ancien militaire ne voit pas ses yeux, ce qui le met quelque peu mal à l´aise.

Finalement, elle le remercie avec un sourire, lui répond que Stephen King est un excellent auteur, lui demande si lui-même aime puis enlève ses lunettes. Enfin, Christopher apperçoit ses yeux et sait maintenant qu´elle a le regard fixé sur lui. Soupirant intérieurement, il agrandit son sourire.

"Oui, Stephen King est vraiment excellent. Je ne me lasse pas de lire ses livres" dit-il avec sincérité "Mais j´avoue avoir une sacré préférence pour ´Simetierre´ou ´Misery´. Quoique, ´cujo´ et ´Carry´ne sont pas mal non plus ..." il désigne le livre de la jeune femme "Charlie, par contre, est très bon aussi, mais j´ai eu plus de mal à me plonger dans l´histoire"

Il observe ensuite comment l´inconnue referme le livre après lui s´être excuser et lui demander ce qu´il voulait. Christopher sourit, amusé puis désigne, d´un coup de tête, le pot de sucre.

"Ne vous excusez pas, c´est complètement compréhensible d´être pris dans une livre de Stephen King" dit-il "J´voulais juste savoir si je peux avoir le sucre sur votre table."

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King... Mar 25 Juin - 13:52


Spoiler:
 
 
Eleanor ressenti un certain malaise chez son voisin lorsqu'elle l'avait ainsi détaillé. Confuse, elle rougit légèrement lorsqu'elle retire ses lunettes de soleil. Depuis, la jeune femme évite de le fixer. Elle doit l'avouer, elle même à du mal à être ainsi regardé.
À l'écouter parler ainsi de Stephen King, la jeune aubergiste sourit, heureuse de trouver un amateur de littérature. Les livres qu'il cite ainsi, elle les a déjà lu et les a tous aimé. En ce qui concerne « Charlie », elle reconnaît avoir eu du mal également à se mettre dans l'histoire mais c'était forcé à continuer malgré tout. Un livre de cet auteur ne peut pas rester sur une étagère sans avoir été lu au moins une fois... Et au final, elle n'était pas du tout déçu.
 
- Je vous comprends, j'ai moi aussi eu quelques difficultés à accrocher, mais maintenant que je le suis...
 
Son livre fermé sur la table, Eleanor s'intéresse à son voisin. Suite à sa demande elle lui tend le pot de sucre dans un sourire en se forçant de ne pas le fixer à nouveau. Mais quelque chose chez lui l'intrigue. Son visage cache des choses qui lui sont arrivé et curieuse d'histoires Eleanor ne cessent de se demander quel peut être son passé. Contaminé par la prose de Stephen King, elle s'imagine plusieurs possibilité concernant celui ci mais se rend alors compte qu'elle retombe vite dans sa fixation et reprend la parole.
 
- Excusez moi mais je ne crois pas vous avoir déjà vu à Shady Cove... J'ai pourtant la mémoire physiologique... dit elle désolé de cette confusion.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King... Mar 25 Juin - 16:10

C´était finalement une bonne idée, que celle de se plonger dans la chaleur. S´il était resté allongé sous son ventilateur, Christopher n´aurait sans doute jamais fait la rencontre de cette jeune femme -plutôt charmante et jolie à son goût- et n´aurait jamais engagé une conversation sur ce sujet intéressant qu´est Stephen King. Enfin. Apparement, lui et l´inconnue sont sur la même longueur d´onde, étant donné que celle-ci lui avoue aussi avoir eu du mal à accrocher à ce livre-ci. Puis, elle lui tend le sucre et Christopher la gratifie d´un sourire et d´un hochement de tête. S´empressant d´en verser un peu dans son café, il lui redonne le récipient au moment oú elle reprend la parole.

C´est avec un sourire qui se fait amusé, qu´il apprend qu´elle ne l´a jamais vu à Shady Cove. ça ne l´étonne guère étant donné que ben ... lui non plus ne l´à jamais vu en ville. Ou alors il l´a simplement et purement croisé sans lui accorder un regard. Ce qui n´est pas non plus à exclure. Soit.

"C´est fort possible que vous ne m´ayez encore jamais vu." dit-il en se reculant à nouveau sur sa chaise sans pour autant perdre la jeune femme des yeux "Je n´habite Shady Cove que depuis 5 mois." il hausse les épaules "Beaucoup de gens se serait déjà intègré sans problème pendant ce temps, mais ce n´est pas mon cas." Il soupire doucement "enfin là n´est pas la question" il se tourne à nouveau vers la jeune femme "Je suis vendeur au magasin de sport ´Landon´" reprend-t-il avant de lui tendre la main "Et je m´appelle Christopher Nicholson"

Qu´il se présente avec son nom complet n´est qu´une sale habitude qu´il n´a toujours pas perdu depuis sa carrière militaire. Dans la Navy, il avait été un officier assez renommé pour que la seule prononciation de nom évoque le respect chez l´autre. Mais il sait qu´ici personne ne le connais, le Master Chief Petty Officer Nicholson. M´enfin. Ce qui est dit, est dit.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King... Jeu 27 Juin - 8:41

Eleanor se répète plusieurs fois le nom et le prénom de son voisin de table et ne réussi pas à mettre une rencontre ou un potin qu'elle aurait entendu au croisement d'une rue... A moins que... une « vieille » rumeur avait circulé juste après la fête de la jonquille, comme quoi ce « Christopher » est gay et qu'il avait eu une relation avec un autre homme... Bien évidemment, la jeune femme ne porte pratiquement pas attention à ces commérages. Chacun vit comme il l'entend, personne n'a à juger, même ici à Shady Cove.

Eleanor s'accoude alors à sa propre table, intéressée par les dires de Christopher, toujours heureuse de faire de nouvelles rencontres.

- Enchantée Monsieur Nicholson, Eleanor Fisher. Se présente elle à son tour, dans un sourire accueillant. Je suis la gérante de l'Auberge/Restaurant Fisher, venez un jour, je vous offrirais un café. Vous êtes ici depuis 5 mois? Vous venez d'où, si je puis me permettre. Lui demande-t-elle, timidement.

La jeune femme réagit ensuite tristement lorsque Christopher lui avoue avoir du mal à s'intégrer. Elle reconnaît que les habitants de Shady Cove ne sont pas toujours agréable avec les « nouveaux », ils ne cherchent qu'à connaître leurs côtés croustillants et cachés, alors qu'ils devraient plutôt apprendre à connaître la personne intérieurement.

- Shady Cove n'est pas forcément agréable au tout début, je veux bien l'admettre... mais les habitants passent facilement d'un potin à l'autre... Remarquez, même lorsque vous avez grandit ici, il est difficile de se défaire des racontars. Avoue-t-elle tristement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King... Jeu 27 Juin - 14:20

Eleanor Fisher. Eleanor. Fisher. Fisher ? Christopher connait deux Fisher dans la ville: Emily, la chauffarde bornée qui cherche toujours la faute chez l´autre et Elliot, le jeune qui fout sa vie en l´air avec ses soirées d´excès. Ce pourrait-il que ...? Non. Eleanor semble bien trop gentille et bien trop agréable pour faire partie de ces Fisher là. Mais y a-t-il vraiment d´autre Fisher dnas cette ville? Ce n´est pas non plus un nom très répandu. Enfin, il se devait de lui poser la question. Mais tout d´abord, il répondra aux questions et déclarations de la jeune femme, demandant d´oú il vient puis lui disant que Shady Cove n´est pas très agréable au début.

"Ce n´est pas la faute de Shady Cove" dit-il, prenant la défense de la ville "Les habitants sont bien agréables et je ne suis pas du genre à faire attentions aux rumeurs" il sourit et hausse légèrement les épaules "C´est moi le problème. J´ai eu beaucoup de mal à m´habituer à ma nouvelle vie. Faut dire qu´entre New-York ou Syndney et Shady Cove y a un gouffre de différence" il rigole doucement puis attrape sa tasse et prend une gorgé de son café avant de se tourner complètement vers la jeune femme "ça répond donc à votre question: j´ai habité 5 mois à New-York avant de venir habiter ici"

Mais bizarrement, New-York ne lui a jamais vraiment manqué. Comme il l´avait dit à Hailie l´autre jour, c´est sans doute du au fait qu´il n´a habiter que 5 mois dans cette grande ville et qu´en 5 mois on n´a pas le temps ou l´occasion de faire des rencontres hors normes. Soit.

Après avoir reprit une troisième gorgé de son café, Christopher tourne à nouveau la tête vers Eleanor et pose son regard sur elle. Pinçant légèrement les lèvres, il affiche une moue de réflexion, hésite, puis soupire doucement.

"Dites ..." demande-t-il finalement en plissant un peu les yeux "Se pourrait-il que vous ayez un lien de parenté avec Elliot et ... ou Emily?"

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Terrasse, soleil et Stephen King...

Revenir en haut Aller en bas

Terrasse, soleil et Stephen King...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Salon de thé
-
Sauter vers: