Partagez|

Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Dim 7 Juil - 18:56

Would I be out of line if I said "I miss you" ?

En retournant dans sa famille, en Australie, Helena a eu sans conteste tout le loisir de se changer les idées, de penser à tous un tas de choses sauf à sa vie à Shady Cove. A l’inverse, les nombreuses heures d’avion au cours de son voyage l’ont un peu « obligée » à ouvrir les yeux sur sa situation, à penser - pour ne pas dire « ressasser » - son aventure avec Damian. Même au milieu de ses proches, à Phillip Island, elle n’avait pas trouvé la force d’en parler à qui que ce soit. Quelque part, elle se sent coupable et, aussi, ressent un sentiment profond de honte. Jamais elle n’avait fait une telle « bêtise » par le passé, et la jeune directrice sait pertinemment qu’on ne s’attend pas à ce genre de choses de sa part. La peur de décevoir ses proches, et d’être jugée, est si forte que Lena n’a pas trouvé le courage d’aborder cette histoire avec qui que ce soit. Il faut dire qu’elle a passé un cap, franchi une limite certainement, avec un jeune homme encore au lycée (à l’époque des faits tout du moins), et âgé de 16 ans de moins qu’elle. Mais ce n’est pas cette situation qui la ronge le plus, non, c’est de penser à Joan, sa meilleure amie, qui la met mal à l’aise. Car c’est de son fils dont il s’agit. Et elle a vu grandir ce petit bonhomme, ce qui la fait se sentir clairement déraisonnable. Elle sait que la situation a un côté tout à fait pervers qu’elle n’assume pas le moins du monde. Et pourtant, quand elle jette un regard sur ce qui s’est produit, et à ce qu’elle a pu ressentir au moment des faits, Lena ne peut que constater que jamais elle ne s’était sentie aussi vivante dans les bras d’un homme. Jamais elle ne s’était sentie aussi vivante tout court, en fait, d’ailleurs. Et quelque part, lorsqu’elle se montre purement égoïste, Helena ne peut que chérir cet instant et remercier le destin de les avoir faits se rapprocher… ! Même si, maintenant, tout est compliqué. D’ailleurs, dans l’avion du retour, la belle brune est complètement terrorisée.

Pourtant, avec Damian, ils ont gardé contact pendant tout ce temps. Ils ne sont pas vraiment revenus sur ce qui s’est produit entre eux, mais ils se sont donnés des nouvelles régulièrement, et pour cause : le jeune homme a tout de même obtenu son diplôme entre temps ! Et, pour le féliciter, la directrice lui a proposé un restaurant pour fêter l’évènement, le soir-même de son retour. Heureusement, en première classe dans l’avion, la belle brune est parvenue à dormir un minimum, malgré l’angoisse qui la tient aux tripes à l’idée de retrouver l’adolescent. A dire vrai, elle ne sait pas comment se comporter avec lui, et a envisagé des centaines et des centaines de scénarios dans sa tête… Tout ça pour en arriver à une conclusion des plus simples : l’improvisation. Tout prévoir ne servirait strictement à rien. Il faut tout « bêtement » se laisser aller, et voir ce qui se passe. Attitude dont la jeune femme n’a pas l’habitude dans son quotidien, et qui la rend relativement nerveuse.

A sa sortie de l’avion, à l’aéroport d’Eugene, la jeune femme récupère ses deux grosses valises et les dispose sur un chariot. Elle a hâte de rentrer chez elle, de retrouver sa maison, et ses repères, mais sait aussi qu’elle va devoir supporter encore 3 heures de trajet, des heures de car, pour retrouver son « chez elle ». C’est donc sans grand enthousiasme qu’elle prend la sortie de l’aéroport, fatiguée tout de même de son voyage, et des heures de route qui l’attendent encore. Pour plus de confort, la belle brune avait opté pour un jean ample, presque baggy, et un tee-shirt un peu court, dévoilant par moment, et selon la position, son petit nombril. Les cheveux détachés, le maquillage léger, elle n’a rien de la directrice du centre de loisirs tirée à quatre épingles. En fait, elle ressemblerait presque à une étudiante, et passe complètement inaperçue dans la foule.

Poussant son chariot, l’air concentré sur les panneaux au-dessus d’elle pour trouver la sortie, Helena s’arrête net en entendant son prénom dans la foule derrière elle. Et cette voix… Elle ne lui est pas inconnue, non. Alors que son sang ne fait qu’un tour, et que son cœur s’emballe par la même occasion, la belle brune se retourne vivement. Est-ce qu’il serait possible que ce soit… lui ?

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Mar 9 Juil - 9:07

Ça y est. C’est aujourd’hui. Le lycéen tourne en rond dans la maison. A dire vrai, cela faisait des semaines qu’il attendait que ce jour n’arrive et maintenant que c’était là, il ne pouvait s’empêcher d’être particulièrement nerveux. Damian avait décidé de faire une surprise à Lena en lui évitant de se taper encore des heures de trajet dans un car bondé d’inconnus dont la seule hâte était d’arriver chez eux. Pas très joyeux comme ambiance. Ca lui évitait à lui aussi trois heures supplémentaires d’attente. Voire plus. Qui sait, avec les bouchons et toutes ses conneries là il y avait moyen que le transport publique prenne du retard. Du coup, le jeune homme s’était dit qu’il serait plus sympathique de se rendre à l’aéroport lui-même. En vérité, il s’était décidé après le dernier SMS qu’ils s’étaient échangés avant qu’elle ne quitte l’Australie. Ils étaient en effet restés en contact malgré tout. Le jeune homme pensait réellement que ces semaines sans la directrice lui permettraient de réfléchir calmement à la situation et d’en trouver des solutions. Malheureusement ; ce n’est pas vraiment ce qui s’est passé, vraiment pas. Tant de choses lui sont arrivées depuis son départ et pas vraiment des bonnes.  Mise à part bien évidemment l’obtention de son diplôme. Il n’en doutait pas vraiment, Damian visait surtout une certaine mention. Oui, c’est un jeune homme assez ambitieux finalement.

Coupé du monde durant ses révisions, le jeune homme s’était éloigné de sa petite-amie par la même occasion. Ça l’arrangeait pour tout avouer car il ne savait vraiment pas ce qu’il devait faire à présent. C’était toujours le gros bordel dans sa tête mais force est de constater que sans la directrice, le jeune homme s’était senti particulièrement seul et paumé par la même occasion à certains moments. De ce fait, il avait sacrément hâte qu’elle soit de retour. Il ne sait pas comment il la retrouvera mais les SMS qu’ils se sont échangés l’ont un peu rassurés disons… Il n’a aucune idée si elle avait réfléchi à leur situation de son côté, ils n’avaient pas évoqué ce petit détail la durant leurs échanges. Ce ne sont pas vraiment des choses qui se disent par écrit de toute manière.

Vérifiant une nouvelle fois l’heure à laquelle la demoiselle doit arriver à l’aéroport d’Eugene, Damian calcule son itinéraire de manière à ne pas la louper. Ce serait trop bête, non ? Au moment de partir, le jeune homme emprunte la voiture de la jolie directrice tandis qu’il s’engage sur la route principale. Dans un élan qu’il ne saurait qualifier encore, il s’arrête même chez un fleuriste. Il ne sait pas trop ce qu’il fait, où il va mais ça lui fait plaisir. Damian n’a jamais vraiment acheter de fleurs pour qui que ce soit, mise à part sa mère pour la fameuse fête mais cela ne compte pas réellement, si ? Finalement cet achat lui a redonné un semblant de contenance et c’est lunettes de soleil sur le nez et musique à fond qu’il s’engage pour un long trajet. Cela fait un petit moment qu’il conduit et ça ne lui fait pas vraiment peur.

Cela dit, il craint tout de même d’être un peu à la bourre. Durant le trajet, le jeune homme s’était à nouveau imaginer comment ils se retrouveraient. Des tas de scenarios, allant du plus étrange, au plus froid, au plus torride également. Au fond, il est complètement paumé XD Il ne sait pas ce qui se passera mais c’est seulement en le vivant qu’il en aura le cœur net de toute manière. C’est comme à la guerre finalement. Tout nerveux, le jeune homme se gare dans la partie réservée aux arrivées de l’aéroport. Il rentre dans ce grand bâtiment à la recherche de la sortie, cherchant d’ores et déjà la directrice des yeux dans le sens où il réalise que son avion s’est déjà déposé sur le sol. Le cœur un peu plus battant, le jeune homme réfléchit à toute vitesse, se demande à nouveau comment il devra réagir, se comporter en sa présence. Il se fait un monologue dans sa tête avant que son cœur ne se resserre en l’apercevant. Effet immédiat (a) il se pince la lèvre inférieure, en fondant complètement sur place. Sans plus tarder, il se lance à sa poursuite en l’interpelant.

Lena ! Lance le jeune homme en la voyant se retourner. Il arbore un sourire timide, en s’empêchant de se jeter dans ses bras finalement. Il voulait se la jouer cool mais pas trop décontracté pour autant. Faut dire qu’en la voyant il réalise à quel point elle lui avait manqué. Son sourire s’élargit alors qu’il se retrouve en face de la directrice. Il espère que ça lui faisait plaisir de la voir. Tandis que dans ses yeux on pourrait presque y apercevoir des gros cœurs battants XD il ajoute : Surprise (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Mar 9 Juil - 10:53

C’est vrai, Helena a ressassé ce qui s’est produit avec Damian des heures durant, notamment pendant ses longs trajets d’avion mais, en arrivant à Eugene, la jeune femme a tout à fait autre chose en tête. Il lui faut trouver la sortie, ou plus précisément l’endroit où se situe l’arrêt du car qui lui permettra de rejoindre Shady Cove. Et, poussant le chariot sur lequel elle a disposé ses deux grosses valises, la tête relevée vers les panneaux qui indiquent les différentes directions à prendre, l’esprit d’Helena est trop confus pour se concentrer sur la situation qui l’attend une fois chez elle, et qui la rend d’ores et déjà nerveuse. Elle n’a pas le temps d’y penser, et pourtant, quand une voix l’interpelle, dans la foule derrière elle, la belle brune sent aussitôt son cœur s’emporter. Non, ça ne peut pas être lui ! Ou peut-être que si ? Dans le doute, la directrice se retourne, et cherche le visage du jeune homme dans la foule. Le garçon ne tarde pas à se détacher des autres voyageurs, un sourire timide mais terriblement craquant aux lèvres. Clignant des yeux, comme pour s’assurer qu’elle n’est pas en plein rêve, Helena reste parfaitement immobile un court instant. Elle a beaucoup de mal à réaliser qu’il est bien là, maintenant, en face d’elle ! Elle s’attendait à être confrontée à lui bien sûr, mais pas dans ces conditions, pas ici ! Elle qui voulait laisser place à l’improvisation est complètement servie, pour le coup. Et en un sens, ça n’est pas plus mal. Répondant au sourire plus franc qu’il affiche en se rapprochant, Lena reste parfaitement silencieuse, jusqu’à laisser finalement un rire lui échapper, quand Damian lui souffle le mot « surprise ». Elle ne s’y attendait tellement pas ! Et en même temps, c’est une si délicate attention de sa part ! Il a roulé 3 heures pour la retrouver à l’aéroport, lui éviter le car. Mais ce n’est peut-être pas cette idée qui la chamboule le plus. En fait, si la directrice est à ce point sous le choc, c’est parce qu’elle est heureuse de le retrouver, à tel point même qu’elle réalise qu’il lui a énormément manqué. Les souvenirs de leur rapprochement la submergent, que ce soit l’acte en lui-même – torride il est vrai – comme la nuit qu’ils ont passée dans les bras l’un de l’autre ensuite…

Damian… ! Souffle-t-elle, toute chamboulée. Elle ne sait pas quoi dire d’autre, la surprise est de taille, et puis… Elle ne sait pas comment réagir non plus ! Elle ne va pas rester là, droite comme un piquet, pendant des heures ! Il faut qu’elle se lance. Et l’improvisation a du bon sur un point, puisque cela l’incite à se montrer spontanée et, surtout, à écouter son cœur.

Tu as fait tout ce chemin ! Constate-t-elle tout haut, avant d’ajouter, bien sûr, avec gratitude : Oh merci, c’est adorable ! Et puis, dans un élan d’affection, la jeune femme oublie son chariot derrière elle pour enlacer le garçon. Enroulant ses deux bras autour de son cou, se hissant sur la pointe de ses pieds, Helena ferme les yeux de joie. Cette surprise la rend heureuse, mais pas autant que le fait de le retrouver, et elle s’en rend bel et bien compte. Son cœur bat d’ailleurs la chamade. Elle n’arrive plus à réfléchir correctement, elle est chamboulée, confuse… ! Mais si heureuse, surtout ! Le retrouver, enfin, c’est si… bon. Si fort. Les yeux clos, Lena se concentre sur la sensation de sa silhouette contre la sienne, mais aussi son parfum. Si elle s’était plus ou moins décidée à se montrer raisonnable, la jeune femme a clairement la sensation, là, tout de suite, que son cœur prend le pas sur le reste, et qu’elle n’en sera pas capable… Ses joues rougissent sous l’effet des sensations qui la traversent.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Mer 10 Juil - 0:08

Durant le trajet jusqu’à Eugene, le jeune homme est vraiment nerveux mais se concentre tout de même sur la route, il serait vraiment stupide de faire un accident alors qu’il souhaite plus que tout retrouver la directrice, et en un seul morceau de préférence. Il se demande comment elle réagira – ne pense non plus pas qu’elle sera déçue cela dit, en effet, ils s’étaient échangés quelques messages durant son voyage en Australie, ce qui l’avait rassuré quelque part sur le fait qu’ils sont toujours… complices ? Que malgré ce qui s’est passé, ils ont pu se parler, sans vraiment rentrer dans le vif du sujet mais ça n’était pas important pour Damian dans le sens où le simple fait d’avoir de ses nouvelles le rendait très enthousiaste à l’idée qu’elle revienne ! Il sait qu’elle lui a manqué, et pas qu’un peu. Il faut dire qu’il s’est habitué à sa présence. Là, il s’était vraiment senti seul durant ces quelques semaines. Il avait beau être entouré, mais comme dit l’adage, ça n’était pas assez pour le jeune homme. Il a l’impression d’être un papy en pensant ainsi mais il a tout de même pris quelques habitudes en vivant avec la directrice. Le simple fait de partager des repas avec elle par exemple !  Ce soir ils avaient même prévus d’aller au restaurant pour fêter le diplôme du jeune homme. Idée qui ne peut que lui faire plaisir. Quoi qu’il en soit, il débarque en un seul morceau dans l’aéroport et espère vite retrouver Lena dans cette masse de monde. Il avait passé beaucoup plus de temps dans la salle de bain que d’habitude avant de partir. Peut être pour se faire tout beau XD c’est ridicule, mais en tout cas, c’est ce qu’il a fait, espérant inconsciemment lui plaire (a)

Lorsqu’il l’aperçoit enfin, il vient l’interpeller dans un sourire timide. Il est à nouveau nerveux, son cœur bat la chamade et en la voyant, Damian a à nouveau un genre de… coup de cœur ? Il ne sait pas ce qu’il ressent sur le moment mais ça se mélange complètement. Il est surtout très heureux ! En chair et en os ! Souffle le jeune homme dans un trait d’humour, voyant bien la surprise énorme sur le visage de  Lena, ce qui le fait sourire plus grandement. Elle doit certainement être prise de court ou quelque chose dans ce genre là, puisqu’elle ne s’attendait pas à ce qu’il vienne la chercher.  Il acquiesce à sa remarque. ça a l’air de te faire plaisir, je suis content ! Lance le jeune homme dans un sourire amusé. Finalement, c’est peut être lui le plus impatient d’entre eux. En tout cas, il ne peut qu’apprécier l’élan d’affection de la directrice qui vient aussitôt l’enlacer.

En effet, lui aussi ne peut que profiter de cet instant en la serrant contre lui. Ça lui avait manqué ! Les yeux clos également, il se plait à respirer son odeur, son parfum. Comme s’il cherchait à ce que le temps s’arrête. Ce n’est pas la première fois qu’il ressent une pareille chose en sa compagnie, et ça ne peut que lui rappeler des souvenirs de leur rapprochement. Damian en était venu à la conclusion qu’il ne regrettait pas, et que malgré la complexité de la chose et qu’il soit dans l’ignorance concernant le futur, le jeune homme aurait agi de la même manière s’il fallait revenir en arrière. Il se sent vraiment bien là. Si bien que ça lui paraitrai presque naturel de s’écarter pour venir l’embrasser mais l’ex lycéen se retient. Il ne veut pas gâcher cette étreinte ! Il laisse sa main remonter de son dos jusqu’à ses cheveux bruns pour finalement lui souffler plus timidement : Je pouvais pas attendre encore 3h que t’arrives… !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Mer 10 Juil - 10:12

La surprise est de taille pour Helena, et son cœur est en compote. Elle savait qu’elle serait confrontée à Damian, à un moment ou à un autre, et aux souvenirs de leur nuit ensemble. Elle ne comptait d’ailleurs pas fuir cette probable discussion, et s’était même décidée à se montrer la plus raisonnable possible, à traiter la situation en adulte. Cela dit, elle savait aussi qu’elle devrait laisser une part de tout ça à l’improvisation, ne sachant pas du tout ce qu’elle ressentirait en se retrouvant en face de lui, et ne sachant pas non plus ce que le jeune homme attendrait d’elle. En effet, la belle brune a envisagé bien des scénarios possibles dans sa tête, et elle a aussi imaginé que le futur étudiant puisse lui annoncer ses regrets par rapport à cette nuit passée ensemble. Il pourrait très bien lui dire qu’il préfère oublier, passer à autre chose et tirer un trait sur tout ça. Lena ne sait pas ce qu’il en pense finalement, d’autant qu’en plus de s’être rapproché d’une femme de 16 ans son aînée et amie de sa mère, Damian a aussi trompé sa petite-amie. Du coup, la directrice a envisagé même la possibilité qu’il puisse vouloir se focaliser sur Lindsay, et tenter de sauver sa relation avec elle… ! Elle a pensé à toutes les possibilités. Sauf peut-être à cette surprise de sa part… Et de le voir, en plus de l’emplir de joie, la pousse à penser qu’il n’a pas l’air de ressentir beaucoup de remords par rapport à ce qui s’est produit entre eux… Et quelque part, même si c’est mal et que la belle brune s’en veut de penser ça, le fait qu’il prenne les choses de cette façon la comble de joie…

Toute retournée devant lui, la directrice peine à trouver ses mots. Elle dévisage presque l’ancien lycéen, parce qu’elle est toute chamboulée et surtout très heureuse de le revoir. Des souvenirs lui reviennent en mémoire aussitôt, la perturbent aussi un peu, d’autant que l’attirance qu’elle a ressentie pour lui ce soir-là semble faire son grand come-back. Il est terriblement craquant et, dans un élan d’affection, la belle brune laisse toute sa spontanéité s’exprimer en venant lui sauter au cou.

Oui, ça me fait très plaisir. Lui confirme la directrice dans leur étreinte, et en fermant les yeux. Le sentir contre elle réveille à la fois des sensations et des sentiments dont Helena n’avait presque plus conscience avec la distance et les bonnes résolutions qu’elle avait prises au cours de son déplacement. Elle a l’impression que son cœur reprend ce qui lui appartient, qu’il ne laisse plus de place pour la raison, qu’il l’empêche d’être raisonnable… ! C’est un véritable combat intérieur, là, en elle. Mais c’est Damian et ses gestes qui retiennent le plus son attention. En effet, le jeune homme fait remonter sa main dans son dos, puis la laisse atterrir dans sa chevelure brune. Il se permet alors une confidence, une confidence de taille qui ne manque pas de faire chavirer le cœur de la jeune femme. Complètement troublée, et sentant le rouge lui monter aux joues, elle entrouvre la bouche pour essayer de mieux respirer et resserre, par automatisme, ses bras autour de son cou. Glissant ses lèvres à proximité de son oreille, Helena déglutit puis lui souffle la première chose qui lui traverse l’esprit : T’as bien fait… T’imagines pas à quel point je suis heureuse…

Réalisant ce qui vient de sortir très spontanément d’entre ses lèvres, Helena rougit une fois de plus puis s’écarte doucement pour mettre un terme à leur étreinte, si doucement, en fait, que leurs visages se frôlent et que son regard se retrouve irrémédiablement attiré vers ses lèvres. Pourtant, en laissant ses pieds se reposer à plat sur le sol de l’aéroport, la jeune femme essaie vraiment de se calmer et détourne rapidement le regard. On respire.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Mer 10 Juil - 12:12

Damian savait qu’ils devraient avoir une conversation à propos de ce qui s’est passé entre eux. Le deal était d’ailleurs de réfléchir sérieusement chacun de leur côté grâce au déplacement de la jeune femme. Cependant, ce qu’il avait le plus ressenti était un manque. Impossible de ressentir des remords à ce sujet, il s’était éloigné de Lindsay en prétextant la période d’examens pour l’éviter le plus possible. C’est lâche mais Damian n’avait pas su quoi faire d’autre. Il ne sait plus vraiment où il en est, et est venu à la conclusion que s’il s’était autant laisser aller, et que cette attirance était si forte, alors qu’il n’avait jamais eu ce genre d’envies avec quelqu’un d’autre que Lindsay, ça n’était pas pour rien. Peut-être que sa relation était en train de s’essouffler ou quelque chose comme ça. Damian n’a jamais prévu de passer sa vie entière avec l’adolescente. Ce n’est pas comme s’il était marié, bien qu’il prenne tout de même au sérieux ce qu’il avait fait. Ce n’est pas rien, tromper c’est probablement la pire des choses que l’on peut faire lorsque l’on est engagé avec quelqu’un à son sens. D’autant plus qu’il ne peut pas oublier ce qui s’est passé avec Lena. Les souvenirs sont très forts, inscrits dans sa mémoire. Son attitude toute entière pousse à penser qu’il n’a vraiment pas l’air de mal vivre la chose, non. Il sait que c’est particulièrement compliqué, que si cela s’apprenait ce serait terrible mais cet interdit rend probablement les choses encore plus excitantes qu’elles ne le sont déjà.

Il ne sait pas ce que Lena a en tête mais est ravi que sa surprise ait son petit effet. Il arbore un sourire plus franc, sans la lâcher des yeux. Faut dire que même dans cette tenue décontractée, il la trouve encore plus jolie. Elle lui a manqué, c’est certain. Il se réjouit de l’étreinte qu’elle lui offre avec spontanéité tandis qu’elle lui souffle que cela lui fait en effet très plaisir. Rassuré et comblé de joie, le jeune homme ferme un instant les yeux, se laissant aller à cette marque d’affection au beau  milieu de cet aéroport. Il a l’impression d’être dans une bulle sur l’instant. Ils sont à trois heures de Shady Cove et ne craint absolument rien.  Dans cette étreinte, il laisse sa main dans son dos remonter jusqu’à sa chevelure brune qu’il caresse. C’est agréable, si bien qu’il se laisse aller à une confidence au creux de son oreille. Damian n’avait pas voulu attendre trois heures qu’elle ne rentre. Il sourit en sentant ses bras se resserrer autour de lui alors que sa réponse ne peut que le ravir. Il sourit, tandis que son cœur s’emballe aussitôt.

Lorsque Lena met fin à l’étreinte, leurs peaux se frôlent, leurs regards se retrouvent, le jeune homme sent celui de la jolie brune se perdre sur ses lèvres. Son cœur s’emballe d’avantage mais rien ne se passe finalement puisque Helena détourne le regard. Le jeune se mord la lèvre inférieure tandis qu’il voit le chariot manquer de se faire la malle suite à un passager qui l’avait heurté.  Le futur étudiant tend les bras pour empêcher que cela n’arrive (a) ce qui finalement fait que la directrice se retrouve entre lui et le chariot. Une nouvelle proximité qui ne manque pas de lui inspirer certaines choses. Damian joue à nouveau la carte de la spontanéité, en refusant de réfléchir d’avantage puisqu’il se penche pour lui voler un baiser timide. Ses lèvres sont douces, agréables, ça lui fait remonter tant de souvenirs que finalement, tout comme Lena, ses joues rougissent très légèrement. Il craint la suite mais autant dire qu’il est à présent certain que cette attirance, que cette envie de se rapprocher de la jeune femme n’était certainement pas que l’histoire d’une fois pour lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Mer 10 Juil - 15:51

Helena s’attendait à tout, sauf à ça, mais ça n’est pas plus mal. Elle qui voulait laisser place à une certaine part d’improvisation, elle est pour le moins servie, car elle se retrouve là, face à Damian, sans que cela n’ait été prévu. C’est troublant, choquant presque, et la belle brune reste un certain temps droite tel un piquet, comme déstabilisée. Heureusement, cela finit par lui passer, et c’est un élan affectif qui la transporte soudainement, la poussant à étreindre le fils de sa meilleure amie, pour le serrer contre elle. C’est un geste qui la rassure en un certain sens, et ses yeux se ferment d’ailleurs aussitôt. Seulement, comme il fallait s’y attendre, cette proximité la ramène à un de leurs souvenirs communs, un souvenir fort en émotions, et particulièrement troublant. Le simple fait de sentir sa silhouette contre la sienne ou de respirer son parfum vient réveiller en elle des sensations saisissantes, et qui lui remémorent tout un tas de moments (pour la plupart très torrides). Ses joues rougissent, et la confidence de Damian ne la laisse pas insensible, au contraire. Se montrant très spontanée en retour, Lena ne tarde pas à lui faire un aveu de taille elle-aussi. Elle n’hésite pas, en effet, à lui apprendre qu’elle est contente de sa surprise, et qu’elle est particulièrement heureuse grâce à lui…

Après avoir refermé ses bras autour de son cou un peu plus fermement, Helena vient tout de même mettre un terme à leur étreinte. Se faisant, leurs visages se frôlent presque, et la jeune femme ne retient pas un regard, peu discret, en direction des lèvres de l’ancien lycéen. C’est tentant. Affreusement tentant. Mais gênée d’avoir ce genre de pensées, et essayant de prendre un minimum sur elle, la directrice finit par détourner le regard. Elle inspire alors profondément, cherchant à calmer son rythme cardiaque, qui s’est drôlement emballé depuis l’arrivée de Damian.

Lorsque le garçon vient attraper le chariot de ses deux mains pour l’empêcher de s’éloigner, Helena sursaute légèrement, puis comprend rapidement ce qui se passe. La belle brune se retrouve alors « prisonnière », comme capturée entre le chariot contenant ses valises et les bras forts de Damian. Troublée, elle esquisse d’abord un petit sourire gêné, puis relève ses grands yeux noirs en direction du jeune homme. Elle qui voulait se calmer sent son cœur s’emballer à nouveau quand, contre toute attente, le garçon vient capturer ses lèvres. Le baiser est très bref, presque un peu timide, mais ne manque pas de la retourner complètement. Clignant des yeux dès qu’il prend fin, rougissant sous l’effet des sensations qui la traversent, Helena se rend immédiatement compte que sa bonne résolution de rester raisonnable va s’avérer bien plus difficile à réaliser que prévu… Déglutissant, elle remarque immédiatement la gêne palpable de Damian, mais aussi ses joues un peu roses. Et puis, la belle brune se dépêche aussitôt de regarder tout autour d’eux, craignant que quelqu’un ait pu les apercevoir. Mais qui viendrait prêter attention à eux, hein ? Dans cette tenue, Helena ne fait clairement pas son âge, d’abord, et puis… ils ne connaissent personne dans cette ville ! La directrice croise bien le regard d’une dame, qui venait de les voir s’embrasser, mais celle-ci lui adresse un sourire complice, visiblement charmée d’assister à des retrouvailles qu’elle doit trouver « romantiques ». Alors, lorsqu’elle repose son regard sur Damian, Helena ne peut que lui adresser un sourire tendre, rassurant. En dix ans de mariage, jamais Mark n’était parvenu à lui faire ressentir le quart de la passion et de l’affection que le garçon lui inspire à l’instant. Se penchant dans sa direction, Lena ose donc lui rendre ce baiser, d’une manière très douce et très contenue elle-aussi, mais lorsqu’elle rouvre les yeux, et qu’elle plonge son regard au fond du sien, la belle brune ne manque pas de lui faire comprendre à sa manière, et dans un regard très insistant, qu’il lui fait beaucoup d’effet… Il y a comme qui dirait de l'électricité dans l'air...

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Mer 10 Juil - 18:52

Damian comprend parfaitement la surprise d’Helena en le voyant. Elle n’avait certainement pas imaginé qu’il ferait trois heures de voiture pour la rejoindre dans cet aéroport et se voyait donc en sortant de celui-ci aller jusqu’à l’arrêt des cars pour encore faire un long voyage. Il ne voulait absolument pas attendre encore plus longtemps. Pourtant, quelques heures après trois semaines d’absences, ce n’est pas grand-chose mais chez Lena, Damian se sentait comme une cocotte-minute. Il fallait qu’il y aille, c’est tout ! Il voulait la retrouver, la surprendre probablement. Heureusement, Lena ne reste pas non plus plantée comme un piquet durant des heures. Après s’être échangés quelques phrases, elle vient même le prendre dans ses bras dans un élan d’affection que Damian ne peut qu’apprécier. Ça lui fait du bien de la sentir proche de lui, et la retrouve ainsi de cette façon tandis que leur étreinte fait remonter à la surface quelques souvenirs de leur nuit ensemble. Ça n’est pas rien, et ça le trouble finalement assez pour faire battre son cœur. Dans cette position, il ne voit pas les joues rougies de la directrice et lui fait une confidence donc la réponse ne peut que le combler. Il est content de la rendre heureuse tout simplement, ça lui va en plein cœur.

Lorsque l’étreinte prend fin, leurs visages se frôlent presque et les yeux de la jeune femme dérivent sur ses lèvres d’une manière qui fait aussitôt envie au jeune homme. Cependant, l’air gênée, Lena vient détourner le regard, probablement pour chasser quelque chose. Damian l’observe, sans vraiment quoi dire mais les choses s’enchainent bien rapidement, de sorte à ce que ce moment ne s’éternise pas. En effet, il voit le chariot s’échapper et le rattrape dans un geste de réflexe.  De ce fait, il vient se rapprocher d’Helena, en venant fatalement la bloquer entre lui et le chariot à valises.

Autant dire que cette proximité ne le laisse pas indifférent. En fait, c’est même de plus en plus tentant. Il l’observe quelques secondes avant de prendre son courage à deux mains pour faire ce qu’il souhaite depuis qu’il l’avait aperçue. En effet, la jeune homme rêve d’embrasser ses lèvres depuis quelques minutes et finit par agir tout simplement d’une manière timide – il a probablement peur qu’elle ne le vive pas bien.  Avant d’agir, il s’était également posé la question du regard des autres. Il n’a pas honte, non mais ne veut pas que leur  affection envers l’autre vienne créer des rumeurs. Comme ils sont bien loin de Shady Cove, ses craintes se sont rapidement envolées. Le baiser est court. Lorsqu’il s’éloigne légèrement, le jeune homme sent ses joues rougir et est un peu nerveux pour tout avouer. Il craint sa réaction et se mord la lèvre inférieure.

Lena semble regarder autour d’elle, comme pour se rassurer. Le regard du jeune homme suit finalement le sien, s’arrêtant sur une dame qui semblait les observer. Il détourne le regard, alors que l’attention de la brune se repose sur lui dans un sourire qui le rassure beaucoup. Il ose en arborer un également. Lorsqu’elle vient se pencher pour lui offrir un baiser, sa main se détache du chariot pour se poser sur sa hanche.  Le baiser est agréable, très doux. Ça lui retourne complètement le cœur d’ailleurs. Elle qui apprécie les comédies romantiques, il se sent presque comme dans ce genre d’histoire-là (a) C’est finalement assez romantique ! Quand leurs lèvres se séparent, c’est un beau sourire qui s’affiche sur son visage. D’autant plus que le regard que lui lance Lena est rassurant mais également lourd de sens. Il l’observe également avec insistance, à dire vrai, il la dévore presque du regard. Une fois de plus, il la trouve très belle, très attirante. Il réalise qu’il a toujours envie de plus avec Lena et que tout ça, si ça tenait qu’à lui, n’est peut-être pas prêt de s’arrêter. Il n’est pas raisonnable… ! Bien qu’ils fassent mieux de prendre la route, le jeune homme décide d’en profiter encore en venant reprendre ses lèvres d’une manière moins timide cette fois-ci. Ses doigts collés à sa hanche se frayent un petit passage entre son t-shirt et sa peau. Peut-être pour lui faire comprendre indirectement à sa façon qu’il avait envie d’elle (a), de la retrouver....
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Jeu 11 Juil - 18:04

La surprise n’est toujours pas passée du côté d’Helena qui a sans doute beaucoup de mal à réaliser. Elle s’était préparée à une discussion avec Damian, à leurs retrouvailles, mais elle ne les avait pas du tout imaginées dans ces conditions à dire vrai. Du coup, elle est troublée, mais pas au point cependant de se retrouver paralysée par ce « choc ». En effet, se laissant porter par ses envies, et parce qu’elle est aussi très heureuse de le retrouver, Lena finit par se hisser jusqu’à son cou pour l’étreindre. Elle avait quitté l’Australie avec une bonne résolution, celle de se montrer raisonnable, mais en l’enlaçant, en retrouvant son contact, et son odeur, la directrice réalise que ce ne sera sans doute pas aussi simple. Peut-être même qu’elle comprend que ça sera impossible, en fait, lorsqu’ils s’écartent et que ses yeux viennent instinctivement se poser sur ses lèvres. Force est de constater que le garçon l’attire toujours, mais la belle brune lutte pour refouler ses envies, parce qu’elle sait que c’est mal tout d’abord, mais aussi parce qu’elle ne sait pas réellement où en Damian vis-à-vis de tout ça.

Lorsque l’ancien lycéen a le bon réflexe de retenir son chariot pour ne pas qu’il roule plus loin, Helena se retrouve fatalement plus proche de lui, et cette proximité est troublante. Pour autant, la directrice n’a pas le temps de s’y habituer ou de s’en éloigner que Damian choisit de les rapprocher d’une manière déstabilisante, en venant l’embrasser. Dans sa poitrine, Lena sent son cœur faire des bonds. Le baiser est pourtant timide, presque chaste, mais il la pousse à réaliser que Damian a peut-être envie d’une suite à ce qui s’est produit entre eux, et aussi qu’il lui a vraiment beaucoup manqué. Pourtant, la réalité lui revient en pleine figure, et la directrice a le réflexe de scruter les gens autour d’eux, craignant qu’ils connaissent quelqu’un, peut-être, dans la foule, ou bien qu’on les juge, pour leur différence d’âge, mais la belle brune comprend rapidement qu’il n’en est rien. Si une dame les regarde, c’est uniquement parce qu’elle semble charmée par cet attrait qu’ils ont l’un pour l’autre, attrait qui saute aux yeux, même aux inconnus qui les entourent visiblement. Alors, lorsqu’elle repose son regard sur Damian, et parce qu’elle se sent rassurée elle-même, Helena lui adresse un sourire tendre, comme pour calmer ses angoisses, parce qu’elle a ressenti sa gêne à travers son attitude, et ses joues rosées, aussi. Et puis, sans prendre la peine de réfléchir des heures, la directrice prend l’initiative à son tour de venir cueillir ses lèvres. Comment lui résister ? Tout ce qu’il est, tout ce qu’il fait, ça l’atteint en plein cœur, ça réveille en elle des choses qui étaient enfouies depuis une éternité, ça lui fait tellement bien, et il lui plaît tellement ! Même si son baiser est tout aussi contenu que le sien, Helena rouvre les yeux ensuite et lui adresse un regard pas si maîtrisé au final, mais qui s’avère particulièrement expressif.  

C’est vrai, si des caméras tournaient à toute vitesse autour d’eux, ça pourrait ressembler à la fin d’un film, à une fin très heureuse certainement, mais dans leur cas, il n’en est rien. Pas qu’ils ne sont pas heureux, au contraire, mais pour eux, il ne s’agit là que du commencement… Le début de quoi, ça, Helena n’en sait rien, mais elle sent clairement que cette histoire n’en est qu’à ses prémices… Lorsque le futur étudiant se penche pour reprendre ses lèvres, la belle brune se laisse complètement aller dans ses bras, venant se presser contre lui un peu plus, et glissant ses mains sur ses flancs. Elle frissonne en sentant la main de Damian sur sa peau, mais a pourtant soudainement très chaud quand le baiser s’approfondit, laissant place à une sensualité qui manquait à leurs échanges précédents. Et cet aspect charnel vient complètement retourner la jeune femme. Cela ne fait qu’aviver un peu plus cette électricité entre eux, cette forme insidieuse de désir… Comment y résister ? La jeune femme n’en sait rien, elle est juste parfaitement et complètement faible dans ses bras. Ses pensées se mélangent, entre ce qui serait correct et raisonnable de faire et le reste… Après son mariage, elle a eu la sensation d’avoir raté sa vie, d’être passée à côté de sa jeunesse, de la passion, de l’amour, et de tant d’autres choses ! Et là, et bien, on dirait que la vie lui offre une chance, celle de pouvoir vivre, de pouvoir ressentir, de pouvoir rattraper tout le temps qu’elle a perdu en s’enlisant dans une relation avec Mark, relation dans laquelle elle n’a jamais pu s’épanouir.  Comment pourrait-elle dire non à une telle opportunité ?... Damian lui donne tellement, il lui offre des choses qu’elle ne se pensait même pas capable de vivre à nouveau. Le baiser s’intensifie un peu plus, la directrice vient chercher sa langue sans retenue à présent ! Jamais elle n’avait embrassé qui que ce soit avec autant d’ardeur en public… Encore une première, une première qui la fait chavirer. Complètement.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Jeu 11 Juil - 19:45

En allant à l’aéroport, Damian est vraiment passé par plusieurs émotions. Il s’est senti sûr de lui, et puis a finalement paniqué, puis ensuite s’est posé énormément de questions. Le jeune homme s’est tapé tout un monologue pour se rassurer et se dire que tout allait bien. De toute manière,  en apercevant la jeune femme dans l’aéroport, il a aussitôt un déclic. Damian n’est plus aussi inquiet ! En fait, il a plus l’impression de fondre sur place pour tout avouer. Il la trouve tellement attirante. Cette attirance qu’il avait ressentie auparavant revient aussitôt faire surface, comme tous les souvenirs d’ailleurs qu’ils se sont créés durant cette fameuse nuit.  L’étreinte qu’ils ont est très agréable. Le jeune homme réalise à quel point elle l’avait manqué et que les mots qu’elle lui confie sont très appréciables, rassurants, touchants ! Il a le sentiment que ce moment est vraiment riche en émotions. Pourtant, lorsqu’il prend fin, leurs joues se frôlent, le regard de la belle brune se pose sur ses lèvres et ça lui donne aussitôt certaines envies… ! Qu’il refoule cependant, en détournant à son tour le regard.

Perturbé, il sent son cœur battre la chamade… ! Ses réflexes sont finalement assez bons, puisqu’en détournant le regard il avait remarqué que le chariot était en train de partir en cacahuètes. Dans un geste vif, il le rattrape et entraine fatalement la directrice contre lui, prisonnière en quelque sorte. Il a l’impression qu’il s’agit plus d’un signe qu’autre chose, et le pousse à agir. Il ne croit pas aux signes d’habitude mais ce qu’il vit avec la directrice ce n’est pas rien, et c’est probablement pour justifier ce qu’il a envie et qu’il s’apprête d’ailleurs à faire. Le baiser qu’il lui offre est presque chaste, un peu timide mais doux tout de même malgré qu’il s’agisse d’un moment court. Lorsque le moment prend fin, il arbore un air timide, nerveux. Ses joues rougissent, il craint que la directrice s’éloigne de lui, cherche à mettre de la distance entre eux. Il rêve de se rapprocher à nouveau d’elle, de revivre ce qu’ils ont vécu avant son départ car ça avait été fort, intense. Leurs regards se croisent finalement et le regard qu’ils échangent le rassure. Vraiment !  Il aime sa façon qu’elle a de le regarder, ça lui fait pousser des ailes. Comme ce baiser un peu plus approfondi qu’elle lui offre en retour suite à ça. Le futur étudiant ne s’en lasse absolument pas. Il arbore un grand sourire. Comme si tout ça lui donnait une pêche d’enfer !

Toute cette scène lui donne l’impression d’être dans une comédie romantique. Il n’est pas fan mais est certain que la jolie directrice doit se faire ce genre de réflexion elle aussi. En tout cas, c’est un moment unique qu’il n’oubliera probablement pas ! Le jeune homme a le sentiment que toute cette aventure n’est pas prête de s’achever, ça lui plait. Il ne sait pas ce qui le pousse à penser ainsi alors qu’ils n’ont pas eu leur fameuse conversation mais sur le moment il n’en a probablement pas du tout envie. Il se contente d’en profiter au maximum ! Si bien qu’il la dévore des yeux et vient chercher ses lèvres en se penchant avec plus d’envie, moins de timidité. Il ne craint pas qu’on les épie, qu’on parle d’eux. Il a le sentiment d’être dans une bulle où rien ne peut les atteindre !  Il se laisse complètement aller sans réfléchir à quoi que ce soit. Les yeux fermés, il sent la silhouette de la jeune femme se presser un peu plus contre lui. Les bras de l’ancien lycéen l’entourent fortement, comme s’il ne voulait pas qu’elle s’éloigne, lui échappe.  Sa main sur sa hanche atterrit sur sa peau directement. Il ne cherche pas à aller trop loin, non, il n’en oublie pas l’endroit où ils se trouvent pour autant. Cela dit, il se plait à découvrir à nouveau sa peau du bout de ses doigts. Sa peau douce, chaude qui lui fait énormément envie.

En conséquence, le baiser s’approfondit encore et encore. C’est très prenant, son cœur bat la chamade, ses joues rougissent légèrement, sa peau se réchauffe.  Ce moment devenu charnel lui retourne complètement la tête. Comme il l’avait imaginé, les sensations ressenties sont énormes, délicieuses. Ces retrouvailles sont encore plus géniales (a) On peut dire qu’il se sent vraiment bien… et les initiatives que Lena prend en venant chercher sa langue sans retenue, le rend fou. Ils s’embrassent presque à pleine bouche, en fait. Cette passion, cette tension électrique… c’est si fort, si bon. Ses mains se crispent autour de la directrice alors que le souffle commence doucement à lui manquer. Pourtant, il continue de l’embrasser fiévreusement.  Les secondes passent, le baiser prend doucement fin… Damian mordille doucement sa lèvre inférieure avant de s’éloigner. Enfin, pas tant que ça puisqu’il embrasse son front affectueusement (a) Ayé, il est devenu complètement gaga. Dans un sourire craquant, il murmure : ça c’était waou (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Jeu 11 Juil - 22:49

Lorsque les lèvres de Damian viennent prendre les siennes, des sensations diverses et variées envahissent la jeune femme. Elle est nerveuse qu’on puisse les voir, et bien que le moment ait été riche en émotions pour elle (pour ne pas dire renversant), il ne correspond pas à l’idée qu’elle s’était faite de leurs retrouvailles. Elle imaginait qu’elle serait nettement plus raisonnable. Très sérieuse. Ou alors elle se disait que le jeune homme ne donnerait pas suite, qu’il retournerait dans les bras de Lindsay. Certes, elle avait pensé qu’il pourrait se passer quelque chose entre eux, à nouveau, mais c’était la possibilité la moins probable selon elle. Parce que ce n’est pas correct, parce qu’il y a un millier de raisons qui devaient les pousser à s’éloigner, plutôt que de se rapprocher. Mais on dirait que toutes ces bonnes raisons n’ont aucun poids contre leurs envies. Et d’ailleurs, après s’être rassurée en jetant un coup d’œil autour d’elle, la belle brune ne résiste pas à l’envie de lui rendre son baiser. Elle lui adresse un regard très lourd de sens, sans même réellement s’en rendre compte. Il faut dire qu’il provoque des choses en elle absolument inédites. Avec lui, elle a l’impression d’être libre comme l’air, de pouvoir être celle qu’elle veut être, sans limite. Il ne lui fera pas de manière comme Mark. De toute façon, la comparaison entre eux ne tient de toute manière pas la route, aux yeux de la belle australienne. Parce que Damian la fait complètement chavirer. Il fait naître en elle l’envie, le désir, comme personne jusqu’à ce jour. Il y a une étincelle, un « plus », qu’elle ne saurait expliquer. Elle est incapable de s’écouter quand elle ressent ça, c’est comme si elle ne pouvait pas lui résister. Et pour preuve, quand il provoque un nouveau rapprochement, l’embrassant plus profondément, et glissant sa main sur sa peau, la jeune femme ne songe pas à le repousser, au contraire. Elle en profite. Contre lui, elle a l’impression que tout est possible. Elle, qui a eu l’impression de passer à côté de sa vie, a la sensation de vivre une seconde jeunesse - et nettement plus excitante que la première !

Son cœur est en compote, et la directrice a soudainement un coup de chaud, d’autant que c’est elle qui prend l’initiative de venir chercher sa langue. Ce rapprochement est particulièrement sensuel, et enivrant… Elle vient naturellement et sans réfléchir presser sa silhouette contre la sienne. Son cœur s’agite toujours plus vite, ses joues prennent de la couleur. Le moment perdure. L’instant est clairement torride. Ils ne dépassent pas certaines limites, mais le rapprochement traduit nettement l’envie qu’ils ressentent l’un pour l’autre, le désir à l’état pur… ! Le souffle a beau leur manquer, leurs cœurs ont beau s’emballer, Damian et Helena poursuivent le moment autant que possible. Et quelques secondes plus tard, le baiser se termine. S’écartant légèrement, la directrice vient reprendre son souffle, en détournant le regard. Elle en profite pour jeter un coup d’œil en direction de la dame, qui les regardait plus tôt. Elle a disparu. Et personne, dans l’aéroport, ne semble choqué, ou dérangé par leurs retrouvailles des plus intenses. Ce qui ne fait que la rassurer d’autant plus, et qui lui procure, aussi, un sentiment de liberté certain.

Reposant son attention sur l’ancien lycéen, Lena vient lui sourire en retour, amusée par ses dires. Elle est grisée par leur baiser, mais aussi par sa réaction. Elle ressent une forme de fierté. Elle qui devrait pourtant avoir honte ! Elle se sent pleine d’assurance soudainement parce qu’elle est capable de lui plaire, à lui. C’est presque un honneur pour elle. Et cette sensation est gigantesque pour elle qui a passé les derniers mois à perdre toute forme d’assurance. Son sourire perdure, son regard vient chercher le sien :

On y va… ? Demande-t-elle, presque comme si de rien n’était, espérant que ça le rende fou un peu plus et en se retournant vers ses valises. Prenant une profonde inspiration, pour tenter de se calmer et de se reprendre, Helena affiche un petit sourire traduisant toute sa joie, puis attrape le chariot et se met à la pousser, en direction du parking. C’est vrai que c’était waou (a)

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Ven 12 Juil - 7:16

Spoiler:
 

Damian ignorait dans quel état d’esprit serait Helena quand il la retrouvera. C’est quelque chose qui l’a un peu angoissé. Peut-être qu’au fond, il avait surtout peur qu’elle ait décidé d’agir raisonnablement. C’est ce que lui était censé faire du moins, l’attitude normale aurait été qu’il agisse et « retourne » vers Lindsay durant son absence, peut-être pour faire quelque chose, raviver un truc, peu importe mais ce n’est pas ce que Damian a fait, non. Il ne sait pas quand est-ce qu’il la reverra et pour le moment autant dire que ça l’arrange. L’idée le met mal à l’aise dans le sens où il aucune idée de la manière dont il devrait se comporter. Damian ne peut pas fait comme si rien n’était. Au fond, il attendait certainement le retour de la directrice pour y voir plus clair. En la voyant ce ne sont pas de nouvelles bonnes résolutions qui lui viennent à l’esprit. Il songe à leur nuit ensemble et à toutes les sensations renversantes qu’il a ressenti et ressent d’ailleurs toujours en sa présence.  Ils ont beau être différents sur de nombreux points, lorsqu’ils se rapprochent le jeune homme est juste complètement sous le charme. Impossible de s’en tenir qu’à un seul baiser, le jeune homme profite de leurs retrouvailles en leur donnant un air de fin de film romantique.  L’ancien lycéen ne prête aucune attention à ce qui se passe autour. De plus, on ne semble pas relever leur rapprochement, il ne semble pas choquer non plus. Ce n’est pas important pour Damian dans le sens où il est bien trop heureux pour se poser de pareilles questions (a) Dans sa tête, ça se bouscule mais ce sont des énergies positives qui le submergent.

Son cœur bat la chamade et le souffle commence à lui manquer. Pourtant, le moment prend une tournure de plus en plus charnelle. La langue de la belle directrice vient chercher la sienne, le troublant, l’enivrant complètement. Il aime sentir sa silhouette fine se presser contre la sienne. En fait, il aimerait tellement plus mais l’endroit n’est pas spécialement approprié. Ses gestes ne sont pas déplacés mais tout comme ceux de Lena traduisent clairement l’envie qu’il ressent. Irrésistible. C’est ainsi que Damian la trouve sur le moment. Ses doigts caressent longuement, lentement sa peau alors que le moment prend gentiment fin. Les lèvres un peu entrouverte, le jeune homme est carrément sur une toute autre planète à l’heure actuelle. XD Il a l’impression de rêver mais son cœur battant comme un dingue lui rappelle qu’il n’est pas en train de dormir.

Lorsqu’il reprend son souffle, le jeune homme souffle quelques mots en arborant un sourire croustifondant pour l’occasion. Oui, il est complètement sous le charme d’ailleurs son regard sur elle traduit clairement ce qu’il ressent sur l’instant. Dommage qu’ils aient 3h avant d’arriver. Peut-être qu’il aimerait une douche froide sur le moment XD Dans ses pensées, ou plutôt noyé dans le regard de Lena il percute quelques secondes en retard. Heu, oui....... !

Souffle le jeune homme, tandis qu’ils marchent en direction du parking tandis qu’il passe sa main sur son visage pour se ressaisir un petit peu. En vain (a) bien évidemment. Très rapidement ils retrouvent la voiture tandis qu’il s’empresse de jouer à l’homme serviable pour mettre ses valises dans le coffre. Probablement parce que ça lui évite de loucher sur la jolie directrice.  Et puis, il a le sentiment de ne plus avoir une minute à perdre XD T’as rapporté un kangourou dans ta valise en fait ? (a) Lui demande le jeune homme dans un sourire amusé. Il sort finalement les fleurs qu’il lui avait achetées. Tiens ! Kdo. Elles font un peu la gueule, elles ont pas aimé le trajet mais bon (a) Ajoute le jeune homme dans un sourire craquant, impossible de résister quoi (a)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Dim 14 Juil - 12:14

Spoiler:
 

Peut-être que si Damian n’était pas venu la chercher à l’aéroport, les choses auraient été différentes. Là, Helena n’a pas l’impression encore d’avoir renoué avec son quotidien. Elle est à Eugene, personne ne la connaît ici, et un adolescent adorable et super sexy vient lui faire une surprise et l’embrasser. Comment y résister, hein ?! Elle n’a pas la force de lui dire non. Si elle s’était remise dans la peau de cette directrice un peu coincée, peut-être aurait-elle été plus distante, ou peut-être serait-elle parvenue à garder davantage de maîtrise… La question se posera peut-être un jour, mais pas maintenant en tout cas. En effet, la jeune femme s’est montrée carrément faible et embrasse désormais à pleine bouche le futur étudiant, sans scrupule, sans honte, au contraire… ! Elle se sent si bien, si vivante, c’est tout simplement grisant. D’ailleurs, elle n’hésite pas à se coller à lui, à cueillir sa langue… ! Elle n’a pas eu la force de le repousser et maintenant elle est incapable de s’arrêter, ou de calmer le jeu. Il faut dire que le désir est en train de prendre le pas sur elle, sur ses bonnes résolutions, sur sa raison… Absolument incapable de réfléchir. Son petit cœur s’emballe, ses joues deviennent pivoines… Damian ne se doute probablement pas de toutes les sensations qu’il lui procure, ni de tout ce que ça représente pour elle. Se pressant davantage contre lui, Lena prolonge l’instant encore un peu, autant que possible en fait… Mais le souffle finit vraiment par leur manquer et, doucement, leurs lèvres se séparent… La réaction du jeune homme à ce moment des plus renversants ne manque pas de combler de joie la belle brune (a) Elle esquisse aussitôt un sourire, aussi charmé qu’amusé. Et puis, faisant comme si de rien n’était (bien qu’elle soit complètement chamboulée et que son cœur fasse des siennes), la jeune femme demande au fils de sa meilleure amie s’ils peuvent y aller, et se retourne en direction du chariot qui supporte ses deux grosses valises. Les joues encore rougies par les évènements qui viennent de se produire, Helena prend le chemin de la sortie. Elle se sent terriblement bien ! Et pourtant, ce n’est pas du tout ce qu’elle avait prévu… Heureusement qu’elle avait songé à laisser une place à l’improvisation car, finalement, ce n’est que son instinct qu’elle a écouté…

Une fois les portes automatiques de l’aéroport passées, la jeune femme prend une profonde inspiration. Il fait chaud, mais l’air extérieur est tout de même bien plus agréable – surtout après des heures d’enfermement dans un avion – et lui permet de se remettre un minimum les idées en place. Poussant le chariot, Helena suit docilement Damian dans le parking, pour retrouver la voiture. Elle sourit quand le jeune homme prend immédiatement les choses en main, s’emparant des valises pour les ranger dans le coffre.

Ce sont tous les cadeaux que j’ai ramenés pour toi qui pèsent lourd, mais si ça t’embête, je peux m’en débarrasser, hein… Souffle-t-elle, innocemment, avant de lui adresser un sourire malicieux. Cela dit, même si elle affiche un air détendu, son cœur bat toujours comme un dingue… ! Helena a du mal à se remettre de ses émotions, et aussi à réaliser. Damian ne lui laisse pas le temps d’assimiler tout ça qu’il sort des fleurs de la voiture. Surprise, Lena accueille le bouquet avec étonnement. En relevant ses yeux ronds vers Damian, elle craque complètement et lui adresse un sourire ravissant. C’est trop gentil, merci ! Tenant le bouquet d’une seule main, la directrice se rapproche, pose son autre main sur sa nuque et vient chercher ses lèvres (a) Dans un élan très spontané et très tendre, elle l’embrasse en rougissant. C’est une attention qui lui va droit au cœur, d’autant que ça fait des siècles qu’on ne lui a pas offert de fleurs, alors qu’elle adore ça ! S’écartant, elle se mord timidement la lèvre inférieure, et murmure : Arrête de me gâter comme ça, sinon je vais finir par m’y habituer…

Esquissant un dernier sourire, Helena ouvre la portière du côté passager pour s’installer, laissant le volant à Damian pour le retour. Elle préfère que ce soit lui qui prenne les commandes. Avec la fatigue qu’elle a accumulée, c’est plus judicieux. Regardant le bouquet qu’elle tient encore entre ses mains et qu’elle vient de poser sur ses genoux, la jeune femme esquisse un sourire heureux. Elle ne devrait sans doute pas se sentir aussi bien, mais elle ne peut pas s’en empêcher… Dommage qu'ils aient encore trois heures de route !

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé] Lun 15 Juil - 20:31

Le jeune homme ne peut qu’être ravi de leurs retrouvailles… elles sont presque romantique finalement et ça lui fait clairement penser à ce genre de films où le type a attendu la nana qu’il aime et qu’il lui réserve une de ses surprises qui finit par les rapprocher et de provoquer un baiser fabuleux. C’est un peu ce qu’il se passe là, dans les grandes lignes. Ses yeux brillent presque, en la voyant, le jeune homme est à dire vrai, complètement sous le charme ! Il réalise lui aussi à quel point la directrice lui avait manqué et à quel point rien n’avait changé de son côté. Il avait toujours cette envie de se rapprocher de Lena. Il sait que ça n’est pas raisonnable du tout mais peu importe, il se laisse complètement porter par ses envies. Il a l’impression d’agir impulsivement, d’agir comme son cœur en a envie et ça lui semble être la chose la plus importante finalement. A son âge, il ne devrait pas rester dans une relation qui ne lui fait probablement plus autant vibrer. Bien qu’il n’agisse pas de la meilleure façon qu’il soit, pour le moment, il ne pense pas à comment et qu’est ce qu’il fera avec Lindsay. Il pense qu’à Helena. Son regard, sa silhouette, ses lèvres qui lui font envie. Le jeune homme l’embrasse à pleine bouche, caresse sa peau. Plus rien ne compte, et son cœur bat à tout rompre !! Si bien que son souffle se fait plus court. C’est difficile et c’est d’ailleurs à contre cœur que leurs lèvres se séparent. Leurs regards se retrouvent, le jeune homme est complètement à l’ouest. Ce baiser ne l’a clairement pas laissé indifférent, il ne sait plus où donner de la tête. Il a tellement envie de la retrouver qu’il regrette vraiment qu’ils se retrouvent aussi loin de Shady Cove ! Pourtant, Helena semble faire comme si rien n’était. Ça le rend nerveux, lui fait envie en même temps. Bref, il est complètement sous le charme finalement. Il arbore un sourire, essayant de se remettre de ses émotions en suivant la jolie brune à l’extérieur de l’aéroport pour rejoindre la voiture.

Dès qu’ils en sont sortis, il retrouve le véhicule non loin de l’entrée. Très serviable, il ne manque pas d’ouvrir le coffre et venir débarrasser la jeune femme de ses valises, tout en faisant une remarque à propos du poids de celles-ci. Sa remarque lui arrache un grand sourire. C’est vraiiiiii ? Y a des cadeaux pour moi (a) ? Lui demande le jeune homme, tout enthousiaste pour le coup (a) Oui, c’est toujours un peu un gamin à l’intérieur, il s’extasie pour à peu près tout et serait content que la jeune femme ait pensé à lui ! C’est adorable.  En tout cas, c’est ce que le jeune homme a fait tout à l’heure, en venant lui acheter des jolies fleurs. Il les lui tend dans un grand sourire, toujours complètement charmé par sa présence toute entière.  Elle vient le remercier avant de venir l’embrasser avec tendresse. Autant dire que c’est un geste qui lui plait tout particulièrement ! Il adore. Il sourit grandement, le cœur battant… Je t’en prie, j’aime comment tu me remercies (a) Lui confie le jeune homme, en souriant timidement. Tu le mérites !

Ajoute le jeune homme en s’installant dans le véhicule, au volant de ce dernier. Il jette un regard à la jeune femme, tout sourire. Il sait qu’ils en ont encore pour trois heures de route mais a hâte d’arriver en tout cas. C’est pour cela qu’il ne tarde pas à sortir du parking, en veillant à conduire avec prudence. Il pose doucement sa main sur la sienne, lorsqu’il n’a pas à changer de vitesse. Il ne peut pas s’en empêcher, aujourd’hui, Damian se sent particulièrement affectueux pour tout dire… !

[Fin de la scène]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Would I be out of line if I said "I miss you" ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: A L’EXTÉRIEUR DE SHADY COVE :: 
Autres destinations
-
Sauter vers: