Partagez|

Who are you, seriously ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Who are you, seriously ? [Terminé] Mar 16 Juil - 17:45

Après la rumeur qui continuait de courir sur lui, Ryan essaie de faire avec. Après tout, il y a pire comme rumeur. Il n'est pas le père de l'enfant et ça, il le sait parfaitement puisqu'il ne s'est jamais rapproché de la belle Rose. Il essaie de l'expliquer à quelques habitants qui continuent de le féliciter quand il vient faire quelques réparations dans leurs maisons. Ce n'est pas son heure de devenir papa, ça peut bien attendre encore un peu, il n'est pas prêt pour ça. Seulement quand il raconte cela aux habitants de cette ville, il a l'impression que sa réputation d'ancien taulard reprend de plus belle, avec des « c'est parce que c'est un ancien prisonnier qu'il ne peut pas assumer d'être père ».. Donc, il a bien du mal à s'en sortir. Mais voilà, à ce jour, il a déjà parlé à la jolie brune pour lui demander si ce n'était pas elle qui avait balancé tout ça pour protéger la véritable identité du père. Mais non, apparemment, elle n'a jamais voulu faire ça. Ryan est rassuré sur ce point et n'hésite pas à aider la jeune femme si besoin. D'ailleurs, la dernière fois, il avait même accepté de l'accompagner dans le salon de thé de la ville pour passer du temps avec elle, alors qu'il aurait dû plus l'éviter par des moments pareils, mais il l'avait fait pour elle, c'est tout.

Ce jour là, il faisait une chaleur insurmontable et Ryan ne supportait plus de rester dans sa maison. Même s'il l'avait rénovée, il n'y avait aucun arbre autour de celle-ci et le soleil tapait directement dessus. Il essayait de trouver une solution mais il n'avait qu'un pauvre petit ventilateur de premier prix. Il n'a pas assez d'argent pour se payer une clim.  Alors, il essayait de trouver une nouvelle solution. Il pouvait aller dans les magasins pour profiter de la climatisation qui rendait presque malade, mais pour le coup, il n'avait pas envie de traîner, de flâner sans but. Alors qu'il se dirigeait dans les petites ruelles de la ville, il voit au loin le salon de thé « Cup of Tea ». C'était un habitué, du moins au départ, quand il venait d'arriver. Maintenant, c'est différent, il est assez occupé en ce moment alors il n'a pas vraiment le temps d'aller se prendre un café. Certes, ce n'est pas le temps d'aller dans un salon de thé avec cette chaleur mais il paraît que pour s'hydrater, il faut mieux privilégier les boissons chaudes, comme dans les pays orientales où le thé est la boisson principale. Ryan, après plusieurs réflexions, décide donc de se diriger vers ce salon.

En rentrant, il est encore bien perdu dans ses pensées. A vrai dire, il hésite à quitter cette petite ville. Il s'y sent mal, il est oppressé et c'est désagréable. Même s'il rencontre de belles personnes, parfois, il a envie de retourner à L.A pour retrouver sa drogue : l'argent. Il avait l'impression d'étouffer ici, il n'y avait pas de jeux d'argent, il n'y avait rien pour se détendre. Bref, il pétait un câble, il aimerait s'échapper quelques heures, quelques jours, quelques mois s'il le faut mais loin d'ici en tout cas. En attendant, il se retrouve là, dans le salon de thé, encore perdu dans ses pensées. Par réflexe, parce qu'il n'a pas tellement conscience de s'être assis à une table, il sort son tabac et ses feuilles pour rouler une cigarette. La clim lui fait tellement d'air qu'il a l'impression d'être dehors alors par réflexe, il roule, avec beaucoup de délicatesse, sa cigarette.. Il oublie même de passer commande, il est à l'ouest ..XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Mar 16 Juil - 21:35

La chaleur environnante qui règne en ville depuis des jours pousse les gens à rester chez eux, ou bien à squatter les bords de la Rogue River, et, au « Cup of Tea », Sam se sent donc bien seule. Certes, elle a bien un collègue pour travailler avec elle, mais le rythme est nettement moins soutenu qu’en temps normal, et c’est assez frustrant quand on déborde d’énergie comme elle, et qu’on a de nouvelles recettes à faire goûter à ses clients. En cuisine, la jeune femme, plutôt que de préparer des viennoiseries, est en train de lire un bouquin. Il n’y a pas eu beaucoup de monde aujourd’hui et les gâteaux qu’elle a confectionnés ce matin suffiront amplement pour le restant de la journée. Bien sûr, elle pourrait rentrer chez elle, mais on pourrait avoir besoin d’elle à son travail, et par conscience professionnelle, Samantha ne préfère pas s’absenter. Qui plus est, elle n’est qu’une apprentie, et elle doit encore faire ses preuves. Elle tient donc à travailler du mieux possible, et à se montrer disponible… bien qu’elle s’ennuie comme un rat mort. Son collègue, chargé du service, s’est absenté pour faire une course. Les rares clients sont déjà tous servis, et la jeune fille n’a donc pas à intervenir. Elle reste donc les fesses sur sa chaise dans l’arrière-boutique, profitant de la fraîcheur des lieux. Vive la climatisation (a)

Seulement, en entendant le carillon de la porte d’entrée, Sam sait qu’elle va devoir lever ses fesses. Elle qui attendait un minimum d’animation est servie, et délaisse son bouquin sans peine, le posant sur un des plans de travail de la cuisine, avant d’apparaître en salle. Elle espère que ce n’est pas un client qui vient de partir, et par chance, il n’en est rien, non. C’est bien un nouvel arrivant. Et ce n’est pas n’importe qui. Affichant un superbe sourire, la rouquine s’approche lentement de son client, visiblement perdu dans ses pensées. Derrière son tablier rouge et blanc à carreaux, la jeune fille porte un petit short en jean et un haut jaune, tranchant avec la couleur pétante de ses cheveux. Sam a toujours été haut en couleur.

Tiens, tiens, un revenant (a) Souffle-t-elle, l’air amusé, et alors qu’elle se tient à moins d’un mètre de Ryan. Il faut dire que l’homme se fait bien plus rare dernièrement. Il avait pourtant ses habitudes ! Et il lui manque, en fait, parce qu’il est un de ses clients préférés ! Pourtant Ryan n’est pas le plus souriant, ni le plus poli, ni le plus chaleureux, mais Sam l’aime bien, et ça n’est pas près de changer à dire vrai. Il ne lui fait même pas peur pour un sou à dire vrai, et c’est d’ailleurs pour ça que la rouquine vient lui piquer la clope qu’il a tout juste terminé de se rouler. Esquissant un sourire, elle lui souffle, alors qu’elle parvient enfin à retenir son attention : Interdiction de fumer ici beau brun ! Tu l’allumes pas, hein ? Demande-t-elle, en la lui rendant avec un sourire fin aux lèvres. Elle est contente d’avoir enfin un client à accueillir, et encore plus contente qu’il s’agisse de Ryan. Même s’il est souvent grincheux, la pâtissière adore essayer de le dérider. Elle ne l’a jamais jugé pour son passé, ni pour les rumeurs qui trainent en ville sur son compte. D’ailleurs la dernière en date n’a pas franchement retenu son attention. Qu’il soit le père de ce gamin ou non, où est le scoop, hein ? Quoi qu’il en soit, la rouquine pose ses yeux foncés sur son client, se parant toujours de son ravissant sourire. Elle ne s'inquiète pas un seul instant d'empiéter sur sa tranquillité.

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Mer 17 Juil - 6:36

Ryan avait besoin de paix. Il voulait être tranquille pour se perdre dans ses pensées. Les temps sont durs et il hésite encore à partir de cette ville. Shady Cove lui avait vraiment plu mais plus il avance, plus il a l'impression de ne pas trouver sa place. Certes, il y a Chandler qui l'aide beaucoup pour qu'il se sente bien ici mais à part ça, il a bien du mal à vouloir rester. Il faut dire qu'il a vite fait le tour des rues ici. Alors, il s'en ennuie un peu. En même temps, passer de Los Angeles à cette petite ville dans l'Oregon, il y a une sacrée différence.. C'est un homme des grandes villes. Mais il y a aussi de bon côté à tout ça puisque ici, il ne peut pas rejouer avec l'argent et donc, son addiction se réduit de plus en plus, il ne peut pas jouer ici. Seulement quand quelque chose lui manque, il est obligé de compenser, de trouver autre chose qui pourrait faire monter l'adrénaline en deux secondes. Cette autre chose, c'est le vole. En ce moment, il est en train de produire une moto pour Hailie mais aucune des pièces n'a été acheté, bien au contraire, il s'est seulement servi. Avec ça, il se sent carrément mieux.

Sauf que, ce jour là, il n'avait pas forcement envie de continuer sur la moto, il avait envie de se sentir mieux et ce n'est pas sous cette chaleur qu'il y arrivera. Et c'est bien pour ça qu'il se dirige dans le salon de thé de la ville. Dès son arrivé sur Shady Cove, c'était son premier repère avec la boîte de nuit du Warehouse où il avait fait la rencontre de Nick, qui est maintenant devenu un bon ami. Donc, avant tout ça, il passait son temps ici à observer les habitants de cette ville plutôt étrange. Tout le monde parle sur le tout le monde et ça, il l'avait très bien compris quand il avait débarqué ici. Il faut dire qu'il n'avait pas tenu longtemps avec son passé en béton. Les habitants savaient déjà pas mal de chose sur lui. Enfin bref, maintenant, après quelques semaines sans passer dans ce salon, il avait décidé d'y retourner une bonne fois pour toute. Perdu dans ses pensées, il se croit un peu dehors et se permet de rouler tranquillement sa cigarette. Mais au moment où il tapotait sa cigarette sur la table pour tasser le tabac, il entendit une voix qui lui était assez familière finalement : le pot de colle du salon.

Il ne connaissait rien à cette fille mais tout ce qu'il savait c'est qu'elle ne le lâchait jamais quand il venait faire un tour dans son salon. Elle cherchait toujours à le faire changer d'humeur quand ça n'allait pas. Elle cherchait son sourire. Sans mentir, Ryan, en rentrant ici, avait complètement oublié qu'elle était sûrement ici. S'il le savait, il ne serait jamais entré. Bref, pour lui, c'était un pot de colle, mais un jolie pot de colle. Heureusement d'ailleurs, il préfère être embêté par un jolie brin de fille que par une baleine XD. Cette fille, dont il a oublié le nom, enfin il n'est pas sûr de le connaître, n'a pas peur de lui et ça se voit. Dès son arrivé, le premier jour, elle avait pris les commandes et s'était avancée vers lui sans jamais reculer. Alors que tous les regards sur elle lui disaient qu'elle était folle de s'approcher autant de lui, elle, elle s'en fichait, elle continuait de venir gentiment l'emmerder. Ca lui plaisait dans un sens. Ryan hausse les épaules quand elle lui fait savoir que c'est un revenant. Il a une vie plutôt chargée alors.. Et puis, elle finit par lui voler sa cigarette. Tout de suite, il pose son regard clair sur elle. Il ne sourit pas, il a envie de fumer. Et on enlève jamais une cigarette quand l'envie de tabac se fait sentir. Il va devenir fou. Sa bonne humeur ne l'aide pas à rester calme non plus. Sa mâchoire se serre un peu avant de reprendre une nouvelle fois sa cigarette. Sinon quoi ? Lui souffle Ryan quand elle lui dit de ne pas fumer. Il n'est pas très poli, il manque vraiment d'éducation et s'il le voulait, il serait bien capable de fumer à l'intérieur. Et puis, en plaçant sa cigarette dans sa bouche sans l'allumer, il lui souffle : Sinon, je vais prendre la même chose. Un léger regard de défi se fait sentir, il aimerait bien savoir si la jeune femme se souvient bien de ses précédentes commandes..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Mer 17 Juil - 7:56

S’il était tombé sur une journée chargée pour Sam, peut-être que Ryan n’aurait pas eu à se la coltiner mais, étant donné les conditions et son état d’ennui certain, la rouquine ne compte passer à côté de cette opportunité. Elle a besoin de s’occuper, d’abord en le servant, mais tient aussi à lui faire la discussion, quitte à passer pour un pot de colle. Elle ne connaît pas son client dans les moindres détails (faut dire qu’il n’est pas du genre très causant !) mais Samantha sait pertinemment que le réparateur en tout genre n’incarne pas la joie de vivre. Assez renfermé, franchement pas souriant et à peine poli la plupart du temps, il rebute l’ensemble de ses collègues. Mais pas elle. Il faut dire qu’il en faut bien plus pour choquer la jeune fille. Et puis Sam, en prime, est à son opposé. Optimiste, souriante et agréable, on aime généralement avoir affaire à elle. Cela dit, ce n’est pas ce qui empêche les gens de parler sur son compte ! Tout le monde (ou presque) se coltine son lot de commérages en ville. Mais ce n’est toujours pas ça qui entache sa bonne humeur. Et ce ne sera pas Ryan non plus, non. Malgré son attitude toujours grincheuse, la jeune pâtissière adore le côtoyer. Son challenge ? Lui arracher un sourire, ou le faire parler un peu. Et ce n’est pas une mince affaire ! Mais pourtant la rouquine reste positive. Elle le trouve attachant, malgré son tempérament bougon (si bougon même qu’on pourrait parfois croire que c’est une attitude qu’il fait exprès d’entretenir). Lorsqu’elle s’adresse à lui, Sam n’est pas franchement surprise de ne pas avoir un sourire ou un « bonjour » en retour. Haussant les épaules, l’homme réagit finalement à peine… du moins jusqu’à ce qu’elle lui pique sa cigarette. C’est là qu’elle retient son attention, enfin. Et plutôt que de se sentir effrayée, la rouquine est ravie. Elle affiche d’ailleurs un sourire constant, même quand il lui adresse un regard de mécontentement, et une question assez froide. Toujours particulièrement à l’aise dans ses baskets, la jeune fille hausse les épaules, lui rend sa cigarette, puis lui répond :

Bein sinon tu vas déclencher l’alarme, ce qui aura le mérite de réveiller tout le monde au moins… Souffle-t-elle en faisant mention des autres clients qui ne mettent pas beaucoup d’ambiance, avant de poursuivre : Mais tu vas aussi déclencher les détecteurs de fumée, et là… on finira tous trempés ! Ce qui - tu l’accordes - ne serait pas très joli à voir. Il fait chaud c’est un fait, mais la clim’ devrait suffire à nous rafraîchir je pense (a) A nouveau, Samantha esquisse un sourire. Ce n’est pas l’attitude de Ryan qui va la démonter ou qui va lui faire perdre sa langue. D’ailleurs elle ne perd pas du tout ses moyens en le voyant glisser sa cigarette entre ses lèvres, persuadée qu’il fera preuve de bon sens et qu’il ne l’allumera pas, sans quoi il s’attirera de sérieux ennuis. Oh, ça mettra de l'animation sans doute, mais le patron lui passera certainement un savon, voire pire, vu les dégâts que ça ferait dans la boutique. Lorsqu’il passe commande, en la regardant dans les yeux comme s’il la défiait, la rouquine hoche la tête avec assurance. Il croit quoi ? Qu’elle ne se souvient pas de ce qu’il prend à chaque fois ? Ce serait mal la connaître.

Oui, chef o/ Lance-t-elle fermement, se moquant gentiment de son manque de politesse, avant de s’éclipser pour préparer ce qu'il attend. Le souvenir de ses commandes passées est très frais dans sa mémoire, alors Sam agit sans la moindre hésitation, et avec maîtrise bien évidemment. En deux trois mouvements, elle réapparaît à sa table, un sourire malicieux aux lèvres. Devant lui, la rouquine pose une tasse marquée « Cup of Tea », dans laquelle elle a préparé avec soin un cappuccino mousse au lait et recouverte de chocolat. Et, avant que l’homme ne dise quelque chose ou n’en place une, Sam affiche un sourire un peu plus espiègle encore et sort de la poche de son short un sachet contenant deux petits biscuits, des langues de chat, qu’elle pose sur la coupelle glissée sous sa tasse. Et non, elle n’a rien oublié (a) D’ailleurs elle ne peut s’empêcher de lui adresser un petit regard l’air de dire « et toc », bien qu’elle n’en dise rien tout haut bien sûr. Sam sait de toute manière que Ryan ne relèvera pas sa performance ! Alors elle se contente d’ajouter : Et voilà ! Autre chose peut-être ? Lui demande-t-elle, avec le sourire, encore et toujours.

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Mer 17 Juil - 17:43

Ryan ne sourit pas toujours, seulement avec quelques personnes de temps en temps. Mais là, depuis un moment le sourire n'existe plus chez lui. Il est bien trop fatigué et blasé par cette ville. Il faut dire qu'il n'a vraiment pas l'habitude de connaître presque tout le monde dans une ville. Contrairement à L.A, il devait connaître deux ou trois personnes. Sur Shady Cove, il peut être capable de connaître tout le monde, surtout avec les commérages, c'est facile de savoir tout sur tout. Alors qu'il pensait être plutôt tranquille dans le salon de thé, il se retrouve avec la fille qui y bosse. Il faut dire que ça fait bien un moment qu'il n'y va plus, alors il a un peu oublié qu'elle était là. A la base, il cherchait toujours à venir quand elle ne bossait plus, il n'avait pas envie de se faire embêter. Mais ça, il se retiendra bien de lui dire, il est déjà assez emmerdeur comme ça. Ryan ne dit rien, n'affiche aucun sourire, il se contente de hausser les épaules face à sa remarque. Cette fille n'a vraiment peur de rien, surtout quand elle vient lui dire qu'il est un « beau brin ». N'importe quoi. Cette fille est folle. Par contre, quand elle prend sa cigarette, il lève les yeux vers elle et attend « calmement » qu'elle lui rende sa cigarette. Elle ne flippe pas qu'il se mette en colère, là d'un coup. Il serait bien capable.

La jeune femme aux cheveux rouges lui fait savoir qu'il ne devrait pas fumer et lui, comme un gosse, qui est prêt à faire une bêtise, il lui répond ce que ça pourrait causer si jamais il l'allumait . Oh, il pourrait déclencher le détecteur de fumée et réveiller tout le monde avec de l'eau. Sur le coup, il avait envie de sourire à cette idée mais rien, il reste impassible, il n'a pas envie d'être comme elle, avec ce grand sourire sur ses lèvres. Ils sont tellement opposés, leurs caractères sont complètement le contraire. Ryan finit par poser son attention sur les autres habitués du salon, oui, ils ont l'air de dormir, alors d'une manière très naturelle, il lui demande : Tu t'ennuies ? Tu devrais aller les emmerder.. ! Dit-il pour qu'elle s'éloigne et qu'elle le laisse tranquille. Sa bonne humeur n'est pas communicative et ça l'agace. Il aimerait être dans sa bulle. Mais pourtant, elle a l'air tellement folle qu'il ose lui donner un petit défi. En effet, ça fait un moment qu'il n'était pas venu dans ce salon de thé alors il voudrait bien savoir si cette petite rousse allait trouver sa commande. Il fut assez surprise par sa réponse assez rapide. Quelques minutes plus tard, elle revient avec sa commande. Il est surpris et ça se voit. Il ne pensait pas qu’elle avait une mémoire (a).

Cependant, il fronce les sourcils en voyant qu'il n'avait pas ses langues de chat. Oui, c'est un capricieux, un mal élevé mais c'est un gourmand et il adore ça. Il ouvre la bouche pour faire une remarque mais en deux trois mouvements, elle sort le paquet de biscuits de sa poche. Ryan est étonné et ferme automatiquement sa bouche, bien content d'avoir ce qu'il souhaite. Même s'il est surpris et peut-être un peu impressionné par sa mémoire, il ne dit rien, il ne va pas la féliciter non plus, elle risquerait de sentir ses chevilles gonfler, donc ce n'est vraiment pas la peine de la complimenter. Elle peut toujours courir pour ça (a). Ryan lui dit « non » de la tête quand elle lui demande s'il veut autre chose. Il a autre chose en tête. Elle avait bien retenu sa commande, au moins, il n'est pas un simple client pour elle. XD Alors, sans sourire, parce qu'il n'a pas envie qu'elle gagne, il lui lance : Je t'ai manqué ou quoi ? Ryan enlève sa cigarette avant de prendre sa tasse et de l'amener à ses lèvres. Il se demandait bien ce qu'elle allait faire maintenant. Il hésite à l'inviter à sa table, pour avoir un peu de compagnie mais encore une fois, il ne préfère pas lui laisser cette joie. Non, pas encore.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Mer 17 Juil - 20:28

Samantha n’est pas impressionnée par Ryan, bien qu’elle sache qu’il a fait de la prison et qu’il a tout d’un dur à cuire. Elle a toujours suivi son instinct, et ce type ne lui fait pas peur, en fait elle le trouve même attachant, comme si elle sentait que derrière cette façade se cachait quelqu’un de bien. Et puis, toutes les fois où elle l’a embêté, il s’est finalement laissé faire (a) Jamais il n’a pété un câble ou s’est mis à l’engueuler par exemple… ! Et ça, pour elle, c’est plutôt bon signe. Par contre elle se doute qu’il n’apprécie pas qu’elle vienne le déranger, mais ça, c’est encore autre chose. Et puis elle ne peut pas résister à venir lui parler, d’autant qu’elle a passé une partie de la journée à se morfondre dans l’arrière-boutique… ! Elle a besoin d’un peu d’action. Rien de tel qu’un challenge comme Ryan Perkins à relever pour pimenter une journée. Bien sûr, Sam a conscience que le jeune homme, lui, ne voit pas du tout les choses sous cet angle (a) D’ailleurs, il affiche toujours un air bougon, mais c’est aussi ce qui fait son charme, et la pâtissière s’amuse à le provoquer par petite touche, notamment en glissant un « beau brun » dans la discussion, l’air de rien, et en gardant un superbe sourire aux lèvres en permanence. Ce n’est pas la mauvaise humeur de Ryan qui viendra déteindre sur elle !

Comme elle s’en doutait, le réparateur abandonne l’idée de fumer. Constatant que c’est lui qui retient toute son attention, Ryan prend la parole en espérant, sans doute, que Samantha ira voir ailleurs. Mais ce n’est pas dans ses plans, et ça, la serveuse ne cherche pas à s’en cacher. Elle hausse donc les épaules : C’est toi que j’ai décidé d’embêter aujourd’hui, désolée ! Lâche-t-elle, comme si elle n’y était pour rien, avant de s’amuser de l’air de défi qu’il prend, en lui passant commande. S’il pensait qu’elle avait oublié ses habitudes et ses préférences, l’homme s’est trompé. Il fait partie de ses clients préférés, et Sam sait tout à fait quoi préparer. D’ailleurs, elle ne se trompe pas en le servant, et n’oublie pas, non plus, les fameux petits biscuits qu’il aime tant. Sur ce coup-là, elle lui a cloué le bec, et la rouquine est fière de son coup ! Elle ne s’attendait pas à ce qu’il relève son effort cela dit, et n’est donc pas surprise de n’obtenir aucun commentaire de sa part. Elle a vu, de toute manière, qu’il avait été étonné qu’elle se souvienne de tout, et pour elle, c’est bien tout ce qui compte (a) Elle aime le faire réagir, même si ce n’est pas beaucoup. Tout de même consciencieuse dans son travail, Sam lui demande ensuite s’il désire autre chose. Pas de « merci », juste un non de la tête. Pourtant la jeune fille ne se démonte pas. En fait, elle est même contente qu’il relance la discussion. C’est pour dire une bêtise, mais c’est quand même le signe qu’il veut bien discuter avec elle, même s’il ne l’admettra certainement pas de sitôt (a)

Bien sûr ! Répond-elle à sa question, l’air amusé et en haussant les épaules. Pourquoi mentir ? Elle est effectivement contente de le retrouver ! Mais elle ne peut s’empêcher de le charrier, et reprend rapidement la parole à ce sujet : Si tu veux tout savoir, c’est surtout ta joie de vivre et ton beau sourire qui m’ont manqué XD Des mots qui ne définissent pas du tout le jeune homme, et c’est bien pour ça que Samantha les a choisis d’ailleurs. Elle éclate rapidement de rire, amusée par sa propre bêtise. Et franchement, elle se fiche de se marrer toute seule. Les réactions de Ryan n’ont pas d’impact sur son humeur, toujours pas. Et puis, avec naturel, la rouquine reprend la parole : T’en n’as pas marre de ces biscuits ? Je t’offre un truc si tu veux. Un muffin ? Ou un macaron ?... C’est une nouvelle recette.  Il y en a au chocolat amer qui accompagnent très bien le café, tu veux tester ? Sam sait pertinemment qu’elle lui tape sur les nerfs la plupart du temps, mais ce n’est pas pour autant qu’elle passe son temps à le taquiner non plus. Elle peut être très sympa quand elle veut, et cette proposition reflète aisément sa gentillesse. Reste à savoir si Ryan y répondra favorablement ou non… De toute manière, la pâtissière ne regrettera pas de le lui avoir proposé, puisque ça lui a fait plaisir, à elle, en premier lieu.

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Mer 17 Juil - 21:12

Ryan serait bien étonné d'être dans sa tête pendant un moment. Elle n'a pas peur de lui, bien au contraire, elle l'embête même ouvertement. Mais elle a quoi dans la tête ? Elle est vraiment si folle que ça ? (a). Elle a bien raison, Ryan ne lui ferait aucun mal de toute façon et ce, quoi qu'on dise sur lui, il n'a jamais été violent sans raison. C'est rassurant, non ? XD Contrairement à la serveuse, Ryan est son inverse, il ne sourit pas et il n'est pas non plus heureux de la voir. Alors qu'elle, avec son sourire qui pourrait faire tomber plus d'un homme, elle aspire vraiment à la bonne humeur. Mais heureusement, elle n'est pas communicative, lui, il est bien content de rester dans sa petite bulle, avec sa mauvaise humeur habituelle. Sa venue semble plaire à la jolie rousse, il ne pensait vraiment pas faire parti de ses clients préférés. Lui, il pensait qu'elle cherchait seulement à le faire chier. Il ne connaît même pas son prénom, en plus.. De l'autre côté, il est persuadé que elle, elle connaît le sien. Comme quoi, il ne connaît pas tout le monde, il connaît seulement de vu..

Ryan, pour rester un peu plus tranquille, décide de lui faire savoir qu'il y a d'autres personnes dans ce salon et qu'elle n'est pas obligée de jeter tout son dévolu sur lui. Mais apparemment, elle répond avec un énorme sourire que c'est bien lui qu'elle compte faire chier. Ryan soupire et pose son regard sur les autres clients. Sur le coup, il les enviait beaucoup XD. Les clients commencent aussi à les regarder et il comprend qu'ils sont en train de le plaindre de se retrouver avec cette petite rousse.. Pour changer.. Lui souffle Ryan. A chaque fois qu'il venait, il avait vraiment l'impression qu'elle ne changeait jamais de cible, il avait toujours le droit à sa petite taquinerie du jour. Heureusement, il ne s'en lasse pas encore. En fait, il ne veut pas l'avouer mais elle ne le dérange pas plus que ça, bien au contraire. Il aime bien voir sa petite tête d'obstinée qui essaie de lui arracher un sourire, elle peut toujours crevée pour ça. C'est vrai que, parfois, il se retient de sourire ou de rire parce qu'elle est vraiment folle, alors il serait bien capable d'éclater de rire un jour ou l'autre.. Ryan est, ensuite, bien content de sa commande mais ne le montre pas, il est juste surpris qu'elle retienne aussi facilement des commandes. Elle a une mémoire la petite.

Ryan, même s'il fait un trait d’humour, ne sourit pas. Pourtant, il en meurt d'envie. Il lui demande s'il lui a manqué. Et d'une manière plutôt sincère, elle lui avoue que oui. Alors là, il ne comprend rien. Elle adorait l'embêter.. Ca devient cruel quand même XD. Et puis à sa deuxième réflexion, le jeune homme souffle un bon coup, elle racontait n'importe quoi et encore une fois, il se retenait de rire. Son rire est communicatif, c'est difficile de tenir. Oui, c'est vrai que, aujourd'hui, je pète la forme. Et toi t'as jamais fait la gueule par hasard ? Ryan continue sur de l'humour en étant impassible. C'est vrai qu'il n'était pas forcement dans son assiette mais comme tous les jours, finalement, depuis qu'il est dans cette ville et ça, elle l'a plutôt bien remarqué. Ryan ne cherche pas à devenir méchant avec elle. Pour quoi faire ? Elle le taquine juste un peu, c'est tout et ça ne va pas très loin. Ryan apporte une nouvelle fois sa tasse à ses lèvrse en faisant attention de ne pas se mettre de la mousse au niveau de la moustache, elle serait bien capable de se moquer de lui, il fait gaffe. Et puis, à sa plus grande surprise, elle lui exprime franchement ce qu'elle pense, en lui disant qu'il doit en avoir marre de ses biscuits et qu'elle est prête à lui offrir autre chose. Bah si tu veux, fais toi plaisir. Prends ce que tu veux XD Répond Ryan en restant neutre, il se retient franchement. Il acceptait uniquement pour lui faire plaisir, pas pour se faire plaisir, non, lui, il aime bien ses gâteaux.(a) et puis, alors que son regard clair se pose une nouvelle fois sur elle, il remarque derrière elle, un client qui lui faisait des grands signes pour qu'elle vienne. Alors, en voyant cette scène, il n'hésite pas à lui faire savoir : T'es sûre de vouloir t'occuper de moi là ? Y a d'autres gens qui ont besoin de toi !

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Mer 17 Juil - 21:55

Samantha n’est pas folle, elle préfère dire qu’elle a un petit grain (a) En effet, elle peut parfois se montrer très spontanée, très farfelue, aussi, mais le regard des autres ne l’empêche pas d’être bien dans sa peau. Et c’est le plus important sans doute. Dans le cas de Ryan, c’est différent. Si elle se montre insistante, et si elle se comporte parfois comme une vraie chieuse, c’est uniquement parce qu’elle est persuadée qu’il en vaut la peine. Elle suit son instinct ! Et au jour d’aujourd’hui, le réparateur ne le lui a pas fait regretter. Même s’il n’esquisse pas le moindre sourire, et qu’il garde cette attitude grincheuse, la rouquine ne se démonte pas. Elle adore le taquiner, le provoquer parfois. Et quelque part, elle s’imagine qu’il aime ça lui-aussi, bien qu’il ne l’admettra sans doute jamais, peut-être même pas sous la torture (a) Elle sait qu’il est particulièrement buté. En bref, il a presque tous les défauts du monde, du moins tous ceux qu’elle n’a pas en tout cas… ! Mais c’est dans la différence que Sam trouve de la richesse. Et du côté de Ryan, on peut dire qu’elle est servie…

Sans scrupule, Samantha fait comprendre à son client que c’est sur lui qu’elle a jeté son dévolu cet après-midi. Elle l’assume pleinement et ne cherche pas à s’en cacher. Dans le salon de thé, des regards se posent sur eux, certains doivent le plaindre, tandis que d’autres, par contre, doivent être surpris de tant de familiarité de la part de la rouquine, sans doute parce qu’ils n’oseraient jamais eux-mêmes s’adresser de cette façon à l’ancien incarcéré. Affichant toujours cet air joyeux qui la caractérise si bien, la pâtissière lui répond en haussant les épaules : Si tu venais plus souvent, je serais peut-être moins tentée de t’embêter, mais là… Je peux pas résister (a) Souffle-t-elle, avant de se mordre la lèvre inférieure, l’air terriblement malicieux, comme une gamine qui désobéirait à sa mère. Et puis, quand Ryan lui pose une question (ce qui lui fait mine de rien très plaisir) Sam n’hésite pas à répondre avec franchise, avant de prétexter que ce qui lui manquait le plus chez lui, c’était sa joie de vivre et son magnifique sourire. Et puis, amusée par ses propos, la jeune fille ne peut s’empêcher de partir à rire. Observant tout de même la réaction de Ryan, elle ne peut que voir son visage soudainement plus détendu (bien qu’il n’esquisse toujours pas le moindre petit sourire). Ça doit bien faire 12 ou 13 ans que ça ne m’est pas arrivé en fait… ! Souffle-t-elle, l’air espiègle, quand il lui demande si elle n’a jamais fait la gueule. Oh, bien sûr, Sam a déjà tiré la tronche, mais ça remonte à loin. Elle n’était qu’une gamine ! Parce que tout ça, ça lui est passé. Maintenant, quand un problème pointe le bout de son nez, la pâtissière essaie de le résoudre sans tarder. Il lui arrive bien de bouder encore, mais rien de bien méchant en tout cas, puisqu’elle n’en arrive jamais au point de devenir aussi grincheuse que le client devant elle… Profitant de cette conversation, Samantha cherche rapidement à en savoir plus, et prend un air plus sérieux, pour lui demander : T’as des raisons de faire la gueule au moins ? Un autre de ses défauts : la curiosité ! Cela dit Samantha n’en arrivera pas au point de se monter insistante pour tout savoir. S’il ne veut pas en parler, elle fera abstraction, voilà tout. D’ailleurs, elle passe déjà presque à autre chose en lui proposant une petite gourmandise avec son cappuccino. Comme il fallait s’y attendre, l’homme ne relève pas cette attention, mais accepte tout de même sa proposition. Ravie, la jeune femme esquisse un beau sourire puis s’éclipse brièvement derrière le comptoir. A son retour, elle dépose un macaron au chocolat amer à côté de la tasse du réparateur, soigneusement disposé sur une petite serviette à carreaux. Elle espère qu’il lui plaira, puisque c’est une recette qu’elle teste actuellement auprès des clients et qu’elle aimerait voir perdurer sur la carte. Mais ça, Samantha n’a pas le temps d’en parler puisque, derrière elle, un client désespéré essaie de retenir son attention, et Ryan s’en aperçoit. Aussitôt, Sam se retourne. L’homme, d’une soixantaine d’années, prend sans tarder la parole, soulagé qu’elle se soit enfin tournée vers lui.

Sam, pourriez-vous m’apporter un sachet de sucre s’il vous plaît ? Il prend un ton bien gentil, et très posé, sans doute pour amadouer la jeune femme. Mais la rouquine n’est pas dupe. Posant ses mains fermement sur ses hanches, elle secoue la tête en signe de refus : Monsieur Kellerman, vous savez très bien que c’est déconseillé avec votre diabète ! Vous allez devoir faire sans... Je ne vous apporterai rien. L’homme soupire de mécontentement, mais la rouquine ne plie pas. Son air est cette fois assez sérieux, et elle fait même preuve d’autorité pour le coup. Sam veut bien rigoler, mais pas avec la santé de ses clients. Elle sait qu’elle doit parfois se montrer ferme, mais ce n’est pas ce qui l’empêche d’esquisser ensuite un sourire en direction de Ryan. Va-t-il enfin l’inviter à sa table, ou la laisser poireauter debout ?

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Jeu 18 Juil - 15:58

Même si, parfois, le rire de la jeune femme et son sourire sont communicatifs, Ryan parvient, quand même, à rester impassible face aux agissements de la belle rouquine. Il faut dire que son sourire est ravissant et que c'est bien difficile de résister. Mais voilà, bien souvent, Ryan a besoin de se retrouver tranquille dans sa petite bulle, d'être en paix. Il faut croire que sa petite bulle vient d'éclater puisque la serveuse ne semble pas vouloir le lâcher tout de suite.. Ryan ne dit rien et préfère la laisser l'embêter pour qu'elle se fatigue toute seule, il est persuadé qu'elle en aura marre un jour ou l'autre, c'est sûr, elle ne peut pas rester comme ça, une éternité à le faire chier, si ? La rouquine lui avoue qu'il aurait du passer plus souvent que ça pour qu'elle arrête de l'embêter. C'est vrai que, en ce moment, il est pas mal occupé par ses petites affaires. Il répare une moto pour Hailie et il faut du temps pour pouvoir trouver les pièces et les assembler une à une sur ce bolide. Ryan n'a aucun compte à lui rendre mais il lui souffle d'une manière très naturel : Ouais, désolé, j'avais pas mal de choses à faire en ce moment. Trop occupé. Il ne sait même pas pourquoi il lui dit ça mais sur le coup, il ne se pose pas dix milliards de questions. Ryan remarque, quand même son petit air de gamine qui a fait une bêtise. Non, franchement, elle peut être mignonne de temps en temps, mais seulement de temps en temps. (a).

Ryan reçoit sa commande avec grand plaisir, mais il fait bien attention à ne pas le montrer. Il sait très bien qu'elle cherche quelque chose de lui, un sourire, un rire. Elle peut toujours courir pour ça, c'est sûr. Il s'en amuse. Et puis, Ryan décide de continuer de lui parler naturellement. Après tout, elle a pris la peine de venir jusqu'à lui, il peut au moins lui faire plaisir et papoter avec elle, c'est la moindre des choses. Alors, il lui demande si elle n'avait jamais fait la gueule de sa vie. C'est vrai qu'il n'arrête pas de voir son sourire ou son rire, il ne la connaît pas toute triste, elle est toujours joyeuse. La jolie rousse lui explique que ça doit faire  12 ou 13  ans qu'elle n'a pas fait la gueule. A cette réponse, Ryan affiche, quand même, un air surpris, lui, ça fait bien toute sa vie qu'il a l'impression de faire la gueule, alors il est étonné de sa réponse. D'ailleurs, parce qu'il ne réfléchit pas, il lui répond : Ca te fait pas mal aux joues à force de sourire ?.. Oui, il n'a pas réfléchit et sa question est un peu idiote mais ça l'amusait quand même un peu. Et puis, la serveuse retient toute son attention sur sa mauvaise humeur. En fait, c'est cette ville qui lui fout le cafard et il n'ose pas le dire à cette jeune femme, elle risque peut-être de le prendre mal. En posant ses yeux clairs sur elle, il remarque qu'elle est quand même sérieuse avec sa question, qu'elle ne raconte pas cela comme si de rien n'était. Alors Ryan se sent bien capable de lui répondre sincèrement : J'ai juste quelques difficultés à m'habituer à cette ville. Ca fait bien un an que je suis ici, mais pourtant, j'accroche toujours pas. Les rumeurs, les blablas, cette petite ville.. Il a déjà fait rapidement tout le tour de tout ça, il veut passer à autre chose. Ryan baisse les yeux pour reprendre son cappuccino en faisant toujours attention à la mousse au lait.

Et puis, il relève les yeux en voyant quelqu'un s'agiter derrière la jeune femme. Il fronce les sourcils et lui fait savoir qu'on a besoin d'elle ailleurs. Ryan, curieux, regarde la scène et écoute attentivement. Sam. Un diminutif de son prénom, sûrement. Bien content de savoir de cette manière son prénom, il reporte toute son attention vers son café en écoutant toujours un peu la conversation. Elle est autoritaire avec ses clients, comme des enfants. Une maman poule qui connaît par cœur leurs problèmes de santé. Caché dans sa tasse, et puisqu'elle s'est retournée, il esquisse un sourire amusé, avant de l'effacer quand elle se retourne une nouvelle fois vers lui dans l'attente de quelque chose. En la voyant debout, Ryan finit par passer son pied sur la chaise qui se trouve en face de lui pour la pousser et ainsi, inviter « Sam » à venir à sa table. Il ne dit rien sur ce geste et préfère continuer sur ce qu'il vient de voir il y  a quelques secondes : Une vraie maman poule ! Il a quand même essayé de te faire les yeux doux. Tu résistes, c'est bien. Lui souffle Ryan en posant délicatement sa tasse et en regardant, pour la première fois, les macarons à sa table, oui, il vient de les remarquer XD C'est vraiment toi qui a fait ça ?

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Jeu 18 Juil - 22:26

Samantha est persuadée que personne, en ville, n’ose venir ennuyer Ryan comme elle le fait à chaque fois qu’il se pointe au salon de thé. L’homme a l’air très refermé sur lui-même, très solitaire, mais la pâtissière adore bousculer ses petites habitudes. Elle aime qu’on mette du piment dans sa vie, et aime en mettre dans celles des autres. Tant qu’il ne lui fera pas expressément comprendre qu’il en a marre, tant qu’il n’haussera pas le ton avec elle, alors Sam continuera. Et d’une certaine manière, si elle se plaît tant à l’embêter, c’est parce qu’elle a l’intime conviction que ça lui plaît, qu’elle le traite de cette manière (a) Ce n’est sans doute pas tous les jours qu’on s’adresse si franchement à lui, et qu’on fait preuve d’autant de bonne humeur. Cela dit, ça ne peut pas lui faire de mal ! Et c’est bien pour ça que la jeune fille ne se sépare toujours pas de son grand et joli sourire. D’ailleurs, lorsqu’il se met à lui donner les raisons qui l’ont tenu si loin du salon de thé pendant si longtemps, la rouquine ne peut continuer de sourire, encore et encore, amusée de l’entendre se justifier. C’est trop mignon XD Mais ça, bien sûr, elle le garde pour elle, sachant pertinemment qu’une remarque pareille le ferait se refermer aussitôt comme une huître ! C’est pas grave, t’es pardonné pour cette fois, va ! Lance-t-elle avec humour. Heureusement qu’elle ne demande pas autant d’explications à l’ensemble des clients qui ne viennent pas régulièrement au « Cup of tea », sans quoi elle n’en finirait pas !

Fière de lui avoir amené sa commande dans sa totalité, Samantha est regonflée à bloc ! Elle n’hésite pas à faire comprendre au jeune homme que de tirer la tronche, ce n’est plus dans ses habitudes depuis un sacré bout de temps. Ça lui est passé il y a un bail, et elle ne se souvient pas d’ailleurs d’avoir été aussi grincheuse que lui un jour (a) Et même quand un coup dur lui arrive, Sam arrive toujours à voir le côté positif de la chose. Bien sûr, cette réponse semble étonner Ryan, qui ne manque pas de lui poser une question plus « pratique », au sujet de ses joues. La pâtissière ne retient pas un rire. Si, c’est horrible. Je me mets de la pommade tous les soirs pour faire passer la douleur ! Répond-elle, d’abord sérieuse pour commencer, avant d’éclater de rire à nouveau. Cela dit, la rouquine se calme par la suite quand il est question de ce qui embête ou chagrine son client. Elle aimerait bien savoir ce qui le pousse à se mettre dans un état pareil, et le réparateur lui répond, sincèrement, qu’il a quelques difficultés à s’habituer à cette ville. Au bout d’une année pourtant, il ne semble pas s’y sentir bien à l’aise. Plus sérieuse quant à cette confidence, Sam hoche la tête, prête à lancer la discussion, mais elle est interrompue par un client régulier qu’elle connaît depuis longtemps à présent : Monsieur Kellerman. Lorsqu’il lui demande du sucre, la jeune fille refuse de lui en apporter. L’homme ronchonne à sa table, mais Samantha ne cède pas. Elle fait preuve, pour une fois, d’une certaine autorité. Et puis, en se retournant vers le réparateur, la jeune fille esquisse un sourire, autant pour la remarque qu’il lui fait que pour son invitation à sa table. Oh, bien sûr, il n’a pas prononcé un seul mot pour lui demander de se joindre à lui, mais ses gestes ont été plutôt clairs, et la pâtissière ne se fait pas prier longtemps, puisqu’elle finit par prendre place en face de lui.

Oh, c’est pas la première fois qu’il essaie… ! Mais pas de chance, je suis une dure à cuire (a) Lance-t-elle avec le sourire, avant d’ajouter : En fait j’ai surtout peur que sa femme me passe un savon, elle me tuerait si elle apprenait que je lui ai donné du sucre XD Avoue-t-elle sur le ton de la confidence, et avant de repartir à rire. Madame Kellerman est très impressionnante et Sam ne voudrait pas avoir affaire à elle. Depuis le temps qu’elle travaille au salon de thé et qu’elle vit à Shady Cove, la rouquine a eu l’occasion de faire la connaissance de bien du monde, et ce couple en fait partie. Elle prend toujours soin de décliner les demandes en sucre de son client, ne voulant pas aggraver ses problèmes de santé. Une vraie mère poule, oui. Quand il est question des macarons, Sam acquiesce : Et oui !... Impressionné ? Demande-t-elle, avec amusement encore, avant de passer une main dans ses cheveux, et de s’enfoncer dans sa chaise, signe qu'elle ne compte pas s'éclipser. Posant un regard plus sérieux sur son client, elle repense à ce qu’il lui a dit plus tôt. L’embêter, lui raconter des sottises, c’est une chose… Mais Sam serait contente de pouvoir apprendre à le connaître un peu mieux, et c’est pour ça qu’elle ose revenir sur le sujet : Tu disais tout à l’heure que tu n’accrochais pas avec Shady Cove ? Qu’est-ce qui t’ennuie ici au juste ? Demande-t-elle, l’air attentif et intéressé, n’hésitant pas par ailleurs à poser son regard au fond du sien.

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Ven 19 Juil - 5:29

C'est vrai que, sans raison, Ryan s'excuse de ne plus passer dans son salon. Ces temps-ci, c'est un peu compliqué de tout gérer, il a pas mal de chose à faire, alors il n'a pas le temps de se détendre ici. Et puis, il passe surtout son temps à trouver des nouvelles pièces pour les réparations. Il se demande bien si Sam continuerait de lui parler si elle apprenait qu'il ne pense qu'à voler. D'un autre côté, elle lui parle, elle vient vers lui, alors qu'il a fait de la prison sans savoir la véritable raison de son incarcération. Donc, déjà, à la base, elle n'a vraiment pas peur de lui. Ryan ne sourit toujours pas quand il apprend qu'il est pardonné de n'être pas venu plus tôt ici. Et heureusement qu'elle ne lui dit pas le fond de sa pensée, sinon, oui, il se serait directement refermé et ce, pour pas mal de temps. Là, plus le temps avance, plus Ryan devient plus bavard, plus ouvert. Mais il ne sourit toujours pas, il va falloir encore un petit effort pour ça. Ryan ne répondit rien et se contente de poser ses yeux sur sa tasse, l'air un peu pensif. Il se demandait bien pourquoi elle continuait d'agir comme ça avec lui.. Il n'avait rien d'intéressant pourtant..

Et puis, pour essayer de se détendre encore un peu, il lui demande si elle n'a jamais fait la gueule de sa vie. Pour lui, depuis qu'il est né, il a l'impression d'avoir toujours fait la gueule dans n'importe quel moment. Alors que Sam, apparemment, c'est tout l'inverse, elle continue de sourire et d'aspirer à une joie de vivre impressionnante. D'ailleurs face à ses remarques, il ne réfléchit pas et lui demande si ses joues ne lui font pas mal... En entendant son rire, Ryan ne peut s'empêcher, enfin, d'esquisser un sourire amusé. Il se retient vraiment de rire avec elle puisque son rire est communicatif, c'est difficile de tenir sur le coup. Et puis, en plus, elle lui raconte qu'elle doit mettre de la pommade tous les soirs pour ne plus avoir mal. Elle est, d'abord, sérieuse mais finit bien vite par éclater de rire comme une tarée (a). Ryan secoue sa tête en voyant cette petite folle en face de lui. Il faut dire que, pour le coup, il commence vraiment par se sentir amusé par la situation. Encore une fois, il ne va pas lui montrer, sauf avec un petit sourire, et il ne va pas non plus lui dire, elle serait bien capable de faire une danse de la victoire, là, dans le salon de thé (a).

Une scène finit par se jouer devant ses yeux. Un homme réclame autre chose. Et grâce à lui, Ryan connaît enfin le prénom de la jeune femme. Sans tarder, il se force à le retenir, il ne voudrait pas revenir en ayant un trou de mémoire.. Sam lui explique qu'il ne doit pas prendre de sucre, sa santé ne lui permet pas. En la voyant, les mains sur les hanches et avec cet air autoritaire, il ne peut s'empêcher de penser que cette femme a.. tout. Elle sourit tout le temps, elle s'amuse, elle est de bonne humeur mais en plus de ça, elle peut être la plus sérieuse au monde. Même si elle est tarée, elle a quand même quelque chose dans le crâne et ça se voit. Du coup, Ryan est un peu séduit par cet élan autoritaire, ça lui change complètement de la femme qui s'amuse avec lui. Mais tu connais tous les clients par cœur ? Demande Ryan, bien curieux. Lui, il ne connaît pas la femme de cet homme et se demande bien ce qui fait peur à  Sam. En posant ses yeux sur la table, Ryan remarque enfin les macarons qu'elle vient de poser. Il invite la jeune femme à sa table et lui demande si c'est vraiment elle qui les a fait. Sur le coup, elle lui demande s'il est impressionné. Ryan, sans attendre, lui répond : Bah attends, j'ai pas encore goûter XD. Le jeune homme, en essayant de faire preuve de délicatesse, en prend un et l'avale d'un coup sans prendre le temps de le déguster vraiment. M'ouais, peux mieux faire.. Lui souffle Ryan avec un sourire en coin. Signe qui voulait dire que lui-aussi, il est capable de l'embêter, mais à sa manière. Sam s'installe en face de lui et lui pose une question sérieuse. Pourquoi il se sent si mal ici.. Dans cette toute petite ville.. Ryan baisse les yeux quand elle essaie de plonger son regard dans le sien, préférant regarder son café. C'est trop petit. Tout le monde se connaît. Ca serait vraiment plus simple de débarquer dans une rue sans faire la fiche complète d'un habitant dans ta tête. Et puis il y a  les commérages..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Ven 19 Juil - 8:28

Spoiler:
 

Samantha est assez surprise que Ryan en arrive à se justifier devant elle, mais elle ne s’en plaint pas ! Pour elle, c’est encore un signe que sa présence ne l’importune finalement pas tant que ça. Elle s’en réjouit plus qu’autre chose, donc, et lui répond, avec un beau sourire, qu’il est parfaitement pardonné. L’essentiel, c’est qu’il soit revenu, car la rouquine est contente de le voir. Tout spécialement aujourd’hui, puisqu’il ne se passait pas grand-chose au « Cup of tea » avant sa venue, et que la jeune fille s’ennuyait pas mal jusque-là… Toujours pleine d’enthousiasme, son attitude retient l’attention du réparateur qui lui demande si elle n’a jamais fait la gueule. Toujours avec franchise, et bien sûr avec du peps, la pâtissière lui donne une réponse, avant de faire de l’humour quand il l’interroge sur ses joues. Prétendant avec tout le sérieux du monde qu’elle s’applique une crème chaque soir, Sam finit bien vite par éclater de rire ensuite, amusée par sa propre bêtise. Lorsque l’homme affiche un petit sourire amusé, il ne passe pas inaperçu aux yeux de la jeune fille qui n’attendait que ça (a) Elle ne va certainement pas le relever tout haut, ni faire une danse de la victoire, non, craignant que ça le mette mal à l’aise et qu’il ne se laisse plus aller avec elle… ! Ce n’est pas le but. Cela dit, elle est quand même contente d’être parvenue à le faire sourire rien qu’un peu, d’autant qu’elle comprend plus tard que Ryan ne se sent pas à l’aise à Shady Cove, qu’il n’est pas très bien dans sa peau en ce moment. Elle aimerait prolonger la conversation à ce propos mais est interrompue par Monsieur Kellerman. Heureusement, la rouquine sait comment se comporter avec lui et s’empresse de refouler sa demande. Atteint d’un diabète sévère, il lui est fortement déconseillé de consommer du sucre. Par cœur, non, quand même pas… Tient à rectifier Samantha, bien qu’elle ait quand même une bonne mémoire lorsqu’il s’agit de ce genre de choses, tout spécialement des problèmes de santé des gens qui l’entourent. Mais tu sais, ça fait dix ans que je vis ici, et plusieurs années que je travaille au « Cup of tea »… Dans une ville si petite, à force, tu finis par connaître la plupart de tes clients.

Quelque part, que Ryan l’interroge, qu’il cherche à savoir des choses sur elle, ça la flatte. C’est la première fois qu’ils ont une discussion si poussée, et la première fois aussi que Sam a l’opportunité de s’asseoir à sa table. Elle en profite ! Parce qu’elle est contente de faire sa connaissance. Pas sûr que ce soit réciproque, bien sûr, mais Samantha ne pense pas à ce genre de choses. Elle profite simplement de cette conversation et est ravie que l’homme s’ouvre à elle, qu’il la taquine, même ! Parce qu’en effet, le réparateur se permet une petite pique sur ses macarons, après en avoir fourré un goulument dans sa bouche. En réaction, la jeune fille s’empresse de lui donner une tape inoffensive sur le bras (a) Heureusement qu’il a esquissé ce sourire en coin sans quoi elle aurait vraiment remis en cause ses talents de cuisinière. Hey, je te permets pas XD Si ça te plaît pas, t’as qu’à laisser les autres (a) Ajoute-t-elle, pour voir s’il continuera à déguster ceux qui sont encore à sa disposition ou bien si sa déception est-elle qu’il ne voudrait pas réitérer l’expérience. Et puis c’est à nouveau une discussion plus sérieuse qui s’installe entre eux, ce qui ne gêne aucunement Sam pour tout dire. En le voyant baisser les yeux, la jeune fille se dit que Ryan ne doit pas se confier ni s’ouvrir de cette manière auprès de tout le monde. Alors elle se fixe rapidement comme objectif d’assurer, et d’essayer de lui remonter le moral.

Je vois… Souffle-t-elle d’abord, avant se redresser un peu, comme pour se rapprocher de Ryan, puisque cette discussion lui semble importante. J’sais que c’est pas toujours drôle, mais ya aussi des avantages à ce que tout le monde se connaisse, par exemple, mmmh… Quand t’as besoin de sucre pour une recette, tu peux te pointer chez ton voisin pour qu’il t’en passe, tu vois ? (a) Ou, tiens, par exemple, Monsieur Kellerman. S’il vivait pas ici, et que les gens n’étaient pas au courant de son diabète, il serait à l’hôpital dans un sale état à l’heure qu’il est. C’est dans le tempérament de Sam, et ça l’a presque toujours été : retourner les choses les plus négatives à son avantage. Y trouver du positif. Et elle poursuit sur cette voie : Tu sais, même si les gens te paraissent pas toujours gentils les uns avec les autres, ils sont pourtant très solidaires. Dès qu’il y a un truc qui se passe pas bien en ville, ils se soutiennent. En 2006 par exemple, ou en 2007 je sais plus trop, yavait eu des inondations, et ben tout le monde était venu prêter mains fortes dans les maisons les plus endommagées. La rouquine est consciente de ne citer que des cas un peu exceptionnels, mais c’est tout de même important selon elle. Et elle n’est toujours pas à court d’arguments : Et puis tu sais, tout le monde a une étiquette dans cette ville, personne n’est épargné ! Bon, bien sûr, yen a des réputations plus glorieuses que d’autres, c’est clair, mais la route tourne. Un jour on parlera sur ton compte, et le lendemain ce sera ton voisin qui sera sous les feux des projecteurs… C’est jamais facile à gérer quand on est touché directement, ou qu’un proche l’est, mais faut pas s’en faire, les gens finissent toujours par passer à autre chose.

La rouquine est peut-être excentrique parfois, ou peut s'avérer être une véritable pipelette, mais il n'empêche que ses propos ont du sens, en tout cas pour elle, et elle espère que ça aidera Ryan un minimum...! Et quand bien même ce ne serait pas le cas, Samantha a plus d'un tour dans son sac pour tenter de lui remonter le moral.

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Ven 19 Juil - 15:57

Spoiler:
 

Ryan, pour la première fois, instaure un dialogue avec la jeune femme. Il faut dire qu'à l'époque, la première fois qu'il était venu, il avait été plus agacé par cette fille, il ne voulait pas qu'on le dérange dans sa petite bulle de tranquillité. Du coup, avec le temps, il avait essayé de l'éviter, d'y aller seulement quand elle ne travaillait pas, quand elle était remplacée par un collègue. Il jouait le fourbe mais il n'avait aucune envie de la croiser et de parler avec elle. Sauf que maintenant, c'est vrai que ça fait bien longtemps qu'il n'était pas venu par ici et mine de rien, son sourire et son rire lui avaient quand même un peu manqué, mais rien qu'un peu (a). Encore une fois, il faut mieux se taire sur ce genre de choses, il n'a pas envie d'étendre ses pensées, il trouve ça beaucoup trop personnelles à son goût. D'ailleurs, quand elle se met à rire, il ne fait pas attention à cacher son sourire amusé, bien au contraire. Ses lèvres sont en train de sourire face à cette fille qui ne perd pas une goutte d'énergie, et ce, même s'il est vachement ronchon aujourd'hui. Heureusement pour lui, elle ne semble pas vouloir le remarquer, elle ne lui dit rien là-dessus. Ryan se sent tout de suite rassuré, il n'a pas envie de se refermer sur lui-même. Et puis, par chance, elle continue de lui évoquer le client en question qui ne doit pas abuser du sucre. Ryan est content qu'elle continue sur ce sujet. D'ailleurs, il n'hésite pas à le relancer plusieurs fois, histoire qu'elle oublie son sourire XD 10 ans ?? Bah putain ! T'es toujours pas lassée par tout ça ? Lui, il était vraiment étonné qu'elle reste encore dans cette petite ville. Après un an, il a déjà envie de se casser.

Ryan commence à se détendre de plus en plus. Il vient même l'inviter à sa table. C'est bizarre mais il agit différemment avec cette fille. Elle est différente de toutes les autres et il ne cherche pas à se rapprocher d'elle, contrairement aux autres. Alors, jouant un peu sur de l'humour, il lui fait savoir qu'elle peut vraiment mieux faire pour ses macarons. Evidement, il rigole mais il ne voudrait pas que ses chevilles gonflent s'il lui fait une réflexion.. Elle serait bien capable de se vanter ensuite. Mais voilà, elle vient lui donner un petit coup sur l'épaule. Ryan fait mine de s'écarter un peu, de peur que la folle de service lui donne d'autres coups. En fait, il n'a pas du tout peur d'elle, il fait juste « comme si », pour la taquiner un peu (a). Nan t'es folle, je les laisse pas. J'suis sûr qu'ils ont pas le même goût ! Lui fait savoir Ryan qui ne voudrait pas qu'elle lui pique ses macarons. D'ailleurs, sans attendre, il en goûte un deuxième. Cette fois, il prend le temps de le déguster tranquillement. C'est vrai qu'ils sont bons, mais elle peut toujours crever pour avoir un petit commentaire de sa part.. Ryan ne dit rien et attrape sa tasse pour faire passer le macaron avec le café. C'est super bon, il en profite. Mais il reprend vite ses habitudes et attrape, maintenant, ses petites langues de chat. On ne perd pas les bonnes habitudes.

Et puis, ils finissent par entamer un sujet assez sérieux. C'est peut-être parce qu'il ne se sent pas vraiment dans son assiette qu'il s'ouvre un peu à elle. Il n'aime pas cette ville et ça, ce n'est pas un scoop, il a du mal à gérer le fait d'être autant oppressé ici. Même en un an, il pensait qu'il allait s'en sortir, qu'il allait bouger dans tous les sens mais avec les réparations de sa maison déjà faites, les motos réparées, il ne trouve plus de nouvelles occupations.. Enfin, en attendant, les habitants de cette ville lui fournissent beaucoup d'argent puisqu'ils commencent à avoir confiance en lui pour qu'il effectue des réparations dans leurs maisons. Alors que bien avant, dès son arrivé, c'était bien tout l'inverse, les habitants se méfiaient ouvertement de lui, ils avaient peur qu'il vole des choses ou qu'il casse tout dans leur baraque. Or, ce n'est vraiment pas le cas pour le coup. Ryan, même s'il sait que ce n'est pas un sujet facile à aborder, écoute attentivement la jeune serveuse en face de lui. Sam lui explique de nombreuses choses sur les bienfaits d'une toute petite ville, que les gens, ici, sont très solidaire entres eux et que, finalement, ils forment un petit groupe uni. Ryan ne voyait pas ça comme ça, mais il n'a jamais été confronté à ce genre de situation, alors, il ne peut pas savoir. Tu parles, mes voisins se méfient trop de moi pour me demander quelque chose.. Ils croient toujours que je suis un délinquant ou un fouteur de merde. Même s'ils sont solidaires, ils ont juste du mal à accepter des nouvelles personnes dans leur ville. Ryan ne se sentait pas chez lui, il avait l'impression d'être leur ennemi numéro 1 sur Shady Cove et ce n'est pas toujours facile à vivre. Et puis, elle lui évoque les rumeurs, elle lui explique que la roue tourne et que c'est, parfois, difficile à tout gérer. Mais pour le coup, même s'il connaît un peu tout le monde, il ne souvient pas de ce qu'on disait sur cette fille, alors, il n’hésite pas à lui demander : Et toi, qu'est ce qu'ils racontent sur toi ?

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Ven 19 Juil - 20:04

Spoiler:
 

Samantha n’a pas l’habitude que Ryan Perkins lui fasse la discussion, mais elle n’y voit que des points positifs. Elle est contente de faire davantage sa connaissance, d’en savoir un peu plus à son propos. Tout renseignement est bon à prendre sur l’un de ses clients préférés ! Mais ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est le faire décrocher un sourire. Et, bien qu’elle ne crie pas ouvertement victoire, la rouquine jubile intérieurement de lire sur ses lèvres un petit sourire en coin. Oh, bien sûr, l’homme n’a pas éclaté de rire mais le connaissant, c’est déjà un très bon début. La pâtissière ne sait pas si elle aura l’occasion de réitérer cet exploit puisque leur discussion devient rapidement sérieuse ensuite. Le réparateur s’étonne en effet qu’elle n’ait pas eu l’idée, en 10 ans, de quitter la ville de Shady Cove. On dirait presque qu’il considère ça comme un véritable exploit. C’est vrai que bien des gens de son âge préféraient sans doute vivre dans une ville qui bouge beaucoup plus… ! Et oui, 10 ans déjà ! Répond-elle dans un grand sourire, avant de s’expliquer : Avant on vivait à Los Angeles mais mon frère a préféré s’installer ici pour m’élever, à ses yeux c’était un meilleur environnement pour s’occuper de moi. Du coup, cette ville a comme une valeur sentimentale pour moi... Elle était synonyme d'un nouveau départ. Souffle-t-elle sur le ton de la confidence à son tour, avant d’ajouter : Et puis tant que Ben vit ici, je ne me vois pas du tout m’installer ailleurs.

Désormais installée à sa table, Samantha profite clairement de la connivence qui se crée petit à petit entre eux. Elle sait, pourtant, que cette atmosphère peut s’évaporer à chaque instant, que ça ne tient qu’à un fil, car elle connaît le tempérament de Ryan ! Il se braque facilement. Pourtant, Sam espère tout de même parvenir à maintenir cette ambiance le temps qu’ils aient cette discussion. Elle est contente que, pour cette fois, il l’ait incitée à s’installer à sa table. Oh, bien sûr, ça ne l’empêche pas de la taquiner, au contraire (a) Il prend un malin plaisir à lui laisser croire que ses macarons sont infects. La rouquine se venge comme elle peut, en lui donnant une petite tape. Bien qu’il fasse semblant d’avoir mal, Sam sait parfaitement qu’il  joue la comédie. Ce n’est pas une fille d’un mètre soixante comme elle qui va lui faire peur ! Et elle est rassurée de voir qu’il ne refuse pas les autres macarons qu’elle a disposés près de lui, signe finalement qu’il ne les déteste pas tant que ça (a) Tout sourire, elle lui donne rapidement une réponse à ce propos d’ailleurs : Ils viennent tous de la même fournée, bien sûr qu’ils ont le même goût XD Mais j’ai d’autres parfums si tu veux… Lui suggère-t-elle tout de même gentiment, au cas où il voudrait tenter autre chose que le chocolat amer. Cela dit, c’est sans conteste celui qui se marie mieux avec le café selon Sam. Et puis, avec le sourire, la rouquine le regarde manger, et ne peut que s’amuser de le voir opter rapidement pour les langues de chat à nouveau (a) Monsieur a ses petites habitudes ! Et c’est finalement assez drôle.

Lorsqu’il est question de ce que ressent Ryan à propos de Shady Cove, la conversation se fait d’autant plus sérieuse que Sam réalise que Ryan est en train de se confier à elle. C’est un moment important, une première entre eux, et la rouquine voudrait parvenir à lui remonter le moral à ce sujet. Elle lui donne donc sa vision des choses, mais le réparateur lui explique pourtant qu’il n’a pas l’impression de se sentir chez lui. Aussitôt, la pâtissière reprend la parole : C’est vrai, ils ont l’esprit assez fermé dans le coin, et une année ne suffira pas à t’intégrer. Ça demandera plus de temps, mais petit à petit, ils finiront par te faire confiance, par te considérer comme un membre de la communauté à part entière… ! D’ailleurs il me semble que tu as de plus en plus de clients, n’est-ce pas ? Souligne la jeune femme, considérant que c’est un argument important. Au départ, les habitants rechignaient à faire appel à lui ! Maintenant c’est tout l’inverse, signe que les choses vont en s’améliorant. Il faut juste que Ryan fasse preuve de patience encore un peu, mais la rouquine sait, qu’à terme, tout devrait bien se passer. A sa question, qui la concerne directement, Sam ne peut retenir un petit sourire malicieux. Sa réputation ne la gêne pas le moins du monde ! Elle l’assume parfaitement, et hausse d’ailleurs les épaules, l’air détaché, avant de lui répondre : Oh, aux dernières nouvelles j’étais la petite dévergondée de service (a) Amusée, Samantha ne retient pas un léger rire. Ça ne l’atteint pas vraiment. Il y a pire ! Et puis, dans le fond, ce n’est pas faux. C’est une fille qui croque la vie à pleines dents, qui se montre parfois légère. Pour elle, ce n’est pas foncièrement un défaut, et de ne pas correspondre aux attentes de ses voisins, tous coincés du cul pour la plupart, c’est plutôt rassurant à ses yeux (a)

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Ven 19 Juil - 20:46

Ryan ne pensait pas qu'il avait, finalement, besoin d'une petite discussion avec elle pour se détendre un peu. Il faut dire que, dans sa petite bulle, il était assez tendu. Et c'est bien pour ça qu'il avait envie de sa petite cigarette. Mais Sam l'a perturbé, donc il n'a pas vraiment eu le temps de se la fumer. De toute façon, il est occupé  à faire autre chose, maintenant. En effet, il est occupé à regarder et à répondre à la petite tarée qui se trouve devant lui. A vrai dire, il ne pensait pas qu'il pouvait s'amuser devant elle. Bien avant ça, c'était un petit ronchon de service. Mais voilà, maintenant, il est plutôt content d'être là, il a le droit à sa commande et en plus de ça, il a aussi le droit à des macarons gratuits, il a bien fait de venir, finalement. Cette fille a de bons côtés. Mais il s’étonne quand même de voir qu'elle est toujours dans cette ville depuis 10 ans. Comment a t-elle pu rester... ? Elle a l'air jeune, elle doit préférer les grandes villes où c'est la fête tous les soirs,  comme à L.A, là où il s'amusait avec l'argent, là où il a fini en taule aussi, mais ça c'est une toute autre histoire. Ryan écoute attentivement la jeune femme et relève automatiquement les yeux quand elle lui explique qu'elle vivait à L.A, justement. Drôle de coïncidence. Du coup, il se redresse vivement. Sérieux ? L.A ? J'y ai passé le plus clair de mon temps !  Une des meilleures villes, t'aurais dû rester là-bas, la vie est carrément plus enivrante. Ryan se sent carrément mieux en entendant le nom de cette jolie ville. C'est vrai qu'il a perdu beaucoup d'argent là-bas mais il ne regrette rien, il pourrait recommencer.  La serveuse lui explique qu'elle a un frère, un peu trop protecteur à son goût mais il ne rajoute rien.

Ryan profite des macarons de la jeune femme et les déguste. C'est vrai qu'ils sont bons mais il préfère ne rien dire. D'ailleurs, il lui fait une petite remarque là-dessus. Il veut la taquiner à sa manière et ça marche plutôt bien. Elle vient même lui filer une petite tape. Une petite tape qui ne sert à rien mais il fait mine de se reculer pour éviter de s'en prendre d'autre, non mais. Elle, elle lui dit qu'il n'est pas obligé de tous les manger, mais sur le coup, il lui fait croire qu'ils ne doivent pas avoir le même goût alors il goûte les autres avec beaucoup de gourmandise. Sam lui fait quand même savoir qu'ils viennent de la même fournée et que ce n'est pas possible d'avoir plusieurs goûts différents. Lui, il est persuadé que si. La serveuse lui en propose de nouveaux. Alors, sans attendre, il redresse un peu la tête et lui souffle : Ca dépend, ils sont gratuits eux-aussi ? Il sait très bien que ce n'est pas possible pour elle de lui offrir autant de macarons mais il essaie (a). Dans le pire des cas, c'est sur, il va payer, il n'est pas si pauvre que ça. Ryan reprend ses langues de chat avec envie. Il a ses envies et ses habitudes et il ne peut rien n'y changer pour l'instant.

Ils ont enfin une conversation sérieuse. En face d'elle, elle lui explique qu'il y a une véritable solidarité entre les habitants de cette petite ville. Mais pour lui, c'est compliqué. Il trouve que les habitants sont assez refermés et qu'il ne pourrait jamais aller vers eux si c'était nécessaire, il préfère se refermer sur lui-même et les laisser tranquille. Seulement la jeune femme lui explique qu'il faut plus d'un an pour s'intégrer à cette ville. Mais seulement, s'il fait au moins l'effort de rester ici et c'est bien mal parti pour le moment. Un léger sourire se dessine quand elle lui fait savoir qu'au jour d'aujourd'hui, les habitants sont beaucoup moins méfiants et qu'ils demandent de plus en plus de ses services. C'est vrai. Mais ils n'ont pas beaucoup d'argent non plus, donc Ryan est un bon parti ses réparations ne sont pas chers et il sait que ça rend service à la plupart des personnes de cette ville. Comment tu veux qu'ils me fassent confiance, je suis un ancien taulard, ça aide pas. Lui souffle Ryan en pensant à sa réputation. C'est vrai qu'elle n'est vraiment pas glorieuse mais voilà, c'est la pure vérité. C'est la première fois qu'il aborde ce sujet avec elle et autant dire que c'est agréable d'en parler à une personne, même s'il ne se sent pas forcement très proche d'elle, même pas du tout.

Un peu curieux, il lui demande ce qu'on raconte sur elle. Et ce qu'elle lui dit ne l'étonne pas, elle doit croquer la vie à pleine dents, elle doit profiter de tout et de rien, elle est tellement folle. D'ailleurs, en pensant au rumeur, Ryan lui glisse : Moi je suis père ! Ryan avait presque haussé le ton, comme pour faire comprendre aux autres qu'il en avait marre qu'on raconte ça sur lui. D'ailleurs, les regards se tournent rapidement vers eux, il fallait s'y attendre.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Ven 19 Juil - 21:30

Face à la réaction de Ryan, quand il est question de Los Angeles, Samantha est un peu mal à l’aise. A ses yeux, cette ville n’avait rien d’enivrant. Elle était gosse à l’époque, et y a passé une enfance particulièrement tumultueuse. Sa mère était absente, et se produisait dans des bars comme stripteaseuse. Elle faisait bien pire parfois et Ben et Sam ont plusieurs fois été victimes de railleries à ce propos. C’était une ville où il se passait toujours quelque chose, mais pas forcément en bien. Une ville que son frère a voulu fuir pour l’élever dans les meilleures conditions qui soient, dans un cadre plus tranquille. Et aujourd’hui, la pâtissière n’envisage pas de rebrousser chemin et de retourner là où elle a grandi. C’est un retour en arrière qui lui semble impossible. Shady Cove est synonyme de renouveau, à ses yeux. Los Angeles, c’est tout l’inverse. Ça lui rappelle son enfance brisée, son passé douloureux. Lorsqu’elle y retourne pour rendre visite à sa grand-mère, ça n’est jamais une partie de plaisir. D’ailleurs, pour une fois, la rouquine est incapable d’esquisser le moindre sourire. Son expression est neutre, quand elle répond au réparateur : Je me sens pas à ma place là-bas. Se contente-t-elle de dire, en haussant les épaules, espérant rapidement changer de sujet. Heureusement, très vite, Samantha se reprend et retrouve son sourire. Elle ne se laisse jamais abattre, et ne va pas commencer à cause de souvenirs remontant à l’enfance ! C’est loin tout ça, et elle refuse que ça la touche encore aujourd’hui (même si c’est plus facile à dire qu’à faire pour finir).

Quand il est question des macarons, Sam lui propose gentiment d’opter pour des parfums différents. Le jeune homme acquiesce, mais lui demande surtout si ce sera payant cette fois. En effet, la pâtissière ne peut pas tout lui offrir non plus. Il faut qu’elle gagne sa croûte ! Elle esquisse donc une petite moue, en secouant la tête : Déjà que j’ai pas vu passer beaucoup de clients aujourd’hui, mais si en plus je les fais pas payer, je vais me faire taper sur les doigts, moi XD Explique-t-elle, en espérant qu’il sera indulgent et qu’il ne lui demandera pas de lui faire cette faveur. S’il insistait, elle serait capable d’accepter ! Parce qu’elle a envie de lui faire plaisir, et de lui remonter le moral. Et de bonnes petites pâtisseries ne font jamais de mal en cas de coup de blues (a) Cela dit, la rouquine a d’autres méthodes, comme celle par exemple de parler, de conseiller les gens qui l’entourent. Elle a toujours été très terre-à-terre, et ses explications s’avèrent plutôt claires, mais aussi encourageantes. Son optimisme résiste à toute épreuve (ou presque !). A nouveau, Ryan vient décrocher un léger sourire, ce qui laisse brièvement penser à Sam qu’elle est peut-être effectivement en train de lui remonter le moral… ? Mais ses espoirs s’effondrent quand l’homme reprend la parole. Il fait mention de son passé, persuadé que ça puisse fausser ses rapports avec les autres.

On part pas tous avec les mêmes chances, c’est vrai. Ce sera forcément plus difficile pour toi, parce que ton passé doit faire peur j’imagine… ! Mais ça passera. J’te jure. Ça demandera peut-être du temps, mais tu trouveras ta place. Les paroles de Sam sont encourageantes, et le sourire qu’elle affiche l’est tout autant, parce qu’elle croit en ce qu’elle dit. Ryan fait du bon travail ! Il va forcément gagner l’estime de ses voisins et ces derniers vont finir, à terme, par passer au-dessus de son passé. Les débuts sont certes un peu difficiles, mais tous ceux qui font preuve de patience et d’indulgence finissent toujours par s’intégrer. C’est le message que Sam essaie de faire passer à Ryan, et elle espère que cela le rassurera. En tout cas, elle, son passé carcéral, elle n’y pense pas quand elle s’adresse à lui, ni quand elle le regarde dans les yeux. Ce n’est pas le délinquant qu’elle voit quand elle l’observe. C’est Ryan Perkins, son client grincheux préféré, point barre.

Avec honnêteté, Sam ne tarde pas à partager ce qu’on raconte sur elle en ville. Cela ne semble heureusement pas choquer le réparateur, qui fait ensuite mention d’une rumeur qui court sur son propre compte, arrachant un nouveau sourire à la pâtissière. Oui, j’ai entendu dire ça ! XD S’exclame-t-elle, se fichant royalement des regards qu’on peut leur adresser sur le moment. Elle ajoute, piquée par la curiosité à son tour : Alors, rumeur fondée, ou… ? Pour tout dire, elle n’en avait aucune idée. Elle ne sait pas qui fréquente Ryan ! Il pourrait très bien être le père de l’enfant que porte Rose Levine, bien que Sam n’ait pas la sensation que fonder une famille soit une des priorités du réparateur pour le moment.

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Ven 19 Juil - 22:02

C'est assez étonnant de comprendre que le passé de la jolie serveuse est tout l'inverse de Ryan. Elle, avec son frère, ils ont fui la grande ville des anges, alors que lui, de son côté, c'était sa ville qu'il aimait beaucoup. Il ne sait pas vraiment si c'est son addiction pour les jeux d'argent qui le pousse à être ainsi mais dans tous les cas, il a toujours adoré cette ville, même s'il a finit en taule à la fin. Lui, il ne retient pas ce moment, il retient surtout le fait que, pendant un moment, il se pensait riche. Il pouvait acheter ce qu'il voulait et quand il voulait. Il marchait sur l'or, c'était une vie géniale. Mais hélas, les rêves ont une fin et il s'est fait prendre dans son propre jeu. C'est con de finir en taule pour ça, vraiment. Il y a pire dans la vie et les habitants croient encore qu'il a fauché une personne en roulant comme un dingue dans sa voiture après un cambriolage. C'était moche mais il ne cherchait pas à se justifier, il n'avait pas envie de ressasser le passé encore et toujours. Il fut assez surpris en voyant le sourire de la jeune femme disparaître. Il ne se pensait pas capable de l'effacer de cette façon. Apparemment, son passé semble douloureux, tout comme le sien, finalement. Sam est soudainement très neutre et ça le perturbe un peu, il n'a pas l'habitude de la voir comme ça. Alors, il n'ose même pas la brusquer et préfère lui-aussi changer de sujet. Il n'a pas envie de voir disparaître son sourire. Quelques secondes plus tard, elle retrouve enfin le sourire. Ryan est rassuré, il n'a pas eu besoin de faire quelque chose pour raviver la flamme d'une joie de vivre lisible sur ses lèvres.

Comme il s'en doute un peu, il n'a pas le droit d'avoir de nouveaux macarons gratuits. C'est normal, elle doit faire son commerce et Ryan aurait réagit de la même façon qu'elle. Il la comprend. Alors, sans attendre, il commence à tâter ses poches à la recherche de dollars. Il sort de sa poche un billet de 10 dollars. Ca fait beaucoup pour des macarons, mais il a envie de tous les goûter. Le billet était froissé, il venait de le récupérer en effectuant des réparations. Autant dire qu'il n'a pas le temps d'en profiter, il a envie de profiter des macarons de la jeune femme. Il lui pose sur la table et lui souffle : Prends moi ce que tu veux. C'était bien la première fois qu'il s'ouvre complètement à elle, allant même à lui faire comprendre qu'il va rester encore un moment ici, à bouffer tous les macarons du coin s'il le faut. Mais pour le moment, elle n'est pas agaçante alors il n'a aucune raison de partir.  Il préfère traîner ici, en plus, il y a la clim, c'est le luxe ! Ryan termine enfin ses langues de chat en les trempant dans son café. Il avait presque fini et même s'il est quand même assez bavard avec elle. Oui, comparé à elle, c'est clair qu'il ne parle pas beaucoup mais il n'a jamais été un grand parleur. Il aime les petites conversations dans un sens, c'est-à-dire qu'il aime écouter mais pas forcement parler.. Il est bien tombé avec elle, elle ne semble pas vouloir se taire tout de suite.

Sam finit par lui expliquer que son passé doit faire peur aux autres habitants de cette ville. C'est vrai que ce n'est franchement pas glorieux de revenir et de devenir un taulard pour cette ville. Seulement, par peur, ils ont commencé à inventer tout et n'importe quoi. Il n'a tué personne, il ne fait pas de mal à une mouche alors.. Trouver sa place.. Il n'en est pas si sûr. Ouais, ils ont peur sans savoir pourquoi j'suis allé en taule. Ils flippent pour rien... Les habitants ne savent même pas qu'il est allé en prison par erreur. Mais bon, il n'a pas envie de se justifier, il a bien trop peur qu'on ne le croit pas. Alors, tant pis.

Ils en viennent à évoquer la rumeur de Sam. Il n'est pas surpris de l'entendre dire cela. En même temps quand on la voit comme ça.. (a). Et lui, de son côté, en criant un peu, il dit haut et fort qu'il est père. Ryan plonge ses yeux clairs dans les siens quand elle lui demande si c'est vrai ou non. Sans attendre, il lui souffle : A toi de me le dire.. Il voulait vraiment savoir ce qu'elle pensait sur son compte, si elle pensait qu'il était capable d'être responsable d'un enfant ou non. Si elle répond non, il ne sera pas vexé, il sait déjà qu'il a du mal à s’occuper de lui-même alors d'un gosse, c'est bien pire que ça. Ryan cherche à rester dans son regard, histoire de percevoir quelque chose à l'intérieur, comme si, il essayait d'entendre ses pensées..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Sam 20 Juil - 14:29

Quand il est question de Los Angeles, Samantha perd instantanément son joli sourire. Elle n’affiche pas un air triste non plus, mais il est clair, sur son visage, que cette conversation l’enchante beaucoup moins. Cette ville lui rappelle de douloureux souvenirs, et la rouquine ne compte pas s’y installer de nouveau un jour. De toute manière, la question ne se pose pas puisqu’elle se sent bien à Shady Cove, et qu’elle tient à rester auprès de son frère. Elle ne se voit pas vivre loin de lui. Sur ce point, donc, Ryan et elle sont très différents, puisqu’ils ne partagent pas du tout le même avis sur la question. Et, en réaction, le réparateur choisit de ne pas poursuivre la discussion, ce qui arrange beaucoup la pâtissière pour tout dire… ! Son expression assez neutre laisse de nouveau place à un sourire. Elle ne veut pas se plomber le moral pour si peu, d’autant que Los Angeles appartient au passé pour elle.

Gentiment, elle explique ensuite à Ryan qu’elle peut difficilement lui offrir d’autres macarons. Ses patrons l’autorisent bien sûr - tant que cela n’arrive pas souvent - à offrir des petites choses à ses clients mais là, en l’occurrence, c’est un peu contraignant, puisqu’elle n’a pas eu beaucoup de clients aujourd’hui et qu’elle ne voudrait pas avoir un trou monstre dans la caisse. Par chance, Ryan se montre immédiatement compréhensif. Il ne souhaite visiblement pas la mettre dans l’embarras. D’ailleurs, il se met rapidement à tâter ses poches à la recherche d’argent. Quand il lui pose un billet de 10 dollars sur la table, Sam le serre entre ses doigts et sourit. Ça fait effectivement beaucoup de macarons, et on peut dire que ça lui fait plaisir. La pâtissière n’est donc pas si nulle que ça (a) Et puis, elle est contente, aussi, qu’un client tienne à goûter les nouveautés en vitrine, plutôt que de s’en tenir à des classiques. Oh, bien sûr, il n’a pas renoncé à ses langues de chat non plus, mais au moins, il ne refuse pas complètement le changement. Sans tarder, la rouquine se lève, pour aller faire un tour derrière le comptoir. Elle prend une petite boite en carton qu’elle remplit de macarons, n’hésitant pas à y mettre des parfums très différents, pour que l’homme puisse goûter à tout. Lorsqu’elle revient à sa table, elle dispose la boite à côté de lui, en prenant soin de lui rendre la monnaie, soit soixante-dix cents en tout, qu’elle pose à côté sur la table. Elle reprend place ensuite, en soufflant : Et voilà pour vous Monsieur Perkins ! en esquissant un beau sourire, encore, espérant tout au fond d’elle que ces petites pâtisseries lui plairont.

La conversation reprend autour de Shady Cove, et de ses habitants. Sam reste positive, et tente de faire comprendre à Ryan qu’il trouvera sa place, s’il en a la patience. L’homme s'attarde sur la peur que doivent ressentir ses voisins à le côtoyer. Là-dessus, la jeune fille acquiesce : Tu sais, même s’ils en parlent beaucoup, c’est pas ce que tu as fait ou ce que tu n’as pas fait qui leur font peur ou qui les inquiète. C’est la différence qui les effraie, quelle qu’elle soit. Ils sont coincés dans cette ville depuis toujours pour la plupart. Le changement leur fait peur. Tout ce qui « dépasse du cadre », ça les inquiète, tu vois ce que je veux dire ? C’est pour ça qu’ils ont besoin de temps, pour s’adapter. Faut que tu sois patient… Souffle-t-elle, en esquissant un petit sourire qui se veut bienveillant. Toutes les petites villes sont construites sur le même principe. Les gens s’y côtoient depuis des années, ont leurs habitudes. Ils vont tenter de repousser tout ce qui peut les chambouler, même rien qu’un peu. C’est une réaction assez humaine à dire vrai.

Quand il est question de la dernière rumeur en date, et que Ryan plonge ses yeux clairs dans les siens, Samantha ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire amusé. Il veut savoir ce qu’elle en pense, de ce qu’on raconte sur Rose Levine et lui. Malicieuse, la pâtissière prend le temps de la réflexion, en se mordant la lèvre inférieure. C’est peut-être la première fois qu’il la regarde avec tant d’insistance, mais cela ne l’impressionne pas, au contraire. Son attitude presque provocante met un peu d’action, ce qui ne peut que plaire à Samantha. Mmmh… Je pense que si c’était vrai, tu n’agirais pas de manière si désinvolte (a) Explique-t-elle, avant de ponctuer sa phrase d'un petit geste tout mignon, puisqu’elle vient doucement appuyer sur le nez du réparateur avec le bout de son index avant d’éclater de rire. Ce n’est pas tant la rumeur qu’elle juge improbable, non, c’est plutôt l’attitude de Ryan qui l’a mise sur la piste. Il ne parlerait pas d’une chose si sérieuse avec tant de détachement s’il était réellement le père de l’enfant de Rose.

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Sam 20 Juil - 15:33

Envoyant son sourire disparaître, Ryan décide de ne pas continuer sur ce sujet. Il aurait pu faire son petit curieux et lui demander d'autres renseignements, mais il faut dire qu'elle a l'air bien embêté par le sujet et lui, tout ce qu'il cherche, c'est de retrouver son sourire, il ne la connaît pas différemment. Heureusement, quelques secondes plus tard, son sourire revient. Elle n'a pas connu la même ville que lui, on dirait. Là-bas, il y vivait la nuit, il jouait tout le temps avec l'argent. Il était riche, il rencontrait de grandes personnes, il pouvait passer des nuits de luxes. Mais voilà, c'est une ville qui n'aime pas tellement les personnes qui lui sont inconnues. Et Ryan était inconnu pour eux. Il était intelligent, il gagnait à tout. Sauf qu'il a réussit à se faire piéger. Mais pour lui, il a presque oublié cette épisode, il ne cherche pas à se venger, bien au contraire. Il estime que c'est beaucoup plus intelligent de repartir à zéro dans une nouvelle ville. Il ne sait pas vraiment ce qui l'a poussé à venir sur Shady Cove, il n'y connaissait personne. Pus tard, oui il se liera d'amitié avec le maire, mais avant, il n'y avait personne.

Ryan, pour lui faire un peu plaisir et pour qu'elle retrouve vite le sourire, il lui tend un billet de 10 dollars pour qu'elle choisisse les macarons qu'elle souhaite lui faire goûter. C'est vrai, c'est beaucoup de macarons, mais lui, il a envie de tous les goûters, quitte à en avoir mal au ventre. Ryan ne la suit pas des yeux, il la laisse partir derrière le comptoir pour qu'elle remplisse sa petite boîte de macarons. Elle revient quelques minutes plus tard avec beaucoup de macarons. Il range rapidement la monnaie qu'elle lui rend et il finit par regarder, avec beaucoup de gourmandises, les petits macarons de la jeune femme. Au moins, même si elle n'avait personne dans son salon, il a, au moins commandé, pour deux personnes XD A son arrivé, elle l'appelle « Monsieur Perkins ».. Ca l'agace un peu, il n'aime pas qu'on le nomme ainsi alors, naturellement, il lui souffle : Ryan, ça suffira.. La jeune femme se rassoit devant lui et Ryan termine sa tasse de café, il ne lui reste plus qu'à manger les petites pâtisseries de la jolie rouquine. Au départ, il hésite, il ne connaît pas les goûts, il fait seulement des déductions en regardant les différentes couleurs des macarons. Il en mange un et ferme automatiquement les yeux en sentant le nouveau parfum dans sa bouche. Ils sont bons. En les rouvrant, il finit par pousser la boîte vers elle pour qu'elle en prenne un aussi. Décidément, il fait des efforts vers elle.

La conversation est quand même bien sérieuse puisqu'ils évoquent la réputation du jeune homme. C'est vrai que ce n'est pas du tout glorieux. C'est même pire puisqu'il vient de sortir de prison. Les gens ne sont même pas au courant de ce qu'il a fait mais pourtant, ils sont là, à le juger pour ce qu'il n'a pas fait. C'est dommage pour eux, lui, ça l'épuise. Ryan hoche la tête pour lui faire comprendre que oui, il est d'accord avec elle. Ils ont peur de ce qui ne connaissent pas. J'suis pas patient.. C'est en pensant à ça qu'il se dit autre chose dans sa tête de réparateur. Je dépasse peut-être « du cadre » mais ça ne t'as pas empêcher de venir m'embêter dès le premier jour.. Pourquoi t'es différente avec moi alors ? Pour la première fois, il voulait avoir des réponses à ses agissements. C'est vrai, elle agissait en faisant exactement tout l'inverse des habitants de cette ville et ça le perturbe un peu. Ryan plonge son regard dans le sien, il ne la lâche plus et c'est bien la première fois qu'il fait ça. Elle n'a pas peur et ça lui plaît. Elle prend des risques, et il adore. Ryan lui demande ce qu'elle pense de sa rumeur sur le fait qu'il est peut-être père. C'est complètement faux mais il s'en amuse. A sa réponse, Ryan sourit, un sourire amusé. C'est vrai qu'il ne peut pas agir de cette façon si c'était vraiment vraie. La jeune femme vient appuyer son index sur son nez. Par réflexe, il se recule tout de suite, pas habitué qu'elle ait ce genre de geste avec lui et attrape son doigt avec un sourire malicieux. T'es décidément très folle (a). Lui fait savoir Ryan avec un autre sourire amusé.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Sam 20 Juil - 16:00

Samantha préfère ne pas évoquer Los Angeles, et encore moins les souvenirs qui s’y rattachent. Elle n’aime pas cet endroit, il ne lui a rien apporté, si ce n’est que des ennuis. C’est pourtant là-bas que vivent sa grand-mère, et sa mère, mais ça fait bien longtemps qu’elle n’a plus le moindre contact avec cette dernière. Sa famille, elle se résume à Ben désormais, et il vit à Shady Cove. Elle n’envisage donc pas de s’installer ailleurs, et est plutôt soulagée que le réparateur ne cherche pas à creuser davantage le sujet, ou à la faire parler. Elle l’aime bien, il fait partie de ses clients préférés, mais pour autant, elle ne se voit pas lui raconter toute sa vie comme ça, là, maintenant, de but-en-blanc. La rouquine est une personne extrêmement optimiste, parfois complètement excentrique, mais il n’empêche qu’elle ne s’ouvre pas si facilement quand il s’agit des blessures du passé. Il lui faut tout de même un peu de temps pour ce genre de choses.

Puis la rouquine disparaît, le temps de lui préparer les macarons qui correspondent à la somme qu’il lui a donnée. Ça en fait pas mal, suffisamment en tout cas pour goûter l’ensemble des goûts proposés. Et, en les lui rapportant, la jeune fille ne passe pas à côté de l’air gourmand qu’il affiche soudainement devant tous ces petits gâteaux miniatures. Il ne lui a pas dit à haute voix qu’il les avait trouvés bons, il ne lui a pas fait le moindre petit compliment, et pourtant, la pâtissière est ravie. Elle ne perd pas son sourire quand il la recadre en lui demandant de l’appeler « Ryan ». Oh, je plaisantais allez ! Lance-t-elle, en affichant une mine amusée. Elle l’a appelé ainsi pour la forme, mais en vérité, elle se contenterait bien sûr de son prénom. Et puis l’homme termine son café, et commence à piocher dans les macarons. Il aurait très bien pu les garder pour plus tard, mais ils semblent lui faire envie. Et, en le voyant fermer les yeux en sentant le parfum du macaron qu’il a choisi se déployer dans sa bouche, Sam se sent flattée. Il ne dit pas un mot, mais elle sait que ça lui plaît et c’est l’essentiel. Elle est tout de même surprise quand il tend la boite vers elle, comme pour l’inviter à se servir. C’est une attention très gentille, signe encore qu’il n’est pas que l’homme grincheux qu’il veut bien montrer aux gens du coin. Merci… Souffle-t-elle, avant d’ajouter : Mais ce sont les tiens, et puis je me gave suffisamment en les préparant XD Si je commence à piquer ce que je vends à mes clients, c’est plus des fesses que je vais avoir, c’est deux énormes pastèques (a) Samantha se met aussitôt à rire. Elle est touchée par la gentillesse dont il fait preuve avec elle, mais elle ne tient pas à abuser. En vérité, elle ne fait pas tellement attention à ce qu’elle mange - ce n’est pas une fille complexée - mais elle considère qu’il les a payés et qu’elle n’a pas à se servir dedans. Et puis, ils ont l’air de lui plaire ! Et elle veut qu’il en profite.

La discussion qui suit est beaucoup plus sérieuse, mais néanmoins passionnante. Samantha est contente de savoir ce qui cloche du côté de Ryan, et ce qui l’ennuie à Shady Cove. Elle essaie de se montrer très positive, et de le rassurer. A ses dires, l’homme acquiesce, comme s’il comprenait, mais lui fait savoir qu’il n’est pas patient. Samantha renchérit aussitôt là-dessus : Tu pourrais partir ! Lance-t-elle, avant d’ajouter, pour ne pas qu’il y ait de malentendu : J’veux dire, pas définitivement… Juste le temps d’un week-end par exemple, pour te changer les idées. San Francisco, Seattle… C’est pas si loin ! Même Las Vegas si tu prends l’avion, ça se fait vite fait. Tu peux partir avec un pote pour diviser les frais par deux et tu décompresses un peu ! Lance-t-elle, en haussant les épaules, comme si c’était une évidence. Après tout, Ryan n’est pas obligé de passer l’ensemble de ses week-ends dans le coin. Il peut s’absenter de temps à autre, et profiter un peu des grandes villes qui se situent aux alentours, pour lâcher prise. Et puis, l’homme lui pose une question très directe sur ses agissements, à elle. De nouveau, Sam hausse les épaules, l’air désinvolte. Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle agit de la sorte. C’est comme ça qu’elle est, c’est tout ! Elle affiche une petite moue, avant de lui répondre : J’en sais rien. C’est peut-être parce que je suis complètement dingue ? A nouveau, elle se met à rire. Peut-être que c’est la véritable explication, peut-être que non. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle a peut-être l’esprit un peu plus ouvert en comparaison des gens qui vivent enfermés dans cette ville depuis des années, et qui se mettent des œillères.

Et puis, à la question de Ryan sur les rumeurs qui courent sur son compte, et alors qu’il la provoque du regard, Samantha se met à rire et lui explique que c’est son comportement qui l’a mise sur la voie. Elle ne pense pas qu’il soit le père de l’enfant de Rose Levine. Et pour appuyer ses propos, elle vient doucement faire pression sur le bout du nez du réparateur, dans un rire. Ce dernier esquisse un sourire amusé. Un vrai sourire, sincère. Un sourire qui lui va bien. Mais il recule bien vite, et la traite de folle. Sam en rigole, et demande, en constatant qu’il n’a pas lâché son doigt : Tu comptes me le rendre bientôt ? (a)

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Sam 20 Juil - 18:00

Ryan est peut-être un peu curieux, mais là, pour le coup, il ne cherche pas à savoir ce qui a fait fuir la jeune femme de sa ville préférée. Il est persuadé que s'il l'emmenait là-bas, le temps d'un week end, il serait bien capable de lui montrer les bons aspects de cette ville. Mais bon, ils n'en sont pas du tout là XD. Ryan lui donne un billet pour qu'elle aille chercher des nouveaux macarons. Il savait très bien que ça allait lui rendre un peu le sourire, il n'a pas envie qu'elle soit démoralisée par ça. Le passé appartient au passé, il faut passer à autre chose, même si la ville des anges lui manque au jour d'aujourd'hui. Il y pense tous les jours, sa vie était là-bas, il avait rencontré de bonnes personnes, il se sentait bien, il se sentait vivre. Mais voilà, Shady Cove a quand même des bons côtés pour lui, il ne peut plus être faible face à ses addictions puisqu'ici, il ne peut même pas jouer avec son argent. Bien au contraire, il cherche à en gagner en travaillant, lui, qui n'a jamais eu de métier. Il a juste appris avec le temps, en regardant, en étant formé par la rue. C'est comme ça qu'il a apprit à réparer sa première voiture, à voler sa première moto aussi.. Bref, il en a fait des conneries mais honnêtement, il ne regrette rien. Enfin bon, là, il est dans le salon de thé avec la jolie rouquine qui n'arrête pas de l'embêter mais pour tout dire, ça commence à lui plaire, il la laisse faire en fait.

Seulement, il n'aime pas « Perkins ». Son nom de famille, il avait essayé de le changer, tout ce qui se ralliait à son père, il voulait le changer. Mais à chaque fois qu'il faisait la démarche pour changer de nom, il changeait de ville quelques semaines plus tard, donc ça ne servait à rien. Ryan ne sourit pas quand elle lui dit qu'elle plaisantait. Chaque personne a des sujets qui sont redoutés. Lui, c'est sa famille, et « Monsieur Perkins », ça lui rappelle son père.. Ryan décide de ne rien dire, il risque de devenir agacé par ça. Il préfère s'occuper de ses petits macarons qui venaient d'arriver devant ses yeux. Il en prend un et ferme les yeux pour profiter tranquillement du macaron. Ils sont vraiment bons, elle fait du bon boulot. Et parce qu'il en a envie, il finit par lui pousser la boîte en face d'elle pour qu'elle en prenne aussi un. Sauf que, même si elle lui dit merci, elle ne fit rien, elle n'en prend pas. Alors, il repousse avec son doigt avant de lui rajouter : Fais comme si je n'étais pas un client, juste quelqu'un qui t'invite à sa table et qui t'offre des macarons. Ryan voulait vraiment qu'elle en prenne au moins un. Bon, il ne va pas la forcer à manger mais quand même. Elle peut au moins lui faire plaisir, non ? (a). Et puis, elle lui fait savoir que ses fesses vont devenir énormes. Ah, les femmes et leurs fesses.. Elles ont toujours un mot à dire. Crois moi, il faut plus qu'un macaron pour te faire grossir ! Ryan n'a pas envie de la rassurer sur ses fesses, parce que c'est vrai, elle n'a rien à craindre là-dessus, elle est plutôt bien foutue alors.. Mais bon, lui il n'aime pas faire des compliments et il n'aime pas rassurer quelqu'un sur son physique, alors il préfère ne rien ajouter d'autre.

Ryan lui explique qu'il n'est pas patient et qu'il a besoin de partir de temps en temps. Elle, elle lui dit qu'il pourrait partir le week end, loin de Shady Cove. C'est peut-être une bonne idée mais il n'a pas assez d'argent pour prendre l'avion juste pour deux jours. Lui, s'il part, c'est pour toujours. Il n'aime pas revenir sur ses pas. J'sais pas faire ça. Si je me barre, c'est pour toujours. J'aime pas revenir, surtout ici, ça démoralise. T'imagine, tu passes un week-end de rêve et bam, le lundi, tu reviens dans la merde. Non, sérieusement, si je dois partir, c'est au moins pour un mois, minimum. Mais de toute façon, c'est pas dans mes projets, pas assez d'argent pour ça. Et puis, faut pas oublier, je risque de te manquer, donc nan (a). Ryan commence enfin à sourire, un sourire amusé, il commence vraiment à se détendre avec elle, ça devient beaucoup plus simple. Ryan hoche positivement la tête quand elle annonce qu'elle doit vraiment être folle. Et c'est le cas. Merci d'être folle alors.. Lui souffle Ryan avant de plonger ses yeux dans les siens. Il n'a jamais fait ça avant mais franchement, ça lui plaît.

Ils commencent à parler sur sa réputation. Elle eut un geste mignon vers lui et lui par réflexe, il avait choper doucement son doigt et s'était reculé. Il souriait, amusé par la situation. Quand elle lui demande s'il va lui rendre ou non, Ryan lui souffle : Seulement si tu manges un macaron.. Ryan attrape un macaron avec son autre main et finit par le lui tendre pour qu'elle le prenne.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Dim 21 Juil - 13:05

Tout comme Ryan n’a pas insisté pour en savoir un peu plus sur son passé, la jeune fille, elle, ne cherche pas à savoir pourquoi il ne veut pas qu’elle l’appelle par son nom de famille. Elle respecte ça, et ne veut pas, de toute manière, que la conversation et l’ambiance soient plombées. Ce serait trop dommage à ses yeux, d’autant qu’elle a toujours voulu se rapprocher du réparateur, et apprendre à mieux le connaître. Elle savait qu’elle ne serait pas déçue, que derrière cette carrure imposante et ce passé sombre se cachait un homme intéressant. D’ailleurs, elle s’amuse de le découvrir si serviable, voire même tout à fait agréable et gentil par moment. Il en arrive même jusqu’à lui proposer de prendre un macaron parmi ceux qu’il vient d’acheter. Avec le sourire, comme toujours, Sam décline gentiment la proposition. Cette histoire de ligne n’est qu’une excuse - car la rouquine ne fait pas de régime particulier - elle veut surtout éviter de profiter de quelque chose qu’il a, à la base, achetés pour lui. Mais, comme il fallait s’y attendre, le réparateur se montre obstiné, insistant pour qu’elle se serve malgré tout. La jeune fille ne se sépare pas de son beau sourire. Elle n’en dira rien, mais elle est touchée par ses attentions, signe qu’il n’est pas aussi bourru qu’il veut bien le laisser croire en règle générale. Si tu me laisses en manger un, tu ne pourras pas goûter tous les parfums ! Explique Sam, toujours sans y toucher, avant de sourire quand il évoque lui-même ses fesses pour finir XD C’est vrai qu’il marque un point : ce n’est pas un seul petit macaron qui devrait changer la donne et la faire devenir obèse.

Et puis, quand il est question très sérieusement de Shady Cove, Samantha essaie de conseiller le jeune homme du mieux possible, l’invitant à faire preuve de patience, lui disant qu’il finira bien par trouver sa place. Ryan ne semble pas convaincu, alors elle essaie de trouver une autre solution, et l’invite à partir, le temps d’un week-end. Mais encore une fois, l’homme à quelque chose à redire (a) Cela dit, Sam a de la suite dans les idées elle-aussi, et ne tarde pas à reprendre la parole, toujours autour de ce même sujet, et avec le sourire, puisqu’il a insinué qu’il pourrait lui manquer : T’as qu’à partir avec moi ! Tu feras une pierre deux coups, comme ça tu me manqueras pas, et moi je serai là pour te ramener à la fin du week-end ! S’exclame-t-elle, comme s’il s’agissait de l’idée la plus brillante du siècle, avant de pouffer de rire. Elle ne se prend pas véritablement au sérieux, sachant pertinemment que Ryan ne pourra pas la supporter deux jours entiers, et qu’ils ne se connaissent sans doute suffisamment pas pour faire ce genre de choses ensemble.

Quoi qu’il en soit, plus les minutes passent, et plus le réparateur semble retrouver le sourire, ce que Sam vit comme une véritable victoire. Elle est contente de le voir plus détendu et aussi, et surtout, nettement moins grincheux que lors de son arrivée dans le salon de thé (a) A sa question, assez personnelle il est vrai, la rouquine n’a pas vraiment de réponse à lui fournir. Elle a toujours eu l’esprit ouvert, et c’est peut-être ce qui la pousse à se comporter de cette manière avec Ryan. Quand ce dernier vient à la remercier, la rouquine est franchement étonnée. Elle ne s’attendait pas à un tel commentaire de sa part, d’autant que cela la rassure complètement sur son comportement avec lui, qu’elle craignait qu’il trouve inapproprié la plupart du temps. Alors Sam vient le fixer droit dans les yeux également, et lui donne réponse sans tarder : Pas de quoi me remercier, c’est un plaisir ! Lance-t-elle, avant de partir à rire, et de refaire rapidement la folle ensuite. Déduisant grâce à son attitude qu’il n’est pas le père de l’enfant de Rose Levine, la pâtissière vient appuyer sur le bout du nez du réparateur avec son index, qu’il s’empresse d’attraper ensuite. Malin, Ryan en profite pour lui imposer un chantage : elle doit manger un macaron pour récupérer son doigt. Riant comme une gamine, Samantha se mord la lèvre en le voyant lui tendre un des petits gâteaux pour qu’elle le prenne. Seulement, ce n’est pas sa main libre qu’elle utilise pour ce faire, non (a) La rouquine se penche soudainement et attrape le macaron entre ses lèvres, avant de l’engloutir en riant XD Un déliche ! Lance-t-elle la bouche pleine, avant d’essayer de récupérer son doigt, en tirant dessus pour le libérer : Allez, t’avais promis XD Demande-t-elle, avant d’avaler une bonne fois pour toute le macaron qu’il lui avait donné. Goût citron, de quoi vous réveiller les papilles !

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Dim 21 Juil - 13:38

Finalement, tous les deux ne veulent pas plomber l'ambiance et évitent les sujets qui sont bien embêtants pour eux. Il s'agit du passé. Pour lui, son nom de famille lui rappelle tout simplement son père et c'est un souvenir bien désagréable pour lui. Elle, de son côté, c'est la ville de Los Angeles qui provoque en elle, un certain malaise. Heureusement, ils en restent là. Ils ne sont peut-être pas assez proches pour se confier, pour ressasser le passé. Il est bien content de passer à autre chose. D'ailleurs, Ryan vient de goûter un macaron de la jolie rouquine. Mais la voyant en face de lui, il pousse légèrement la boîte dans le but de partager, tout simplement. Heureusement que Ryan ne se vexe pas facilement, non, bien au contraire, il préfère insister, persister et pousse une nouvelle fois la boîte. Ryan pose son regard sur elle comme pour lui montrer qu'il insistait vraiment pour ça. Sam finit par lui dire qu'il ne va pas pouvoir goûter à tous les parfums si elle en prend un. En entendant cette réponse, il secoue la tête en soufflant, décidément, cette fille raconte n'importe quoi pour le laisser goûter à tout. Ryan continue de poser son regard sur elle avant de lui souffler : Je pense que je vais avoir mal au ventre avant de pouvoir tout manger. C'est pas grave, comme ça, j'aurais une nouvelle raison de venir ici pour goûter ceux que je n'ai pas pu manger aujourd'hui.

Plus le temps avance, plus, il se sent bien avec elle. C'est vrai, qu'au départ, quand il venait de débarquer dans cette ville, c'était assez dur de supporter quelqu'un qui colle beaucoup, Et puis, à l'époque, il était beaucoup plus de mauvaise humeur et plus désagréable aussi. Heureusement, il se détend de plus en plus parce qu'il commence à connaître cette ville, il n'est plus nouveau et ça passe plus facilement. C'est bien pour ça que, là, maintenant, il n'est pas agacé par la présence de le jolie rouquine, bien au contraire. Mais l'idée de partir un week-end avec elle, ça le rendrait fou.. Elle est bien trop tarée pour lui, en fait (a). Cette idée est l'idée de Sam qui vient de l’énoncer en face de lui. Bah, oui, un week-end, tous les deux.. Quelle bonne idée.. >< Ils ne se connaissent pas vraiment et lui, il n'hésiterait pas à l'abandonner dans une rue pour qu'elle se perde (a). Non, quand même pas, mais il ne supporterait, peut-être, pas de passer un week-end entier avec la rouquine, il n'est pas suicidaire. Sam finit par rire, ce qui lui montre qu'elle n'est pas sérieuse, heureusement pour lui. Mais voilà, lui, ça le fait sourire, ils ont un caractère tellement différent que ça pourrait partir en cacahuète en quelques heures.. Arrêtes, tu sais très bien qu'on pourrait pas se supporter. Même une heure, on se supporterait pas. Faut mieux pas essayer. Souffle Ryan avant d'attraper un nouveau macaron, ils sont délicieux mais il a peur de finir malade avec toutes ces sucreries.

Ryan finit carrément par la remercier d'être folle. Il en avait assez d'être fui par des personnes qui n'ont pas conscience de son passé. Elle, elle a fait tout l'inverse. Et même si c'était assez difficile de la supporter au départ, Ryan commence à être beaucoup plus détendu avec elle. Et bah, il lui aura fallu un an et un esprit moins ronchon pour penser que ce moment, qui passe avec elle, est vraiment agréable. Même s'il la remercie, elle continue de se marrer comme une folle. Mais bon, si elle ne se marre plus, il serait bien triste. D'ailleurs, quand il a vu son air neutre de tout à l'heure, quand ils ont évoqué L.A, il est devenu soudainement triste de ne plus voir son sourire, de ne plus entendre son rire. Alors, il préfère aisément la laisser rire, ça lui fait du bien, finalement. Ryan lui fait du chantage, il lui rend son doigt seulement si elle mange un des macarons. Il lui sourit et lui tend le fameux macaron. Elle, elle se penche vers ses doigts pour l'attraper avec ses lèvres. Il est agréablement surpris par cette initiative et ça le retourne complètement. Son cœur s'est carrément balancé dans son torse. Alors que, franchement, il n'y a pas à se sentir comme ça, il ne s'est rien passé. Mais la voir se pencher pour attraper le macaron avec ses lèvres.. C'est woow. C'est la première fois qu'il commence à la voir d'une autre manière. Il est un peu perturbé et oublie de lui rendre son doigt. Avec un sourire, il se recule et finit par couper tout contact avec elle. Il lui souffle : Parle pas la bouche pleine XD C'est quoi le parfum alors ?

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samantha Davis
• Apprentie pâtissière •

• Apprentie pâtissière •
Messages : 1645
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Dim 21 Juil - 18:47

Samantha est du genre à éviter les sujets qui fâchent. Elle n’aime pas trop se montrer sérieuse, ou s’ouvrir quant à son passé. En fait, c’est peut-être une attitude assez lâche, mais elle préfère toujours se focaliser sur le positif, et écarter les mauvaises choses. Ça lui permet de sourire, de raconter des bêtises, des domaines dans lesquels elle se sent bien plus à l’aise. Peut-être qu’un jour Ryan et elle seront capables d’aborder ensemble des sujets plus profonds, mais ce n’est pas au programme aujourd’hui. Ils semblent tous deux vouloir se changer les idées, et c’est bien pour ça d’ailleurs que la pâtissière est venue parler à son client au premier abord. Elle n’est pas mécontente de l’avoir fait d’ailleurs, passant avec lui, à sa table, un excellent moment. Elle l’entrevoit sous bien d’autres angles, et les facettes de sa personnalité qu’elle découvre aujourd’hui lui plaisent plus les unes que les autres. D’ailleurs, la réponse qu’il lui fait ensuite ne manque pas de charmer une fois de plus la rouquine. Elle sourit, pour ne pas changer ! Tu n’es pas obligé de tout manger tout de suite espèce de morfal ! XD Lance-t-elle, avant de poursuivre : Et puis t’as pas besoin d’une raison pour revenir ici, tu en as déjà une toute trouvée : me rendre visite ! La rouquine ne manque pas d’afficher un sourire plus grand encore. Elle est sérieuse, et il n’a pas intérêt à disparaître de la circulation pendant de longues semaines une fois de plus (a)

Lorsqu’elle lui propose de passer un week-end en sa compagnie, la rouquine se met rapidement à rire ensuite. Elle sait bien qu’elle ne doit pas se prendre au sérieux, parce qu’ils ne se connaissent pas suffisamment pour ça, parce que ce serait précipité, mais aussi parce que leurs caractères ne sont peut-être pas compatibles sur la durée (a) D’ailleurs c’est bien ce que le réparateur lui fait comprendre par la suite. Dis plutôt que c’est toi qui pourrais pas me supporter, oui XD Répond Sam, en riant une fois de plus. Elle est persuadée que de son côté, la présence de Ryan ne la dérangerait pas. Dans le sens inverse, par contre, c’est là que ça pourrait coincer (a) Fatigué par sa bonne humeur constante, le réparateur serait tout à fait capable de l’enfermer dans le coffre pour le restant du trajet par exemple, ou de l’abandonner au bord de la route, au milieu de nulle part ! Cela dit, elle tient à rectifier un petit détail, après avoir jeté un coup d’œil à l’horloge fixée au-dessus du comptoir… Et elle le fait en esquissant un petit sourire amusé : Et au fait, ça va bientôt faire une heure que t’es là, et t'as pas encore des envies de meurtre il me semble (a)

La conversation est de nouveau très légère entre eux deux. Ryan confirme qu’elle est folle, et la remercie même pour ça, mais Samantha lui fait comprendre que ce n’est pas une chose sur laquelle elle a une quelconque maîtrise. C’est son tempérament. Elle aime la diversité, c’est, à ses yeux, ce qui fait la richesse de ce monde. Et puis, des fois, elle suit son instinct, tout bêtement, et en Ryan, elle avait vu quelque chose à exploiter. Aujourd’hui, elle réalise vraiment qu’elle ne s’était pas trompée. C’est un homme plein d’humour finalement, très malin, taquin, même… ! Il fait parfois, aussi, dans la provocation. Et même s’il ne l’admettra probablement pas, Sam a vraiment l’impression qu’il y a un grain de folie chez lui. D’ailleurs, le voilà qui se met à lui faire du chantage, l’incitant à avaler un macaron pour pouvoir récupérer son doigt. Alors, quand il lui tend la pâtisserie, Samantha ne prend pas la peine de réfléchir, non, elle fait preuve de spontanéité, et se penche pour piquer le gâteau entre ses doigts, le prenant entre ses lèvres avant de l’engouffrer dans sa bouche en riant. Amusée, elle ne fait pas franchement attention au trouble de Ryan, d’autant qu’il esquisse finalement un sourire (ce qui lui fait plaisir à dire vrai). Après un petit temps de réaction nécessaire, et surtout parce qu’elle l’a relancé, il finit tout de même par la « libérer ». Oui chef o/ Lance-t-elle, quand il lui demande de ne pas parler la bouche pleine, et après avoir pris soin d’avaler la bouchée bien sûr (a) Elle lui répond, sans le quitter du regard : Citron ! Un de mes préférés, le parfum explose en bouche, j’adore ! Explique-t-elle, toujours avec son éternel enthousiasme, avant de passer sa langue sur ses lèvres, pour s'assurer qu'elle ne s'en est pas mise plein partout...!

______________________________________________________________________________

“ I'm just a girl, all pretty and petite, so don't let me have any rights ” - I've had it up to here!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé] Dim 21 Juil - 19:15

Finalement, Ryan est bien content d'être passé par là pour se détendre et pour se rafraîchir. Il n'y a pas à dire, il commence vraiment à se sentir à l'aise. Et ce, même s'ils viennent de passer par un sujet assez délicat. Heureusement, ils ont l'intelligence de passer à autre chose. Ryan est bien content d'ailleurs et puis, elle aussi, elle semble reprendre son sourire et son rire, c'est l'essentiel. Ryan goûte à ses macarons. Il voulait un peu lui faire plaisir, il ne sait pas pourquoi mais quand il a vu son visage assez neutre, il s'est senti un peu mal, il ressent comme le besoin de la voir sourire encore et toujours. C'est peut-être un peu égoïste mais pour qu'il se sente bien, il a besoin de la voir comme ça. Il ne supporterait pas qu'elle devienne triste d'un coup. En entendant lui dire qu'il a une raison de venir dans son salon et que cette raison, c'est d'elle dont il s'agit, Ryan ne peut s'empêcher de secouer la tête en gardant son sourire sur ses lèvres. Il ne pense pas qu'il est obligé de venir dans ce salon pour la voir. Cette ville est tellement petite qu'il doit être bien facile de la croiser dans les rues. Ah ! Parce que tu penses que j'vais te voir seulement ici ? Nan, nan, c'est trop petit ici. Si je veux, je peux te croiser facilement en ville. Ryan venait de lui expliquer qu'il trouvait cette ville bien trop petite pour lui et c'est bien pour ça qu'il ne serait même pas étonné de la croiser par hasard. C'est facile le hasard ici. (a).

Et puis, la rouquine vient d'avoir une brillante idée. Enfin, brillante.. C'est un grand mot puisqu'elle n'est pas sérieuse et qu'il refuserait automatiquement. Il ne la connaît pas et il ne trouve pas que c'est adéquate de partir comme ça, pour deux jours, avec elle. Il péterait certainement un câble à force de la voir sourire. Ryan est tellement abîmé par la vie qu'il ne pourrait pas supporter sourire tout le temps. Il est comme ça, même s'il aime son sourire, parfois, il a besoin de le fuir un peu Il n'est, tout simplement, pas habitué par ça. Bon oui, peut-être... Avoue Ryan en prenant un nouveau macaron. Sérieusement, il va avoir mal au ventre, à force d'en manger, mais qu'importe, c'est tellement bon. Mais j'suis sûr qu'en essayant de te paumer, tu me retrouveras toujours. T'as l'air obstinée comme fille.. Lui souffle Ryan en gardant toujours son sourire et en plongeant les yeux dans son regard. Il n'avait pas de mal à découvrir qu'elle était assez têtue et obstinée. La preuve, elle n'a jamais arrêté avec lui, comme si elle cherchait quelque chose en lui. Mais voilà, aujourd'hui, ça ne le dérange plus du tout, bien au contraire. Ryan finit par suivre le regard de la jeune femme quand celui-ci se dirige vers l'horloge. C'est vrai, ça fait une heure qu'il est ici et il n'est toujours pas agacé par cette fille, c'est plutôt étonnant, à vrai dire. Ryan détourne le regard pour le poser sur ses macarons. Il montre du doigt ceux-ci en lui disant : Ce sont les macarons qui me retiennent ici (a). Ryan en gobe un autre avec envie. Il ne s'en lasse pas. Il se découvre être un véritable gourmand en fait.

Et puis, parce qu'elle avait eu un geste vers lui, Ryan a finit par attraper son doigt. Petit réflexe. Il lui fait du chantage et lui demande de prendre un macaron. Elle devrait en prendre un, ça lui ferait bien plaisir. D'ailleurs, sans attendre, il le lui tend avec une certaine envie dans l'air. Il était jaune et ça lui donnait envie. Mais non, le macaron arrive dans la bouche de la jeune femme. Ryan est troublé quand il s’aperçoit que c'est lui qui a amené le macaron à sa bouche. C'est perturbant et agréablement surprenant. Heureusement, elle ne remarque rien et décide de faire un peu d'humour, histoire de faire passer ça, pour ne pas avoir son attention sur lui. Il lui demande quel était le parfum de celui-là. En la voyant passer sa langue sur ses lèvres, il est juste un peu.. troublé. Hum, on se reprend. Ce macaron lui faisait envie. Arf, tais toi, il avait l'air bon celui-là.. Tu préfères quoi d'autre ? Ryan se sentait comme un gosse à regarder tous les parfums de la boîte en essayant de deviner le parfum avec seulement la coloration des macarons.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Who are you, seriously ? [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Who are you, seriously ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Salon de thé
-
Sauter vers: