Partagez|

Le voyage est ma maison [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Dim 1 Sep - 15:01

Finalement, Chris accepte, faisant tout de même comme si ça ne l'enchantait. Comme si ça l'emmerdait plus qu'autre chose en fait. Mais c'est loin d'être la vérité, et Morgan en est bien conscient. Il est d'ailleurs aux anges quand son acharnement se trouve enfin récompensé. Ils s'incrustent sur la piste de dance, au milieu d'autres. Se plaçant face à face, l'anglais sent une main à sa taille l'attirer vers le plus grand. Ce qui ne le dérange pas, il se rapproche en plus de lui-même. Alors que Christopher passe son autre main à sa taille, il pose les mains sur le torse de l'américain. Puis, trouvant le rythme de la dance, se calant sur celui de Chris, il plonge dans ses yeux. C'est avec un sourire qu'il accueille la réflexion, la caresse sur sa joue, puis le compliment, et enfin le furtif baiser.

— En effet, on me l'a souvent répété ça, souffle-t-il en glissant ses mains dans le dos de l'ancien militaire.

Et puis la musique suit son cours, et les deux hommes restent enlacés un bon moment. Avec un petit sourire en coin, Morgan se demande ce qu'en pense les autres couples. Pas les jeunes, puisque pour eux l'homosexualité est bien plus acceptée. Mais pour la génération d'avant. En dansant ainsi, amoureusement parce qu'il n'y a pas d'autre adjectifs, ils doivent en choquer plus d'un. Et bizarrement, ça fait sourire le plus jeune, lui qui aurait plus été du genre à ne pas s'afficher. Comme quoi il commence vraiment à accepter entièrement la situation. Il n'a jamais été comme tout le monde, c'est peut-être normal ce qui arrive finalement. Bien rapidement, son esprit revient tourner autour de Christopher. Il profite juste de l'instant présent, et a l'impression d'être seulement avec lui, et pas dans une salle pleine de monde.

Quelques minutes s'écoulent sereinement. Quoique depuis quelques instants, le britannique sent une fausse note. Ce n'est qu'à peine plus tard qu'il a la confirmation que quelque chose ne va pas.  L'américain se détache de lui et s'immobilise. Il porte une main à son mollet qui descend ensuite vers sa cheville. Merlin ne peut empêcher une expression inquiète de s'emparer de ses traits. Il s'en veut en cet instant. Mais quel débile de lui avoir demandé de danser avec lui alors que son articulation est affaiblie. Il porte une main sur le bras non occupé de Chris, se penchant un peu, et s'appretant à lui parler. Cependant, l'ancien militaire est soudain désiquilibré par quelqu'un et se rattrape au brun, qui l'aide à ne pas rencontrer le sol. Il reste à côté de lui le temps qu'il se soit complètement redressé, puis l'imite en tournant les yeux vers l'homme.

C'est alors que sa respiration se bloque dans sa gorge, que sa bouche s'entrouvre et que ses yeux s'écarquillent quelque peu. Et merde. Ce couple, il le connaît. Et eux aussi le reconnaissent visiblement à leur expression surprise. Finalement, le type de la table de poker n'était pas un inconnu. Le fait qu'il fixe le jeune homme aussi franchement rafraichit totalement la mémoire de ce dernier. Richard et Anna Peterson. Deux amis de ses parents, et surtout l'amie d'enfance de sa mère. Sûrement toujours en contact puisque la dernière fois que Morgan était chez ses parents, sa mère lui a parlé des Peterson et de leurs jumelles qui ont enfin décidé de leurs études universitaires. Et son père avait évoqué les placements en bourse de monsieur, mais ça le brun s'en foutait.

— Morgan... ? Morgan Smith ? demande l'homme, incrédule. Le concerné n'arrive qu'à hocher la tête en reponse. Ça alors ! Comme tu as grandi, cela bien trois ou quatre ans n'est-ce pas ? sourit-il, une main autour de la taille de sa femme, elle aussi souriante.

L'anglais esquisse un petit sourire, plus gêné qu'autre chose. Se rendant compte qu'il avait gardé sa main dans le dos de son amant, il l'enlève un peu brusquement. Il se force à rester calme, alors qu'il va serrer la main que lui présente Richard. Les connaissant, il sait que l'homme est sincère dans ses propos et que même s'il a forcément remarqué la présence de Christopher, il n'est aucune dérangé. Anna en revanche, malgré son sourire colgate, Morgan voit tout de suite l'hypocrisie latente et quelque chose comme du dégoût pour eux. Parce qu'ils sont deux hommes, ensemble. Mais dans la haute, c'est toujours dans le dos que les remarques fusent. Lui est habitué, et il retrouve instinctivement ses marques, son maintien droit se réajustant et son éducation refaisant surface.

— Oui, cela fait presque trois ans monsieur Peterson. Je suis ravi de vous revoir. Madame, sourit-il poliment en s'adressant à la femme et en lui serrant la main. Puis il se redresse, et jette un coup d'oeil à Chris, un peu oublié autant par lui que par le couple. Et... Il se racle un peu la gorge, mal à l'aise. Je vous présente Christopher, Nicholson. Un.. ami, hésite-t-il, les yeux sur lui, avant de reporter son attention sur le couple. Christopher, je te présente Richard et Anna Peterson, ce sont des amis de mes parents, dit-il, essayant de ne pas se répéter en boucle qu'il est mort.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Dim 1 Sep - 15:54

L’attention de Christopher est assez vite détournée de sa cheville douloureuse lorsque l’homme interpelle Morgan. Visiblement, le couple connait son amant. Coup de stresse. Ils n’ont surement aucune idée de l’orientation sexuelle du jeune homme. Et s’ils connaissent l’anglais, alors qu’ils connaissent surement aussi ses parents. Et s’ils connaissent ses parents, alors John Smith ne va pas tarder à connaître tous les détails. Et alors il –Christopher- sera un homme présumé mort. Il déglutit légèrement, puis s’oblige à se calmer, ne voulant pas tirer de conclusions trop hâtives. Tandis que l’homme serre la main de Morgan, l’ancien militaire en profite pour l’observer.

L’inconnu semble bien conservé pour son âge. Seules les rides sur son visage trahissent son âge quelque peu avancé. 50 ans. Peut-être même 55. Mais pas plus de 60 ans en tout cas. Cheveux gris, yeux gris avec un léger reflet vert, il a l’air sympathique et bienveillant. D’ailleurs, le sourire qu’il adresse à Morgan lorsqu’il lui dit qu’il a bien grandit, semble sincère. Mais autant cet homme – un certain Richard Peterson- inspire confiance à Christopher autant sa femme –Anna, d’après ce qu’il a comprit- c’est tout le contraire. Blonde, cheveux en dégradé, elle a affiché le genre de sourire que Christopher déteste, étant donné qu’il a toujours eu du mal à les déchiffrer. D’ailleurs elle les observe avec un certain dégoût. Enfin.

« Enchanté Mr. Peterson » dit l’ancien militaire en lui serrant la main à son tour et en souriant. Puis, se tournant vers la femme, il lui adresse aussi un sourire et lui tend la main « Madame …» dit-il avec un hochement de tête poli

Anna, le menton lever, scrute la main avec dédain, comme si on pouvait attraper le sida en touchant les doigts d’un autre. Sa propre main se referme d’avantage sur son petit sace à main, tandis qu’elle détail l’ancien militaire de haut en bas.

-Christopher Nicholson dit-elle, gardant ses mains pour elle. Même sa voix est remplie de dédain à l’attention de l’ancien premier maître, celui qui a gâché la vie à ce pauvre William, c’est ça ? Reprend-t-elle a l’attention de Morgan

Clignant des yeux, l’américain est déconcerté par les paroles de la femme. Fermant la main toujours tendue, il l’abaisse finalement, fixant l’inconnue avec le bouche entre ouverte. Qu’est-ce qui lui prend ? Encore quelqu’un qui le juge ouvertement. Se redressant, il toussote légèrement pour reprendre contenance et affiche un sourire qui se veut poli

« … Mais qui enchante maintenant celle de Morgan » reprend-t-il en s’avançant vers le jeune homme et lui pose une main sur l’épaule.

L’inconnue leur lance un regard de mépris. Regard que l’ancien militaire n’a aucun mal à soutenir. Elle se recule ensuite d’un pas puis se tourne vers son mari qui lui pose une main sur l’épaule

-allons chérie dit-il en secouant légèrement la tête ne soit pas aussi désagréable avec ces deux messieurs. Ils ont tout autant le droit de s’amuser un peu que nous. N’est-ce pas ? Il adresse un doux sourire à Christopher et Morgan.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Dim 1 Sep - 19:12

Si ses parents l'apprennent, si son père l'apprend, Morgan est un homme mort. Quoique déshériter serait aussi dans les cordes de John Smith. En tout cas, Christopher est mort. Pour l'instant, Richard n'a pas l'air de s'en offusquer, et l'anglais le sait franc. Alors que sa femme, serait bien du genre à rapporter la situation aux Smith. Cependant, par réflexe sans doute — putain d'éducation —, le brun fait les présentations. Chris réagit bien, ou cache bien son stress s'il existe. Il fait preuve de politesse, et Richard garde son air bienveillant d'homme qui aime la vie. Quand l'ancien militaire s'adresse à l'épouse, c'est autre chose. Malgré l'attitude de l'américain, Anna le toise avec dédain, ne lui serrant pas la main. La vraie bourgeoise hautaine.

Rien qu'en disant le nom de l'ancien militaire, elle arrive à faire passer un certain dégoût. Et avant même d'entendre la suite, Morgan sait qu'il a fait la pire connerie de sa vie en venant danser avec son amant. Ça ne loupe pas : Anna fait référence à lui comme celui qui a gâcher l'avenir de Will. S'adressant ostensiblement au britannique, elle montre encore une fois qu'elle se considère supérieure. Honnêtement, Merlin ne s'attendait pas à ça. En entendant la réflexion, il est étonné, voir choqué, et ne le cache pas. Christopher ne se démonte pas, et lui rétorque qu'à présent, il enchante la vie de Morgan. Celui-ci baisse immédiatement les yeux, espérant cacher la rougeur sur ses joues. Il ne sait plus où se mettre. Mais il ne retire par la main  posée sur son épaule. Et il ne voit pas non plus la bataille de regards entre la femme et Chris.

Il ne relève les yeux, étant un peu déstressé, que lorsque Richard reprend la parole. Sa femme s'est reculée, et il essaie de la calmer. Il lui dit gentiment de ne pas être désagréable avec eux, car eux aussi ont le droit de s'amuser un peu. Son doux sourire arrive à détendre davantage Morgan, qui hoche la tête. Une réponse affirmative, mais aussi un remerciement discret. Au moins, l'homme a l'air d'être plutôt de leur côté. Ce qui n'est pas le cas de la blonde, mais l'anglais essaie de se dire que ce n'est pas grave. Et puis monsieur Peterson se rapproche, devenant sérieux et baissant d'un ton.

— Et tes parents ? Ton père est au courant pour... Il regarde furtivement Chris. Vous deux ? Il marque une pause, regardant Morgan. Tu sais qu'il hait Nicholson presque autant que Harvey Adams, William était tout pour lui. Il tourne son attention sur l'américain bouclé. Je pense que John pourrait vous tuer pour toucher maintenant au petit Merlin.

Morgan écarquille légèrement les yeux, déglutissant. La référence à l'un des rivaux de son père, voire ennemi, n'est pas pour le rassurer. Et si Richard dit de lui-même ces choses-là, l'anglais comprend encore plus l'intérêt de ne rien dire à son père. S'il apprend simplement qu'ils vivent sous le même toit, Smith pourrait mal réagir. Heureusement que sa mère arrive à tenir le secret, puisqu'il a bien fallu appeler quelqu'un pour son histoire de fracture. Néanmoins, le brun réagit rapidement. Avant même Christopher. D'un léger mouvement d'épaule, il fait lui retirer sa main. Il ne faut pas que l'un d'eux n'aillent parler de tout cela à ses parents. La meilleure façon, c'est de faire croire qu'il n'y a rien entre eux. Il arbore un sourire, comme si la situation était amusante quelque part.

— Nous ne sommes pas ensemble si c'est ce que vous voulez insinuer. Nous sommes juste amis et, Christopher m'héberge, depuis que je suis parti de... Enfin vous devez être au courant, explique-t-il calmement, arrivant pour une fois à mentir, sur leur relation qui plus est. Il a simplement dit ça pour provoquer, ce n'était pas à prendre au pied de la lettre, glisse-t-il à l'intention de Anna, sans se départir de son sourire. Mais, s'il-vous-plaît, ne dites pas à mon père où j'habite.

Richard acquiesce, puis rigole en disant quelque chose à propos des apparences, puis de John Smith. Morgan n'écoute qu'à moitié, et la pression ne part que lorsque la femme hoche la tête à son tour. Elle sourit, et même si elle n'est pas dupe en vérité, l'anglais pense que cette histoire est réglée. Leur disant une nouvelle fois qu'il est heureux de les avoir revus, il prend congé, après un regard à Chris pour lui faire comprendre de le suivre. Alors que le couple Peterson se remet à danser, le britannique s'éloigne de la piste, sentant encore ses mains trembler et son coeur battre la chamade. Il se passe une main sur le front, soufflant, en espérant que cette histoire s'arrête là.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Lun 2 Sep - 14:57

Plus la femme le toise, plus Christopher se sent sérieusement mal à l´aise. Il n´a rien fait de mal, non? Il n´a jamais gâché la vie de Will. Au contraire ! d´après lui il l´a plus embellie qu´autre chose. Même si n´est pas l´avi de la famille Smith et apparement pas non plus des amis des Smith, Christopher ne voit vraiment pas oú il a fait du mal. Pourtant, c´est bel et bien l´énervement qui prend bien rapidement la place de la surprise et de l´incertitude. Ces deux inconnus agissent comme s´il était invisible. L´homme, d´ailleurs, dit à morgan que "Nicholson" est autant hai qu´un certain Harvey. Christopher fronce les sourcils. Il peut pas le lui dire en face, non? Gros con. Lorsque, finalement, Richard se redresse et se tourne vers lui ce n´est que pour lui envoyé un regard sérieux. Mais Christopher ne sait pas si la lueur qui y figure est du dédain ou qu´il veut simplement le prévenir. Quoiqu´il en soit, le ton qu´il emploie de plait aucunement à l´ancien premier maître.

Mais ce que Morgan dit ensuite lui plait encore moins. Avec un sourire presque amusé, il dit que Christopher et lui ne sont que amis. Bouche légèrement entre ouverte, l´ancien militaire ne veut pas croire ce qu´il vient d´entendre. Lorsque Morgan reprend qu´il a simplement dit ce qu´il a dit avant par simple provocation, l´américain referme la bouche. Son regard s´assombrissant et ses muscles de sa mâchoire se contractant, il serre quelques peu les poings. Il n´entend plus la réponse des Peterson et reste sur place lorsque Morgan quitte la piste de danse. Le couple bourgeoi passe à côté de lui sans lui prêté attention et reprenne leur danse.

Christopher garde son regard fixé sur le dos du plus jeune. Quel connard. Entendre ça de sa bouche, quelques semaines après qu´il l´ait entendu dire qu´il l´aimait, ça fait mal. Vraiment mal. Après tous ce qu´ils ont vécu, les choses les plus merveilleuses et même les plus invivable et horrible, c´est tout ce que Morgan parvient à dire? Instantanément, il se remet en route, rattrape Morgan et lui empoigne le bras avant de l´arrêté et le tourner vers lui.

"C´était quoi ça ...?" souffle-t-il avant de le fusiller du regard "C´était quoi ça ?!" reprend-t-il plus fortement "Sérieux? Putain ! T´aurais du le dire avant quoi! Pourquoi t´as accèpter de faire cette croisière si tu n´assumes pas tes putain de paroles!!" il s´emporte et il en a conscience "Hein? Dit moi !" il resserre son emprise sur le bras de Morgan, ses ongles s´enfonçant dans la chaire du plus jeune ... avant de le relacher brusquement "Je croyais vraiment que tu étais sincère quand tu as dit que tu m´aimais ..." il déglutit, ravalant ainsi sa trisstesse qui risque de le submerger "La prochaine fois tu me le dis en face et tu arrêtes de me donner des faux espoirs. Je te l´ai déjà dit tellement de fois que tu ... tu ..." Il secoue la tête et se recule d´un pas, ne pouvant pas croire ce que Morgan a dit "Cesses de dire et faire ce que tu ne peux assumer." il pince les lèvres, le désespoire peignant bien visiblement ses traits "Je te faisais confiance"

Ce disant, et sans une parole ni un regard de plus, Christopher passe à côté de lui et se dirige à grands pas hors de la salle. Virant à droite, il pousse quelques personnes dont il ignore les insultes et sort sur le pont. Là il se dirige vers l´arrière du bateau et, s´agrippant à la rambarde, il ferme les fortement les yeux. Et malgré tout ses efforts, il ne peut plus retenir ses larmes. Dans un sanglot, il se laisse glisser au sol, et se passe vivement une main sur les yeux.

Jamais il s´est mit dans un tel état pour un humain. La dernière fois qu´il a versé de tels larmes s´était quand il avait 5 ans et que son lapin est mort. Il se sent lamentable. Pleurer pour un amour perdu, ce n´est pas son genre. Et pourtant il est là, à l´écart de la foule entrain de laisser libre court à ses larmes. Et tout ça à cause de Morgan. Il l´aime, putain. Pourquoi l´anglais ne peut-il ressentir la même chose et être fier d´eux?

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mar 3 Sep - 0:23

Quand il n'arrive pas à mentir, il se place dans des situations très dérangeantes. Et pour une fois qu'il peut faire passer le mensonge pour la réalité sans que cela se voit, ce n'est pas plus arrangeant. C'est la dure loi que Morgan va apprendre dans très peu de temps. Après avoir salué les Peterson, le jeune homme glisse un rapide regard pour Chris, mais il est trop stressé pour voir son expression. S'il l'avait vraiment vue, il n'aurait pas tourné les talons pour s'éloigner de la piste. Pourtant, c'est bien ce qu'il fait. Avec une démarche qu'il souhaite ardemment assurée, il accumule les mètres entre lui et le couple d'amis de ses parents. Malheureusement, l'ancien militaire ne le suit pas. Après avoir pris quelques inspirations pour retrouver son calme, il note cette absence. C'est alors qu'il regarde à sa droite. N'ayant pas le temps de se retourner pour continuer sa recherche visuelle, une main lui empoigne fortement le bras, le forçant à s'arrêter et à pivoter complètement.

Il sait d'instinct, avant même de voir son visage, qu'il s'agit de Christopher. Lorsqu'il lève les yeux vers lui, c'est d'abord l'interrogation qui s'installe. Quelques mots murmurés ne l'aident pas non plus. C'était quoi 'quoi'... ? Aucune réponse ne peut sortir de sa bouche, dès lors qu'il croise et subit le regard sombre de l'américain. L'homme est tendu, et ce n'est pas bon du tout. Il parle ensuite plus fortement, avant de s'emporter purement et simplement. L'anglais sent la peur s'insinuer en lui. Une angoisse sourde. Celle que l'on a lorsque l'on sait que c'est trop tard. Comme une baffe dans la gueule. Les mots résonnent dans l'esprit de Merlin. Il a l'impression que l'enclume de Thor, et accessoirement le marteau qui va avec, s'abattent sur lui. Chris croit sérieusement que ce qu'il a dit est vrai ? Il croit sérieusement que le brun n'assume rien. Celui-ci grimace en premier lieu, de souffrance. Il est prêt à dire à l'américain que sa poigne lui fait vraiment mal, mais il retire de lui-même sa main, et le plus jeune porte la sienne à l'emplacement douloureux.

Recroisant le regard de son amant, le britannique ne peut s'en détacher, tant de fureur et de désespoir y sont lisibles. Malheureusement, aucune parole ne parvient à sortir. Christopher lui dit qu'il le croyait lorsqu'il lui a avoué son amour. Que Morgan doit arrêter de lui donner de faux espoirs, qu'il doit arrêter de dire ce qu'il n'assume pas. "Je te faisais confiance." L'anglais est désorienté, perdu. Il comprend l’ampleur de son erreur. Et il est incapable de bouger lorsque Chris passe à côté de lui, puis sort de la salle directement. Le sol s’effondrant sous ses pieds ne lui aurait pas donné différente impression. Il ne sent même plus la douleur à son bras. Heureusement qu'il portait une veste, bien qu'il soit presque certain d'hériter de marques. Mais ses pensées essaient tout d'abord de redémarrer. En voulant le protéger, les protéger, Morgan est à l'origine de tout ça. S'il perd définitivement Christopher — idée qui le tétanise —, ou sa confiance, à cause de cette connerie, il s'en voudra pour l'éternité.

Premièrement, le retrouver. Ce n'est peut-être pas la meilleure solution, mais c'est la seule qui lui vient à l'esprit. D'ailleurs, ces mouvements sont en mode automatiques, et il n'a conscience d'être dehors que lorsqu'il se demande où aller. Le navire est immense, Christopher pourrait être allé n'importe où. L'étudiant se rend compte que son idée de lui courir après est stupide. Cependant, il ne va pas baisser les bras, pas avant même d'avoir tenté, ce n'est pas son genre. Et laisser l'américain croire des choses pareilles est inenvisageable. Morgan prend à droite, sans savoir pourquoi. Mais il va d'abord faire un tour, et suivre ce que lui dit son instinct sur le moment. Ça marche pas mal des fois. Il marche, plus ou moins rapidement, il trottine parfois, il le cherche frénétiquement des yeux. Chaque boucle attire son regard, chaque paire d'yeux trop bleus-gris, chaque mètre quatre-vingt-dix qui passe à sa portée.

Finalement, après deux ou trois couloirs trop longs, l’anglais décide de sortir sur le pont. Chris aime l'océan, il est forcément dehors. Et preuve qu'il le connait bien, il a raison. Une fois sur le pont, Morgan ralenti ses pas et tente de calmer les battements de son coeur, tout en continuant de chercher la silhouette si familière. Alors qu'il la cherchait debout, c'est adossé à la rambarde qu'il la retrouve. Lâchant un mot d'excuse au passage, il se faufile entre deux personnes pour rejoindre Christopher. C'est presque un sourire qui se dessine sur ses lèvres, alors qu'il fait quelques foulées, mais cette esquisse disparaît dès qu'il aperçoit les larmes sur ses joues. L'anglais se précipite vers lui, se laisse tomber à genoux, et entoure ses épaules pour le serrer contre lui. L'une de ses mains vient se poser contre l'arrière de sa tête, et par sa fermeté, il le force gentiment à rester contre lui.

— Non non, t'as pas le droit, arrête, pleure plus, pitié stop, arrête ça, souffle-t-il comme une litanie, les yeux fermés. Et tant qu'il le tient, même s'il se prendra un coup bien mérité tout à l'heure, il en profite. Je voulais pas, je te jure je- C'était rien, juste un mensonge, pour pas qu'ils aillent répéter ça à mes parents. J'essayais juste d'éviter les complications, j'en pensais pas un mot. Crois-moi s'il-te-plaît... Et il ne trouva plus rien à dire.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mar 3 Sep - 14:29

Depuis qu´il connait Morgan, Christopher découvre des côtés de sa personnalité qu´il ne connaissait pas. Il ne savait pas qu´il pouvait être aussi attentionné, lui qui, en règle générale, se concidère comme étant égoiste. Il ne savait pas qu´il pouvait être gentil, ouvert et souriant. Il pensait rester à jamais l´ancien militaire froid, distant et renfermé. Mais surtout il ne se savait pas non plus capable de verser des larmes pour un autre homme. Et c´est bel et bien là le problème. Jamais il n´avait pleurer pour quelqu´un d´autre, encore moins pour un amour décevant. Jamais il n´aurait penser tomber aussi bas.

Pourtant, c´est la preuve qu´il tient à Morgan, non? Oh, oui, bien sûr qu´il y tient à ce gamin, plus qu´à quiconque d´autre. Il l´aime à un point inimaginable, lui et toutes ses facettes de jeune anglais maladroit et naif. Celui pour qui il se met dans cet état de profonde déception. Celui qui le rend faible, dans tous les sens du terme.

Recroquevillé au sol, assit, les jambes pliées et entourées de ses bras, son front repose sur ses genoux, Avec de profondes inspirations, il essaie de se calmer, de reprendre la décence de l´officier, qui ne se laisse pas abattre pour si peu, qu´il est. Qu´il était. S´il n´avait pas fait cette chute, si sa cheville avait tenue le coup,il serait maintenant en direction de Brest avec Dan et ne serait pas là, sur un simple et minable bateau de croisière, à se lamenter à cause de Morgan.

Un geste le fait revenir à la réalité. Un geste doux mais en même temps ferme qui l´oblige à relever la tête puis à se pencher en avant. Son front rencontrant la poitrine de Morgan, Christopher a envie de le repousser, de lui dire de dégager, de lui foutre la paix. Mais au lieu de ça, il se laisse faire et hume la délicieuse et ennivrante odeur de Morgan. Son Morgan. Au ton de sa voix, l´anglais semble extrèmement désolé, presque même apeuré. Pourquoi? Pourquoi cette panique? Christopher déglutit. S´est-il à nouveau emporté? Sans doute. A-t-il à nouveau dit des choses qu´il risquerait fortement de regretter? Sans aucun doute.

"Morgan ..." souffle-t-il  avant de le repousser légèrement et lever son regard vers lui "Tu ... es sûr? Je ..." il baisse la tête "Après ce que tu as dit là-bas, devant les Peterson ... comment est-ce que je peux savoir que ce n´était pas ça, la vérité ...?" il déglutit et inspire profondément "Co ... comment est-ce que je peux savoir que tu tiens à moi autant que je tiens à toi?" il lit ses lèvres, de la peur se mélangeant à son expression "Morgan, tu ... tu es la meilleure chose qui me soit arrivé ... mais ... la force de ces sentiments m´impressionne et me fait peur ..." reprend-t-il en un souffles incertain, il ferme les yeux "Je ne sais pas oú j´en suis." il se sert d´avantage contre Morgan et referme ses doigts sur sa veste "Je veux pas te perdre..."

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mar 3 Sep - 17:28

Morgan n'est pas vraiment ce que l'on pourrait appeler peureux, mais il l'est assez quand même. En l'occurrence, il a vraiment peur d'avoir fait une connerie et que, sur le court ou le long terme, cela n'ait une influence sur leur avenir. Il essaie bien sûr de rester un tantinet calme, mais ses mots s'enchaînent. Comme s'il était vital pour lui de les dire, dans les plus brefs délais. C'est le cas, d'une certaine façon. Il aimerait lui dire tant de choses, rassurer Christopher de milles façons. Mais seules quelques phrases prennent vraiment forme. Alors que l'ancien militaire est tout contre son torse, il appréhende le moment où il devra se reculer. L'aîné décide, après qu'il ait fini de parler, de s'éloigner un peu, levant le yeux sur lui. L'anglais retient son souffle quand il entend son nom. Il s'attend à presque tout et n'importe quoi là.

Finalement, l'américain lui demande s'il est certain de ce qu'il avance. Le brun s'apprête à répondre, mais il est coupé dans son élan. Chris veut savoir comment il peut être sûr que ce qu'a dit l'étudiant devant le couple n'est pas la vérité, comment il peut savoir qu'il tient vraiment à lui. En revanche, maintenant, Morgan n'a plus rien à répondre. Il n'a pas de réponse pour cela. Même s'il sait qu'il l'aime éperdument, il ne sait pas comment le lui montrer. Pour lui, il a déjà tout fait pour. Tout ce par quoi ils sont passés ne peut pas être faux, d'un côté ou de l'autre. Il comprend la peur de Christopher, mais ne peut hélas que la lire dans ses yeux. L'ancien militaire lui avoue qu'il est la meilleure chose qui soit arrivée dans sa vie, mais qu'il ne sait plus ou il en ait. Une chose paraît claire pourtant, puisqu'il le lui dit, c'est qu'il n'a pas envie de le perdre. Le britannique ne perd pas de temps avant de lui rendre son étreinte, replaçant ses bras là où ils étaient.

— Parce que tu crois que moi j'en ai envie pauvre idiot ? souffle-t-il, fronçant un peu les sourcils. C'est stupide... Te quitter serait la pire des conneries que je puisse faire.

Comme si lui ne ressentirait rien s'il venait à le perdre. Franchement. Il le serre davantage contre lui, fermant les yeux et appuyant sa joue contre ses boucles. Il se prend un moment pour respirer calmement. Le parfum de Chris serait presque à confondre avec celui de la mer, mais il est infiniment plus calmant. Morgan pourrait rester des siècles et des siècles contre lui, ou avec lui dans ses bras. Après un long moment, il décide de reprendre la parole. Il ne sait pas trop par où commencer, honnêtement, mais il faut quand même mettre les choses au clair.

— Je te l'ai déjà dis n'est-ce pas ? Que je tenais à toi plus qu'à n'importe qui, que je t'aimais comme un fou, je te l'ai déjà dis ça non ? dit-il doucement, glissant une main dans ses cheveux bouclés pour les caresser. Tu me connais assez bien pour savoir que c'est impossible pour moi de faire semblant, surtout pour une chose comme l'amour. Il marque une pause, avant de pousser un léger soupire amusé. Je me suis surpris moi-même tout à l'heure, mais ils ont eu l'air de me croire et c'est le principal. Je ne veux pas que mes parents l'apprennent, c'est tout.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mar 3 Sep - 18:12

Christopher s´agrippe à la chemise de Morgan et le sert contre lui, comme s´il craignait que s´il ne relâche l´étrainte, son amant ne disaparaisse à jamais de sa vie. C´est complètement débile, puéril et irréfléchit. Et pourtant ... si Morgan ne trouve pas le courage pour avouer la vérité à des amis de ses parents, si indirectement il craint la réaction de ses parents, qu´est-ce qui prouve à Christopher qu´il ne va pas le quitter? Fermant plus fortement les paupières, il s´accroche à Morgan comme il s´accrocherait à la réalité, comme un mourrant voulant se battre pour sa survie.

Ce n´est que lorsque son amant prend la parole, qu´il relâche un peu son emprise sur lui. L´anglais dit que lui non plus ne veut pas le quitter, le traite d´idiot puis argumente que ce serait la chose la plus débile qu´il puisse faire. Christopher déglutit et se redresse légèrement, comme si ces paroles avaient cassé le poid qui reposait sur ses épaules. Comme si elles avient chassé les doutes de son esprit.

Doutes qui, pourtant, reviennent au galop lors de la prise de parole suivante de Morgan. Après lui avoir répêter qu´il tient à lui, qu´il l´aime et que Christopher le connait assez bien pour savoir qu´il ne sait pas mentir -surtout pas en ce qui concerne l´amour- il lui dit qu´il ne veut pas que ses parents apprennent pour leur relation. Christopher se redresse d´avantage et lève son visage, posant son regard sur son amant. Pourquoi? A cause de son père?

"Je ne crains pas tes parents Morgan"souffle-t-il en levant sa main dans la nuque du plus jeune. "Je n´ai pas peur de la réaction de ton père. Je sais qu´elle va être vive, mais j´ai connu pire. Crois-moi ..."

Rien, pas même une quelconque réaction de John n´égalera la guerre que Christopher a vu de ses propres yeux. Le père Smith l´engueulera, le frappera même, mais n´aura pas d´autre choix que d´accepter l´orientation sexuelle que son fils, s´il ne veut pas le renier. Et sa, Christopher sait qu´il ne le fera jamais. Même si John ne le montre pas, il aime ses fils. C´est la mère de Morgan qui le lui a fait comprendre en racontant des annecdotes de leur vie de famille lorsque Morgan et Will étaient encore des bébés.

Morgan lui répond quelque chose. Mais ce quelque chose est très vite oublié par le baiser qui s´en suit. Doux et timide, il n´en reste pas moins sensuel et amoureux. Christopher n´hésite pas à y répondre, aspirant le courage et la sincérité que lui insuffle Morgan. Tout semble disparaitre, tout semble s´évaporer. Même ses dernières peurs disparaissent.

-JE LE SAVAIS !

Une voix criarde et féminine les fait trésaillir. Instantanément, Morgan relâche les lèvres de Christopher et ensemble il se tourne vers la voix. Avec les yeux quelques peu écarquillés, Christopher apperçoit Anna Peterson à côté de son maris. Elle les fixe avec un air triomphant, lui avec un air d´incompréhension.

-Morgan, Morgan, Morgan ..., reprend-t-elle sur un ton menaçant,comment penses-tu réagiras ce cher John s´il apprenait que son fils adoré est homosexuel ET qu´en plus nous a menti ? un sourire mesquin se peint sur ses lèvres Tu devrais avoir honte, t´afficher ainsi en public. Et toi ... elle s´avance vers Christopher "T´es un homme mort"

Ce disant, elle tourne les talons, jette ses cheveux en arrière et part d´un pas rapide et hautain, laissant elle son mari qui est encore et toujours entrain de les fixer, comme s´il hésitait quant à sa réaction.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mar 3 Sep - 22:57

C'est vrai, Morgan ne veut pas que ses parents soient au courants pour Christopher et lui. Pour le moment en tout cas. Voire jamais pur son père, cela ne serait pas plus mal. John Smith a déjà tellement de choses à lui reprocher. Certes, il ne quittera jamais l’américain à cause de ses parents, ou de n'importe qui d'autre. Personne n'en a le droit. Cependant, quitte à avoir le choix, le jeune homme préfère qu'ils ne l'apprennent pas. C'est mieux pour tout le monde, finalement. Néanmoins, Chris n'a pas l'air de l'entendre de cette oreille. Se redressant, glissant une main sur la nuque du plus jeune, il lui dit ne pas craindre ses parents. Pas plus que la réaction du paternel. Même si celle-ci va être très vive, il assure avoir connu pire. L'anglais fixe un moment l'ancien militaire, avant de répondre d'un soupir.

— Tu peux comprendre que je n'ai pas envie d'être la cause de souffrances ? Il relève son regard, qu'il avait baissé, sur Chris. Que ce soit à toi ou.. à mes parents. Je leur ai déjà fait assez de mal comme ça je crois, ajoute-t-il en souriant légèrement. Puis il se rapproche de l'américain. Ils n'ont pas besoin de savoir que je t'aime, souffle-t-il.

Il hésite un court instant à l'embrasser. Avant de se dire qu'il est stupide et de le faire tout simplement. Lorsque leurs lèvres se lient, Morgan ne pense plus à ses parents, à ce qu'ils pourraient en penser, en dire. Il pense juste à Christopher, et c'est bien suffisant. Malheureusement, une voix irritante les dérange en pleine expression de leurs sentiments. Le baiser est brusquement rompu, et le britannique plus que surpris. La voix féminine et triomphante ne lui est pas inconnue, il l'a même entendu un peu plus tôt. Se relevant immédiatement en se tournant vers la femme Peterson, à côté de son mari, il est imité peu après par Chris. Le brun a soudainement le feu aux joues. Il baisse les yeux, honteux d'avoir été pris la main dans le sac. Et aussi parce qu'il leur a menti effrontément tout à l'heure.

Le ton de Anna est exécrable. Elle parle à Merlin comme si elle était sa mère. C'est insupportable mais il n'a pas le courage de relever ça tant ce qu'elle dit est justifié. Il imagine d'ailleurs parfaitement son sourire de vipère lorsqu'elle lui demande comment il espère que John réagira lorsqu'il apprendra pour son fils homosexuel. Elle lui dit ensuite qu'il devrait avoir honte, de s'afficher, mais il le prend plus généralement comme honte d'aimer un autre homme. Il sent que ses mains commencent à trembler, et, se concentrant sur celle-ci, il ne prend que partiellement en compte le fait qu'elle s'adresse à Christopher, lui balançant qu'il est un homme mort. Elle s'éloigne ensuite, peste et hautaine comme elle l'a toujours été, ce qui n'étonne pas le brun. Ce dernier relève doucement les yeux, sur Richard qui lui, est toujours hésitant.

— Désolé, je ne voulais pas- commence-t-il d'un ton faible avant de se faire couper.

— Je sais, lâche l'homme un peu sèchement, tournant les yeux sur Chris un moment avant de revenir à Morgan. Je comprends pourquoi tu nous as menti, à cause de ma chère Anna. Il marque une pause. Bon, tu as le droit de vivre ta vie comme tu l'entends de toute façon. Sur ce, au revoir messieurs, j'ai une femme à rattraper. Il les observe tout les deux, puis sourit en coin, visiblement fier de ce qu'il va sortir. Vous avez peut-être fait le bon choix finalement.

Puis, après cette remarque quelque peu sexiste envers les femmes, il les laisse seuls et se détourne à la recherche de son épouse. Morgan est décontenancé. Ce type dénote parfaitement de son hypocrite de femme. C'est limite louche. Mais l'anglais ne pense plus à ce détail. Il ferme un court instant les yeux, reprenant une inspiration, et serre les poings pour en endiguer les derniers tremblements. Il se tourne alors vers Chris et trouve directement refuge entre ses bras. Le front et les mains posés contre son torse, il pousse un soupir.

— Profite de cette croisière, je suppose que ce sera le calme avant la tempête.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mer 4 Sep - 14:40

Christopher est encore sous le choc d´avoir été dérangé par cette femme, qu´il ne réagit que tardivement. Alors que Morgan est déjà levé, regard baissé au sol, l´ancien militaire, lui, est encore assit au sol, regard rivé sur Anna. Il l´écoute les insulter avant qu´elle ne s´adresse directement à lui, disant qu´il est un homme mort si John apprenait pour son fils. Et il sait qu´il l´apprendra tôt ou tard. Ce n´est qu´au moment oú la femme part, qu´il décide de se redresser et se met debout à côté de Morgan. Son regard croise celui de Richard qui prend la parole. Paroles que l´ancien officier ne prend que partiellement en compte, trop occupé par ce que leur a craché Anna.

Pourtant, lorsque l´homme part et que Morgan cherche refuge dans ses bras, toute l´attention de Christopher est portée vers son amant. Lui caressant tendrement le dos, il l´écoute dire de profiter de la croisière car c´est surement "le calme avant la tempête". L´ancien premier maître a envie de lui dire que ce n´est rien, que ça va passer ou qu´il s´en doute fortement, mais rien de tout cela ne sort de sa bouche. Au lieu de ça, il sert son amant encore furtivement contre lui avant de le relâcher et d´abaisser les yeux vers lui. Le regard brillant d´envie et d´une certaine once de rage, il fixe Morgan.

"Je crois que je vais devoir te montrer que tu peux, sans problème, être fier de nous ..." murmurre-t-il sur un ton mielleux avant de lui attraper le poignet.

Se tournant, il entraine vivement Morgan derrière lui. Ignorant les regards des gens, il traverse les couloirs, passe devant le casinon, vire à gauche, puis à droite, ouvre la porte de la cabine, entre et plaque Morgan contre la porte qu´il ferme à double tours. Passionnément, il capture ses lèvres et, tandis que leur langue entâment une danse sensuelle et effrénée, il déboutonne sa veste de costard, la fait rapidement glisser sur ses épaules puis au sol, avant de se reculer en lui mordillant la lèvre inférieure.

"T´en as plus besoin, de celle-là" susurre-t-il en lui enlevant la cravate.

La laissant glisser autour de sa nuque, Christopher ne la jette, pourtant, pas au sol pour rejoindre la veste, mais la garde en main. Il l´enroule rapidement autour de son poignet, puis s´affaire à lui déboutonner la chemise. Plus lentement cette fois, ne le lâchant pas du regard. Se mordant avec envie et excitation sur la lèvre inférieure, Christopher laisse la chemise rejoindre le costard puis lève sa main. Caressant l´épaule et la nuque de Morgan, il passe sa main dans ses cheveux, referme ses doigts et tire dessus afin de lui faire pencher la tête sur le côté. Ainsi, l´ancien militaire se fait assez de place pour embrasser et mordiller le cou de son amant.

"Je te veux ici ..." il lui lèche la clavicule "Contre le mur ..."

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mer 4 Sep - 17:32

Rester un moment contre Chris l'aide à garder les pieds sur terre, et surtout dans le présent. Ça ne dure pas longtemps, mais l'étreinte de l'américain est la bienvenue. Puis celui-ci le relâche et capte son regard, avant de lui murmurer qu'il va être dans l'obligation de montrer au plus jeune qu'il peut être fier d'eux. Ce que voit Morgan dans ses yeux, ne le rassure qu'à moitié, d'autant que le ton utilisé par Christopher est lui aussi dérangeant. Sans plus attendre, ce dernier lui attrape le poignet et le traîne de force derrière lui. L'étudiant a alors une impression de déjà-vu dans cette envie brusque et presque sauvage. Impression de déjà-vu qui s'accentue lorsqu'il se fait directement conduire à leur cabine et où il finit dos à la porte fermée à clefs, les lèvres immédiatement occupées.

Tandis qu'il s’essouffle sous la cadence de l'aîné, Merlin sent sa veste déserter ses épaules pour finir au sol. Rouvrant doucement les yeux à la prise de parole de Chris, il ne prête que peu d'attention au devenir de sa cravate. Pour lui, elle atterri par terre, c'est tout. De toute façon, le coup de chaud qui l'envahit ne lui aurait pas permis de garder cet accessoire sans avoir l'impression d'étouffer. D'ailleurs, le fait que l'américain s'attelle rapidement à déboutonner sa chemise n'est pas pour lui déplaire. La bouche semi-ouverte, il l'observe agir avec efficacité, et bientôt, le haut glisse et laisse nu le torse britannique. Il dégluti, essayant de se faire au rythme de Christopher, puis ferme les yeux dès que celui-ci s'attaque à son cou, l'obligeant à lui offrir plus de place.

Il frémit, et serre un instant les dents sous un mordillage plus fort. Quelque chose lui dit que l'ancien militaire est très remonté. Un peu comme lors du mal entendu. Sauf que ce soir, bien sûr, Morgan ne se défilera pas. D'autant que c’était un peu prévu de terminer sur une note de plaisir. Alors que ses mains remontent dans le dos de Chris et s'accrochent à son veston, le bouclé lui fait savoir son désir. Un long frisson remonte la colonne vertébrale de l'anglais. Contre le mur ? Carrément ? Et bien ça a le mérite d'être clair. Cependant, l'idée lui paraît un peu étrange. Il a plus eu l'habitude d'un matelas à vrai dire. Il passe une main sur le cou puis la joue de l'américain, l’incitant ainsi relever la tête. Il retourne furtivement gouter à ses lèvres.

— Tu ne préfère pas un lit... ? demande-t-il gentiment, pas très rassuré par le fait de le faire ici et là. Il l'interroge un instant du regard, puis va l'embrasser.

C'est un peu pour le faire penser à autre chose, c'est vrai. Il donne plus d'intensité au baiser, va jouer avec la langue de Christopher. Et, de ses mains, il commence par déboutonner le veston du plus grand, puis l'enlève et laisse rejoindre ses propres habits. Rompant un court instant le baiser, manière de reprendre aussi son souffle, il jette un œil au dénouage de la cravate. Cependant, il laisse le bout de tissus simplement défait, et décide de s'occuper de la chemise. Il interromps parfois son œuvre pour retrouver les lèvres de Chris, ou sa mâchoire qu'il taquine une ou deux fois de ses dents. Morgan en profite pour se décoller lentement de la porte, et pousser discrètement l'ancien officier en direction des lits. Même s'il n'a fit guère plus d'un bon pas lorsque la chemise est complètement ouverte. Tout est affaire de subtilité.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mer 4 Sep - 18:12

C´est bon. Tellement bon. Sucré. Doux. Sensuel. Parfait. Comme toujours, le plus jeune est très récepetif à ses désirs et à ses envies. C´est sans hésiter qu´il répond à son baiser. Sans se rebeller, il se laisse déshabiller puis en fait de même avec Christopher. Se faisant un peu plus entreprenant, Morgan l´embrasse sur la bouche, puis sur la mâchoire, tout en lui déboutonnant la chemise et en le poussant légèrement vers le lit. Mais Christopher est bien décidé de ne pas se laisser faire.

"Trop loin" marmonne-t-il, tandis qu´il plaque à nouveau Morgan contre la porte, plus vivement cette fois.

Puis, sans lui laisser le temps de réagir, l´ancien officier abaisse ses mains et attrape celles de Morgan. Le regardant malicieusement, il l´oblige à lier ses propres doigts. D´un geste rapide et assuré, Christopher defait la cravate bordeaux de son poignet et entour ceux du plus avec. Sans doute ce dernier est-il trop étonné ou trop captivé par son regard brillant d´envie et de fascination. Quoiqu´il en soit, il ne réagit pas et Christopher a donc tout le temps du monde pour lui nouer les poignets. Les bras ainsi attacher, l´ancien militaire capture à nouveau les lèvres du plus jeune avant de se reculer légérement, le temps de lui monter les bras au-dessus de la tête. Les fixant de la main droite, Christopher laisse la gauche glisser le long de son flanc, lui attrape la fesse ...

... Et le tourne, de manière à ce qu´il se retrouve face à la porte. Sa main libre passant vers l´avant, il s´affaire à ouvrir le bouton de son pantalon, puis la boucle de sa ceinture. Sans problème, l´habit va rejoindre le reste sur le sol, très vite suivit par le caleçon. L´embrassant dans la nuque et sur les épaules, il touche l´érection de son amant du bout des doigts.

"Hm ... toujours prèt pour moi ..." souffle-t-il dans un gémissement de plaisir.

Fermant délicatement ses doigts sur le sexe, il commence ses massages. Lentement. Très lentement. Tellement lentement que ça dénote franchement de son rythme endiablé d´il y a à peine deux minutes. Il veut faire grandir le plaisir en Morgan, lui faire atteindre le point d´apogé ... mais en même temps le torturer un peu pour le punir de ses paroles d´avant, lui faire comprendre qu´il n´a pas du tout apprécier ce qu´il a dit aux Peterson et qu´il l´a mit dans un tel état de faiblesse.

C´est donc avec une lenteur tout à fait mesurer qu´il fait durer le plaisir. Et lorsqu´il sent que Morgan commence à venir, il s´arrête, cesse ses massages et ses caresses, le laisse frustré contre la porte. Avec un sourire narquoi sur le visage, Christopher lui mordille la peau de sa nuque et lui lèche la colonne verébrale.

"Dit-moi ce que tu veux que je fasses ..." lui murmurre-t-il à l´oreille tandis qu´il reprend lentement ses caresses sur l´excitation de son amant.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Mer 4 Sep - 22:10

Finalement, Chris se montre têtu. Comme il fallait s'y attendre en fait. Il marmonne un petit quelque chose, et Morgan, en même temps qu'il se fait de nouveau plaquer contre la porte, comprend qu'il n'y a même pas à discuter. Pas cette fois. L'ancien militaire a l'air décidé, et il agi avec un assurance pressente. Ensuite, par contre, l'anglais ne comprend pas tout. L'aîné lui attrape les poignets, les rapproche, puis les lient avec la cravate bordeaux. Le brun est captivé par ce regard aux milles envies, mais il est aussi intrigué par ce qui se passe au niveau de ses mains. Baissant les yeux, ce ne sont plus que points d'interrogation dans sa tête, passant de "elle n'était pas par terre cette cravate ?" à "Qu'est-ce qu'il fout ?!". Il n'a pas le temps de réagir avant même de réaliser que ses poignets sont solidement attachés.

Chris l'embrasse une nouvelle fois, puis lui fait lever les bras, et les bloque de la main droite. Il va caresser les flancs du plus jeune de la main gauche, descend jusqu'à sa fesse, marque une courte pause de suspense, et le retourne contre la porte. Morgan fronce les sourcils, autant par surprise et perplexité que parce que cette position nouvelle se révèle excitante d'un certain point de vue. Alors que Christopher s'occupe de l'ouverture de son pantalon, l'anglais gigote un peu pour trouver une position plus agréable pour ses bras, toujours maintenus en hauteur. Le bas et le sous-vêtement se retrouvent bien vite à ses chevilles. Les yeux fermés depuis quelques instants, le britannique sent soudain l'effleurement de son membre et le souffle de son amant dans son cou, ce qui lui provoque un long frisson.

Il aurait bien envie de rétorquer quelque chose à la remarque de Chris, mais l'excitation prend le dessus dès que le bouclé referme sa main sur son érection. La bouche ouverte sur un cri qui ne vient pas, Morgan gémit finalement lorsque de lents va-et-vient débutent. De très lents mouvements. Il pensait à un autre résultat avec le rythme de tout à l'heure. Mais que ce soit l'un ou l'autre, il sait que ça lui plaira. La respiration qui accélère un peu, la chaleur dans les reins qui augmentent, le sexe qui durcit davantage. Mais pourtant, pourtant, Christopher maîtrise tellement bien son sujet que c'est juste dosé ce qu'il faut pour faire durer le massage. Honnêtement, l'étudiant n'en voit pas la bout. Entre deux halètements, entre de petits gémissements de plaisir, il sent son désir grandir encore, jusqu'à faire mal. Ses mains se crispent quelque peu.

La lenteur est telle qui se sent partir doucement, mais Chris arrête tout avant. Quel crétin. Un grognement de frustration franchit les lèvres du plus jeune, tandis qu'il fronce les sourcils et rouvre les yeux. Encore haletant, il voudrait maudire Christopher de le faire languir comme ça. C'est insupportable. Et infiniment plaisant. Non, Morgan s'ordonne d'arrêter de penser. Il est déjà totalement à la merci de l'américain, les poings liés, il ne va pas en plus lui donner satisfaction. Mais plus il y pense, plus il à l'impression d'aimer ça. Enfin, ce n'est pas qu'une impression, au vue de sa virilité. Il pose son front contre la porte, et prend une inspiration, déglutissant. Cet imbécile le lâche à la dernière minute, et maintenant il taquine la peau tendre de sa nuque, avant d'aller balader sa langue sur sa colonne. Puis il lui demande ce qu'il veux, tout en allant reprendre ses lentes caresses sur son entrejambe.

— Arrête ça, se plaint-il de la lenteur, un gémissement lui échappe ensuite, puis il respire fortement avant de retrouver ses mots. Viens, s'il-te-plaît... Prends-moi... supplie-t-il en un souffle.

S'il se rendait compte de ce qu'il disait, il aurait son quota de gêne pour quelques années. Néanmoins, c'est juste la vérité. Chris l'a poussé doucement mais sûrement jusqu'au bord de la falaise. Il veut quelque chose de plus maintenant, il en a besoin. Même si l'ancien militaire donne l'illusion de lui accorder un peu de pouvoir en lui demandant ce qu'il veut qu'il fasse, il sait aussi très bien l'état dans lequel il a mit le jeune homme. Morgan est soumis, c'est le cas de le dire. Mais il n'aurait même pas la force de retourner la situation. Ce n'est pas comme si ça le dérangeait vraiment en plus. L'attente se fait longue et il s'impatiente encore plus. Pourtant Christopher est collé contre son dos, il peut même sentir son érection, mais il faut croire qu'il prend un malin plaisir à le faire languir. Une délicieuse torture.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Jeu 5 Sep - 14:42

Oui Christopher est un crétin doublé d´un vrai enfoiré. Lui-même aurait détester Morgan s´il avait fait la même chose que lui est entrain de faire. Mais l´ancien militaire profite tout simplement de son statut supérieur de dominant. A mauvais escient. Il veut que Morgan prononce par lui-même les mots. Il veut que le jeune homme se rende compte que dire cela, faire part de ses envies, n´est aucunement quelque chose d´anormal.

Alors Christopher reprend ses lentes caresses et ses doux massages. Mordillant la nuque de son amant, il l´écoute prendre la parole. Ses mots le font frémir et il inspire audiblement. Il le veut en lui. Hm, si c´est pas excitant ça. Chrsitopher est bien tenter de le pénétrer là, maintenant, tout de suite, mais décide de continuer sa douce torture. Et puis franchement, le prendre par derrière, contre un mur, ce n´est pas vraiment ce qu´il préfère. En prenant la virginité de Morgan, Christopher n´a pas vu son visage, ce qui le frustre encore maintenant. Depuis, ils se sont toujours arranger pour se regarder lors de l´acte sexuel.

Sans plus attendre, l´ancien militaire relâche l´intimité du plus jeune, desserre son emprise sur ses poignets et le retourne face à lui. Croisant son magnifique regard aux couleurs de l´océan, Christopher l´embrasse tendrement. Se penchant légèrement en avant, il l´oblige à passer ses mains lié autour de son cou. Passant, lui-même un bras autour de ses épaules et l´autre sous ses genoux, Christopher se redresse et se retrouve avec Morgan dans les bras. Souriant, il se détourne et se dirige vers le lit. Délicatement, il le pose sur le matelat puis grimpe à califourchon sur lui. L´embrassant avec passion, il attrape à nouveau ses mains, défait les liens puis les rattaches au-dessus de sa tête de manière à ce que la fixation entrave Morgan dans ses mouvements. Ainsi attaché, sans possibilité de partir, se débattre ou faire quoique ce soit, le jeune anglais est a sa douce mercie.

Lentement et gentiment, Christopher passe sa main sur le cou de Morgan et lui embrasse la machoire, tandis que ses doigts se referment sur son téton droit. Approchant son bassin de celui de son amant, l´ancien officier sent à nouveau son érection contre la sienne. Une sensation électrisante traverse son corps, faisant monter sa température et accélérant d´avantage sa respiration. Son coeur battant avec vivacité contre sa cage thoracique, propulse une grande dose d´adrénaline et d´endorphine dans les veines. Les muscles de son bas ventre se contractant délicieusement, Christopher repart chercher le bonheur sur les lèvres de son amant.

"Toujours à l´affût, toujours aussi réceptif" ronronne-t-il "hm ... tu sais exactement ce que j´aime pas vrai?" il lui mordille la carotide "Ton corps est si beau" ses mains lâchent les tétons et continues lentement leur chemin le long des flancs du plus jeune "Ton instinc sait ce que tu as besoin ..." il inspire profondément la délicieuse odeur de Morgan "Tu sais comment me contenter ..."

Christopher ferme les yeux, alors que ses mains entourent à nouveau le sexe de son amant. Se redressant, il rouvre ses yeux, porte son regard sur Morgan et, à la manière d´un serpent, descend entre ses jambes. Arrivé devant l´intimité du plus jeune, l´ancien officier l´observe quelques instants puis donne un rapide coup de langue sur le devant.

"J´crois que la torture à assez duré" susurre-t-il "Il est temps pour toi de trouver la délivrance ..."

Alors, sans plus attendre, l´ancien militaire prend le sexe en bouche et tire dessus, avant de commencer ses vas et viens, sa langue s´enroulant avec envie et passion autour.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Ven 6 Sep - 12:05

Dire ça comme ça, c'est incroyablement gênant pour Morgan. Pourtant, il est comme qui dirait dans un état second. Preuve : il est arrivé à prononcer ces paroles. Il trouve ça juste un peu gênant, et bizarre. Peut-être pas anormal, mais bizarre. Il ressent ensuite une montée de l'excitation de Chris, derrière lui. Mais l'américain arrive à se contenir et continu simplement ses lents massages. Et puis, un bout d'un petit moment, il relâche enfin l'intimité de l'anglais pour pouvoir le tourner face à lui. Morgan rouvre les yeux, se demandant furtivement qu'est-ce qu'il lui réserve ensuite. Ensuite, après un doux baiser qui rajoute un peu de tendresse dans l'histoire, il se retrouve porté par Christopher. Comme la fois où ils rentraient de la Fête de la Jonquille, en "porté-princesse".

Merlin ne tarde pas a être emmener jusqu'au lit. Bien que fiévreux et partiellement à bout, il sourit légèrement, pour lui-même. Comme quoi, l'ancien militaire n'a cette fois-ci pas envie de le prendre de dos. Cette pensée s'évapore rapidement, alors que ledit ancien militaire se positionne à califourchon sur lui. Sans comprendre comment — il y a pas mal de choses qu'il ne comprend pas lorsqu'il est dans cet état —, le plus jeune se retrouve attaché plus solidement. Le tout sous couvert d'un baiser passionné auquel il a bien sûr répondu. Maintenant, ses mouvements sont davantage entravés. Son champs d'action est limité, alors que Christopher est libre de faire ce qu'il veut. Et il commence tout de suite, en allant titiller un téton, puis le cou, les flancs, se rapprochant sensiblement, l'embrassant parfois, sur les lèvres ou la mâchoire.

Morgan est tout émoustillé. Ses muscles se contractent parfois, il se cambre légèrement, les yeux fermés. Il ne cherche pas à contrôler le truc. Et puis les paroles de Chris, le ton employé, lui provoque des frissons. On dirait qu'il ronronne, c'est amusant. Très excitant aussi. Bref, le britannique rougirait comme jamais s'il n'avait pas déjà le feu aux joues à cause de la chaleur. Il se mord la lèvre inférieure pour retenir un gémissement lorsque Christopher s'empare de nouveau de sa virilité. L'étudiant rouvre les yeux pour les poser sur lui quand il le sent se redresser. Il s'attend à pas mal de choses pour le coup, en le voyant descendre vers le bas, entre ses jambes. Mais sûrement pas à ce coup de langue. Électrisé, il n'entend pas ce qu'il dit, et réagit seulement lorsque Chris le prend en bouche.

Un hoquet de surprise lui échappe, rapidement suivi par un gémissement de plaisir. Un peu bruyant le petit. Mais voilà, la sensation est incroyable. Une telle pratique est nouvelle pour lui. De même que pas mal de choses depuis qu'il est avec Chris, mais soit. Chaque va-et-viens l'emmène un peu plus vers le septième ciel. Morgan se doute que son amant n'a jamais eu de pratique pour ça, il a bien sûr dû en recevoir des gâteries, mais peut-être pas en faire. Pourtant, de son point de vue, l'américain se débrouille carrément bien avec sa langue. Les yeux fermés, le souffle court, l'anglais se cambre à plusieurs reprises. Déjà au bout à cause des caresses de toute à l'heure, il sent la jouissance arriver plutôt rapidement. Il ne s'écoule pas plus de cinq minutes avant qu'il ne prévienne Christopher.

— Chris.. ! Hn- Je vais... bientôt...

Un nouveau gémissement, étouffé comme il le peut. Sa cage thoracique lui fait mal tant son coeur va vite. Tout ça est vraiment trop délicieux, mais il attendra la délivrance incessamment sous peu. Il n'a pas encore la technique ou l’expérience pour se contrôler à ce niveau-là. Mais de toute façon, maintenant, il ne peut plus tenir.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Ven 6 Sep - 13:50

Christopher ne sait pas ce qu’il fait. Du moins, n’a-t-il aucune expérience en cette matière. Morgane lui a, certes, déjà fait ce plaisir, mais lui-même n’a jamais eu l’occasion d’en faire de même. A qui aurait-il pu le faire, aussi ? Morgan est le premier homme qu’il aime et avec qui s’adonne à des plaisirs inouï. L’ancien militaire agit par instinct. Il sait décrypter les envies et les besoins de son amant.

Ainsi donc, il le suce, dans le sens propre du terme. Sa langue s’enroulant sensuellement autour de sexe en érection du plus jeune, Christopher goûte la saveur succulente de la peau de Morgan, touche la douceur des ses fesses et hume son enivrante et électrisante odeur. Lorsque son amant le prévient qu’il va venir, l’ancien militaire sourit intérieurement et continu plus fougueusement, ne relâchant pas le pénis. Ce n’est que lorsque Morgan jouît dans sa bouche, qu’il relâche lentement le sexe. Se passant le dos de sa main sur la bouche, Christopher se redresse. Souriant, il se lèche encore les lèvres puis remonte vers Morgan.

« Tu est beau … » il lui embrasse tendrement le cou « Tu sens bon … » il remonte vers la mâchoire et la mordille gentiment   « Et tu es délicieux » il l’embrasse tendrement puis se redresse avec un doux sourire « Que demander de plus, hm ? » il lui caresse la pommette puis le débarrasse de son poids.

Se redressant, il détache la cravate, délivrant ainsi les mains de Morgan, avabt de s' allonger sur le côté et poser sa tête dans sa main, l’autre restant sur Morgan et lui caressant distraitement le torse. Sans perdre son sourire, l’ancien militaire observe son jeune anglais qui reprend peu à peu ses esprits, revient lentement sur terre et retrouve doucement une respiration plus normale.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Ven 6 Sep - 18:53

Morgan prend quand même soin de prévenir, comme il peut, l'américain. Pour que celui-ci ne soit pas surpris de se retrouver avec sa jouissance dans la bouche. Cependant, Chris ne s'enlève pas pour simplement le finir par des caresses. Il continu sa gâterie, et même avec plus d'ardeur. L'anglais se demande s'il est conscient de ce qu'il fait. A sa place, il aurait été répugné la première en tout cas. Mais de toute façon, ce n'est pas lui qui commentera quoique ce soit, bien trop occupé avec toutes ses sensations. La délivrance arrive d'ailleurs bien rapidement, comme prévu. Bizarrement, le plus jeune a l'impression que chaque fois qu'ils le font, c'est encore meilleur que précédemment.

Morgan se libère donc dans la bouche de son amant. Enfin. Après toutes ces lentes tortures, il n'en voyait plus la fin, honnêtement. Exténué, il jette à peine un coup d'oeil. Juste le temps de voir Chris s'essuyer la bouche du dos de la main, puis se lécher les lèvres avec un sourire. Le britannique expire un bon coup, fermant les yeux, et repose correctement sa tête sur le matelas. Il n'en revient pas encore. Cet abruti a avalé. Rien que de penser à ça, le fait quelque peu frémir. C'est étrange. Il ne s'était jamais imaginé qu'une fellation pouvait terminer comme ça. Quoique avec le sexe, c'est un peu comme chacun veut, donc bon. Il se demande s'il fera la même chose, un jour. Si Chris lui demandera de le faire. Mais la question ne se pose pas, la réponse sera oui dans tous les cas.

Il revient un peu sur terre lorsqu'il perçoit les mots de l'ancien officier. Celui-ci l'embrasse encore dans le cou, puis sur la mâchoire, avant qu'ils ne partagent un baiser. Auquel Merlin répond sans hésiter. Naturellement, il lui rend aussi son léger sourire. Christopher se redresse ensuite complètement et libère le brun de son poids, avant de le détacher. Se sentant débarrasser de l'entrave, l'anglais ramène ses bras contre son corps, les muscles quand même un peu endoloris. Il sent alors une main sur son torse, dont les doigts se mettent à dessiner des motifs abstraits. Chris l'aide à reprendre pied, et calmer sa respiration. Au bout de quelques minutes, Morgan tourne la tête et pose ses yeux sur lui. Avec un sourire, il va du dos de la main caresser son ventre, puis il remarque le jean encore présent.

— Ça ne va pas ça, lâche-t-il, perdant son sourire et relevant le regard sur l'américain. Ça ne va pas du tout même, rajoute-t-il très sérieusement, puis il se rapproche de Christopher, se positionne sur le côté, et se redresse sur un coude pour pouvoir l'observer. Ça ne marche pas s'il n'y a que moi. Il pose sa main à la ceinture, et commence à la défaire. En plus, il rapproche son visage de celui de Chris, avec une petite mine boudeuse, tu es encore dur, et si tu te finis à la main, ça voudrait dire que moi je sers à rien. Et ça c'est hors de question.

Il dépose un rapide baiser sur ses lèvres et se redresse. Le forçant à se mettre sur le dos, il déboutonne son pantalon, et le débarrasse de son sous-vêtement par la même occasion. Christopher n'est même pas parvenu à l'éjaculation. Ça. Ne. Va. Pas. Il a pu, certes, avoir du plaisir en donnant à Morgan, mais ce dernier refuse d'en rester là. Ce serait égoïste de sa part. Et c'est au tour de l'américain de profiter, d'avoir un orgasme. De plus, le jeune homme lui avait promis un petit quelque chose. Chris désormais complètement nu, il dépose un baiser sur sa hanche, puis se place à califourchon sur lui.

— Bisou magique, murmure-t-il avec un grand sourire, avant d'aller rechercher le bonheur sur les lèvres de l'ancien officier.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Ven 6 Sep - 19:55

Observer son amant ainsi allongé sur le lit, fatigué et détendu par un orgasme, est tellement jouissif que Christopher se sent de plus en plus à l’étroit dans son pantalon. D’ailleurs, pourquoi ce vêtement repose-t-il encore sur ses hanches ? Pourquoi n’a-t-il que la chemise d’enlevée et pas le reste ? C’est un mystère qui ne sera surement jamais élucidé. Mais ce n’est pas un problème pour Morgan. Après avoir rapidement reprit quelques forces, sa respiration étant presque revenue à la normale, le jeune anglais se redresse, se tourne vers Christopher et pose une main sur son pantalon. Souriant en l’entendant dire que « ça » ça ne va pas, l’ancien officier se tourne docilement sur le dos et observe comment, tout en parlant, son amant le débarrasse de son pantalon puis de son caleçon.

Frémissant lorsqu’il sent les douces lèvres anglaise sur sa hanche, l’ancien militaire remarque comment sa respiration et les battements de son cœur reprennent le rythme endiablé d’il y a quelques minutes. Inspirant l’air de manière audible, il se cambre légèrement sous Morgan. Instinctivement, son bassin se colle contre celui de son amant, alors que ses lèvres sont à nouveau prise d’assaut. Deux fois en si peu de temps. Que demander de plus ? Cette fois-ci, c’est la bonne pour lui.

Alors, passant une jambe autour des hanches de Morgan et s’appuyant sur une main, Christopher se tourne brusquement, entrainant l’anglais avec lui de manière à se retrouver sur lui. Se mordant sur la lèvre inférieure, il se penche en avant et l’embrasse furtivement sous l’oreille.

« T’es le meilleur …. »

Son sexe se durcissant à chaque coup de langue échangé avec Morgan, à chacune de ses délicieuses caresses, enflammant les cellules de sa peau touchée, Christopher prépare le terrain avec ses doigts. Se mettant ensuite à nouveau en place, sentant la seconde érection du plus jeune contre son bas ventre, Christopher le pénètre. Il ressort lentement et entre à nouveau avec plus de force et plus de vigueur.

Et le voilà prit dans la spirale du bonheur. Le point de non retour étant dépassé depuis longtemps, le plaisir et la jouissance de Christopher monte à chacun de ses coups de bassin. Une flamme de désir, consumant ses doutes et ses peines qu’il a put ressentir ce soir, nait en lui. Elle se propage en lui, fait augmenter la température de son corps. Ses muscles se contractant délicieusement, les endorphines et l’adrénaline se mélangent à nouveau dans son sang.  Un cocktail d’hormone enivrant et électrisant qui pousse Christopher toujours plus haut. Son rythme s’accélère d’avantage, ses mains se crispent sur les flancs de Morgan, ses ongles se plantant dans sa peau.

« Oh Morgan … » gémit-il.

Jetant la tête en arrière, il atteint l’apogée du bonheur en criant le nom du plus jeune et se déverse en lui. Les yeux fermés, son corps s’affaisse vers l’avant et il s’allonge sur Morgan. Lui aussi à connu le deuxième orgasme en même que son premier.  

Sa joue reposant sur la poitrine de l’anglais, Christopher entend son cœur battre avec un rythme très soutenu. Un sourire silencieux se dessine sur ses lèvres et, tandis qu’il se retire de l’intimité du plus jeune, il lui caresse les tétons, avant de lever le visage et lui embrasser la gorge. Ne trouvant rien à dire et ne voulant pas gâcher un tel instant, tout simplement parfait, par une quelconque parole, Christopher décide de se taire.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Sam 7 Sep - 13:23

Après que Morgan ait grimpé sur ses hanches, il l'embrasse passionnément, et Chris réagit très bien. Quelques minutes de pause et l'anglais est de nouveau prêt. En tout cas, l'ancien officier est d'attaque. Ce qui se comprend, puisque lui n'a pas encore pu aller jusqu'au bout. Après quelques instants, il retourne la situation, se retrouvant au-dessus. Le brun sourit, amusé, lorsqu'il l'entend lui dire qu'il est le meilleur. Il aimerait bien lui répondre quelque chose, mais ses mots meurt d'eux-même contre les lèvres de son amant. Il n'oublie pas non plus de laisser ses mains se balader sur tout son corps. Le dos, les flancs, le torse, le cou, la nuque, les cheveux...

Il sent aussi comment sa virilité reprend peu à peu vie. Les caresses de Chris y sont évidemment pour quelque chose. Et puis l'aîné prépare le terrain, avant d'entrer doucement. Morgan se cambre avec un délice, un plaisir familier se propageant en lui. Son poing se referme sur le drap, à mesure que Christopher met plus de force dans ses coups de bassin. La jouissance ne se fait pas attendre, autant pour l'un, que pour l'autre. Il sert les dents quand il sent des ongles se planter dans ses hanches. Chris s'offre plus de prises, avant de se libérer en son amant, qui lui aussi atteint l’orgasme.

L'américain se retrouve alors allongé sur le britannique. Morgan passe ses bras autour des épaules de Chris. Reprenant sa respiration, son coeur battant fortement dans sa poitrine, il le sert un peu contre lui. L'ancien officier se retire lentement de lui, et va déposer un baiser dans son cou, sans rien ajouter de plus et restant sur lui. Le plus jeune n'y voit aucun inconvénient. Le poids de l’américain sur lui est quelque part rassurant et pour l'instant, non gênant. Ne disant rien lui non plus, ne voulant pas gâcher le moment présent, Merlin passe une main dans les boucles de Christopher. Il caresse ses cheveux d'une main distraite, descendant parfois sur ses tempes ou sa nuque. Ça le détend.

Il a les yeux fermés, et avec cette brusque diminution de l'adrénaline, il commence à ressentir la fatigue. Deux fois de suite pour lui, il n'aurait pas parier là-dessus, et pourtant. En tout cas, c'est crevant. Maintenant, il a bien envie de dormir. Chris a eu son compte lui aussi. Juste calme, apaisé, il note que le sommeil le gagne tout doucement. Mais avant de s'endormir, il gigote un peu, pour faire comprendre à l'américain de descendre de là. A présent sur le côté, il se blotti contre l'américain. C'est encore dans cette position qu'il est le mieux, et qu'il s'endort le plus rapidement. Mais avant de se positionner correctement, il va déposer un baiser sur les lèvres de Christopher.

— Dors bien mon amour, souffle-t-il avec un léger sourire, avant de se caler conte son torse.

Il tombe bien rapidement dans le sommeil, et il ne voit pas la nuit passer.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Sam 7 Sep - 19:27

C’était bon. Tellement bon. Tellement délicieux. Tellement … tellement parfait. Christopher a l’impression que, plus ils couchent et font l’amour ensemble, plus leur union sexuelle prend en qualité. Ils ne peuvent que devenir meilleurs. Ils doivent apprendre ensemble, le corps d’un homme étant un nouveau monde pour chacun d’eux. Ce corps musclé et confortable, doté d’une bonté d’âme sans précédente et d’un amour fusionnel et inouï. Celui sur lequel repose Christopher après avoir trouvé l’allégresse dans un orgasme des plus fabuleux.

Les paupières mis closes, il apprécie avec bonheur les caresses de Morgan sur son dos qui le font frémir de bonheur. Les lèvres étirés en un sourire, Christopher laisse passer le temps en silence. Un silence des plus purs et des plus agréables, dénué de toute tension. Un silence reposant, simplement entre coupé par le léger ronronnement du moteur du bateau.

C’est alors que Morgan commence à gigoter légèrement sous lui. Rouvrant les yeux, l’ancien militaire redresse un peu la tête, observe l’expression du plus jeune, la décrypte sans problème et se laisse rouler sur le côté. Se retrouvant sur le dos, il ne tarde pas à sentir comment Morgan se blottit contre lui. Passante un bras autour de ses épaules, l’ancien officier sourit à ses paroles et dépose un baiser sur ses cheveux.

« Laisse le bateau te bercer dans le sommeil … » a-t-il encore le temps de murmurer avant que Morgan ne ferme les yeux.

Lui-même ne met pas longtemps pour rejoindre les pays des rêves. Mais, aussi bizarre et contradictoire que cela semble, son sommeil n’est pas reposant. Au contraire, il est plutôt agité. Peut-être est-ce le fait de dormir sur un bateau ? Peut-être est-ce aussi le fait qu’il se soit mit dans tous ses états à cause de Morgan ? Qu’il a pensé, l’espace d’un instant que leur histoire d’amour ne se finisse là, sur le bateau ?

Quoiqu’il en soit, à 5h du matin déjà, Christopher n’arrive plus à dormir. Allongé sur le dos, mains reposant sur son ventre, il fixe le plafond. A côté de lui, la respiration lente et régulière de Morgan prouve que lui est encore profondément endormi. Tournant le visage vers lui lorsque le plus jeune se tourne du côté opposé en marmonnant quelque chose, Christopher soupire.

Sans plus hésiter, il se redresse, s’assoit sur le bord du lit et se passe une main dans les cheveux. Se massant les paupières, il se lève. Discrètement et en faisant le moins de bruit possible, Christopher fouille rapidement sa valise, en sort un caleçon, un jeans propre ainsi qu’un t-shirt et son pull. Enfilant le tout, il attrape ses chaussures en main et, après un dernier coup d’œil à Morgan, sort de la cabine. Refermant très doucement la porte derrière lui, il fait quelques pas et s’éloigne de leur chambre avant de mettre ses chaussures.

Sortant sur le pont, il est accueillit par un vent frais. S’arrêtant, inspirant le délicieux air marin à plein poumon, il fourre ses mains dans les poches de son pull et prend à droite, se dirigeant vers l’avant du bateau. Une fois arrivé, il s’arrête à la rambarde et pose ses mains dessus. Le regard rivé vers l’horizon où commence à se dessiner le lever de soleil, Christopher soupire doucement.

En observant l’océan et le ciel teinté de bleu opaque, dénotant fortement de l’orange feu du soleil, Christopher sent une boule se former dans la gorge. La même sensation qui s’empare de lui lorsqu’il voit son uniforme accroché dans son bureau ou quand il observe les photos qui décorent les murs de sa maison. La nostalgie. Voilà ce qui l’a empêché de dormir correctement. Il savait que ce sentiment allait sans doute le rattraper en étant sur le bateau, mais jamais Christopher n’aurait pensé qu’il soit d’une telle intensité.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Sam 7 Sep - 20:55

Morgan dort très bien. Surtout qu'il est doucement bercé par le bateau, que tout est calme et silencieux, que son Christopher est là, près de lui. Il n'aurait aucune raison de mal dormir. Son sommeil est plutôt profond et, comme à son habitude, il bouge un peu, sans pour autant se placer très loin de son amant. Profondément endormi, en plein rêve marin, il ne remarque pas que l'américain se lève avant même le soleil. L'ancien militaire se fait très discret pour s'habiller et sortir de la cabine, mais il ne se réveille de toute façon pas. Il est bien trop loin dans le bras de Morphée pour entendre la porte de la cabine s'ouvrir et se fermer.

Ce n'est qu'environ une heure plus tard qu'il émerge doucement. Pour une raison inconnue, comme il arrive parfois que l'on s'éveille en pleine nuit sans raison. Ouvrant doucement les yeux, il reste un instant sans bouger avant de s'étirer un peu, puis de s'allonger sur le vente, les bras sous l'oreiller et la tête tourné du côté de Chris. ou plutôt, du côté où Chris devrait se trouver. Fronçant les sourcils, encore à moitié endormi, il se redresse. Il tend l'oreille vers la salle de bain, mais aucun bruit ne lui parvient. Il se relève, avec toute la vivacité que son état lui confère, et se dirige vers la salle d'eau, jetant un coup d’œil à l'intérieur. Rien.

Morgan se redresse, un peu perdu. Christopher est dehors, c'est la seule solution. Mais pourquoi ? Depuis quand surtout. Le britannique n'a rien entendu, alors il n'a aucune idée de la réponse. Il va s'assoir sur le lit, néanmoins il se relève bien rapidement. Il sait qu'il ne retrouvera pas le sommeil tant qu'il ne sera pas rassuré quant à Chris. Il est comme ça, il faut toujours qu'il s'inquiète pour les autres. Il s'habille alors. Jean, t-shirt, et sweater. Enfilant ses baskets, il sort en pensant à refermer la porte derrière lui avec sa clé. D'une main, il essaye de donner un minimum d'ordre à ses cheveux. Pour retrouver l'américain, il suit sans y réfléchir le même résonnement que la soirée d'hier : le pont.

La fraîcheur matinale ne le surprend pas, et il s'y acclimate bien vite. Il va là où ses pas le mènent. Son rythme n'est pas bien rapide, il prend le temps de s'émerveiller par la vue, le soleil à peine levé, et le ciel pâle, épuré. Il se retrouve bientôt vers l'avant du bateau, où la silhouette sombre de Christopher, droite comme toujours, se découpe de l'horizon. Un sourire attendri mais à la fois fasciné s'empare de sa bouche. La douce brise qui joue avec ses mèches en fait de même avec les boucles de Chris. La scène est juste magnifique. Il n'y a personne d'autre sur le pont, et Merlin se prend le temps de graver ce qu'il voit et ce qu'il ressent dans sa mémoire. Puis, il s'approche, et vient se placer à côté de l'ancien militaire, comme si de rien n'était.

— C'est sublime, dit-il avec douceur, le regard posé sur l'océan face à eux.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Sam 7 Sep - 21:33

En observant ce ciel si joli, si pur, si magnifique, l’ancien militaire repense à tout ce qu’il a vécu avec la marine. Des vagues de souvenirs le submergent, le noient, menacent de l’attirer vers le fond. Christopher a longtemps connu ça et dieu sait que ces moments étaient des plus horribles qu’il ait vécus. Pire que la douleur physique, est la douleur morale. Ça te consume à petit feu, te rend faible, minable et irréfléchi. Christopher vient à se poser des questions aux impossibles réponses. La Navy, c’était toute sa vie. Il y a mit toute son âme et c’est une partie de celle-ci qui est y est resté lorsqu’il a été forcé de la quitté.

Des levés de soleils, il en a vu beaucoup. Des beaux, des moins beaux. Des fascinants, des plus ennuyeux. Des sublimes, des plus tristes. Mais chaque levé de soleil avait une particularité bien à lui et signifiait beaucoup pour Christopher : le début d’une nouvelle journée de travail. Une journée intéressante qui se finira bien trop tôt.

Immobile à la rambarde, l’ancien militaire remarque la présence de Morgan avant même qu’il ne se place à ses côtés et qu’il se mette à lui parler. Depuis combien de temps est-il dehors, lui, l’ancien officier ? Longtemps ? Quelques minutes ? Quelques heures ? Il a perdu la notion du temps en contemplant ce levé de soleil au-dessus de l’océan. Et, alors que les couleurs commencent à se ternir, faisant peu à peu place au ciel bleu immaculé qui annonce une seconde radieuse journée, Morgan lui dit que c’est sublime.

« C’est plus que sublime » souffle l’ancien premier maître avant de sourire doucement, tentant ainsi de refouler ces sentiments qui menacent de l’attirer au bord de la falaise de la déprime « Un levé de soleil c’est tellement … précieux. Quand en plus ç’en est un en Australie ou en Nouvelle Zélande tu pense que c’est ça, le paradis … » il soupire et ferme les yeux. Déglutissant, il prend une profonde inspiration puis reporte son regard vers l’horizon « Ce genre de vue le matin … on ne s’en lasse pas. » Un léger sourire s’empare de ses lèvres, mais disparait bien rapidement « ça me manque … tu ne peux pas savoir à quel point. »

Déglutissant à nouveau, il se détourne de la mer et s’adosse à la rambarde. Fermant les yeux, il se passe les mains sur le visage puis dans les cheveux et se redresse. Foutu sentiments. Il ne va tout de même pas se laisser gâcher cette journée qui s’annonce palpitante à cause de cette nostalgie qu’il pensait perdue. Alors, relevant la tête, il se tourne vers Morgan et lui sourit, plus sincèrement.

« On dort bien sur un bateau, pas vrai ? » demande-t-il « On dort aussi bien qu’on mange j’crois » il rigole doucement puis se pousse de la rambarde « d’ailleurs, j’ai bien faim moi » il attrape Morgan par les épaules et l’oblige à se mettre en route. Tandis qu’ils marchent vers le réfectoire, il se penche vers son amant « j’compte sur toi pour me changer les idées aujourd’hui. Peu importe comment tu t’y prends, fait en sorte que je n’ai pas à ruminer le passé, s’il te plait … » murmure-t-il à l’attention du plus jeune.

Christopher sait que Morgan y arrivera. Il sait s’y prendre, lui.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Dim 8 Sep - 11:08

Morgan sourit doucement lorsque Chris lui répond, mais il n'a plus le coeur à sourire par la suite. Se forçant tout de même un peu, il masque le fait qu'il ressente la nostalgie de l'américain, sa détresse. Il dit qu'un couché de soleil, c'est magnifique, et lorsque c'est en Nouvelle-Zélande par exemple, tu pense que c'est le paradis. Il avoue ne jamais s'être le lassé de cette vue matinale, et que ça lui manque énormément. Le britannique a un petit pincement au cœur, en jetant un coup d’œil  Christopher, mais il ne dit rien. Il n'y a pas grand chose à dire après ça. Il se contente se s'accouder à la rambarde, les yeux tournés vers l'horizon marin.

Chris lui s'en détourne. Morgan laisse couler un regard en sa direction. Se redressant, il va poser sa main sur le bras de l'ancien officier et le caresse de façon réconfortante. Christopher se reprend alors, se tournant vers le plus petit, il sourit plus franchement, lui demandant s'il était du même avis au sujet de sommeil sur un bateau. Merlin sourit par réflexe, et hoche la tête. C'est vrai, on dort aussi bien que l'on mange. Puis Chris l'attrape par les épaules pour l'entraîner avec lui, car il a faim. L'étudiant passe son bras autour de sa taille, souriant toujours. C'est vrai que maintenant qu'il y pense, lui aussi a un petit creux. Même si le réveil a été un peu trop tôt selon lui.

Se dirigeant toujours vers le réfectoire, le plus grand se penche vers lui, pus sérieux. Il lui dit qu'il compte sur lui pour lui changer les idées. Peu importe la manière dont il s'y prendra. Pour ne pas qu'il repense au passé. Morgan pose ses yeux sur lui. Il est un peu préoccupé, mais son expression laisse bien vite place à un sourire. Il fera tout ce qui est en son pouvoir — et même ce qui est au-dessus — pour qu'il passe une bonne journée. Daniel avait eu raison, cette croisière pouvait être une bonne comme une mauvaise chose, et il était du devoir de l'anglais de tout faire pour que les mauvais côtés ne ressortent pas. Ou le moins possible. Que Chris repense à sa carrière c'est normal, que ça le dévaste n'est pas bon du tout.

— Compte sur moi ! lance-t-il en allant l'embrasser sur la joue.

Quelques petites idées naissent d'ailleurs dans sa tête, mais il tient sa langue. Chaque chose en son temps. Tout d'abord, ils vont se remplir un peu l'estomac. Comme il fallait s'y attendre, la cafèt', tout juste ouverte, et quasiment déserte. Pour sa part, Morgan aurait bien dormir encore un peu. Cependant les pains au chocolat et autres viennoiseries — sans compter les oeufs brouillés — lui enlève bien vite cette déception. D'autant qu'il n'a aucun mal à se faire un thé. Et il est bon en plus. Pas du bas de gamme. Ils petit-déjeunent donc en tête, discutant encore et toujours. Ou plutôt, le brun a décidé de poser quelques questions sur les escales.

Une fois cela fait, ils retournent tranquillement dans leur cabine, profitant encore un moment de la vue du petit matin. C'est vraiment beau. Dans leur chambre, ils se prennent un temps de réflexion pour savoir ce qu'ils vont faire, ce matin. Chris décide de se rendre à la salle de sport. Il tente d'embarquer Morgan avec lui, lui disant que gagner un peu d'endurance ne pourrait pas lui faire de mal. De son côté, le plus jeune, refusant bien entendu faute de motivation, lui rappelle que sa cheville ne va peut-être pas apprécier. Il lui dit d'y aller doucement, de faire attention. Lui promettant cela, l'ancien militaire l'embrasse et finit par sortir, changé pour l’exercice.

Merlin hésite encore un moment pour savoir comment il va occuper ses prochaines heures. Il est encore un peu tôt pour la piscine, l'eau doit être gelée. Il n'a pas envie d'aller au casino, ou à la salle d'arcade. Et il a prévu de garder la partie spa et massage pour l'aprèm'. Pour en profiter avec Chris. Il lui vient alors l'idée de la bibliothèque. C'est vrai qu'il y en a une sur le bateau. Ils doivent avoir des livres sur la mer et l'océan. Ni une ni deux, son choix s'arrête là, et il trouve bien rapidement son chemin.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Dim 8 Sep - 12:57

Lorsque Morgan lui promet de lui changer les idées quand ça ne va pas, Christopher lui sourit tendrement et le sert d’avantage contre lui avant de lui coller un bisou dans les cheveux. Il sait que son amant a les capacités requises pour lui changer les idées. Et c’est d’ailleurs la tâche à laquelle il s’attelle dès le petit déjeuné. Le réfectoire encore désert, ils ont tout le choix du monde par rapport aux choses à manger ainsi qu’aux places. S’installant donc à une table un peu plus reculée, avec un grand café, un croissant et un bol de céréales pour Christopher, ils entretiennent bien rapidement une discussion intéressante.

Après une bonne heure et avoir prit tout leur temps pour apprécier le repas, ils laissent leur place aux autres. Retournant dans la cabine, ils profitent encore quelques instants du soleil qui chauffe pas mal. Une fois dans leur chambre, ils réfléchissent ensemble à ce qu’ils vont bien pouvoir faire. Le choix de Christopher est déjà fait : ce sera la salle de sport pour lui. Il a bien tenté de persuadé Morgan de l’y accompagner mais celui-ci n’en a pas la motivation. Au lieu de ça, il a dut lui faire la promesse de faire attention à sa cheville qui ne supportera peut-être pas tout ça. A cette remarque Christopher n’a pas s’empêcher de soupirer mais à retenu à temps de dire quoique ce soit. C’est donc avec un faux sourire et un baiser pour Morgan, que l’ancien militaire met des affaires de sport et, serviette sur l’épaules et bouteille d’eau en main, sort de la cabine pour aller dans la partie fitness du bateau.

Christopher a bien vite fait d’atteindre cette salle qui est franchement grande. Des machines de musculations, des altères, des poids, des steppers, des tapis roulant, une pièce plus petite dans laquelle se tient les cours de yoga ou pilâtes, voire zumba ou step. Bref. Christopher, souriant, se dirige vers l’accueille, pose quelques questions d’usage puis se dirige vers un tapis roulant. Il se laisse expliquer le fonctionnement de base puis grimpe dessus et le met en route.

Ce n’est que deux heures et demie plus tard, après avoir fait tout un répertoire d’exercices de cardio et de musculation qu’il ressort de la salle de sport. Fatigué mais heureux, avec une cheville qui semble avoir tenu le coup, il se remet en route et se dirige vers sa cabine. EN entrant, il remarque que Morgan n’y est pas. Il doit surement encore être à la bibliothèque, ce qui n’étonnerait guère l’ancien militaire. Celui-ci se prend tout de même encore le temps de se doucher. Il enfile ensuite un short et un t-shirt et sort de la cabine.

C’est sans trop de problème qu’il trouve la bibliothèque et avec encore moins de problème qu’il remarque Morgan, assit dans un coin. Souriant, il s’avance vers lui et, sans dire un mot, s’installe à côté de lui. Silencieux, il observe son amant qui est plongé dans sa lecture … avant que celui-ci ne sursaute en remarquant la présence de l’américain.

« Je ne voulais pas te déranger hein » s’excuse l’ancien officier « J’voulais juste te prévenir que j’ai fini le sport et que je suis dans la chambre » il s’approche de Morgan « Tu peux encore resté ici. On se retrouve dans une deux heure pour manger ? »

Après l’hochement de tête positif de la part de son amant, Christopher lui vole un baiser et se lève de nouveau. Ressortant de la bibliothèque, il fait un détour par les magasins qui se trouvent sur son chemin puis retourne, comme promis, dans la cabine. Là, il lance un coup d’œil à sa montre et décide que pendant l’heure qui suit il peut sans problème fermer encore les yeux.

Mais c’est sans compter sur le fait que son sommeil est très profond. C’est donc deux heures plus tard qu’il se réveil en sursaut lorsqu’il sent la main de Morgan sur son épaule. Se redressant vivement, il le fixe, lance un coup d’œil sur sa montre puis soupire lourdement. Marmonnant de plates excuses, il se lève, met ses chaussures et suit Morgan hors de la chambre.

Etant donné l’heure assez tardive à laquelle ils atteignent le réfectoire, celui-ci est plutôt vide … tout comme les plats. Mais ils parviennent tout de même à dégoter assez pour calmer leur faim. C’est donc, après avoir manger des bouchées à la reine et s’être, encore une fois, perdus dans leur conversation, que les deux amants ressortent. D’un commun accord, ils décident de profiter ensemble de la partie relaxation du bateau.

Une petite trentaine de minutes, ils se retrouvent tous deux allongé à plat ventre dans une salle insonorisé, sur des tables de massages. Christopher, lui, s’endort bien rapidement sous les mains de la jeune fille qui lui pétrit les muscles contracté de ses épaules.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morgan M. Smith
• Étudiant •

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 23 ans.
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Christopher.

MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé] Dim 8 Sep - 15:02

Dans la bibliothèque, Morgan trouve bien rapidement son bonheur. Contes et légendes maritimes. Il n'en faut pas plus pour qu'il se trouve une bonne place. Les sièges et fauteuils sont ici très confortables. Il y a des tables aussi, et des rayonnages de livres impressionnants. Mais l'anglais oublie bien vite tout ça pour se plonger dans le livre qu'il a choisi. Son inlassable curiosité s'en trouve un peu comblée. Il ne sait pas combien de temps il reste plongé dans sa lecture, toujours est-il qu'il ne fait même pas attention à Christopher. Celui-ci s'est en effet approché, et s'est installé à côté de lui.

Sursautant en remarquant sa présence. L'américain s'excuse, lui disant qu'il voulait juste l'informer qu'il était dans leur chambre. Puis il lui propose de le retrouver dans une heure ou deux pour manger. Le brun accepte et, après un furtif baiser, regarde son amant s'éloigner. Suite à ça, il replonge dans son livre. Il le fini rapidement, car il ne lui restait plus grand chose, puis, alors qu'il va le ranger, son regard est attiré par deux autres couvertures. Et le voilà reparti pour un tour. Il a une heure devant lui de toute façon. Merlin élargi de nouveau sa culture. Lorsqu'il s'enquiert de nouveau du temps qui passe, il est surpris. Et en retard. Mais surtout surpris. Cela fait plus d'une demi-heure qu'ils auraient du se retrouver. Chris aurait logiquement du venir le chercher. Avec son air blasé, en se plaignant de lui comme quoi il est toujours dans la lune.

Morgan range les bouquins sans plus attendre, et part d'un pas vif. Il se retrouve devant la porte de la chambre, se demandant soudainement si l'ancien militaire y est vraiment. Il entre donc, pour le trouver en train de rattraper sa nuit. Avec un petit sourire, Merlin s'approche, et lui parle doucement pour le réveiller. Puis il le secoue par l'épaule, pour aller plus vite. Chris s'éveille alors, et, s'excusant, se prépare puis sort de la chambre. Le britannique dit bien sûr que ce n'est pas grave, que lui aussi avait perdu la notion du temps. Lorsqu'ils arrivent au réfectoire, il est un peu tard. Ils se trouvent de quoi manger, tout de même. Après déjeuner, ils en viennent à la conclusion de passer un moment dans la partie relaxation.

Une demie-heure plus tard, et ils se retrouvent allongés sur des tables de massage, coupés du monde. La jeune femme qui s'occupe de lui a des mains d'ange. C'est la seule réflexion que Morgan est capable d'aligner. Il est détendu comme jamais. en revanche, dans un coin de sa tête, il note bien de demander à Chris de se renseigner là-dessus pour qu'il lui en fasse. Il est tellement détendu, qu'il ne surveille même pas du coin de l'oeil celle qui s'occupe de Chris pour savoir si elle reste professionnelle. De toute façon, un coup d'oeil à son amant lui a appris qu'il s'était endormi. Encore un long moment après, et le massage s'arrête. Ressortant de la partie spa sur un petit nuage, Merlin se retourne vers Christopher.

— Au fait, tu as bien dormi ? le taquine-t-il en souriant, allant entourer sa taille de se bras. Il dépose un rapide baiser sur ses lèvres. Et si on allait se prélasser au bord de la piscine, en attendant le diner, hm ?

L'ancien militaire accepte sa proposition et, après un détour par leur cabine, ils se rendent à la piscine. Nageant un peu, ils passent aussi du temps sur des transats. En reprenant le chemin de leur chambre pour se changer avant le diner, Morgan remarque que le ciel commence à se couvrir. Lentement. Il n'y prête pas pus attention que cela, ce doivent être de simples nuages. C'est ainsi que le repas qui suit se passe dans la bonne humeur.

______________________________________________________________________________

Happiness only real when shared.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le voyage est ma maison [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Le voyage est ma maison [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: A L’EXTÉRIEUR DE SHADY COVE :: 
Autres destinations
-
Sauter vers: