Partagez|

Never again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Never again Dim 4 Aoû - 16:15

Noah était pas du genre à se morfondre, au contraire. En règle générale, quand quelque chose le contrariait, il avait une certaine tendance à se plonger dans la masse conséquente de boulot qui lui restait sur son bureau et ça passait tout seul. Mais pas ce soir-là. Il se sentait complètement dépassé par les événements, abasourdi par des choses qu’il n’avait pas vu venir. Merde, comment avait-il pu louper ça ? Tout avait commencé par les rumeurs à son sujet. On lui prêtait des relations avec la moitié de la ville – il exagérait à peine – et cela retombait sur lui. Et, bien sûr, ce n’était pas le pire. Le pire avait un nom et c’était celui de Lucy. Au début, il n’avait pas prêté attention aux ragots qui couraient au sujet de la jeune femme. Un mariage avec ce type, là, Chase Hudson ? Et puis quoi encore ? Elle avait déjà peur de l’engagement ! Mais ensuite, il avait entendu certaines choses qui l’avaient, disons-le, plus refroidi. Il n’y croyait pas. Ou plutôt, il ne voulait pas y croire.

Lucy avait couché avec Chase. Alors qu’il croyait désespérément que ça pourrait marcher entre eux, qu’il y avait toujours un espoir, parce qu’il était fou amoureux d’elle, il venait d’apprendre qu’elle s’était, pour parler dans des termes qu’il n’utilisait jamais, tapée le mécanicien de base. L’idée la plus stupide qui soit. Comment avait-il pu être assez stupide pour croire que ça déboucherait sur quelque chose ? Pour croire qu’elle en avait quelque chose à faire de lui. Il se sentait totalement perdu, au point de croire que peut-être, Lucy ne l’avait jamais aimé. Etait-elle capable de se servir de lui ? Peut-être. Il n’en avait aucune idée, en fait. Alors, ce soir-là, il s’était barricadé chez lui avec ses bières, qui s’entassaient désormais au pied de la table basse, et ses chips, pour oublier en paix. Il avait coupé son téléphone, éteint la télévision et la radio, et s’était enfoncé dans son canapé, au milieu d’un bordel conséquent. Ce qui n’était pas son genre.

Il se sentait complètement con, sur ce coup, et regrettait de ne rien avoir vu avant. Il s’était juré, des mois plus tôt, après leur première rupture, plus jamais ça ! Plus jamais il ne laisserait ses rares potes le ramasser à la petite cuillère à cause d’une fille. Et voilà qu’il avait l’impression d’être revenu au point de départ, totalement perdu, sans savoir vraiment s’il devait lui en vouloir. Mais pourquoi Lucy l’avait-il tant fait mariner ? Rien que d’imaginer la scène entre son ex et le garagiste, il avait envie de se flinguer. Malgré tout, un sourire naquit sur son visage. Noah Clarke, tu es désespérant, songea-t-il. Il jeta un coup d’œil à son téléphone éteint, peut-être avait-il des appels en absence, il imaginait déjà les flics se pointer parce que, d’habitude, le journaliste répondait toujours au quart de tour. Et on le trouvait là, assis sur le canapé au milieu de coussins moelleux, le regard hagard, une bouteille de bière dans une main et le saladier débordant de chips dans l’autre. Tableau plus que pathétique, en fait. Avec un peu de chance, quelqu’un le trouverait là avant que tout le quartier ne se rameute et son honneur serait sauf !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Mer 7 Aoû - 18:47

En ce moment, ça va pas très fort pour Evan. Et cela est certainement lié à la présence de Veronica à Shady Cove. Plus le temps passe, et plus l’écrivain a du mal à la supporter. Il faut dire qu’elle lui donne des raisons de la détester. Si l’idée d’écrire un roman basé sur Shady Cove et ses habitants vient du brun à la base, Veronica s’en est finalement emparée pour lui donner une ampleur qui dépasse Evan. Elle lance des rumeurs à tout va, qu’elles soient fondées ou non, dans le simple but de donner de la matière supplémentaire à l’écrivain, pour qu’il puisse pimenter l’histoire de son bouquin. C’est un principe qu’il ne plait pas au jeune homme, qui a visiblement plus de morale que sa collaboratrice, mais il se sent impuissant face à cette situation. S’il fait quoi que ce soit pour nuire au projet, Veronica lui a clairement fait comprendre qu’elle n’hésiterait pas à tout lui mettre sur le dos, et il sait qu’elle a assez de preuves pour le faire, et pour lui causer pas mal de soucis...

Plus les semaines passent, et plus la situation devient problématique pour l’écrivain. La pression qu’il a sur les épaules l’empêche d’être aussi productif qu’il le souhaiterait. Et la tournure que prennent les évènements le dégoûterait presque de ce projet, qui à la base le bottait bien pourtant ! Il a l’impression que son inspiration commence à se faire à nouveau à malle, et ça le fait flipper.

Ce soir, bloqué devant son ordinateur, Evan est incapable d’écrire quoi que ce soit de correct. Il tente de rédiger quelques phrases, qu’il efface aussitôt face à leur médiocrité. Il soupire. Il faut qu’il sorte, qu’il prenne l’air un peu, qu’il voit du monde. ça l’aidera à se vider la tête. Et puis de toute façon, ce n’est visiblement pas ce soir qu’il va avancer dans son travail. Il prend donc son téléphone pour appeler Noah. ça fait longtemps qu’il ne l’a pas vu, il est temps d’y remédier ! C’est sans doute le meilleur ami qu’Evan ait à Shady Cove, et cela lui fait toujours plaisir de le voir et de discuter avec lui. En plus dernièrement, il a entendu des rumeurs à son sujet et il n’a pas encore abordé le sujet avec lui, alors ce soir sera peut être l’occasion !

Malheureusement, ce petit fourbe a visiblement décidé de couper son téléphone ! Ou peut être n’a-t-il plus de batterie ou un problème de ce genre, en tout cas Evan tombe directement sur sa messagerie. L’écrivain met peu de temps à finalement se décider à bouger jusqu’à chez son pote. S’il lui ouvre, tant mieux, sinon il aura au moins pris un peu l’air comme ça. Il enfile donc une paire de chaussures en toile et sort de chez lui pour se diriger vers la maison de Noah. Une fois devant la porte, il est ravi de constater qu’il y a de la lumière à l’intérieur, et que son ami est donc surement chez lui. Mais peut être pas seul ? L’écrivain songe un instant que sa venue va peut être l’embêter plus qu’autre chose ? Enfin, maintenant qu’il est là autant sonner, il sera fixé comme ça. C’est donc ce qu’il fait sans plus attendre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Jeu 8 Aoû - 9:05

Noah n’attendait aucune visite et, avachi dans son canapé, il sursauta quand la sonnette retentit dans ses oreilles. Aucun gyrophare de police, donc personne n’avait rameuté la cavalerie. Mais qui pouvait le déranger à cette heure-ci ? Dans tous les cas, il se hâterait de l’expédier en enfer et de retourner comater devant sa télévision éteinte. Après de longues minutes, il consentit à se traîner jusqu’à la porte d’entrée et l’ouvrit machinalement. Ses sourcils se froncèrent aussitôt. Evan ? Il y avait un certain temps qu’il n’avait pas vu Evan Baker, son meilleur ami à Shady Cove, tous deux étant sûrement très occupés par leurs vies respectives. Le jeune homme ne semblait pas dans son assiette et, malgré son état, Noah s’en aperçut. Evan était l’une des rares personnes à qui le journaliste ne pourrait fermer la porte et surtout pas expédier en enfer.

« Salut, Evan. C’était peut-être pas le meilleur moment pour débarquer, mais… je t’en prie, entre ».

Il s’effaça pour le laisser rentrer, avant de lui tourner le dos et de regagner le salon. Un salon certes en piteux état, mais avec un peu de chance, l’écrivain ne ferait aucun commentaire particulier, même si ce n’était pas son genre d’être bordélique comme ça. En y repensant, Noah avait entendu certaines rumeurs à son sujet, de trucs bizarres qu’il n’avait jamais pu tirer au clair – il n’avait pas eu le temps d’en discuter avec lui. Même si le cas de Lucy traînait encore dans sa tête, il pourrait en profiter pour retrouver un peu son meilleur pote, ça ne pouvait pas lui faire de mal.

« Hum… Fais pas attention au bordel. Si tu veux une bière, elles sont près du canapé » expliqua-t-il en désignant les bouteilles encore fermées, qui se mêlaient à celles déjà vides. « Mais il y en reste dans le frigo ».

Il poussa un soupir avant de se laisser de nouveau tomber dans le canapé, pour prendre sa propre bière à moitié entamée. Le sujet de son arrivée à l’improviste l’intriguait malgré tout. Bon, peut-être qu’Evan avait essayé de le joindre sur son téléphone portable, qui gisait sur la table base, et n’obtenant aucune réponse, il avait décidé de venir directement chez lui. C’était le plus logique.

« Qu’est-ce qui t’arrive ? » demanda-t-il malgré tout, un peu surpris.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Sam 10 Aoû - 9:17

Attendant devant la porte de chez son ami, Evan  essaye d’imaginer ce qu’il est en train de faire. Plusieurs idées lui passent par la tête, mais celle consistant à penser qu’il fait une petite crise de déprime n’est pas vraiment dans le haut de la liste d’Evan, qui ne se doute pas que Noah est torturé à cause de Lucy, cette flic que lui ne peut pas vraiment encadrer d’ailleurs...

Après avoir patienté un petit moment, l’écrivain songe à repartir. Il n’ose pas insister sur la sonnette au cas où Noah serait en charmante compagnie, et se dit qu’il pourra toujours l’appeler le lendemain pour avoir de ses nouvelles dans le pire des cas. Mais c’est à cet instant que la porte s’ouvre enfin, au soulagement de l’écrivain. Il sourit automatiquement en voyant le visage de son ami, un sourire un peu triste malgré tout à cause de son moral assez bas...

Salut ! ça va bien ? Désolé de débarquer sans prévenir, je voulais prendre de tes nouvelles alors j’ai essayé de t’appeler mais tu répondais pas...

Explique-t-il avant d’entrer comme Noah l’a convié à le faire. Il ignore pourquoi ce n’est “pas le meilleur moment” pour venir, il va peut être le découvrir en entrant dans le salon... En tout cas, il est assez poli et respectueux pour ne pas s’imposer plus longtemps s’il voit que Noah était déjà avec quelqu’un. Mais ce n’est finalement pas le cas, et Evan comprend tout de même rapidement la remarque de son pote. L’état du salon laisse à désirer, et l’écrivain le note tout de suite. Chez quelqu’un d’autre il n’aurait peut être même pas fait attention, mais il sait que Noah n’est pas du genre à laisser du bazar, des chips et des bières trainer comme ça. Il y a forcément un problème.

Ok merci.

Répond il simplement à propos des bières avant de s’asseoir sur le canapé et d’en prendre une bouteille, posé à côté de lui. Il ouvre sa boisson et en boit une gorgée après que son pote ce soit installé près de lui, puis répond à sa question par une nouvelle.

C’est plutôt à moi de te demander ça je crois, ça a pas l’air d’aller fort...

Constate-t-il, gardant le regard posé sur son ami. Il n’aime clairement pas le voir dans un tel état, et il a envie de l’aider. Cette envie lui ferait même presque oublier ses propres problèmes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Sam 10 Aoû - 21:20

Malgré tout, Noah était content de voir Evan sur le pas de sa porte. Tant que ce n’était pas quelqu’un qui venait le déranger, jusque chez lui, ça lui convenait. Il ne savait pas trop ce qu’il pourrait lui dire, d’ailleurs,  pourquoi il se sentait si con, si déprimé. A cause de Lucy ? A cause d’à peu près tout ce qui n’allait pas dans sa vie ? Il ignorait si Evan le comprendrait, ils n’avaient pas forcément la même conception des choses. Comme il s’y attendait, l’écrivain lui expliqua avoir essayé de l’appeler, en vain. Noah lui adressa un simple sourire d’excuse.

« Ouais, désolé. J’avais éteint mon téléphone ».

Une fois dans le salon, le jeune homme observa Evan prendre une bière et s’installer dans le canapé. C’était le genre de soirées que Noah appréciait. Pas de prise de tête, pas de musique assourdissante, rien d’autre que le silence pour broyer du noir. Il but une nouvelle gorgée, se demanda une seconde à combien de bières il pouvait être – il avait arrêté de compter depuis longtemps – et regretta de ne pas avoir la force nécessaire de se traîner jusqu’au placard pour récupérer d’autres alcools plus forts. Evan remarqua qu’en effet, ça n’avait pas l’air d’aller fort, et Noah haussa les épaules.

« C’est Lucy… »

Encore Lucy, faillit-il rajouter, en souvenir d’il y a quelques mois, après leur rupture. Il n’avait pas franchement envie d’y repenser et savait d’avance que c’était tout de même mieux qu’à l’époque. D’ici quelques jours, il repartirait comme si de rien n’était. Un soupir lui échappa. Il aurait aimé lui parler de Chase Hudson, avec qui Lucy avait couché, mais peut-être qu’Evan le savait déjà à cause des rumeurs. Il aurait aimé lui dire qu’ils avaient failli se remettre ensemble, que Noah lui avait dit qu’il l’aimait, que ça n’était pas fini, mais… il se contenta de lâcher :

« Elle s’est encore foutue de moi. Je croyais… J’en sais rien. Je croyais que ça pourrait marcher cette fois ».


Nouvelle gorgée de bière, nouvelle grimace. Ouais, il avait vraiment cru que ça marcherait. Comme toujours, il s’était fait des films. Il devait bien se rendre à la conclusion que lui et Lucy, c’était définitivement fini. Pourtant, il ne pourrait se l’avouer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Lun 12 Aoû - 11:29

Depuis qu’il vit à Shady Cove, Evan a fait des efforts pour paraitre particulièrement sympathique aux  yeux de tous, et faire croire à chaque personne qui l’intéressait pour son bouquin que c’était son pote. Mais à côté de ça, l’écrivain s’est tout de même fait de vrais amis. Rare sont les personnes qu’il considère comme tel, mais Noah en fait partie et c’est pour cette raison qu’Evan s’inquiète de ne pas pouvoir le joindre par téléphone. Et l’état dans lequel il le voit ce soir ne fait que renforcer son inquiétude finalement. N’étant lui même pas au mieux de sa forme, il va peut être avoir du mal à aider le journaliste, mais il va tout de même faire de son mieux. Parfois le simple fait de parler de ses soucis permet de se sentir mieux après tout...


Une fois tous deux installés dans le canapé avec une bière, le brun tente donc d’en savoir plus sur ce qui tracasse son pote. En entendant le nom de Lucy, il serait presque pris d’une envie de meurtre. Même s’il a toujours été cordial avec elle, au fond il ne l’a jamais aimé et il sait que c’est réciproque. Et le fait qu’elle fasse souffrir son meilleur ami la fait encore baisser dans son estime. Il ne fait cependant aucun commentaire, et préfère attendre que Noah lui donne plus de détails afin qu’il puisse davantage comprendre la situation.

Qu’est ce qu’il s’est passé exactement ? Qu’est ce qu’elle a fait ?

Demande l’écrivain avec un réel intérêt quand son pote lui explique qu'elle s'est foutue de lui. Il a récemment entendu pas mal de rumeurs concernant la flic, et la liant à Chase Hudson, alors il imagine que ce n'est pas une coïncidence. Mais ne sachant pas si ces rumeurs sont fondés ou non et ce que sait réellement Noah, il ne sait pas trop quoi penser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Jeu 29 Aoû - 17:55

Noah était heureux de ne pas passer sa soirée tout seul. Peut-être que finalement, la solitude, ça n’était pas pour lui. Il suffisait seulement de choisir les bonnes personnes, celles en qui le jeune homme pouvait avoir une confiance absolue. Des types comme Evan Baker, en somme. Pourtant, ce soir-là, il ne sait pas trop comment aborder le problème, comment lui expliquer ce que Lucy a encore fait. La honte peut-être, la honte de s’être encore fait avoir. D’avoir été trop aveugle pour ne pas se rendre compte que cela ne mènerait nulle part. Son pote lui demande ce qui s’est passé et le journaliste poussa un long soupir. Il aurait tellement aimé ne pas à mener cette conversation… Mais maintenant qu’il se trouvait là, autant raconter.

« Je l’ai croisé par hasard au commissariat, pour une interview et ça s’est vite transformé en règlement de comptes. Je lui ai avoué certaines choses. Que je l’aimais, ce genre de trucs. On s’est embrassés et j’ai cru… J’ai cru que c’était réciproque. Elle a dit qu’elle voulait nous laisser une deuxième chance, mais qu’on devait en discuter avant, repartir à zéro. Mettre les choses à plat. Alors on s’est retrouvé à Eagle Point ».

Il se tut pour boire une nouvelle gorgée de sa bière. Ce souvenir était encore trop récent. Bon sang, elle voulait repartir à zéro, elle voulait qu’ils reforment un couple, tous les deux, un vrai couple. Alors qu’est-ce qu’il s’était passé dans sa tête pour que soudainement, elle soit autant sur la défensive ? Entre l'interview et la sortie à Eagle Point. Il s'était passé un truc. Noah se posait tout un tas de questions. Et le fait qu’elle ait couché avec Chase Hudson n’arrangeait en rien les choses.

« On s’est expliqué. J’ai vraiment cru que ça marcherait, cette fois. Elle avait l’air sérieuse, tu vois. Et puis j’ai appris qu’il y avait eu Chase Hudson et… »

Noah n’acheva pas sa phrase. Logiquement, il n’aurait jamais dû en vouloir à Lucy, puisqu’ils n’étaient pas ensemble quand elle avait couché avec l’autre. Mais il lui en voulait malgré tout. Et il s’en voulait à lui-même également. Peut-être par pure jalousie. Parce qu’elle était tombée comme une mouche dans les bras de Chase et pas dans les siens. Parce qu’il avait su gagner son cœur alors que lui galérait pour y parvenir. Il plongea sa tête entre ses mains, se frotta le visage, avant de relever les yeux.

« Bordel » jura-t-il. « J’arrive pas à croire qu’elle ait pu me manipuler… »

Il se demandait au bout de combien de bières il pourrait espérer être ivre. Un certain nombre, sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Ven 30 Aoû - 3:33

En arrivant chez Noah et le voyant visiblement mal, Evan n’avait aucune certitude sur la cause de son mal être. Mais il n’est finalement pas très étonné d’apprendre que son ami va mal à cause d’une fille. L’amour rend tellement vulnérable… C’est pour ça d’ailleurs que lui s’interdit un quelconque attachement avec les filles qu’il côtoie. Il préfère les aventures sans lendemain, c’est moins risqué. Enfin, il reste humain et lui aussi est déjà tombé dans le “piège”, il a déjà été amoureux et n’a aucun mal à compatir à ce qu’il arrive à son ami... Il cherche à mieux comprendre son problème, et écoute avec attention l’explication de Noah. Même lorsqu’il fait une pause dans son récit, l’écrivain ne dit rien, prend simplement une nouvelle gorgée de bière, ne voulant pas l’interrompre avant la fin de son histoire.

Lorsque le journaliste évoque Chase Hudson, Evan se souvient de cette rumeur qu’il avait entendu lui aussi. On les disait même mariés Lucy et lui ! N’étant proche d’aucun des concernés, le brun ignore quelle est la part de vérité dans ce qu’on raconte en ville.

T’es sûr que c’est vrai cette histoire avec Chase ? T’as revu Lucy depuis ? Même si ça ne peut plus marcher entre vous, peut être que si vous vous voyez pour éclaircir les choses, ça t’aiderait à passer à tourner la page tu crois pas ?

Evan ne veut pas être pessimiste mais il a l’impression que c’est mal barré pour que les choses s’arrangent avec Lucy, alors il ferait peut être mieux de lâcher définitivement l'affaire. Et puis il faut dire que n’appréciant pas la policière, Evan serait heureux de voir son pote avec quelqu’un d’autre, quelqu’un de mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Lun 2 Sep - 20:16

Noah aurait préféré ne jamais mener cette conversation et continuer le petit manège qu’il menait avec Lucy depuis quelques mois. Cela aurait été tellement plus simple ! Il n’avait même pas la force de la haïr, ce qui l’aurait bien arrangé. Il aurait ainsi pu l’insulter de tous les noms sans se sentir coupable. Mais voilà, le journaliste était peut-être encore amoureux, malgré tout, de la jolie blonde. Et on ne peut détester quelqu’un qu’on a aimé un jour… La présence de son ami le rassurait. Il lui permit au moins de ne pas perdre pied, de rester en contact avec la réalité et de ne pas faire quelque chose de stupide, qu’il aurait pu regretter par la suite. Evan lui demanda s’il était sûr que c’était vrai, cette histoire avec Chase. Comment cela aurait pu être faux ? Même si Noah avait longtemps voulu s’en convaincre, il devait bien admettre la vérité cette fois.

« C’est elle qui me l’a avoué… On devait justement s’expliquer ce soir. Pour repartir sur de bonnes bases. N’importe quoi. On a éclairci les choses et voilà où j’en suis. D’ailleurs, j’suis sûr qu’elle est allée le retrouver ce soir. Elle doit s’en foutre complètement, de moi… »

Il ne voulait même pas imaginer le mécanicien de pacotille avec Lucy. La jalousie et la rancœur le poussaient à en vouloir terriblement à un homme qu’il connaissait à peine, et cela ne lui ressemblait pas. Mais la seule idée que Chase soit devenu le plan cul régulier de celle qu’il aimait terriblement lui donnait la nausée. A moins que ce soit les bières, ce qui était une possibilité, vu tout ce qu’il s’était ingurgité en si peu de temps.

« T’avais entendu parler de ces rumeurs ? » demanda-t-il en tournant la tête vers Evan. « J’veux dire… T’étais au courant, toi ? »

Il ignorait pourquoi il posait cette question. Son pote devait sûrement avoir eu vent de ces fichues rumeurs ! Noah s’en voulut tout à coup terriblement. Peut-être que, s’il avait eu plus de temps avant tout ça, il aurait pu voir Evan et discuter de la situation, de ces ragots, il aurait pu ne jamais vouloir revoir Lucy avant que les choses ne dégénèrent de cette façon.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Lun 9 Sep - 11:06

Même s’il ne pourra sans doute pas effacer le mal qui ronge son ami ce soir, Evan ne regrette pas un instant d’être passé le voir ce soir. Au moins cela permet à Noah de parler de ce qu’il ne va pas plutôt que de se morfondre, ou peut être faire quelque chose de stupide. Au moins ce soir Evan est là pour le soutenir, et peut être lui faire prendre conscience qu’il y a un tas d’autres filles bien dans les environs, et qu’il ne faut pas rester à se morfondre parce que ça n’a pas marcher avec l'une d’elle. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, Evan en est conscient, mais n’empêche que parfois il vaut mieux lâcher l’affaire et passer à autre chose plutôt que de s’obstiner à vouloir que ça fonctionne avec une fille qui n’en vaut pas la peine. C’est ce que pense l’écrivain en tout cas, et à ses yeux Lucy ne vaut clairement pas la peine qu’on s’accroche à elle.

Peut être que vous aviez pas les mêmes attentes, et qu’elle ne voulait pas forcément s’engager dans une relation sérieuse tout simplement..?
Vous laissez une deuxième chance n’était peut être pas la meilleure solution au final tu crois pas ? Enfin, si elle ne sait pas trop ce qu’elle veut et que toi ça te fait souffrir, ça veut dire que c’est pas la bonne solution…


Même si Evan n’a jamais apprécié la policière, il ne pensait pas que c’était une mauvaise personne. Mais en entendant son ami ce soir, il se rend compte que c’est peut être le cas finalement, ce qui lui donne envie de réellement la détester. Noah est un mec bien, et elle le sait certainement autant qu’Evan, alors pourquoi s’amuser avec ses sentiments de la sorte ? Même si elle n’a pas envie de retourner avec lui, elle aurait pu le lui dire clairement, ça aurait été plus correct…

Ouais vite fait… Mais comme j’ai entendu parler de mariage, j’ai pas pris ça au sérieux…

Explique Evan à propos de la fameuse rumeur. Bien sûr qu’il est au courant de la plupart des ragots qui courent en ville puisqu’ils sont une source d’inspiration pour lui, mais après il ne les prend pas vraiment au sérieux, il sait que la plupart du temps ils sont complètement faux. Enfin, visiblement ils ne le sont pas toujours malheureusement… Il reprend une gorgée de bière, songeant à ce qu’il pourrait dire à son pote pour le réconforter. Pas facile de trouver les bons mots parfois, surtout quand on est soit même pas au mieux de sa forme...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Mar 10 Sep - 21:28

Noah se répéta mentalement qu’il avait été complètement con sur ce coup, et ce sentiment ne disparaîtrait sûrement pas avant un bon moment. Se connaissant, il déprimerait encore quelques jours, puis irait de l’avant. Comme d’habitude, il éviterait Lucy jusqu’à ce que la douleur s’estompe et… Non, en fait, il l’ignorerait tout court, jusqu’à la fin de ses jours si possible. Il avait vraiment pas envie de recroiser son regard, ne serait-ce qu’un instant. Et surtout pas croiser Chase Hudson. Parce que, d’une part, il ne saurait quoi lui dire, et d’autre part, il se ferait démolir avant d’avoir pu lever le poing. Evan lui remonta le moral comme il pu et le journaliste hocha la tête. Pas les mêmes attentes, ouais, sans aucun doute. Le jeune homme le savait depuis longtemps, Lucy ne voulait pas de relation sérieuse, mais… Dans son extrême candeur, il s’était dit que ce serait différent. N’importe quoi.

« Ouais, t’as sûrement raison » conclut-il, amer. « Je ferais mieux de laisser tomber… »

Ces mots lui apparaissaient comme très douloureux à prononcer. Pour Lucy, il n’aurait jamais renoncé, avant. Il aurait attendu le temps qu’il fallait mais jamais il n’aurait abandonné la partie, puisqu’il l’aimait. Mais maintenant, les propos d’Evan semblaient les plus raisonnables. Alors autant se saouler un peu et oublier toute cette mésaventure. Il porta sa bière à ses lèvres, puis fronça les sourcils. Son meilleur ami ne semblait pas non plus dans son assiette, ce soir-là. Décidément ! Et puis, il était venu le voir certainement parce que ça n’allait pas fort de son côté non plus. Alors, oubliant un instant ses problèmes avec Lucy, il demanda :

« Et toi, au fait, qu’est-ce qui t’amène ici ? J’ai entendu des trucs l’autre jour, à ton sujet… L’histoire du cambriolage, avec Spencer, et le reste. Je voulais t’en parler, d’ailleurs ».

Evidemment, il n’y croyait pas une seule seconde, mais il préférait tout de même avoir la version de son pote. Et puis il connaissait Spencer, elle serait probablement incapable de faire mal à une mouche. Ce soir-là, en tout cas, s’il pouvait éviter d’aborder le cas Lucy Nelson et privilégier ce qui amenait Evan, il le ferait sans hésiter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Jeu 12 Sep - 14:24

C’est jamais agréable de subir une déception amoureuse, comme la plupart des gens Evan en a déjà vécu aussi et il ne peut donc que compatir vis à vis de Noah. Le journaliste pensait que Lucy était faite pour lui, mais visiblement il se trompait. Ce sont des choses qui arrivent… ça fait mal, mais la douleur passe avec le temps. Et Evan espère sincèrement pour son ami qu’il réussira à s’en remettre rapidement.

Je sais que c’est pas facile… Mais je suis sûr que tu trouveras très vite une fille bien mieux qu’elle. Tu le mérites, franchement.

Ajoute Evan, tentant de se montrer positif histoire de ne pas accabler son ami. Et puis, il pense sincèrement ce qu’il vient de dire après tout..! Il se doute que pour le moment Noah ne peut pas vraiment se rendre compte du bienfait de cette ‘rupture’ mais dans le fond Evan est convaincu que c’est une bonne chose. Si Lucy ne voulait pas s’engager et que Noah était amoureux d’elle, leur relation n’aurait fait que le détruire à petit feu. Alors autant arrêter tout de suite…

Le journaliste questionne ensuite Evan sur les raisons de sa venue ce soir, évoquant également cette histoire de commérage dont l’écrivain n'est pas vraiment surpris. Il prend le temps de boire un peu de bière avant de répondre.

En fait un soir j’ai mangé au resto avec Spencer et on rentrait chacun chez nous, mais on a eu le malheur de passer par une rue où avait lieu un cambriolage… Du coup on a pas eu le temps de comprendre ce qu’il se passait qu’on était déjà au poste de police, accusés d’être complices… C’était du grand n’importe quoi..!

Explique-t-il, hochant négativement la tête. Il a toujours du mal à comprendre pourquoi cet incident avait pris une telle ampleur… Heureusement, ils avaient été libérés rapidement. Enfin, cela a visiblement tout de même suffit à faire parler d’eux en ville...

Qu’est ce que t’as entendu en ville sur cette histoire toi du coup ?

Demande ensuite le brun, curieux de savoir ce qu’il s’est dit. C’est lorsque les rumeurs nous concernent directement que l’on en entend le moins parler c’est bien connu...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Jeu 19 Sep - 9:44

Noah savait que cette déception amoureuse n’était pas la première, et ne serait certainement pas la dernière, mais quand même. Il était tombé de si haut que la chute avait été horriblement douloureuse. Mais au moins, maintenant, c’était derrière lui. Il n’avait plus rien d’autre à faire à part attendre. Et c’était sûrement la meilleure chose à faire. Evan lui assura qu’il rencontrerait sûrement une fille mieux que Lucy, et le jeune homme esquissa un pâle sourire. Ça, il en doutait un peu. Des filles géniales, ça, il y en avait sûrement dans le coin, et il en connaissait. Mais aucune ne ressemblait à Lucy. Aucun qu’il aurait pu aimer comme elle. Un soupir lui échappa, mais il décida plutôt de se concentrer sur les problèmes d’Evan, plutôt que de s’apitoyer sur les siens. Ce serait trop douloureux.

Evan lui raconta ensuite ce qui s’était passé ce fameux soir, en compagnie de Spencer, et Noah fronça les sourcils. Curieuse histoire, certes, mais qui se tenait. Il avait entendu tout un tas de choses au sujet des deux jeunes gens, les nouveaux Bonnie and Clyde du quartier, et entendre la version de son ami le rassura un peu. De toute façon, ni l’un ni l’autre n’avait la tête du braqueur en puissance !

« Ouais, du grand n’importe quoi. Tu connais les rumeurs, on raconte toujours un tas de trucs là-dessus, j’y ai pas cru une seconde, c’était tellement gros. On raconte que tu avais couché avec Spencer, principalement, que t’avais un passé de délinquant avant de débarquer à Shady Cove, ce genre de choses. Rassure-moi, t’as pas couché avec Spencer ? »

Mieux valait en être sûr. Il connaissait Spencer et l’appréciait bien, à la fois pour sa musique et maintenant pour sa personnalité, et savait que la jeune étudiante aurait bien été incapable d’être mêlé à un coup foireux pareil ! Ni Evan d’ailleurs, son pote n’était pas un cambrioleur, ça, il en était certain. Et il imaginait mal les deux-là fricoter ensemble. Enfin, ça, on ne pouvait pas être certain, vu tout ce qui pouvait se passer à Shady Cove ! Puis il se figea en se souvenant des paroles d’Evan, auxquelles il n’avait pas vraiment fait attention, et tourna subitement la tête vers lui.

« T’as mangé au resto avec elle ?! Non, sérieusement, y a un truc entre vous deux ? »

Il avait vraiment du mal à imaginer Evan et Spencer ensemble. Evan était son meilleur pote, Spencer la jeune étudiante douée en musique à la carrière prometteuse, sur laquelle Noah écrivait beaucoup d’articles, et il n’avait jamais pu penser à quelque chose du genre !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Mar 24 Sep - 17:43

Cela fait un moment qu’Evan n’a pas eu à endurer une déception amoureuse telle que celle de Noah, et franchement il en est bien content. Il sait que ce n’est vraiment pas quelque chose de facile à surmonter, et qu’il faut du temps pour faire disparaitre les sentiments que l’on pouvait avoir pour quelqu’un… Alors il tente de se montrer positif envers son ami, même s’il se doute qu’à l’heure actuelle Noah doit avoir du mal à se persuader qu’il trouvera une autre fille qui sera parfaite pour lui.

Ils changent ensuite de sujet, ce qui n’est peut être pas plus mal pour Noah finalement, rester focalisé sur ses problèmes n’est pas vraiment agréable généralement, et ça n’aide pas à aller de l’avant… Evan lui raconte alors cette histoire de faux cambriolage, qui a malheureusement fait le tour de la ville.

Ah ouais quand même… C’est fou ce que les gens peuvent être imaginatifs parfois !

Soupire Evan. L’imagination est une bonne chose en général, c’est même sa base de travail à lui, mais quand elle est utilisée pour déformer la réalité et nuire aux autres, c'est une autre histoire…

Et non, j’ai pas couché avec Spencer, on se connait à peine.

Ajoute-t-il ensuite pour répondre à son pote. Il avait connu la jeune femme ce fameux jour, ils avaient passé l’après midi ensemble de manière simplement professionnelle et avaient décidé de manger au restaurant tous les deux afin de bien finir la journée, et pouvoir apprendre à se connaitre un peu mieux. Malheureusement, la journée ne s’était finalement pas terminée de manière très agréable…

Un truc professionnel c’est tout ! On a passé l’aprem ensemble pour bosser sur un projet d’adaptation d’un de mes bouquins au cinéma… Bref, on a sympathisé mais rien de plus ! Explique le brun en toute honnêteté. Pourquoi ? ça te poserait problème qu'il se passe quelque chose entre nous ?

Demande-t-il ensuite après un court silence, intrigué par le comportement de son pote. Peut être que Noah apprécie bien Spencer, ou peut être même qu’il a des vues sur elle ou quelque chose du genre ? Evan n’en sait vraiment rien et est curieux d’en savoir davantage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Lun 30 Sep - 19:02

Comme Noah avait une fâcheuse tendance à s’accrocher aux filles avec lesquelles il sortait, et à privilégier les relations longues, la désillusion était souvent très grande. Evidemment, surtout quand cette désillusion concernait Lucy, qui l’avait déjà plaqué auparavant. Mais le jeune homme devait aller de l’avant, même si ce soir-là ça n’allait pas fort. Et, surtout, il avait l’impression que pour son pote non plus, les choses n’étaient pas simples et cette idée le dérangeait un peu. Il espérait vraiment pouvoir lui venir en aide, d’une quelconque façon. Même si c’était juste pour lui offrir une bière et des chips.

Concernant les rumeurs, il ne pouvait que l’approuver ! Parfois, l’imagination des gens le dépassait complètement. On pouvait raconter n’importe quoi, tant que c’était sensationnel, ça rameutait les foules. Enfin, il n’allait quand même pas s’en plaindre, il restait un journaliste avant tout. Un bon journaliste, espérait-il malgré tout. Il le rassura en lui disant que non, il n’avait pas couché avec Spencer, et le jeune homme hocha la tête.

« Ouais, d’accord, j’ai eu peur. Enfin… Non pas que je vous voyais pas ensemble, hein… »

Tu t’enfonces, mec, songea-t-il. Pour se donner une contenance, il but une nouvelle gorgée de sa bière et comprit qu’Evan semblait un peu surpris par cette question. Qu’est-ce qu’il pouvait bien imaginer ? Un peu perplexe, il se hâta néanmoins de préciser :

« Non, ça me poserait aucun problème. C’est juste que je connais un peu Spencer, je m'intéresse à sa future carrière. Et je ne sais pas, ça reste qu’une gosse ».

Une gosse de vingt-et-un an, certes, et une étudiante en musique particulièrement douée, mais quand même. Noah la considérerait presque comme une enfant. Alors d’un côté, il avait craint qu’elle se retrouve dans les bras d’Evan, même s’il était bien incapable d’en expliquer la raison. Il réfléchit un instant avant de tenter d’en savoir un peu plus sur ce qui tracassait son ami.

« Mais c’est à cause de ça que t’as pas l’air joyeux ? De vagues rumeurs avec Spencer ? »

Ce n’était sûrement pas suffisant, enfin, Noah n’en savait rien. Mais il connaissait Evan et savait qu’en règle générale, il ne se laissait pas abattre par les rumeurs de Shady Cove. Cela l’étonnait même. Du coup, il mit ses problèmes avec Lucy de côté pour se concentrer sur ceux d’Evan. Le jeune homme l’avait aidé à surmonter sa rupture des mois plus tôt, alors après tout, Noah lui devait bien ça !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Lun 14 Oct - 11:39

[désolée pour le retard Embarassed ]

En arrivant chez Noah et voyant qu’il n’avait pas l’air bien, Evan a tout de suite essayé de faire abstraction de ses propres problèmes pour être à l’écoute de son ami, et tenter de l’aider. Il se rend rapidement compte qu’il ne peut finalement pas faire grand chose pour lui puisqu’il s’agit d’une récente déception amoureuse. Il espère cela dit que le seul fait d’en parler l’aura un peu aidé, et il espère aussi qu’il oubliera rapidement Lucy. Noah est un mec adorable, il mérite d’être heureux.

Même s’il fait des efforts pour cacher son moral bas, l’écrivain n’y arrive sans doute pas totalement puisque son ami l’interroge ensuite, lui parle d’une rumeur le concernant. Comme quoi personne n’est à l’abri de faire parler de lui ! Evan qui a toujours essayé de rester discret et ne pas trop se faire remarquer dans le village a finalement fait jaser apparemment, avec cette histoire de cambriolage.

L'écrivain est ensuite un peu surpris des questions que lui pose son ami, visiblement curieux de savoir s’il a couché avec Spencer. Même si Evan s’est très bien entendu avec la jeune musicienne, il n’a vraiment aucune vues sur elle, et il peut donc comprendre que Noah s’étonne de la rumeur qui les concerne.

D’accord ! C’est vrai qu’elle est encore jeune, mais elle a déjà beaucoup de talent je trouve.

Fait remarquer Evan dans un sourire. Il trouve sincèrement que Spencer est douée, et il espère qu’elle réussira à faire carrière dans la musique ! Ce n’est pas pour rien qu’elle a fait partie du casting pour composer une partie de la BO de son film. Le brun boit quelques gorgées de bière alors que Noah le questionne à nouveau, pour savoir ce qu’il ne va pas pour lui.

Nan pas vraiment… Admet-il. C’est plutôt le taf je dois dire. Tu sais, y’a mon éditrice qui est venue s’installer à Shady Cove récemment, et j’ai du mal à bosser avec elle dans les parages en fait… Jusqu’à maintenant j’ai toujours été assez libre au niveau de mon travail, et du coup je crois que j’ai du mal à bosser quand quelqu’un me met la pression. J’ai de plus en plus de mal à écrire ces derniers temps, et ça me fout un peu les boules je dois dire…

Explique-t-il de manière un peu confuse. Il n’a pas l’habitude de parler de ce qu’il ressent, mais il sait qu’avec Noah il peut se permettre de le faire, il lui fait entièrement confiance.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Never again Ven 18 Oct - 15:16

Au moins, il n’y avait pas eu de quiproquo entre eux, sur la relation qu’entretenait l’autre avec la jeune Spencer Jenkins. Si Noah avait été persuadé pendant quelques instants que son meilleur ami sortait avec la jolie musicienne, cette idée était vite sortie de sa tête. Ainsi, il continuerait à voir Spencer comme l’étudiante très douée à la carrière prometteuse et non comme la petite copine d’un gars qu’il pouvait considérer comme son frère. Evan approuva concernant le talent de Spencer. Au moins, ils étaient d’accord sur un point. Le journaliste se demanda l’espace d’un instant quelle aurait pu être la réaction de la jeune femme si elle avait appris qu’elle était ainsi le centre des discussions des deux hommes !

Evan lui raconta ensuite ce qui le tourmentait et Noah écouta en silence, curieux d’en savoir davantage, et un peu inquiet également. Finalement, il apprit que c’était à cause de son boulot et ça, le jeune homme pouvait tout à fait le comprendre. Le nombre de fois où il avait pu se remettre en question concernant son job et ses articles qu’il trouvait misérable ! Mais fort heureusement, ce sentiment ne durait jamais longtemps et Noah recommençait à croire qu’il était le meilleur journaliste de tous les Etats-Unis.

« Ah… Je vois. Cette fille… Ce ne serait pas une certaine Veronica ? J’ai déjà entendu parler d’elle, mais je la connais pas vraiment. Mais pourquoi elle te mettrait la pression ? T’es pas obligé de bosser avec elle, si ? Comme t'as toujours été libre, comme tu dis, c'est pas parce qu'elle est là que ça va changer... »

Evidemment, il ne le reconnaîtrait jamais devant son pote, mais cette fille, il n’avait pas vraiment confiance en elle. Il n’aurait su dire pourquoi mais sa tête ne lui revenait pas. Peut-être à cause de son caractère, son air sournois, mais cette Veronica lui ferait presque peur et pour quelqu’un comme Noah, c’était assez rare. Alors s’il y avait bien un truc qu’il espérait, c’était qu’Evan ne s’amourache jamais d’une fille comme elle. Enfin, il pouvait parler, lui, vu ce qui s’était passé avec Lucy…

« Mais si t’arrives pas à bosser quand elle est là, c’est peut-être parce que t’as pas confiance en elle ? » osa-t-il néanmoins.

Il ne savait pas trop quel conseil lui octroyer, à part de prendre ses distances, ou carrément de partir en vacances ou quelque chose du genre, mais il craignait qu’Evan le prenne mal. Quand Noah avait un problème d’inspiration, en règle générale, il prenait sa voiture et partait loin, pour changer d’air, là où personne ne pourrait le trouver. Conduire lui faisait un bien fou et il revenait à Shady Cove serein et en pleine forme. Mais quoi qu’il en soit, il se demanda l’espace d’un instant si Evan n’arrivait pas à bosser correctement avec cette éditrice dans le coin justement parce qu’il était perturbé par sa présence. En train de tomber sous son charme…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Never again

Revenir en haut Aller en bas

Never again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Zone résidentielle
 :: Old Ferry Rd :: N° 34 - Maison de Noah
-
Sauter vers: