Partagez|

Livre et maladresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Livre et maladresse Dim 4 Aoû - 20:06

Quoi de mieux que de lire un livre au parc. Dans un premier temps c'est en plein air du coup vos parents ne vous embêterons pas à propos de prendre l'air ou que le soleil est bon pour la santé.

De plus le ratio banc / gens était assez bon pour que personne ne vienne s'asseoir à côté de Clifford.

Son livre à la main il arpentait donc le parc en quête d'un coin isolé et à l'ombre. Son regard s'arrêta sur une jeune fille elle aussi assise sur un banc en train de lire.

Sans doute le Necronomicon d'ailleurs, ou bien le manuscrit de Voynich. Elle était peut-être capable de savoir ce que ça racontait. Curieux, il s'approcha assez pour lire la couverture du volume qu'elle tenait en main.

C'est à ce moment-là que le monde bascula. Littéralement.

Les lacets de ses chaussures sans doutes. C'était souvent les lacets. Clifford trébucha comme un pingouin ivre en direction du banc et de la jeune fille qui montèrent à toute allure en direction de sa tête.

Il y eut un "AAAAH !". Il y eut un "CRAC". Il y eut un "ARRGH !"

Puis il n'y eut plus rien pendant dix bonnes secondes. Clifford, la tête appuyée sur le banc formant un angle bizarre avec le reste de son corps, émit un râle étrange avant de marmonner.

"Je savais que c'était un livre de sorcelerie."

Puis, conscient de sa situation embarrassante il se releva en vitesse et tenta d'épousseter son pantalon. Le rouge lui monta au visage. Dût à sa rencontre brutal avec un banc. Mais, aussi à une honte soudaine. Croyez-moi, un tas de médias vous font croire que rougir c'est tout mignon façon personnage de manga. Mais la vérité c'est que rougir ça vous transforme en monstre venu d'un autre univers ou le soleil tape si fort que tout le monde ressemble à une écrevisse. Deux mots sur les écrevisses : rouges et moches.

Tentant de cacher sa mortification Clifford bredouilla quelque chose d'incompréhensible avant de s'asseoir sur le banc.

"Ca ne vous dérange pas que je m'asseye un peu histoire que je reprenne mes esprits ? Je crois que je viens de faire un échec critique IRL plus genre un double vingt sur le tableau de résolution des fumble."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Livre et maladresse Lun 5 Aoû - 7:18

« Le jeune homme ne la voit plus. Il devient archer démonique et joue la musique des enfers dans le crâne survolté de sa victime, fouette au sang la moindre parcelle d’espoir, ravage ses rêves,  détruit ses envies, fout le feu au champ de ruines qu’est son cerveau »

Frénétiquement, les yeux d’Alexandra suivent les mots, passent d’une ligne à l’autre. Une grande concentration, ses nerfs et ses muscles tendus à l’extrême, la jeune femme se ronge les ongles. Elle ne le fait qu’en cas de stress pur et dur. Ses organes internes qui se contractent, sa respiration qui se fait haletante, son cœur qui s’accélère. Jamais, oh non jamais un livre n’a eu un tel effet sur elle. Comment est-ce que de simples mots peuvent-il mettre un humain dans un tel état ?

Non. Ce ne sont pas des simples mots. Impossible. Ces lettres apposées les unes aux autres doivent être ensorcelées. Sinon comment peut-on expliquer que ce livre se lit en même pas deux jours ? Comment peut-on avoir cette envie de l’engloutir ? Chaque chapitre est ponctué par une phrase, une expression, même parfois seulement un seul mot, qui remet en question tout ce qu’on a apprit avant. C’est insoutenable. C’est horrible. C’est extrêmement bon.

« […] quelque chose s’effondre irréversiblement en elle. Un vaisseau qui pète dans son cerveau. Le visage qui s’affaisse en tics gro… »

« Waah !! »

Tellement prit dans son livre, Alexandra ne remarque le malheur d’un jeune homme que lorsque celui-ci se fracasse –dans le sens propre du terme …- contre le banc sur lequel elle se trouve, la faisant violement sursauter. Le cœur battant, les yeux écarquillé, elle regarde le malheureux inconnu comme si elle venait de voir la sainte vierge en maillot de bain descendre d’une soucoupe volante. Qu’est-ce qui lui prend ? Est-ce qu’il va bien ? Putain, le pauvre. Le bruit que sa tête à faite lorsqu’elle à rencontrer le banc, n’était pas beau à entendre.

«Je savais que c'était un livre de sorcellerie ».  Alexandra arque un sourcil. Un … quoi ? Un livre de sorcellerie ? Hein ? Elle baisse le regard vers celui qu’elle tient en main. Parle-t-il de celui-ci ? De « Kaleb » ? Son regard passe à nouveau sur le jeune homme qui s’est relevé. Une rougeur, sans doute due au choc contre le banc mais aussi due à la honte du moment, s’étend rapidement sur son visage, alors qu’il s’installe à côté d’elle sur le banc. Rapidement, Alexandra déplie ses jambes et glisse un peu sur vers la gauche pour lui faire de la place.

C’est alors que l’inconnu reprend la parole, étonnant encore plus Alexandra. Qu’est-ce qu’il dit ? Le choc doit surement être plus bien plus grand qu’il n’y parait. Mais, tentant de rien laisser paraitre de son troublee, l’américaine se prend le temps de poser son marque page à la page exacte puis de refermer le livre avant de se tourner vers celui à ses côtés.

« Je n’ai rien comprit à ce que tu as dit » dit-elle doucement « Mais est-ce que ça va ? Le banc est résistant, mais tête l’est-elle aussi ? C’était pas beau à entendre … »

En y réfléchissant bien, ses paroles ont l’air tellement irréfléchies et tellement débiles. Mais sur le coup, elle ne sait pas quoi dire d’autre. Faut dire que cette rencontre est des plus troublantes …

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Livre et maladresse Lun 5 Aoû - 16:35

Clifford secoua la tête afin de s'éclaircir les idées.  Ce qui n'est pas forcément une bonne idée lorsque l'on vient de s'assommer sur un banc.  Il émit une sorte de gémissement avant de sourire.

"Ah le bruit ? C'est plus le banc que ma tête qui l'a fait non ? Quand on n'a pas de tête on a des jambes comme on dit. Mes jambes ne sont pas très fonctionnelles, alors heureusement que j'ai la tête dure."

Ah... Douce joie que d'être à moitié assommé. Le cerveau n'a pas encore eu le temps de réveiller les vieilles névroses et autres phobies. Peut-être que Clifford devrait s'assommer plus souvent histoire de ne pas foirer toutes ses interactions sociales.


" Sinon, ça ce n'est rien. Une fois, les gars de l'équipe de foot m'ont foutu dans une poubelle et m'ont fait dévaler une pente. J'ai fini dans un abris bus heureusement."

Il n'avait pas pu se défaire de l'odeur de la poubelle pendant des jours. Cela dit, c'était la bravade la moins héroïque qu'il n'ait jamais entendu. La seule qu'il n'ait jamais faite aussi. Heureusement qu'il n'avait pas raconté l'histoire du mât de drapeau et du caddie de supermarché. Voilà, certaines névroses revenaient au galop. Elles commençaient déjà à mettre les pieds sur la table et à inviter leurs familles pour un brunch.

Clifford resta là les yeux dans le vague. Qu'est-ce qu'on peut dire après ça ? Comment on fait pour se retirer poliment ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Livre et maladresse Mar 6 Aoû - 14:46

En sortant cet après midi afin de tranquillement lire son livre sur un banc du parc, jamais Alexandra n’aurait pensé faire ce genre de rencontre. Elle n’aurait jamais pensé faire de rencontre du tout, enfaite. Enfin. Ce qui est fait est fait … et bien ! Le pauvre garçon quand même, se fracasser la tête contre le banc ce ne doit pas franchement être la chose la plus agréable qui soit. D’ailleurs, lorsqu’il lui parle de « échec critique IRL » et de « résolution des fumble », Alexandra se demande si le choc n’est pas plus important qu’il ne semble. Mais apparemment, non. Faut croire que c’est son état … plus ou moins normal, étant donné que ces prochaines prises de paroles sont tout aussi troublantes.

C’est quoi cette histoire de tête et de jambe ? La jeune femme est fortement étonnée que l’inconnu ne se perde pas dans ses propos. Et, avant même qu’elle ne puisse ajouter quelque chose, il reprend qu’un jour les gens de l’équipe de foot lui on fait dévaler une pente dans une poubelle et qu’il a fini dans un abri bus. Alexandra arque un sourcil. What the fuck ? Qui est ce jeune ? Surement le genre de geek qu’on aime bien tyranniser à l’école.

« T’es sûr que ça va … ? » demande-t-elle en le voyant sans réaction pendant quelques instants, le regard dans le vague « Pas qu’tu me fasses un malaise là, hein … »

Les températures élevées, le soleil qui tape, le manque d’ombre et maintenant encore le choc de la tête contre le banc … un bon mélange pour un cocktail de malaise en tout genre …

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Livre et maladresse Jeu 8 Aoû - 13:09

Clifford leva la tête vers la fille et hocha la tête afin de signifier qu'il allait bien. Il rit d'une façon étrange avant de se reprendre.

"Oui, oui ça va. J'ai la tête dure comme je disais. La chute était peut-être impressionnante mais, je vais bien. Je vais vous laisser maintenant ..."

Clifford se redressa brusquement, droit comme un I. Il cligna des yeux deux ou trois fois puis se mit à marcher tout droit. Sa démarche était étrange, non parce qu'il avait le vertige ou quoi que ce soit. Il semblait encore atrocement gêné et sans doute se demandait-il si son départ était une façon normale de prendre congé. Peut-être aussi pensait-il à ses pieds et à la façon dont ils se comportaient. Est-ce qu'il avait l'air d'un clown quand il marchait ?


Soudain, Clifford fit demi-tour et retourna en direction du banc. Il s'agenouilla en regardant sous le banc avant de se relever et de sourire d'un air gêné.

"J'ai euh ... J'ai dû faire tomber mon livre, vous ne l'auriez pas vu ? C'est un petit livre. Dessus il y a un lézard et le titre c'est euh ... Le titre c'est : "Vos voisins sont t'il des aliens reptiliens change formes ? 36 points pour les détecter." Hum euh c'est pas si bizarre que ça en a l'air."

Clifford rit d'un air gêné avant de faire le tour du banc et de se remettre à quatre pattes pour regarder en dessous. Il se leva ensuite et regarda à tout hasard dans la poubelle. Il s'adressa de nouveau à la jeune femme.

"En fait, si c'est aussi bizarre que ça en a l'air. Ca a, sans aucun doute, été écrit par un paranoïaque clinique vivant dans une cave. Mais justement c'est ce qui fait sa valeur s'il y a mille exemplaires de ce livre dans tous les USA c'est le bout du monde. Bon ils ont fait des rééditions mais, ils ont présentés ça comme un livre de Science-fiction. Ils ont rajoutés des commentaires et des passages pour rendre la chose moins euh ... Moins l'oeuvre d'un fou ? C'est vraiment important que je le retrouve. Dans quelques années mon fils ou plus logiquement mon neveu pourra sans doute se payer ses études rien qu'en le revendant. Ou alors courir partout en hurlant qu'il nous avait prévenu. Puis détruire les lézards grâce à ce livre. Ca serait plutôt cool tiens."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Livre et maladresse Dim 18 Aoû - 10:47


Alexandra n’a pas le temps de réagir d’avantage aux paroles du jeune inconnu ni même réellement prendre en compte ce qu’il vient de dire, que ce dernier se lève du banc, marque un rapide temps d’arrêt puis se met en route. L’œil attentif de la jeune femme remarque une démarche des plus irrégulières et des plus bizarres. Peut-être devrait-elle le rejoindre et l’obliger à revenir s’assoir sur le banc ? Elle aurait mauvaise conscience si on lit dans le journal que le corps d’un jeune homme ait été retrouvé sans vie dans la rivière et qu’il y ait sa photo au-dessus de l’article.

Mais, encore une fois, elle n’a pas le temps de faire ou dire quoique ce soit car l’inconnu s’immobilise puis, brusquement, fait demi-tour et retourne vers elle. Devant Alexandra, il se laisse tombé à terre et, agenouillé, ce met à fouiller sous le banc. Par réflex, la jeune femme pli ses jambes et lève les pieds du sol, se jugeant soulagée de ne pas avoir mit de jupe aujourd’hui. Avec étonnement, elle observe l’inconnu fouiller le sol puis se lever, faire le tour du banc, regarder dans la poubelle. Le tout en parlant d’un livre sur les lézards. Ou plutôt un livre parlant de voisins qui se changeraient en lézard ou en reptile.

« Je … euh … » dit-elle, bien trop surprise.

Le jeune homme bizarre reprend sa tirade en disant que ce livre est super important pour lui, qu’il n’est pas aussi bizarre que ça peu sembler, qu’il a surement été écrit par un paranoïaque vivant dans une cave. Puis, et c’est là que ça devient vraiment surprenant, il se redresse et reprend en disant qu’un jour son neveu pourra se payer ses études en revendant ce livre ou qu’il pourra tuer ses voisins-reptiliens grâce à ce livre.

« T’es sûr que ce n’est pas toi l’auteur paranoïaque ? » demande l’américaine à tout hasard affichant un demi sourire amusé « Enfin, non je n’ai rien vu de tel » dit-elle en se reprenant. Posant à nouveau ses pieds au sol, elle se penche pour regarder autour d’elle « Le seul livre que je voit ici c’est celui-là » elle désigne son propre livre puis sourit doucement « Et je peux t’assurer que celui-ci ne te sert pas à tuer ou à reconnaitre tes voisins pseudo reptilien » elle rigole doucement « Si par contre tu veux savoir comment tuer quelqu’un à coup d’empathie je peux te le conseiller, ce livre » elle désigne le livre qu’elle tient en main.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Livre et maladresse Mar 20 Aoû - 15:51

Clifford haussa les épaules puis sourit avant de mettre ses mains dans ses poches arrières histoire de ne pas les laisser faire n'importequoi. Il sourit d'une façon normale avant de répondre.

"Je ne sais pas. Je n'ai pas l'impression d'être plus parano que l'américain moyen. Seulement au lieu de croire que les mexicains sont là pour voler mon travail, que les musulmans veulent surement faire exploser la mairie grâce à une bombe cachée dans leurs barbes et que les noirs sont tous des voleurs dealeurs de crack. Moi je pense qu'un alien protéïforme a remplacé mon prof de sport. Que la cantinière est en fait une cultiste cherchant à ramener Cthulhu à la vie et que cette ville est remplie d'androïde réplicant venus du futur cherchant à imiter le comportement humain. C'est tout aussi bête mais vachement plus marrant. Puis, ça permet de passer le temps quand on on a pas encore internet à la maison."

Comme si de rien était Cliff' sortit le livre de sa poche avant de tourner les pages pour montrer un schéma.  Le dessin en question présentait un visage de face et de profil et des notes indiquaient comment reconnaitre un reptilien grâce à la distance entre les sourcils ou la taille des oreilles.


" Tu vois là, par exemple. Si je croise des gens avec l'angle du coin des lèvres  supérieur à  la moyenne il y a de forte chance que ....

Clifford venait de se rendre compte qu'en fait, il n'avait pas perdu son livre. Il rit d'un air absolument contracté avant de trembler un petit peu et de rougir, beaucoup.


"HA HA Euh ... Hum j'ai retrouvé mon livre ... j'imagine que maintenant je devrais détourner ton attention et m'enfuir avant de me ridiculiser encore plus ... Cela dit il y a un truc que je n'ai pas compris. Comment on tu quelqu'un avec de l'empathie ?"

Cliff se grata la tête en essayant de se calmer. Réfléchir sur des choses de ce genre l'aidait à se détendre.

" Je veux dire, tuer par de la télépathie je comprends. Genre on dirige les gens vers une falaise ou juste on leurs envoie des sentiments ou des images déprimantes jusqu'a ce qu'ils se tuent. une sorte de viol mental quoi ... Mais l'empathie ? Je veux dire.

Clifford se leva précipitament en pointant du doigt la jeune fille. Il entonna son rire le plus sinistre.

"MOUHAHAHAHA !  Tu t'es cogné l'orteil sur le coin de la table basse ! J'ai tellement mal pour toi que tu vas en mourrir !"

Il toussa un peu histoire de changer de rôle puis reprit avec une voix aigu tout en se frottant les mains :

" Je suis désolé, je me suis mis à ta place et je ressens ce que tu peux ressentir ! Par conséquent : TU VA MOURRIR  ! "

Clifford redevint lui même aprés ce pitoyable jeu d'acteur improvisé et se gratta la tête. Il eut à nouveau son rire nerveux et se rassis sur le banc.

"Non sans blague comment ils font ? Ils diffusent des images de famines et de guerre à la télé. Ca rends les gens tellement désolé que la charge émotionelle est trop forte et qu'ils en meurent ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Livre et maladresse Mar 20 Aoû - 19:00

Ce petit jeune est vraiment très bizarre. Mais en même temps, il est carrément divertissant. Finalement, même si Alexandra ne comprend que la moitié de ce qu’il raconte, elle trouve ses paroles vraiment marrantes. Tout ce qu’il dit, n’est que pur cliché et après tout ça, il est difficile à Alexandra de réellement croire que ce jeune homme n’est justement pas paranoïaque. Enfin bref. Puis, alors qu’il est lancé dans sa tirade, il lui sort un livre de sa poche arrière. Et, a en juger la page de couverture, Alexandra n’en doute pas que c’est exactement le livre qu’il cherchait. D’ailleurs, le jeune homme ne tarde pas à le lui faire comprendre. C’est un avec rire bizarre qu’il lui dite que, finalement, il n’a pas perdu son livre.

« J’ai crus comprendre » répond la jeune femme avec un sourire amusé en hochant la tête.

Le jeune bizarroïde reprend ensuite la parole, en lui demandant comment on faisait pour tuer par empathie. Sur le coup, Alexandra est assez troublé. Faut dire qu’elle avait dit ça juste comme ça, sans se douter que cet inconnu lui poserait la question. Enfin. Tandis qu’il lui fait des interprétations théâtrales des plus marrantes, l’américaine réfléchit à une réponse adéquate.

« Comment faire pour tuer quelqu’un par empathie … » reprend-t-elle à la fin de la tirade du jeune homme « Hm … » elle plie les jambes ,s’installe en tailleur sur le banc et baisse le regard sur son livre «Ce que tu ne sais peut-être pas , c’est qu’en tant qu’empathe tu ne peux non seulement ressentir les sentiments qu’éprouve les autres, mais aussi leur faire vivre des sentiments. Genre, un empathe peut effrayer quelqu’un ou le rendre triste ou lui insuffler de la joie, tu vois ? Et les sentiments ont une répercutions direct sur le système nerveux. Donc, indirectement, tu peux jouer avec le cerveau et les nerf qui le relies. Et si tu sais bien t’y prendre, ben tu peux endommager le cerveau de ta victime de manière définitive. Au mieux, tu choisi d’éclater un vaisseau sanguin important avec une mort imminente, au pire tu laisses ta victime en tant que légume derrière toi » elle sourit puis hausse les épaules « Du moins est-ce ainsi que le fait Kaleb, le héro de cette histoire » elle désigne le livre « après je sais pas … tu crois qu’un jour on auras des super pouvoirs ? Ou tout le monde va plutôt se transformer en lézard géant ? »

Autant aller dans le sens du jeune homme hein …

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Livre et maladresse

Revenir en haut Aller en bas

Livre et maladresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: