Partagez|

Close Encounters of the Third Kind [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Mar 27 Aoû - 17:32

Amelia n’est rentrée que depuis deux jours et la paroisse la remet déjà au boulot.  Il faut dire que les bénévoles se font plus que rares, qu’elle fait généralement bien ce qu’on lui demande et qu’en plus ça ne l’embête pas tellement de passer le moins de temps possible à ne rien faire à la boutique.  Elle est obligée de croiser Terry, et elle essaye vraiment de faire comme si de rien n’était, mais cette histoire qu’elle a tenté d’oublier en fuyant littéralement pendant trois semaines la faisait un peu douter.  Cependant, elle sait qu’elle va lui pardonner son erreur, parce que c’est la chose juste à faire, mais elle a simplement besoin d’un tout petit peu plus de temps.

C’est donc après avoir préparé des tourtes aux légumes d’été, des linguines aux scampis et quelques plats en sauce à base de viande qu’elle laissa les commandes à Terry qui s’occupait de la partie vente.  La journée d’Amelia n’était pourtant pas finie mi après-midi.  Elle devait encore passer commande auprès des fournisseurs, voire aller chercher les marchandises elle-même de temps en temps.  Une fois ses commandes du jour passées, la blonde se rendit à la paroisse où on lui distribua une pile d’affiches à coller aux arbres, aux murs, à tout ce qu’elle veut.  Dans un mois, aura lieu un concert de sa chorale pour récolter des fonds pour les enfants en difficulté qu’elle a fréquenté ces trois dernières semaines.

Elle sortit tant bien que mal du bâtiment.  En effet, ses mains tenaient une pile d’affiches.  Vu leur poids, elle était persuadée qu’il y en avait plus que d’arbres à Shady Cove et elle avait fait glisser un sachet en plastique autour de son poignet, ce qui lui coupait un peu la circulation.  Il faut dire qu’entre un grand rouleau de papier collant et son dérouleur, la maxi agrafeuse et quelques prospectus à donner en mains propres, la blonde était surchargée.  Elle s’arrêta dès le premier arbre et posa la pile de feuilles.  Sauf que le vent commença à les souffler.


« Oh non, non. »

Réagissant plutôt vite, elle posa le sachet sur les feuilles qui ne s’étaient pas encore envolées et se mit à courir partout pour ramasser le reste.  Ca commence plutôt mal...

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Mer 28 Aoû - 22:53

A quelques mètres de la paroisse, Chase gare la dépanneuse de son garage devant le « Cup of tea ». Il avait dû se rendre chez une cliente pour intervenir sur la batterie de sa voiture et la recharger. De l’argent facilement gagné si on en croit son patron. Il faut dire que le garage se fait une sacrée marge sur les interventions de ce type à domicile…

Avant de retourner bosser, le jeune homme, pas franchement pressé, a décidé de faire un détour par le salon de thé du coin. Bien qu’il lui arrive de consommer de la bière sur son lieu de travail, le biker aurait bien besoin, cette fois, d’un petit café bien noir, de quoi lui redonner un semblant d’énergie. Il faut dire que la veille, au « Warehouse », Chase a fait quelques excès qui l’ont tenu éveillé une partie de la nuit et qui lui ont laissé, en cadeau, une jolie migraine. Son mal de crâne est passé les heures durant mais la fatigue se fait de plus en plus sentir… Qui plus est, en plus d’un café, le motard ne dirait pas non à quelques muffins, de quoi combler sa faim.

Après une queue d’une petite dizaine de minutes, Chase ressort du salon de thé avec sa commande. Il remonte aussitôt à l’intérieur de la dépanneuse et cale son café dans le porte-gobelet à sa droite, puis jette le sachet de pâtisseries sur le siège passager. Tâtant ensuite ses poches pour remettre la main sur ses clés, le jeune homme relève la tête quand il perçoit, dans son champ de vision, une silhouette s’agiter. Il reconnaît bien évidemment Amelia, la collègue et meilleure amie de Terry mais aussi, et surtout, la fille de la compagne de son père. La pauvre court après des affiches qui lui ont apparemment échappé et qui virevoltent au gré du vent. Une fraction de secondes, Chase s’apprête à repartir à la recherche de ses clés mais, en la voyant galérer, le mécanicien se sent un peu coupable de ne pas l’aider, d’autant que certains passants, de son côté du trottoir, finissent par se mettre à rire en la regardant faire. Il ne la connaît pas bien, et n’a jamais voulu participer à un seul des repas de famille organisés par leurs parents, mais il sait qu’Amelia est profondément gentille. C’est peut-être ce qui le pousse à ressentir un semblant de pitié ?

Quittant son véhicule, Chase en claque vivement la porte avant de traverser la rue avec hâte. Par chance, certaines des feuilles virevoltent dans sa direction, et il parvient à en réceptionner quelques-unes, puis relève le regard pour essayer d’en attraper d’autres, non sans galérer à son tour. Ils ont l’air de deux débiles XD

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Ven 30 Aoû - 10:47

Amelia s’agitait dans tous les sens.  Telle un frêle petit oiseau elle allait dans un sens, puis hésitait, allait dans l’autre et essayait de rattraper les quelques feuilles de papier qui s’étaient éparpillées.  Elle avait eu la présence d’esprit de placer le sac en plastique d’un poids certain sur le reste de la pile d’affiches pour ne pas se faire avoir une deuxième fois.  Voilà qu’elle en ramassait une.  Elle alla à lui suivante.  Le vent, moqueur, souffla à nouveau et l’écarta de la blondinette encore un peu plus, alors qu’elle s’était penché pour la ramasser.  Elle dut faire à nouveau quelques pas pour arriver à l’atteindre.

Lorsqu’elle releva la tête, elle manqua de desserrer l’emprise de sa main sur le papier, tant la scène qui se déroulait devant ses yeux la surpris.  D’ailleurs, l’espace d’un instant, sa bouche s’entrouvrit et aucun son n’arriva à sortir.  Voir Chase se pencher et l’aider était tellement surnaturel pour elle qu’elle avait l’impression d’être en train de rêver.  Pas que le motard soit sans cœur, mais disons qu’il n’a jamais voulu y faire une place pour Amelia, bien qu’elle ait essayé à plusieurs reprises de se faire apprécier de celui qu’elle aurait bien voulu avoir à ses côtés comme grand frère, même s’ils sont du même âge.  Chase a un côté protecteur et sécurisant, mais il ne doit être vraiment agréable qu’avec les personnes qu’il apprécie vraiment.  Et la cuisinière n’en fait pas partie.  D’où sa surprise.

Elle reprit une contenance et affichant un sourire, elle va à sa rencontre pour ne pas qu’il ait à faire ça trop longtemps, et qu’il la prenne encore plus pour une gourde.  


« Hey, salut Chase. »

Elle était un peu nerveuse en sa présence.  Ca lui faisait ça à chaque fois.  Sans doute parce qu’elle ne supporte pas qu’on ne l’aime pas et qu’elle cherche tout simplement à ce qu’il se rende compte qu’elle est quelqu’un de bien et qu’elle vaut la peine.  

« Je suis désolée, ça a commencé à voler partout, mais j’ai réussi à en ramasser quelques unes. T’embêtes pas avec ça, ça va aller. »

Ca n’était pas vraiment un mensonge, mais elle voulait lui donner la possibilité de s’en aller aussi vite qu’il n’était arrivé.  Après tout, il doit faire sa B.A du mois en l’aidant.  Voire de l’année.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Ven 30 Aoû - 17:21

Chase comptait repartir bosser, et avait acheté ce qu’il avait prévu de prendre au « Cup of tea » - voire même plus encore à dire vrai - et ne s’attendait pas franchement à être retardé. Il aurait très bien pu démarrer la dépanneuse et partir sans se soucier d’Amelia, mais il avait fait le choix de rester, et même… de l’aider. Autant dire que ce n’est pas dans ses habitudes, mais la pauvre lui fait pitié, là, à courir après des affiches… On dirait presque que le vent essaie de lui faire une blague, tant il s’amuse à faire virevolter les feuilles au moment même où elle serait à deux doigts de les attraper !... Et ce qui achève de le convaincre, c’est la réaction de certains passants qui ont choisi de rester immobiles, et de la regarder galérer en riant.

C’est vrai, la jeune fille n’a rien d’une blonde incendiaire en puissance qui allume tout ce qui bouge dans le genre « Eliza Butler », mais c’est tout de même quelqu’un de sympa. De profondément gentil, même. Et ça, le mécanicien en a conscience. D’ailleurs ce n’est pas son tempérament qui l’a maintenu éloigné d’elle jusqu’à maintenant, mais plutôt la situation, entre leurs parents. Chase n’accepte pas que son père ait refait sa vie. Il ne veut rien avoir à faire avec sa nouvelle nana, et n’a pas envie d’hériter d’une « petite-sœur ». C’est toujours cette raison qui l’a retenu de faire plus ample connaissance avec Amelia, et ce même malgré ses efforts. Car il doit le reconnaître : elle en a toujours fait beaucoup avec lui. Pour ne pas dire dix fois trop d’ailleurs… Mais peu importe. Réagissant au quart de tour, Chase essaie d’attraper le plus d’affiches possible. Ils ont l’air de deux gros crétins, à courir au milieu de la rue et à essayer de déjouer les plans de cette fichue brise, mais le biker parvient à rattraper quelques affiches tout de même. Il relève les yeux en entendant la voix d’Amelia qui s’est approchée de lui.

Hey. Souffle-t-il en réponse, et sans un sourire. Amelia ne devait pas s’attendre, de toute manière, à de grandes effusions de sa part. Le motard lui tend alors les quelques feuilles qu’il est parvenu à récupérer : Tiens. Bien qu’il ne le dise pas à voix haute, Chase ne voit pas de quoi elle s’excuse. Il aurait très bien pu passer son chemin s’il n’avait pas voulu l’aider T’inquiète. Lâche-t-il, en haussant les épaules, l'air tranquille. Des affiches virevoltent encore un peu partout autour d'eux, et l’une d’elle d’ailleurs, poussée par le vent, se dirige droit vers Amelia. Le destin se veut très joueur puisqu'il choisit d'intervenir au moment même où la jolie blonde tourne soudainement la tête. Elle se prend en effet l'affiche en pleine figure XD Éclatant de rire en assistant à la scène, Chase rattrape le prospectus dans la volée, puis finit par baisser les yeux, pour y jeter un coup d’œil, histoire de voir, au moins, de quoi il s'agit.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Sam 31 Aoû - 15:37

Amelia était tellement concentrée sur sa tâche qu’elle ne prêtait pas fort attention aux gens qui l’entouraient, dont ceux qui semblaient s’amuser de la scène se déroulant sous leurs yeux. Elle aurait été un peu blessée, si elle les avait vus, parce qu’elle a souvent eu l’impression d’être vue comme quelqu’un de pas normal. Elle est différente des autres, et souvent ça attise la moquerie. Mais elle a appris à vivre avec et à devenir plus forte au contact de Terry. Bref, alors qu’elle était en train de lutter contre le vent et ses affiches qui virevoltaient, elle remarqua que quelqu’un vint l’aider. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle constata qu’il s’agissait de Chase. Reprenant une contenance, elle le salua, prit les affiches et lui donna l’occasion de partir, parce qu’elle se doute qu’il n’a pas spécialement plus envie de rester avec elle aujourd’hui que depuis quelques milliers de jours !

Contre toute attente, il lui dit de ne pas s’inquiéter et continua. Du coup, elle s’apprête à se remettre au boulot et n’a évidemment pas vu qu’au moment où elle tourne la tête, un des prospectus lui atterrit en plein sur le visage, avant que le biker ne le prenne en riant. A son tour, elle sourit. Après tout, elle avait sans doute l’air stupide, mais elle sait très bien que le lendemain elle en rirait, alors autant commencer dès maintenant. Elle vit le regard de Chase se poser sur la feuille et elle se demanda s’il savait même qu’elle faisait partie d’une chorale et qu’elle chantait. Puisqu’il n’est jamais là aux repas de familles, il n’est jamais non plus venu voir Amelia. Mais à dire vrai, ça l’arrange un peu. Ca la gêne de chanter devant les gens qu’elle connaît, même si elle adore ça. Elle a l’impression d’être mauvaise. Ou en tout cas pas assez bonne.

« C’est pour la paroisse. Ils m’ont demandé de coller des affiches sur les panneaux publicitaires et puis bah d’en accrocher aux arbres. Mais visiblement, les éléments sont contre moi. »

Vu sa pile, il est clair et net qu’elle en aurait pour un petit bout de temps. Encore plus si elle commençait à faire la papote à Chase, mais d’un autre côté, pour une fois qu’il lui adressait la parole et que LUI venait vers elle, elle serait stupide de tenter d’écourter ce moment.

« Ca va, toi ? »

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Sam 31 Aoû - 19:46

En la voyant galérer avec ses affiches, Chase avait décidé de l’aider, et pour lui, c’était une première. Il a souvent entendu parler d’Amelia par ses proches, et même par Terry, et il a eu l’occasion de la rencontrer à plusieurs reprises. S’il sait quelque chose, c’est que c’est une fille profondément gentille. Sans doute beaucoup trop, même… ! Elle ne mérite donc sans doute pas ce qui lui arrive, d’autant qu’elle cherche toujours à bien faire et que le motard n’a pas spécialement envie que des gens se moquent d’elle impunément alors qu’elle ne l’a pas cherché. Lui-même, et bien qu’il n’ait jamais vraiment voulu faire sa connaissance, n’a jamais été méchant ou moqueur la concernant. A l'époque du lycée, c'était davantage avec Terry qu'il se prenait la tête, Amelia passait souvent inaperçue. Quoi qu'il en soit, il y a des personnes qui le méritent bien plus, alors que la blonde, elle, ne cherche jamais la merde finalement. Une vraie qualité selon le motard qui a une dent, dernièrement, contre les filles un peu trop compliquées et « prise de tête » (a) Quand elle lui offre l’opportunité de la laisser, le biker ramasse encore quelques affiches, y compris celle qui lui arrive en pleine figure. Il se met même à en rire, d’ailleurs, puis en profite, enfin, pour jeter un coup d’œil au prospectus et essayer de voir de quoi il s’agit. Il relève les yeux dès qu’Amelia reprend la parole. On ne peut pas dire que l’affiche donne envie d’en savoir plus (du moins Chase, lui, ne trouve pas ça très accrocheur), et il préfère l’écouter. Lorsqu’elle lui explique que c’est pour la paroisse, le jeune homme comprend tout de suite mieux pourquoi l’affiche lui semble un peu ringarde. Il repose le nez dessus.

Ya une chorale ? Souffle-t-il à haute voix, mais sans attendre une véritable réponse de la part d’Amelia, puisque visiblement, il y en a bien une, sans quoi il n’y aurait pas de concert. Chase le découvre en tout cas, car bien qu’il ait grandi dans cette ville, il ne s’est jamais intéressé à ce genre de choses. Faut dire qu’il écoute de la musique un peu plus « musclée » que ça, en règle générale. Par la suite, le jeune homme acquiesce aux dires de la blonde, quand elle fait mention des éléments qui se déchaînent contre elle.

Ouais, ça va, j’faisais un dépannage chez un particulier. Lui répond le biker, pour expliquer sa présence ici au beau milieu de la journée. Il jette ensuite un coup d’œil en direction de sa dépanneuse, repense brièvement à son café qui doit être en train de refroidir, puis remarque les affiches qu’Amelia a laissées derrière elle. Un sacré paquet à dire vrai. Il humecte ses lèvres, réfléchit un instant, puis finit par dire, en haussant les épaules : J’peux te filer un coup de main si tu veux. Oui, c'est son jour de bonté. XD

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 1 Sep - 10:26

Amelia baissa légèrement la tête, réprimant un sourire devant sa question.  Seulement quelques minutes auparavant elle se demandait s’il était au courant qu’elle chantait à la paroisse et voilà qu’il répondait à sa question.  En même temps, comment pourrait-il le savoir, puisqu’il ne s’intéresse pas le moindre du monde à elle.  Enfin, sauf peut être à l’instant.  Plutôt que de lui en vouloir et de se renfermer, elle se dit que si elle voulait qu’il le sache, il suffisait de le lui dire.  En plus, c’est pas comme si il allait venir la voir, elle sait qu’elle ne court aucun risque.

« Oui, j’y chante depuis des années. »

Son ton ne laissait transparaitre aucun reproche, elle énonçait simplement un fait, ne perdant jamais son sourire joyeux qu’on lui connaît.  Elle ne prit pas non plus la peine de l’inviter à l’évènement, sachant qu’elle s’essuierait un refus et puis de toute manière, elle n’aime pas chanter en public.  Ca la met mal à l’aise.  C’est même plus facile devant des étrangers que devant des gens qu’elle apprécie.

Fort peu curieuse de nature, Amelia ne s’était même pas demandé ce qu’il faisait dans le coin.  Evidemment, il était là pour le boulot.  Shady Cove peut lui trouver un million de défauts, mais il faut lui accorder que Chase s’y connaît dans ce qu’il fait, et qu’il sait se montrer très sérieux dans l’exercice de ses fonctions.  Mel’ se contenta d’hocher la tête, avant de se figer à nouveau, lorsqu’il lui proposa un coup de main.  Si ça n’avait pas parut impoli, elle se serait pincée à cet instant.  Sans exagérer, ça doit être la seule attention que le blond ait jamais eue à son égard.  Sautant sur l’occasion de passer du temps avec lui, elle n’hésite pas à répondre :

« Avec plaisir. »

Elle hésita un instant, avant de lui demander.

« Tu préfères tenir les affiches ou agrafer ? »

Autant qu’il fasse le truc le moins pénible possible, puisqu’il se propose de l’aider.  Mel’ n’imagine pas une seconde qu’il ait pu juste demander ça pour être poli et attendre une réponse négative de sa part.  Elle voit plutôt toujours le bon côté des choses, c’est pour ça qu’elle se fait trop souvent avoir.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 1 Sep - 16:20

Chase n’a jamais entendu parler d’une chorale à Shady Cove, ou peut-être en a-t-il entendu parler mais n’y a jamais fait attention, en fait. Il faut dire que ce n’est pas franchement sa tasse de thé, étant davantage un fan de rock voire de métal même parfois. Et puis tout ce qui se rattache à l’église et à la religion ne l’a jamais vraiment mis à l’aise. Il n’est pas croyant, et le fait qu’on lui ait enlevé sa mère si tôt ne l’a jamais franchement aidé à croire en quoi que ce soit d’ailleurs. Acquiesçant quand Amelia lui apprend qu’elle y chante depuis des années, le motard souffle quelques mots ensuite : Ah ouais ? C’est peut-être la première fois qu’il a vraiment l’impression d’apprendre quelque chose sur son compte. Autre chose en tout cas que tout le monde sait en ville la concernant. Il faut dire qu’avant, il ne s’est jamais vraiment soucié d’elle. C’est d’ailleurs un miracle en soi qu’il ait décidé de s’arrêter pour lui prêter main forte. Il lui propose même de rester pour lui filer un coup de main avec ses affiches.

Il ne sait pas trop ce qui le pousse à agir ainsi avec Amelia, il a eu pitié d’elle d’abord, et puis elle lui inspire quelque chose de profondément bon, et gentil. Si Chase est capable de se montrer violent, voire même carrément méchant et mauvais parfois, il n’agit pas mal avec celles et ceux qui lui veulent du bien. Et c’est ce que la jeune femme lui inspire. Il a l’impression de pouvoir lui faire confiance, même si, paradoxalement, il n’imagine pas se confier à elle pour autant.

Quand elle se fige devant lui, Chase se demande un instant si elle va accepter sa proposition. Peut-être n’a-t-elle pas besoin d’aide, ou peut-être n’a-t-elle pas envie que ce soit lui qui l’aide. Mais elle finit par lui répondre, avec gentillesse comme toujours. Le motard acquiesce, l’air entendu, avant de relever les yeux à sa question : Je vais porter les affiches si tu veux. Suggère-t-il, conscient que c’est la tâche la moins aisée, vu que le tas de feuilles doit peser lourd, mais craignant aussi de ne pas les agrafer correctement. Il préfère laisser ça à Amelia, persuadé qu’elle saura mieux s’y prendre que lui, ou qu’elle fera les choses comme elle l’entend tout du moins. Lui il ne prend pas de grands risques à tenir les papiers.

Lui prenant des mains les affiches qu’elle a récupérées, Chase emboite le pas en direction de celles qu’elle a laissées plus loin, sur le trottoir. Il se baisse sans attendre pour les ramasser, et attend les instructions d’Amelia, ne sachant pas vers où elle veut aller. Alors, on commence par quoi ?

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Mar 3 Sep - 9:18

Dans la tête d’Amelia, Chase la voit comme une espèce d’extra-terrestre.  Tout d’abord, parce que c’est un « envahisseur ».  Elle est venue dans sa famille, avec sa mère, alors qu’aucune d’elles deux n’était la bienvenue... mis à part pour le père de Chase.  Il a été très difficile pour Amelia, au départ, de se faire une place dans cette fraterie qui semblait déjà se suffire.  Heureusement, Asher a baissé sa garde après quelques mois et elle est à présent proche de lui autant que s’ils étaient du même sang.  Pour Chase, elle semble être restée une des deux personnes qui est venue dans sa vie sans y avoir été invitée et qu’il préférerait voir ailleurs.  Ensuite, il y a le côté « étrange, bizarre, différent ».  Parce que c’est certain, Amelia n’est pas une fille commune.  Déjà, elle a le cœur sur la main, mais ça lui attire pas mal d’ennuis puisque sa naïveté fait qu’on abuse souvent de sa confiance.  Aujourd’hui pourtant, ils ont un semblant de discussion et Mel en vient même à lui avouer chanter dans la chorale de l’église.

« Okay, super. »

C’était très gentil de la part de Chase de vouloir l’aider dans sa tâche.  Tant qu’elle n’en revenait toujours pas, mais elle n’allait pas cracher sur un petit coup de main alors qu’elle n’avait même pas commencé et qu’elle était déjà en difficulté !  Prenant les choses en main, le motard saisit les affiches qu’elle tenait, puis alla ramasser les autres.  Elle reprit le sachet plastique et sortit l’agrafeuse.  

« Je pense qu’on peut s’attaquer aux troncs d’arbres, pour commencer. »

Expliqua-t-elle, alors qu’ils s’arrêtèrent au premier et qu’elle dégaina l’agrafeuse.  Elle allait devoir se concentrer pour ne pas faire de bêtise, parce que bon sang, si elle blesse Chase, il ne lui adressera plus jamais la parole de toute sa vie.  C’était un risque à prendre, pour une fois qu’il s’intéressait un rien à elle.

« Au fait, je viens de revenir de vacances... »

Inutile de lui expliquer ce qu’elle avait fait, ça ne l’intéresserait sans doute pas le moins du monde.

« Rien n’a changé en trois semaines, ici? »

Lui demanda-t-elle, plus parce qu’elle voulait essayer de conserver un minimum de conversation avec lui qu’autre chose.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Mar 3 Sep - 12:45

Ça fait des années qu’il est revenu à Shady Cove et jusqu’alors, Chase n’avait pas voulu donner sa chance à Amelia ou à sa mère. Les choses n’ont pas changé aujourd’hui. Sa famille, pour lui, ce sont ses parents et son frère. Tout a volé en éclats au décès de sa mère, et plus rien ne sera jamais pareil à ses yeux. Encore moins si quelqu’un essaie de jouer le rôle de celle qui l’a élevé. Le mécanicien n’a jamais voulu faire semblant ou prétendre. Il ne veut pas former une famille sans sa mère ou la remplacer. Il en a d'ailleurs toujours voulu à son père d’avoir refait sa vie aussi rapidement, et ça n’est pas près de changer. Il est tout de même revenu en ville pour son frère, dont il voulait se rapprocher. Et Amelia et bien… Il l’a toujours connue ou presque, mais ce n’est pas pour autant qu’il se sent proche d’elle ou quoi. Ils ont toujours été très différents et aujourd’hui, il a du mal à la considérer comme un membre de sa famille. S'il est prêt à faire des efforts aujourd'hui, ce n'est pas parce qu'il se sent l'âme d'un demi-frère ou quelque chose comme ça, mais peut-être parce qu'il l'a toujours trouvée gentille et aimable. Peut-être que ça ne durera qu’un temps d'ailleurs. Peut-être que ce sera sa bonne action de l’année avec elle. Quoi qu’il en soit, il est là, à ses côtés, et se dit prêt à l’aider. Il attrape le paquet de feuilles et lui demande comment ils vont procéder.

Alors que la jeune femme se munit de l’agrafeuse, le mécanicien la suit docilement jusqu’à un arbre. D’un bras, il tient le paquet d’affiches. Avec sa main libre, il aide Amelia à maintenir l’affiche sur le tronc d’arbre, de façon à ce qu’elle soit la plus droite possible, et à une hauteur convenable. Sans un mot, le jeune homme agit, en espérant secrètement qu’elle ne gardera pas le silence tout au long de ce « coup de main » improvisé. Le biker n’a jamais été bavard, mais il n’aime pas franchement non plus les longs silences pesants. Par chance, Amelia prend la parole, lui indiquant qu’elle était en vacances (ce à quoi il ne sait pas bien quoi répondre), puis lui posant une question. Il sourit.

En trois semaines ? Nan ! Lance-t-il, comme s’il s’agissait d’une évidence. Et tout cas, pour lui, c’en est une. En même temps, c’est pas comme s’il se passait grand-chose dans les parages… Ajoute-t-il, dans une moue, en avançant vers un autre arbre avec elle, et lui tendant une deuxième affiche. Il est conscient que c’est le moment ou jamais de faire plus ample connaissance avec Amelia. Alors, après avoir humecté ses lèvres et réfléchit bien vite, le jeune homme décide d’y mettre un peu du sien. Ce serait aussi bien qu’ils fassent tout ça dans la bonne humeur après tout. Enfin ça dépend si tu parles de ce qu’on raconte en ville...! Tu suis ce genre de trucs, je veux dire… Les rumeurs, et compagnie ? Lui demande-t-il, avant de l’aider à maintenir cette seconde affiche sur le tronc d’arbre.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Mer 4 Sep - 22:10

Amelia ne calcule pas le moment qu’elle passe avec Chase. Elle ne se pose pas mille et une questions. Que ça soit un « one shot » ou bien une tentative de rapprochement, elle préfère profiter de l’instant plutôt que de se faire mille et un scénarii. Okay, elle essaye de profiter de l’instant sans se faire le scénario du « il va enfin m’apprécier et on sera comme avec Asher ». Pas facile pour une fille dont la plus grande peur est de ne pas être aimée à sa juste valeur.

« On sait jamais. »

Elle haussa les épaules, elle avait dit presque n’importe quoi, juste pour lancer une conversation, histoire qu’ils ne passent pas d’arbres en arbres dans un silence de mort. Heureusement, voilà que Chase embraye sur une question. Lorsqu’il lui demande si elle suit les rumeurs, Amelia ne peut s’empêcher de lui offrir un large sourire. Il ne la connaît vraiment pas. S’il y a bien une personne qui est contre, c’est elle. D’ailleurs, lorsqu’elle entend quelque chose au sujet de Chase, elle prend toujours sa défense et tente de couper court aux ragots. Mais tout ça, il n’a pas besoin de le savoir. Elle se contente donc de répondre simplement à sa question.

« Non, je n’aime pas du tout ça. La plupart du temps ce sont des mensonges et puis j’ai l’impression que ça fait toujours du mal aux gens... Que ça soit vrai ou faux. »

Un acte commis juste pour blesser les autres ne peut être que néfaste. Que toutes les vérités soient bonnes à dire ou non, c’est à l’auteur d’un acte de le revendiquer, pas à une personne qui n’a rien à voir dans l’histoire et qui vient juste se faire mousser en rapportant un « scoop » à ses proches. Elle trouve ça très petit. Elle n’a jamais lancé de rumeur, mais a déjà été fortement blessée par certaines.

« Et toi ? »

Au final, peut être qu’elle ne le connaît pas si bien que ça non plus. Réalisa-t-elle, en passant à l’arbre suivant et attendant qu’il pose une affiche pour l’agrafer... sans abimer aucun de ses doigts ^^.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Jeu 5 Sep - 21:43

Quand Amelia s’interroge pour savoir s’il s’est passé quelque chose d’important à Shady Cove en trois semaines, Chase ne peut qu’afficher un sourire. En général, il ne se passe déjà pas grand-chose dans les parages sur une année entière, alors en quelques semaines, c’est trop peu pour qu’il y ait une révolution dans les parages. S’il n’avait pas Asher et son club dans le coin, le motard serait déjà parti depuis longtemps d’ailleurs. Ici, on a vite fait de s’ennuyer. Heureusement, il y a tout de même de belles balades à moto à faire dans les parages, et c’est une bonne compensation pour le mécanicien.

Aider Amelia, c'est une chose, mais le biker n'a pas franchement envie de le faire dans un silence de mort. Quand il se sent à l’aise avec quelqu’un, ou quand il s’agit d’un proche, il se moque de laisser un silence s’installer, mais dans le cas d’Amelia, c’est différent. Et puis quelque part, c’est peut-être l’occasion pour eux deux de faire davantage connaissance… Alors le biker prend sur lui, et fait un effort en posant une question à son interlocutrice. Il essaie de faire vivre la discussion, chose pas spécialement aisée pour lui, d’abord parce qu’il n’a jamais été un type particulièrement bavard et expansif, mais aussi parce qu’il n’a pas besoin de connaître Amelia sur le bout des doigts pour savoir qu’ils n’ont pas grand-chose en commun. Pas à première vue en tout cas ! Détail qui rend donc les choses un poil plus difficiles.

Quand, à sa question, Amelia affiche un large sourire, Chase ne comprend pas bien ce qui lui vaut cette réaction. Il arque un sourcil d’abord, avant de l’aider à tenir une affiche pour l’agrafer sur le tronc d’arbre, et d’écouter sa réponse. A dire vrai, ses propos ne le surprennent pas. Qu’elle n’aime pas les mensonges, c’est plutôt logique venant d’une fille « comme elle ». Quant au reste, ça ne l’étonne pas non plus. De nature gentille et généreuse, la jolie blonde n’apprécie pas qu’on puisse faire du mal aux gens. Le motard acquiesce, donc, sans faire de commentaire. De toute manière, Amelia lui retourne rapidement la question.

Bah… ça dépend on va dire. Lâche-t-il, en haussant les épaules, tout en passant à un autre arbre avec elle. C’est clair que j’aime pas qu’on s’en prenne à des potes ou à ma famille, tu vois… Mais des fois ya des trucs tellement énormes et improbables que ça me fait marrer ! Admet-il dans un petit sourire, et en lançant un bref regard à la jeune femme. Comme la rumeur de mariage, t'sais, avec Lucy ? Ajoute-t-il dans un murmure, et d'un air espiègle, se demandant si elle en a eu vent ou non.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Sam 7 Sep - 13:38

Si la situation semblait surnaturelle, Amelia profitait de chaque instant.  C’est pas tous les jours qu’elle a l’occasion de parler avec Chase même si leur discussion est un peu maladroite.  C’est mille fois mieux que rien et elle le sait.  Elle tente donc, tant bien que mal, de parler de choses et d’autres pendant qu’il l’aide en portant les affiches et les posant sur les arbres afin qu’elle les agrafe.  Elle sait aussi que ce moment ne durera pas très longtemps, c’est la raison pour laquelle elle décide d’en profiter à fond, pour ne pas regretter plus tard de n’avoir pas mesuré sa chance.  Au fond d’elle-même, elle espère que c’est le début d’un tournant dans sa relation avec Chase, mais elle sait aussi que ça n’est pas ce qui est en train de se produire.  

Mel’ se rend compte, au final, qu’elle ne connaît pas bien Chase.  Ca n’est pas parce qu’elle a tenté de se rapprocher de lui qu’elle a découvert l’entièreté de sa personnalité.  Elle n’en connaît que le peu de facettes qu’il a bien voulu lui montrer.  Elle n’hésite donc pas à lui retourner sa question sur les ragots.  Lorsqu’il parle de « sa famille », Mel se concentre sur son travail pour ne pas y laisser lire un peu d’amertume.  Logiquement, ils sont censés faire partie de la même, mais il a toujours préféré penser que son cocon se résumait à sa vie avant l’arrivée d’Amelia et de sa mère.  

« C’est marrant, j’imaginais pas du tout que ça pouvait t’intéresser, même juste pour rigoler. »

Répondit-elle naturellement, avec un grand sourire... avant de baisser les yeux et de se sentir rougir lorsqu’il évoqua une rumeur qui était de fait arrivée jusqu’aux oreilles de la blonde.  Elle était un peu embarrassée pour le coup.

« Oui, j’en ai... entendu parler. »

Elle se racla la gorge et essaya de garder une certaine contenance, tout en continuant sa tâche d’arbre en arbre.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 8 Sep - 17:09

La situation est tout aussi surnaturelle pour Amelia que pour Chase. Le voilà en train d’aider celle qu’il est censé considérer comme sa demi-sœur (il a toujours du mal avec ce concept) à poser des affiches promulguant le prochain concert de la paroisse de la ville, lui qui pourtant n’a jamais cru à toutes ces conneries. Qui plus est, alors qu’il lui prête main-forte, le mécanicien tente d’initier une conversation avec elle. C’est quand même plus sympa de « travailler » dans ces conditions plutôt que dans un silence quasi mortel. Lorsque la blonde lui demande s’il s’est passé quelque chose à Shady Cove ces trois dernières semaines, le garagiste en rigole, puis lance la discussion sur les rumeurs qui peuvent circuler dans les parages. Il se demande si elle s’y intéresse, et n’est pas franchement surpris d’entendre sa réponse. Elle ne répond pas vraiment à sa question, ne lui dit pas si ça lui plaît ou non de connaître la vie croustillante de ses voisins, mais pense plutôt à ce que ressentent les gens qui sont impactés par toutes ces histoires. Quand elle lui retourne la question, le motard lui répond franchement, et avec le sourire aux lèvres. Quand les rumeurs ne visent pas ses proches, ou ne les descendent pas en flèche, Chase s’en amuse plus qu’autre chose.

En même temps on se connaît pas beaucoup toi et moi. Constate le motard simplement, et dans un sourire, quand Amelia se dit surprise que ce genre de choses puisse l’intéresser. Il faut dire ce qui est, ils n’ont jamais vraiment pris le temps de se poser et de faire connaissance. Mais il est encore temps de remédier à ça, même si ce n’est sans doute pas ce coup de main impromptu qui changera radicalement les choses.

Alors qu’ils circulent toujours ensemble d’arbre en arbre, le motard lui demande si elle a entendu la dernière rumeur le concernant Lucy et lui. Il scrute la réaction d’Amelia et ne manque pas d’afficher un air assez espiègle en la voyant rougir et se racler un peu la gorge. Elle a soudainement l’air embarrassé, et ne lui cache pas qu’elle en a bel et bien entendu parler. Me dis pas que t’y as cru ? XD Finit-il par lui demander, en riant légèrement.

A dire vrai, il aurait bien aimé voir la réaction de la blonde à cette histoire de mariage bidon. Il est loin d’imaginer qu’elle ait pu le défendre, bien qu’il soit persuadé qu’elle n’a sans doute rien dit de méchant le concernant. Cette fille est une crème.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Mer 11 Sep - 18:49

« Non, c’est vrai. »

Avoua Amelia, sans une once de reproche dans sa voix.  Si certains auraient laissé sous entendre que c’était uniquement la faute de Chase, la blonde sait que ça serait ridicule.  Ca n’est pas au moment où il fait un pas en avant qu’il faut le sermonner ou le culpabiliser.  Ca ne servirait à rien d’autre que de le faire fuir.  Et puis le pardonner est selon elle la plus belle chose qu’elle puisse lui offrir, alors elle le fait avec beaucoup de bonheur pendant qu’ils sont en train d’avoir un semblant de conversation.  Si elle n’avait pas peur de paraître impolie et de gâcher le moment, elle sortirait son téléphone portable de sa poche pour appeler Asher et lui faire deviner qui vient de l’aider à travailler.  Inutile de dire qu’il commencera par ne pas la croire XD.

Amelia est assez surprise par la décontraction du motard.  En tout cas, il semble assez à l’aise et ouvert.  Il est souriant et n’a rien dit du tout de désagréable ou sur un ton négatif.  Pas qu’en temps normal il bourre la gueule, mais disons qu’il est plutôt neutre.  Du coup, c’est elle qui se retrouve stressée à l’idée de dire ou de faire quelque chose de mal.  Quelque chose qui le ferait fuir ou quoi.  Comme si elle pouvait rompre le charme en une seule maladresse.  

« Oh, non non non... »

Se défendit-elle, après avoir rougi jusqu’aux oreilles lorsqu’il avait parlé de la rumeur concernant son mariage avec Lucy Neslon.  Evidemment, elle n’y a pas cru, pour la simple et bonne raison qu’elle en aurait été informée par sa mère ou Asher.  Ce genre de nouvelles vont assez vite en ville.

« C’est juste que... ça me regarde pas vraiment tu vois.  Enfin, c'est pas comme si tu venais toi-même m’en parler, ça serait pas pareil. »

Elle marqua une pause, n’étant pas vraiment sure de se faire bien comprendre, puis abandonna sa phrase, ne trouvant pas d’amélioration possible.

« Mais c’est clair qu’en ville ça parle encore relativement souvent de toi.  Je crois que les gens sont jaloux. »

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Jeu 12 Sep - 19:23

Lorsque Chase reconnaît tout haut qu’ils ne se connaissent pas tous les deux, il ne se sent pas coupable pour un sou. Il n’avait que 17 ans quand il a quitté Shady Cove, deux années après le décès brutal de sa mère. Il n’a plus donné beaucoup de nouvelles pendant 6 années, et s’est éloigné de son père d’autant plus qu’il a appris que ce dernier avait refait sa vie entre temps. A son retour, en 2008, tout avait changé. Cette famille n’était plus la sienne. Quelque part, il le sait, c’est son absence qui a creusé le fossé entre lui, Asher et Clifford, mais il a adopté une ligne de conduite et s'y est toujours tenu. Il faut dire qu'il n’a pas grandi aux côtés d’Amelia et de sa mère, pas comme son petit frère en tout cas, détail qui change sans doute la donne. Et il n’a peut-être pas la même sensibilité non plus, d’autant que Mary et lui partageaient un lien très fort avant qu’elle ne disparaisse. Désormais, et bien que ce soit bel et bien lui qui ait freiné des quatre fers quant à cette « famille » recomposée, Chase n’éprouve pas la moindre culpabilité. Au contraire, même, il a parfois l’impression que c’est honorer la mémoire de sa mère d’une certaine façon. Il refuse de l’oublier et de laisser qui que ce soit prendre sa place – c’est viscéral. Cela dit, il sait pertinemment qu’Amelia est une chouette fille et qu’elle n’a rien demandé dans l’histoire. Sans doute ne la verra-t-il jamais comme une sœur à part entière, mais il n’éprouve en tout cas aucune rancœur vis-à-vis d’elle.

Le jeune homme est plutôt de bonne humeur et ne s’en cache pas. Même s’il a perdu un café dans l’histoire – celui qu’il a laissé refroidir dans la dépanneuse – Chase est satisfait de voir qu’Amelia et lui peuvent avoir une conversation des plus simples. Et puis sa compagnie n’est pas désagréable. Il n’en avait jamais douté de toute manière. Bien sûr ce n’est pas avec elle qu’il se verrait passer une soirée d’enfer, mais elle n’en reste pas moins une fille gentille à côtoyer.

Rougissant jusqu’aux oreilles quand il est question de la rumeur de mariage avec Lucy Nelson, Amelia s’empresse de lui faire savoir qu’elle n’y a pas cru une seconde. Chase ne perd pas son sourire, amusé quelque part de la sentir déstabilisée pour si peu, alors que ce n’est guère un sujet sensible pour lui finalement. Quand elle s’explique, le jeune homme acquiesce machinalement bien qu’il ne voit pas bien où elle veut en venir. Ça ne la regarde pas il est vrai, mais comme n’importe quelle rumeur finalement… ! Et pourtant, en ville, peu d’habitants peuvent s’empêcher de participer aux commérages, de manière plus ou moins active bien entendu.

Alors qu’ils venaient de passer à un autre arbre, la nouvelle remarque d’Amelia fait tiquer le biker, qui fronce les sourcils. Est-il si souvent que ça au cœur des commérages ? Mais ce n’est pas ce qui retient le plus son attention dans les dires de la blonde. Jaloux ? Répète-t-il, intrigué. Jaloux de quoi ?

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Sam 14 Sep - 16:40

Faire son travail à deux fait gagner à Amelia beaucoup de temps. En plus, ça épargne un peu ses bras parce que porter le tout était non seulement lourd, mais encombrant. Si elle avait dû, à chaque arbre, poser le paquet d’affiches puis agrafer puis reprendre les feuilles, elle aurait senti son dos le lendemain matin ! Pourtant, elle l’aurait fait sans rechigner parce que rendre service fait partie de sa personnalité. Elle ne sait pas dire non. Souvent, c’est un problème. Elle est parfois utilisée comme « bonne poire » par certaines personnes qui ne l’appelent que lorsqu’ils ont besoin d’elle. Chase, c’est l’inverse. Il ne doit sans doute jamais craindre d’envoyer bouler quelqu’un et surtout... ne pas se sentir coupable s’il refuse un service. Elle aimerait parfois savoir agir comme ça. Alors qu’il l’aide et qu’ils discutent, ils en viennent à parler des commérages. C’est clair que comparé à Mel’, Chase fait souvent partie des rumeurs qui courent en ville. La raison logique que la blonde donne à ça, c’est simplement le fait que les autres habitants soient jaloux de Chase. Sinon, pourquoi s’intéresseraient-ils à sa vie. Lorsqu’il lui demande de s’expliquer, semblant un peu intrigué, Amelia lui offre un sourire un peu embrassé.

« Bah disons que... t’as plutôt du succès avec les filles... enfin c’est ce qu’on raconte. »

Elle baissa la tête pour se concentrer soi-disant sur son travail. C’était surtout pour ne pas avoir à le regarder pendant ses explications. Elle trouvait ça un peu gênant.

« Du coup il doit y avoir les garçons qui te détestent parce qu’ils n’ont pas ton succès et les filles qui ne t’aiment pas parce qu’elles ont peut être été éconduites... »

Elle haussa les épaules, avant de finalement oser le regarder.

« Enfin, j’en sais rien, c’est juste mon idée, c’est peut être complètement idiot ce que je dis... »

Elle était contente d’avoir une conversation avec Chase, même s’ils ne parlent que de sujets superficiels, et elle ne veut pas que sa maladresse le fasse se refermer comme une huitre. Ca l’agacerait au plus haut point, mais surtout, ça la peinerait beaucoup. Elle espère encore que peut être un jour, elle pourra lui parler normalement, sans craindre à tout moment qu’il ne lui prête plus aucune attention, comme il peut parfois le faire... ou comme elle le ressent, en tout cas.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 15 Sep - 18:07

Bien qu’il soit question des commérages et que ce sujet puisse paraître délicat à aborder pour certaines personnes, Chase ne perd pas son sourire, bien au contraire. Tant qu’on ne descend pas ses proches en flèche, lui, ça le fait plutôt marrer d’entendre ce qu’on raconte en ville, d’autant que certaines rumeurs sont si improbables que ça les rend assez marrantes pour finir. Celle qui le concernait, Lucy et lui, c’était d’ailleurs lui qui l’avait lancée. Il ne l’avait pas fait exprès, il ne pensait pas que cette dame le prendrait au sérieux ni même qu’elle allait colporter la nouvelle en ville, mais c’était de sa faute si on avait raconté ça les concernant, et ça l’avait fait franchement marrer pour finir. Cela dit, alors qu’il aide toujours Amelia pour ses affiches, le jeune homme est intrigué par une de ses réflexions. Les gens seraient jaloux. Jaloux de quoi, de qui ? De lui ? Il en doute sérieusement si c’est ça qu’elle veut dire. Comme il n’en est pas sûr, il finit par l’interroger. La jolie blonde semble un peu intimidée quand il s’agit de donner une réponse. Elle détourne le regard, se focalisant sur l’agrafage plutôt que sur le mécanicien.

Quand elle utilise le mot « succès » pour définir ses relations avec les filles, Chase retient un rire et se contente de baisser la tête dans un sourire amusé. Il ne s’est jamais vu comme un Don Juan, et il ne pensait pas non plus à dire vrai qu’Amelia le considérait ainsi. D’ailleurs, pour tout avouer, il ne pense pas franchement que ce soit la raison pour laquelle on le jalouse (si on le jalouse vraiment d’ailleurs). Dit comme ça on dirait que j’ai toutes les filles à mes pieds XD Remarque tout haut le biker, cette fois dans un sourire un peu plus franc. Il finit par hausser les épaules : Franchement, je pense que si les gens parlent sur moi - ou sur qui que ce soit d’autre d’ailleurs - c’est juste parce qu’ils se font chier. Ya rien à faire dans les parages, faut bien qu’ils s’occupent, alors dès que ya un truc qui sort un peu de l’ordinaire, bah bahm. Ils en font des caisses et ils jactent à droite à gauche en y allant de leurs commentaires…

Le jeune homme est plus « cash » que la blonde quand il s’agit de ces histoires de commérages. Il pense aussi savoir pourquoi le nom d’Amelia ressort bien moins souvent que le sien. Ce n’est pas une histoire de jalousie - car même si elle n’a pas trois tonnes de prétendants, la blonde n'en est pas moins jolie. A ses yeux, ça vient tout bêtement du fait que son attitude ne fait jamais scandale. De nature calme, gentille et polie, les gens n’ont pas grand-chose à redire sur son compte. Et on ne peut pas inventer non plus n’importe quoi à son propos, car ça n’aurait rien de crédible. C’est pour ça qu’elle est épargnée, et lui un peu moins.

A l’aise, Chase passe à un autre arbre, plutôt content lui-aussi de cette discussion. Il est rare qu’Amelia et lui conversent si longtemps, et ça n’a rien de désagréable bien au contraire.

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 22 Sep - 16:57

Si au départ, Amelia était stressée par ses moindres faits et gestes et avait l’impression qu’elle pourrait tout gâcher d’une simple remarque ou d’un simple geste mal placé, au fur et à mesure de leur avancée à travers les troncs d’arbres, elle commençait à se sentir un peu plus à l’aise. Enfin, sauf quand ils commencent à parler des rumeurs et qu’elle doit bien avouer qu’elle est au courant de celle qui courait sur Chase et Lucy Nelson. Le biker semble s’amuser de la situation et ils en viennent à discuter de leurs opinions sur les ragots. Mel’ finit par lui dire qu’il est souvent la cible des mauvaises langues parce qu’il doit attiser des jalousies. Lorsqu’il nie et fait le modeste, elle lui sourit gentiment. Elle trouvait ça marrant qu’il trouve ça étonnant plutôt qu’il ne se vante comme elle aurait imaginé qu’il l’aurait fait. Une preuve supplémentaire du fait qu’ils ne se connaissent pas vraiment.

« C’est sur que ce sont rarement des choses gentilles et agréables qui circulent sur les habitants. On devrait peut être lancer les « gentilles rumeurs ». Même si ça devrait vite lasser aussi. »

Il n’y a que quelqu’un comme elle pour penser à quelque chose d’aussi cul-cul. Franchement, les bonnes nouvelles, ça intéresse qui ? Ca se saurait si au journal télévisé on parlait de choses agréables. Au contraire, ce sont les faits divers, les mauvaises nouvelles qui attirent le public et qui font qu’ils en parlent autour d’eux. La peur, la jalousie etc, ce sont toutes ces choses qui font que le monde tourne et Amelia trouve ça terriblement triste.

« Ca doit être pour ça que je ne suis pas souvent leur centre d’intérêt. Je ne fais rien qui sorte de l’ordinaire et j’ai une vie plutôt planplan. Rien de bien marrant à raconter. D’un autre côté, tant mieux. Je crois que même s’ils disaient des bêtises, ça me toucherait. »

Elle hésita un instant, avant d’oser lui demander :

« Tu fais comment, toi, pour ne pas que ça te touche ? »

Puisqu’ils en sont à se parler, peut être qu’elle peut pousser le bouchon et lui faire une confidence en lui demandant conseil en la matière. Après tout, s’il ne veut pas lui répondre, elle sait qu’il n’hésitera pas à le lui faire savoir ^^.


______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 22 Sep - 21:41

Chase n’est pas un vantard - sauf pour rire. Autant il sait très bien qu’il peut avoir du succès auprès de certaines femmes, autant il n’en est pas à se croire irrésistible non plus. Il ne se prend pas beaucoup la tête, en fait, il saisit les occasions qui se présentent à lui ! C’est aussi simple que ça. Il s’amuse, voilà tout. Et il ne peut pas croire qu’on puisse le jalouser à propos de tout ça. En fait, il a une tout autre vision des choses, qu’il ne tarde pas à exposer à Amelia. Il pense surtout que les gens, dans les parages, s’ennuient pas mal, et c’est sans doute ce qui les pousse à s’intéresser aux petites vies de leurs chers voisins. C’est peut-être triste en un sens, mais c’est la nature humaine après tout, aussi décevante soit-elle.

C’est plus marrant de clasher les gens que de leur trouver des qualités XD Reconnaît le motard dans un léger rire, avant d’ajouter : Et c’est carrément plus facile aussi ! Il sait de quoi il parle, puisqu’il est loin d’être tendre avec tous les gens qui l’entourent. D’ailleurs il ne se prive pas de commenter les rumeurs qui lui arrivent aux oreilles ! Et il est persuadé que ce serait beaucoup moins amusant si les gens ne colportaient que les « gentilles histoires ». Ce n’est pas le but de la manœuvre après tout. Et puis, quand la blonde s’explique tout haut les raisons du fait qu’elle ne soit pas souvent au cœur des commérages, Chase répond d’un signe de la tête. Il est d’accord avec elle sur ce point. Si on ne parle pas sur son compte en ville dans son dos, c’est certainement parce qu’il n’y a rien de « croustillant » à raconter. Comme elle le dit elle-même, Amelia a une vie plutôt tranquille. Et les gens peuvent difficilement inventer des histoires un peu folles à son propos, puisqu’elles manqueraient de crédibilité. La plupart des gens en ville savent en effet qu’Amelia Kent est une fille adorable. Trop gentille, même, et qui ne crée pas d’histoires…

En tout cas, Chase n’est pas surpris d’apprendre qu’Amelia serait certainement très sensible à ce qu’on pourrait raconter sur son compte. Pour lui, les choses sont un peu différentes, et ça, la jeune femme l’a remarqué semble-t-il. Elle n’hésite pas à l’interroger à ce sujet d’ailleurs, alors qu’ils poursuivent leur « placardage ». J’sais pas… Souffle-t-il, ne s’étant jamais vraiment posé la question à dire vrai. Il prend le temps de la réflexion quelques secondes. On n’a jamais rien raconté de trop dégueulasse me concernant, dfaçon… Et puis j’sais à peu près déjà tout ce qu’on pense de moi dans le coin ! Ajoute-t-il, avant de sourire. C’est pas toujours glorieux, c'est clair, mais c'est pas comme si j'avais besoin de leur approbation pour vivre ma vie. Termine Chase, en haussant les épaules. Il serait sans doute bien plus touché si c'était quelqu'un qu'il estimait qui disait du mal de lui. Mais venant de parfaits inconnus, non, ça ne le touche pas vraiment. Et puis, jusqu'à maintenant, on ne l'a jamais attaqué là où ça fait vraiment mal...

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Sam 5 Oct - 18:25

Amelia propose une idée que la plupart des gens trouveraient idiote ou culcul au possible.  Il faut dire que des « gentilles rumeurs », c’est loin de faire vendre ou d’être accrocheur.  Pourtant, elle se dit que les gens s’entendraient bien mieux entre eux s’ils étaient agréables les uns envers les autres plutôt que de lancer des vacheries à tort et à travers.  Elle a un peu du mal à s’imaginer comment on peut prendre du plaisir à blesser les autres.  A chaque fois que quelque chose lui arrive aux oreilles, elle tente du mieux qu’elle peut de faire stopper le commérage et de raisonner la personne qui lui en a parlé.  Les rumeurs peuvent faire beaucoup de mal, comme lorsqu’elle a appris pour Terry et Elisa.  Même si elle est totalement contre deux femmes ensemble, elle n’aurait pas jugé sa meilleure amie pour ça.  Par contre, qu’elle ne lui en ait pas parlé, ça lui a fait un mal de chien.  Elle ressent une sorte d’abandon qu’elle craint et qu’elle ne connaît que trop bien.

Amelia se contente d’hocher la tête quand Chase lui donne son avis.  Elle explique ensuite qu’elle arrive à se tenir éloignée des ragots, la plupart du temps, parce qu’elle mène une vie très « planplan ».  Il ne se passe rien de passionnant dans son quotidien, du coup, on évite de parler trop d’elle.  Elle est plutôt transparente.  Ca ne la gêne pas du tout, loin de là.  A chaque fois qu’elle entend quelque chose à son sujet, ça la blesse au plus haut point et elle ne sait pas trop comment gérer ce genre de situations.  Sur le moment, elle se permit de poser la question à Chase, se livrant en quelques sortes à lui, sans non plus en faire trop.   Du coup, elle écoute attentivement ce qu’il lui dit, espérant ainsi en sortir grandie et avec une solution à son problème.  Mel’ prend souvent les choses trop à cœur, surtout les choses négatives.  Ca la blesse vraiment et elle se sent comme une moins que rien, comme une incapable.  Elle sait qu’elle ne devrait pas porter attention au jugement de personnes qui ne la connaissent pas, mais ça la blesse quand même.

« Tu as raison. »

Souffla-t-elle, en passant à l’arbre suivant.  Faut pas croire, même s’ils papotaient, ils avançaient pas mal du tout dans leur travail, passant d’arbre en arbre pour coller les flyers.

« J’aimerais bien être comme toi. »

Annonça-t-elle en suite, en souriant, sans oser le regarder, embarrassée par cette confession soudaine.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chase Hudson
• Mécanicien •

• Mécanicien •
Messages : 2012
Date d'inscription : 21/03/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : C'est compliqué
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 6 Oct - 20:23

Des « gentilles rumeurs », ça ne marcherait pas dans les parages, c’est certain. Cela dit Chase ne pense pas que tous ceux qui participent au colportage des commérages ont un mauvais fond pour autant. Disons que c’est une habitude à Shady Cove, un petit « amusement » pour certains. Même lui y participe de temps à autre, souvent pour raconter des conneries d’ailleurs. Il préfère prendre tout ça avec légèreté, d’autant que ça ne le touche pas réellement pour tout dire. Pourtant, il n’est pas non plus à l’abri de rumeurs assassines, mais il préfère prendre ça avec un certain recul, d’autant qu’il sait que les habitants ne sont pas près de changer sur ce plan-là. Ils ont toujours été comme ça… ! En revenant en ville, le motard s’y attendait d’ailleurs. Ça fait partie du « package » de Shady Cove si on peut dire ! Dans les villes plus grandes, où les gens peuvent se fondre dans la masse, c’est sans doute très différent… Mais dans le coin, ils doivent apprendre à faire avec. Qu’on aime ça ou non, on n’a pas vraiment le choix de toute manière… ! Heureusement, dans le cas d’Amelia, les choses sont tout de même un poil différentes. Elle a une vie trop bien rangée pour que les gens osent raconter quoi que ce soit la concernant. En fait ce ne serait même pas crédible à dire vrai, et puis personne n’a d’intérêt à s’attaquer à elle. C’est une personne appréciée en ville.

Lorsque la blonde lui demande par quel moyen il parvient à rester au-dessus de tout ça, le mécanicien tente de lui donner une réponse, une réponse plus ou moins construite d’ailleurs, parce qu’il ne s’était jamais vraiment posé la question à dire vrai - disons qu’il est simplement comme ça. Ça fait partie de son tempérament, il n’est pas du genre à donner de l’importance à ce que des gens racontent à son propos, surtout quand ce sont des personnes qu’il connaît à peine. Ce seraient des proches, ou des gens qu’il estime, les choses seraient sans doute différentes, mais ça n’est jamais arrivé fort heureusement. Comme le fait, aussi, qu’on ne l’ait jamais attaqué sur des choses trop personnelles. Si ça avait été le cas, il aurait pu démarrer au quart de tour.

Quand Amelia lui répond qu’il a raison de prendre les choses de cette manière, Chase esquisse un sourire bref, avant de l’accompagner jusqu’à l’arbre suivant. C’est la toute première fois qu’il a une conversation aussi poussée avec la jeune femme, et il a l’impression de ne pas s’en sortir trop mal, bien qu’ils ne viennent pourtant pas tout à fait du même monde et que tout les oppose certainement. Aidant de nouveau la blonde à poser une affiche, le motard tourne la tête dans sa direction quand elle fait une remarque qui retient son attention. Un sourire fend le visage du motard, alors qu’il secoue la tête :

« J’pense pas, nan. » Souffle-t-il, en la regardant avec des yeux rieurs. Peut-être qu’elle aimerait prêter moins d’importance à ce qu’on dit sur elle, mais c’est bien sur ce seul point qu’elle voudrait lui ressembler… ! Cherchant à capter son regard, Chase baisse la tête ensuite par réflexe quand il entend son téléphone sonner dans la poche de son jean. Tenant l’affiche d’une seule main, il vient récupérer son portable de l’autre. « Le boulot… » Souffle-t-il à Amelia, avant de prendre l’appel en question.

Spoiler:
 

______________________________________________________________________________

soft spoken with a broken jaw, step outside but not to brawl
- with the birds I'll share this lonely view...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Amelia Kent
• Traiteur •

Messages : 490
Date d'inscription : 16/06/2013

Description du personnage
Âge : 28 ans
Côté cœur : Célibataire endurci(e)
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé] Dim 20 Oct - 18:55

Le temps semblait s’être arrêté pour la blondinette qui avait l’impression d’avoir été propulsée dans la quatrième dimension.  A tel point qu’elle était presque en train de faire des confidences à Chase.  Après lui avoir parlé de ses difficultés à ne pas prendre en compte les rumeurs qui courraient sur elle, voilà qu’elle lui avouait qu’elle voudrait être comme lui.  Evidemment, elle parlait dans l’ensemble et elle l’idéalisait sans doute un peu.  Elle fut surprise par sa réponse et répondit à son sourire par un regard un peu interrogateur.  Ils n’eurent pas l’occasion d’approfondir le sujet puisque Chase lui expliqua que l’appel qu’il recevait était pour le boulot.

« Oh, oui bien sur. »

Pour le coup, elle culpabilisa complètement se disant qu’elle lui avait sans doute pris un temps précieux et qu’il risquait de regretter amèrement le moment qu’ils venaient de passer ensemble.  C’était loin d’être le cas dans le chef de la blonde qui était plus que ravie d’avoir eu la chance de discuter avec lui et qu’il s’intéresse à elle juste assez que pour lui proposer son aide, que ça soit la pitié ou tout autre chose qui l’ait motivé.

« Vas-y t’inquiètes, je devrai pouvoir me débrouiller avec le reste, on a déjà abattu une grosse partie du boulot. »

Se mit-elle à le rassurer avant d’hésiter et de reprendre d’une voix légèrement tremblante.

« Chase... »

Elle se mordit la lèvre un instant avant de finalement oser lever les yeux vers lui et terminer.

« Merci beaucoup. »

Ce merci allait bien plus loin que le remerciement pour l’aide apportée.  A vrai dire elle le remerciait peut être juste de lui avoir parlé, peu importe, il avait clairement égayé sa journée si pas sa semaine ou son mois.  C’est donc avec un grand sourire aux lèvres et en chantonnant que Mel’ se remit à l’ouvrage et continua d’agrafer des affiches aux troncs d’arbres et d’en coller aux panneaux publicitaires.


FIN DE LA SCENE

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Close Encounters of the Third Kind [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Close Encounters of the Third Kind [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: