Partagez|

I can't stand the pain [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can't stand the pain [Terminé] Ven 18 Oct - 11:29

Ryan n'est vraiment pas difficile, il aurait pu rester sur le canapé pour cette nuit mais bizarrement, il s'inquiète pour elle et espère qu'elle ne va pas faire de bêtise cette nuit, il préfère garder un œil sur elle. Un sourire tendre se dessine sur ses lèvres et commence à l'embarquer dans la salle de bain. Il voit très bien qu'elle est mal, qu'elle ne tient clairement pas debout mais Ryan est là pour elle ce soir, il ne compte pas la lâcher. Ils arrivent dans la salle de bain et commence à crisper ses mains sur son haut mais voilà, il finit par s'arrêter. Il n'a pas envie de se prendre une gifle parce qu'il a voulu l'aider à enlever son haut. Alors avec quelques mots et avec un regard insistant, il lui demande s'il peut l'aider. Il est rassuré en entendant la réponse de la jeune femme. Il a son autorisation. Au moins, elle a suffisamment confiance en lui pour se laisser faire. Non, Ryan ne tentera rien. Surtout que, maintenant il sait que c'est la sœur de Alyssa et jamais, oh non, jamais, il ne pourrait s'approcher d'elle et avoir d'autres idées en tête.

Doucement, il crispe un peu plus ses mains sur son haut avant de lui retirer vers le haut. Il a envie de garder ses vêtements au sec pour pouvoir bien repartir demain. Lui, s'il est mouillé, il s'en fout, il pourra se changer. La jeune femme se retrouve en soutien gorge devant lui mais Ryan n'a pas le regard baladeur et continue de laisser ses yeux se plonger dans les siens. Au moins, il lui montre qu'il ne profite pas de la situation. Il se rapproche d'elle et la prend doucement dans ses bras en passant sa main derrière son dos pour décrocher son soutien gorge. Il continue de descendre sa main pour retirer la ceinture de son pantalon. Encore une fois, il s'assure que tout va bien, qu'il peut continuer sans qu'elle panique. Il ne fait ça que pour qu'elle prenne une douche, pour l'aider. Il déboutonne son jean et le laisse glisser le long de ses jambes. Il s'abaisse pour le laisser tomber complètement. Il relève les yeux et garde son regard dans le sien. Elle a quand même un corps de dingue, ce n'est pas facile de résister mais ce soir, il le faut. Ryan retire ses chaussures et celles de la jeune femme. Le réparateur se colle à elle avant de faire glisser sa culotte. Il ne regarde pas son corps, il se l'interdit. Et puis, en la prenant dans ses bras, il l'attire dans la douche. Il ouvre la porte vitrée avant de tourner le robinet pour laisser couler l'eau, loin d'elle au départ. Une fois que c'est chaud, il attrape la taille de la jeune femme pour qu'elle aille sous la douche. Lui, il reste au niveau de la porte. Il s'en fiche d'être mouillé mais maintenant, elle peut peut-être prendre une douche toute seule non ? Il allait partir pour la laisser tranquille mais elle lui pose une question. Une question qui le pousse à froncer les sourcils, il ne comprend pas ce qu'elle lui demande. Il ne connaît rien de sa vie, de son histoire, il ignore pourquoi elle boit autant, donc il est un peu perdu pour le coup. Du coup, les yeux bleus de Ryan se posèrent sur son visage avant de lui répondre : J'pense pas non. C'est l'alcool qui te fait croire que t'es cinglée. Mais tu ne l'es pas. Lui murmure Ryan avant de la pousser légèrement pour que sa tête aille sous l'eau. Va sous l'eau, ça te fera du bien.

Toujours aussi à l'écoute, aussi tendre, il essaie de prendre soin d'elle encore une fois. Mais cette fois, il se dit qu'elle devrait être tranquille. Retrouver un peu d'intimité lui ferait aussi du bien. Avant de partir et de refermer la porte, il lui souffle : Je te laisse, je vais te chercher un tee-shirt pour cette nuit, tu seras bien. Ryan referme la porte vitrée et laisse la jeune femme prendre une douche. Il ignore si elle y arrivera mais il ne reste pas loin, au cas où..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can't stand the pain [Terminé] Ven 18 Oct - 15:48


Juliana n’avait pas peur de Ryan, au contraire. Elle craignait un certain nombre de personnes, certes, mais pas lui. Peut-être parce que c’était son pote de bar, peut-être parce qu’il semblait très ami avec sa petite sœur, ou peut-être tout simplement parce qu’elle se sentait en confiance avec lui. Alors elle se laissa complètement faire quand il ôta ses vêtements, telle une poupée de chiffon, et sentit ses mains tièdes posées sur sa peau nue et son cœur se réchauffa aussitôt. Il y avait longtemps qu’on n’avait pas été aussi gentil avec elle et cela lui faisait vraiment du bien. C’était de sa faute, après tout. Elle affichait toujours un masque constant de bonne humeur, un masque de force qui ne la quittait jamais et parfois, on oubliait que sous cette carapace se cachait un cœur. Un cœur sillonné de cicatrices prêtes à explosées, un cœur qui saignait d’avoir trop pleuré.

Ryan gardait le regard braqué vers le sien, comme pour s’empêcher de baisser les yeux sur son corps désormais nu, et Jul’ le remercia intérieurement. Elle n’avait jamais eu honte de son corps. Mais ce soir… ce soir, peut-être un peu. Parce qu’elle se sentait ridicule et minable. Pas une seule fois, elle n’esquissa le moindre geste de recul et attendit qu’il achève de lui enlever complètement ses vêtements. Une forte odeur d’alcool l’envahit. Ouais, elle avait sûrement trop bu. Mais ça n’était pas grave. Ça ne l’était jamais. Une fois dans la cabine de douche, elle demeura immobile tandis que le jeune homme se préparait à s’éclipser pour lui laisser un peu d’intimité, mais elle le retint pour lui poser une question et accepta sa réponse. Il ne la croyait pas folle. Et ce soir-là, c’était tout ce dont elle avait besoin d’entendre. Son âme fut soulagée, même si ce n’était pas grand-chose, elle était contente. Peut-être qu’un jour, lui pardonnerait-on. Peut-être qu’elle trouverait la rédemption quelque part.

« Merci » souffla-t-elle, encore tétanisée. « Merci… »

Il lui expliqua ensuite qu’il la laissait seule pour chercher un tee-shirt et elle hocha la tête. Une fois la porte refermée, Juliana ferma les yeux et leva le visage vers le pommeau de douche. L’eau chaude détendit ses muscles et lui fit le plus grand bien. Elle resta de longues minutes figée avant de passer ses mains sur son visage pour nettoyer les dernières traces de maquillage et retrouva peu à peu ses esprits malgré la fatigue qui la submergeait. Elle avait l ‘impression de ressortir d’un long cauchemar et, tout à coup, se laissa glisser le long du mur, jusqu’au sol de la douche, les genoux recroquevillés contre son menton. Elle pleura longtemps, à l’abri des regards indiscrets, et espéra que le vacarme de l’eau couvrait ses longs sanglots déchirants. Jul’ ne voulait plus s’atermoyer et, une fois calmée, après un temps qui lui parut une éternité, se redressa maladroitement et éteignit l’eau, avant de sortir. Ensuite, elle s’enveloppa dans la serviette apportée par Ryan et jeta un coup d’œil dans le miroir couvert de buée. Impossible de discerner quoi que ce soit, mais au moins, elle se sentait rassérénée.

Enfin après s’être frictionnée les cheveux et le corps, elle ouvrit la porte de la salle de bain, toujours enveloppée dans sa serviette, pour faire face à Ryan. Un maigre sourire éclaira son visage décomposé.

« Je crois que ça va mieux… »

Bien sûr, ça irait mieux demain, et elle n’aspirait plus qu’à une chose : s’allonger et fermer les yeux, pour ne plus à devoir mener cet incessant combat interne. Les explications viendraient plus tard. Un jour, elle remercierait Ryan pour tout ce qu’il avait fait, la façon dont il l’avait aidé, mais pas ce soir. Elle lui dirait tout ce qu’elle avait sur le cœur. Et puis le lendemain, elle avait bien l’intention de partir le plus vite possible, pour ne pas être davantage un fardeau. Elle récupérerait ses maigres affaires et chercherait un autre logement.

Spoiler:
 

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can't stand the pain [Terminé] Sam 19 Oct - 12:52

Avec beaucoup de délicatesse, Ryan essaie de faire attention à elle en la déshabillant. Il ne pose même pas son regard sur son corps, ses yeux sont braqués sur son visage et c'est tout. Il n'a pas envie de la gêner surtout. Ryan retire tout ce qu'elle a sur elle avant de l'emmener dans la douche. Au départ, il reste près d'elle pour lui allumer l'eau chaude. Une fois que c'est fait, il allait partir pour la laisser tranquille et pour prendre une douche avec plus d'intimité. Mais avant de partir, elle lui pose une question. Ryan ne comprend pas tout mais finit quand même par lui répondre. Pour lui, elle n'est pas folle mais c'est seulement l'alcool qui la rend cinglée, c'est tout. Juliana se contente de le remercier.

Ryan ne répond rien et ferme la porte de la douche pour se diriger vers le salon. Une fois qu'il y est, il souffle un bon coup en passant sa main dans ses cheveux. Cette soirée était vraiment bizarre, étrange mais pour le coup, il a l'impression d'avoir bien agi ce soir. Au moins pour Juliana et pour Alyssa aussi. Ryan range le salon et finit par éteindre la pièce avant de se diriger vers la chambre.

Il retire son tee-shirt et son pantalon. Il entend encore la douche couler mais qu'importe, il sait qu'elle en a besoin ce soir. Avant d'aller se coucher il tourne la tête en voyant que la salle de bain s'ouvre. Il lui offre un grand sourire quand elle lui dit que ça va mieux maintenant. Tant mieux alors. Lui souffle Ryan avant de lui tendre la main pour l'attirer avec lui dans le lit. Doucement, il borde la jeune femme avant de s'allonger sur le dos pour regarder pendant de longues minutes le plafond. Le réparateur trouve enfin le sommeil en fermant les yeux une bonne fois pour toute. Pendant la nuit, il se réveille de temps en temps pour s'assurer qu'elle dort bien, qu'elle respire bien. Bref, tout va bien, il peut s'endormir tranquillement. Et cette fois Ryan ne se réveillera plus. La soirée a été longue pour lui....

Fin de la scène.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I can't stand the pain [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

I can't stand the pain [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Zone résidentielle
 :: Rogue River Dr :: N° 45 - Maison de Ryan
-
Sauter vers: