Partagez|

I need your time ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: I need your time ... Dim 15 Sep - 18:22

Quand on s'ennuie, on cherche quelque chose à faire, quelque chose qui puisse nous occuper, et sur une journée de vacance on se demande alors comment on peut s'ennuyer sur une chose que l'on a demandée. Hier il a plu un peu et aujourd'hui le temps est meilleur, la température n'est pas la meilleure de la semaine, mais le québécois en a profité pour se sortir un peu. En chemin il s'est acheté le jour de la quotidienne de Shady Cove, lire un peu lui fait le plus grand bien, et le dernier livre qu'il ait lu lui a coupé l'envie d'en lire un autre. Tout lui montre que sa vie devient de plus en plus môle, qu'elle ne ressemble plus à grand chose, c'est pour ça qu'Alexandra est venue s'installer chez lui, car de la compagnie lui fait du bien. Son arrivée est assez récente donc il ne peut pas réellement dire si oui ou non son idée porte ses fruits, mais ce qu'il sait c'est que la terrasse du Cup of tea lui fait le plus grand bien.

Quand on regard Arthur assis sur sa chaise à lire son journal avec un café sur le bord de la table on peut croire voir un vieux con qui se rencarde sur les dernières news de la ville. Enfin, il n'y a que lui pour le faire ouvertement avec une paire de lunette de soleil alors que le temps n'est pas le plus favorable pour en porter. Cependant, ces lunettes cachent à merveille le fait qu'il peut commencer à s'endormir à n'importe quel moment sur son journal. La seule chose qui convient bien à la situation c'est sa façon de s'adosser à la chaise pour lire le journal ...

Le jeune architecte délaisse un peu son journal pour venir porter sa tasse de café à ses lèvres, en boit quelques gorgées avant de retirer sa paire de lunette et de l'accrocher à sa chemise dont les premiers boutons sont restés non-attachés. Il pose son journal sur la table de la terrasse et sort son smartphone, allant faire quelques petites recherches quant à la météo des prochains jours.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: I need your time ... Jeu 26 Sep - 21:04

Cela fait quelques jours qu'il s'est pris ce coup dans la gueule. Au moins, ça ne fait plus mal. Et c'est bien dissimulable. Son œil a aussi désenflé. Mais l'islandais garde encore ses lunettes teintées, par précaution. On pourrait dire n'importe quoi sur ces marques. Et il n'a pas envie que ça se sache. Si le baiser provocateur avec Chris n'a déjà pas fait le tour de la vile, il veut éviter que l'on ne parle de lui d'avantage. Aujourd'hui, il fait un peu frais, mais ce n'est pas un problème pour lui. Il a décidé de sortir un peu, prendre l'air, pourquoi pas faire un tour au salon de thé. Il aurait apparemment changé de propriétaire, ce qui lui a donné envie d'y faire un tour.

Et si au passage il peut se prendre un muffin au chocolat, ou un cupcake au chocolat, ou même un fondant au chocolat. Enfin, un truc au chocolat. Même un milk-shake au chocolat lui irait. Il arrive donc au Cup of Tea. Allant se servir au comptoir, le comédien commande un café et un muffin. Il ne repère pas de traces d'une nouvelle tête, mais toutes les tables sont occupées. Il pousse un léger soupir, ayant espéré pouvoir s'assoir tranquillement pour profiter de son petit gâteau. Il décide d'aller voir sur la terrasse mais encore une fois, en vain.

Sauf qu'au lieu de désespérer, il s'attarde sur l'un des clients attablé. Un brun, avec des lunettes de soleil à son col. Avec un journal et un café. L'homme est sur son smartphone, donc il ne l'a même pas remarqué. Flóki arbore un sourire en coin, qui se transforme bien rapidement en sourire amical. Avec un tact tout particulier, il désigne la chaise.

— J'imagine que y'a personne, lance-t-il, puis il s'assoit. Vous avez pas vraiment la tête à attendre quelqu'un. Il y va au feeling, comme d'habitude. Ce n'est pas la timidité qui l'étouffe. Et face à l'expression interloquée du gars, il explique, en déposant sa tasse sur la table et en déballant son muffin. On s'est déjà vus, à une soirée, organisée par la ville je crois, je sais plus. Enfin bref, vous c'est Arthur non ?

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I need your time ... Dim 29 Sep - 11:10

Le problème avec la technologie c'est qu'elle accapare toute notre attention quand on en a le plus besoin. Arthur est fixé sur son écran, se renseignant maintenant sur la politique et l'économie du pays, il est toujours bon de savoir quand quel monde nous vivons. Pourtant, il n'est pas vraiment homme à s'intéresser à 100% à ces actualités, mais pour une fois il les suit avec une grande concentration. C'est pour ça qu'il n'entend pas l'arrivée d'un nouvel interlocuteur qui le fait sortir de son écran. Le québécois relève le regard sur l'homme, range le smartphone dans sa poche avec un petit sourire. De la compagnie ce n'est pas à jeter, et le tact de ce nouvel arrivant semble plaire à notre architecte. C'est un peu comme sa première rencontre avec Chris, une incruste rapide et efficace.

Il n'a pas le temps de répondre quelque chose que dans la foulée l'homme s'installe sur la chaise en face de lui, le garçon lâche un petit rire amusé quand il utilise un prétexte bien monté. En même temps je n'attends personne, donc bon .... lance t-il à l'inconnu. Ouais, il n'a pas la tête à attendre quelqu'un, même si c'est vrai sur le coup, il sent que c'est une manière de faire comprendre que maintenant ce n'est plus la peine d'y penser.

Sur le coup, il prend une tête de mec surpris, assez marrante à voir d'ailleurs, car lui qui ne semble pas le connaître, semble être connu de par son nom. C'est fou comme le monde est petit pense t-il en reprenant une tête plus convenable après quelques secondes de ridicule. Sa main se porte sur ses cheveux en qu'il commence un peu à faire fonctionner sa matière grise, c'est bien possible qu'il se soit déjà vue quelqu'un, m'enfin ...

Ouais, Arthur, c'est bien ça ! lâche t-il sans grande conviction, puis il se reprend avec un peu plus d'enthousiasme. Et toi c'est ..... Flóki ? Au bout d'un temps, oui, il remet son visage sur son nom, mais sans se rappeler précisément de l'endroit où ils ont pu se rencontrer. Et sinon, sympas les lunettes de soleil, j'me sens moins seul à en porter aujourd'hui !

Bon, ok, les siennes sont accrochées à sa chemise x) mais cela n'empêche pas qu'il se sent moins seul, même si il ne se doute pas une seule seconde que c'est une feinte pour dissimuler la marque d'un coup. Arthur est comme ça lui aussi, il peut vous sortir n'importe quoi à n'importe quel moment, sans rapports directs ou avec ...

C'est bizarre, mais j'arrive pas à me remettre le jour où on s'est déjà croisé !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: I need your time ... Jeu 3 Oct - 20:55

Flóki n'a aucune honte à s’incruster aussi franchement. Cet homme n'est un total inconnu qui plus est. Ainsi, le norvégien s'assoit à la même table que lui, sans pour autant lui demander vraiment la permission. Le jeune homme brun lui dit qu'en effet, il n'attend personne. Flo s'est déjà installé de toute façon, et il s’attelle au déballage de son muffin. Même si ce gars attend quelqu'un, tant pis. Le comédien lui demande confirmation sur nom. D'après ses souvenirs, il s'appelle Arthur, et la dernière, et première, fois qu'ils se sont parlés, c'était lors d'un événement, en ville. Le norvégien n'est pas sûr du tout, mais il ne voit pas comment expliquer autrement cette impression. Et puis il connaît son prénom, c'est un fait indéniable. Arthur confirme son identité. Même si Flo n'en avait aucun doute. Le jeune homme le remet ensuite, se rappelant de lui.

— Le seul et l'unique, acquiesce-t-il en souriant. Puis il garde son sourire, à la remarque de l'autre homme. Il fait comme si c'était en effet amusant. Ouais, j'ai repéré ça, c'est pour ça que j'me suis assis à c'te table au lieu de celle avec la couguar d'à côté, souffle-t-il comme excuse, alors qu'il s'avance et pose ses coudes sur la table.

Il plaisante bien entendu, et son expression trahit aisément cela. Alors qu'il n'a pas dans l'idée de blaguer. Il a appris que c'était souvent le meilleur moyen de changer de sujet, de cacher quelque chose, de détourner l'attention. Il a utilisé la femme d'à côté sans états d'âme. Elle est loin d'être un couguar. Elle en a l'âge et quelques petites choses dans l'apparence, mais en vrai elle est simplement divorcée, avec des enfants et petits-enfants. Elle est tout à fait honnête en plus. Flóki n'allait pas expliquer la véritable raison de ces lunettes. Ce type a l'air sympathique, mais il n'est pas question qu'il lui parle de quoique ce soit. Arthur avoue alors que malgré tout, il n'arrive pas à se souvenir où ils s'étaient rencontrés.

— Un truc de la ville je paris, lance-t-il, avant de hausser les épaules en prenant une première gorgée de café. Ça me paraît la seule solution, puisque j'vous connais et vous me connaissez. Il repose ensuite sa tasse, et penche un peu la tête sur le côté en regardant son vis-à-vis. A moins que ce ne soit à une soirée, genre au Warehouse, ou ailleurs. Il marque une pause. Mais vous avez pas l'air d'être très fêtard non plus.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I need your time ... Jeu 10 Oct - 21:16

Arthur peut maintenant aisément comprendre ce que Chris a pu ressentir à leur première conversation, quand on débarque à l'improviste en s'incrustant ça ne paraît pas aussi cool qu'on le pense. D'un coté, ça peut l'être oui, mais sans oublier que si l'on arrive pas à se faire à la personne on est pas sorti de l'auberge, accroche toi mémère ... Bien heureusement c'est dans le bon sens que le courant passe, même si ils ne se connaissent sans doute que de vue, les deux garçons semblent accrocher à l'autre. Du coté de Arthur, ce n'est pas si dure que ça, d'après ce qu'il peut constater, Flóki est le genre d'homme passe-partout, aucun soucis d'adaptation. Sans trop de pudeur, sans trop de prétention, presque à point, et d'ailleurs notre garçon ne peut pas retenir un rire quant à son excuse pour être venu à sa table.

C'est bon à savoir, je note ! dit-il dans l'amusement, noter surtout à ce qu'il vient de penser surement ... J'vaux plus qu'une couguar, flatteur comme compliment. continu t-il, oui, il vaut mieux en rire, et comment faire autrement d'ailleurs. Le garçon est convaincu qu'il n'est pas au bout de ses peines.

Mais dans le fond, que devient sa remarque sur ses lunettes ? Le pauvre ne se pose pas la question, toujours sur l'histoire de la couguar, il affiche toujours un sourire amusé, mais un peu bête. En tout cas, cette rencontre imprévue lui change littéralement les idées, durant cette conversation il ne semble plus penser à ses problèmes ou à quoique ce soit. Comme quoi, même si Arthur n'était pas motivé à parler, dans le fond ça lui fait plus de bien qu'autre chose et il semble quand même s'en rendre compte.

J'penche plus sur l'idée du Warehouse, j'ai pas été très présent pour les soirées organisées par la ville ... conclut-il finalement. Car oui, il n'a pas réellement participé aux événements organisés par la commune, loin de là. Il est possible que les deux garçons aient discutés au Warehouse en début de soirée et ne s'en rappellent plus en détail ... Il y a des jours où je vais être moins motivé que les autres on va dire ! reprend-il sur le coup qu'il n'ait pas l'air de quelqu'un de fêtard, il l'est un peu, mais de temps en temps, c'est tout. Et sinon satisfait de la ville ? lui demande t-il, vue qu'il ne l'a croisé qu'une fois le québécois se doute un peu que l'arrivée du garçon est assez récente.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: I need your time ... Lun 14 Oct - 15:41

Le fait qu'ils se connaissent déjà, au moins de vue, n'est pas étranger au fait que le courant passe plutôt bien. Lorsque Flóki s'incruste comme ça, il lui arrive de tomber sur la mauvaise personne, au mauvais moment. Il ne se démonte jamais cependant. Ici, la chose lui est facilité par le caractère d'Arthur, qui est assez sociable finalement. Le norvégien n'a pas non plus de mal à s'adapter. Sans doute est-ce du à son métier de comédien, parce qu'il a du faire avec de nombreuses personnalités différentes. Pas qu'il se laisse marcher sur les pieds, c'est surtout qu'il faut apprendre à composer avec chacun, pour les faire aller où l'on souhaite, en cas de nécessité. Lorsqu'il ne connaît pas son interlocuteur, il tâte d'abord le terrain, ne donnant pas l'air de s'imposer alors que c'est bel et bien le cas. Il joue aussi d'humour, pour mieux faire passer le truc.

Arthur réagit bien, puisqu'il rigole franchement. Flóki a expliqué son choix de table par le fait que la femme d'à côté ne l'inspirait pas trop, et cette pirouette pour ne pas évoquer les lunettes de soleil qu'il a sur le nez a marché comme sur des roulettes. Il sourit simplement au jeune homme, amusé par sa remarque, mais ne renchérit pas. Il se doute que le brun n'est pas dupe et sent bien que l'acteur n'a pas  les mêmes réactions que tout le monde, la plupart du temps. Puis ils en viennent mutuellement à se demander où ils se sont croisés. Flo évoque un événement en ville ou une soirée au Warehouse, et bizarrement, c'est cette deuxième réponse qui paraît plus logique aux yeux d'Arthur. L'islandais arque un sourcil. Lui pensait que l'homme n'était pas du genre à vraiment sortir en boîte, et le dit franchement.

— Remarque ça se tient aussi, souffle-t-il pour lui-même, en croquant dans son muffin.

Putaincébon. Bref. En y réfléchissant il se dit qu'ils ont bien pu se parler en début de soirée. Si on ajoute l'alcool, il est possible que Flo l'ai oublié. Il n'est pas obligé de finir mal pour oublié quelqu'un qui ne l'a pas frappé — et pas dans le sens littéral du terme. Dégustant son bout de muffin tout chocolat, il hoche simplement la tête, puis prend une gorgée de café pour faire descendre un peu. Ou plutôt, il tente. Arthur lui demande s'il est satisfait de la ville, comme s'il était un nouveau fraîchement débarqué. Flóki manque de s'étouffer, avale quand même sa gorgée, et tousse un peu. Il est autant surpris qu'amusé. Des larmes au coin des yeux à cause d'une mort proche, il part à rire de façon spontanée. Genre il a la tête d'un touriste ici ? Il calme peu à peu son rire.

— Ça fait quatre ans que j'suis là, si j'étais pas satisfait d'la ville, j'me serais cassé depuis longtemps, crois-moi, lâche-t-il avec un sourire, puis il prend enfin une gorgée de café de façon correcte, et il repose sa tasse. C'est plutôt toi le petit nouveau ici.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I need your time ... Mer 23 Oct - 10:32

Arthur se demande dans un premier temps pourquoi il manque de s'étouffer en riant, mais en vrai, il ne se doute pas que c'est à cause d'une petite gaffe venant de sa personne. Effectivement, Flóki habite ici depuis bien plus longtemps que le québécois, qui lui, face à cette scène cache son sourire idiot derrière sa main droite. Quel con fait-il devant le norvégien d'un coup ! Mais bon, en tout cas ça lui aura valu une bonne scène comique, c'est vrai que de voir son interlocuteur manquer de s'étouffer lui donne l'envie de rire un peu, mais pas trop non plus. Comment pouvait-il le savoir après tout ? Bon, ok, il aurait pu réfléchir avant de parler, sauf que le garçon ne l'a vue qu'une fois, et encore il a du mal à se le remettre en tête, surtout le lieu ...

C'est avec difficulté qu'il arrive à se calmer, se mordant la langue pour parfaire son sourire, après chose faite, il retire sa main, affichant un petit air sérieux, mais peu crédible. Au fond de lui, il a encore envie d'en rire, mais ne connaissant pas trop son interlocuteur il préfère se retenir jusqu'à pouvoir reprendre la parole, répondant à celui-ci tout en souriant légèrement.

J'me doute ... dit-il simplement avant de lever les yeux au ciel quand il vient lui dire que c'est lui le petit nouveau ici. Petit nouveau ... J'espère qu'un jour on pourra me cataloguer hors de cette case ! vient-il lâcher avec un petit rire amusé.

C'est vrai quoi, ça fait quelques mois qu'il est ici, et on le catalogue encore comme le petit nouveau de Shady Cove. Il est vraiment temps pour notre architecte de se sortir les doigts des fesses et de pointer une bonne fois pour toute le bout de son nez dans cette ville ! Donc bon, il en rit un peu de ce statut qu'on lui colle sur le front, mais ça devient un peu pesant par moment ...

Le garçon passe à autre chose en venant vider sa tasse de son contenu, il en demande un second avec politesse quand un serveur passe par là. Puis, il reporte son attention sur Flóki, après tout, en y réfléchissant un peu il se dit qu'il ne connaît pas grand chose de sa personne.

Et sinon, hormis porter des lunettes de soleil, aborder un p'tit nouveau, tu fais quoi d'autre ? demande l'architecte un peu plus curieux, avec un petit air sérieux sur le visage qui ne lui va pas très bien pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: I need your time ... Jeu 24 Oct - 21:53

Arthur a vraiment cru que Flóki n'était pas là depuis longtemps. Non mai allô quoi. L'acteur en est tellement surpris qu'il manque de s'étouffer avec son café. Ce n'est rien, mais ça l'amuse vraiment. Il n'est pas du tout moqueur ou quoique ce soit, juste étonné, et amusé. Son interlocuteur n'a pas l'air si à l'aise que ça, à présent. Flo le remarque, mais ne dit rien à ce sujet. il lui a simplement sorti qu'entre eux deux, le petit nouveau, c'était l’architecte. Ce dernier avoue d'ailleurs qu'il en a marre d'être catalogué ainsi, et qu'il espère qu'un jour ça changera. Malgré son petit rire, le norvégien n'a pas de mal à voir qu'il le pense vraiment. Prenant, correctement cette fois-ci, une gorgée de son café, Flóki se fait à peine plus sérieux.

— Ça viendra, souffle-t-il, avant de hausser un peu les épaules. T'as pas non plus l'air d'être vraiment intégré, faut qu'tu te bouge mon vieux, qu'on t'remarque. Ici, pour être intégré, faut avoir fait l'objet d'une rumeur, ou en avoir colporté de belles. A Rome, fait comme les romains, raisonne-t-il avant de se taire et de boire un peu.

Les commérages sont des composants essentiels de la vie Shady Covienne. Flo l'a compris bien rapidement. Faut se rendre aussi, il n'y pas grand-chose à faire dans cette petite ville, et parler dans le dos de ses voisins est un sport qui se transmet ici de générations en générations. Le norvégien se demande même si ce n'est pas dans les gènes de certains. Il n'a eu pas de mal à s'adapter, une fois qu'il s'est débarrassé de ses démons. Enfin soit. Alors qu'Arthur redemande une tasse à un serveur, Flóki reprend la dégustation de son muffin. Et puis le jeune architecte se fait sérieux, et curieux. L'islandais esquisse un petit sourire, appréciant quand même la formulation.

— Je sais faire des gaufres, draguer, faire tourner les autres en bourriques, manger, m'amuser, et jouer du Shakespeare en pleine rue, énumère-t-il très sérieusement. Comme s'il en avait terminé, il prend une gorgée de café, mais il sait pertinemment ce qu'Arthur voulait entendre. Reposant sa tasse, il reprend la parole : Oh, et je passe très bien devant la caméra aussi.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I need your time ... Sam 2 Nov - 12:53

Flóki n'a franchement pas tort, l'architecte s'est bien trop caché derrière ses craintes de ne pas être accepté durant un temps, et même si il lui arrive de sortir, ce n'est pas pour autant qu'il est connu dans cette petite ville. Néanmoins, il n'est pas du genre à aller colporter des rumeurs, même si en se laissant aller il aurait surement matières à travailler. Arthur sourit quand son nouvel ami vient lui sortir un proverbe, c'est fou ce qu'on peut faire comprendre simplement avec un proverbe. En tout cas, cet homme a l'art et la manière de manier les mots à sa guise et d'en faire toujours quelque chose de plaisant ... Qualité que l'architecte relève sans difficulté. Voyant son café arriver, il remercie le serveur et prend une longue gorgée de son breuvage avant de venir répondre dans un sourire.

Oui, j'ai un peu traîné, mais j'compte bien y remédier ! commence par dire Arthur avant de reprendre le fil de sa phrase. J'me suis un peu trop terré derrière l'image de l'inconnu qui débarque de nul part ... Il est temps pour le loup solitaire de rejoindre la meute ... Mais je ne suis pas trop du genre à colporter des rumeurs, mais va savoir si ça se trouve du jour au lendemain on va trouver quelque chose à dire sur moi ! finit-il, lâchant un léger rire amusé.

C'est vrai, ce n'est pas le mec le plus intéressant au monde, mais peut être qu'un jour quelqu'un trouvera enfin quelque chose à dire sur lui. Seul soucis étant que le québécois a remarqué que certaines rumeurs n'étaient pas à prendre du bon pied, certaines s'attaquent étrangement très souvent à la vie privée ... Et la sienne n'étant pas public au grand jour, ça pourrait lui jouer des tours, mais il reste confiant sur la personne qu'il est.

Puis vient la liste que Flóki énumère avec sérieux, notre garçon sourit, amusé par ce qu'il dit même si le ton de son interlocuteur se fait sérieux. Tourne t-il autour du pot parce qu'il n'aime pas parler de lui ? Il n'en sait rien, après tout l'islandais semble tout de même assez ouvert, et peu pudique ... M'enfin, on ne connait jamais assez une personne pour la cerner, sachant qu'ils font à peine connaissance.

Donc, soit t'es un mec bizarre ... Soit t'es un mec bourré de talents ... conclut-il dans un hélant de plaisanterie, il se reprend finalement. Mais je penche pour le mec bourré de talents ! continu Arthur, toujours sur le ton de la plaisanterie, quoiqu'un peu sérieux sur les bords. Et je suppose que quand tu dis bien passer devant la caméra, c'est que tu y es déjà passé ... Non ? C'est vrai que pour le coup, il s'y intéresse, aurait-il un acteur célèbre sous le nez ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: I need your time ... Dim 3 Nov - 11:50

Flóki n’a aucun mal à montrer à Arthur où il veut en venir. Il finit même par sortir un proverbe qu’il trouve plus qu’approprié dans cette situation. A Shady Cove, la coutume c’est les ragots. Et bien pour être intégrer, il faut s’y mettre aussi. C’est simple finalement. Le jeune homme est finalement d’accord avec lui, et lui fait savoir que dorénavant, il s’impliquera plus. Il restait caché, ça devrait changer. L’islandais se dit qu’il devrait garder un œil sur lui, pour savoir de quoi il est capable. Il ne doute pas qu’un jour, quelqu’un trouvera bien quelque chose à dire sur l’architecte.

— Ce n’est qu’une question de temps, dit-il avec un sourire sympathique.

Alors qu’en réalité il est curieux de savoir ce qu’on va trouver chez lui. Peut-être qu’il a un lourd secret. La barre de la curiosité vient de grimper en flèche, mais Flo se reprend facilement en évitant de poser davantage de questions. Il laisse aux autres le soin de creuser un peu. Il est rare qu’une rumeur laisse totalement intact. Même si certaines sont infondées, ou très exagérées, elles ne sont souvent pas pour lancer des fleurs. Les gens ont tendance à descendre les autres plutôt qu’à les élever et souligner ce qu’il y a de bon, c’est normal.

Finalement c’est Arthur qui se montre curieux en interrogeant Flóki sur ce qu’il fait dans la vie. Mais comme ce n’est jamais facile d’obtenir des infos sur lui... Il utilise la formulation de l’architecte contre lui, continuant à énumérer ce qu’il sait faire avec grand sérieux. A la fin, il glisse quand même quelques indices. Le comédien est assez difficile à cerner, mais il aime surtout s’amuser – aux dépends des autres – et ne pas en dire trop sur lui. Il choisit ce qu’il dévoile. Arthur en vient à la conclusion qu’il est soit bizarre, soit bourré de talents, et opte pour la seconde option. Flo est un peu surpris qu’on ne le catalogue pas tout de suite comme taré.

— Les gens ont plus tendance à pencher sur la première option pourtant, souffle-t-il, amusé. Puis il sourit lorsque l’architecte revient sur cette histoire de caméra. Ouaip, plusieurs fois même, hoche-t-il la tête en délaissant un peu le bout de muffin qui lui reste pour boire un peu plus de café. Visiblement, Arthur n’a pas conscience de qui il a en face de lui. Et ce n’est pas Flóki qui va le mettre au courant de façon nette et précise. Et toi sinon, tu bosses dans quoi ? Et tu viens d’où au fait ?

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I need your time ... Lun 4 Nov - 22:27

En y repensant, si Arthur avait vécu son enfance ici, il serait déjà intégré à Shady Cove. Oui, après tout, si sa vie s'était déroulée ici, dans cette petite ville, si l'architecte n'avait jamais été écarté de ses racines, ce Flóki par exemple, serait déjà son ami depuis un moment. Tout ça, c'est ce qui peut aussi le bloquer à évoluer ici, le fait de savoir qu'à chacune des rencontres qu'il fait aujourd'hui, aurait pu se faire bien plus tôt. Après, ça ne peut pas entièrement l'empêcher de se faire plus place dans cette ville, mais bon, c'est quelque chose dont il ignore encore par mal de choses ... Ici, il réapprend aussi d'une façon à se connaître, de nouvelles habitudes, de nouveaux amis, une nouvelle vie, et tout ça lui prend du temps.

Après, son interlocuteur a raison, ce n'est qu'une question de temps, et généralement, pas tout le temps, on dit que le temps, comme le hasard, fait bien les choses. Ce n'est pas dans ses habitudes d'être patient, mais bon, quand il n'a que ça comme option ... Mais il sait déjà qu'il va falloir qu'il y mette du sien pour s'intégrer une bonne fois pour toute dans cette petite ville. Soit le garçon commence à bouger son cul, soit il continu à devenir un vieux, campé dans sa baiser, à observer les alentours du quartier, ce qui, par ailleurs quand il y pense à cet instant, lui donne un méchant frisson dans le dos. Se voir comme un vieux con, ce n'est pas agréable.

Flóki le sort de nouveau de ses pensés, et vient lui dire que les gens ont plus tendance à le cataloguer comme mec bizarre, que bourré de talent. Arthur sourit, retient un petit rire, dans un sens, si on ne le prend pas du bon coté ce mec on risque fort de le prendre pour un mec bizarre. M'enfin, notre garçon pour le moment l'apprécie bien trop pour ce qu'il montre de lui pour le voir comme bizarre.

Du genre ? Enfin j'voulais dire : t'as joué dans quoi ? lui demande t-il maintenant, voulant en savoir un peu plus avant que la question ne lui soit retourné sur le travail qu'il exerce. Le québécois vient prendre une franche gorgé de café avant de reposer la tasse et de s'adosser une nouvelle fois plus confortablement sur sa chaise. On en revient toujours à lui x) il est maudit ! Mais le prend avec le sourire avant de lui répondre. J'bosse dans l'architecture, et je viens en quelque sorte d'ici, mais j'ai emménagé il n'y a seulement que quelques mois. Il n'en dit pas plus, ne trouvant pas utile d'étaler toute sa vie autour de ce café.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: I need your time ... Jeu 7 Nov - 0:19

Flóki n’a eu aucun mal à s’intégrer à Shady Cove. Il n’est sûrement pas aimé de tout le monde, mais ce n’est pas ça qui compte. Il ne sait pas vraiment ce qui compte pour être "intégré". Pour lui, c’est à partir du moment où il se sent bien, où il a ses habitudes, pourquoi pas quelques potes... Donc ce n’est jamais un obstacle pour lui de déménager. Lorsqu’à chaque nouvelle pièce, à chaque nouveau film, il faut apprendre à bosser avec une nouvelle équipe, ça forge tout de même. Ici, les rumeurs sont quand même une partie intégrante de la vie. L’islandais l’a vite compris. C’est pour cela qu’il en parle à Arthur, bien que ça ne saurait tarder qu’il fasse l’objet de l’une d’entre elles. A défaut de les colporter.

Le jeune homme devrait se bouger aussi. Si cela fait plusieurs mois qu’il est là, et qu’il dégage encore cette impression de nouvel arrivant, c’est qu’il n’a pas pris les choses en main. Pourtant, lorsqu’on débarque quelque part, c’est bien la première chose que l’on cherche. Il doit y avoir un souci quelque part. Enfin, même si Flóki aime bien mettre son nez partout, cette fois, non. Il reviendra peut-être dessus plus tard, pour l’instant il reste sympathique. Il est d’ailleurs étonné lorsque Arthur dit voir en lui plus quelqu’un de talent qu’un taré. Même s’il ne fait rien de spécial, en étant juste lui-même. Parfois, qu’on le trouve bizarre n’a pas de conséquences ; des gens l’aiment bien. Et parfois, non ; on le déteste. Il s’amuse autant d’une situation que d’une autre. Le seul moment où l’on considère son talent, c’est sur les planches ou devant les caméras.

— Tu veux que j’te fasse une liste ? Mais va sur le net, t’aura tout, lâche-t-il en se reculant contre le dossier de sa chaise.

Deux infos en une : il n’aime pas s’étaler sur son "talent", mais a contrario, il vient de sous-entendre qu’il est assez connu pour que les films se trouvent sur internet. Bien qu’il en ait du talent, c’est indéniable, il ne le souligne pas et ne s’en vante pas, lors qu’il pourrait contrairement à d’autres stars. Mais c’est connu, le talent, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale. Puis il termine son muffin, et questionne à son tour Arhtur. Il apprend alors qu’il architecte, puis qu’il vient de Shady Cove, mais pas vraiment. Flóki, qui est en train de s’allumer une clope après une petite gorgée de café, arque un sourcil en levant son regard sur son vis-à-vis.

— Attends, sois clair, t’es d’ici à la base, mais t’as pas vécu ici, et t’es revenu y’a pas longtemps ?, demande-t-il après sa première taffe,  soufflant la fumée de côté pour ne pas importuner outre mesure l’architecte. Il plante son regard dans le sien. J’aurais qu’une question... Pourquoi ?

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I need your time ... Lun 18 Nov - 21:18

Niveau modestie, Arthur est servi avec Flóki, quand celui-ci vient lui dire que si il veut une liste sur sa carrière qu'il fasse une recherche sur le net. Le québécois en rit dans un premier temps, c'est vrai que si il a à faire à un personnage assez réputé il risque de se sentir un peu con ... Mais dans un second temps, derrière son sourire se cache un moment de réflexion, peut-être n'a t-il devant lui qu'un acteur déchu, une star inconnue. Aller savoir, à ce moment précis, dans la tête de notre pauvre architecte se déroule un combat acharné, entre la réalité et les illusions qu'il se fait au même moment. C'est assez difficile pour lui de savoir si oui ou non il a déjà vue à l'écran, il a déjà assez de mal à connaître les circonstances certaines de leur rencontre ...

Après bon, il ne veut pas tout savoir, m'enfin, il verra pour ce détail plus tard. Pour le moment, il retient ce que lui dit son interlocuteur, d'abord ils parlent d'intégration, puis maintenant en viennent au problème cruciale chez le québécois. C'est toujours un sujet sensible chez lui, mais depuis peu, Arthur s'ouvre un peu plus sur son passé, au lieu de le faire avec Chris, son bon ami, il le fait avec Flóki, un inconnu ... D'un sens, c'est ce qui fait toute la différence, il ne connaît pas ce personnage en face de lui, et c'est ce qui l'aide à parler, même si cela devrait être plus compliqué qu'autre chose.

Face à la nouvelle question de l'Islandais, Arthur ne dit rien, le laissant d'abord cracher la fumée de sa clope. Puis, il soupire, s'installant plus confortablement au fond de son siège, levant les yeux au ciel avant de les reposer sur lui. Comment te dire ça ... commence t-il à dire dans un premier temps, avant d'entamer la suite dans un long soupire d'embarra. On ne choisit pas vraiment nos parents ... et vois-tu j'aurai aimé avoir le choix au lieu de me faire expédier au Québec ! continue t-il, il reprend une gorgée de son café, puis reprend de plus belle. Quand j'suis né, mes parents, quelques mois plus tard, m'ont expédiés illico presto chez mes grands parents au Québec, donc, de un, on m'a privé de l'enfance que j'aurai du avoir à Shady Cove, et de deux mes parents se sont sentis dans l'obligation de me léguer leur maison dans laquelle j'aurai du grandir ... finit-il maintenant. Oui, c'est assez dure de tourner les mots qu'il prononce de manière compréhensive et logique.

Donc, c'est aussi pour ça que j'ai du mal à m'intégrer ici ... C'est ... spécial ! lâche maintenant Arthur, sachant le plus dure passer, désormais ce n'est qu'une formalité que de dire ce qu'il pense de son histoire et de ses géniteurs.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: I need your time ... Jeu 21 Nov - 1:10

Flóki n’a pas besoin d’être dans la tête d’Arthur pour deviner ce qu’il pense. Tout le monde pense la même chose de toute façon. Dès qu’on apprend qu’on a un acteur face à soi, le réflexe c’est d’être admiratif, surtout si l’acteur en question a joué dans plusieurs films. Dans ce milieu, si tu n’es pas bon, tu n’existes plus, c’est tout. Après, certaines personnes se demandent si Flo n’est pas un raté car il n’est pas connu. C’est juste qu’ils ne l’ont pas vu en action, et qu’ils n’habitent pas en Norvège. L’islandais n’a pas besoin de la reconnaissance du public, il n’a pas besoin d’être célèbre et adulé dans le monde entier. On le connaît en Scandinavie, où il a pas mal fait de théâtre, mais aux Etats-Unis, ce n’est pas la même donne.

Pas étonnant que l’architecte ne le reconnaisse pas. Déjà qu’il a du mal à se souvenir de leur rencontre. Enfin bref. S’il veut en apprendre plus, il se démerdera tout seul comme un grand. Flóki s’occupe plutôt de son muffin, tout en parlant intégration. Petit à petit, la conversation de centralise sur Arthur, sur son passé. Le comédien est attentif, même s’il ne le laisse pas vraiment paraître, et intrigué. En effet, le jeune homme vient de Shady Cove. Flo ne le presse pas, même si cette histoire est étonnante. Arthur lui explique qu’il est né à Shady Cove, mais que ces parents n’ont pas souhaité l’élever et l’ont envoyé chez ses grands-parents au Québec. Flóki hoche la tête, comprenant la situation.

Ce n’étaient pas les meilleurs parents du monde, c’est certain. Il se dit qu’Arthur ne devait pas être désiré, mais visiblement, ses grands-parents l’ont bien élevé, avec de l’amour et des petits gâteaux. Sinon il aurait mal tourné. Il pense aussi que c’est pour ça qu’il a du mal à s’intégrer. Encore un complexe freudien dont Flo ne connaît pas le nom, à tous les coups.

— T’es pas bien parti dans la vie mais t’as bien continué, hausse-t-il les épaules. J’trouve ça pas si mal que tes grands-parents t’aient élevé, t’aurais peut-être été un crétin arrogant si ç’avait été tes parents. Il prend une de ces dernières gorgées de café. Pis ça sert à rien de ressasser le passé, ça t’fais un boulet à la cheville c’est tout. Arrête de te dire que tu « aurais dû », tu changeras pas ça, alors fais et arrête de te poser des questions.

Il est plutôt sérieux à présent, il conseille un pote, tout simplement. Que ce soit à Shady Cove ou ailleurs, on ne peut s’intégrer si on n’y met pas du sien. Après, on peut très bien ne pas avoir envie de s’intégrer, mais ça n’a pas l’air d’être le cas d’Arthur.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I need your time ...

Revenir en haut Aller en bas

I need your time ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Salon de thé
-
Sauter vers: