Partagez|

If I had a heart. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: If I had a heart. [Alexandra] Lun 23 Sep - 9:44

Le trajet jusque chez lui passe plus vite qu'il ne l'aurait tout d'abord imaginé. L'alcool, sûrement. Ou la hâte de découvrir le corps de cette charmante jeune femme côté passager. Deuxième qu'ils se retrouvent dans cette voiture. Mais aujourd'hui — cette nuit —, ce n'est pas chez elle qu'il la ramène. Malgré les grammes qu'il a dans le sang, il arrive à les mener à bon port. Ce n'est pas comme s'il était complètement rond non plus. Et ce n'est pas comme si les rues de Shady Cove étaient très peuplées ce soir et lui permettaient des pointes de vitesse. Il se gare devant chez lui, mais a la flemme de rentrer sa voiture dans le garage. Il a plus envie de passer directement à la suite. Coupant le contact, un sourire naît sur ses lèvres. Il tourne la tête vers Alex, et attrape son menton, se penche, puis lui vole un baiser.

— La dernière fois, j'aurais du te ramener directement chez moi... murmure-t-il, avant de se reculer et d'actionner la poignée de sa portière. Allez, on est pas là pour papoter.

Il sort promptement de la voiture, claque la porte, puis attend qu'Alexandra soit elle aussi dehors pour fermer le véhicule. Il lui lance un nouveau sourire en coin. Il espère ne pas avoir assez bu pour oublier tout ça. Il n'aime pas ne plus se rappeler d'une soirée, de surcroît lorsqu'il couche avec quelqu'un. Quelques blancs ça va, le flou total c'est hors de question. C'est comme s'il loupait une partie de sa vie. Du côté amusant de sa vie. De rares fois il n'a eu aucun souvenir de sa nuit au côté de telle blonde ou de tel brun. Et il déteste ça. Cela revient à aller au cinéma pour un film que l'on est impatient de voir et dormir du début à la fin. Il n'a vraiment aucune envie que cela se produise avec Alex.

Flóki s'avance vers la porte d'entrée, met la clef dans la serrure, la fait tourner quelque fois, et abaisse la clenche. Il jette un regard en coin, malicieux, à la brune, puis pousse la porte de l'épaule. Entrant en premier, il tient la porte le temps qu'Alexandra en fasse de même, avant de la refermer, allumant la lumière d'un même mouvement. Puis il se retourne, enlève son écharpe et de son bonnet d'un tour de main, et fait glisser sa veste de ses épaules. Il la dépose avec le reste à l'endroit le plus proche : sur le dossier du canapé. Puis il aide Alex à se débarrasser de la sienne et la pose au même endroit. Quelques pas plus tard et il est face à la jeune femme, un sourire sur les lèvres, tandis qu'il vient poser sa main sur sa joue.

— J'espère pour toi que tu gardera un souvenir de tout ça. Il marque une pause pour l'embrasser furtivement. Sinon, tu s'ra passée à côté de quelque chose...

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Lun 23 Sep - 14:42

La voiture qui roule. La rue qui se matérialise devant eux. La voiture qui sá rrête. Le moteur qui s´éteint. Flóki qui sort. Alexandra qui en fait de même, qui le suit hors de la voiture et qui entre derrière lui dans la maison. La porte qui se referme. Alexandra a l´impression d´être en transe ou dans une quatrième dimension, au choix, Elle remarque que Flóki se débarasse de son bonnet et son écharpe. Depuis combien de temps les porte-t-il? Alexandra décide de ne pas se gâcher l´epsrit par ce genre de question et laisse Flóki lui enlever la veste.

Elle ne parvient pas détacher son regard de ce beau diable. Le souffle court, bouche légèrement entre ouverte, elle inspire l´aire de manière audible lorsqu´il lui dit espérer qu´elle garde un souvenir de cette soirée. Sinon elle serait passer à côté de quelque chose.

"Je n´en doute pas Flóki" murmure-t-elle en passant une main sur son torse avant de se dresser et l´embrasser "Mais ... tu ne voulais pas me montrer ta chambre?" reprend-t-elle, malicieuse.

Flóki ne se laisse pas prier deux fois. Lui attrapant gentiment la main, il la tire derrière lui et l´entraine dans sa chambre au fond du couloir. Une fois à l´intérieur, Alexandra ferme la porte et s´y adosse, attrapant Flóki par les hanches et l´attirant contre lui.

"Flóki?" demande-t-elle en inclinant légèrement la tête sur le côté "est-ce que tu permets que ..." elle lève ses mains vers le premier bouton de sa chemise "... je te débarasse de ça?" elle n´attend pas une réponse de la part de l´homme et commence à ouvrir le premier bouton "Elle te vas à ravir cette chemise" sourit-elle avant de lui mordiller légèrement le menton "Mais je pense que tu es plus attirant sans ces habits ..." elle lui embrasse le cou tandis qu´elle s´affaire à déboutonné la chemise du bel homme.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Lun 23 Sep - 19:59

Alexandra devrait arrêter de prononcer son prénom. Honnêtement. L'islandais se sent vibrer. Même ses baisers, pourtant tout ce qu'il y a de plus simple, le rendent fébrile. Déjà sur la piste de danse elle s'est amusée à le chauffer, et le baiser qu'ils ont partagé a fait fuir ses restes de raison. Maintenant qu'ils sont chez lui, seuls, au calme, il sent cette hâte remonter doucement. Il a su se contrôler, c'est un grand garçon. A présent il n'a plus aucune raison de se retenir. C'est pour ça que lorsque la brune lui demande, malicieusement, s'il ne voulait pas lui montrer sa chambre, il lui attrape la main et l'entraîne à sa suite.

Une fois dans la chambre, Alex s'adosse à la porte refermée et Flóki se laisse attirer à elle. Encore une fois, son nom sur ses lèvres a une sonorité particulière. Et il la trouve particulièrement adorable avec cette expression. Il sourit simplement, sans rien dire et sans bouger d'avantage, alors qu'elle commence à déboutonner sa chemise. Il garde ses mains sur ses hanches, son sourire s’agrandissant quand des lèvres touchent son cou. Tandis que les boutons cèdent un à un, il glisse ses mains dans le bas du dos d'Alexandra, puis sur ses fesses. Elles y restent peu cependant, car il doit se reculer pour enlever totalement sa chemise. Il la laisse atterrir sur le sol un peu plus loin, pour rattrape la taille de la jeune femme pour la décoller de la porte.

— On va pas rester là, hm ? murmure-t-il avec un léger sourire, avant de l'attirer contre lui.

Il récupère ses lèvres, les franchissant aisément de sa langue. Il entame une danse passionnée. Flo fait effectuer un demi-tour à Alexandra, histoire qu'elle se retrouve dos au lit, tout en restant pressé contre elle et la poussant gentiment à faire quelques pas en arrière. Heureusement qu'il n'a plus de haut, car il commence sérieusement à avoir chaud. Puis il a une petite pensée pour la robe courte que porte l'étudiante. Ses mains atteignent rapidement le haut de la fermeture éclair. Il se recule à peine, plonge ses yeux dans les siens, et sourit doucement, en même temps que l'ouverture cède. Il descend la fermeture éclair jusqu'au bout, puis pose ses mains sur les fines épaules d'Alex. Et en fait glisser le vêtement.

Bim. Encore quelques degrés de plus. Son excitation aussi commence à grimper de plus en plus. Ça fait longtemps qu'il n'a pas rencontré une personne aussi attirante. Et il compte bien en profiter.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Mar 24 Sep - 17:51

Lorsque Flóki pose ses mains sur ses hanches, le ventre d’Alexandra se contracta délicieusement. Lorsqu’il plonge son regard dans le sien, son cœur s’accélére. Lorsque l´islandais s’avance vers elle, le souffle lui manque. Lorsque leurs lèvres se touchent, le monde disparait. Une vague d’allégresse submerge la jeune femme, lui donnant l’impression de ne plus jamais être malheureuse dans sa vie. Le tsunami noit ses peines, fait disparaitre ses doutes, ne laissant en elle qu’une flamme d’espoir, de béatitude. Celle-ci grandit, prend de l’ampleur. Les yeux fermés, Alexandra se laisse choir dans ce trou de volupté. Pareil une drogue, une fois qu’elle a gouté à ce sentiment elle en voulait plus, toujours plus.

Les paupières mi-closes, la brunette répond avec passion et envie au baiser. Elle entre ouvre les lèvres, laissant la langue de Flóki explorer sa bouche, entamant une danse sensuelle avec sa pareille. C´est alors qu´ils inversent les rôles, Alexandra se retrouvant maintenant devant Flóki. Elle rouvre les yeux, lève son regard vers l´homme et pose une main sur son torse nu tandis qu´elle est obligé de reculer. Puis, elle s´arrête, se tournant un peu afin que le scandinave puisse aisément attraper la fermeture éclair de sa robe. L´homme l´en débarasse, laissant lentement glisser le vêtement au sol. Alexandra se retrouve en string et soutient gorge bleu cobalt avec dentelle devant Flóki. Et bizarrement, elle se sent à l´aise. Avec sa faóon de l´observe, elle a l´impression d´être sexy.

"Prend-moi" souffle-t-elle en s´approchant "Fait moi l´amour et embrasse-moi comme s´il n´y avait plus de lendemain..."

Sentant le bois du lit toucher ses mollets, Alexandra se recule d´avantage et s´assoit sur le lit. Attrapant Flóki par les hanches, elle passe une main dans sa nuque, avant de plier une jambe puis l´autre et se mettre à genoux sur le matelas. Posant délicatement une main sur la mâchoire de l´homme, elle capture à nouveau ses lèvres. Se faisant plus entreprenante, son baiser monte en intensité aussi rapidement que les battements de son coeur et sa température. Puis, elle se détache. Se reculant légèrement, elle ouvre la ceinture puis, lentement, elle ouvre le bouton de son jeans. Se mordillant malicieusement et avec envie la lèvre inférieure, elle ouvre la braguette avant d´aller à nouveau lui voler un baiser et se détacher complètement.

Se reculant sur le lit, elle garde son regard plongé dans celui de Flóki et lui fait signe de la rejoindre. Se couchant sur le dos, elle laisse le scandinave prendre place sur elle. En voyant se beau torse, son excitation grimpe d´avantage. Comment peut-on être aussi sexy ?

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Mer 25 Sep - 0:21

Elle est belle. Très belle. Peut-être trop. Flóki en est presque époustouflé. Alexandra se tient là, devant lui, en sous-vêtements bleus. D'autres femmes se sont déjà retrouvées à sa place. Peu ont fait un tel effet au norvégien. Sa peau est si douce, ses lèvres si sucrées. Il aurait envie de l'embrasser encore et encore. Il ne se prive pas de la regarder, jusqu'à plonger ses yeux dans les siens, de nouveau, lorsqu'elle lui glisse quelques mots. Trois fois rien. Juste de quoi l'électriser un peu plus. Puis la jeune femme touche enfin le lit, et s'y assoit, Flo ne peut s'empêcher une remarque, tandis qu'elle se met à genoux pour être à son niveau.

— Rassure-toi, c'est exactement c'que je comptais faire... susurre-t-il, juste avant de goûter de nouveau à ses lèvres.

De fantastiques lèvres. Les types qui ont eu le bonheur de les embrasser sont des petits chanceux. Le baiser monte rapidement en intensité, se faisant plus passionné. Chacun y met du sien. Le résultat est euphorisant. Flóki sent bientôt sa ceinture s'ouvrir, suivit par sa braguette. Un fin sourire sur le visage, il observe Alex se détacher de lui, et fixe son regard dans le sien, en même temps qu'elle s’allonge sur lit. Tant de sensualité chez une nana de 21 ans, ce devrait être interdit. Le comédien trouve rapidement ses marques en se positionnant au dessus d'elle. Il prend soin de détailler une fois de plus ses courbes. Ses cuisses, son ventre, sa poitrine. Parfaite ? Sûrement. A son goût ? Il n'y a aucun doute.

Il ne se débarrasse pas tout de suite de ses vêtements à lui, préférant reprendre d'assaut les lèvres d'Alex. Il lui mordille d'envie la lèvre inférieure, alors que sa main droite caresse sa cuisse, l'incitant à se rapprocher encore. Cette même main glisse sur sa hanche, son flanc, son sein qu'il presse gentiment, tandis que sa bouche est partie à l'assaut de son cou. Tout est mesuré, sans pression, mais avec une passion latente non négligeable. Flóki n'a pas envie de tout précipiter et de finir ça en deux claquement de doigts. Chaque chose viendra, en son temps. Tout d'abord, il décide que le soutien-gorge est de trop. Glissant sa main dans le dos de la belle brune, il lui fait comprendre par un regard et un sourire qu'un peu d'aide serait la bienvenue.

Alexandra s'appuie un instant sur ses coudes, le temps pour l'islandais de dégrafer le sous-vêtement. Il l'enlève bien rapidement, puis repart à la découverte de la gorge de la demoiselle. L'une de ses mains se fait aventureuse sur sa poitrine. Et puis elle est bien vite remplacer par ses lèvres. Il lèche, mordille légèrement, embrasse, chaque centimètre carré de peau qui s'offre à lui. Il a bien envie de jouer un peu, de la faire languir. Il dépose doucement ses lèvres autour d'un de ses tétons, après un regard malicieux, puis laisse sa langue s'enrouler autour. Il suce un instant cette partie sensible, laissant libre court aux caresses de la langue. Changeant de sein, il reproduit la même expérience, se délectant des sensations qu'il procure à Alexandra, et se sentant lui-même de plus en plus à l'étroit.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Mer 25 Sep - 14:46

Alors qu´Alexandra s´allonge sur le dos, elle garde son regard fixé dans celui de Flóki, se noie dans les méandres océaniques de ses iris. Ses doigts caressant les maisn posées sur ses hanches, remontant le long des bras, contournant les coudes, viennent se poser sur les bras fort de Flóki. Alexandra retrouve bien rapidement le bonheur de ces si douces lèvres. C´est doux. C´est sucré. C´est extrèmement bon. L´homme sait comme s´y prendre afin de lui faire perdre la tête. Elle frémit sous les caresses sur ses flancs, ses hanches, ses cuisses, avant que les doigts de Flóki ne remonte dans son dos pour attraper la fermeture de son soutien-gorge.

Se dressant légèrement sur les coudes, Alexandra lui simplifie la chose. Du coin de l´oeil, elle remarque comme le sous-vêtement va rejoindre le sol. Puis, Flóki revient à la charge. Non pas pour lui embrasser les lèvres,m mais pour lui taquiner la gorge avec sa langues. Les yeux fermés, l´américaine recule la tête et l´incline légèrement sur le côté pour laisser plus de place à ce bel islandais. Celui-ci délaisse bien rapidement son cou afin d´explorer sa poitrine. Tout d´abord avec les mains.

Soupirant d´aise, Alexandra se dresse un peu, sentant ses tétons se durcir sous les caresses. Puis, un gémissement lui échappe alors que la langue de Flóki s´enroule d´un d´eux. Comme est-ce possible? Comment est-ce que cet homme peut-il trouver son point sensible dès la première fois? Elle frémit, sa température augmente aussi rapidement que sa respiration et les battements de son coeur s´accélèrent. Elle passe ses mains dans les cheveux de l´homme.

"Flóki ... s´il te plait ..."

Elle ne veut pas perdre de temps avec les préliminaires. Elle veut laisser le loisir au scandinace de découvrir son corps, lêcher sa peau, taquiner ses nerfs et de l´embrasser oú il le souhaite, mais elle ne pas être à sa mercie. Le point culminant de son excitation n´est pas encore atteint, mais ça ne saura tarder s´il continu comme ça. Ils ont encore le temps. Elle sait que Flóki sait s´il prendre. Il sait ce qu´il fait.

"Mon beau ..." elle ouvre les yeux, porte son regard sur l´homme et pose une main sur sa poitrine "Ton pantalon" elle passe sa main sur le torse de Flóki et la pose sur la bosse que forme son sexe en érection "Laisse moi te délivrer de cette prison ..." elle capture à nouveau ses lèvres avant qu´il ne puisse dire quoique ce soit et attrape le bord du jeans qui repose de façon tellement sexy sur les hanches de ce beau diable.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Jeu 26 Sep - 21:02

La sentir frémir, l'entendre gémir. Sentir son cœur battre, sa respiration s'accélérer. Et tout ça à cause de lui, c'est jubilatoire. Lorsqu'elle lui passe une main dans les cheveux, il délaisse doucement sa poitrine, et relève la tête vers elle. Elle en a déjà assez la petite ? Il lui offre un sourire angélique, quand elle lui murmure un "s'il-te-plaît" qui veut tout dire. C'est dommage, il était bien parti. Elle le coupe un peu dans son élan. Mais finalement, c'est pour mieux le débarrasser de son pantalon. Ils lient de nouveau leurs lèvres. Néanmoins, ils sont obligés de se séparer par moment.

Le jean finit bien rapidement au sol. Et son sous-vêtement aussi. Par un soucis d'égalité, il ne tarde pas à faire valser le string de la jeune femme. Ses lèvres retrouvent la peau d'Alexandra, ses mains la caresse un peu partout. Il prend un malin plaisir à la découvrir, à la faire vibrer. Ses mains à elle se baladent dans son dos, avant que l'une d'elle ne vienne s'aventurer sur sa virilité. Flóki grogne doucement, avant de revenir taquiner son cou. Il sent son érection grandir de plus en plus. Elle est bien en train de le rendre dingue. Elle sait y faire. Il n'y a plus de doute.

— Tu vas me rendre fou, murmure-t-il à son oreille, la respiration plus courte.

Il lui mordille un peu le lobe, avec un petit sourire en coin. Après un moment de va et vient lascifs, il attrape lentement son poignet. Si elle continue comme ça, ça va pas le faire. Il lui lance un petit sourire, l'embrasse une dernière fois, puis se relève un peu pour atteindre sa table de chevet. Avec un peu d'étirement, il arrive à attraper un préservatif dans l'un des tiroirs. Il revient poser son regard sur Alex, avec un petit sourire en coin, tandis qu'il lui donne la protection. Elle ne devrait pas avoir trop de mal. L'ambiance se réchauffe vraiment, et le point d'orgue ne devrait pas tarder à arriver.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Dim 29 Sep - 10:27

Cet homme sait s’y prendre. Mais vraiment. Même si Reese assurait aussi au lit, ce qu’elle vit là n’a rien à voir. Bon dieu ce qu’elle aime cette sensation, ce joli et doux en coin qui l’émoustille tant. Alexandra dépose un baiser sur le coin de sa bouche tandis qu’elle effleure délicieusement la barbe de ce bel islandais. Puis sa main redescend, lui caresse la gorge, passe sur les poils de son torse, lui chatouille les flancs et se pose sur le bord de son jeans. Très rapidement, son autre main vient l’y rejoindre et ensemble elles abaissent le pantalon et le caleçon. Baissant le regard, elle observe le sexe qui se dresse fièrement devant elle. Se mordillant la lèvre inférieure avec envie et excitation, elle penche légèrement la tête sur le côté lorsque Flóki vient lui taquiner l’oreille. Avec un gémissement, elle sent l’écho de ces légères morsures au plus profond d’elle.

Très rapidement, l’homme lui enlève le string, les mettant ainsi d’égal à égal, avant de s’étirer et lui tendre un préservatif. Alexandra observe la protection, sourit puis attrape le paquet et se tourner. Se retrouvant sur Flóki, elle se délecte longuement de la vue de ce beau torse, avant de s’agenouiller entre ses jambes. Sans le quitter du regard, elle arrache le paquet de ses dents et se penche en avant. Elle observe le pénis, en juge les jolies formes, puis le prend en main. Tout d’abord doucement, elle commence ses massages qui s’intensifient bien rapidement, avant de le goûter avec les lèvres et la langue. Après l’avoir recouvert de bisou, elle fini par se redresser, sort le préservatif de sa protection et le déroule délicatement sur le sexe avant d’embrasser à nouveau le gland.

Avec un sourire malicieux, elle se lèche les lèvres avant de remonter et reprendre possession de celle du jeune homme. Un doux baiser, qu’elle rompt rapidement pour lui embrasser le menton, lui lécher la mâchoire et remonter sur sa tempe vers son oreille.

« Tu n’as plus d’excuses maintenant » Elle embrasse l’intérieur de cette belle oreille « Je suis tout à toi. Fait de moi ce que bon te semble » elle hume sa délicieuse odeur « Mon beau Flóki … »

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Dim 29 Sep - 15:52

Flóki attrape tout de même une capote avant de passer à la suite. Baiser c'est bien. Sans craindre des conséquences extrêmement fâcheuses, c'est mieux. Il la passe à Alexandra, avant de se retrouver sur le dos. Il se redresse à peine sur l'oreiller, histoire d'être installé plus confortablement, laissant aussi tout son temps à la jeune femme pour le détailler. Il en profite aussi pas mal de son côté. La voir s'installer entre ses jambes, s'afférer à ouvrir l'emballage, puis se pencher, ça à de quoi réchauffer un iceberg. Lorsqu'elle commence à le caresser, il ferme un court instant les yeux, et se laisse aller au plaisir. Et puis, l'américaine vient taquiner le membre dressé de ses lèvres et de sa langue. L'islandais ne s'y attendait pas vraiment, mais n'est absolument pas contre. Son rythme cardiaque, sa respiration, se sont accélérées.

Il arbore pourtant un sourire amusé. Cette nana le surprend, et ce n'est pas la première fois. Quelques soupirs d'aise et autres grognements de bonheur franchissent parfois ses lèvres, tandis que l'une de ses mains vient se perdre dans les cheveux de la jeune femme. Magnifique chevelure au passage. Tout est magnifique chez Alex. Flo ne sait pas si c'est la faute de madame vodka et de ses autres petits copains, mais il n'est pas mécontent du tout d'avoir céder aux avances de l'étudiante. Cette dernière enfile d'ailleurs, après nombre de baisers, le préservatif, avant de remonter pour embrasser le norvégien. Elle ne lui laisse pas le temps d'y répondre correctement qu'elle se détache un peu de lui pour aller vers son oreille.

Flóki ne peut s'empêcher de sourire largement. Elle dit ça, mais elle ne se laisse pas complement faire non plus. Enfin. Il ne va pas faire la fine bouche. D'autant qu'il s'en fout. Ce n'est qu'un détail. Il la fait se redresser à peine, puis l'embrasse intensément. En même temps, il se tourne lentement, pour se retrouver au-dessus d'elle. Sans jamais cesser le baiser plus de quelques secondes. Collé contre son corps, il sent de plus en plus l'envie le prendre. Comme si avant ne suffisait pas. Après un ballet de langues sensuel, il se recule de quelques centimètres, et se place à son entrée. S'assurant, il fixe son regard dans celui d'Alexandra, avant de donner un premier coup de bassin. Une décharge électrique se propage dans son corps, ses muscles se contractent avec délice. Ça faisait longtemps que ça n'avait pas été aussi bon.

Il la sent se cambrer sous lui, à mesure qu'il va plus loin. Les jambes d'Alexandra ne perdent pas de temps à trouver leur place. Flóki revient l'embrasser, une fois, puis deux. Les va-et-vient de son bassin sont d'abord languissant. Il cherche le point de plaisir de la demoiselle. Venant mordiller quelque peu son cou, il accélère ensuite la cadence. Il se délecte de toutes les sensations qu'il ressent, du moindre de son émis par la jeune femme et lui parvenant aux oreille, de la moindre réaction d'Alex.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Lun 30 Sep - 15:02

Alexandra attend ce moment depuis longtemps. Ou du moins depuis qu´elle a parlé À Flóki dans la salle de théâtre de l´université, qu´elle l´a vu interpréter le monologue d´Henry V avec une classe qui lui est particulière, qu´il l´a gentiment ramener chez elle lorsqu´elle a raté le bus et qu´il l´a ensorcelé avec son charme exotique et scandinave. Elle sait, maintenant, qu´elle serait capable de faire tout ce qu´il lui demande au niveau sexuel. Si elle peut lui donner ce plaisir, elle le fera, sans aucune hésitation.

Après qu´elle lui ait enfilé la capote et qu´elle ait taquiné son sexe avec ses lèvre, sa langue et même ses dents, elle se redresse, remonte le long de son torse et lui susurre le feu vert à l´oreille. Flóki ne se le fait pas prier deux fois. Sans savoir comment, Alexandra se retrouve à nouveau sur le dos. Fixant son regard dans le sien, elle pose ses mains sur ses épaules et répond à son baiser passionné.

Sentant l´érection du plus agé à l´entré de sa propre intimité, Alexandra pousse une exclamation de surprise qui se transforme en gémissement de plaisir, lorsqu´elle sent que Flóki la pénêtre. C´est tellement bon. Ses muscles se contractent avec encore plus de délice, augmentant son envie et son excitation. Rejetant la tête en arrière, elle se laisse aller sous l´onde d´alégresse qui se propage en elle. Se combrant sous Flóki, elle bouge son propre bassin en fonction des allez et venues de l´homme en elle. Elle n´a aucun mal à se caller sur le rythme.

Ce même rythme qui s´intensifie, se fait plus rapide, plus dur, plus douloureux. Plus délicieux, plus excitant, plus plaisant, plus merveilleux. Sa respiration s´accélère, se fait haletante. Son rythme cardiaque augmente. Son coeur pulse l´adrénaline et les endorphines dans ses veines. Un cocktail ennivrant et électrisant qui prend prossession de ses muscles. Alors qu´elle pousse des gémissements de plaisir, Alexandra sent un orgasme se former en elle. Un orgasme qui grandit, encore et encore, prend plus d´ampleur, gagne en d´intensité... avant que son esprit de vole en éclat sous cet orgasme. Avec une exclamation forte, dans laquelle on peut sans problème entendre le nom de Flóki, elle vient, atteignant l´apogé du bonheur et de l´excitation.

Après que l´homme se soit déversé en elle, elle le relâche. Dans un léger soupire, elle ferme les yeux et psoe ses mains sur le matelas, se prenant quelques instants pour reprendre ses esprits et sa respiration. Ce n´est que lorsque flóki gigote un peu et se retir d´elle, qu´Alexandra rouvre les yeux. Sourire silencieux sur les lèvres, elle plonge son regard dans celui du beau scandinave, qui a l´aire tout aussi hors d´haleine qu´elle, et pose une main sur sa joue. Son pouce lui caressant la pomette, elle se dresse légérement et recherche à nouveau le bonheur sur ses lèvres. Sa langue n´ayant aucun mal à traverser ces douces lèvres, elle explore avec douceur et sensualité la bouche de l´islandais.

Puis elle rompt le baiser et se recule sur l´oreiller. Sans lâcher la joue du scandinave et sans le quitté du regard, elle l´observe et se perd, silencieuse, dans les méandres océanique et profondes de ses magnfiques yeux bleux.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Sam 5 Oct - 1:29

Le rythme se trouve naturellement, les deux amants s'accordent avec justesse. Le mouvement s'intensifie alors, plus passionnel, plus électrisant. Encore meilleur. Le norvégien se sent bouillir. Son cœur s'accélère, son sang pulse dans ses veines, il a le prénom d'Alexandra sur les lèvres. A chaque coup de rein, il sent approcher de l'orgasme. La jeune femme aussi. Ils sont délivrés tous deux avec peu d'intervalle. Détendu par le plaisir ressenti, Flóki fait tout de même attention à ne pas écraser de tout son poids l'américaine. Il pose son regard sur elle, l'embrasse une ou deux fois tendrement sur la mâchoire, puis se retire.

Alex le regarde alors en souriant. Il lui rend naturellement ce sourire, se perdant dans ses yeux clairs. Par instinct, il se penche un peu, pour réunir de nouveau leurs lèvres. Tant de douceur et de tendresse. Ça ne lui ressemble pas vraiment. Plus depuis longtemps en tout cas. Le baiser s'éternise agréablement, puis ils se séparent lentement. Flo reste encore un instant à l'observer, puis il va lui voler un autre baiser. C'est bon mine de rien. Fruité à souhait. A croquer. Bref.

— Tu passe la nuit ici, c'est même pas une question, souffle-t-il avec un petit sourire.

Il n'a pas envie que tout cela s'arrête comme ça, maintenant. Il n'a pas envie qu'elle s'en aille du même rêve qu'elle est venue. Elle n'est pas vraiment en état de rentrer, en plus. Traverser la ville, seule, aussi tard, ce n'est pas une bonne idée. Ce n'est pas lui qui pourrait la ramener de toute façon. Et son lit est assez grand, il se fait un plaisir de le partager. Poussant sur ses bras, il se redresse avant de se lever complètement. Il enlève le préservatif et le noue en même temps qu'il passe dans la salle de bain pour le jeter à la poubelle. Il en profite pour se laver les mains et se passer un peu d'eau sur le visage. Il étanche aussi sa soif, histoire d'éviter une éventuelle petite gueule de bois demain. Il n'a pas l'impression d’avoir trop bu ce soir, mais sait-on jamais. Il ne veut pas revivre une journée comme elle suivant la dernière cuite qu'il s'est pris.

Quelques minutes plus tard, et il est de retour dans la chambre. Bien rapidement, avec un sourire,  Flóki se glisse sous la couverture, rejoignant Alexandra. Même si demain ce sera différent. Même si demain elle redeviendra une étudiante avec qui il a plutôt bien accroché. Avec qui il a couché. Comme d'autres personnes avant elle. Mais cette nuit, ils la passent ensemble, comme si c'était plus qu'une histoire d'un soir. Se tournant sur le côté, face à la jeune femme, il la prend dans ses bras et l'embrasse sur le front, avec douceur. Confortablement installé, l'islandais vient machinalement lui caresser les cheveux. Néanmoins, il ne dit pas un mot. Ce serait bête de gâcher un moment pareil.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Sam 5 Oct - 13:50

Alors qu’Alexandra ressent encore les secousses suivant l’orgasme au plus profond d’elle, elle observe Flóki atteindre le même summum de l’excitation peu après elle. Souriant doucement, se sentant des plus détendu, Alexandra pose sa main sur la joue du beau scandinave et lui caresse gentiment la pommette. Elle sent le regard de l’homme reposer sur elle et se plonge dans ces beaux yeux. Son cœur s’accélère à nouveau lorsque Flóki s’approche d’elle et rate un battement lorsque leurs lèvres se touchent une dernière fois. Cet homme est tellement sexy. Ses lèvres sont tellement douces. Ses baisers sont tellement sensuels et tellement sucré. Il est si délicieux.

Ses paroles sont comme une douce mélodie aux oreilles d’Alexandra. Celle-ci se contente d’hocher la tête et sourire lorsqu’il lui dit, oui lui ordonne presque, de passer la nuit ici. C’est tout ce qu’elle voulait. Sans perdre son sourire, elle l’observe se lever, le suit du regard lorsqu’elle disparait de la chambre et se laisse retomber sur le matelas. Les yeux fermés, elle ne remarque que Flóki est revenu que lorsque celui-ci lui caresse les cheveux. Alexandra qui, généralement déteste qu’on lui touche les cheveux, se laisse faire et profite de ces douces caresses. Puis, sentant le bras fort de bel islandais lui entourer la taille, elle se blottit contre lui. C’est avec le souffle chaud et rassurant de son amant de la nuit dans la nuque, qu’elle s’endort, heureuse.

Elle n’est réveillée le lendemain que par une envie présente. Ouvrant les yeux, elle met quelques temps pour se remémorer la soirée de la veille. Elle était de sortie au Warehouse, y a rencontré Flóki et … maintenant elle se retrouve chez lui, dans son lit. En se rappelant de la nuit qu’ils ont passé ensemble, Alexandra ne peut s’empêcher d’effleurer son intimité de ses doigts alors que les muscles de son bas ventre se contractent avec délice. C’était tellement bon.

Se redressant sur les coudes puis sur les mains, elle tourne son regard vers le côté, mais ne voit pas Flóki. S’asseyant sur le lit, elle observe la chambre. Les affaires du bel homme ne sont plus non plus éparpillés au sol. Même sa robe à elle est posée sur une chaise un peu plus loin. Avec un sourire amusé, Alexandra sort du lit. Elle se baisse pour ramasser son soutient gorge et son string, enfile le tout puis ouvre l’armoire de Flóki. Là, elle sort un t-shirt bleu foncé et l’enfile.  Heureusement, Flóki est grand. Cet habit cache donc assez chez Alexandra pour que celle-ci puisse partir à la recherche du bel homme en toute pudeur.

Elle sort donc de la chambre et passe devant la salle de bain. Là, elle s’y arrête, y entre et se soulage. Tirant la chasse d’eau, elle se dirige vers le lavabo et, tandis qu’elle se lave les mains, elle s’observe dans la glace. Ses cheveux sont en bataille et elle a l’air tout sauf vraiment réveillé. Mais ses yeux brilles et un sourire amusé prend place sur ses lèvres lorsqu’elle remarque les suçons que Flóki lui à fait dans le cou et sur la poitrine. Secouant doucement la tête, elle lance un coup d’œil à sa brosse à dents, puis l’attrape, la passe sous l’eau, y met du dentifrice puis se brosse rapidement les dents.

C’est donc avec un agréable goût de menthe dans la bouche, qu’elle ressort de la salle de bain et se dirige vers le … la cuisine ? Sans doute. Toujours est-il qu’Alexandra suit la bonne odeur sucré et se retrouve bien rapidement face à un Flóki assit devant une machine à gaufre. Un sourire mutin s’empare des lèvres de la jeune femme alors qu’elle s’avance vers lui.

« Tu partage ? » demande-t-elle en s’installant sur sa chaise en face de lui et désigne les gaufres prêtent et encore toutes chaudes posées sur la table.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Sam 5 Oct - 18:51

Après tous ces événements, Flóki n'a aucun mal à trouver le sommeil. Le lendemain, il se réveille plutôt de bonne heure. Disons que se lever avant 10 heures un lendemain de soirée, c'est se lever tôt. Il prend rapidement conscience de la jeune femme encore endormie. L'observant un instant, il ne se dit même pas qu'ils ont franchi la ligne rouge. Pour lui, c'est une aventure comme une autre. Quoique meilleure. Il se lève sans un bruit. Mais il manque de se ramasser en se prenant les pieds dans sa chemise. Soupirant, il décide de ramasser ses fringues. Il en fait de même pour la robe d'Alex qu'il dépose sur le dossier d'une chaise. Une fois ceci fait, il passe dans la salle de bain pour une petite toilette. Il retourne discrètement dans la chambre pour prendre de quoi s'habiller, un simple jean et un t-shirt suffisent.

Alexandra est toujours paisiblement endormie. Il esquisse un petit sourire, et referme doucement la porte en sortant. Il va ensuite se faire couler un café. Il en prévoit évidemment plus. Peut-être que la brune en voudra aussi. De toute façon, ça lui fera aussi bien pour la journée. Il en profite pour aller chercher son courrier, et tombe sur le journal. En rentrant, il laisse les factures sur le meuble de l'entrée et retourne dans la cuisine. Il se sert un bol de café. Il faut au moins ça pour le réveiller. Ce n'est pas pour rien qu'il est norvégien ; son pays se situe les premiers consommateurs de café du monde. Et puisqu'il a faim, il décide de se faire des gaufres. Flóki en a eu envie il y a quelques jours, et c'est l'occasion.

Un bon moment après, il entend la chasse d'eau. Tranquillement attablé, une assiette accueillant les gaufres d'un côté et la machine à les faire de l'autre, il devine naturellement qu'Alex s'est levée. Elle arrive bientôt dans la cuisine, et s'installe en face de lui, lui demandant s'il partage ses gaufres. Sur la table, outre son café, se trouve deux pots de confiture, du sucre, et du nutella. Le sacré. Avec un sourire, il pousse l'assiette vers elle, après en avoir pris une pour lui même. C'est sa deuxième.

— Sers-toi ma puce, répond-il le plus naturellement du monde. Il attrape un couteau, le pot de nutella, et s'occupe de sa gaufre. Puis il désigne la cafetière. Y'a du café si tu veux. Les bols et les tasses sont dans le placard juste au-dessus.

Tandis qu'il fini de préparer sa gaufre, il observe du coin de la œil la jeune femme se lever. Elle est décoiffée, et a encore les traces de la nuit. Pourtant, son regard est bien réveillé. Au moins, elle a passé une bonne nuit, et pas seulement à cause des heures de sommeil. Il retient un sourire en coin lorsqu'il remarque les quelques suçons sur sa gorge. Il ne pensait pas qu'il l'avait autant marquée. Ou plutôt, que c'était autant visible. Ses yeux descendent ensuite le long de son corps, dissimulé juste ce qu'il faut sous un de ses propres t-shirt. Flóki ne peut s'empêcher de la trouver juste belle. Sans aucune arrière pensée. Alors que Alexandra vient se rasseoir avec un café, le comédien dépose les deux dernières gaufres sur la pile de l'assiette. En tout, il en a fait une dizaine. Peut-être un peu moins. Reprenant une bouchée de sa propre gaufre nutellesque — délicieuse —, il attend tout de même de la finir avant de sourire à Alex et de prendre la parole.

— C'est marrant, ce t-shirt te va mieux à toi qu'à moi, lance-t-il de façon légère, avec le sourire amusé approprié. Puis il boit une gorgée de café. Sinon, t'as bien dormi ?

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Lun 7 Oct - 14:43

Alexandra a tellement bien dormi qu´elle se demande comment ça peut être possible. Aussi, se sent-elle très bien ce matin. A part un léger mal de tête, elle n´a pas l´impression qu´il s´agit là d´un lendemain de soirée. De toute manière, même si ce qui s´est passé durant la soirée de la veille est assez flou, elle se rappelle on ne peut mieux de sa nuit. Et ce jusque dans les moindres détails. Elle irait même jusqu´à se rappeler de la sensation de Flóki en elle. Mais bref, ce n´est pas franchement le genre de choses auxquelles on pense à table.

En s´installant en face de Flóki, Alexandra ne peut s´empêcher de le détailler. Les cheveux légèrements en bataille, la barbe qui a un peu poussé pendant la nuit, il a les lèvres pincées et le regard rivé sur la machine à gaufre. Et dire qu´elle a put goûté à ces lèvres. Elle pourrait sérieusement s´habitué à ce délice. Tout dans la posture et dans l´air de beau scandinave regorge de beauté et de classe. Il relève son regard vers Alexandra et l´appelle "ma puce" de sa voix tellement sexy.

Alexandra se fige. Lèvres légèrement entre ouvertent, elle sent une douce et une chaleur agréablement exitante se propager en elle. Comment est-ce possible? Comment cet homme arrive-t-il à mettre tant de sexyness dans des paroles aussi banales? La jeune femme ne reprend contenance, que lorsque le scandinave pousse la´assiette de gaufres vers elle et lui dit oú se trouvent les tasses.

"Merci" dit-il avec un sourire en se levant.

Elle se dirige vers ledit placard, se dresse légèrement sur la pointe des pieds et attrape un bol. Tandis qu´elle referme la porte du placard, elle sent le regard de Flóki sur elle. Se mordillant légèrement la lèvre inférieure, elle se tourne vers le jeune homme, lui sourit puis s´installe de nouveau en face de lui. Elle se sert en café et attrape une gaufre, lorsque l´islandais lui dit que ce t-shirt lui va mieux à elle qu´à lui-même.

"Merci ..." souffle-t-elle à nouveau en baissant le regard et en rougissant un peu. Elle garnit copieusement sa gaufre de Nutella "Je l´aime bien, il est confortable" aussi confortable que toi "Au ... aussi confortable que ton lit"

Elle coule un regard vers l´homme puis reprend son repas en silence. Ainsi, elle fini sa première gaufre, s´attaque à la deuxième tout en buvant la moitié de son café "Je ... j´ai bien aimé. Ce ... c´était très ... très plaisant" dit-elle doucement sur un ton incertain et en lançant un regard timide à Flóki.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Mar 8 Oct - 16:36

Peut-être que le sexe est une solution contre la gueule de bois du lendemain ? Ce matin, Flóki ne se sent pas mal. Même, il s'est levé à une heure qu'il qualifierait de matinale, et il devrait être au moins un peu fatigué. Pourtant, tout va bien. Ce qui ne le gêne pas le moins du monde. Il se souvient aussi très bien de la nuit qu'ils ont passé. Bien qu'il ne se souvienne plus vraiment du comment ils en sont arrivés là. Quoique ça non plus, ça ne le gêne pas vraiment. Il agi avec Alex comme si tout était absolument normal. Il la surnomme « ma puce » comme il l'aurait fait avec... Personne en fait. La seule a avoir un jour eu droit à de petits surnoms de sa part était sa sœur.

Il ne s'étend pas là dessus, et explique à l'américaine où se trouve les bols.Elle le remercie pour les gaufres, puis va se chercher un bol qu'elle rempli de café. Flóki ne manque pas de la détailler. Il la vue nue de toute façon, il n'a pas besoin de faire ça à la dérobé. Elle a du le remarquer, car elle lui sourit en retournant s'asseoir. Finalement, après avoir goûté à sa gaufre au nutella, il lui avoue que ce t-shirt lui va bien. Elle rougi légèrement, lui dit merci. Elle est adorable. Le scandinave ne laisse cependant rien paraître de ses pensées, et il lui demande si elle a bien dormi. Alexandra répond d'abord en disant qu'elle aime bien ce t-shirt car il est confortable, comme son lit. Flo lui sourit, hochant la tête pour faire comprendre qu'il partage son avis.

Leurs regards se croisent, et chacun revient ensuite à son petit déjeuner. Ils restent un petit moment silencieux. Mais sans malaise. Le même silence qu'ils avaient eu en rentrant d'Ashland, dans la voiture. En y repensant, le comédien se dit qu'il aurait pu se douter qu'Alex était attirée par lui. Mais il ne la connaissait pas assez pour deviner qu'elle tenterait vraiment quelque chose. Quoique si, il l'a déjà bien cernée comme forte tête. Pourtant, elle fait ensuite preuve de timidité, en avouant que cette nuit lui a bien plu. En train de boire son café, Flóki est quelque peu caché par sa tasse. Or il sourit, sincèrement. Elle est vraiment chou, et surprenante, ça change. Il se prend le temps d'avaler sa gorgée et de reposer la tasse, avant de parler.

— Pas besoin d'être aussi.. embarrassée, t'es pas la première à dire ça. Il lui sourit, gentiment, puis reporte son attention sur la fin de sa troisième gaufre. Elle est simplement au sucre celle-là. Il en prend une bouchée. Mais je suis d'accord, c'était pas mal, bien même, dit-il avec un espèce d'air détaché, puis il rajoute, plus faiblement. Voire très bien.

Il reprend une gorgée de café, puis fini sa gaufre sans rien rajouter. Il n'est pas le genre à montrer ses émotions, ou à dire ce qu'il pense vraiment en ce qui concerne ce qu'il ressent. Ainsi, cet air non concerné ne l'est pas vraiment. Au contraire, il n'est pas déçu du tout. Si c'était à refaire, il n'hésiterait pas bien longtemps.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Mar 8 Oct - 17:08

Ce n´est pas la première fois qu´Alexandra a fait l´amour. Ce n´est pas la première fois qu´elle a fait l´amour dans un lit. Ce n´est pas la première qu´elle a atteint l´orgasme. Mais c´est la première fois qu´elle a couché avec un scandinave qui possède cette classe et ce charme tellement irrésisitible. C´est la première fois qu´elle a autant prit son pied. Et c´est la première fois qu´elle ne se sent pas aussi légère que d´habitude. Mais ça, elle se garde bien de le cacher derrière un sourire.

Sourire qui, pourtant, s´efface lorsque Flóki reprend la parole. Désabusée, Alexandra baisse le regard. Pour lui elle n´est donc qu´une entre plusieurs? Elle aurait dut s´en douter. Elle aurait dut se douter que ce n´est pas une gamine comme elle qui risque de faire craquer un tel homme d´une telle droiture et d´une telle expérience.Et même lorsqu´il se reprend en disant que c´était bien voire carrément très bien, Alexandra ne peut chasser cette pensée de son esprit.

Elle se croyait unique dans les bras de Flóki. Mais c´est une faute de taille que de croire une telle chose. Bon dieu ! C´est un acteur! un acteur connu et renommé! Tu croyais quoi gamine? Tu n´es pas la seule qui l´a sentit en toi! Déglutissant, elle observe la seconde gaufre qu´elle vient simplement d´entâmer. Une gauffre au miel. Elle adore le miel. Mais bizarrement, elle n´a plus aucun appétit d´un coup et l´odeur de cette substance jaune lui donne la nausée.

"Tu la veux?" demande-t-elle finalement en poussant l´assiette vers Flóki "Je n´ai plus ... pas très faim." elle lance un rapide et discret coup d´oeil vers la montre accroché au mur "Va falloir que j´y aille"

Sans un regard de plus vers Flóki, elle recule sa chaise, se lève et sort de la cuisine. A pas rapides, elle se dirige vers la chambre du scandinave. Y entrant, elle referme la porte derrière elle et s´y adosse quelques instants. Fermant les yeux, elle se passe une main sur le visage et, soupirant, se maudit. Comment a-t-elle put être aussi naive de croire qu´elle était autrement plus intéressante que les autres conquètes de l´islandais? Comment a-t-elle put oublier qu´un homme aussi connu que lui à vécu des histoires d´amour bien plus intéressantes? Comme a-t-elle pu penser qu´un adulte aussi beau, sexy et charmant puisse s´intéresser à une petite étudiante de son genre? Elle soupire et refoule ses larmes. Elle ne va pas non plus pleurer ici, dans sa maison, dans sa chambre. Dans cette chambre oú, quelques heures plus tôt, elle a atteint l´orgasme avec une facilité de´concertante.

Vivement, elle se pousse de la porte. Sans état d´âme, elle enlève t-shirt du beau Flóki et l´envoie au sol. Puis, attrapant sa robe, elle l´enfile rapidement et engage un combat perdu d´avance avec la fermeture éclaire dans le dos.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Mer 9 Oct - 22:00

La disparition du sourire d'Alexandre n'est pas passée inaperçue aux yeux de Flóki. Peu de choses lui échappent, finalement. Néanmoins, il s'étonne, se demande ce qu'il a dit de mal, sans pour autant laisser paraître quoique ce soit. Il n'a dit que la vérité. Pour lui, aussi plaisante qu'a été cette nuit, ça n'ira pas plus loin. A vrai dire, il n'y a pas vraiment réfléchi, mais c'est comme ça qu'il agi avec tout le monde. Par défaut. Bien sûr, tout part d'un feeling. Avec certaines personnes, il y a une dimension supplémentaire que le purement physique. Ces personnes se compte sur les doigts de la main chez le scandinave. Quelques mecs, quelques filles. Pas plus d'une demi-douzaine. Et pourtant, s'il s'arrête et y réfléchit deux minutes, il peut se dire qu'Alex rentrerait bien dans cette catégorie.

Avec elle, il ressent d'autres choses. Il n'a pas juste envie de l'avoir dans son lit. Auquel cas, dieu sait qu'il ne se serait même pas attardé à dormir avec elle, il n'aurait partager le petit-déjeuner qu'il a — inconsciemment sans doute — aussi fait pour elle. Il ne l'aurait pas surnommée ma puce. Et peut-être qu'ils seraient allés chez elle plutôt que chez lui, ce qui aurait permis à ce dernier de se casser quand bon lui semblait, sans s'embarrasser. Elle a bien un petit quelque chose en plus. Néanmoins, Flóki étant ce qu'il est... Ses pensées se coupent lorsque l'étudiante lui avoue ne plus avoir faim. Donc c'est vraiment lui qui a merdé. Il regarde la gaufre au miel, interloqué, mais rapidement dépassé lorsqu'il voit Alexandra se lever et sortir de la cuisine sans tarder, prétextant qu'elle doit rentrer. Il lui aurait bien dit qu'elle peut utiliser sa douche, si elle le souhaite, cependant il entend une porte se fermer. Celle de sa chambre.

Ce départ est bien précipité. Regardant la gaufre à peine entamée, il décide la finir. On ne gâche rien, surtout pas une gaufre, et surtout pas du miel. Aucun bruit de lui parvient de la pièce où se trouve la brune. Flo s'occupe d'abord de manger la gaufre, mais le cœur n'y est pas vraiment. Il réfléchit. Elle a bien ce qu'elle voulait non ? A moins que ce ne soit plus. Si elle est en effet attirée par lui pour autre chose que des galipettes, ça ne va pas être facile. Depuis son ex mi-islandaise, mi américaine, il n'est jamais vraiment retombé amoureux, il n'a jamais éprouvé l'envie de se poser avec quelqu'un. Bizarrement, il se sent désolé pour Alexandra. Avec une autre personne, ç’aurait été différent. Mais là, quelque chose le chagrine. La voir triste peut-être. La savoir triste à cause de lui sans doute.

Et une illusion de jeune fille brisée. Pour la première fois de sa vie sans doute, il s'en veut de ne pas pouvoir être ce qu'elle attend de lui. C'est vraiment étrange. Sans faire toute cette psychanalyse, il en arrive à une conclusion simple. Plus un instinct. Cette fois-ci, il ne réfléchit pas aux conséquences, la meilleure façon de faire, la meilleure chose  dire. Il fait, c'est tout. C'est rare que dans une situation délicate comme celle-ci, il agisse avec autant d'instinct. Finissant son café, après avoir finit la gaufre. Il se lève et se rend à son tour dans sa chambre. Oubliant de toquer, il entre. Il fait comme chez lui, normal. Flóki tombe sur le dos d'Alexandra, qui galère avec la fermeture de sa robe. Sans un mot, il pose une main sur son épaule pour lui signifier que c'est bien lui, et qu'elle ne doit pas bouger. Lentement, presque avec douceur, il se place derrière elle et l'aide, remontant la fermeture éclaire jusqu'au bout.

Le comédien laisse ensuite simplement ses mains sur ses omoplates, puis lissant un pli, elles finissent sur les hanches de la jeune femme. Il ne résiste pas, et vient entourer sa taille pour attirer Alex contre lui. Il la serre un petit moment dans ses bras. Ce n'est pas quelque chose qu'il ferait avec n'importe qui. Et pour la première fois depuis très longtemps, il n'a rien à dire. Flóki n'a pas envie de lui mentir, ce qui réduit largement le champs des possibilités. Après quelques secondes, les yeux fermés, à simplement la tenir contre lui, il se recule, se redressant du même coup et la relâchant.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alexandra Stark
• Étudiante •

Messages : 542
Date d'inscription : 09/05/2013

Description du personnage
Âge : 21 ans
Côté cœur : Craque pour quelqu'un
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Jeu 10 Oct - 18:05

Alexandra bataille encore et toujours avec la fermeture éclaire de sa robe. Ses gestes sont brusque et si elle continue elle risque fortement de casser la fermeture de cette robe qui n´a pas été des moins chères. Et elle s´énerve. Contre Flóki de lui avoir donné des faux espoirs et d´avoir brisé ses illusions sans états d´âme, contre cette fermeture éclaire qui ne veut pas se fermer, contre elle même de s´être faite aussi facilement et naivement bernée par cet homme.

Mais c´est tellement difficile de résister à Flóki. Avec son air innocent qu´il affiche parfois, juste avant d´être à nouveau sérieux. Avec ce petit air torturer dans le regard, preuve que même s´il en a fait le deuil, la mort de sa mère l´a marqué et le marquera à jamais. Avec son sourire des plus chaleureux, des plus merveilleux. Le genre de sourire qui fait fondre la glace, peut importe l´épaisseur de celle-ci. Le genre de sourire communicatif auquel on ne peut s´empêcher de répondre. Ce nez tellement mignon, ces pommettes tellement bien dessinées, ce torse tellement sensuel, cette langue tellement magique, ces lèvres tellement douces. Alexandra ferme les yeux, ravalant ses larmes. Plus elle y pense, plus elle se dit que les bras de Flóki ne devraient l´entouré qu´elle. Qu´elle veut cet homme duquel elle ne connait, finalement, que le nom, les origines, le corps et le passé grâce aux quelques informations qu´elle a put lire sur le net ou autre part. Des rumeurs pour la plupart.

C´est alors qu´elle sent une main sur son épaule. Flóki. ça ne peut être que lui. Elle ne trésaille pas, mais frémit sous cette main. Retenant sa respiration, la jeune femme ne bouge pas et le laisse faire. Elle sent son autre main remonter le long de son dos, refermant en même temps la fermeture éclaire jusqu´au boût. Dégage maintenant. Fout moi la paix. Laisse-moi partir. Mais au fond, tout ce qu´elle souhaite, c´est garder cette proximité avec Flóki. Elle veut le sentir contre elle, sur elle, en elle.

Les grandes mains du scandinaves descendent le long de son dos et vont se posées sur ses hanches. Fermant les yeux, Alexandra inspire fortement l´air et expire très lentement, tandis qu´elle se laisse aller en arrière contre Flóki lorsqu´il l´attire à lui. Elle déglutit, obligeant son coeur et ses pulsions à ses calmer et freine ses ardeurs. Pourtant, malgré elle, les muscles de son bas ventre se contractent délicieusement. Malheureusement, ce moment est bien trop furtif et Flóki se détache d´elle et la relâche. Soupirant doucement, la jeune femme remet sa robe en place et, main posée sur son épaule, elle se retourne afin de lui faire face.

Elle le fixe avec douceur. Son regard passe tentot sur ce menton alléchant, tantot sur cette mâchoire parfaitement carrée, tentot sur ses pommettes des plus attrayantes, avant de revenir vers ces yeux. Cet océan de bleu, cette eau profonde dans laquelle il fait bon d´y plongé mais dans laquelle on ne perd et ne se noit que trop facilement. Alexandra continu de sourire, mais ce sourir n´atteint pas ses yeux.

"A une prochaine Flóki" dit-elle d´une petite voix en abaissant sa main.

Pourtant, elle reste encore quelques instants sur place. Regard baissé, main droite posée sur son bras, elle espère sercrètement que Flóki dise ou fasse quoique ce soit pour la retenir, pour ne pas la laisser partir. Elle veut resté. Mais ne veut pas le faire contre son grés et ne veut pas s´imposer dans cette maison, ni dans la vie de cet homme qui est un inconnu pour elle.

______________________________________________________________________________

   
"Living in ruins of a palace within my dreams"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé] Ven 11 Oct - 22:34

Dans la soirée d'hier, Alexandra lui paraissait moins fragile, moins jeune fille. Elle n'avait plus besoin d'être protégée, rassurée. On ne voyait aucune séquelle de sa maladie. C'est sans doute cela qui a trompé Flóki. L'alcool aidant. Il l'a vue comme une femme, une potentiel conquête. Et il l'a traitée comme telle. Alors que c'est beaucoup plus que ça, pour la brunette. Il vraiment désolé de lui briser le cœur, mais c'est ainsi. Elle a 21 ans en plus, elle a largement le temps de s'en remettre, d'apprendre de ses erreurs, de se trouver un garçon de son âge, pas trop con et qui saura s'occuper d'elle. Elle le mérite. Elle a 21 ans, encore la vie devant elle pour grandir. Le norvégien lui, serait en âge d'avoir des gamins — son petit-frère est bien déjà marié.

Il n'a pas su la considérer avec ses illusions légitimes de toute jeune femme. En d'autres termes, il n'aurait pas dû la ramener cette nuit. Il en prend conscience alors qu'il la tient dans ses bras. Elle arrive quand même à lui faire regretter quelque chose ! C'est unique. Sans s'en rendre compte, il a joué avec les sentiments d'Alex. Il n'a pas agi différemment de d'habitude pourtant, à part sur des détails infimes. En temps normal, ça ne l'aurait pas dérangé de se rendre compte de cela. Aujourd'hui, il s'en veut de lui faire subir ça. Cependant, il vraiment apprécié ces moments passés ensemble. Paradoxe, quand tu nous tiens.

Il la relâche doucement, au bout d'un moment. Et elle se tourne face à lui, en ajustant la place de sa robe. Son regard est doux. Flo n'y perçoit pas la colère, la déception qu'il pensait y voir. Alexandra l'observe tranquillement. Mais son sourire n'a rien de joyeux, il est cassé, creux. Une simple façade. Le comédien ne sourit pas. Il pourrait, mais il ne veut pas. D'une petite voix, l'étudiante lui dit à une prochaine fois. Alors qu'elle devrait normalement partir à ce moment, elle reste face à lui. Flóki s'approche un peu, passe sa main dans les cheveux de la jeune femme. Elle est un peu ébouriffée, c'est amusant. Il laisse ensuite sa main au niveau de sa tempe, le temps de l'embrasser sur le front. Il ne veut pas qu'elle parte tout de suite, il apprécie sa compagnie. Et pourtant.

— A bientôt, souffle-t-il en se reculant, la relâchant.

Il esquisse un léger sourire de circonstance, mais le cœur n'y est pas. Cependant l'islandais n'a pas non plus vraiment envie de la retenir. Ça serait loin d'être raisonnable, et il la ferait encore plus souffrir au final. Ce n'est pas la meilleure chose à faire. Et puis au final, ils ne se connaissent pas vraiment. Ça s'est  juste passé. Voilà. C'est une raison à laquelle il s'accroche. Ce n'est rien, juste une fille comme tant d'autres. Flóki est tellement bon menteur qu'il arrive à se mentir à lui-même. Il se retourne, fait quelques pas, ouvre la porte, laisse passer Alex par galanterie. Puis il la suit jusqu'à l'entrée, où il lui remet sa veste. Ils échangent un dernier regard, et la jeune femme s'en va.
[Fin de la scène.]

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: If I had a heart. [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

If I had a heart. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Zone résidentielle
 :: Old Ferry Rd :: N° 63 - Maison de Flóki
-
Sauter vers: