Partagez|

As luck would have it. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Flóki Thorsen
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: As luck would have it. [Terminé] Lun 23 Sep - 14:54

Parce qu'il faut bien subvenir à ses besoins. Flóki n'aime pas franchement faire les courses. comme tout le monde sûrement. Le plus souvent, il y va à la sortie de l'Université, une fois qu'il en a fini avec les cours et le reste. Sauf que hier, il n'y a plus pensé. Il avait la tête ailleurs, bien loin des soucis du quotidien. Le coup que Christopher lui a porté au visage a eu plus de conséquences physiques que prévu. Il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère cet enfoiré. Mais Flo l'a mérité aussi. D'un certain point de vue. Il ne lui en veut pas. Ainsi, pour éviter les questions trop gênantes, bonjour lunettes de soleil et maquillage. Au moins en cours. Le fond de teint est très utile, et lorsque l'on a l'habitude de jouer la comédie, on sait l'utiliser et cacher pas mal de choses.

Le bleu est donc peu visible, et le léger gonflement de son œil droit peut passer pour une allergie, ou un simple problème ophtalmologique. C'est donc le méchant bleu sur la pommette atténué, et les lunettes sur le nez, qu'il entre dans l'épicerie, en ce samedi matin. Enfin matin, il est bien 11 heures déjà. La luminosité est plutôt forte. Ça justifie aussi les lunettes. Mais en entrant, il les relève sur le haut de sa tête, alors qu'il traverse les rayons. Le magasin n'est pas bien grand, mais on s'y fait. Il n'est là que pour du lait et des pâtes de toute façon, histoire de tenir le week-end. Et un peu de poisson aussi. Il trouve plutôt rapidement son bonheur, puis hésite plus longtemps pour choisir le poisson. En bon nordique, on ne passe pas à côté de ça.

Finalement, il se dit qu'il aura meilleur temps d'aller dans sa poissonnerie habituelle à Ashland. Mais ça attendra lundi. Il n'a pas envie de se taper deux heures de route aller-retour. Délaissant cette idée, il se retrouve simplement avec une bouteille de lait et un paquet de pâtes sous le bras. Il se rend ensuite vers la caisse mais, au détour d'un rayon, il percute quelqu'un. Par réflexe, il rattrape cette personne par le bras, et l'attire à lui pour éviter qu'elle ne tombe sur les fesses.

— Oh pardon, je vous avais pas vue. Il relâche sa pression sur le bras de la jeune femme, blonde, très mignonne, et se recule à peine pour pouvoir voir son visage et vérifier si tout va bien. Ça va ?

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: As luck would have it [TERMINE] Lun 23 Sep - 21:12





OMFG
Floki & Peyton


Les courses étaient toujours le pire moment de ma semaine. Celui où il fallait que je décide de ce que j'avais le droit ou non de me mettre sous la dent. En général, je ne remplissais pas mon panier. Je dépensais mes sous dans quelques fruits et légumes, des yaourts allégés et éventuellement un ou deux morceaux de viande. Quelques boissons venaient compléter mes achats, sans sucre évidemment. De l'eau, du thé, du café. J'avais bien quelques gâteaux chez moi mais je ne les mangeais pas. Ils étaient réservés à mes éventuels invités. Je ne me laissais jamais avoir par l'appel du chocolat et des graisses. C'était bien trop dangereux pour ma silhouette. J'en étais presque à peser ma nourriture. Mais je refusais de m'avouer que j'avais un problème. Que, peut-être, j'avais besoin de revoir un psychologue. J'avais peur de faire face à mes complexes. Peur de renouer avec les années noires. J'en avais oublié ma mission. Choisir des pommes. Je les aimais jaunes. Mais elles étaient toujours plus difficile à trouver. Rarement assez mûres. Mon panier posé sur le sol, j'étais penchée au dessus du bac à fruits. A la recherche de la perfection. En plus de ne rien manger, j'étais difficile. Je cumulais les tares. Je ne compris pas bien ce qu'il m'arrivait. L'espace d'un instant, je me vis les fesses par terre, celui d'après, on m'avait sauvée. Je me retournai, sans trop comprendre ce qu'il m'arrivait. La voix que j'entendis me sembla vaguement familière, sans trop que je sache où je l'avais entendue. Ce n'est qu'en levant la tête vers l'homme que je le reconnus, malgré son visage amoché : Floki Thorsen. Ca faisait quatre ans qu'il était à Shady Cove. Quatre années où j'avais eu plus d'une fois l'occasion de l'aborder. Je ne l'avais jamais fait. Sans doute trop timide. Je l'avais admiré tout au long de sa carrière d'acteur. Je le trouvais excellent. Mes joues prirent instantanément une couleur rouge. Certainement rouge pétant. Je hochai la tête. Précipitamment. « Oui, oui, rien de cassé, rassurez vous !! » J'avais l'impression de parler à une vitesse incroyable. « Vous en revanche, ça n'a pas l'air ! » Mes mains se posèrent sur ma bouche, pour la faire taire. Je n'étais pas sûre que faire des remarques sur son gonflement à l’œil était la meilleure façon d'aborder mon idole. J'étais la reine pour dire les choses à ne pas dire. Sur un coup de tête. Mes mots allaient plus vite que mon cerveau. Je me mordis la lèvre. « Hum, pardon... » Je ne savais vraiment pas ce qu'il m'avait pris. Je rêvais d'immortaliser l'instant de ma rencontre avec lui. Mais après ce que je venais de lui dire, je n'étais pas sûre que ma demande serait la bienvenue. Pour mon idole, j'étais prête à faire des concessions et à apparaître sur une photo.



made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Flóki Thorsen
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Lun 23 Sep - 22:55

En baissant les yeux sur la jeune femme, Flóki est presque certain de ne lui avoir jamais parlé. Il l'a peut-être croisé. Shady Cove n'est pas une si grande ville. Mais cette demoiselle ne lui dit rien de plus. Quant ses joues se colorèrent d'une belle couleur rouge, l'islandais ne peut s'empêcher de hausser un peu les sourcils. C'est rare qu'il fasse autant d'effet à une personne qu'il percute. A moins bien sûr que la personne en question ne sache qui il est et ce qu'il a fait, et l'auréole sans doute de célébrité. Quoique de ce niveau-là, ce n'est pas non plus commun à Shady. L'inconnue paraît troublée, de part son débit de parole.

Mais l'islandais n'a pas le temps de trouver cela amusant, ou de glisser un bon mot, car, si elle dit qu'elle n'a rien de cassé, elle fait en revanche remarquer que cela ne s'applique pas au comédien. Tout d'abord surpris, il laisserai presque échapper un "pardon ?" incrédule. Elle a plus l'air du genre à retenir sa langue, du genre timide. Et pourtant, elle n'a pas pu s'empêcher de faire une remarque à ce sujet. La jeune femme vient d'ailleurs poser elle-même ses mains sur ses lèvres, comme pour arrêter de parler. Elle donne l'impression de perdre ses moyens, et ça, au moins, fait sourire naturellement Flóki. Elle s'excuse, mais l'acteur secoue la tête de gauche à droite, avec un léger rire.

— Pas grave, vous en faites pas pour moi, lâche-t-il, cachant superbement le fait qu'il aurait préférer ne pas du tout évoquer ça. Une simple maladresse, c'est tout.

Ou comment mentir sans même le faire vraiment. D'un certain point de vue, c'est en effet à cause d'une maladresse qu'il a ce beau bleu. Assez bien dissimulé quand même. Pour son œil, c'est aussi léger. Une chance. Mais si on fait attention, c'est aussi repérable. Il a échappé de peu à un coquard, mais il se trimballera cette marque pendant de longs jours. Quelle joie.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Mer 25 Sep - 11:41





OMFG
Floki & Peyton


Les marques sur son visage se voyaient à peine. Sauf pour un œil aiguisé comme celui d'une photographe. Surtout que j'aurai reconnu sa tête entre mille pour avoir vu et revu ses films. C'était infime, mais visible. J'avais les joues en feu. Il fallait vraiment que je réfléchisse avant de parler. Je me laissais trop facilement troubler. Ma timidité surhumaine m'avait toujours empêché d'approcher Floki Thorsen et le destin me poussait vers lui. Ironie du sort. J'avais essayé de me préparer à cette rencontre et je me retrouvais à ne pas savoir quoi dire. Et à sortir des impolitesses. Personne n'aimait s'entendre dire qu'il avait le visage amoché. Surtout lorsqu'on a essayé de le dissimuler. Ce qui me semblait être son cas. Je maudissais parfois ma vue perçante de repérer le moindre détail chez une personne. Je hochai la tête. Savoir d'où venaient ses blessures ne me regardaient pas vraiment. J'étais certes assez fan de son travail, mais pas au point de vouloir connaître tout de sa vie. Elle ne regardait que lui. Personnellement, j'avais beaucoup de mal à faire partager la mienne à quelqu'un. Je me dandinais d'un pied sur l'autre. Un peu gênée. Même beaucoup. Je tentais un sourire. « Je dois vous avouer que je suis infiniment intimidée de me retrouver devant vous ... » C'était la vérité pure et dure. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire. Je connaissais ses films sur le bout des doigts mais je n'allais pas lui en servir un dialogue. J'étais presque muette. Ma bouche se mit encore à parler plus vite que mon cerveau ne réfléchissait. « A vrai dire j'ai même toujours eu peur de vous aborder dans la rue ! » Je regrettais instantanément mes paroles. Mon visage vira au cramoisi. A présent, il devait me prendre pour une folle. Limite une déglinguée qui le suivait partout. J'avais envie de m'enfuir en courant tellement j'avais honte.



made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Flóki Thorsen
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Jeu 26 Sep - 21:02

Le manque de politesse de la demoiselle ne gêne pas Flóki. Au contraire, cela l'amuse de la voir perdre ses moyens, en quelque sorte. Sans arrières pensées. Sans méchanceté ou sadisme. La voir rougir, chercher ses mots comme si elle était face au président. C'est drôle oui. Bien sûr, il aurait préféré qu'elle ne mentionne pas la marque sur son visage. Mais c'est qu'elle doit être observatrice. Et aussi encore et toujours gênée. A l'évidence, elle sait qui il est et ce qu'il a fait, en tant qu'acteur. Pour réagir ainsi, elle doit apprécier son travail. Elle avoue être intimidée d'être face à lui.

Le comédien sourit doucement. Ça faisait longtemps qu'il n'était pas tombé face à une admiratrice. Pas une fan du genre hystérique. Ça non. Mais juste quelqu'un qui admire son boulot. Quoique, Alex aussi était de ce genre-là. Sauf qu'elle était loin d'être timide. La jeune femme qu'il a faillit faire tomber reprend la parole, disant qu'elle a toujours eu peur de l'aborder. La jeune femme devint encore plus rouge. Flóki avait bien cru qu'elle se tairait, mais non. Il est plutôt surpris d'entendre ça. Ce qui ne l'empêche de rire un peu, amusé.

— Il n'y a pas de quoi s'en faire pourtant, je mords pas vous savez. Il lui offre un sourire sympathique, ne regrettant finalement pas cette rencontre. Bon, et vous alors, vous vous appelez comment ?

Il ne sait toujours pas son nom. Il devine qu'elle habite à Shady Cove, mais il n'a pas vraiment souvenir de l'avoir croisée. En quatre ans qu'il est là, c'est un peu étonnant.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Ven 27 Sep - 14:46





OMFG
Floki & Peyton


Je me sentais infiniment mal. Je n'étais pas capable de tenir ma langue. Elle se déliait toute seule lorsque ma timidité faisait surface. J'aurai préféré être des timides qui perdent la parole. Ce n'était malheureusement pas mon cas. Probablement parce que j'étais une bavarde intarissable quand j'étais en confiance. Lorsque ces deux traits de caractère se rencontraient, ça donnait la scène que je vivais actuellement. Je disais tout ce qu'il ne fallait pas. Ce qui me passait par la tête mais que je n'avais pas envie d'exprimer. Je souris. « Oh alors, la rumeur dit vrai, vous n'êtes pas cannibale !!! » Je secouai la tête. Un peu dépitée par ma blague. Je pris le temps de réfléchir avant de parler à nouveau, tournant sept fois ma langue dans ma bouche -ce qui n'était pas évident ! Je ne tenais pas à me trahir encore en sortant quelque chose d'idiot. Ou de déplacé. « Je suis Peyton Miller, la photographe de la ville ... » Ma présentation sonnait très officielle. Presque professionnelle. Mais au moins, je ne racontais pas n'importe quoi. C'était un progrès notable. Cette rencontre inattendue me faisait prendre conscience de la raison pour laquelle je n'avais jamais abordé Floki. Je savais que je me ridiculiserai à dire des inepties. Foutue timidité. « Pour ma part je ne vous demande pas votre nom... Je l'ai vu assez souvent sur les génériques ! » Je lui souris, les joues rouges. J'étais une fan convaincue, et découverte au grand jour à présent. Mais je n'étais pas une groupie. Je n'étais pas du genre à demander absolument un autographe. Encore moins une photo, sur laquelle je me serai détestée. Je préférais les prendre. J'aurai aimé avoir eu Floki comme modèle. Son jeu d'acteur pouvait se révéler génial pour un shooting, j'en étais convaincu. Mais il avait eu d'autres photographes, beaucoup plus connus et doués que moi.



made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Flóki Thorsen
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Ven 27 Sep - 18:26

La jeune femme tenta une blague. Tenta. Le côté imprévisible de la chose prend Flóki de court, mais il fini par rire. Cette petite blonde est étonnante. C'est toujours marrant de voir comment les gens réagissent face à vous lorsque vous êtes "connus". Avec de gros guillemets. L'islandais ne se considère pas vraiment comme tel. En Scandinavie certes, il l'est, c'est indéniable. Lorsqu'il se baladait dans la rue, il n'était pas rare qu'on l'aborde pour un autographe ou une photo. Mais pas ici, pas aux États-Unis. C'est nettement moins courant. Flo demande naturellement à la jeune femme son identité, et elle se présente comme la photographe de la ville, Peyton Miller. En effet, il n'avait pas eu l'occasion de la rencontrer.

— Ravi d'faire votre connaissance Peyton, sourit-il.

Maintenant qu'il y pense, c'est vrai qu'il l'a déjà aperçu, lors d'évènements. C'est sûrement elle aussi qui tient la boutique, le studio photo en ville. Ça paraît logique. Pour une fois, il note qu'elle parle très sérieusement et non de façon irréfléchie. Et puis, avec un beau sourire, elle lui dit ne pas avoir besoin de lui demander qui il est, puisqu'elle a déjà vu son nom sur de nombreux génériques. Il a donc vu juste, et en plein dans le mille. Une fan. Pas une groupie, elle se serait évanouie. Ou elle aurait fondue en larmes. Ça arrive parfois, avec son frère, qui plaît apparemment davantage et qui a un rôle dans une série notable américaine. Donc ça se comprend. Enfin, il lui rend son sourire, avec largement moins de rouge sur les joues.

— Ah, je vois que j'ai affaire à.. une fan ? Il rigole légèrement, signe qu'il ne prend pas cela trop au sérieux. Qu'il ait de gens qui reconnaissent son travail, c'est bien c'est vrai. Mais il n'a pas la grosse tête ou quoique ce soit du genre.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Lun 30 Sep - 19:55





OMFG
Floki & Peyton


Entendre mon prénom dans la bouche de Floki me faisait vraiment bizarre. Je n'imaginais pas une seconde que ce jour aurait pu arriver. Je m'étais toujours sentie bien incapable de l'aborder. J'aurai bien aussi été incapable de lui faire rien qu'un sourire. Le hasard faisait parfois bien les choses, d'une certaine manière. Car j'étais complètement paniquée de me retrouver face à lui. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire. J'avais peur de gaffer encore. J'étais tellement intimidée. Je n'avais qu'à moitié conscience de ce qui pouvait sortir de ma bouche. Mes joues s'enflammèrent à nouveau. Une fan, en effet. Un rire un peu nerveux s'échappa de mes lèvres. Je levai les mains en l'air, dans un air d'innocence. « Ok, je suis découverte ! » Je n'étais, heureusement pour lui, pas une fanatique collante et insupportable. Pas de celles qui suivent à la trace leur idole. Mais j'étais quand même très heureuse de l'avoir face à moi. Et de discuter avec lui. Quelque part, j'étais un peu triste qu'il soit à Shady Cove. D'ici, je ne pouvais pas profiter de son talent. Il n'y avait pas de studio de tournage. Aucune production ne provenait de notre petite ville. « Dites, vous pensez tourner à nouveau un de ces jours ? » J'étais curieuse et pleine d'espoir. J'étais toujours impressionnée par son jeu, moi qui était incapable de tromper mon monde sur mes sentiments et sensations. On lisait en moi comme dans un livre ouvert. Mon visage était trop expressif. Et je ne savais pas le contrôler. Il m'était pourtant souvent arrivé de me rêver actrice. Comme il m'était souvent arriver de m'imaginer sans aucun problème psychologique. Sans ce satané rapport à la nourriture qui m'empoisonnait la vie et m'avait rendue aussi maigre. Je soupirai. « Le cinéma est un art tellement fabuleux... Vous avez de la chance, d'avoir assez de talent pour en faire partie ! » Pour ma part, je trouvais bien plus facile de me cacher derrière mon appareil que de se mettre sur le devant de la scène.



made by pandora.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Flóki Thorsen
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Jeu 3 Oct - 20:50

Flóki a un peu de mal à se faire une idée de ce que l'on ressent en tant que 'fan'.  Lui, lorsqu'il rencontre quelqu'un qu'il admire et respecte, il le lui fait savoir, mais il n'a pas le souffle coupé ou le cœur qui bat à 300 pulsations minute. Sûrement le fait qu'il soit lui aussi connu ou quelque chose du genre, ça le met à un pied d'égalité avec certains. Il ne peut que sourire lorsque les joues de Peyton se colorent une nouvelle fois de rouge. Elle avoue être effectivement une fan, mais du genre admiratrice et non hystérique. Là est la nuance. Et puis, elle lui demande s'il compte de nouveau tourner dans un film d'ici peu. Le norvégien est un peu étonné de cette question, mais après réflexion, elle lui paraît logique. Il n'a pas été dans beaucoup de productions cinématographique ou audiovisuelles ces temps-ci. Il n'a eu que de petits rôles en plus. Son boulot de professeur lui occupe une bonne partie de son temps.

— Je ne sais pas, peut-être, qui sait, répond-il avec un sourire et un haussement d'épaules. Si je dégote un rôle pourquoi pas. Mais il m'arrive d'être sur scène encore de temps en temps hein. Je vous le ferais savoir la prochaine fois, si vous voulez.

Il lui envoie un nouveau sourire. Elle pourrait même prendre des photos, pour faire valoir un peu le projet si cela vient des étudiants. Ils ont toujours besoin d'être motivés ceux-là. Enfin bref. C'est vrai qu'il aimerait bien revenir à sa carrière d'avant, mais pour cela, il faudrait obligatoirement qu'il déménage. Et ce n'est pas dans ses plans. Il est pour l'instant bien à Shady Cove, et il aime bien enseigner finalement. Ce qui ne l'empêche pas de vivre pour la comédie. Il travaille toujours pour ne pas perdre ses acquis. Son talent n'est pas totalement venu comme on claque des doigts. La photographe dit ensuite que le cinéma est un art merveilleux, et qu'il a de la chance d'avoir le talent pour faire parti de ce monde. Flóki rigole légèrement, se passant une main sur la nuque. Un compliment l'atteint toujours au cœur, même s'il ne le montre pas toujours.

— Merci, mais vous savez, il n'y a pas que moi pour faire un film, le reste est tout aussi important vous savez. Moi je suis devant la caméra, mais ceux qui sont derrière sont tellement plus nombreux. Leur boulot est phénoménal, pour que tout sonne juste, pour avoir la bonne image au bon moment... Il s'arrête maintenant, sachant qu'il pourrait bien continuer, puis conclu en souriant. C'est le cinéma...

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Mar 8 Oct - 19:20





OMFG
Floki & Peyton


Je hochai la tête, motivée. Voir Floki sur scène devait être encore mieux que sur un écran. Être projetée face au talent brut. J'aimais prendre le temps d'aller voir des spectacles de temps en temps, mon métier me le permettait puisque je travaillais comme bon me semblait. Mais mes moyens pas toujours. Selon les mois, j'avais plus ou moins la possibilité de sortir. De me faire plaisir. « Avec plaisir !! Je serai en première ligne ! » Je lâchai un petit rire. Le premier rang, comme une véritable fan. Ca ne m'était pas encore arrivé de faire ça. J'étais une fan sage. Admirative et passive. Je n'essayais pas de m'imposer. Evidemment, Floki avait raison, notamment parce qu'il savait de quoi il parlait. C'était son métier. Il y avait tellement de choses pour faire un film. Tellement de travail et tellement de monde. C'était un art. Le meilleur dans tout ça, c'est que c'était invisible. Je souris. « La magie du cinéma... Des tonnes de personnes qui travaillent mais on ne voit que les acteurs. Ce sont eux qui crèvent l'écran. » C'était assez cruel. Comme dans la photographie. On avait toujours tendance à regarder le modèle. Sans penser à tous les détails d'une image. Je grimaçai. « En vérité, je trouve cette magie assez cruelle pour tous ceux qui se donnent du mal et qu'on ne voit pas ! Je haussai les épaules. Mais bon, je sais ce que c'est... Je vis la même chose dans mon travail ! » Néanmoins, je trouvais que c'était une force d'être capable de se mettre sur le devant de la scène, de s'exposer. Ce dont j'étais totalement incapable. L'ombre était finalement beaucoup plus facile à vivre. Mon sac à main se balançait au bout de mes doigts. Le sentiment d'avoir les mains occupées me permettait de me calmer. D'éviter de me laisser envahir par la timidité. J'étais sous contrôle, après avoir commencé par dire n'importe quoi.


made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Flóki Thorsen
Flóki Thorsen
• Professeur d'art dramatique •

Messages : 300
Date d'inscription : 07/09/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans.
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : X

MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Mer 9 Oct - 22:00

Peyton a l'air enthousiaste à l'idée de le voir jouer sur scène. Assister à une pièce de théâtre et visionner un film, c'est en effet bien différent. Il y a une plus grande proximité au théâtre. Mais un film permet de faire plus de chose, de bien s'imprégner du personnage. Alors que sur scène, on peut jouer de façon aléatoire. Un jour bien, un jour moins bien. On essaie quelque chose qui ne marche pas avec le public, ou on se plante une fois mais on rattrape le coup tellement que l'on trouve une meilleure façon de jouer. Bref. Flóki espère aussi, de son côté, avoir l'occasion de voir la jeune photographe dans le public. Sans doute cela est-il plus facile pour elle de sortir, à cause de son métier et du fait qu'elle tienne sa propre boutique. En prenant en compte le financier, bien entendu.

— Je vous préviendrai alors, sourit-il, alors qu'elle vient de lui dire qu'elle y sera avec plaisir, au premier rang.

Le comédien évoque ensuite le cinéma, et tous les gens derrière la caméra. Elle continu dans cette même optique, que le travail est invisible, et que seuls les acteurs sont reconnus. Ce qui est cruel en un sens. C'est vrai qu'elle a raison. Le réalisateur fait aussi parti des reconnus. Mais moins les techniciens. Elle fait la comparaison avec son propre métier. Là encore, elle a raison. On a plus tendance à penser au sujet de la photo, au modèle, plutôt qu'au photographe derrière l'appareil. Il faut peut-être du courage pour être devant, mais en étant derrière la caméra ou l'appareil photo, que l'on soit photographe ou réalisateur, il faut quand même avoir l'idée. S'il n'y avait pas ceux qui sont dans les coulisses, ceux sur la scène ne pourraient rien faire, honnêtement.

— J'ai quand même beaucoup de respect pour ceux qui sont dans l'ombre. Et puis, même s'ils ne sont pas célèbres pour le grand public, dans le monde de l'audiovisuel, ceux qui font bien leur boulot sont connus.

Il lui sourit, ravi de discuter avec elle. En la rencontrant un peu plus tôt, il ne pensait qu'elle arriverait oublié sa timidité pour exposer un point de vue. Ce n'est pas toujours quelque chose d'évident. Il se demande furtivement si, comme tout fan, elle lui demandera une photo. Mais il ne pose pas de questions, elle fait bien ce qu'elle veut.

______________________________________________________________________________

 There's a thin line between genius and insanity. I've erased this line.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé] Dim 13 Oct - 12:19





OMFG
Floki & Peyton


J'étais un peu déçue par moi-même. Alors que j'avais enfin fini par rencontrer celui que j'admirai depuis longtemps, je me rendais compte que je n'avais finalement pas grand chose à lui dire. J'étais trop timide. Et respectueuse. Beaucoup à ma place lui aurait certainement sauté dessus et posé mille questions. Ce n'était pas mon genre. M'infiltrer dans la vie des gens ne faisait pas partie de ma nature. Je leur laissais leur intimité, comme j'aimais qu'on me laisse la mienne. Je détestais parler de moi. Je hochai la tête. J'espérais de tout cœur pouvoir assister à l'une de ses représentations. Je préférais presque le théâtre au cinéma. C'était autre chose. Le jeu d'acteur pouvait varier d'une représentation à l'autre. Une pièce n'était jamais exactement la même plusieurs soirs de suite. « Vous avez tout à fait raison... Avoir la reconnaissance de ses pairs est largement suffisant ! » Je posai mon sac de courses sur mes épaules et réfléchis un instant. J'aurai adoré pouvoir prendre une photo de Floki. Mais je n'avais ni l'audace de le lui demander, ni mon appareil photos sous la main. Je soupirai. Je l'oubliais toujours dans les moments les plus importants. Mais en y pensant, je n'avais pas besoin de preuve. Pas besoin de montrer à d'autres que je l'avais rencontré. Je le gardais en tête. Ce moment serait un simple souvenir. Il était précieux pour moi. Je jetai un coup d’œil à ma montre. Je devais encore passer au studio régler quelques détails avant de filer chez ma sœur. Je souris à l'homme qui me faisait face. Mon idole. Je cherchais mes mots. « Je... hum... Je suis ravie d'avoir pu faire votre connaissance. Et déçue de ne pas avoir mon appareil photos sur moi... » Mes joues prirent une légère teinte rouge. Mon sac sous le bras, je filai vers les caisses, en oubliant mes fruits.


made by pandora.



SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: As luck would have it. [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

As luck would have it. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Épicerie
-
Sauter vers: