Partagez|

Don't ever let it end [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Don't ever let it end [Terminé] Mar 5 Nov - 17:28

Pour une fois, Noah avait passé une bonne journée au Journal. Pas trop de boulot, des collègues de bonne humeur et des articles intéressants à rédiger ou encore à corriger, il n’avait vraiment pas eu à se plaindre. Et puis ces derniers temps, il se sentait beaucoup mieux, surtout depuis qu’il connaissait davantage Rose. Bien sûr, la jeune femme avait d’autres problèmes avec sa grossesse que de s’intéresser à lui, mais le journaliste en tout cas s’intéressait beaucoup à elle. Elle lui plaisait énormément et il avait eu la chance de l’accompagner à la soirée d’Halloween ce qui avait renforcé son affection à son égard. Bref, il allait bien.

Il avait presque réussi à oublier Lucy, n’ayant plus eu de ses nouvelles depuis le fameux soir où ils s’étaient quittés en de mauvais termes. Et de toute manière, Noah avait fait une croix sur une possible relation et ne voulait plus la revoir. Sa récente conversation avec son meilleur pote, Evan, l’avait conforté dans son choix ; elle ne valait pas le coup. C’était ce qu’il essayait de se dire pour se remonter le moral. Parce qu’il ne pouvait effacer de son esprit une femme qu’il avait tant aimée à un moment donné de sa vie, même si ce fut court. Mais il devait bien se rendre à l’évidence, ils étaient trop différents et ne cherchaient pas la même chose. Lui, à trente ans, cherchait une relation sérieuse, il voulait se poser enfin. Pas elle. C’était compréhensible. Mais douloureux quand même.

Ainsi, il avait rassemblé ses affaires, mit un peu d’ordre dans son bureau pour les dossiers du lendemain et enfiler sa veste. Il ignorait encore ce qu’il ferait ce soir-là, sans doute continuer de bosser chez lui, comme souvent. C’était plus fort que lui, il avait besoin de se noyer dans la masse conséquente de son boulot pour ne pas penser au reste. Ou alors, il appellerait Rose, pour savoir comment elle allait. Il n’en savait rien.  Il avait ensuite salué ses collègues, dont Avery, puis avait quitté les locaux du Journal. Dehors, il se figea. Une silhouette trop familière se tenait quelques mètres plus loin et semblait attendre quelque chose ou quelqu’un. Lui. Il aurait aimé se tromper mais hélas, il la reconnut sans mal. Lucy était là et la revoir ainsi le déstabilisa complètement. Pourquoi était-elle venue ? Vraiment, il n’avait pas envie de la voir, pas ce soir. Pour une fois qu’il était de bonne humeur. Alors il inspira profondément et hésita entre prendre ses jambes à son cou en espérant qu’elle ne l’aurait pas vu et l’affronter avec courage. Dans le premier cas, elle était flic et beaucoup plus sportive que lui et n’aurait sûrement aucun mal à le rattraper, même si ce serait un spectacle complètement stupide de voir deux adultes se courir littéralement après. Du coup, il opta pour la première solution et avança à grandes enjambées vers elle, en se disant qu’il lui faudrait mettre un terme à cette rencontre avant même que la jeune femme n’ait ouvert la bouche.

« Qu’est-ce que tu fiches ici ? »

Enfin, après lui avoir demandé la raison de sa venue, parce que ça l’intriguait quand même. Qu’elle soit venue comme ça, seule et de son plein gré, ça l’impressionnait vraiment. En fuyant, toujours, il s’était dit que ça résoudrait enfin le problème. Si aucun des deux ne se parlait vraiment, le point final à cette histoire ne serait jamais posé et c’était peut-être mieux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Mar 5 Nov - 18:05

Lucy a fini plus tôt aujourd'hui et ce, dans un but précis. Elle avait bien réfléchi à sa situation et avait envie d'aller s'expliquer encore une fois avec Noah, mais pour de bon ce coup ci ! Elle voulait s'excuser, mais lui faire comprendre qu'elle avait bien le droit de coucher avec qui elle voulait parce qu'ils n'étaient plus ensemble et ne se parlaient même plus quand c'est arrivé – tout du moins, pour la première fois – et voulait que tout soit réglé entre eux. Après, ils verront bien si ils continuent de se parler, de se côtoyer ou si c'est trop dur ou inconcevable pour l'un ou l'autre.

Emmitoufler dans un perfecto rembourré, la policière se rend donc sur le lieux de travail de son ex petit ami et attend que ce dernier veuille bien sortir. Elle se dit qu'elle est sans doute la dernière personne qu'il a envie de voir mais il faut qu'ils agissent en adulte et qu'ils s'expliquent. Au moins comme ça, ils seront clean dans leur tête et sauront parfaitement sur quel pied danser si jamais ils se retrouvent par inadvertance l'un en face de l'autre comme cela leur était arrivé la dernière fois qu'ils ne s'étaient vu. La vérité peut être dure à entendre mais Lucy a envie qu'il l'écoute, qu'il l'entende et qu'il se fasse à l'idée que c'est arrivé, qu'il n'y a rien à effacer parce qu'ils n'étaient pas un couple au moment où elle a couché avec Chase.

Peut être ne poussera t elle pas le bouchon au point de lui affirmer qu'elle ne regrette rien, sauf si cela est nécessaire, sauf si il la pousse dans ses derniers retranchements. Elle veut bien plier un peu face à lui, mais sans exagérer non plus. La policière n'est pas une « faible femme », loin de là, et Noah le sait. Si il va trop loin, il risque d'entendre des choses qu'il ne veut pas entendre... Tandis qu'elle souffle un peu dans ses mains gantées pour se tenir un peu plus chaud en ce temps refroidi par le vent d'hiver, elle remarque enfin la silhouette du jeune homme au loin. Celle ci se fige et la petite blonde sait de suite ce à quoi il pense. Il doit se demander si il doit venir lui parler ou l'ignorer... Mais il décide de venir vers elle, chose que la jeune femme fait aussi de son côté. Elle ne s'attendait pas à un accueil chaleureux, mais elle n'aime pas beaucoup la façon dont il lui parle...

Je voudrais qu'on s'explique une bonne fois pour toute... Je pense qu'on le mérite tout les deux...

Lui dit elle, le plus calmement possible, le regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Mar 5 Nov - 18:22

Noah ne s’attendait vraiment pas à voir Lucy ce soir-là et aurait aimé qu’ils continuent à s’éviter comme d’habitude. Après tout, ils l’avaient fait pendant des mois et ça avait bien fonctionné. Enfin, presque bien. Mais malgré tout, il avait décidé de se comporter en adulte et d’aller la voir, pour entendre ce qu’elle avait à lui dire. Le journaliste était peut-être rancunier, surtout vis-à-vis de la jeune femme, il avait peu à peu accepté l’idée qu’elle ait couché avec Chase Hudson et même si c’était douloureux, il n’avait plus de problème avec ça. Presque plus. Après tout… ils s’étaient séparés suffisamment longtemps auparavant pour qu’elle ne songe pas à lui vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Evidemment, cette idée avait eu du mal à accepter, mais c’était du passé maintenant. Le jeune homme était suffisamment mature pour ne pas faire une fixation dessus.

Comme il le prévoyait, elle voulait s’expliquer. Dans le froid d’un mois de novembre, au beau milieu de la rue. Ils le méritaient. A cette réponse, il esquissa un sourire presque forcé. Cette histoire, il la voulait définitivement derrière lui. Alors il aurait tellement aimé qu’on le laisse tranquille, rien qu’une fois. Le journaliste était las d’attendre des explications, las de penser à ça tout le temps. Ses amis lui avaient clairement dit qu’il devait aller de l’avant et il irait de l’avant, même s’il devait pour ça rayer Lucy de sa vie. En apparence, c’était tellement simple. Avec froideur, il rétorqua :

« Rentre chez toi, ça vaut mieux pour nous deux, comme tu dis. J’ai pas envie de parler de ça, c’est clair ? »

Il était peut-être un peu plus sec que prévu. Mais elle lui avait quand même fait croire, quelques semaines plus tôt, que ça pourrait marcher de nouveau entre eux. Quel con, vraiment. Et il le savait, cette conversation-là ne serait pas différente de la précédente, au parc d’Eagle Point. L’un des deux finirait par s’énerver et par quitter les lieux après une bonne grosse dispute. De toute évidence, ils n’étaient pas faits pour s’entendre.

« Tout ça, c’est derrière nous, ça sert plus à rien maintenant » conclut-il d’une voix légèrement radoucie.

Non, ça ne servait plus à rien. Chacun menait sa vie comme il l’entendait et l’autre ne s’en mêlait pas, c’était tellement plus simple ! Le journaliste était vraiment prêt à partir, parce que mener une nouvelle discussion improvisée avec elle était décidément trop difficile. Pourtant, il resta immobile en espérant ne pas mourir de froid ici, à quelques mètres à peine des locaux du Journal.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Mar 5 Nov - 19:38

Éviter Noah, Lucy ne l'avait jamais vraiment fait. Elle se disait juste que comme ils n'avaient plus envie d'avoir à faire avec l'autre, eh bien cela s'était fait tout seul et ils ne fréquentaient plus les mêmes endroits par réflexe. Après, peut être qu'elle l'évitait sans s'en rendre compte... En tout cas, ce soir, elle avait envie qu'ils se confrontent une dernière fois. Au moins, ça serait fait et ils sauraient tout les deux pourquoi ils ne doivent plus se voir et pourquoi ça ne marchera jamais entre eux. Lorsqu'elle le voit se diriger vers elle, la jeune femme se dit qu'il a besoin de ça lui aussi... mais quand elle l'entend lui parler comme ça, Lucy se demande comment elle doit lui répondre. D'abord un peu prise au dépourvue, elle fronce ensuite légèrement les sourcils avant de lui répondre, de lui expliquer pourquoi elle est là.
Et la réponse qu'il lui apporte ne lui convient absolument.

Surprise une nouvelle fois par la manière dont il lui parle, elle l'écoute tout de même attentivement pour ne pas déformer ses mots au cas où elle en aurait besoin – cette règle de « tout ce que vous dirait pourra être retenu contre vous » - mais ce qu'il lui demande n'est pas tellement concevable pour elle. Et puis, maintenant qu'ils se sont vu, rien que ce bout de rencontre trottera dans leur tête pendant des jours alors, autant en finir de suite !

C'est pas parce que t'en as pas envie que t'en as pas besoin. De toute manière, je ne te laisse pas le choix.

Lui répond elle en croisant les bras, sur un ton assez sec à son tour. Il lui ajoute que tout ça est derrière eux et que ça ne sert plus à rien d'en parler maintenant. La jeune femme n'est pas tellement d'accord avec lui. Elle veut en finir, ça sera fait. Et puis, si tout ça était derrière eux, cela le laisserait de marbre, non ? Il ne réagirait pas comme il est en train de le faire !

Je pense que si t'en avais vraiment pas envie, tu serais pas venu me voir, tu te serais cassé sans m'adresser un regard de plus... Et je ne t'aurais pas laisser faire non plus.

Ajoute t elle, toujours aussi intransigeante. Puis, elle pousse un léger soupir.

T'avais pas le droit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Mar 5 Nov - 20:23

Noah croyait pouvoir tenir, il croyait rester de marbre face à Lucy, mais c’était tout bonnement impossible. Il n’en était pas capable parce que malgré tout ce qu’il avait pu penser d’elle et tout ce qu’on avait pu lui dire à son sujet, le journaliste était incapable de lui en vouloir. Et peut-être que dans le fond, il lui en était reconnaissante d’avoir fait le premier pas, d’être venue, parce qu’il n’en aurait pas été capable. Cette conversation, il ignorait sur quoi elle déboucherait. S’ils se haïraient définitivement, s’ils se reparleraient correctement ou bien pire que tout, s’ils devenaient deux inconnus, deux étrangers qui ne partageraient plus rien. A ce stade, Noah ne savait pas ce qu’il voulait. Lucy semblait vraiment sûre d’elle et surtout, plus déterminée que jamais. Elle tenait à mener cette conversation coûte que coûte et ne lui laissait pas le choix. Il retrouvait cette hargne, ce courage qui lui avait tant plus des mois plus tôt, quand il était tombé sous son charme pour la première fois.

« T’as p’tête raison » souffla-t-il finalement. « On a besoin de cette conversation ».

Il était d’accord avec elle sur ce point. Même s’il aurait aimé qu’elle le prévienne avant de débarquer comme ça à la sortie de son boulot, mais bon, il ne la changerait pas. Ses sentiments étaient tellement partagés qu’il se sentait complètement paumé, à côté de la plaque. Il ne savait plus quoi penser. Sa conversation avec Evan lui restait en mémoire. Lucy n’était pas la bonne personne pour lui. Et cette idée le tuait. Il fronça les sourcils et ne comprit pas ce qu’elle sous-entendait par « il n’avait pas le droit ». Pas le droit de quoi ? De la fuir continuellement ? De lui en vouloir d’avoir couché avec Chase ? Il ne comprenait pas.

« De quoi tu parles, Lucy ? »

Merde, ça faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas prononcé son nom, comme s’il était maudit, et ça lui faisait franchement bizarre. A part avec son meilleur ami, il n’avait pas parlé de Lucy avec quelqu’un d’autre, pas même avec Emily. Peut-être qu’il aurait dû, pour avoir d’autres avis sur la question, mais il le savait, ces avis auraient été négatifs, et il n’avait pas besoin qu’on descende encore un peu plus la jeune femme.

« Tu veux… Tu veux qu’on aille marcher ? »

C’était peut-être une proposition stupide, mais au moins, ils auraient un truc à faire au lieu de rester planter là comme deux piquets gênés. Ça les réchaufferait aussi. Après toutes ces semaines de silence, Noah savait qu’il ne pouvait plus lui en vouloir. Il était peut-être blasé mais sûrement pas en colère.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Mer 6 Nov - 22:12

Lucy n'a pas idée de ce que l'entourage de Noah à pu lui dire. Ce qu'elle veut, c'est juste mettre au clair toute leur histoire pour qu'ils puissent soit repartir sur de bonnes – ou en tout cas un peu meilleures – bases, soit qu'ils se décident à ne plus jamais se voir... Mais au moins, ils sauront où ils en sont. Elle a beau paraître forte, sure d'elle et tout et tout, mais il n'en est rien. À l'intérieur, la policière ne sait pas du tout comment les choses vont se passer par la suite et cela la terrifie. A croire qu'à chaque fois qu'elle débute une nouvelle conversation avec Noah, cela embrouille complètement sa petite tête et son estomac, au point d'en faire d'énormes nœuds qu'elle ne sait comment démêler. Depuis ce fameux soir où ils « avaient fait semblant de s'expliquer », Lucy repense à ce qu'il se serait passé si elle avait cacher cet événement au jeune homme... Mais ça a tellement fait parler en ville que ça aurait fini pu tout de même se finir en dispute...

En bref, ils arrivent à nouveau à se mettre d'accord sur le fait qu'ils aient tout deux besoin de cette discussion pour aller de l'avant et c'est déjà ça. Le jeune homme avait l'air tellement furax de la voir dans un premier temps que de le voir se radoucir si soudainement lui fait bizarre...
Relâchant ses bras, la jeune femme finit par lui sortir ce qu'elle voulait, comme quoi il n'avait pas le droit. Pas le droit de quoi ? Pour le moment, elle n'en a pas dit plus mais la question de Noah tombe et elle lui doit une réponse.

T'avais pas le droit de dire que finalement on a plus de futur, sous prétexte que j'ai fait quelque chose qui ne te plait pas... Surtout qu'on était plus ensemble...

Souffle t elle en passant une main dans ses cheveux avant de reprendre immédiatement.

C'est quoi le problème ?... C'est que ça soit Chase qui te dérange ?... Ou... ça aurait été pareil si ça avait été quelqu'un d'autres ?... Fin... Je veux pas remuer le couteau, mais explique moi...

Demande t elle alors en haussant les épaules. Encore une fois, face à lui, elle a l'impression d'être une gamine de quatre ans qui a fait une bêtise... Mais elle veut des explications.

J'te suis.

Dit elle doucement en commençant à marcher à ses côtés. Elle a bien envie de continuer de parler, mais c'est surtout ses explications à lui dont elle a besoin... Pourtant, elle a tellement de choses à lui dire ><
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Jeu 7 Nov - 8:36

Noah croyait fermement que cette histoire était derrière lui, que c’était de l’histoire ancienne. Un simple couple qui n’avait pas marché, ça arrivait à tout le monde. Pas de quoi en faire tout un plat. Mais hélas, le journaliste se rendait en réalité compte qu’il n’avait fait qu’enfouir le problème au lieu de l’affronter et maintenant, il en paierait le prix. Il était aussi paumé que Lucy, en fin de compte. Bon sang, pourquoi tout était si compliqué. Et pourquoi elle continuait de le fixer avec ses yeux, ce regard qui le faisait fondre à chaque fois… Pourtant, il ne devait pas flancher. Hors de question. Lucy l’accusa et rejeta la faute sur lui. Le jeune homme serra les poings. Evidemment, elle avait raison. Mais si elle croyait être totalement blanche dans cette histoire, elle se trompait complètement.

« Ça aurait été pareil pour un autre » rétorqua-t-il d’un ton courroucé. « Je me fous que ce soit Chase. C’est juste que… ».

Ou peut-être pas. Peut-être que ça le dérangeait, justement parce qu’il s’agissait de Chase Hudson. Et que si l’on mettait les deux hommes à côté, il n’y avait pas photo. De toute évidence, Lucy préférait les hommes plus musclés, moins compliqués peut-être, qui ne s’embarrasserait pas de sentiments pour coucher Voilà l’une des raisons pour laquelle leur couple n’aurait jamais pu marcher de toute manière. C’est ce qu’il devait se dire.

« C’est juste que j’étais en colère. J’arrivais pas à accepter l’idée que tu sois avec un autre ».

L’égoïsme à l’état pur. C’est fou ce qu’on peut être jaloux, quand on est déraisonnablement amoureux de quelqu’un. Bien sûr, il n’avait pas son mot à dire puisque Lucy avait raison, ils n’étaient théoriquement pas ensemble quand elle et Chase avaient couché. Encore que, ils auraient très bien le faire quand ils étaient encore ensemble, des mois plus tôt. Ça, il n’en savait rien.

En silence, ils se dirigèrent ensuite au hasard le long de la rue et marcher fit un bien fou au journaliste. Ses pensées se bousculaient dans son esprit. Impossible de les remettre en ordre. Il avait accepté l’idée que Lucy ait pu coucher avec Chase. Même s’il gardait quand même une petite trace de rancœur, parce qu’on ne se refait pas. De toute façon, c’était du passé, et à moins d’aller casser la gueule à Chase, il ne pouvait pas y faire grand-chose. L’idée le fit sourire. On ne peut pas se battre contre une espèce de grizzli des montagnes, ce n’est pas possible et il n’aurait aucune chance. Il inspira profondément, prêt à reconnaître ses torts.

« J’aurais pas dû m’énerver comme ça l’autre jour, c’est vrai, j’suis désolé. Mais toi, t’avais pas le droit de me laisser penser qu’on avait une chance, tous les deux. Tu savais déjà que c’était faux… »

Si seulement, ce jour lointain au commissariat, ils avaient mis les choses au clair sans aller plus loin. Ils se seraient quitté promptement mais au moins, ça aurait été du passé. Mais maintenant, ils étaient embarqués dans une machine infernale et de toute évidence, aucun des deux n’en ressortirait indemne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Jeu 7 Nov - 16:22

Lucy sait que si ça n'a pas marché entre eux à la base, c'est parce qu'ils ne cherchaient pas la même chose. Par contre, quand elle lui avait dit vouloir avoir une seconde chance, elle le pensait réellement... La façon dont il avait réagit ne lui avait pas plu et surtout, elle ne l'avait pas comprise. Après, elle ne pense pas être la personne la plus innocente qui existe, mais Noah aussi avait sa part de responsabilité. Même si cela ne lui plaisait pas d'avoir cette conversation ce soir, avec elle, la policière savait qu'elle était nécessaire pour eux deux. Ils sauraient au moins où ils en sont et ce qu'il en est de leur relation. Ils sauront comment se comporter avec l'autre la prochaine fois qu'ils se verront, même si cela restera sans doute difficile.

Voulant avoir des réponses concernant cette dispute qu'ils avaient eu, Lucy lui demande donc si cela concerne le fait qu'elle ait couché avec Chase ou si il aurait réagit de la même manière si ça avait été un tout autre homme. Peut être que Noah a une dent contre le motard ou quelque chose comme ça ? Après tout, Lucy le jugeait mal avant de le connaître un peu mieux... Touchée et devenant légèrement rouge quand il lui avoue qu'il n'arrivait pas accepter le fait qu'elle puisse voir quelqu'un d'autre, alors même qu'ils n'étaient plus ensemble, la jeune femme ne sait quoi lui répondre. Si lui avait vu une autre fille pendant ces mois à l'ignorer, elle aurait trouvé ça normal mais sans doute cela lui aurait fait un pincement au cœur. D'ailleurs, comment sait elle qu'il ne l'a pas fait ?... Sans doute ne l'a t il pas fait vu la façon dont il a réagit en sachant qu'elle l'avait fait.

Et toi ?... Tu... Tu n'as eu personne ?...

Ose t elle lui demander, fronçant les sourcils tandis qu'elle regarde ses pieds alors qu'ils marchent tout les deux l'un à côté de l'autre dans les rues de la ville. Lucy n'a pas envie de s'engueuler une nouvelle fois avec lui mais elle se doute que cette discussion ne va pas les laisser indemne, tout comme celle d'avant ne l'avait pas fait.

Non, j'en savais rien. T'aurais préféré que je te dises rien ?... Je pensais que te dire la vérité c'était mieux plutôt que tu te retrouves avec les rumeurs qui circulent en ville dans les oreilles...

Lui répond elle en haussant les épaules avant de le regarder dans les yeux, l'air grave.

Noah... Je voulais te le dire parce que je pensais que c'était la bonne chose à faire pour partir sur de bonnes bases...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Jeu 7 Nov - 21:12

Noah était parfaitement lucide, il savait qu’il ne pouvait en vouloir à Lucy d’avoir mené sa vie comme elle l’entendait ces derniers mois, puisque le journaliste n’en faisait plus partie. C’était compréhensible et même normal. Il n’empêche que son amour-propre en prenait un sérieux coup et surtout, il sentait naître ce sentiment si connu quand il s’agissait de la jeune femme, de la jalousie. Même sais le reconnaître, il était jaloux de Chase, de tous ceux qui avaient réussi là où il avait échoué. La conquérir, elle, quand bien même elle demeurait aussi insaisissable que de l’air. Et cela le rendait dingue. Hélas, maintenant, c’était trop tard et il devrait se faire une raison.

« Et bien… Pas à l’époque, non » répondit-il sincèrement. Ou tout du moins, quand ils s’étaient retrouvés quelques semaines plus tôt et que Lucy couchait  avec Chase, de son côté, il n’y avait rien eu.

Aujourd’hui, par contre… les choses étaient différentes. Maintenant, le journaliste songeait à Rose. Rose qui ne semblait pas s’apercevoir qu’elle lui plaisait, mais ce n’était pas si grave. Il avait réussi à surmonter la douleur grâce à la fleuriste, même si elle l’ignorait, et ça, il lui en serait reconnaissant. Evidemment, il ne pouvait pas l’annoncer de but en blanc à Lucy. Il se voyait mal glisser dans la conversation que maintenant, quelqu’un d’autre obnubilait ses pensées. Quelqu’un avec qui il espérait que ça puisse marcher, même si ça n’était que le début, un balbutiement de quelque chose, une simple amitié…

Elle lui expliqua qu’elle avait préféré lui en parler directement plutôt que les rumeurs ne l’atteignent et, là encore, il savait qu’elle avait raison. Tôt ou tard, il l’aurait appris. Et au moins, Lucy avait été honnête avec lui, c’était déjà ça. Il haussa les épaules.

« J’aurais juste aimé que tu me le dises plus tôt » répondit-il simplement. « Mais t’as pas besoin de te justifier, j’comprends ».

Avant qu’ils ne se retrouvent le soir, avant qu’elle ne lui donne l’impression que ça pouvait marcher, avant qu’ils ne parlent de tout cela. C’était certes compliqué et le journaliste faisait preuve d’un peu de mauvaise foi, mais il n’était qu’un simple humain avec ses propres failles ! Mais il était heureux de pouvoir mettre les choses à plat, définitivement, de pouvoir parler à Lucy en tête-à-tête.

«  De toute façon, ça sert plus à rien maintenant. Je t'en veux plus, Lucy ».

Après tout ce qui s’était passé, ils ne pouvaient plus revenir en arrière. Il ne lui en voulait plus pour ce qui s'était passé, non, il n'était pas suffisamment rancunier pour ça. Mais quoi qu'il en soit, c'était trop tard et il le savait. Et cela le tuait de se dire ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Sam 9 Nov - 13:36

Lucy en voulait un peu à Noah d'avoir réagit comme il l'avait fait. Après, elle ne sait pas si ils auraient pu aller bien loin pour cette seconde chance ensemble, mais elle pensait réellement qu'ils allaient en avoir une. Juste parce qu'elle lui avait dit que, durant ces derniers mois, il y avait eu quelqu'un d'autre, cela avait tout foutu en l'air. Peut être que tout était déjà par terre depuis le jour où ils s'étaient séparés parce qu’ils ne cherchaient pas la même chose et depuis ce fameux jour, du côté de Lucy, ça n'avait pas spécialement changé. Elle ne cherchait toujours rien de très sérieux, ne savait pas vraiment si elle voulait se poser, si elle se sentait prête. Ça n'était pas évident comme choix.
La question que Lucy lui pose n'a pas tellement besoin de réponse. Elle s'est immédiatement dit que si il avait réagit comme il l'avait fait, c'est parce qu'il n'y avait personne d'autre dans sa vie. Si il y avait eu une autre fille, sans doute n'aurait il rien dit. Il lui répond donc qu'à l'époque il n'y avait personne ce qui laisse sans doute présager que ça n'est plus le cas maintenant.

Pas à l'époque ?... Donc... Maintenant, il y a quelqu'un ?

Lui demande t elle avec un léger sourire. Qu'il ait réussi à trouver quelqu'un, cela lui fait plaisir. Tout ce qu'elle espère, c'est qu'il s'agit d'une femme qui ne le fera pas souffrir comme cela a été apparemment le cas avec elle... Noah est quelqu'un de trop honnête et c'est tout à son honneur... mais mine de rien, elle comprend ce qu'il ressent. Cela lui fait un pincement au cœur de savoir qu'aujourd'hui, il a trouvé quelqu'un et que ça n'est pas elle.

Alors qu'il semblait réellement en colère d'apprendre qu'elle avait couché avec un autre, aujourd'hui, il lui avoue comprendre. Cela laisse la jeune femme perplexe et assez surprise. Si il avait réagit de cette façon à l'époque, peut être qu'ils n'en seraient pas là ce soir ! C'est même sur. Il ajoute en plus qu'il ne lui en veut plus. Forcément, si il a quelqu'un d'autres en vu aujourd'hui, il n'a plus de raison de lui en vouloir... Lucy n'est pas très contente mais sur ce coup ci, doit elle faire preuve d'honnêteté ? Lui dire qu'elle trouve ses réactions plutôt égoïste ? Ou doit elle tout garder pour elle, le laisser derrière et passer à autre chose, de son côté aussi ?...

Mmm... Ok. Dans ce cas,... Si tu as quelque chose d'autres à me dire, je t'écoute ?...

Lucy se dit que si ça n'est pas le cas, elle n'aura plus qu'à s'en aller et le laisser mener sa vie, tandis qu'elle fera de même.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Sam 9 Nov - 14:02

Noah savait parfaitement que cette conversation ne connaîtrait jamais un dénouement parfait. Ils ne pouvaient pas se mettre d’accord sur quoi que ce soit puisqu’ils étaient trop différents. Et pourtant, le journaliste aurait tellement aimé que les choses soient différentes. Il aurait tellement aimé passer la moindre foutue seconde aux côtés de la jeune femme mais ça, il ne savait pas comment le lui dire. Et puis elle partirait en courant, ça, il le savait aussi. Il la connaissait trop pour savoir que l’engagement lui faisait peur et qu’elle n’était pas prête à se poser. Il comprenait ça. Mais ne l’acceptait pas. Bien sûr, chacun avait une vie dont l’autre ne faisait pas partie. Mais si seulement chacun avait pu être capable de faire des compromis, d’accepter ce que souhaitait l’autre, peut-être que tout n’aurait pas été perdu d’avance.

Lucy lui demanda ensuite si, logiquement, il y avait quelqu’un maintenant dans sa vie. Le journaliste haussa les épaules. Ce n’était rien de concret alors il ne pouvait pas s’avancer. Mais il décida de jouer la carte de la sincérité car oui, quelqu’un d’autre lui plaisait terriblement, quelqu’un trop préoccupé par ses problèmes pour s’en rendre compte.

« J’en sais rien, c’est... c’est juste le début alors… C’est compliqué. Je sais vraiment pas ».

Comme tout ce qui le touchait, de près comme  de loin. En même temps, il était un gars à problèmes. Les histoires simples et ordinaires, très peu pour lui. Il attirait les ennuis tel un aimant et parfois, il aurait aimé mener une vie un peu plus tranquille mais hélas, c’était incompatible avec sa personnalité. Il ne voulait pas parler de Rose avec Lucy, ce serait beaucoup trop déplacé. Et lui-même était complètement perdu, il s’en rendait compte maintenant. Lui qui pensait que maintenant que c’était enfin fini entre Lucy et lui, il retrouverait un peu de stabilité, se trompait complètement.

Elle voulait savoir s’il avait autre chose à lui dire. Haha. Il aurait encore des tonnes de choses à lui dire. Mais pire que tout, il savait que s’il répondait un non définitif, alors ce serait fini. Plus de retour en arrière possible. Chacun reprendrait le cours de sa vie comme si de rien n’était. Mais non, il ne pouvait pas continuer comme si de rien n’était, il en était incapable.

« Je sais pas quoi te dire de plus, Lucy. Je sais pas ce que tu veux entendre ».

Il tenta de sourire. Il se sentait à la fois horriblement mal et étrangement bien, comme toujours quand ça concernait la jeune flic. Il était bien incapable de mettre des mots sur ce qu’il ressentait et sut qu’il se ferait probablement maudire par tous ceux qu’il considérait comme ses meilleurs amis, Evan et Emily en tête, mais il les chassa un instant de son esprit pour répondre dans un souffle :

« Ce que je sais juste c’est que… J’ai pas envie que ça s’arrête… ».

Et voilà, c’était dit. Ils n’étaient pas faits pour être ensemble, tous deux le savaient parfaitement et on ne pouvait revenir là-dessus. Et pourtant, elle le rendait dingue. Le seul souci maintenant, et il en avait conscience, c’est qu’il n’y avait plus que deux choix possibles. Ou ils continuaient à se parler ou bien ils stoppaient tout définitivement. Un point final à leur histoire pour le moins compliquée. Et Noah ne voulait pas que Lucy arrête, il en avait maintenant la certitude. Il ne savait pas s’il le supporterait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Sam 9 Nov - 16:46

Lucy ne sait que dire de plus au journaliste. Il semblerait qu'ils soient dans l’impossibilité de s'entendre comme il le faut et que, même si ils avaient pu continuer ensemble, il aurait forcément eu quelque chose qui ne va pas puisqu'ils se sont déjà séparés une fois. Après, il est clair que sans avoir ré essayer, ils ne peuvent pas savoir à 100% comme ça aurait pu se finir, mais si c'est pour que l'un d'entre eux souffre à nouveau, c'est peut être aussi bien comme ça. D'apprendre qu'il ne lui en veut plus parce qu'il a maintenant trouvé quelqu'un qu'il n'avait, apparemment, pas à l'époque, cela ne met pas Lucy de très bonne humeur... Mais elle n'a pas envie de le lui montrer. Tout ce qu'elle veut, c'est qu'ils réussissent à se mettre d'accord, et si c'est en ne se voyant plus que Noah sera heureux, alors ils ne doivent plus se voir.  

Ok...

Si la policière n'insiste pas sur le sujet, c'est parce qu'elle n'a pas spécialement envie d'en savoir plus en fait... Cela lui fait quelque chose de savoir que son ex petit ami a quelqu'un d'autre dans sa vie et même si il s'agit de quelque chose d'embryonnaire, eh bien, elle ne veut pas le savoir.
A moins qu'il n'ait un autre sujet de conversation à aborder en sa compagnie ? Si ça n'est pas le cas, la jeune femme ne voit pas d'autres solutions que de s'en aller et de vivre sa vie de son côté pendant que lui fera de même.

Je... Je sais pas non plus.

Avoue t elle en lui rendant son sourire qui n'en était pas vraiment un. Elle ne sait pas du tout ce qu'elle veut entendre de la bouche du jeune homme. Est ce qu'elle veut l'entendre dire qu'il se foutait d'elle, qu'il n'y a pas d'autres nanas ? Ou qu'il est en colère contre elle mais qu'il fait mine que ça n'est pas le cas pour ne pas se disputer une nouvelle fois avec elle ?... Qu'il avait tort, qu'il y a encore une chance pour eux deux ?... Ou qu'il n'y en a pas ?

Relevant les yeux vers lui quand il lui dit ne pas vouloir que ça s'arrête, la petite blonde se mordille la lèvre inférieure. Un peu perdue, elle vient finalement se mettre contre lui au lieu de lui donner une véritable réponse. Fermant les yeux, la policière ne sait toujours pas comment va se terminer cet « entretien »... cela l'inquiète un peu mais là, elle est bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Sam 9 Nov - 19:55

Avant cette rencontre, Noah était vraiment persuadé qu’il n’y avait plus rien à espérer mais maintenant, il commençait à se remettre en question. Il était complètement perdu et savait que leur problème ne serait pas résolu ce soir-là, au contraire. Il avait besoin de temps et elle aussi. Il n’avait pas envie de se donner trop d’espoirs une troisième fois, ce serait complètement crétin de sa part ! Et oublier tous les précieux conseils donnés par ses amis à ce sujet serait une folie. La plupart du temps, Emily et Evan lui donnaient des conseils avisés et il devait bien les suivre. Même si ça mettait en péril le semblant de relation qu’il y avait entre lui et Lucy. Non, il tenta de se ressaisir. Elle l’avait fait souffrir et lui aussi, probablement, par sa réaction disproportionnée l’autre jour. Et puis il y avait Rose qu’il ne parvenait à chasser de son esprit. Tout cela aurait dû le forcer à prendre ses distances.

Avant même qu’il n’ait pu dire esquisser le moindre geste, Lucy se rapprocha de lui et vint se lover contre lui. Ça, il ne s’y attendait franchement pas. D’abord surpris, il resta quelques secondes immobile, incapable de bouger, puis referma ses bras sur elle pour lui rendre son étreinte. Là, au beau milieu d’une rue glacée de Shady Cove. Il se sentait terriblement bien à ses côtés qu’il aurait presque pu tout oublier et lui proposer de la rejoindre chez lui mais… C’était plus fort que lui. Noah Clarke ne serait plus Noah Clarke s’il cédait à tant de facilités x) Il ne lui parlerait pas de Rose puisque ce n’était pas le propos, mais il ne pouvait pas occulter le fait qu’elle existait et qu’elle lui plaisait énormément. Et qu’avec Lucy, c’était si compliqué que les choses devraient peut-être s’arrêter là. Même s’il venait d’affirmer l’inverse, qu’il ne voulait pas que ça s’arrête. Il plaqua un léger baiser contre son front puis se recula légèrement.

« Je crois pas que ce soit une bonne idée, Lucy, j’suis désolé… »

Il ne savait plus. Et il avait besoin de réfléchir. Peut-être que c’était ce qu’il aurait dû faire dès le début, dire stop avant que les choses n’aillent plus loin, avant qu’il ne s’emballe comme d’habitude. Il tenta d’esquisser un maigre sourire. Peine perdue. Il l’aimait tellement mais il devait se faire une raison, ça ne servait à rien de s’acharner. Mieux valait baisser les armes avant qu’il ne soit trop tard. Il ne lui en voulait plus pour ce qu’elle avait fait avec Chase, puisque quelque part, c’était de sa faute. Elle s’était retrouvée dans les bras du mécanicien parce que c’était beaucoup plus simple qu’avec lui. Et sur ce coup, il ne pouvait pas lui en vouloir.

« J’ai pas envie que ça s’arrête » répéta-t-il à contrecœur. « Mais je pense que c’est la meilleure solution, tu crois pas ? »

Ce n’était pas seulement à cause de Rose, c’était absolument tout. Les choses étaient allées trop loin pour pouvoir revenir à la normale. Et à cet instant précis, il se détesta de lui infliger ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Mar 12 Nov - 21:37

A chaque fois qu'ils se retrouvaient, les deux jeunes gens ne savaient plus ce qui allait pouvoir se passer pour eux dans l'avenir. Ils se retrouvaient comme bloqué à l'instant présent et se demandaient comment cela allait finir entre eux deux. Avant de venir, Lucy ne se sentait pas tellement bien. Elle hésitait, se demandait si elle devait vraiment venir le voir ou tout bonnement, lâcher l'affaire. Au final, elle est venue s'expliquer mais en vient à se dire qu'elle aurait mieux fait de rester chez elle. Apprendre qu'il y a quelqu'un d'autre dans sa vie... c'est un choc, c'est un coup dans sa petite tête. Mais tant pis, c'est tant mieux pour lui. Elle est toute aussi triste qu'elle est heureuse pour lui.

Mais lorsqu'il lui dit qu'il ne veut pas que ça s'arrête, la policière fond, se laisse attendrir. Ne sachant pas quoi lui répondre, elle ferme quelques secondes les yeux avant de venir se blottir contre lui, dans ses bras, contre son torse. Elle peut sentir son cœur et même si le temps est court, elle a l'impression que cela dur une éternité ! D'avantage encore quand il lui rend son « câlin improvisé » en refermant ses bras autour d'elle. Elle a l'impression d'être à nouveau à l'époque où l'un arrivait après l'autre dans le lit, après une dure journée de boulot. Ce seul instant où ils ne se posaient pas de questions et la seule chose qu'ils faisaient, s'était de se serrer l'un contre l'autre... Mais le passé, c'est le passé.

… Pardon...

Souffle t elle alors, une fois qu'il se décide à reculer pour lui expliquer qu'il ne pense pas que de se rapprocher comme ça l'un de l'autre soit une bonne idée ; elle est assez d'accord avec lui mais il reste cette irrémédiable attirance entre eux... Affichant elle aussi un léger sourire qui ne veut rien dire, elle affirme d'un signe de tête quand il ajoute que ça n'est pas la meilleure des solutions.

Je suis complètement d'accord avec toi, je sais pas ce qui m'a prit...

Lui dit elle avant de passer une de ses mèches de cheveux derrière son oreille.

Bon... Je... Ma p'tite sœur m'attend alors, je ferais mieux d'y aller.

Prétexte t elle avant de hausser les épaules.

A plus tard.

Ajoute t elle en se dirigeant vers sa voiture...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé] Mar 12 Nov - 22:37

Il avait fait une connerie. Qu’est-ce qui lui avait pris de tout casser sans réfléchir ? Ils auraient pu passer un bon moment, comme au bon vieux temps, partager une étreinte et ne pas se soucier du lendemain. Mais l’espace d’un instant les doutes avaient refait surface. Il ne pouvait pas faire ça puisqu’il le savait, ça ne déboucherait à rien. Lucy n’était pas prête pour une relation sérieuse et le journaliste n’en pouvait plus d’attendre. Il était las de ce jeu constant entre eux. Las de tout. Mais pourtant, la réaction de Lucy lui brisa quand même le cœur. Elle s’écarta et tenta de sourire mais Noah le savait, le cœur n’y était pas. Il venait de se comporter comme un con.

« Attends, Lucy… »
souffla-t-il, sans grande conviction.

Mais elle n’attendit pas, au contraire. Il l’entendit bégayer une excuse improvisée puis la vit tourner les talons après un bref « à plus tard » même si visiblement, tous les deux savaient qu’il n’y en aurait pas, de plus tard. Noah n’esquissa aucun geste, il était déjà ailleurs, à s’injurier mentalement, à se dire qu’il venait de bousiller la moindre chance avec une femme qu’il avait tellement aimé. Mais c’était trop tard et il devait assumer. Ses yeux se fermèrent. Il ne put prononcer la moindre parole tant il se sentait coupable. Coupable de tout. Depuis le début.

Décidément, chaque fois qu’ils se voyaient, ils ne pouvaient s’empêcher de se quitter en mauvais termes. C’était leur mode de fonctionnement. Jusqu’à aujourd’hui. C’était la fois de trop. Alors il la regarda partir en restant immobile, une fois de plus. Avec l’horrible sensation de l’avoir perdu et ce, définitivement. Les rues glacées de Shady Cove ne lui inspirèrent plus confiance. Il demeura immobile de longues minutes, encore tout retourné par ce qu’il venait de se passer, puis s’éloigna à son tour, en sens inverse. Il avait bien besoin d’un petit remontant et surtout, il devait en parler à quelqu’un. Sinon il exploserait.

[Topic terminé  ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Don't ever let it end [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Don't ever let it end [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: