Partagez|

Don't run away from love of a sister [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Don't run away from love of a sister [Terminé] Jeu 7 Nov - 20:05

Le jour J. Ryan avait attendu que son amie veuille bien s'occuper de sa sœur. Il savait que c'était compliqué pour elle, qu'elle avait certainement peur de revoir sa sœur ou bien de lui dire qu'elle a besoin d'aide. Et c'est bien pour ça qu'il est là, maintenant, pour Aly et pour Jul. Avec sa voiture, il était passé chercher Alyssa chez elle pour se diriger, ensuite, vers l'auberge où devait se trouver Juliana. C'est le soir, la journée a été dure... Il est crevé... Dans la voiture, il ne dit rien et se contente d'attraper la main d'Alyssa pour la soutenir en silence. Ils arrivent enfin devant l'auberge de la ville. Elle devait se trouver dans cette auberge, enfin c'est ce que lui avait dit Alyssa, quelques jours plus tôt. Ryan est un peu tendu, il appréhende un peu.  Sans attendre, il se gare devant l'auberge et descend de la voiture. Il attend la jeune femme avant de se diriger vers l'accueil. Il ne sait pas comment va être Jul, il ne sait pas comment va se passer ce moment mais il n'a pas peur, il faut que ça soit fait de toute manière. Ils n'ont pas vraiment le choix, ils ne peuvent faire demi-tour car s'ils ne font rien, Juliana risque de se perdre complètement, elle a besoin d'aide et ils sont là pour elle, pour l'aider.

Ils arrivent à l'accueil et il se place derrière elle pour la laisser prendre les devants. Elle doit mieux connaître les personnes qui travaillent ici. Lui, il est seulement venu pour l'aider, pour la soutenir et aussi peut-être pour calmer un peu les tensions qu'il pourrait y avoir entre les deux sœurs. Sa mâchoire est serrée, il a l'impression d'être son garde du corps mais soit, il assume XD. Sans un mot et toujours derrière elle, il la suit avant de s'arrêter devant la chambre qui devait être celle de Juliana. Il soupire un peu et se rapproche de la porte pour s'apprêter à frapper. Une dernière fois, il se tourne vers elle, se penche vers sa joue et dépose un baiser tendre sur sa joue pour lui donner un maximum de courage. Tout va bien se passer. Murmure doucement Ryan à son oreille. Un sourire bienveillant se dessine sur ses lèvres avant de se tourner une nouvelle fois vers la porte pour cette fois, former un poing avec sa main et commencer à frapper à la porte.

En attendant qu'elle ouvre, Ryan s'appuie contre le mur, les bras croisés, un pied contre le mur, il attend avec Alyssa. D'ailleurs en attendant, il finit par se rouler une cigarette qu'il installe entre ses lèvres. Il espère vraiment que ce moment sera le plus calme. Il reste quand même super tendu, il a envie de fumer mais devant Alyssa, il refuse de faire des bêtises (a). Il appuie sa tête contre le mur et attend patiemment que cette putain de porte s'ouvre.. Il se tient à côté au cas où elle voudrait la refermer comme une dingue en les voyant devant elle. Il est prêt à tous les scénarios possibles avec elle..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 9 Nov - 16:12

Une traîtresse. C'est l'adjectif qu'Alyssa s'accorde en se regardant dans la glace. Elle ne voit pas d'autre mot pouvant qualifier ce qu'elle s'apprête à faire mais c'est la dernière solution qu'elle a en stock. Cette idée, elle ne l'a pas eut seule. Ryan aussi est dans le coup et elle est bien contente de pouvoir le compter dans ses rangs pour cette opération. Elle a conscience de la complexité de la situation pour lui. Il a le cul entre deux chaises, partagé entre les deux soeurs Stewart. L'une avec qui la relation est digne d'une relation frère/soeur et l'autre à qui il a tenu une promesse - qu'il a rompu entre temps. Elle pourrait culpabiliser plus que ça à l'idée de l'avoir embarqué avec elle mais elle ne lui a pas mis le couteau sous la gorge non plus. Il s'est proposé. Elle aurait pu dire non, mais qui se serait porté volontaire pour assister à une catastrophe à part lui ?

Ces derniers jours ont été tendus pour l'animatrice radio. Elle a impliqué sa meilleure amie, Eleanor dans l'histoire, lui demandant de coopérer. Au nom de leur amitié, celle-ci n'a pas résisté longtemps avant de lui donné à peu près les heures auxquelles elle pourrait trouver sa soeur à l'auberge et également le numéro de sa chambre. Ce n'est pas très professionnel mais Aly a trouvé les bons mots pour la faire accepter.  

D'avoir croisé Juliana à la soirée d'Halloween, ça a fait du bien à la jeune femme qui a retrouvé, pendant un moment très court, sa grande soeur et un semblant de complicité. Malheureusement, il y avait un tel monde qu'elles ont été séparée par la foule sans se retrouver par la suite. Ce fut le déclic. Aly ne se sentait pas prête à aborder sa soeur pour lui imposer de se reprendre en main, mais cette partie de soirée passée avec elle, ça l'a reboostée. Elle a certes l'impression d'être la pire des soeurs et de lui faire la pire des trahisons, mais elle ne lui laisse pas tellement le choix.

Après un court trajet en voiture avec Ryan, les deux amis entrent dans l'auberge où Eleanor, derrière son desk, la regarde avec un air à la fois ennuyé et à la fois encourageant. Aly sait qu'elle devra se faire pardonner d'avoir utilisé la position d'Eleanor pour savoir quand débarquer à l'auberge. Si seulement c'était la seule chose à se faire pardonner...!

Arrivés devant la porte de la chambre, le coeur de la brune bat la chamade, elle bloque un court instant, le temps de se poser tout un tas de question, notamment sur l'impact de leur initiative. Ryan tente de la rassurer, chose à laquelle elle répond par un sourire à moitié convaincu. Elle l'observe frapper à la porte, le regard angoissé comme s'il venait de réveiller un monstre. Maintenant, ils ne peuvent plus faire marche arrière.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 9 Nov - 16:30

Ce soir-là, Juliana ne se sentait vraiment pas dans son état normal. En rentrant, directement, elle s’était descendue un verre d’alcool qui l’avait aussitôt soulagé, et maintenant, la bouteille traînait sur la table. Puis il lui en avait fallu un deuxième. Et malgré tout, ça n’avait pas réussi à la calmer. Elle avait passé une mauvaise journée. Appelés en renfort à Eagle Point, ils n’avaient pas réussi à sauver la vie d’un homme et cela la hantait. Evidemment, c'était les risques du métier et en général, elle l'acceptait plutôt bien ! Et pourtant, elle était horriblement en colère, frustrée, impatiente. Rester à l’auberge commençait à devenir insoutenable. La chambre était agréable et le personnel vraiment formidable, mais malgré tout, elle n’était pas chez elle, pas à sa place. Elle aurait voulu partir mais pour aller où ?  Elle ne voulait pas continuer, elle n’en pouvait plus. Chaque jour, elle réussissait à adopter un masque de bonne humeur, à afficher un sourire constant, parce que c’était dans sa nature. Mais quand elle se retrouvait  toute seule le soir, en tête-à-tête avec elle-même, elle ne pouvait que ruminer encore et encore. Elle se sentait si seule et si incomprise. On aurait d’ailleurs dit qu’une tempête était passée dans sa chambre, avec les fringues éparpillées sur le sol, des cadavres de bouteilles qui dépassaient sous le lit…

Elle ne cessait de ressasser ce qui s’était passé avec sa sœur. Tout était de sa faute. Alyssa souffrait à cause d’elle et cette idée la révoltait. Partout, où qu’elle passe, elle ne faisait que le mal. Elle ne se reconnaissait plus. Le monde entier s’était dressé contre elle et l’opprimait. Un sanglot lui échappa. Tant de sentiments se mélangeaient dans son cœur, de l’anxiété à la colère, de la honte à la culpabilité. Ses yeux se remplirent de larmes. Sa tête allait exploser. Alors elle attira la bouteille vers elle et but une longue gorgée, qui lui arrache une légère grimace.

Au même instant, quelqu’un frappa à la porte, ce qui la fit sursauter. Elle avait rarement des visites à cette heure. Parfois, Eleanor passait pour s’assurer que tout allait bien, qu’elle ne manquait de rien, alors ce devait sûrement être elle. Elle aurait tôt fait de la rassurer malgré sa mine toujours plus fatiguée, et de la réexpédier au rez-de-chaussée ! Abandonnant sa place derrière la table, elle se dirigea vers la porte et, un sourire qui se voulait chaleureux aux lèvres, l’entrouvrit. Ce n’était pas Eleanor. Elle poussa une exclamation de surprise en voyant Alyssa et Ryan et son visage se décomposa tandis qu’elle comprenait. Sa sœur avait dû lui parler. Et Ryan avait dit que Jul était passée chez lui, qu’il l’avait aidé. Alors qu’il lui avait promis de ne rien dire, de se taire, qu’Alyssa ne saurait jamais. Mais qu'est-ce qu'ils faisaient là, bon sang ?

« Dites-moi que c’est pas vrai » souffla-t-elle.

Elle observa Alyssa, la mine inquiète. Pourquoi ? Pourquoi sa sœur était-elle venue, accompagnée de Ryan qui plus est ? Certes, Ryan avait accueilli Jul’ le temps d’une nuit, il avait fait preuve d’une gentillesse rare, mais ce soir-là, elle ne voulait voir personne. Etre seule, c’était tout ce qu’elle désirait. Alors elle secoua catégoriquement la tête, n'essayant même pas de comprendre.

« Allez-vous en ! » ordonna-t-elle en voulant refermer la porte sans douceur.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 9 Nov - 20:15

C'est vrai que pour Ryan, ce n'est pas quelque chose qu'il adore faire, bien au contraire. Il ne s'occupe jamais des affaires des autres et surtout, il n'a pas envie de se créer de nouveaux problèmes. Mais il s'agit de Alyssa et il ne peut pas la laisser sans aucune aide, comme ça. C'est ainsi, il devait l'aider. Ryan forme son soutien et se permet d'être tendre avec elle pour continuer à l'encourager. Il sait que ça va être franchement difficile mais ils doivent le faire. Arrivés devant la porte, il forme un poing avec sa main et se permet de frapper fortement pour être entendu. Ce soir, il est crevé, il a envie que ce moment passe vite et surtout sans dégât.. Un dernier regard lui est adressé avant de s'appuyer contre le mur avec sa clope entre les lèvres. Il sait très bien que tout peut partir en vrille car il ignore l'état de Jul. On est le soir, peut-être qu'elle a vraiment trop abusé de l'alcool. Il n'en sait rien. Ryan regarde sa clope avec envie mais il ne fait rien, il attend dans le silence le plus total.

Et puis, enfin, il relève la tête en voyant la jeune femme ouvrir la porte. Effectivement, elle semble ne pas être dans son assiette et surtout, elle ne semble pas ravie de les voir, bien au contraire. Ryan est surpris par la vivacité de la jeune femme mais sans attendre, il se place devant Alyssa pour bloquer la porte avec son pied et avec sa main. Ryan la regarde avec un air sévère. Il n'a pas envie de se marrer là. Cette affaire est plutôt sérieuse et pour le coup, il sait qu'il va devoir faire preuve de fermeté. Alors, sans attendre, il pousse la porte assez fortement pour l'obliger à se reculer et pour les laisser entrer. Une fois que c'est fait, il se pousse pour laisser entrer Alyssa. Derrière elle, il referme la porte et s'appuie dessus. Histoire de la bloquer un peu dans cette chambre. La clope toujours en bouche, Ryan jette un regard un peu partout et constate que sa chambre est dans un état lamentable. Il soupire avant de poser son regard sur Juliana : Jul... On est là pour toi.. Souffle t-il avec un air plutôt grave pour le coup. Non, il n'a pas envie que ce moment soit une partie de rigolade, tout ça, c'est très sérieux.

Ryan s'appuie encore une fois sur le mur avant d'allumer une bonne fois pour toute, sa cigarette. Il est plutôt stressé par ce qui se passe en ce moment, mais il préfère ne rien montrer. Il tourne la tête vers Alyssa pour lui faire comprendre que c'est à elle d'agir, pas à lui. Lui, il est juste venu en renfort, c'est tout. Juliana n'est pas sa sœur, c'est Aly qui doit vraiment agir.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 13 Nov - 20:45

Alyssa ne se sent pas bien du tout. Ce qu'elle va faire, elle en a horreur. Si elle était Juliana, elle la détesterait probablement à vie pour ce qu'elle va faire. Mais il le faut. Si elle n'agit pas, l'animatrice radio va s'en vouloir toute sa vie. Elle refuse qu'il arrive un truc à sa grande soeur tout ça parce que cette dernière est trop fière ou parce qu'elle pense qu'elle ne peut pas être aidée. Tout le monde le peut, il faut juste le vouloir. Toute la journée, Alyssa a ressenti une boule dans le ventre, elle était stressée. Ce soir, cette boule est toujours présente et elle se sent épuisée d'avoir réfléchit à tout ça tout au long de la journée. Elle a essayé d'imaginer ses réactions, ses mots. Elle a pensé aux phrases qu'elle pourrait pour calmer sa soeur, pour aller dans son sens et éviter de la mettre en colère mais elle a bien peur que la simple présence d'Aly et Ryan la mette suffisamment en colère pour que la discussion ne puisse se faire...Cette soirée s'annonce extrêmement tendue pour les trois adultes.

Attendant dans le silence du couloir, Aly se redresse doucement quand la porte s'ouvre enfin, laissant apparaître une Juliana fatiguée et les traits tirés - probablement par l'alcool. Tout de suite, Juliana semble comprendre et sa réaction était parfaitement anticipée. Il était évident qu'elle n'allait pas les accueillir avec de grandes embrassades. Elle sait qu'ils sont là pour la mettre face à une réalité. Elle risque de prendre ça comme un piège alors que c'est juste une bouée qu'ils lui lancent. Alors qu'elle tente de refermer la porte en leur demandant de partir, Ryan réussit à lui forcer le passage. Désormais dans la chambre de son aînée, elle pince doucement les lèvres en observant le désordre, la plus jeune Stewart se sent incapable de prendre la parole alors que c'est pourtant à elle de dire quelque chose. Elle peut compter sur Ryan pour son soutien mais ne peut pas lui demander d'agir à sa place.

« On est là pour discuter, Jul. S'il te plait, assied toi. » Commence l'animatrice radio en s'approchant d'elle et en désignant le bout du lit du doigt pour l'encourage à s'y asseoir. Elle se dit qu'assise, elle serait plus à même de les écouter. C'est idiot, mais elle ne sait pas par où commencer alors elle meuble, elle tourne autour du pot.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 13 Nov - 21:28

Juliana ne voulait pas les voir. Jamais. Elle tenta de refermer la porte mais Ryan fut beaucoup plus rapide qu’elle ne le pensait, et surtout beaucoup plus fort. Il la repoussa sans violence mais avec une fermeté qui la poussa à se ratatiner sur elle-même parce que sur le coup, rien qu’en voyant son regard, il la fit flipper. Envolé, le Ryan prévenant qui l’avait accueilli ce soir-là, ce soir où elle était désespérée. Là, il ne plaisantait pas. Alors elle recula sauvagement, comme s’ils pouvaient la mordre, jusqu’à atteindre le mur de la chambre. Ryan tira le verrou derrière lui, après avoir laissé Alyssa rentrer. Son cœur s’accéléra davantage. Prisonnière. Ils l’avaient fait prisonnière sans possibilité de s’échapper.

Ils étaient là pour elle ? Mais pourquoi ? Qu’est-ce qu’elle avait fait de mal pour qu’ils débarquent, l’air aussi sérieux ? Elle ne leur avait rien demandé pourtant. Elle ne pensait pas à mal. Alyssa prit ensuite la parole en lui ordonnant de s’asseoir. Comme si elle allait obéir. Ils n’allaient pas lui énoncer ses vérités en lui tapotant gentiment la main et en lui prodiguant des paroles apaisantes, ce n’était pas possible. Elle ne le supporterait pas.

« Pas question ! » cracha-t-elle d’une voix aiguë.

Les muscles tendus à l’extrême, les mains tremblantes, elle demeurait aux aguets, comme s’ils pouvaient réellement lui faire faire quelque chose. Mais à ce stade, elle ne pensait plus. Tout ce à quoi elle pensait, c’était que Ryan l’avait trahie, qu’elle n’avait pas envie de discuter et qu’ils l’avaient enfermé dans la chambre. Elle les détesta sur le coup, mais se détesta davantage de les avoir laissé entrer et de leur avoir donné la possibilité de faire ce qu’ils étaient en train de faire. Impossible pour elle de croiser le regard d’Alyssa alors elle se tourna vers Ryan en secouant la tête.

« Tu m’avais promis… Tu m’avais promis que tu ne lui dirais rien ! Comment t’as pu faire ça ?! »

Elle ne pouvait pas comprendre pourquoi il avait fait une telle chose et en le voyant là, près de la porte, elle sentit la colère déferler dans tout son corps, mais parvint encore à la contenir. Pour l’heure, elle ressemblait plus à animal traqué. Mais il lui avait fait la promesse de ne rien dire à Alyssa et il s’était bien foutu d’elle.

« Comment j’ai pu te faire confiance ? » s’enquit-elle, plus pour elle-même que pour lui.

Elle n’aurait jamais dû aller chez lui, elle en prenait conscience maintenant. C’était de sa faute. Lui qui était allé ensuite tout révéler à Alyssa et ensemble, ils avaient monté ce plan foireux. Jul’ se mordit la lèvre. Elle avait fait une horrible erreur en demandant son aide.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 13 Nov - 21:54

Juliana ne connaissait rien de la relation qu'entretenait Ryan avec Alyssa. C'était quelque chose de fort et il ne pouvait pas lui cacher ça. Il savait qu'elle allait lui en vouloir mais vu dans quel état elle était, il n'avait pas vraiment le choix. D'ailleurs, c'est en forçant la porte qu'il constate l'état de la chambre. Elle est horriblement bien retournée, dans tous les sens. Mais Ryan ne montre rien sur son visage, il est juste très sérieux, prêt à intervenir si besoin est. Parce que, il faut le dire mais à la base, c'était Alyssa qui devait gérer le coup, elle devait parler à sa sœur, lui, il est seulement là pour un soutien pour les deux. Ryan allume sa cigarette en gardant des yeux posés sur la scène. Il ne se doutait bien que ça allait partir en cacahuète, en voyant l'état de la jeune femme. Il regarde un moment Alyssa pour lui dire, silencieusement, qu'elle devrait y aller franchement et ne pas tourner autour du pot. Sinon, Juliana risque de péter un plomb encore une fois. Mais c'est trop tard puisqu'elle s'emporte, une nouvelle fois. Ryan pose son regard froid sur elle sans broncher quand elle s'énerve sur lui. Plus elle s'énerve et plus il se dit qu'il a bien fait de venir avec Alyssa pour venir l'aider. Elle commence à faire peur, il est grand temps de l'aider, de la soigner, une bonne fois pour toute.

Impassible, il la regarde s'énerver contre lui. Sa clope en bouche, il rejette la fumée doucement. On peut croire qu'il est soudainement très calme mais c'est juste qu'il se retient, il se retient d'intervenir. Ce n'est pas à lui de le faire mais bien à Aly. Bref, les yeux dans les yeux, il ne lâche pas le regard de la jeune femme, qui l'assassine sans retenu. Il est loin d'avoir peur, il a juste peur qu'elle sombre dans l'addiction la plus totale avec l'alcool. Il se permet, tout de même de répondre : J'en ai parlé à ta sœur parce qu'elle avait peur, parce qu'elle ne savait pas où tu étais, parce qu'elle ne savait pas comment faire pour t'aider... Souffle Ryan en gardant son regard clair sur elle. Il était sincère et droit, il ne mentait pas. Pourquoi faire.. ? Il continue de la regarder, puis, son regard dérive sur Alyssa, avant de reprendre : Si on est là ce soir, c'est pour que tu bouges d'ici et que tu reviennes à la maison. T'as pas besoin de vivre ici.. Dit-il en recrachant sa fumée. Il est persuadé que si elle revient chez Alyssa, elle ne touchera plus à l'alcool. Un peu moins, en tout cas. Il la regarde avant d'appuyer sa tête contre la porte. Non, il ne comptait pas bouger, dommage pour elle.

Il tourne la tête vers Alyssa avant de lui dire : Sois franche avec elle. Elle est dans un état pas possible. Elle a peut-être trop bu, il n'en sait rien mais en voyant tous les cadavres de bouteilles par terre, il ne vient qu'à une seule et unique conclusion : elle s'est torchée la gueule, ce soir. Ryan avait envie de prendre ses bouteilles et de les jeter par la fenêtre, mais il n'avait pas envie de quitter la porte, pour le coup.. On ne sait jamais.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 16 Nov - 13:26

Ils s'y attendaient. Ils savaient que Juliana ne pouvait pas bien réagir à leur visite. Ça sentait le piège à plein nez et c'est certainement ce qu'elle pense maintenant. Elle doit penser qu'ils sont là pour la piéger puisqu'elle n'a aucun moyen de fuir. Enfermés dans une pièce de quelques mètres carrés, ils ne lui laissent pas le choix, ils la confrontent à son problème sans lui laisser aucune chance de fuite. Essayant de la calmer, voyant bien que le simple fait de les voir ici la met dans un état de nerfs, l'animatrice lui demande juste d'écouter.

Immédiatement, la blonde s'en prend à Ryan, lui reprochant d'avoir parlé à Aly, de ne pas avoir tenu sa promesse. Se mordant la lèvre, la jeune femme s'en veut d'avoir embarqué son ami dans l'histoire. Il n'a pas à subir de reproches de la part de Juliana. Mais ce qu'elle ne semble pas réaliser, c'est que cette histoire dépasse une simple histoire de confiance. Si Ryan en a parlé à Aly, c'est juste pour l'aider. La pompière ne semble pas comprendre qu'ils sont là pour elle, pour l'aider. Ils ne sont pas là juste pour l'emmerder. « Jul, c'est pas la faute de Ryan, il pensait que j'étais déjà au courant...» Tente d'expliquer la brunette. L'autre soir, quand Ryan est venu, il pensait qu'il allait se faire engueuler alors qu'Aly ne savait rien du tout de tout ça ! Elle ignorait même qu'ils se connaissaient ! « Reviens vivre à la maison, Jul. » la supplie-t-elle, malade de savoir qu'elle vit à l'auberge par sa faute. Aly n'a rien contre l'auberge, elle sait que c'est un endroit très bien, et puis, c'est quand même sa meilleure amie qui la gère, mais c'est surtout de savoir que sa soeur paye sa chambre alors qu'elle pourrait vivre gratuitement chez elle, tout ça pour des histoires de fierté...

Acquiesçant devant le conseil de Ryan, la jeune Stewart s'avance d'un pas, heurtant une bouteille vide qui se met à rouler sur le sol. L'animatrice radio la regarde rouler jusqu'à se stopper contre le pied d'un meuble. Elle est tentée de hurler, de lui crier dessus, mais garde son calme sans même savoir comment. Elle fait comme si elle n'avait rien vu alors que c'est très dur de ne pas réagir à ça. Soufflant un coup, elle tourne d'abord la tête vers Ryan puis vers sa soeur.

« S'il te plait, ne nous en veut pas, on veut juste s'assurer que tu vas bien. On s'inquiète vraiment pour toi...»

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 16 Nov - 15:11

Juliana ne les écoutait pas. L’ambiance était plus que tendue et la jeune femme ne pouvait se mettre dans la tête qu’ils étaient là pour son bien. Ryan l’avait trahi de la façon la plus abjecte qui soit et maintenant, ils l’avaient enfermé dans la chambre telle une criminelle ! L’homme la dévisageait sans la moindre émotion apparente dans le regard et paraissait presque serein. Ce qui contribua à augmenter la colère de Jul’. C’était comme s’il la narguait, avec sa clope qui plus est, comme s’il était plus fort qu’elle, comme s’il avait un quelconque pouvoir sur elle. Tout comme Alyssa. Ils croyaient tout savoir. Ils croyaient savoir ce qu’elle ressentait, ce qu’elle vivait. N’importe quoi !

Ils voulaient qu’elle revienne chez Alyssa. Elle n’allait quand même pas se plier à leurs exigences, et puis quoi encore ? Elle avait l’impression d’étouffer. Il lui fallait de l’air. Ici, elle se sentait pas bien. Son regard se posa vers la fenêtre derrière elle et l’espace d’une seconde, elle se demanda si elle aurait assez de temps pour s’enfuir par-là. Mais ce serait trop dangereux. Et Ryan semblait attentif au moindre de ses mouvements, il ne lui en laisserait sûrement pas le temps. Et merde. Ils allaient la rendre folle.

« J’reviendrai pas, je peux vivre toute seule ! J’ai pas besoin de vous, c’est clair ? Fichez-moi la paix ! »

Elle ne demandait pas grand-chose, qu’ils la laissent tranquille. Mais visiblement, ce n’était pas dans leurs projets. Revenir chez Alyssa était exclu. Jul’ pouvait être indépendante, elle pouvait vivre toute seule, avec l’alcool tout allait mieux. Ryan se tourna vers Aly et lui demanda d’être franche et Jul’ le prit mal. Savoir qu’ils avaient comploté dans son dos la rendait malade. Elle serra les poings et esquissa un geste menaçant en direction d’Alyssa. Sa voix se fit plus forte, plus sèche.

« Je t’ai déjà dit que j’allais bien, en quelle langue il faut te parler ? J’ai pas envie de te voir ! Vous n’avez pas le droit de débarquer comme ça chez moi et de croire que tout vous est permis ! Tu te crois plus intelligente, c’est ça ?! Tu crois que tu peux m’aider ? Mais regarde-toi avant de parler, merde ! Va te faire foutre, Aly ! ».

Ces paroles, ce n’était pas la Jul’ habituelle qui les prononçaient. C’était l’alcool qui lui faisait dire des choses aussi cruelles, qu’elle regretterait probablement une fois de nouveau calme. Et sobre. Mais à cet instant précis, elle s’en fichait. Elle voulait blesser moralement sa sœur, elle n’avait pas envie de l’écouter, elle voulait faire passer toute sa colère sur quelqu’un d’autre. Et surtout, détester quelqu’un d’autre plutôt qu’elle-même.
Elle tremblait de rage. Si seulement elle avait été un peu plus lucide. Les bouteilles s’entassaient sur le sol et une autre traînait encore sur la table, celle qu’elle avait bu presque en entier ce soir-là. Maintenant, elle ne savait plus trop s’il lui en fallait encore ou si elle avait besoin d’air. Elle n’arrivait plus à réfléchir. Son regard brillant passa d’Alyssa à Ryan, toujours posté près de la porte.

« Laisse-moi sortir » ordonna-t-elle d’un ton brûlant, qui n’admettait aucune réplique.

Ils n’avaient pas le droit de la maintenir contre son gré ici. Sinon elle n'aurait pas d'autre choix que de s'énerver vraiment et de les menacer encore.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 16 Nov - 16:21

Ryan ne pensait vraiment pas la trouver dans un état pareil. Même quand elle était venue chez lui, elle n'était pas comme ça. Certes, elle avait bu mais elle ne gueulait pas autant. Et puis, du côté de Alyssa, c'est la même chose. Il ne l'avait jamais vue comme ça non plus... Si triste, si désemparée.. Ryan a l'impression de rencontrer deux nouvelles personnes. Il tente de ressaisir un peu Alyssa en lui disant qu'elle devait être franche pour sa sœur. Il sait que Alyssa peut être fragile face à sa sœur. C'est normal quand ça concerne  la famille. Et c'est bien pour ça qu'il est là, pour l'aider mais aussi pour aider Juliana. D'ailleurs, elle s'en prend directement à lui. Impassible, il ne réagit même pas. Oui, bien sûr qu'il veut lui montrer que là, il a, comme un pouvoir sur elle, comme pour lui montrer qu'il ne va rien lâcher.. Mais contre toute attente, Alyssa le défend. Ce n'était vraiment pas utile pour le coup mais il la remercie silencieusement. Ryan pose son regard sur son amie qui s'avance vers sa sœur. Il ne manque pas de lui lancer un regard qui se veut encourageant quand elle tourne la tête vers lui, puis vers sa sœur. Ryan préfère largement rester à la porte. Il a bien remarqué que Juliana venait de repérer la fenêtre. Il est bien plus rapide et autant dire qu'il reste à l’affût du moindre mouvement de sa part..

Sauf que là, pour le coup. C'est Juliana qui s'en prend carrément à Alyssa. Mais cette fois, ça énerve franchement Ryan.. La mâchoire serrée, Ryan ne la lâche pas des yeux. Il a envie de lui gueuler dessus mais sur le coup, il pense que c'est franchement la mauvaise solution. Alors, il tente de rester calme pour s'exprimer : Et tu comptes rester là avec tes bouteilles comme copines ? Wow génial ça Jul', sérieusement, c'est un bon plan, une bonne idée bourrée d'intelligence !  Dit- il en rapport avec ce qu'elle venait de sortir à son amie. Même s'il essaie de rester calme, il n'y parvient pas tellement et ça se voit puisque le ton qu'il emploie est un ton agacé. Il en a marre de l'entendre gueuler, de la voir réagir comme une gamine qui fait sa crise d'adolescence.

 Sérieusement.. Regarde toi Jul.. Tu m'as demandé si je te trouvais folle ou non, si t'avais un problème ou non. Et tu sais ce que je t'ai répondu ? Tu t'en souviens ? Insiste-il en braquant son regard sur elle. Ryan finit par abandonner la porte derrière lui. Il est en train de la tester. Juste pour voir si elle s'enfuie ou non. De toute façon, si elle le fait, Ryan est assez rapide pour la rattraper et la plaquer au sol, donc, non, il ne faudrait pas qu'elle essaie..

Tu t'en souviens non ? Demande une dernière fois Ryan avec son regard sombre.  Je t'ai dit que c'était l'alcool qui te rendait comme ça. Juliana. Tu dois nous laisser t'aider car t'as pas envie qu'on te considère comme une folle, pas vrai ? ... Souffle Ryan en s'approchant d'elle encore une fois. Il est au même niveau que Alyssa. Il sait qu'ils sont en train de la bloquer. Mais il s'en moque, elle doit l'entendre, il faut qu'elle change d'habitude. L'alcool, ne doit plus exister.  Il essaie de rester encore un peu calme. Sa voix s'était posée, il marchait sur des œufs avec elle. Parce que tu n'es pas folle. Souffle une dernière fois Ryan en la regardant droit dans les yeux. Il veut qu'elle se rende compte de quelque chose. Il ne la considère pas comme un animal qui a la rage. Certes, elle a un problème mais ce problème vient seulement de l'alcool. Il est persuadé que tout cela peut s'arranger.  Il finit par lui tendre la main en venant lui murmurer. Laisse nous t'aider.. Il avait envie de rajouter que c'était la dernière fois qui proposait son aide mais il ne dit rien et il tente de la ramener un peu vers eux.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Dim 17 Nov - 21:23

« La preuve que non, Juliana. Tu ne peux pas vivre toute seule. »

Répond doucement l'animatrice radio en haussant les sourcils et pointant du regard les nombreuses bouteilles vides couchées sur le sol ou posées sur les meubles. Si Eleanor voyait ça, elle serait probablement folle de rage. Juliana a de la chance que la gérante ne soit pas entrée dans la chambre en son absence pour y faire un brin de ménage. Elle l'aurait probablement renvoyée pour non respect. Enfin, elle en aurait eut très envie, en tout cas. Par respect et par amitié pour Alyssa, elle aurait probablement effacé de sa mémoire une vision pareille mais elle n'aurait pas porté Juliana dans son coeur très longtemps après ça. La pompière peut donc s'estimer chanceuse, quelque part. Mais là n'est pas la question. Tout ça est bien loin de toutes les préoccupations actuelles de la jeune Stewart.

Avançant vers sa soeur après lui avoir demandé calmement de ne pas en vouloir à Ryan, elle marche sur des oeufs à chaque parole prononcée. Toujours aussi calmement, elle lui répète une nouvelle fois qu'ils sont là parce qu'ils se soucient de son état, ils s'inquiètent pour elle. Et d'un coup, Alyssa n'a plus l'impression de marcher sur des oeufs mais sur des mines. Et là, celle sur laquelle elle vient de marcher vient juste d'exploser. Se repliant sur elle-même, elle fait un pas en arrière, se heurtant au mur le plus proche, comme si les mots de sa soeur la repoussaient en arrière. Ses sourcils se froncent et son visage adopte des traits de douleur. Car à l'instant, c'est de la douleur qu'elle ressent. Les paroles de sa soeur sont extrêmement violentes. L'animatrice radio reste sans voix. Elle a l'impression que son coeur, fait de verre, si fragile, vient de tomber de 10 mètres de haut et vient de s'éclater sur le sol. Elle ressent une grosse boule dans la gorge. Elle ne se souvient pas d'avoir déjà eut aussi mal, pas même lors d'une rupture. Son coeur de petite soeur est brisé en mille morceaux. Les larmes aux yeux, elle ravale un sanglot, essayant de ne pas lui en vouloir, mais même si les mots sont ceux de l'alcool, ils sont tout de même sortis de sa bouche. Si Ryan n'avait pas pris le relais, elle serait certainement en train de hurler. Hurler comme elle a mal. Hurler dans le but de lui faire mal à son tour.

Puis, à mesure qu'elle écoute Ryan parler, elle sent bouillir son sang dans ses veines. Elle est en colère. Très en colère. Les mots de sa soeur se répètent dans sa tête et c'est insupportable des les entendre encore et encore. Juliana ne mérite pas qu'on lui parle aussi calmement dans l'état dans lequel elle est. Elle ne mérite pas qu'on essaye de la brosser dans le sens du poil alors qu'elle est cruelle. Tout ce qu'elle veut, c'est sortir.

« Regarde toi, un peu ! Tu veux qu'on pense que tu vas bien, que t'es assez grande pour te débrouiller toute seule mais tout ce que je vois, moi, c'est une enfant qui fait sa crise ! Et un enfant, c'est pas capable de se débrouiller seul. Alors tu ne vas pas sortir, tu vas rester dans cette chambre, fermer ta bouche et nous écouter un peu ! » commande-t-elle en se détachant du mur pour s'avancer de nouveau et revenir au niveau de Ryan. Elle avait besoin de quelques secondes pour se remettre des mots de Juliana avant de pouvoir réagir. Elle n'est peut être pas calme comme lui avait demandé Ryan mais après ce qu'elle a entendu, elle n'est plus capable de patience et de gentillesse.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Dim 17 Nov - 22:10

Juliana n’aurait pas dû prononcer de telles paroles. Elle n’aurait pas dû mais elle était tellement en colère qu’elle ne pouvait plus réfléchir, seulement agir, elle n’avait plus la maîtrise de ses actes et l’alcool décuplait sa rage. Ce trop-plein de fureur qui sommeillait en elle, elle avait besoin de l’extérioriser, de l’extérioriser une bonne fois pour toutes. Tant pis s’il y avait des dommages collatéraux. Pour reconnaître qu’elle avait un problème, peut-être qu’elle avait tout simplement besoin de ça. Mais en attendant, elle faisait face à Ryan et Alyssa, l’un qui tentait de la calmer et l’autre qui venait de l’engueuler et du coup, elle était encore plus paumée. Elle criait alors évidemment, on lui criait dessus en retour. Logique. Enfin normalement. Juliana passa sa main dans ses cheveux, signe évident de stress. Et Ryan venait de se rapprocher légèrement pour s’arrêter à hauteur d’Alyssa, ce qui eut pour effet de la faire paniquer davantage. Elle recula précipitamment en suppliant :

« Ne t’approche pas ! Ne t’approche pas… »

Si elle ne craignait pas Alyssa, en revanche, elle avait peur de Ryan. Elle le connaissait, pourtant, il avait été vachement gentil avec elle, mais là… Là elle ne le reconnaissait plus. Il était plus fort qu’elle, bien plus fort. Alors elle flippait complètement devant lui. Mais elle ne voulait pas non plus que sa petite sœur s’approche, ils devaient rester à une distance raisonnable sinon elle ne tiendrait plus. Ryan tenta de la raisonner en parlant de cette fameuse soirée et l’espace d’une seconde, Juliana s’immobilisa. Elle s’en souvenait. Puis elle approuva d’un léger signe de la tête. Pas folle. Il lui disait qu’elle n’était pas folle. Ou peut-être que si, elle ne savait plus. Elle voulait juste que ça s’arrête. La vue brouillée à cause de ses larmes, elle recula encore, de peur qu’ils s’approchent davantage. La porte était libre. Cette idée s’incrusta dans son esprit. Elle pouvait sortir. Mais pourquoi Ryan s’en était-il écarté ? Qu’est-ce qu’il cherchait à faire ? C’était peut-être un piège. Désorientée, Juliana resta immobile, parce que la porte lui paraissait trop loin pour qu’elle réussisse à l’atteindre puis à l’ouvrir dans son état. Il voulait l’aider mais personne ne le pouvait, elle était complètement seule, personne ne comprenait.

« Je ne suis pas folle, non… Ce n’est pas vrai… »

Puis Alyssa perdit complètement son calme et Juliana sortit aussitôt de sa torpeur et retrouva son statut d’animal traqué. Sa petite sœur était blessée et il y avait de quoi, Jul’ venait de dire des choses vraiment terribles mais sur le coup, elle ne ressentit aucune culpabilité. Au contraire. Aly l’insultait d’enfant, une gamine qui faisait simplement sa crise et la jeune femme ne le supporta pas. De quel droit elle osait lui dire ça ? Ces paroles la blessèrent profondément et aux yeux de Jul, elles étaient tout aussi cruelles que celles prononcées quelques minutes plus tôt. Elle lui en voulut terriblement. Son cœur explosa.

« Je vous hais ! Vous n’avez pas le droit ! » éclata-t-elle. « Je vous hais tous !! »

Elle avait hurlé. C’était des paroles en l’air, sans doute, la jeune femme ne pouvait pas les détester, pas vraiment. Mais à cet instant, elle sortit complètement de ses gonds. Sa colère avait atteint le point culminant et elle ne tenait plus. Aussitôt, sans réfléchir, elle tendit le bras vers le premier objet qui lui tombait sous la main et saisit le vase posé. Avec une fougue inouïe, elle la balança ensuite contre le mur d’en face et l’objet se fracassa en mille morceaux avant de retomber sur le sol. Le vacarme avait sûrement dû alerter les autres résidents mais elle s’en ficha. Heureusement, le vase n’avait touché ni Alyssa ni Ryan. Ce n’était pas directement dirigé vers eux. Mais elle aurait pu les blesser, leur faire du mal. Et elle se rendit compte tout à coup de quelque chose d’inconnu jusqu’alors ; l’alcool pouvait aussi la rendre violente. Méconnaissable. Elle tremblait et ne se maîtrisait plus. Les larmes coulèrent sur ses joues tandis qu’elle reculait jusqu’au mur dans l’espoir de leur échapper. Mais sa colère n’était pas partie, au contraire, elle s’amplifiait à chaque seconde. Il fallait qu’elle attrape autre chose, vite. Faire passer sa rage, se venger, laisser enfin sa douleur éclater au grand jour.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mar 19 Nov - 11:10

Ryan savait que s'il restait calme, ça allait marcher avec Juliana. Il voulait lui dire qu'elle n'était pas folle, que l'alcool y était pour beaucoup là-dedans. Ryan était calme. Il essayait de protéger Alyssa aussi. Ce que venait de dire Juliana ne devait pas l'aider à rester calme et il craint le pire. D'ailleurs, Juliana commence à approuver ce qu'il dit. Voilà, c'est une bonne chose et il renchérit en murmurant d'une voix posée : Non, tu n'es pas folle.. Mais voilà, alors qu'il avait peut-être réussit à faire une percer, Alyssa revient au galop. Ryan ferme les yeux et souffle un bon coup. Elle n'avait pas réussi à se retenir cette fois. Mais il ne peut rien lui dire, il peut comprendre qu'elle a eu vraiment mal pour le coup. Il soupire encore une fois en entendant les propos de Alyssa. Il se tourne vers elle, et lui murmure un simple : Alyssa... Pour qu'elle se calme. Il savait que la colère n'était franchement pas la bonne solution. Mais c'était trop tard, elle venait de déclencher un volcan dans la tête de sa sœur. Etrangement, il ne pensait pas qu'un tel événement allait se dérouler dans cette ville qui, est, pourtant, si calme. Bref, quoi qu'il en soit, Juliana était de plus en plus colère. Et sa colère se transforma en rage. Elle était méconnaissable..

Elle commençait même, à prendre des objets, pour les balancer dans la pièce. Par réflexe, il se pose devant Alyssa pour la protéger. Surtout avec le vase.. Les sourcils froncés, il comprend qu'il n'y a que sa force qui peut la stopper une bonne fois pour toute. Alors, sans attendre une minute de plus, il se précipite vers elle, l'attrape derrière elle et l'entoure de ses gros bas musclés, en bloquant ses petits bras et ses mains. C'est ce qu'il craignait le plus, finalement. Se servir de sa force. Mais là, il est bien obligé, elle pète un plomb.. Et puis, doucement, à son oreille, il lui murmure : Calme toi, Jul. Si tu continues, tu vas blesser ta sœur. Dans le fond, il savait très bien qu'elle n'avait pas envie de blesser Alyssa. C'était logique, après tout.. Et puis, doucement, il la force à s'asseoir par terre. Il ne faut plus qu'elle se serve de ses jambes, elle a besoin de se poser un peu. Toujours les bras autour d'elle, il l'accompagne jusqu'au sol sans jamais la lâcher. Il regarde un instant Alyssa avant de reporter toute son attention sur Jul. Décidément, il ne pensait pas que ça allait être musclé cette confrontation.. Les sœurs Stewart ont un sacré caractère..

Regarde ta sœur.. Elle est terrifiée. Murmure Ryan, toujours à son oreille. Il essaie de lui montrer qu'elle est en train de tout foirer et que le visage de Alyssa est inquiétant. C'est vrai, elle semble avoir peur. La voix de Ryan est toujours posée, il essaie de ne pas la brusquer mais en retour, il espère que Alyssa ne va pas profiter de la situation pour gueuler sur sa sœur. Il a bien trop peur qu'elle se débatte ou bien qu'elle le morde, pour s'enfuir XD. Il est au taquet, on ne sait jamais, elle peut se défendre..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mar 19 Nov - 21:30

L'intervention tourne exactement comme elle l'avait craint. Elle s'était pourtant persuadée du contraire. Elle espérait vraiment que les choses se passeraient bien. Son côté optimiste lui disait de ne pas s'inquiéter et qu'à force de discussion il serait possible d'apprivoiser Juliana. Mais ce qui se passe, c'est qu'elle n'a même pas envie de les écouter. Elle s'est emportée à la minute où elle les a vus sur le pas de la porte. Le combat semble perdu d'avance.

Ne pouvant se contenir après avoir été blessée verbalement par sa soeur, Alyssa ne peut se retenir et bondit, se laissant elle aussi emporter dans ses paroles. Mais à ce niveau là, elle se demande s'ils sont vraiment à ça près. Pourquoi Juliana serait-elle la seule à pouvoir s'exprimer et dire ce qu'elle a sur le coeur ? Aly aussi à des choses à sortir et elle aussi, elle peut faire mal. Ce n'est peut-être pas très intelligent mais à l'instant, c'est tout ce dont elle est capable. Pleurer ou crier. Comme pleurer n'est pas une option, elle crie. Elle sait bien que Ryan lui a conseillé de ne pas le faire, mais elle trouve le comportement et les mots de sa soeur tellement injustes qu'elle ne peut rester dans son coin sans réagir, sans rien dire. En fait, elle ne comprend même pas comment Ryan fait pour garder son calme. Elle, elle est folle de rage ! Enfin, à côté de son aînée, sa rage ressemble plutôt à un miaulement de chaton alors que Juliana rugit comme un lion.

Elle espérait faire déclencher un électrochoc qui pourrait refroidir sa soeur. Elle s'est sous-estimée. Ses paroles ont l'effet inverse. Il ne faut pas moins de quelques secondes pour qu'elle saisisse le premier vase qui lui passe sous la main pour le balancer par terre avec violence. Se tournant d'un quart, l'animatrice radio cache sa tête entre ses mains pour se protéger d'éventuelles projections. En fait, elle craint un moment que sa soeur planifie de lui jeter le vase à la gueule. C'est seulement en l'entendant s'exploser par terre qu'elle se permet de respirer, entre deux sanglots. Elle ne reconnait pas sa grande soeur. La personne qu'elle voit là n'est pas la personne avec qui elle a grandit. Épuisée, effrayée, choquée, Aly rejoint également le sol et se traîne jusqu'à la porte pour s'y adosser, observant la scène de loin. Ryan semble se débrouiller bien mieux qu'elle. Quelque part, ça la déconcerte et en même temps ça la rassure. Elle ferme les yeux quelques secondes, essayant de réguler son rythme cardiaque tout en gardant l'oreille ouverte pour écouter ce qui se passe à quelques mètres d'elle.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mar 19 Nov - 22:20

Juliana était complètement sortie de ces gonds, il n’avait pas fallu grand-chose mais pourtant, elle avait explosé. Peut-être que parce que la colère était restée trop longtemps enfouie, elle n’en savait rien. Mais elle aurait sûrement continué de démonter toute la chambre si Ryan n’était pas intervenu pour l’immobiliser. Elle tressaillit quand il se jeta sur elle car elle ne s’y attendait pas et fit une véritable crise d’hystérie en se débattant tel un animal sauvage dans ses bras musclés. Déjà qu’elle ne voulait pas qu’on l’approche, alors pour la toucher ! Elle tenta de le frapper, de l’écarter, pour qu’elle puisse finir ce qu’elle avait commencé.

« Lâche-moi ! » hurla-t-elle en continuant de se démener. « Ne me touche pas ! »

Elle eut beau répéter ça à plusieurs reprises, il ne lâcha pas. Et malheureusement, Ryan était beaucoup plus fort, elle n’avait pas du tout la carrure pour se mesurer à lui. Elle n’était peut-être pas folle mais à cet instant précis, c’était l’impression qu’elle dégageait. Une folle furieuse qui finirait par blesser quelqu’un – ou qui se blesserait elle-même. Ryan tenta de la calmer en lui parlant de sa sœur et en effet, pendant ce temps, Alyssa s’était reculée et paraissait vraiment terrorisée. Il y avait de quoi. Elle ne pouvait pas lui faire du mal, pas à elle… Mais pourtant, c’était bien ce que Jul’ était en train de faire. Sans lui donner le choix, l’homme l’entraîna par terre sans la lâcher et la força à rester immobile, ce qu’elle détesta aussitôt. Elle ne voulait pas rester immobile, son cœur allait éclater, elle voulait encore bouger, s’en prendre à n’importe quoi, oublier tout. Cette fois, ce furent des larmes de rage qui coulèrent de ses yeux, car Ryan ne lui laissait aucune autre alternative. Elle était coincée ici et il ne lâcherait pas. Pourquoi ils lui faisaient subir tout ça ? Pourquoi étaient-ils si cruels ?

Alyssa s’était aussi laissé tomber sur le sol, mais elle restait près de la porte, à une distance raisonnable. Juliana ne la remarqua même pas car elle continuait de se débattre, bien que plus faiblement. Elle lui avait donné sa confiance, elle leur avait donné à tous les deux sa confiance, une confiance aveugle, et maintenant, ils la faisaient horriblement souffrir. Son corps tétanisé tremblait toujours dans les bras de Ryan. Ce combat lui parut interminable. Puis, plus par fatigue que par réelle envie, elle se calma légèrement. Même si elle restait sur le qui-vive. Il lui fallait de l’air, elle étouffait ici. Alyssa bloquait la porte mais peut-être qu’elle pourrait atteindre la fenêtre. Juste pour respirer. Non. Ce n’était pas une bonne idée. Les mots de Ryan restèrent gravés dans sa mémoire mais se mêlaient à ceux de sa sœur dans un effroyable désordre. Terrifiée, ne pas lui faire de mal, une enfant qui fait sa crise, rester dans cette chambre… Elle sanglotait toujours mais tenta de se calmer en aspirant de grandes bouffées d’air. Merde, qu’est-ce qu’elle venait de faire ?

« … C’est pas de ma faute » souffla-t-elle, complètement déboussolée. « C’est pas moi, je voulais pas… »

Une profonde lassitude l’envahit. Elle ne savait plus ce qu’elle disait. La fatigue eut raison d’elle. Bien sûr que c’était de sa faute, elle le savait, et l’alcool n’était qu’en partie responsable. Alyssa avait raison, elle n’était qu’une simple gamine, rien d’autre. Une gamine incapable de se débrouiller toute seule. Elle leva son regard brouillé vers Alyssa, toujours assise, mais ne réussit pas à ouvrir la bouche. Elle ne savait plus quoi faire, elle ne savait même plus ce qu’elle voulait vraiment. Mais elle n'avait pas envie de se calmer car cela voudrait dire réfléchir et surtout, assumer la conséquence de ses actes. Et elle en était incapable.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 20 Nov - 15:24

Pour Ryan, ça devient laborieux de calmer la jeune femme. Et il le comprend, mais Alyssa devait vraiment être touchée par les propos de sa sœur pour ne pas rester calme. Lui, de son côté, c'est différent. Tout ce qu'il veut c'est qu'aucune des deux ne se fassent mal. Il n'a pas envie que ça dégénère et c'est pour ça qu'il est là. Bien sûr, il n'est pas tellement touché par les propos de Juliana, ça na l’atteint pas. Et il sait très bien que c'est bien plus difficile pour Alyssa de se contrôler. Mais il est obligé de souffler son prénom pour qu'elle se calme. Ca va dégénérer si ça continue. Et ça ne manque pas puisqu'elle commence à balancer un vase dans la pièce. Ryan a le réflexe de se poser devant Alyssa pour la protéger. Il n'a pas le choix, il est obligé d'utiliser sa force pour la calmer. Alors, sans attendre, il l'attrape et l'entoure de ses gros bras. Derrière elle, il lui souffle quelques mots pour qu'elle se calme. Mais elle se débat comme une dingue. Ryan n'a pas envie de lui faire mal, il ne resserre pas ses bras, non, il les bloque. Il n'a pas envie de étouffer la jeune femme. Ryan pose son regard sur son amie et s’aperçoit qu'elle pleure. Ca lui fait mal, il aimerait la prendre dans ses bras, juste un moment, lui dire que ça va aller, que ça va s'arranger. Mais de l'autre côté, il doit aussi s'occuper de sa sœur qui commence à devenir violente. Il ne voudrait pas qu'il arrive quelque chose..

Puis, petit à petit, il sent les muscles de la jeune femme se détendre un peu. Mais elle s'agite toujours un peu. Elle va se fatiguer à force. Il ne compte pas la lâcher. D'ailleurs, il l'oblige à s'asseoir. Ecartant les jambes, il la bloque contre lui. Elle continue de s'agiter et Ryan ne bouge pas, ses bras ne bougent pas non plus. Ryan lui murmure quelque chose à propos de Alyssa. Et Juliana y répond en lui évoquant le fait que ce n'était pas de sa faute. Il ne tarde pas à répondre, en gardant sa voix posée : Non, ce n'est pas toi. Mais toutes les bouteilles qu'il y a dans cette chambre. Ryan voulait lui montrer à quel point l'alcool la rendait folle et violente. Elle a une solution, rien n'est perdu. Il faut qu’elle arrête pour sauver tout ça. En regardant les bouteilles au sol, il lui demande : Pourquoi tu bois ce soir ? Demande tout de même Ryan. Il se demandait bien si elle avait une raison ou non.

Ryan appuie sa tête sur le mur derrière lui avant de poser ses yeux sur son amie, en face. En silence, rien qu'avec ses lèvres, et sans son, il lui demande si ça va. Il ne peut rien faire pour elle pour le moment, il est trop occupé avec sa sœur. Ryan ne compte pas la lâcher, il ne va rien faire. Il va rester là, à la tenir contre lui. Il sent encore qu'elle peut bondir de ses bras et autant dire qu'il n'a pas envie. Bon, maintenant, on peut avoir une discussion calme. Souffle Ryan à l'intention des deux sœurs. Elles devaient parler et au plus vite. Sinon, l'état de santé de Juliana allait se dégrader. Juliana.. Plus vite tu auras écouté ta sœur, plus vite, nous te laisserons.. Lui fait savoir Ryan derrière son oreille. Plus elle gueulait, plus elle retardait leur départ..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mar 26 Nov - 11:29

La soirée est déjà épuisante. Ryan et Aly ne sont pas arrivés depuis des heures mais c'est pourtant l'impression qu'à l'animatrice radio. Elle en a déjà marre de lutter contre sa soeur, contre son alcoolisme, contre ses crises, ses colères...Mais honnêtement, elle ne s'attendait pas à ce que les choses se déroulent ainsi. Elle espérait pouvoir entreprendre une discussion calme, posée. Peut-être qu'il y aurait eut des échauffements mais elle comptait sur la présence de Ryan pour calmer ces moments. Mais rien ne se déroule comme prévu dans son imagination. Tout part dans le sens opposé. Aly a l'impression de ne pas reconnaître sa grande soeur. Elle ne l'avait jamais vue ainsi. Elle l'a vue ivre, mais par à ce point, ni dans cet état de colère, de rage.

Choquée, elle se repasse l'instant en boucle. Elle revoit sa soeur saisir le vase et le jeter au sol. Elle entend encore le fracas, le choc, les morceaux de porcelaines retombant sur le sol. D'abord bloquée, recroquevillée sur elle-même, elle met un moment avant de retirer ses mains de sa tête pour observer les dégâts, tremblante. Elle n'ose rien dire, de peur que ça recommence. Elle se contente de reculer jusqu'à ce que son dos heurte la porte. Elle hésite à quitter la pièce ou rester là. Elle a envie d'éclater en sanglots mais se retient tant qu'elle est dans la pièce. Si elle commence à craquer, c'est perdu. Elle doit rester forte mais pour l'instant, elle est juste sous le choc. Elle écoute ce que lui dit Ryan en relevant doucement la tête, la gardant appuyée sur la porte en soupirant.

« S'il te plait, écoute nous une bonne fois pour toute, sans nous interrompre. On sait que c'est pas agréable. On sait que ça te fait pas plaisir, mais t'as besoin de nous écouter. T'as besoin de nous, même si t'es persuadée du contraire. » Commence-t-elle sans bouger de là où elle est. Elle n'a pas la force de se lever si c'est pour se prendre un vase dans la gueule dans les minutes prochaines, surtout après ce qu'elle s'apprête à lui dire ! « Juliana, il faut que tu te reprennes en main. Tu dois te faire soigner. Regardes dans quel état ça te met ! Ça ne peut plus durer...»

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 27 Nov - 17:29

Juliana aurait voulu se débattre encore dans les bras de Ryan, mais la lassitude s’empara d’elle et surtout, l’homme ne semblait pas décidé à la lâcher. Cette fois, elle était bien prisonnière, elle n’avait plus de moyen de s’enfuir. Condamnée à rester là, à les écouter, à écouter une vérité qu’elle n’était pas disposée à entendre. Ses yeux se fermèrent. Elle ne voulait pas. Leurs voix continuaient de résonner dans son esprit. Pourquoi ils lui infligeaient ça ? Pourquoi ils la forçaient alors qu’elle ne le voulait pas. Le plus gros de la crise était passée, semble-t-il. Elle n’avait plus la force de se relever ou même de frapper Ryan. Sinon il allait clairement l’assommer ! Elle le méritait peut-être, d’ailleurs, vu son comportement pire qu’un chien enragé. Ils l’avaient pris en traître, c’était de leur faute. Enfin, c’est ce qu’elle croyait. Ryan lui demanda pourquoi elle avait bu ce soir, à cause des cadavres de bouteilles et probablement aussi la bouteille à moitié pleine encore posée sur la table. De nouveau, Jul’ ne put contenir ses larmes.

« J’en sais rien, j’en… j’en avais besoin. Il le fallait… »

Elle n’avait aucune explication logique à fournir. Ce besoin irrépressible de boire ne serait-ce qu’une goutte pour aller mieux, pour oublier une journée de plus à voir les malheurs autour d’elle, pour oublier sa solitude, pour tout oublier. Ils ne comprendraient jamais. Personne ne comprenait. Et c’était ça le pire. Elle attendit, les muscles toujours tendus à l’extrême, prête à bondir à la moindre parole ou geste qui ne lui conviendrait pas, même si Ryan la maintenait toujours. Après, ils la laisseraient tranquille. Ils la laisseraient seuls. Elle ne savait même plus si cette idée lui plaisait ou pas. De toute manière, elle était dans un tel état que plus rien ne l’atteignait. Elle inspira profondément. Se reprendre en main. Mais surtout, se faire soigner. Cette idée la refroidit aussitôt.

« Je ne suis pas malade ! »
rétorqua-t-elle fougueusement.

Et comment, d’abord ? Elle n’en avait pas la moindre idée. Il y avait toujours ces vieux clichés qui traînaient dans un coin de son esprit, les réunions en rond entre buveurs, les présentations à la noix... Très peu pour elle. Et puis ce serait trop difficile, trop de sacrifices à la clé. Mais pourtant, elle écouta sa sœur. Elle l’écouta avec une attention toute particulière, le souffle coupé. Jul’ se souvint de quelque chose et posa une question, une seule question qui n’avait pas vraiment de rapport avec la situation actuelle. Son regard empli d’un espoir vain se releva vers Alyssa.

« Pourquoi ? » souffla-t-elle. « Pourquoi tu m’as abandonné ? »

Elle s’en souviendrait sûrement toute sa vie. L’autre soir, quand elle avait quitté précipitamment la maison de sa sœur, le soir où elle s’était retrouvée chez Ryan un peu par hasard. Evidemment, elle s’était comportée vraiment comme une conne à ce moment-là, elle avait gueulé comme une folle, mais sans rien demander, Alyssa lui avait dit que si elle préférait, elle n’avait que se barrer. Sa petite sœur l’avait abandonnée, même si c’était de sa faute, elle l’avait laissée toute seule. Alors Juliana avait besoin de savoir, de savoir vraiment. C’était cette scène-là qui avait précipité les choses, qui avait tout bouleversé dans son esprit déjà tourmenté. Sa fierté l’avait empêché de revenir en arrière mais elle s’était quand même retrouvée à la rue, sans personne vers qui se tourner.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 27 Nov - 18:33

Ryan préférait maîtriser la situation plutôt que de voir la jeune femme péter un plomb contre sa sœur. Elle avait quand même balancé un vase comme ça. Décidement, il ne pensait pas que cette ville pouvait accueillir des tarées comme elle, mais soit, il est surpris (a). La bloquant dans ses bras, Ryan ne lâche rien. Bien sûr, il sent ses muscles se détendre peu à peu mais il ne lâche pas pour autant. Il n'est pas assez con pour le faire. Insistant pour qu'elle s'assied avec lui, il la maintient contre lui, sans l'étouffer. Il veut seulement la bloquer sans la presser dans ses bras, il n'a pas envie de lui faire mal non plus. Ryan écoute attentivement sa réponse et murmure à son oreille : C'est bon, ça va aller maintenant.. Sa voix est posée et calme et il vient murmurer vraiment à son oreille, en poussant ses cheveux avec son nez. Oui, il compte la guérir alors autant rester le plus calme possible. Il pose son regard sur Alyssa et s'assure qu'elle va bien elle-aussi. Il ne peut pas tout gérer en même temps et pour le coup, il préfère s'occuper de la plus violente.

C'est à Alyssa de gérer maintenant. A chaque parole, il a peur d'entendre un mot de trop et continue de tendre un peu plus ses muscles pour l'empêcher de bondir. D'ailleurs, quand elle prononce le mot « malade », ses bras se bloquent une nouvelle fois. Il sent très bien qu'elle risque de bondir d'un coup. D'ailleurs, quand elle s'exclame, ses bras restent fixés. Ryan garde son regard posé sur Alyssa, il essayait de s'assurer qu'elle va bien, même si sa sœur lui crie dessus. Il l'incite aussi à continuer, il ne faut rien lâcher et continuer à lui parler. Juliana doit ouvrir les yeux et doit enfin comprendre qu'elle est dans un état pitoyable. Et ce n'est pas par violence qu'elle va l'apprendre alors maintenant, ils sont calmes. A la question de Juliana, Ryan ne comprend pas tout mais ne regarde pas Alyssa, de peur de lui envoyer un regard interrogateur. Il n'a pas à être dans cette discussion alors il la laisse. D'ailleurs, il finit par appuyer sa tête en arrière contre le mur. Ryan regarde le plafond et laisse les deux jeunes femmes tranquilles. Ryan ne peut rien faire d'autre, à part maintenir le calme dans la chambre.

Il sent très bien qu'il est de trop dans cette chambre mais il fait mine de ne rien écouter. Et puis, de toute manière, elles peuvent lui dire de partir mais il a quand même une furie dans ses bras, alors bon, il ne va pas le faire tout de suite (a). Il attend qu'elle se calme. Peut-être que ça va enfin passer..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Jeu 28 Nov - 23:51

Alyssa ne voulait pas en arriver là. Cette visite à l'auberge, elle l'a acceptée parce que c'était sa dernière solution. Son dernier espoir de mettre Juliana devant le fait accompli, de la forcer à les écouter. L'animatrice à l'impression de prendre sa soeur en traître mais elle ne lui a pas vraiment laissé le choix non plus, à vrai dire. Elle l'a évitée pendant plusieurs semaines, a rejeté ses appels et n'a donné aucune suite à ses messages. Ce ne sont pas quelques minutes partagées à une soirée d'Halloween qui allaient guérir leur conflit. Juliana a besoin qu'on la mette face à ses responsabilité, qu'on lui impose les choses, qu'on ne lui laisse pas le choix. La sachant difficile, Alyssa savait que ça ne serait pas choses facile et elle avait raison de le penser puisque sa soeur ne se laisse pas faire. Elle se met en colère. Non, ce n'est même pas de la colère, c'est limite de la rage. Le vase brisé peut témoigner de la violence de sa crise. Aly est d'ailleurs sous le choc de cet excès de colère. Jamais elle n'avait vu sa soeur dans un tel état. L'alcool explique largement ce geste mais ça n'excuse rien.

L'animatrice radio reste immobile contre la porte n'osant pas se rapprocher de sa soeur. Elle craint que celle-ci ne soit prise d'une nouvelle montée de colère et ne saisisse le premier objet qui lui passe sous la main pour l'envoyer directement sur sa frangine. Alyssa a évité le vase mais elle risque de ne pas avoir autant de chance si elle s'approche de nouveau. Pour le moment, elle préfère garder ses distances, surtout avec ce qu'elle a à lui dire. Il vaut mieux pour elle rester à une distance raisonnable de la blonde, au moins le temps de débiter ce qu'elle a à dire.  

« Une addiction c'est considéré comme une maladie. » Tranche la jeune femme en baissant les yeux. Elle n'aime pas non plus le terme 'maladie' surtout quand il s'agit de sa soeur mais il faut reconnaître que c'est pourtant bien ça. Elle a un problème d'addiction à l'alcool. La preuve, elle ne sait même pas pourquoi elle boit. Elle pense juste en avoir besoin alors que ce n'est pas quelque chose de vital. Son esprit s'est accroché à la substance comme on s'accroche aux somnifères ou aux anti-douleurs. Fronçant les sourcils, Alyssa se redresse contre la porte. Elle ne comprend pas la question de Juliana. Enfin, si. Elle comprend le sens mais pas le fond. A moins qu'elle n'ait pas envie de comprendre. Abandonner sa soeur, jamais elle ne le pourrait. Quand sa soeur peut elle avoir pu penser que c'était le cas ? Si elle l'avait abandonnée, Aly ne serait pas là ce soir. Elle ne s'efforcerait pas de la suivre, de la contacter, de lui proposer son aide...L'animatrice est très triste d'entendre que sa soeur pense cela. Elle en a la gorge nouée et ça s'entend très clairement lorsqu'elle reprend la parole.

« T'abandonner ? Je t'ai pas abandonnée...Pourquoi tu dis ça ? »

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Ven 29 Nov - 12:56

Juliana sentait ses forces la quitter peu à peu et se demanda une seconde comment elle tiendrait le coup, comment la vie pourrait reprendre son cours après tout ce qui venait de se passer. Elle avait quand même balancé un vase à travers la pièce, frappé Ryan et engueulé copieusement sa petite sœur. Alors comment les regarder dans les yeux ensuite ? La culpabilité viendrait sûrement après, mais Juliana prenait peu à peu conscience de ce qu’elle avait fait. Décidément, elle était vraiment irrécupérable. Mais entendre dire de la bouche de sa petite sœur qu’elle était malade lui fendait le cœur. Non, elle ne pouvait pas être malade, elle buvait juste, rien de plus. Peut-être un peu beaucoup, certes, mais elle pouvait freiner sa consommation. Elle le pouvait. Son corps se crispa quand Alyssa prononça les mots addiction et maladie. Elle n’avait pas le droit de dire ça, bon sang ! Ses ongles s’enfoncèrent davantage dans les bras de Ryan qui la maintenait toujours et elle réprima une violente réplique. Le pauvre, il en voyait vraiment de toutes les couleurs.

Addiction. Il était enfin tombé, le mot maudit, le mot qu’on osait à peine prononcer. C’était peut-être vrai. Après ce qui venait de se passer ce soir, Juliana avait atteint le point de non-retour, elle ne pouvait plus faire marche arrière et faire comme si de rien n’était, c’était impossible. Alyssa lui demanda plus d’explications, pourquoi elle l’avait abandonné, et Jul’ se mordit furieusement la lèvre. Elle ne s’en rappelait pas…

« L’autre soir » répondit-elle d’une voix rauque. « Quand je suis allée chez Ryan… Tu m’as dit que tu t’en fichais, tu m’as dit que ce n’était plus ton problème… Il y avait personne dehors, j’savais pas où aller et tu m’as laissé partir… »

Elle s’immobilisa en songeant à ce souvenir qui lui restait en mémoire. Sur le coup, outre la colère et le chagrin, c’était la peur qui l’avait submergé. Elle se souvenait avoir eu peur, toute seule, dehors. Heureusement que Ryan lui avait ouvert la porte, sinon, elle ne sait pas ce qu’elle aurait fait. Il avait accepté de la laisser rentrer sans réfléchir. Elle reprit la parole mais cette fois, ce fut adressé à Ryan, comme pour l’impliquer davantage dans leur histoire.

« Elle ne voulait plus jamais me voir » conclut-elle, un peu amer. «  Elle a eu honte de moi… »

Enfin, Alyssa ne le lui avait pas dit clairement, mais Juliana l’avait interprété ainsi. Alyssa l’avait chassé de chez elle parce qu’elle en avait marre, elle avait eu honte d’elle, honte des bouteilles et du fait qu’elle rentrait régulièrement ivre. On aurait un peu dit une gamine de six ans qui faisait sa crise, mais Jul’ avait bu ce soir-là et pour tout dire, elle n’était plus vraiment dans son état normal. Mais savoir qu’elle avait perdu l’estime de sa petite sœur qu’autrefois elle adorait l’anéantissait complètement.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Ven 29 Nov - 14:33

Ryan ne pensait pas qu'il allait se retrouver en plein milieu de cette histoire. Mais c'est vraiment le cas puisqu'elle commence à le frapper, à se débattre dans ses bras. C'est une petite furie alcoolisée qui veut s'enfuir. Mais il ne compte pas la lâcher pour autant. Bien au contraire, ses bras restent soudés, il ne compte pas bouger. Et puis, il l'incite à s'asseoir pour qu'elle reste un minimum calme. Ryan essaie de ne pas faire parti de la conversation, il appuie sa tête contre le mur et regarde le plafond, l'air de rien. Il n'a pas envie de rentrer là-dedans. Surtout que bon, il est quand même assez torturé, il n'a qu'une envie, c'est de prendre Alyssa dans ses bras parce qu'il sent très bien qu'elle est mal face à sa sœur. Mais il ne peut pas. Il a envie de s'occuper des deux jeunes femmes et autant dire que c'est franchement difficile. Il essaie d'oublier les voix dans la chambre, il maintient seulement ses bras autour de la jeune femme.

Mais sa tête se redresse quand il sent les ongles de la jeune femme se planter dans son bras. Il avait une veste en cuir mais ses manches étaient retroussées. Il sent très bien ses ongles dans sa peau. Si bien qu'il laisse un souffle désagréable sortir de sa bouche. Sa mâchoire se crispe mais il ne dit rien, il résiste. D'ailleurs, pour l'empêcher de continuer, il pose ses mains sur les siennes pour entrelacer ses doigts avec les siens, histoire de maintenir ses ongles loin de lui, il n'a pas envie de mourir sous ses griffes XD.

A cause de ses ongles, Ryan est revenu dans la conversation. Avant, il avait réussi à oublier les voix dans cette pièce mais maintenant, il est revenu à elles. Merci Jul … u__u (a). Et puis, en plus, il commence à entendre son prénom. Lui, qui ne voulait pas rentrer dans la conversation.. Mais il écoute quand même. Il ne pense pas que Alyssa ait pu abandonné sa sœur, c'est impossible pour lui. Alyssa a un grand cœur, c'est pas possible de l'imaginer jeter quelqu'un comme ça. Même lui, il ne lui avait jamais donné de nouvelle et elle lui a pardonné, et là, il s'agit de sa sœur.. C'est encore plus proche d'elle et peut-être encore plus blessant, finalement. Il ne pensait pas intervenir mais Juliana vient directement lui parler, en lui expliquant que Alyssa avait honte d'elle, maintenant. Tout de suite, Ryan fait « non » de la tête avant de s'expliquer. Elle n'a pas honte de toi, elle a peur pour toi, surtout. Lui explique Ryan en reportant son regard sur son amie. Il sait que Alyssa est une femme incroyable et qu'elle n'a pas pu en vouloir autant à sa sœur. Il n'y croit pas. Resserrant un peu son étreinte, il lui fait comprendre qu'il est là aussi, qu'il est son soutien. Il fait plus passer son blocage comme un câlin au lieu que ça soit une prison, pour elle. Mon dieu, tout ce qu'il ne ferait pas pour les sœurs Stewart...

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 30 Nov - 11:02

Loin d'elle l'idée d'abandonner sa soeur, Alyssa s'interroge soudain ce qu'elle a pu dire ou faire qui ait pu faire croire le contraire à Juliana. Après tout, elle a donné toute son énergie ces derniers mois pour lui courir après et tenter de lui faire entendre raison. Elle a tout essayé ! Les appels, les messages texte, les visites...Que pouvait-elle faire de plus que ce qu'elle est en train de faire ce soir ? Toutes ses initiatives sont celles d'une personne qui n'abandonne pas, qui persiste. Alors où a-t-elle merdé pour que la pompière se sente abandonnée ? Se redressant contre la porte, la jeune femme est attentive à chaque parole. Alors c'est ça...Juliana pense que sa soeur l'a abandonnée à cause de mots dits sur le ton de la colère. Juliana en a dit de bien pires, encore ce soir d'ailleurs. Des mots auxquels Alyssa tente de ne pas donné d'importance car elle sait qu'ils sont dits dans un contexte particuliers. Alors pourquoi attache-t-elle tant d'importance à ce qui s'est dit lors de leur dispute...C'est vrai que ce n'était pas intelligent de la part d'Aly de dire ça mais c'était plus pour la faire réagir que pour lui manifester un désintérêt total. Elle espérait que Juliana allait faire un tour et reviendrait quelques heures plus tard, calmée. Mais elle n'est jamais revenue. La vérité, c'est qu'Alyssa n'a pas dormi de la nuit ce soir là, inquiète, perturbée par leur dispute et par les mots qui ont été partagés. Elle était malheureusement loin de penser que ses mots seraient encore ancrés dans l'esprit de sa grande soeur...

« Non, j'ai...J'ai jamais voulu dire ça..je...J'étais en colère, et toi aussi ! Quoi que je dise tu comptais partir de toute façon ! J'ai juste cédé parce que je sentais que tu ne m'écoutais pas et que tu n'en ferait qu'à ta tête...Je pensais pas que tu partirai vraiment ! Je pensais que tu reviendrai dans la nuit, quand tu te serai calmée et que l'alcool se serait évaporé....Je ne pensais pas que tu donnerait tant d'importance à ce que j'ai dit...» Se justifie l'animatrice limite à bout de souffle. Elle tombe de haut. Elle était bien loin d'imaginer que sa réaction ait pu avoir autant d'effet sur sa soeur. Celle-ci s'apprêtait, quoi qu'il arrive, à quitter la maison alors elle ne pensait pas que ce qu'elle dirait lui donnerait l'impression qu'elle l'abandonnait. Elle a juste capitulé et tout se retourne contre elle. Ne sachant pas comment réagir, Aly est à bout de mots, elle ne sait pas trop quoi ajouter. « Je suis désolée...» Souffle-t-elle, désarmée, la voix pleine de sanglots qu'elle retient comme elle peut.

L'écoutant parler à Ryan et prétendre qu'elle avait honte et qu'elle ne voulait plus la voir lui fend le coeur. Alyssa n'a jamais souhaité ça. Jamais de la vie. Elle réalise que ses mots n'ont pas été bien choisis ce soir là. Elle espérait aussi que l'alcool lui ferait oublier mais malheureusement, dans ces moments là, la mémoire semble être sélective. N'en pouvant plus de retenir au fond de sa gorge cette boule qui grossit et grossit encore, la jeune femme repli ses genoux contre sa poitrine et laisse sa tête heurter ses genoux, versant ainsi des larmes silencieuses mais extrêmement douloureuse.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 30 Nov - 15:51

Son propre comportement la dépassait complètement et elle ne se reconnaissait plus. A chaque fois, elle craignait vraiment que quelque chose ne tourne pas rond chez elle, mais elle ne trouvait pas quoi. Juliana avait un problème. La vérité lui apparut soudain clairement et la frappa de plein fouet. Peut-être pas encore tout à fait lucide, elle comprenait peu à peu qu’elle était empêtrée dans de sacrées emmerdes et qu’il fallait faire quelque chose pour en sortir. Pour elle et pour les autres. Surtout pour les autres en fait. Parce qu’elle s’était sentie abandonnée ces dernières semaines, notamment par sa sœur, même si elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Alyssa avait abandonné et c’était presque logique en voyant l’attitude de Jul’. Elle tenta de calmer ses larmes et de se reprendre. Dans son champ de vision, les débris du vase apparurent. Comment avait-elle pu être aussi violente ? Elle écouta attentivement les propos de sa petite sœur avant d’hocher doucement la tête. Non, elle n’était pas revenue chez Alyssa par fierté, parce que son amour-propre lui assurait qu’elle parviendrait à se débrouiller toute seule.

« Ça a toujours eu de l’importance pour moi… »

Elle se fichait bien de l’avis des autres, en réalité. Mais pas de celui d’Alyssa. Juliana se souciait beaucoup de ce que pouvait penser sa petite sœur et avait toujours mis un point d’honneur à se montrer parfaite, pour ne pas la décevoir en quelque sorte. Même si c’était l’aînée et qu’elle n’avait de comptes à ne rendre à personne… Elle avait toujours eu le soutien de sa sœur et Jul’ avait énormément souffert de sa solitude ces dernières semaines. Elle se sentit légèrement mieux quand Alyssa lui souffla qu’elle était désolée. Ce n’était pas nécessaire puisque ce n’était pas de sa faute, mais Juliana lui en fut reconnaissante. Hélas, la gorge encore trop nouée, la jeune femme ne réussit pas à prononcer les mêmes paroles. Elle aurait aimé tellement tout lui dire, lui expliquer qu’elle était désolée, qu’elle ne voulait pas lui faire du mal et qu’elle n’avait rien à se reprocher. Mais elle n’y parvint pas.

Puis, Juliana vit bien que quelque chose n’allait pas auprès d’Alyssa. Le barrage de ses sentiments craquait enfin et la jeune femme ne pouvait plus se retenir. Mais Jul’, toujours dans les bras de Ryan, était comme figée sur place. Sa petite sœur souffrait terriblement à cause d’elle. Elle se sentit davantage oppressée et sa respiration devint plus difficile.

« Lâche-moi » supplia-t-elle d’une minuscule voix à Ryan. « S’il te plaît, lâche-moi, j’te promets, je bougerai pas, je ferai rien. Mais Aly’… elle a besoin d’aide… »

Aly’ allait vraiment mal et Juliana se sentait responsable. Sa sœur avait besoin qu’on la rassure et qu’on l’aide, mais Jul’ ne pourrait pas s’approcher, pas ce soir. Elle avait déjà fait trop de mal comme ça à sa petite sœur. Alors, c’était au tour d’Aly d’avoir besoin de Ryan. Juliana, elle, pourrait se débrouiller. Elle voulait juste qu’il la lâche mais elle ignorait s’il avait assez confiance en elle pour ça. Peut-être qu’il avait peur qu’elle fasse quelque chose de stupide, qu’elle en profite pour péter un plomb de nouveau. Mais elle était littéralement recroquevillée sur elle-même et sa tête tournait tellement qu’elle se demandait de toute façon si elle pourrait même se relever.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Sam 30 Nov - 16:46

Jamais de sa vie, il ne pensait se retrouver dans un tel problème, c'est quand même quelque chose de dingue, ce n'est pas anodin. Mais Ryan reste calme. Calant sa tête en arrière et bloquant ses bras une fois de plus. Il sent très bien que parfois, elle s'agite un peu mais il ferme peu à peu ses bras sans l'étouffer. Il revient à la réalité quand elle commence à enfoncer ses ongles dans sa peau. Il essaie de maintenir ses mains pour les écarter de sa peau, il ne veut pas mourir sous ses griffes, alors il essaie de se protéger un maximum. Ryan laisse les deux jeunes femmes même s'il sent très bien que Aly ne va pas tarder à craquer. Mais il ne peut rien faire, partagé entre les deux. Il préfère maintenir celle qui n'est pas en état pour le moment. Ryan essaie de lui expliquer aussi avec des mots plus doux que non, Alyssa n'a pas eu honte, elle a seulement eu très peur. Il ne le sait peut-être pas encore mais il s'est foutu dans une bonne merde quand même. Il ne s'occupe pas des problèmes des autres mais le voilà carrément entre les deux sœurs. Bon.. >< Il faut qu'il trouve une nouvelle solution et vite. Elles ne peuvent rester comme ça.

Ryan écoute attentivement les deux sœurs. Et enfin, Alyssa finit par s'excuser. Bon, c'est une bonne chose parce qu'il est persuadé que c'est ce qu'elle attendait.. Mais contre toute attente, c'est Aly qui commence à se replier sur elle-même. Le cœur de Ryan s'accélère en la voyant comme ça. Il aimerait tellement la rassurer mais il ne peut pas. Seulement, il entend une petite voix lui demander de la lâcher. Il ne comprend pas ce qu'elle veut. Pourquoi voulait-elle qu'elle le lâche alors qu'elle est toujours dans un état pas possible.. ? Mais encore une bonne surprise, c'est Juliana qui lui demande d'aller rassurer sa sœur. Mais Ryan ne s'approche pas. S'il peut régler un conflit, il doit le faire d'une différente façon, elles n'ont pas besoin de lui. Elles doivent se débrouiller toutes seules. Alors, en regardant Alyssa, il la libère en lui soufflant : Ce n'est pas à moi de lui venir en aide. Il sait qu'il risque beaucoup en disant ce genre de chose. Mais il ne peut pas s'occuper des deux. Il faut que Juliana apprenne à prendre soin de sa sœur, il faut qu'elles avancent, toutes les deux, sans lui. Alors, il finit par la lâcher pour la laisser aller vers sa sœur. C'est peut-être la seule issue pour qu'elles se réconcilient. Et tant pis si Alyssa lui en veut, et qu'importe si Juliana lui gueule dessus. C'est toutes les deux qu'elles doivent avancer.

Ryan laisse ses bras retomber et reste assis au sol. Au moins, il lui montre qu'il ne bougera pas, même si elle compte s'enfuir, il est fatigué par tout ça. Vas y.. Murmure le réparateur pour achever de la convaincre une bonne fois pour toute. Je te suis. Rajoute Ryan qui a quand même conscience que tout ça, ça va être bien bancal et si jamais, elle a un problème, il est là, pas très loin. Il finit donc par se lever et par s'asseoir sur le lit. Luttant pour ne pas attraper Alyssa dans ses bras.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Don't run away from love of a sister [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Auberge & restaurant
-
Sauter vers: