Partagez|

Don't run away from love of a sister [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Lun 2 Déc - 11:43

Honnêtement, Alyssa voyait cette soirée bien plus facile qu'elle ne l'est réellement. Elle espérait pouvoir discuter avec sa soeur. Une vraie discussion. Peut-être y aurait-il eut quelques mots de travers ou plus hauts que d'autres mais elle n'espérait pas que la discussion serait difficile à ce point. Les cris - hurlements, les larmes, les excès de violence. La jeune Stewart ne reconnaît pas sa soeur dans ce qu'elle voit ce soir. C'est dur d'endurer ça. L'animatrice est à la fois contente que Ryan soit là ce soir pour faire 'tampon' entre elles mais ça l'embête car tout cela l'implique encore un peu plus dans leurs histoires de soeurs alors qu'il ne devrait pas avoir à assister à tout ça. Alyssa devra trouver un moyen de se faire pardonner auprès de son ami. Se faire pardonner et surtout le remercier pour tout ce qu'il fait pour elles.

Alors qu'elle pensait être plus victime que coupable dans l'histoire de leur dispute, Alyssa se prend en pleine figure ce qu'elle redoutait tant. Il se pourrait bien qu'elle soit en réalité plus coupable qu'elle ne le pensait. Elle a mis sa soeur dehors ce soir là. Pas dans l'espoir qu'elle s'en aille, ni dans celui qu'elle disparaisse de sa vie. Elle a juste cédé. Elle était à bout d'énergie et chaque chose qu'elle disait pour retenir sa soeur la poussait un peu plus vers la porte. Elle a juste laissé tomber, acceptant avec amertume la triste réalité : Juliana allait partir. Elle l'a juste un peu plus poussée vers la sortie. Mais dans l'esprit de son aînée, les choses ne semblent pas avoir été interprétée de la meilleure manière. C'est un retour auquel elle ne s'attendait pas et il est très douloureux. Tellement qu'il lui est difficile de sortir ne serait-ce qu'un mot de plus.

Le dos toujours appuyé contre la porte, comme si c'était la seule chose qui la retenait son corps de tomber à la renverse ou de s'effondrer. Repliant ses jambes, elle finit par se laisser aller, le front appuyé contre ses genoux. Qu'a-t-elle fait ? Pourquoi a-t-elle dit ces choses ? Si elle l'avait retenue plus que ça, peut-être que ce jour ne serait jamais arrivé. Peut-être que Juliana serait tranquillement à la maison mais pas dans cet état. Leur relation ne serait pas aussi abîmée. La culpabilité l'envahit au point de la faire craquer, là, maintenant, devant sa soeur et son ami. Elle ne voulait pas craquer mais ça lui fait tellement mal qu'il faut évacuer avant d'exploser...

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Lun 2 Déc - 20:12

La culpabilité avait frappé Juliana de pleine face en voyant sa petite sœur craquer et elle s’en voulut horriblement pour ce qu’elle venait de lui infliger. Parce qu’elle avait rarement vu Alyssa de la sorte et jusque-là, croyait vraiment que sa petite sœur restait insensible, qu’elle avait le rôle de la méchante juste présente pour l’enfoncer davantage. Mais ce n’était pas vrai, bien sûr. Ça ne l’avait jamais été. Juliana ne pouvait juste pas le comprendre. Alors pour tenter d’aider un peu Aly, elle voulut demander à Ryan d’aller la voir, mais il refusa en répliquant que ce n’était pas à lui de lui venir en aide. Stupéfaite par une telle réponse, Juliana resta immobile quelques secondes. Non, c’était insurmontable, elle ne pouvait pas aller la voir, impossible. Elle n’y arriverait pas puisqu’elle avait déjà fait trop de mal autour d’elle. Alors d’abord, elle secoua furieusement la tête.

« Non, j’y arriverai pas… »

Mais Ryan ne lâcherait sûrement pas l’affaire. Juliana ne savait plus quoi dire à sa sœur ni quoi faire. Et d’ailleurs, comment lui parler ? Que lui dire, surtout ? Juliana avait l’impression d’être redevenue une enfant, une enfant qu’il faudrait guider et à qui tout apprendre. Elle n’avait pas prévu que Ryan la laisse faire. Mais Alyssa avait posé son front contre ses genoux et paraissait vraiment désespérée, alors elle prit finalement une décision et, dans un ultime effort, se rapprocha doucement, sans se lever parce qu’elle en était incapable. Ses jambes ne la portaient plus. Ryan, quant à lui, s’assit sur le lit pour la laisser faire et lui aussi semblait épuisé après cette scène d’une rare violence.

Juliana resta à une distance raisonnable de peur de s’approcher trop près d’Alyssa, comme par crainte de lui faire encore du mal. Elle ne voulait plus la faire souffrir et la voir dans cet état. Aly n’avait pas le droit d’être malheureuse par sa faute. Bousiller sa propre vie, pourquoi pas, mais bousiller celle des autres, de sa petite sœur adorée, elle ne se le pardonnerait jamais. Alyssa demeurait immobile et Juliana sentit la panique l’envahir, elle ne savait pas quoi dire et ne voulait pas la toucher, surtout pas. Ne plus lui faire de mal restait une idée fixe dans son esprit.

« Aly » souffla-t-elle. « S’il te plaît… Je voulais pas, j’te jure, il faut me croire, je voulais pas… C’est pas de ta faute, t’as rien fait de mal, c’est juste moi… »

Moi qui n’en peux plus, moi qui devient folle, moi qui gâche toujours tout, songea Jul’ avec amertume. Elle se tut comme si elle venait d’effectuer un effort particulièrement éreintant et n’osa pas tourner la tête vers Ryan, toujours sur le lit. Après ce qu’elle venait de faire, à Aly et à lui-même, il devait forcément la haïr. Et elle le comprendrait.

« Je… Je suis désolée… »

Elle avait prononcé cette phrase d’un ton tremblant et cette fois, les mots n’étaient pas que de simples paroles en l’air. Jul’ le pensait vraiment et elle les prononçait pour la première fois. A ce stade, ils n’auraient peut-être plus de valeur, le mal était déjà fait. Alors elle resta immobile en attendant la réaction d’Alyssa, ses grands yeux bleus fixés sur le sol car elle était simplement incapable de les relever.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Lun 2 Déc - 20:41

Ryan ne pensait vraiment pas se retrouver dans ce genre de situations. C'est tout nouveau pour lui, il  peut l'avouer. Il n'a jamais réglé un problème aussi gros jusqu'à maintenant. Mais, il essaie de se faire peu à peu oublié, même si ce n'est franchement pas facile. Alors que Juliana lui demande d'aller voir Alyssa, il refuse, luttant pour ne pas accepter cette proposition. Parce que oui, il avait envie de la prendre dans ses bras, de lui dire que tout va bien, qu'il est là, aussi pour elle. Mais voilà, il ne peut pas rentrer un peu plus dans cette histoire, donc il lui fait savoir que ce n'est pas à lui d'y aller, mais bien à elle. Il lui rappelle, aussi, qu'il est derrière elle au cas où, elle craquerait, il est aussi un fort soutien. Epuisé, il vient s'asseoir sur le lit. Il essaie de ne pas faire attention à la scène mais il est bizarrement obligé de tout écouter. Ca ne le concerne pas mais pourtant, il est plongé en plein cœur de la conversation sans vraiment le vouloir. Il écoute mais ne réagit pas. Parfois, c'est vrai, il aimerait gueuler sur Juliana pour la raisonner un peu, mais il se contrôle, il sait qu'elle fait déjà de gros efforts pour sa sœur, alors, il ne dit rien.

Ecoutant les paroles de Juliana, il préfère se taire encore une fois. Il ne veut pas placer une seule réflexion, il ne doit pas faire parti de l'histoire, alors il se contrôle un minimum, même si ce n'est franchement pas facile. Appuyant ses coudes sur ses genoux, il se masse un peu la tête. Il n'a qu'une envie, c'est de rentrer que tout s'arrange. Mais ce n'est pas le cas. Il relève la tête quand Juliana vient s'excuser à son tour, il y voit enfin une petite étincelle d'espoir pour réconcilier les deux sœurs. Du coup, il se redresse un peu et attend la réaction de Alyssa. Oui, il a l'impression de regarder un feuilleton télévisé là mais il se tient toujours à l'écart. Ne voulant pas les déranger, il repose ses mains sur son crâne et attend qu'elles terminent ou bien qu'elles s'engueulent encore une fois. Il ne sait pas du tout, il ne pourrait prédire ce qu'elles vont vraiment faire.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mar 3 Déc - 22:01

Elle qui pensait que c’était dur après les 5 premières minutes passées dans la chambre d’hôtel de Juliana, elle réalise que le plus dur, c’est bien maintenant. L’abcès semble désormais percé mais c'est justement là que la douleur est la plus aiguë. Alyssa qui pensait que le comportement de Juliana avait changé parce qu'elle lui avait reproché son alcoolisme, se trompait complètement. Bien sûr, sa soeur aînée n'a pas apprécié que sa petite soeur s'en mêle mais ce qui a véritablement fissuré la relation entre les deux soeurs, c'est la réaction d'Alyssa après maintes et maintes supplications. Elle a cédé, affirmant qu'elle pouvait bien partir, que ça ne lui ferait rien. Elle essayait juste de paraître impassible, espérant que, comme les enfants, cela provoquerait une réaction chez Juliana, que celle-ci réaliserait à quel point elle est allé loin et qu'elle s'en excuserait. Au lieu de ça, elle a quitté la maison sans vraiment s'exprimer. C'était juste un mauvais coup de poker. C'est de là que tout est réellement parti, et ça, Aly l'ignorait complètement et jusqu'à ce soir, Juliana gardait ça pour elle. Tout ce que l'animatrice radio retient de ce nouvel élément, c'est qu'elle devient donc coupable d'un bon nombre de chose. Coupable d'avoir viré sa soeur, de l'avoir laissé seule en pleine nuit sans se soucier de savoir où elle allait aller.

Épuisée et ne sachant que répondre de plus aux accusations de sa grande soeur, l'animatrice se replie sur elle-même se permettant pour la première fois depuis un moment de craquer, éclatant en sanglots la tête appuyée sur ses genoux. Elle a mal. Excessivement mal. Et elle est désolée, vraiment désolée. Peut-être est-ce la honte qu'elle ressent qui l'empêche de relever la tête, comme si elle était collée aux sommets de ses genoux. Elle a l'impression de ne plus être capable de s'arrêter de pleurer, comme si elle pleurait pour toutes les fois où elle s'est retenue ces dernières semaines. Parfois, sa respiration s'accélère et elle semble s'étouffer tant celle-ci est rapide. Entendre Juliana lui adresser la parole d'aussi prêt lui donne envie de relever la tête pour vérifier qu'elle est bien là, à côté, mais elle n'y arrive pas. Pas tant que la crise n'est pas terminée. Juliana a beau lui dire qu'elle n'a rien fait de mal, elle ne voit plus la chose de cet oeil désormais. Tout en gardant la tête dans ses genoux, la jeune femme tente d'articuler quelques mots entre quelques inspirations bruyantes.

« Si ! C'est ma faute ! J'ai dit que je m'en fichais, même si c'était pas vrai...J'ai pas été capable de te retenir et je t'ai laissée toute seule. Je t'ai abandonnée parce que j'étais pas capable de te retenir...» Elle n'arrive pas à comparer si ça fait plus mal de l'avoir pensé ou de l'avoir dit, mais de l'entendre à haute voix ça lui fout encore un coup en plein coeur. Elle ne sait pas si Juliana la déteste, mais elle devrait. Et pourtant, elle s'excuse à son tour, sans que l'animatrice radio ne comprenne la raison de ses excuses. Elle considère que ce n'est pas à elle de faire des excuses. Relevant timidement la tête, les yeux encore humides et les joues rouges, irritées par les larmes, elle l'observe un instant avant de lui demander, d'une voix presque inaudible. « Ce n'est pas à toi de t'excuser...»

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 4 Déc - 16:58

Pour la première fois, Juliana avait pris conscience de ce qu’elle avait fait. Enfin presque. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi Ryan et Alyssa avaient débarqué chez elle ce soir et pourquoi ils voulaient l’empêcher de boire. Même si elle en avait eu un petit aperçu.  Elle ne se savait pas aussi violente et cette idée la déstabilisait complètement. C’était peut-être sa nature, son caractère, mais l’alcool exacerbait cette facette de sa personnalité. Mais Juliana en avait trop besoin pour l’instant, elle ignorait comment arrêter ou même si elle en avait vraiment envie. Et maintenant, les deux sœurs se retrouvaient l’une en face de l’autre, pour la première fois depuis longtemps, et jouaient carte sur table. Les semaines qui avaient suivi son départ de la maison, Juliana avait haï sa petite sœur, elle le reconnaissait. Parce que le sentiment d’avoir été abandonné ne la lâchait plus, qu’elle se sentait humiliée et qu’Aly l’avait plus ou moins mis à la porte. Mais Jul’ était la première responsable et devait assumer les conséquences de ses actes.

« Je sais que c’était pas vrai » assura-t-elle. « Mais t’y es pour rien, j’veux pas que tu t’en veuilles, ce serait encore pire, tu dois pas t'en vouloir. J’aurais pas dû m’énerver, le vase, tout ça, mais… mais j’voulais pas que tu me vois comme ça… »

D’ailleurs, elle ne le voulait toujours pas. Devant Ryan et Alyssa, elle se sentait tellement vulnérable, elle n’avait plus conscience de rien et ils l’avaient vraiment vu en fâcheuse posture. Et elle aurait tellement préféré qu’ils n’assistent pas à sa déchéance. Juliana n’avait jamais eu autant l’impression d’être au fond du gouffre et elle ne savait pas comment s’en sortir, comment aller mieux, puisqu’elle s’était mise à dos tout le monde. Boire pour oublier puisque, de toute façon, rien de bon ne pouvait advenir désormais.

Alyssa releva la tête mais Juliana n’osa pas se rapprocher plus près, toujours terrorisée par ce qu’elle venait de faire. L’idée qu’elle pouvait être dangereuse envers elle-même et ses proches la contrariait car dans ces moments-là, elle ne se maîtrisait plus. Et elle pouvait faire beaucoup de mal sans s’en rendre compte, si bien que, à l’instar d’un monstre, elle préférait se tenir à une distance raisonnable de sa petite sœur. Elle rabattit ses genoux contre son menton et les entoura de ses bras et murmura :

« J’vais changer, je t’assure, j’peux m’améliorer, je peux… je peux devenir quelqu’un de bien, tu verras. Je vais faire des efforts, j’te le promets… »

La cadence de sa voix s’était accélérée subitement en même temps que les battements de son cœur. Les larmes continuaient de couler sur ses joues rouges mais elle devint plus fébrile. Ces paroles, elle les prononçait pour Alyssa. Comme ça, sa sœur n’aura plus honte d’elle, elle pourrait même être fière, et Juliana redeviendrait celle qu’elle avait été dans ce qui lui semblait être une autre vie. Même si évidemment, elle n’avait aucune idée de la manière dont elle pourrait s’améliorer et surtout, si c’était vraiment possible. Mais il fallait s’en convaincre, pour qu’Alyssa ne souffre plus, pour qu’elle ne s’en veuille plus de tout ce qui s’était passé.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Mer 4 Déc - 18:30

Se retrouver au cœur du problème ne lui donne pas envie mais il est pourtant là, assis sur le lit à écouter les deux jeunes femmes. Il a l'impression qu'elles sont enfin sur la bonne voie, qu'elles peuvent enfin se réconcilier. Lui, il reste sur le lit, il est fatigué par tout ça et il a aussi, une forte envie de boire un coup. XD Bon, c'est vraiment pas le moment, il faut l'avouer, hein ! Mais c'est vrai que toute cette histoire, ça lui donne envie de se vider la tête pendant un moment. Ne pouvant pas boire un peu, il opte pour la cigarette. Cherchant son tabac, il le sort de sa poche arrière et commence à se rouler une nouvelle clope. Il essaie de ne pas faire de bruit, il ne voudrait pas les déranger, en fait. Par contre, il entend absolument tout, il ne peut s'en empêcher. Ryan allume sa clope et reporte son attention sur les sœurs. Elles sont toutes les deux recroquevillées et il ne sait pas vraiment quoi faire. Il voit très bien que Alyssa est mal mais c'est pareil du côté de Juliana. Du coup, il est partagé, il ne peut qu'en rassurer qu'une seule. Alors, il préfère ne pas prendre parti et préfère les laisser.

Il allume sa clope et finit par se laisser tomber sur le lit, fumant tranquillement sa cigarette. Il est un peu à cran, et maintenant que tout était calme, il pouvait se poser deux secondes. S'amusant avec sa fumée de cigarette, il regarde un moment le plafond. Il espère qu'il n'y a pas de détecteur de fumée. Il n'a pas envie qu'il se mette à pleuvoir dans la chambre. Il regarde partout et finit par souffler un grand coup en évitant de se poser ce genre de question bien trop débile à son goût. Plaçant ses mains derrière sa tête, il cherche à voir s'il ne trouve pas de détecteur de fumée. Il remarque bien évidement un truc mais il ne dit rien. Et puis, de toute manière, la fumée de sa cigarette ne va pas aller jusqu'à ce petit boîtier. Il l'espère vraiment. Un sourire de con se dessine sur ses lèvres parce qu'il s'imagine la scène. De voir, tout d'un coup, de l'eau leur tomber dessus. Douce rigolade. Oui, Ryan se détend, comme il le peut, il pense à autre chose.

En fait, il ne sait pas quoi faire de lui surtout, alors.. Mais là sur le lit, il est bien. Par contre, en tapotant le lit, il sent quelque chose de dure. Il retire et remarque qu'il s'agit d'une bouteille, il se lève et finit par se diriger dans la salle de bain pour la vider. C'est peut-être le moment de tout enlever. Il revient dans la pièce, la bouteille vide dans la main et se dirige vers la poubelle avant de la jeter, il recommence la même chose avec deux autres bouteilles. Elles n'étaient peut-être pas ouvertes mais autant les vider et les jeter. Peut-être que ça risque d'énerver Juliana mais autant dire qu'il s'en fout, ces bouteilles le dérangent, surtout en voyant l'état de Jul..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Jeu 5 Déc - 9:17

Alyssa ne sait plus trop quoi penser. Juliana lui a reproché de l'avoir abandonnée et, maintenant, voilà qu'elle lui dit qu'elle n'a rien fait de mal. C'est à ne plus rien y comprendre. L'animatrice est un peu perdue et, quoi que dise sa grande soeur, elle craint que ce ne soit que pour la rassurer et pour qu'elle s'arrête de pleurer. Comment pourrait-elle lui pardonner aussi facilement alors que quelques minutes plus tôt elle lui avouait que le problème venait essentiellement de sa réaction le soir de leur dispute. Juliana s'est sentie abandonnée, seule. Pourquoi, alors, lui dit-elle qu'elle n'a pas à s'en vouloir ? Elle relève la tête, presque timidement et guette la silhouette de sa grande soeur, posée à un mètre d'elle. L'animatrice n'ajoute rien. Elle se contente d'acquiescer. Elle non plus n'avait pas envie de la voir dans cet état. Au fonds d'elle elle espérait que sa soeur serait sobre, ce soir. A la soirée d'Halloween elle avait bien meilleure mine, elle était sobre et s'était montrée raisonnable au buffet tant qu'elle était là. Bien sûr, elle n'a aucune garantie que celle-ci se soit tenue une fois qu'elles ont été séparées mais elle préfère se dire qu'elle s'est tenue. Ce soir, elle ne voulait ni la voir saoule, ni la voir dans cet état de rage qui l'a poussée à briser un joli vase sur le sol de la chambre. Malgré la peur bleue qu'elle a eu à cet instant, la jeune femme ne lui en veut pas. En fait, elle comprend sa réaction.

Le silence qui pèse dans la pièce est lourd et désagréable. Ryan s'est déplacé jusqu'au lit où il a allumé une cigarette. Dans d'autres circonstances, Alyssa se serait surement fâchée en lui demandant de l'éteindre, ne supportant pas l'odeur de la cigarette mais surtout pour ne pas que la chambre soit empreinte de cette odeur difficile à éliminer. Ils sont quand même dans une auberge et elle sait qu'Eleanor travaille d'arrache pieds pour que les chambres soient parfaites dans les moindres recoin pour accueillir ses clients. Une odeur de tabac froid est quelque chose qui risque de mettre sa meilleure amie hors d'elle. Mais à cet instant, Aly n'a pas la force de dire quoi que ce soit à son ami. Elle lui est bien reconnaissante de sa présence et de son intervention de ce soir. Elle trouvera bien un moyen de lui renvoyer l'ascenseur.

Reposant une nouvelle fois son attention sur sa soeur, le coeur brisé de voir autant de larmes sur ses joues. Des larmes qu'elle a la culpabilité d'avoir provoqué. Elle est ravie d'entendre ces mots de la bouche de Jul mais va-t-elle tenir parole ? Telle est la question.

« T'es déjà quelqu'un de bien, Jul. » répond-t-elle avec assurance. Sa soeur n'est pas une mauvaise personne : c'est une Stewart ! Elle a un grand coeur, elle est généreuse, du courage...Elle sauve des vies tous les jours ! Oui, sa soeur est quelqu'un de bien ! Elle ne s'en rend pas assez compte, voilà tout ! Et puis, avec les récents épisodes, elle s'est mise à douter d'elle-même. Il est hors de question pour l'animatrice de laisser croire à sa soeur qu'elle n'est pas une bonne personne. « Est-ce que tu veux revenir à la maison ? » demande la brune avec cette impression désagréable de marcher sur des oeufs. Plus tôt, elle lui a déjà demandé et la question a été vivement déclinée. Peut-être que cette fois-ci la blonde a changé d'avis. Si elle souhaite changer, les prochaines semaines risquent d'être dures. Juliana va avoir besoin d'aide et de soutien. Si elle revient vivre chez sa soeur cadette, celle-ci pourra la soutenir comme il faut. Attendant une réponse de la blonde, elle guette du coin de l'oeil son ami Ryan faire des allers-retours vers la salle de bain pour y vider les bouteilles contenant encore du liquide avant de les jeter à la poubelle. Ce geste risque de réveiller le lion qui se cache en Juliana, mais elle doit comprendre qu'ils font ça pour son bien.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Jeu 5 Déc - 11:16

Juliana n’arrivait pas à organiser correctement ses idées et tout se mélangeait dans sa tête. Elle ne voulait pas que sa sœur culpabilise pour ce qu’elle avait fait mais en même temps, elle lui avait clairement demandé pourquoi elle l’avait abandonnée. Pourquoi elle ne l’avait pas retenu quand elle avait quitté précipitamment la maison… Bien sûr, Jul’ ne l’aurait sûrement pas écouté, par sur le coup. Mais elle aurait su qu’Alyssa ne baissait pas les bras, qu’elle ne la laissait pas tomber. Et là, pendant ces dernières semaines, elle avait juste eu l’impression que sa sœur ne voulait plus la voir, qu’elle capitulait définitivement. Ce n’était pas le cas. Jul’ aurait dû le savoir… Alyssa lui assura qu’elle était déjà quelqu’un de bien et la jeune femme esquissa un mince sourire. Elle l’avait sûrement été, à une lointaine époque. Et elle l’était aussi dans son job, ça, elle n’en doutait pas. Mais ces derniers temps, elle provoquait plus de mal autour d’elle que de bien. Si seulement ces derniers mois ne s’étaient pas déroulés de cette façon… Si son ami n’avait pas perdu la vie lors d’une mission, elle ne serait pas venue aux Etats-Unis. Rien de tout cela ne se serait jamais produit.

Alyssa lui demanda prudemment si elle voulait rentrer chez elle. Juliana hésita, parce qu’elle refusait d’être un fardeau pour sa petite sœur, qui avait sûrement déjà beaucoup de problèmes personnel. Elle ne pouvait pas en plus lui infliger sa présence. D’un autre côté, elle ne supportait plus la solitude de l’auberge. Elle n’en pouvait plus de rentrer le soir et de n’avoir rien d’autre à faire que de boire. Retrouver sa sœur était la meilleure des solutions. Même si Jul’ se demandait si elle pourrait encore la regarder en face après tout ce qu’il venait de se passer.

« Oui. Je crois que oui… »

Peut-être que sa sœur finirait par lui pardonner son comportement. Et pire que tout, peut-être qu’elle-même finirait par se le pardonner. Alors qu’elle achevait de répondre, son regard fut enfin attiré par ce que faisait Ryan, alors qu’elle ne lui avait pas accordé d’attention avant. Son cœur s’accéléra.

« Qu’est-ce que tu fais ? » s’alarma-t-elle, soudain affolée.

Elle se releva maladroitement, à l’aide du mur, et se précipita vers lui. Mauvaise idée, très mauvaise idée. Il vidait les bouteilles dans la salle de bain avant de les jeter. Juliana sentit sa panique grimper d’un cran en le voyant faire.

« Non… Arrête ! T’as pas le droit de faire ça… T’as pas le droit, pas maintenant ! S’il te plaît, tu peux pas faire ça, j’en ai besoin… Ryan ! »

Changer oui, mais pas ce soir. Il ne fallait pas trop lui en demander non plus. Complètement affolée, elle se précipita vers Ryan pour tenter de lui faire lâcher prise sur la bouteille qu’il s’apprêtait à vider, de la lui arracher des mains. Elle songea qu’en le suppliant, en prononçant son nom, il arrêterait. Et il la comprendrait, rien qu’une seconde. Ce n’était plus de la colère qui la submergeait, mais du désespoir. Elle l’avait promis, elle ferait des efforts, mais ils n’avaient pas le droit de lui faire ça…

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Jeu 5 Déc - 12:15

Ryan commençait enfin à se détendre. Il avait trouvé une superbe occupation en se mettant à fumer dans la pièce. Bon évidement, il sait qu'il peut se faire engueuler par les filles mais autant dire qu'il s'en fout complètement, il a seulement besoin de se détendre. Et c'est comme ça, quand il a besoin d'être bien, il a besoin d'un petite clope pour lui remonter un peu le moral et pour lui donner un peu d'énergie aussi. Il s'allonge complètement dans le lit et s'amuse avec sa fumée. Il écoute bien évidement les jeunes femmes et sourit quand Juliana accepte enfin de rentrer avec Alyssa. Enfin, tout va s'arranger. Du coup, en bougeant un peu sur le lit, il sent quelque chose de dure et retire la couette pour regarder ce que c'était. Une bouteille d'alcool. Bien. Ryan finit par se lever, essayant de se faire discret parce qu'il savait que Juliana allait péter un câble.. Mais bon, le bruit dans le lavabo ne l'aidait pas du tout à être discret. Pour la première bouteille, il essaie de faire gaffe mais la deuxième, il en a marre d'être discret et ne se retient plus. Par contre, comme il s'y attendait, Juliana lui fonce dessus. Par contre, elle n'a pas l'air en colère, c'est plutôt du désespoir qu'il lit dans ses yeux..

Sauf qu'elle s'approche lui pour récupérer la bouteille, avec un sourire de con, il relève son bras. Il est bien plus grand qu'elle et autant dire qu'il en jouait beaucoup. Sauf qu'en plongeant son regard dans le sien, il arrête de faire l'idiot et se rend compte qu'elle en a encore besoin. Il comprend que ce changement ne peut se faire par de si grosses étapes. Il faut qu'elle réduise sa consommation surtout, il ne peut pas tout lui enlever comme ça. Alors, il baisse son bras et lui murmure : Ok. Mais on en prend qu'une. Lui fait savoir Ryan sur un ton autoritaire. Il lance un regard à Alyssa pour lui faire comprendre qu'il ne risque pas de changer d'avis là-dessus. Elle ne peut pas arrêter tout d'un coup, il en a conscience. Il faut seulement qu'elle réduise sa consommation et elle pourra tranquillement arrêter, mais pour le moment, elle en a peut-être encore besoin. Ryan adresse un sourire rassurant à Juliana, pour la rassurer. Il n'est pas du tout son ennemi. Doucement, il s'approche d'elle et passe sa main sur sa joue avant de replacer ses cheveux derrière son oreille. J'ai entendu dire que tu voulais rentrer à la maison, non ? . Murmure t-il avec un sourire fier. Sur le coup, il est vraiment fier de l'effort qu'elle fait et il lui fait comprendre avec ce geste tendre et ce grand sourire d'homme fier (a).

Il regarde un moment Alyssa avant d'attraper une nouvelle bouteille qui n'était pas ouverte : Allez, on prend celle-là et on se tire. Murmure Ryan en regardant Juliana. Il regarde un peu partout avant de lui demander : On t'aide pour tes affaires ? Toujours là, toujours attentionné, Ryan ne perd pas le rôle qu'il avait depuis le début. Il avait bien entendu la jeune femme accepter la proposition de Alyssa. C'est peut-être le moment de rentrer maintenant.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Lun 9 Déc - 21:51

Appuyée sur la porte de la chambre, à la fois pour s'empêcher de tomber et aussi pour retenir sa soeur entre les quatre murs de sa chambre, Alyssa voit enfin un changement. Pour la première fois ce soir - et la première fois depuis leur dispute - elle voit un espoir pour sa soeur. Elle sent qu'elle est capable de changer, qu'elle se remet enfin en question, qu'elle est prête à accepter de se reprendre en main. Comme depuis le début de cette histoire elle ne cesse d'avoir d'avoir de faux espoirs, elle reste un peu sceptique mais essaye d'y croire, vraiment. Elle a envie que cette lueur d'espoir se transforme en réalité. Juliana semble sincère lorsqu'elle affirme qu'elle va faire des efforts. La jeune Stewart s'accroche très fort à cette espoir ! Elle a envie de retrouver sa soeur. Celle avec qui elle a grandit, celle avec qui elle s'entendait aussi bien avant que tout dérape il y a quelques semaines. Elle souhaite plus que tout retrouver sa complicité avec sa grande soeur. Elle lui manque.

De peur d'aller un peu trop vite en besogne, elle se risque à lui demander si elle souhaite revenir vivre chez elle. Elle craint de se heurter à un refus mais, étrangement, Juliana ne dit pas non. Ce n'est pas un 'oui', mais ça y ressemble. Elle semble prête à revenir. « On fait la paix, alors ? » demande l'animatrice comme elle le faisait lorsqu'elle avait une bonne vingtaine d'années en mois après leurs petites disputes. A l'époque, ça ne durait jamais plus de quelques heures. A croire qu'avec le temps les disputes durent plus longtemps.

De son côté, Ryan fait un peu de ménage. Il fait des aller-retours entre la chambre et la salle de bain pour vider les bouteilles sur lesquelles il a mis la main. C'est seulement au second passage que Juliana réalise ce qui se passe. Elle s'affole immédiatement devant le sevrage express que cette initiative implique. Aly qui trouvait qu'il s'agissait d'une bonne idée se ravise immédiatement lorsqu'elle voit la réaction de sa soeur. Captant le regard de son ami, l'animatrice radio lui fait un signe de tête, lui demandant ainsi de ne pas tout jeter et d'en garder, au moins une bouteille, pour ne pas que la blonde ne panique encore plus. Juliana a accepté de faire des efforts, Aly peut bien en faire aussi en acceptant ça. Marquant un temps d'hésitation, la demoiselle finit par se lever, rejoignant Ryan pour l'aider à faire le vide, le temps que Juliana rassemble ses affaires. « Je m'arrangerai avec Eleanor pour le vase. » affirme  l'animatrice en enjambant les débris avant de chercher des yeux de quoi ramasser les morceaux. Finalement, elle attrape les plus gros morceaux et dépose dessus les plus petits en faisant attention à ne pas se couper.

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé] Jeu 12 Déc - 19:16

Juliana se calmait peu à peu et, inconsciemment, était heureuse de rentrer chez Alyssa. Cela la soulageait de savoir qu’elle ne serait plus seule dans cette chambre de l’auberge, mais chez quelqu’un qui comptait à ses yeux. C’était le plus important pour l’instant, le reste ne comptait pas. On penserait aux conséquences de ses actes plus tard. Alyssa lui demanda si elle voulait faire la paix et Jul’ se revit des années auparavant, encore gamine, après ces nombreuses querelles insignifiantes. Un mince sourire fendit son visage tandis qu’elle acceptait cette proposition. Ce ne serait sûrement que provisoire car les choses restaient tendues mais pourtant, cela lui fit beaucoup de bien. Les choses redeviendraient peut-être comme avant, qui sait ?

La jeune femme recommença à s’exciter quand Ryan vida toutes les bouteilles dans la salle de bain et elle paniqua davantage en songeant qu’ils ne pouvaient pas lui infliger ça d’un coup, ce n’était pas possible. Heureusement, il fut compatissant et accepta d’en garder une, ce qui l’apaisa à moitié. En fin de compte, ils n’étaient peut-être pas si méchants avec elle. Elle hocha doucement la tête quand il lui demanda si en effet, elle voulait rentrer à la maison. Ce serait tellement plus simple, en effet. Même si pour l’instant, sa vie était tout sauf simple.

« J’vais me débrouiller » décida-t-elle d’une toute petite voix.

Ses affaires furent vite préparées, car elle n’avait pas grand-chose, et elle avait hâte de fuir cet endroit maintenant. Pendant ce temps, Alyssa nettoyait les débris du vase explosé et Juliana se sentit un peu penaude. Elle avait bien l’intention de rembourser les dégâts mais allez donc expliquer ça à Eleanor, qui tenait à ce que son auberge soit parfaite ! Juliana retourna récupérer ses derniers vêtements au fond du placard, les jeta pêle-mêle dans un sac avant de pousser un léger soupir.

« Je suis prête »

Elle ignorait encore de quoi le lendemain serait fait, même si elle se doutait bien qu’elle allait passer des moments douloureux. Son regard balaya une ultime fois la chambre dans laquelle elle avait vécu ces dernières semaines puis, accompagnée de sa petite sœur et de Ryan, elle quitta enfin les lieux. Trop de sensations fortes pour ce soir…


[Topic terminé]

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Don't run away from love of a sister [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Don't run away from love of a sister [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Auberge & restaurant
-
Sauter vers: