Partagez|

J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Mar 12 Nov - 20:13


J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. + Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.


A : Peyton
[Est-ce que je peux t'inviter à sortir ce soir ? Pour le lieu, c'est une surprise ! Je passe te prendre chez toi ?]

Et tout avait commencé comme ça. Depuis environ un mois, Peyton et lui s'échangeaient des messages, s'appelaient parfois, ils étaient devenus assez proches tous les deux, grâce à ce bout de papier qu'il lui avait donné en y ajoutant son numéro de téléphone, tout bêtement. Il avait eu peur quelques heures en attendant des nouvelles de sa part et heureusement pour lui, il reçut vite un message lui disant que c'était Peyton. Il en fut bien soulagé. Maintenant, ils se tutoyaient. C'était une compagnie très agréable et Hermann n'avait fait que craquer encore plus pour la jeune femme depuis qu'il lui parlait quotidiennement. Ils avaient un peu le même état d'esprit et chaque fois qu'elle lui envoyait un message son visage s'illuminait, c'était comme magique, si bien qu'à chaque fois, il passait un peu pour un idiot au travail. Lorsqu'il souriait comme ça, c'était un signal que tout le monde comprenait au salon maintenant, comme si tout le monde était au courant. C'était assez drôle d'ailleurs, la façon dont ils le regardaient tous dans ces moments-là. Il semblait incroyablement niais mais peu lui importait.
Pour ce soir-là, il avait tout préparé : restaurant dont il gardait la surprise, costume, fleurs, et il passerait la prendre chez elle. Il avait réservé une table isolée à l'auberge pour être un peu tranquilles, pensant que ça serait plus agréable, et il croyais sincèrement lui faire plaisir. Il avait quitté le travail plus tôt pour avoir le temps de tout faire. Une fois chez lui, il s'était empressé de prendre une douche et de se préparer. Il enfila un costume chic qu'il avait depuis déjà quelques années qui lui allait toujours aussi bien et préféra laisser sa chemise ouverte en haut sans cravate pour ne pas avoir l'air trop formel, même si en vérité, le simple fait de porter un costume rendait la chose formelle en elle-même. Il n'avait pas pensé à Joe de toute la journée, ce qui relevait du miracle, miracle sans aucun doute synonyme de Peyton. Après s'être correctement préparé et avoir vérifié pour la quatrième fois son état, il sortit de son appartement et se rendit chez le fleuriste du coin pour lui prendre un bouquet de roses, des rouges, des roses, des blanches. Il en faisant sans doute trop mais il ne pouvait décidément pas s'en empêcher. C'était bien la première fois depuis quatre qu'il passait une journée sans penser à son meilleur ami, trop occupé à penser à tout pour ce soir, et il en avait le sourire aux lèvres. Ca se voyait à des kilomètres qu'il était heureux.
Il prit ensuite un taxi pour se rendre chez Peyton le sourire aux lèvres, tellement que le chauffeur lui lança quelques regards suspicieux qu'il ignora royalement. Une fois arrivé, il sonna à la porte et attendit patiemment qu'elle ne se montre enfin, magnifiquement vêtue. Elle était si belle qu'il ne put lui décocher un mot avant quelques instants. Il toussota pour faire partir son émotion et lui tendit les fleurs avec un petit sourire en coin. « Voilà pour toi ! Tu es prête ? » Pour lui, elle n'avait pas besoin d'en faire plus, elle était déjà bien assez parfaite comme ça. Il ne se doutait pas que son choix de rendez-vous allait jouer en son désavantage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Mer 13 Nov - 10:27





you just have to eat
Hermann & Peyton


Je n'avais pas hésité longtemps. J'avais mis mes doutes de côtés pour accepter de sortir avec Hermann. Après avoir discuté de tout et de rien avec lui, j'avais envie de le revoir. Il y avait quelque chose qui m'appelait en lui. Quelque chose qui m'attirait. Sans que je puisse expliquer quoi. C'était juste comme ça. La seule chose que j'avais à faire, c'était de me laisser porter par le courant. Il prenait les devants. Ca m'allait très bien. Je n'étais pas une fonceuse. J'avais tendance à attendre qu'on vienne à moi. Il l'avait compris, heureusement pour nous. J'avais passé une bonne partie de l'après midi à me préparer. Malgré ça, je n'arrivais pas à me trouver belle. Tout juste moins repoussante que d'habitude. J'avais tellement peur de le décevoir. Peur qu'en me voyant il se dise quelque chose du genre « bon, elle est bien gentille... mais qu'est ce qu'elle est moche ! ». J'espérais l'inverse. Mais c'était difficile pour moi d'imaginer qu'on puisse me trouver jolie. En me regardant dans le miroir, je ne voyais que mes défauts. Ma robe avait au moins l'avantage de mettre en valeur mon maigre décolleté. Elle me serrait assez pour donner l'illusion que j'avais de la poitrine. La sonnette retentit. Je savais que c'était lui, je n'attendais personne d'autre. Je soufflais, pour tenter de me donner un semblant d'assurance. Puis j'ouvrit. Hermann avait sorti le grand jeu. Son costume lui allait divinement bien. Mes joues s'empourprèrent en un instant. « Merci. » Je lui rendis son sourire, touchée par l'intention. Je m'écartais pour le laisser rentrer. Laissant la porte ouverte, je me dépêchais d'aller poser les fleurs dans le premier vase qui me tomba sous la main. Je revins vers l'entrée, attrapant mon manteau et mon sac à main au passage. « Elles sont magnifiques ! » Je lui déposais une bise sur la joue. Un peu plus longue que la normale. Son parfum m'enivra un instant avant que je ne m'écarte. J'enfilai mon manteau et sortit sur le palier, claquant la porte derrière nous. « Je te suis ! »


made by pandora.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Lun 18 Nov - 16:24


J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. + Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.


Ca faisait bien longtemps qu'il n'avait pas invité une fille à sortir. Plus de quatre ans à vrai dire, et même avant ça, il n'était pas non plus un grand habitué de ce genre de choses, restant dans son monde de photographie avec ses potes, il faisait rarement le premier pas à vrai dire. Et pourtant, avec Peyton, il n'avait hésité qu'un instant avant de l'aborder, intrigué par la jolie jeune femme. Il n'avait pas été déçu et était même fier d'avoir pour une fois osé. Leurs discussions, même si ce n'était qu'à travers des messages, étaient toujours les bienvenues et arrivaient à lui faire oublier Joe. C'était sans doute ça la solution, se droguer à coups de messages, tel un grand adolescent et oublier tout problème éventuel. Il avait en effet l'impression de redevenir un adolescent avec elle et à vrai dire, c'était plutôt agréable. Il s'était bien préparé pour ce fameux soir, il avait tout fait pour que ce soit parfait, et avait même pensé aux fleurs ! Elle ouvrit la porte et il fut subjugué par tant de grâce. Il se sentit incroyablement chanceux d'avoir le privilège de pouvoir passer une soirée avec elle. Il se reprit vite et lui tendit les fleurs en souriant. Une légère teinte rosée passa sur les joues de la blonde, ce qui ne fit qu'augmenter sa beauté selon Hermann. Elle le fit entrer et posa les fleurs dans un vase. « Elles sont magnifiques ! » Elle s'approcha alors de lui pour lui déposer une bise sur la joue et il profita de l'instant, le cœur battant un peu plus fort, posant délicatement sa main sur le dos de la jeune femme, grand sourire aux lèvres. Il était complètement sous le charme, peut-être bien trop pour son bien, mais il préféra ignorer la raison et se laisser aller. Elle avait un délicieux parfum mais elle s'écarta trop vite pour qu'il puisse réellement l'imprimer dans sa mémoire, à son grand regret. Elle mit son manteau et ils sortirent tous deux de chez la blonde. Elle ferma la porte et il l'attendit devant le taxi, tel un gentleman, lui tenant la portière pour qu'elle entre la première. Il la rejoignit alors et chuchota la destination au chauffeur, bien décidé à ce que ce soit une surprise totale pour elle. Il ne savait pas vraiment pourquoi il faisait ça, ça ne lui avançait pas à grand chose de garder la surprise. Le taxi commença sa course et Hermann regarda à nouveau Peyton, la détaillant légèrement, les yeux brillants. « Tu es très élégante, vraiment. » Il était entièrement sincère, et il aurait bien agrémenté son maigre compliment d'une tonne d'adjectifs, mais il préféra s'en tenir là pour ne pas paraître trop ridicule devant elle. Il se sentit tout d'un coup tout petit, perdant confiance un instant, mais il se reprit. « Pardon d'avoir envoyé un message à la dernière minute, j'aurais dû te prévenir avant quand même ! » Il ricana d'un ton léger. Il avait prévu cette sortie depuis quelques temps déjà en vérité, mais il l'avait prévenue le matin même, par une espèce de superstition curieuse qu'elle se rétracte et annule finalement le rendez-vous. Heureusement, ça n'avait pas été le cas. Après quelques minutes pendant lesquels ils discutèrent de tout et de rien, ils arrivèrent enfin à destination. Il sortit vite de la voiture pour pouvoir lui ouvrir la portière avant qu'elle ne le fasse avant lui. Il était comme ça, c'était ce qu'on lui avait appris toute sa vie, alors au risque de paraître lourd, il resterait toujours égal à lui-même. Il paya la course et la taxi reprit sa route. Ils étaient à présent devant le restaurant et il sourit puis regarda Peyton. Il passa légèrement sa main dans son dos en un geste doux. Elle ne semblait pas aussi enthousiaste que lui cependant. Son sourire s'abaissa un peu et il se demanda alors ce qu'il se passait. « Tu n'aimes pas ce restaurant ? On peut aller à un autre si tu veux ! C'est pas grave après tout, c'est pour te faire plaisir ! » Il commença à paniquer légèrement, craignant de l'avoir déçue. Il était nerveux à l'idée qu'elle puisse partir de son côté à cause d'un simple mauvais choix de restaurant. Il ne savait rien de son mal après tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Jeu 21 Nov - 17:42





you just have to eat
Hermann & Peyton


J'entrai dans le taxi un sourire planant sure les lèvres. Hermann redoublait d'attention et ça me plaisait. Je ne me savais pas aussi fleur bleue. Ni aussi romantique. « Merci... Je laissai une petite pause. Ton costume te va à merveilles ! » Je ne m'attendais pas à temps. J'avais l'impression de sortir pour une soirée de gala, avec lui à mes côtés, dans un taxi. Je me sentais plutôt bien dans ce rôle, bien qu'un peu nerveuse. Je m'enfonçai un peu dans le siège du taxi, prenant soin de ne pas froisser ma robe au passage. Je n'avais pas l'habitude de circuler ainsi. En général j'étais soit à pied, soit dans ma voiture. Mais le plus souvent à pieds. J'évitais de sortir mon auto pour les trajets courts. Je me sentais comme une reine à l'arrière. J'avais presque l'impression d'avoir un chauffeur, si on oubliait le compteur qui tournait à l'avant. Je tournai le visage vers Hermann, le sourire toujours aux lèvres. « Ne t'en fais pas, je n'avais rien de prévu. Ca me change de mes habitudes de vieille fille enfermée devant sa télé ! » Un rire m'échappa. Empli de gêne. Je venais de révéler un pan de ma vie. Pas un des plus sexy. Je me plaisais à passer la soirée en pyjama, devant ma télé. J'étais une accro du cinéma. Je finissais toujours par m'arrêter sur un film, même un mauvais. J'eus à peine le temps de tendre le bras vers la poignée de ma portière qu'elle s'ouvrit comme par magie. Hermann, en plus d'être d'une galanterie sans égale, était bien plus rapide que moi. Je sortis la voiture, essayant de rester élégante, pour faire honneur à ma tenue. Ce n'était pas souvent que j'enfilais une robe aussi près du corps. J'avais plutôt tendance à me promener avec des tenues qui cachaient un peu plus ma maigreur. Je me laissai guider, sans opposer de résistance. La main d'Hermann dans mon dos me déclencha un frisson. Je levai les yeux pour me retrouver devant... le restaurant. Ma hantise. Moi qui n'avalait pas grand chose, il m'était toujours difficile d'y entrer. En particulier dans celui-ci, il n'y avait pas de plats légers. Ce n'était pas le genre de la maison. Mon visage du exprimer mon doute puisque mon compagnon le remarqua. Je hochai la tête, y réaccrochant un sourire. Le plus naturel possible. « Oh si, si ça me va très bien. Ne t'inquiètes pas... Je pensais à autre chose ! » Je fis un geste de la main, pour lui signifier de passer à autre chose. Pour dire que ce n'était rien d'important. Je pris une inspiration puis entrai d'un pas décidé dans le restaurant. Je le laissai demander la réservation et marchai jusqu'à la table, respirant calmement et réfléchissant. J'allais prendre un plat. Un entier. Je ne voulais pas passer pour une folle, j'avais honte de ma faiblesse. Après tout, une assiette ne devait pas être la mer à boire. Je tentais de me rassurer comme je pouvais. J'enlevai mon manteau pour le poser autour de ma chaise. « Je suis ravie de passer la soirée avec toi. » Au moins sur ce point, j'étais sincère. Je m'étais sentie pousser des ailes à l'invitation


made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Sam 30 Nov - 1:04


J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. + Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.



C'était bizarre de constater que depuis sa rencontre avec Peyton, il arrivait à ne plus penser à Joe constamment. Comme quoi, une seule personne, une seule rencontre, pourrait bien tout changer. Peut-être bien que ce serait elle la clé de son long deuil, il n'en savait encore rien. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il voulait absolument lui faire passer une bonne soirée. Il était persuadé d'avoir tout fait pour, il avait tout préparé exprès, d'une façon qui ne lui ressemblait pas tant que ça, mais il ressentait le besoin de faire des efforts pour qu'elle l'apprécie. Comme pour l'impressionner, peut-être. Il avait même envie d'immortaliser le moment en prenant tout un tas de photos, mais bien sûr, il s'en privait, tenant sa promesse idiote, comme l'avait dit Eliza. C'était vraiment idiot, mais ça le tenait debout. Il avait téléphoné à ses parents, comme elle lui avait conseillé. Ils étaient heureux de l'entendre enfin et à son grand soulagement, non seulement ils allaient bien, mais en plus, ils ne lui en voulaient pas d'être resté muet pendant toutes ces années. C'était bien cruel de ne rien dire, de ne plus donner de nouvelle. Il les avait inquiétés, évidemment, mais pourtant, ils avaient apparemment toujours su que ça irait bien pour lui. Ils étaient persuadés qu'il avait fait le deuil, ce qui n'était pas encore le cas. Et sa mère avait précisé qu'elle fleurissait la tombe de Joe toutes les semaines, comme il n'avait personne d'autre pour le faire... Elle parlait si ouvertement de lui que ça désarmait Hermann. Alors elle s'était écriée gentiment « Reviens vite nous rendre visite ! » Et lui, il avait souri, sachant très bien que ça lui était encore impossible pour le moment. C'était trop tôt, toujours trop tôt. A se demander s'il serait prêt un jour... Il secoua légèrement la tête pour se sortir ces idées noires de la tête et se concentrer uniquement sur ce qui lui donnait le sourire, à savoir Peyton présentement. Il la complimenta, elle était somptueuse, et elle lui retourna le compliment, ce qui eût pour effet de le faire sourire un peu plus. Il était heureux de pouvoir passer un peu de temps avec elle. En bien des points on pouvait dire qu'il ressemblait à un adolescent maladroit, mais il faisait de son mieux. Certes, il en faisait peut-être un peu trop justement, mais après tout, pourquoi pas ? On passait souvent à côté de bien des choses, à ne pas faire d'effort, à laisser faire sans rien dire, sans bouger, à simplement attendre que ça se passe comme si tout tombait gentiment du ciel. Il avait prévenu Peyton à la dernière minute, par superstition plus qu'autre chose, il préféra donc s'assurer qu'elle n'ait pas été trop prise de court par son message soudain. Cependant, il n'avait semblé la déranger. Elle se retourna vers lui en souriant. « Ne t'en fais pas, je n'avais rien de prévu. Ca me change de mes habitudes de vieille fille enfermée devant sa télé ! » Elle se mit à rire et il ne put s'empêcher de la suivre. Elle paraissait tellement naturelle. Elle n'avait pas l'air de cacher ce qu'elle était, et ça lui plaisait. A présent, il connaissait presque son numéro par cœur, et il aurait peut-être même pu le réciter par cœur si on lui avait demandé.

Le taxi s'arrêta et il se précipita à l'extérieur pour lui ouvrir la portière. Il était plus galant que jamais, et comme on le lui disait souvent, il en faisait trop. Mais il se laissait porter par la folie de l'instant. Il pensait que le restaurant était une bonne chose, que c'était ce qui allait lui faire plaisir mais il paniqua un peu -bon d'accord, beaucoup- lorsqu'il vit le sourire de Peyton s'effacer peu à peu. Il lui demanda alors si elle préférait aller ailleurs, ne voulant surtout pas la décevoir, et tant pis pour la réservation après tout, mais elle le rassura. « Oh si, si ça me va très bien. Ne t'inquiètes pas... Je pensais à autre chose ! » Elle fit un geste de la main comme pour accompagner ses paroles, sourire à nouveau aux lèvres, mais pourtant, il resta perplexe. Quelque chose semblait ne pas aller si bien que ça. Il avança cependant avec elle jusqu'au restaurant, il demanda la table qu'il avait réservée et ils s'y installèrent. Il se retint de lui tenir la chaise, pensant que c'était peut-être un peu trop. Il s'assit donc en face d'elle, tout souriant, sachant que quelque chose n'allait pas, il voulait qu'elle se sente le mieux possible. « Je suis ravie de passer la soirée avec toi. » Son sourire s'élargit tel un gosse et il baissa légèrement la tête, touché. « Et moi donc ! Commande ce que tu veux d'accord ? Fais-toi plaisir ! » Il l'avait invité, alors elle pouvait prendre tout ce qu'elle voulait, il paierait. Il fronça légèrement les sourcils, conscient qu'elle ne semblait pas aller merveilleusement bien. Il s'inquiétait, tout bêtement. On leur apporta les cartes et il la parcourut sans beaucoup d'attention, surveillant sans cesse les réactions de Peyton. Il posa alors sa carte sur la table sans pour autant avoir réellement choisi ce qu'il allait prendre. Peu lui importait en cet instant. « Tu es sûre que ça va ? Tu peux me le dire si quelque chose te dérange tu sais ? J'en ai trop fait c'est ça ? On me le dit souvent... » Joe lui répétait souvent qu'il se prenait trop la tête pour ces choses-là, qu'il en faisait beaucoup trop, que ça pouvait étouffer la personne parfois, mais rien n'y faisait, il ne pouvait pas s'en empêcher.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Mar 3 Déc - 21:29





you just have to eat
Hermann & Peyton


J'avais l'impression de pouvoir presque tout dire à Hermann. Notre rencontre quelques semaines auparavant avait été un déclic. Nous avions, depuis, beaucoup échangé. J'étais assez en confiance avec lui pour pouvoir lui parler de mes soirées solitaires, en pyjama. Et c'était quelque chose, venant de moi. J'étais la personne la plus silencieuse sur moi-même du monde. Je détestais parler de moi parce que presque rien ne me plaisait dans ma vie. A part mon travail, qui était ma bouffée d'air frais. Pour le reste, quoi que je fasse, je me sentais ridicule. Le restaurant n'était pas mon lieu préféré pour un rendez-vous. Même si je savais qu'il était une étape inévitable. Certainement la plus difficile à vivre pour moi. Ma relation compliquée à la nourriture la rendait vraiment ardue. Mais j'étais décidée à y survivre. Je pouvais bien supporter ça pour une soirée avec Hermann. Il me plaisait. Mon cœur s'emportait à chaque message de lui. J'étais toujours ravie d'avoir de ces nouvelles. Je faisais donc de mon mieux pour garder un visage serein, et souriant. Malgré mon stress. Je hochai la tête. Me faire plaisir... Avec un repas ? C'était presque mission impossible. Mais je ne voulais pas lui montrer cette part obscure de moi. J'avais envie de croire que j'étais capable de dépasser mon besoin de contrôle permanent sur ce qui entrait dans ma bouche. J'ouvris la carte, dans un souffle, pour me donner du courage au moment où Hermann m'interrogea sur mon humeur. Je secouai la tête. Aussi rapidement que possible. Je ne voulais pas qu'il croit que c'était de sa faute. Il avait tout fait pour rendre cette soirée parfaite. J'étais seulement trop difficile et trop complexée. « Oh non non non, tout vas bien. J'appuyai mes dires par un sourire. Et tout est parfait, les roses, le costumes, le taxi... J'adore ! » J'étais une incorrigible romantique. Il en fallait peu pour me faire fondre. Je m'emballais toujours trop vite. Mais j'avais envie de continuer à m'emballer pour Hermann. Il me correspondait. Je me reconnaissais un peu en lui. Nous partagions une certaine fragilité, et une passion. Je me plongeais dans la carte. Il fallait que je fasse appel à de lointains souvenirs pour me remémorer mes goûts en matière de nourriture. Savoir ce que je préférais. Je ne devais pas me louper dans le choix si je voulais être capable de finir mon plat. Ou du moins de le manger en grande partie. Je relevai la tête vers Hermann. « Est ce que tu prendras un apéritif ? » J'espérais qu'il me dise oui. J'avais besoin d'un verre pour me donner le courage d'avaler plusieurs bouchée d'un plat qui serait certainement, quel qu'il soit, trop gras pour moi. C'était une épreuve que je souhaitai passer avec succès. Au côté d'Hermann j'avais l'impression de me sentir assez forte pour ça. Dépasser mon plus vieux complexe, mon plus vieux probable. Celui qui était né dans mon adolescence et qui m'avait bouffé tant de bon moments. Mes pieds s'agitaient un peu sous la table, à cause du stress qui m'envahissait. « Je n'ai même pas pris mon appareil photos... Je grimaçai. Pour immortaliser notre premier rendez-vous ! » Je m'emballais peut-être un peu, il n'était pas dit qu'il y en ai d'autres à suivre. Et la photographie n'était peut-être pas le meilleur sujet à aborder avec Hermann, malgré la passion qu'il nourrissait pour elle. Je me demandais si il serait capable un jour de reprendre son appareil. De mitrailler à nouveau. Je rêvais de voir ses photos. Je l'imaginais extrêmement doué.


made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Jeu 5 Déc - 22:59


J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. + Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.


Sortir avec Peyton, c'était la meilleure chose qu'il lui était arrivé depuis un moment. Il se sentait revivre un peu, et la présence de Joe se faisait moins insistante, ce qui était une très bonne chose. C'était comme si elle représentait l'espoir d'un renouveau. Hermann s'était vite lié à elle et désormais, il n'avait pas envie de la voir partir. Peyton, c'était la preuve qu'il commençait à changer, qu'il commençait à accepter l'absence de son meilleur ami même si c'était difficile. C'était la preuve qu'il pouvait se reconstruire, qu'après quatre années à gâcher sa vie, il pouvait enfin se permettre d'avancer. Il avait eu de la chance de la rencontrer, tout comme il avait eu de la chance de revoir Eliza. Celle-ci l'avait convaincu de reprendre contact avec son ancienne vie et Peyton, étant photographe, lui donnait l'envie irrésistible de reprendre sa vieille passion où il l'avait laissée. Prendre des photos, ça lui manquait. Avoir toujours son appareil sur lui, pouvoir capturer chaque instant, ça lui manquait. Il regrettait. Mais cette fois, ce qu'il regrettait, c'était d'avoir gaspillé quatre ans dans un deuil, à faire les mauvais choix. A présent, il était conscient que Joe n'aurait jamais voulu ça, et qu'il pouvait reprendre sa vie. Et, bien que soit assez tôt pour le dire, il espérait que Peyton en ferait partie. Ce dîner, il l'avait attendu impatiemment depuis ce premier sms qu'il avait reçu d'elle. C'était incroyablement cliché, peut-être mielleux aux yeux du monde, mais tant pis. Il avait peur que ça se passe mal, qu'il en ait trop fait et qu'elle le fuit à cause de ça, parce que oui, on lui disait souvent, il en faisait beaucoup trop. Aussi, il s'inquiéta de voir Peyton mal à l'aise. Quelque chose clochait, mais il ne pouvait rien demander, de peur d'être indiscret. Il lui demanda cependant si tout allait bien, et elle affirma que oui, que tout était parfait. Malgré son inquiétude, Hermann ne put s'empêcher de sourire à ses dires. Il respira un bon coup. Tout allait bien se passer, elle ne partirait pas. Il n'avait pas la moindre envie de la voir s'enfuir. Elle était l'espoir. Et leurs points communs ne faisaient que les rapprocher. Il la regarda pendant qu'elle inspectait la carte, comme totalement hypnotisé par sa présence, puis il se reprit et se plongea lui-même dans sa carte. C'était apaisant d'être avec elle. Il se sentait léger, comme si tout ses problèmes s'envolaient soudain. « Est ce que tu prendras un apéritif ? » Il releva la tête vers elle et esquissa un léger sourire. « Évidemment ! Il faut bien qu'on fête ce dîner ! Par contre, je te laisse choisir. » Il avait à vrai dire prévu de prendre du champagne, mais après réflexion, peut-être que c'était un peu exagéré.

Le stress de la jeune femme se sentait bien, ce qui augmentait son propre stress. C'était un peu ridicule à vrai dire. Il se concentrait sur sa carte à nouveau pour se calmer. « Je n'ai même pas pris mon appareil photos... Pour immortaliser notre premier rendez-vous ! » Sa dernière phrase le fit immédiatement réagir. Premier rendez-vous. Lorsqu'il l'avait invité, il n'avait pas formulé cette sortie comme ça, et il était touché qu'elle le prenne de la sorte. Ce n'était rien qu'une expression, mais l'idée d'un premier rendez-vous sous entendait qu'il y en aurait d'autres, et ça l'enchantait fortement. Si la photographie faisait encore partie de sa vie, il l'aurait peut-être emmener, pour immortaliser cet instant, comme elle le disait si bien, mais à présent, le sujet restait encore délicat. « C'est pas grave, tu te rattraperas la prochaine fois ! » Un grand sourire s'étira sur son visage, se voulant rassurant, espérant qu'il y aurait effectivement une prochaine fois. « Ca me manque de ne pas avoir mon appareil autour du cou à chaque instant. Je ne sortais jamais sans, avant... » Il venait de dévoiler un pan de sa vie passée, certes, ce n'était pas grand chose, et puis, ça pouvait paraître évident pour un passionné de photographie, mais c'était tout de même une partie de sa vie qu'il avait autrefois choisi, sans doute à tort, d'abandonner. « Ne jamais faire de promesse à quelqu'un qui ne peut pas donner son avis ! » Il choisit alors d'en rire. Il venait encore une fois de révéler une facette de lui, n'avouant cependant pas que la personne à qui il avait fait cette promesse était morte.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Mer 11 Déc - 17:54





you just have to eat
Hermann & Peyton


J'accueillais la nouvelle de l'apéritif avec joie. Nous étions sur la même longueur d'ondes. Encore une fois. Ce n'était pas pour me déplaire. J'avais envie de fêter cette soirée, car elle marquait mon premier rendez-vous avec Hermann. Mais pas seulement. J'avais aussi envie de me laisser enivrer un peu pour pouvoir l'apprécier au maximum. Pour m'aider à manger. A ne pas faire ma rabat joie. Si j'avais beaucoup partagé avec lui au cours de nos discussions téléphoniques, je n'étais pas encore prête à avouer à Hermann mon problème avec la nourriture. J'avais peur de l'effrayer avec. Qu'il s'enfuie en courant. Ce n'était définitivement pas ce que je voulais. J'avais l'espoir qu'il reste à mes côtés. Et je me sentais prête à faire des efforts pour ça. Même si ce n'était pas évident. Je laissais un sourire sincère s'étaler sur mon visage. « Génial, je ne passerai pas pour une alcoolique comme ça ! » Mes pieds s'agitaient sous la table. Je m'efforçais tant bien que mal de cacher toute autre trace de stress. Je hochai la tête aux mots d'Hermann. La prochaine fois. Ces mots sonnaient comme une douce promesse. Une motivation supplémentaire pour ne pas passer pour une fille tordue dès le premier rendez-vous. Je devais lui laisser le temps de m'apprécier avant de lui montrer ma part sombre. Celle que personne n'avait jamais vu. Ou alors je devais réussir à m'en débarrasser. C'était mon objectif principal. « Alors je te propose de me faire une promesse à moi si ça peut t'aider... Reprendre ton appareil photos et l'avoir la prochaine fois que nous nous verrons ! » Je n'étais pas sûre de pouvoir me permettre cette proposition. Je l'avais faite quand même. Hermann avait l'air de souffrir. Sa passion lui manquait. Comme elle m'aurait manquée si je n'en avais pas fait mon métier. Je n'étais même pas sûre de pouvoir surmonter la personne dont il parlait. Cette personne dont je ne savais rien. Je ne cherchais pas plus loin pour autant. Si il avait envie de parler, il parlerait. Je savais ce que c'était, de ne pas être à l'aise avec quelque chose. D'avoir un secret. J'en avais un énorme qui était en rapport avec tout ce que la carte du restaurant faisait miroiter. Le serveur s'approcha. Je levai la tête et parlai sans réfléchir. Pour ne pas changer d'avis au dernier moment. « Je vais prendre un Gin Fizz s'il vous plait. Et un Bagel Saumon. » Le mot bagel m'écorchait presque les lèvres. Je n'avais rien goûté d'aussi gras depuis longtemps. J'étais restée un minimum raisonnable en demandant du poisson. Je n'étais pas encore sûre d'arriver à le manger. Mais je croisais les doigts pour.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Mer 18 Déc - 14:00


J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. + Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.


Il pouvait sentir le stress de Peyton à des kilomètres et ça l'angoissait profondément. Ca le rendait mal à l'aise. Il cherchait quoi faire pour détendre l'atmosphère et surtout la détendre elle. Il aurait peut-être dû attendre un peu avant de l'inviter à dîner, peut-être qu'elle n'aimait pas ça ? Il se posait trois tonnes de questions sans oser lui demander directement. Elle ne répondrait sans doute pas s'il lui demandait ce qui n'allait pas. Tout ce qu'il avait prévu était un peu remis en question, et ainsi, il préféra la laisser choisir l'apéritif, et tout le reste. Il sourit à sa remarque et elle enchaîna. La prochaine fois, il espérait ne pas faire d'erreur. Il espérait d'ailleurs sincèrement qu'il y aurait réellement une prochaine fois. Elle sourit. Ce qu'il aimait son sourire. Ne pas avoir son appareil avec lui était une torture pour lui aussi. Il aurait souhaité immortaliser ce moment, mais il avait fait une promesse stupide. Il venait de confier un bout de sa vie à Peyton, et pas celui qu'il préférait. « Alors je te propose de me faire une promesse à moi si ça peut t'aider... Reprendre ton appareil photos et l'avoir la prochaine fois que nous nous verrons ! » Il leva brusquement la tête vers elle, surpris par cette proposition. Il détourna un peu le regard, légèrement gêné, mais il se mit finalement à sourire. Peut-être qu'elle était vraiment la clé de son deuil, après tout. Il hocha alors la tête, sourire en coin, plein d'espoir. C'était comme une promesse qu'ils se reverraient. « Faisons ça alors. Chacun amène son appareil photo ! Tu me montreras les meilleurs lieux de la ville, si tu es d'accord bien sûr ? » Il sourit de plus belle en lui serrant la main, soudain bien joyeux. Il se sentait léger en sa présence et c'était bien agréable après tout ce temps. Pas de doute, il allait pouvoir changer grâce à elle. Il lui cachait tout de même Joe, ne préférant pas en parler, pour ne pas tout gâcher. C'était du passé, il fallait qu'il s'y fasse. Ce soir, il se tournait vers l'avenir. Il allait oublier, ou du moins, laisser de côté, c'était le mieux à faire. Et la photographie, Peyton, c'était sans doute ce qui rendait tout cela possible. Un serveur arriva et Peyton passa sa commande assez rapidement, laissant Hermann sans voix. Il ne s'attendait pas à ça. Il resta quelques instants à la fixer, surpris, mais pas moins sous le charme, puis son regard se fit doux. Il se tourna ensuite vers le serveur. « Eh bien... Je vais prendre la même chose, merci ! » Il se reconcentra sur Peyton, lui souriant. Il se frotta la nuque, gêné d'avoir ce sourire stupide au visage continuellement. « Tu m'impressionnes. » Il avait parlé sans réfléchir et ne saurait même pas se justifier. Il se contenta de rire légèrement après cette remarque. C'était totalement vrai. Elle était impressionnante à ses yeux. Il oubliait tout avec elle et c'était bien plus qu'agréable. Il était complètement sous le charme. Ce qu'ils avaient commandé arriva bien vite et Hermann prit aussitôt son verre, le tendant devant lui. « Je te propose de trinquer ! » Hermann semblait en cet instant être un véritable cliché ambulant, mais peu lui importait. Cette soirée signifiait un nouveau départ pour lui, avec elle, il l'espérait, alors il se devait de le célébrer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée. Mar 24 Déc - 15:29





you just have to eat
Hermann & Peyton


J'avais un peu peur que ma proposition ne soit pas bien accueillie. Après tout, je ne savais pas vraiment de quoi il était question, sinon d'une promesse qu'Hermann n'avait plus envie de tenir. Ce n'était peut-être pas à moi de lui donner une alternative. Mais je me sentais en confiance avec lui. J'avais lancé cette idée de nouvelle promesse au moment où elle m'était venue en tête. Sans vraiment y réfléchir. J'espérais simplement pouvoir l'aider avec quelque chose dont il avait l'air de souffrir. Par chance, il réagit bien. Je hochai la tête. « Parfait ! » J'avais envie de partager ma passion. C'était un besoin vital. Cette passion pourrait sans nul doute devenir la base d'une future relation. Un sourire illumina mon visage. Nous imaginions l'un comme l'autre d'autres rendez-vous. C'était bon signe. J'avais déjà hâte d'être à la suite. Plus vite cette première sortie au restaurant serait passée, mieux ce serait. Le restaurant était ma hantise. « Tous les lieux secrets... Les plus beaux ! » J'avais pas mal de petites cachettes à Shady Cove. D'endroits où j'aimais me rendre. Pour passer un moment. Pour m'isoler. La commande nous posa également sur la même longueur d'ondes. Même si la mienne était un peu feinte. Je n'avais pas réellement envie de ce bagel. J'allais juste faire l'effort. Pour être acceptée comme une fille normale. Pas comme cette personne torturée que j'étais, définitivement. Une nouvelle fois, mes joues s'empourprèrent. Les compliments pleuvaient ce soir. Et ce n'était pas pour me déplaire. Je baissais les yeux. Gênée mais flattée. Nos verres vinrent me sauver la mise. Un sourire radieux reprit sa place sur mon visage. Je levai mon verre. « A notre premier rendez-vous ! » Je fis tinter mon verre contre le sien. Mes yeux plongés dans ceux d'Hermann. On m'avait toujours appris à trinquer de la sorte. Et sans croiser. Mais pas de risque ce soir, nous n'étions que deux à table. Les assiettes suivirent de peu les apéritifs. La boule dans mon ventre se reforma en voyant le bagel. Comment étais-je sensée avaler ça ? Je me mordis l'intérieur des joues, essayant de m'insuffler un peu de courage. « Et bien hum... Bon appétit !!! ». J'attrapai mes couverts et commençai à couper de petits bouts. Inconsciemment, je me disais qu'ils passeraient plus facilement.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée.

Revenir en haut Aller en bas

J'ai cru que t'inviter à dîner était une bonne idée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Auberge & restaurant
-
Sauter vers: