Partagez|

What the ...?! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Mer 20 Nov - 20:46

Vêtu de son manteau noir et emmitouflé dans son écharpe grise, Christopher marche le long de Rogue River. Les mains enfouie dans ses poches, il a la tête entrée dans les épaules et est quelque peu penché en avant afin de contrer le vent, le froid et la douleur à ses côtes. Quatre jours. Voilà le nombre de jours qui sont passés depuis l´altercation avec John. Le premier jour était placé sous le signe de la torture. Pour tout dire, Christopher avait bien l´impression qu´il ne s´est jamais senti aussi mal depuis son accident. Les nuits étaient pires que tout. Mais bref.

Au bout de quatre jours, l´ancien officier avait insisté pour que Morgan retourne en cours, après que celui-ci soit resté auprès de lui. Aussi, la migraine n´est plus qu´un simple souvenir. Malheureusement, il n´en va pas de même pour ses côtes. La seule chose positive est qu´il peut plus ou moins bien cacher cette douleur. En ce concerne la marque sur son visage, qui s´étend le long de sa mâchoire et remonte légèrement sur sa joue, c´est plus problématique. Mais ce n´est pas ce qui l´empêche de sortir.

Bien qu´il garde le regard baissé, qu´il évite de regarder les passants et qu´il a l´impression que justement ces passants ont le regard rivé sur lui. M´enfin. Prenant donc sur lui, il profite de l´air frais de l´après-midi. Même si le temps est froid, que le vent est glacial et que les rayons du soleil semblent être bien trop faibles pour atteindre la terre, Christopher trouve cette température fortement revitalisante. Après avoir passé 3 jours enfermer dans la maison, c´est on ne peut plus compréhensible. Enfin.

S´immobilisant au bord du chemin, il se tourne vers l´eau, faignant de s´intéresser à la famille de canard qui y nage d´un bord à l´autre. En réalité, il reprend simplement son souffle, se demandant intérieurement si sa condition physique peut avoir été ainsi mise a mal en si peu de temps.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Sam 23 Nov - 1:24


William Smith, 28 ans.
Aucun vol en avion ne lui a jamais paru aussi long. Une telle lenteur, c’en était exaspérant. Il n’avait pas besoin de se dépêcher, mais il était pressé, mû par un instinct étrange. Dès qu’il avait reçu ce coup de fil de Christopher, il a su qu’il devait y aller. Pas une seule once de logique là-dedans, pour une fois. En y réfléchissant, il se dit que son ami avait vraiment besoin de lui parler. A ce moment-là, il était dans un coin reculé du Dartmoor – une sombre histoire – mais l’ancien militaire a tout de même réussi à avoir son numéro. Au cours de la conversation, William avait perçu une gêne, quelque chose de détraqué. Ce qui s’était confirmé au moment où il a appris que son paternel avait rendu une petite visite à Morgan, et donc par la même occasion à Chris.

En rentrant à Londres, où il réside depuis un bon moment finalement, il a à peine fait son sac et a sauté dans le premier avion pour les USA. Mais au lieu de rendre visite à son père, certain que ce dernier n’avait pas eu que de douces attentions envers le cadet et son ami, Will a pour destination l’Oregon. Il n’y restera pas longtemps. Il veut juste s’assurer le petit Merlin va bien. Il le connaît, et il sait que leur père justement ne le connaît pas. Plus jeune, il en a consolé des pleurs. Ça fait 5 ans qu’ils ne sont pas vus, ni même parlés. William a refusé de l’avoir au téléphone, ou par mail. Ce n’est pas une bonne façon de renouer. S’il est resté loin au départ, c’est pour une raison bien précise qu’il ne citera pas. A présent, il n’a aucune raison, mais s’en trouve toujours s’il en cherche. Il avait quand même des nouvelles grâce à Christopher, de temps en temps. La dernière fois qu’ils se sont contactés, c’était il y a un mois et une dizaine de jours.

Enfin. Avec de beaucoup trop d’heures de vol dans les jambes, Will se prend une chambre d’hôtel et un repos bien mérité. De toute façon, heure locale, nous étions en beau milieu de la nuit. Ce n’est qu’au début de l’après-midi qu’il trouve le chemin de Shady Cove. Petite ville. Petite, petite ville. En arrivant, il se demande très sérieusement pourquoi Christopher est venu se terrer ici. Niveau tranquillité, calme... ennui même. En descendant du taxi – on ne prend pas le bus quand on a sa classe, sa prestance, son arrogance aussi – William pousse un énorme soupire. En vérité, il ne sait même pas où habite précisément son ami. Il relève le col de son long manteau, réajuste un peu son écharpe, et se demande par où commencer. Il a laissé sa valise à l’hôtel, c’est toujours ça en moins. Il marche de longues minutes dans un froid tout relatif. Doit pas bien faire plus chaud à Londres.

Il a écouté l’itinéraire d’une passante, qui a d’ailleurs eu un regard étrange. Peut-être à cause de l’accent. Ou peut-être à cause de la personne qu’il recherche. Mais il reconnait bien vite une silhouette. Très facilement d’ailleurs. Et ces boucles. En s’approchant de l’homme tourné vers la rivière, William dissimule un fin sourire. Avec Christopher aussi, cela fait plusieurs années qu’ils ne se sont vus en chair et en os. Les mains dans le dos, le britannique vient se placer à côté de l’américain, à plusieurs pas d’écart. Droit, se tenant toujours de cette façon si caractéristique, il observe la Rogue River et ce qui se trouve face à lui.

— Je ne pensais pas que John t’avais frappé, lance-t-il clairement, puis il continu sans le regarder pour le moment. Je sais qu’il te déteste, mais à ce point...

Tournant les yeux vers son ami de lycée, il arbore ce petit sourire satisfait de quand tout se déroule comme il le souhaite. Niveau effet de surprise, il n’a jamais du égaler cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Sam 23 Nov - 9:22

En entendant ces paroles prononcées part cette voix grave, presque nonchalante et pourvue de cet accent méconnaissable, Christopher, qui s’apprêtait à repartir, se fige dans son mouvement et reste encore quelques instants immobile, dos tourner à celui qui a parler. A-t-il bien entendu ? Ça fait des années qu’il ne l’a plus vu, et pourtant il est clairement persuadé que c’est Will qui se trouve là, à côté de lui. Lentement, il se remet d’aplomb sur ses deux pieds et doucement, il se retourne. Son regard tombe effectivement sur son meilleur ami de lycée.

William Smith. Grand, cheveux noirs et bouclés. Vêtu d’un long manteau noir et mains gantées croisées dans son dos, il l’observe de son regard si spécial. Christopher n’a jamais sut définir la couleur de ses iris. Bleu, vert, gris, un peu de brun et un peu de jaune. En croisant son regard, l’ancien officier se rappelle qu’il a souvent ressenti une once de jalousie en voyant ces yeux. Pour lui, il n’y en avait pas de plus beaux sur terre. Et puis ce sourire. Petit, léger, c’est le sourire entendu et satisfait qu’affiche William quand il sait à l’avance qu’il a réussi quelque chose.

Christopher ne réagit pas à ses paroles, tant sa surprise le clou sur place. Surprise ? Non. Son état va au-delà de la simple surprise. Mine neutre affichée sur son visage, son regard est tout de même constant et fixé sur le visage ovale de son ami. Puis, tout à coup, tout change. Se remémorant les paroles de William, Christopher cligne deux fois des yeux et secoue la tête comme pour revenir sur terre, se reculant d’un demi pas. C’est en voyant que le sourire du jeune homme devant lui s’agrandit légèrement que l’ancien officier se rend compte qu’il a surement dut être fixé dans sa surprise plus longtemps qu’il n’aurait dut.

« Qu’est-ce tu fous là ? » demande-t-il sans réflexion préalable.

Il ignore délibérément les affirmations de son ami. C’était souvent le cas entre eux. L’un posait une question ou disait quelque chose, l’autre contrait par une autre question dans un premier temps avant de, finalement, répondre à l’autre. Aussi, l’ancien militaire n’a-t-il pas réfléchit sur ce coup, sa demande est sortie toute seule sans qu’il n’ait put la retenir. C’est alors qu’il se rappelle l’avoir appelé. Bien qu’il ne savait pas où se trouvait son ami au moment de son appel, Christopher a tout de même réussi à trouvé son numéro. Les années de connaissances aidant sans doute. Au final, quand il l’a eu au téléphone, l’ancien premier maître est resté fort évasif sur le sujet. Il n’a rien dit au sujet de Morgan et lui. Bien sur, William sait que son petit frère vit chez lui, mais Christopher ne lui a rien dit de plus. Comme bien trop souvent, il n’a pas trouvé le courage de lui en parler. Son ami ayant bien trop souvent des réactions spéciales et bizarres, l’ancien officier craint quelque peu sa réaction face à son homosexualité, celle de son frère et du fait qu’ils sont en couple.

« Ton père n’a jamais été un tendre avec moi » sourit-il finalement, en s’avançant un peu vers William « Je ne sais pas toi, mais moi je me rappelle encore très bien de la baffe qu’il m’a foutue quand on rentré de notre Week-end improvisé à Las Vegas, avant de me foutre dehors et m’engueuler dans la rue devant vos voisins. » il grimace légèrement  avant de reporter son attention sur son ami « Mais sérieusement Will, qu’est-ce que tu fais ici ? »

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Sam 23 Nov - 23:51


William Smith, 28 ans.
William est extrêmement content de son petit effet. Il aime toujours autant le dramatique et la théâtralité. Chris est largement plus que surpris. Si la foudre s’abattait à ses pieds, il ne le remarquerait sans doute pas. Malgré les années, ils sont capables de se reconnaître du premier coup d’œil. Ils n’ont pas véritablement changés, au fond. Will a un temps changé de couleur de cheveux, certes, mais ça lui est passé. Une façon de plus de marquer une rupture finalement. Enfin c’est du passé. Christopher a été brun à une époque, mais tout lui va à cet homme aussi. Par contre, il n’a pas l’air de se remettre facilement de la présence du britannique. Il lui faut un moment avant de récupérer la parole, et de lui demander ce qu’il fait ici.

Will arbore un franc sourire, amusé et aussi ravi de le revoir. Bien que ce dernier paramètre soit dissimulé. Il ne répond rien, laissant encore le temps à l’ancien militaire de comprendre et d’encaisser la situation. Il répondra ensuite, après que son ami ait lui-même répondu. Ils ont toujours été tordus, comme sur un autre mode de pensées, lors de leur conversation. Parfois, eux se suivaient très bien, alors que les autres étaient largués. Mais c’est normal. Et ça n’a pas changé, depuis tout ce temps. Christopher finit quand même par rebondir sur ce que lui a dit Will en premier. Il est vrai que John Smith n’a jamais éprouvé aucune sympathie pour lui, et qu’il ne s’en cachait pas. L’américain rappelle à son ami la gentillesse de Smith à son égard lorsqu’ils étaient rentrés de Las Vegas. Will se laisse aller à rire.

— Oh oui comme je m’en souviens, ce fût mon tour ensuite, renchérit-il. Il ne s’en était pas pris une, mais il s’était fait remonté les bretelles en bonne et due forme. Chris réitère ensuite sa question, et l’anglais hausse les épaules, reportant son regard sur la rivière. Changer d’air, faire une pause, voyager un peu, voir du monde, il se tait, puis tourne un visage sérieux sur l’ancien officier. Je suis venu prendre des nouvelles, et savoir ce qui c’était réellement passé avec John. Tu ne me l’aurais jamais dit autrement. Il marque une pause, puis son ton se fait moins froid. Comment va Morgan ?

Il n’aime pas cette histoire, il veut en savoir plus. Et il veut en premier lieu s’assurer que son petit-frère va bien, alors il ne passe pas par quatre chemins.
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Dim 24 Nov - 9:21

Passé la surprise et le choc de revoir l’anglais ici, devant lui à Shady Cove, c’est bel et bien de la joie qui prend place en Christopher. Oubliant ses côtes douloureuses, il laisse un sourire s’afficher sur son visage en réponse à celui de son ami. Comme John, ça doit faire bien 10 ans que William et lui ne se sont plus revus. Et pourtant, comme John, l’ancien officier n’a aucun mal à reconnaître le plus âgé des fils Smith. Et franchement, faudrait déjà être passé par un lavage de cerveau si on ne le reconnait plus. Ou alors il faut avoir la réelle envie de l’oublier, et dieu sait qu’il y en a beaucoup dans ce monde qui on envie de ce faire. Mais soit, là n’est pas la question.

Avec  son sourire, William montre bien qu’il est fier de son coup, ce qui n’étonne guère l’ancien officier.  Celui-ci, d’ailleurs, s’empresse de répondre à son ami. Après avoir contré par une autre question il lui dit que John n’a jamais été tendre et prend l’exemple de leur virée à Las Vegas en exemple. Une virée des plus improvisées qui soient et sans avoir prévenu personne. Aussi avaient-ils éteints leur portable, donc il était impossible pour leur parents de les joindre. C’est d’ailleurs la seule fois où les parents de Christopher ont rencontré ceux de William, voulant s’assurer que leur fils va bien. Cette rencontre aurait mal tourné si le père Nicholson n’avait pas ses réflex militaire et si sa femme n’était pas la définition de calme. Enfin.

Après lui avoir donné cette réponse, Christopher réitère sa question sur le pourquoi du comment William se trouve ici, à Shady Cove. Celui-ci, sans avoir put de mettre son grain de sel dans l’exemple de Christopher, lui répond qu’il avait envie de changer d’air, faire une pause, découvrir du monde e voyager un peu. Nul doute que ces explications sont aussi valables pour le fait que William soit parti de la maison sans donner de nouvelle. Mais, se gardant bien de faire un quelconque commentaire là-dessus, l’ancien militaire écoute à nouveau avec attention de le reste de ce que dit William …

… et dévie le regard en soupirant doucement. Reportant son attention sur la famille de canard qui a maintenant atteint l’autre bord de la rive, il pince les lèvres, un air incertain prenant place sur son visage. William veut savoir la raison exact de la visite de John. L’ancien officier savait qu’un jour ou l’autre il allait devoir parler de sa relation avec Morgan à William, mais il ne pensait pas que ce jour viendrait aussi tôt. Il n’est pas près psychologiquement à affronter la réaction de son ami. Même si celui-ci n’a pas de raison de lui en vouloir et qu’ils ont déjà souvent abordé des sujets tels que l’homosexualité de nos jours et tout ça, William est et restera William, l’homme aux réactions improbables.

« Morgan va bien » dit Christopher, choisissant de répondre à la dernière question de William, en se tournant à nouveau vers lui. « même très bien, je dirais. » il offre un sourire sincère à son ami avant de reprendre son sérieux et s’avancer vers lui. Tendant la main, il lui attrape la manche de son manteau et le tire un peu de manière à lui signifier qu’ils vont continuer à parler en marchant « Pour ce qui est des raisons exact … je ne sais vraiment pas par où commencer. » il remet sa main dans sa poche, marchant lentement à côté de son ami   « Je … » il prend une profonde inspiration pour se donner du courage et grimace lorsque ses côtes protestent vivement. Serrant les dents pour réprimer un gémissement de douleur, il se pose une main sur ses côtes et laisse la douleur s’atténuer avant de reprendre « Morgan et moi on est ensemble, en couple. Voilà. Et je crois que John ne supporte pas que son deuxième fils lui échappe. Surtout que d’après lui c’est encore une fois de ma faute. Donc il s’est vengé à sa manière. » il expire lentement pour se détendre un peu et se tourne vers William « Voilà. Je t’écoute. Dit ce que tu veux, fait ce que tu veux, mais évite d’utiliser tes poings si t’es pas content »

Il a dit cette dernière phrase sur un ton léger avec un petit sourire. Mais il est tout sauf détendu maintenant. Au contraire. Il ne sait vraiment pas à quoi s’attendre avec William.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Dim 24 Nov - 11:51


William Smith, 28 ans.
Il est ravi de revoir son ami après tout ce temps, finalement. Il ne sait pas s’il en sera de même pour Morgan, si le petit sera aussi content. Will n’avait, pour le coup, rien prévu s’il tombait sur lui. Son petit-frère pourrait autant lui sauter dans les bras que l’engueuler copieusement et de légitimement. Mais tout d’abord, il veut savoir comment il va, et pourquoi John a décidé de venir maintenant. Il aurait pu débarquer avant, il aurait pu empêcher le cadet de partir. Il aurait pu y avoir d’autres occasions. Mais non. C’est après plus de 6 mois qu’il décide enfin de se bouger pour aller voir Morgan. John a souvent un but dans tout ce qu’il fait, ce n’est jamais au hasard. Pourtant, William ne pense pas qu’il a réfléchit avant de débarquer ici.

Christopher n’a pas l’air complètement à l’aise. Le britannique le note aisément, mais il ne comprend pas vraiment pourquoi une question aussi simple lui fait cet effet. Pourquoi et comment, c’est tout. Et aussi est-ce que son frère va bien. Sur ce point, l’américain lui répond par l’affirmative. Intérieurement, Will est soulagé. Il a eu peur que son père n’ait la main lourde. Il rend son sourire à son ami. Cette fois-ci, la marque qu’il a sur le visage est visible. Le brun ne doute pas que ça vienne de John. Les deux hommes continuent de parler en marchant, d’un rythme lent, tranquille. Chris est hésitant quant au début de sa réponse. Ce n’est pas difficile non plus de remarquer qu’il a mal aux côtes. John n’a pas dû y aller avec le dos de la cuillère.

Cependant, il n’y pense rapidement plus. Christopher lui apprend que Morgan et lui sont un couple. William s’arrête net, fixant son ami. Il aurait pu imaginer n’importe quoi, mais ça. Chris. Et son frère. Ensemble. Il n’est pas fâché, en colère, il n’en veut à aucun des deux. Il est juste tellement sur le cul. Il comprend tellement mieux la réaction de John à présent. Il devait être dans une rage noire. Apprendre que son jeune fils est gay, de surcroit avec l’un des hommes que l’on déteste le plus sur cette terre, il y a de quoi péter un câble. Will entend bien la dernière phrase de son ami, mais il lui faut encore un temps avant de savoir quoi dire. Son visage est impassible, seuls ses yeux montrent à quel point ça le prend de court. Pourtant, il finit par sourire, légèrement.

— Ça ne m’étonne pas pour Morgan, il n’a jamais été comme tout le monde. Mais toi... ! Il hausse les épaules. Je ne t’aurais jamais imaginé avec un homme. Il le regarde un petit instant en silence, sans sourire. Je te connais, j’ai confiance en toi. Je préfère qu’il soit entre de bonnes mains, tu sais comment il est. Mais fais-le souffrir et je te ferais regretter d’être né.

Il est d’ordre commun, entre potes, de se dire que l’on ne touche pas à la sœur – ou ici le frère – de l’un. Sans doute parce que l’on connaît trop son pote et qu’on souhaite protéger sa petite sœur, ou son petit frère. Dans le cas présent, Will pense justement qu’avec Christopher, il peut être tranquille. Morgan est souvent trop crédule, il aurait pu finir avec un connard dépravé. Ou juste un con. L’aîné est rassuré quelque part de le savoir entre de bonnes mains. Mais si Chris lui fait du mal, de quelque façon que ce soit, il ne sait pas de quoi il serait capable pour son petit-frère.

— Comment John l’a appris ?
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Dim 24 Nov - 12:32

Voilà, c’était dit. Christopher a enfin avoué à son meilleur ami de lycée que son petit frère ne vivait pas seulement chez lui parce qu’il l’hébergeait par obligation, mais aussi parce qu’ils sont en couple. William ne met pas de temps pour réagir. Et sa réaction est déconcertante. Il s’arrête net et le fixe. Christopher fait encore deux pas, déglutit puis se retourne et se place devant son ami, le regardant incertain. Le regard fixé sur le visage de l’anglais, l’ancien officier tente de savoir ce qu’il pense. Mais il n’en est rien. William est bien trop doué pour rester neutre. Le visage ferme, il soutient simplement le regard de l’ancien officier.

Et ce dernier est frappé par la ressemblance entre les deux frères. Le même visage ovale, la même couleur de cheveux, les mêmes pommettes saillantes. Seuls leurs yeux et leurs lèvres diffèrent. Alors que les iris de William sont un mélange entre celles de John et Mary, Morgan, lui, possède clairement les yeux de son père. Au contraire, Morgan a hérité des fines lèvres de sa mère, William de celles de son père. En général, aussi, les traits de Morgan sont plus fin, ceux de William plus expressif.

Il est tant perdu dans sa contemplation à chercher les différences et les ressemblances entre les deux frères, que même le léger sourire qui prend place sur les lèvres de William lui échappe. Ce n’est que lorsque celui-ci reprend la parole que Christopher se redresse, l’écoutant à nouveau. Il lui dit que ça ne l’étonne pas pour Morgan mais qu’il est d’autant plus surprit que ça concerne aussi l’ancien militaire car il ne l’imaginait vraiment pas avec un homme. Celui-ci a un demi-sourire et hausse furtivement une épaule. Il est vrai qu’avant Morgan il n’aurait jamais imaginé embrasser un mec et aimer un autre homme. Vraiment l’aimer. Comme il le fait avec Morgan. Après un petit instant de silence, William reprend, disant qu’il connait Christopher, qu’il lui fat confiance et que c’est pour cette raison qu’il préfère savoir son petit frère entre les mains de ce dernier plutôt qu’entre celles d’un autre. Mais il s’empresse d’ajouter que si Christopher le faisait souffrir il lui rendrait cette souffrance, mais triple, voire quadruple. Sinon puissance cent. L’ancien officier hoche simplement la tête.

« Je m’en doute William. » dit-il sincèrement avant de relever son regard vers son ami « Mais je l’aime ton frère. Vraiment. Le faire souffrir est ma dernière volonté. Et tu sais que je suis du genre à tenir les promesses, moi. »

Oui, il a bien insisté sur le ‘moi’, car mine de rien, il a encore et toujours du mal à se faire à) l’idée que William a disparut de la vie de son frère alors qu’il lui a promit un jour de toujours rester auprès de lui. Mine de rien, malgré le fait que Christopher sait que William a toujours été indépendant, qu’il n’a jamais aimé les règles, qu’on grandit dans une vie, que nos idées changent, que même notre personnalité peut changer, il ne peut s’empêché d’en vouloir à William d’avoir ainsi abandonné son frère. Même s’il n’est plus présent physiquement pour lui, il aurait put être répondre à ses email ou ses appel. Ou simplement donné un signe de vie.

Mais William ne relève pas ce détail. Ou peut-être le relèvera-t-il plus tard, comme ils le font si souvent entre eux. Toujours est-il qu’il choisit de lui demander comment John l’a apprit. Question à laquelle Christopher n’a aucune réponse. Et pourtant il se l’est déjà posé plus d’une fois depuis sa rencontre forcée avec le père Smith.

« Je n’en sais rien » dit-il en secouant doucement la tête « Franchement je n’ai aucune idée de comment il a put l’apprendre. Morgan et moi on n’a rencontré personne de ta famille ou des connaissances de … » Il se fige subitement, sa voix se brisant en même temps. « Anna … » souffle-t-il pour lui-même avant de se redresser vers William « On a fait une croisière il y a quelques mois, Morgan et moi. Et on a rencontré Anna Richardson … ou un truc de ce genre. Avec son mari, Richard. Non, Peterson. Ouais voilà Anna et Richard Peterson. » il ferme les yeux et se passe une main sur le visage « Elle a même dit qu’elle le dirait à John et … putain, j’avais tellement espéré qu’elle ne ferait pas que je les ait carrément oublié … »

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Dim 24 Nov - 16:52


William Smith, 28 ans.
Ca pour une surprise, c’en est une belle. William était bien loin de s’imaginer que son petit-frère et son ami sortaient ensemble. En fin de compte, la colocation a débouché sur quelque chose de plus fort. Le britannique aimerait bien savoir comment Chris est tombé amoureux de Morgan, et aussi, comment Morgan a réagi par rapport à ça. Malgré la distance, malgré l’absence de contact, il est persuadé que le petit n’a pas tant changé. Qu’il a dû être gêné, que ça n’a dû être toujours facile pour lui, ça ne l’étonnerait pas qu’il ait eu du mal à accepter au départ. Il aurait bien aimé être là pour lui, pour l’aider. Ce n’est pas leurs parents qui feraient ça. Après 5 ans, Will a très envie de revoir son petit frère, de voir comment il a grandi, comment il est, maintenant. Il savait qu’il en aurait envie s’il s’approchait géographiquement. Mais là il s’éloigne carrément.

En résumé, le plus surprenant dans l’histoire, c’est que Christopher sorte avec un autre homme. Will ne l’aurait jamais vu ainsi. Bien que cela ne le gêne pas que Chris soit avec Morgan, ça le rassure même, il précise que si jamais son petit frère venait à souffrir de cette relation, il brûlerait l’ancien militaire sans aucun état d’âme. Ce dernier s’en doute, là-dessus ils sont d’accords. Christopher lui dit sincèrement aimer le jeune homme, qu’il ne souhaite en aucun cas lui faire du mal, et qu’il est aussi du genre à tenir ses promesses. William passe très facilement là-dessus, il a bien compris que cette pique sous-entendue était pour lui. Comme d’habitude il ne montre rien. Chris lui en veut sûrement. C’est vrai qu’entre les deux, Will est peut-être celui qui a fait le plus souffrir Merlin en ne gardant aucun contact avec lui. Mais encore une fois, il s’éloigne du sujet. Il vient donc demander comment John a été mis au courant, car c’était bien la chose à ne pas faire. Les deux amants – qu’est-ce que ça fait bizarre de dire ça pour son ami de lycée et son petit frère... – devaient bien se douter que John Smith allait réagir excessivement après une nouvelle pareille. Ce serait le dernier à accepter l’homosexualité d’un fils.

L’ancien militaire commence par dire ne pas savoir comment John l’a appris, puis ses neurones se remettent complètement en marche. Lors d’une croisière il y a quelques mois, lui et Morgan ont croisés des amis des parents Smith. William se rappelle d’Anna et Richard Peterson, des gens de Seattle d’après ses souvenirs. Ça remonte à loin, mais il se souvient bien du caractère de ce type de personne, la femme était un stéréotype de la bourgeoisie, des gens coincés et hautains, orgueilleux à vomir. Il ne fait aucun doute que c’est elle qui a parlé à John. Qu’est-ce qu’elle a à se mêler des affaires des autres celle-là. A part peut-être pour colporter dans tout l’état que le plus jeune des Smith préfère les hommes.

— Et notre mère ? Elle est forcément au courant, tu sais comment elle a réagi ? Elle a contacté Morgan ? demande-t-il ensuite.

Le plus jeune et Mary sont très proches. Mais elle aime aussi John, c’est son époux. Elle a souvent était tiraillée lorsque le père engueulait le petit. Elle reste en retrait, mais sans doute que là, elle acceptera de soutenir son fils à ce niveau-là, à défaut de le faire pour ses études. William l’espérait quand même. Il n’a jamais été aussi proche de sa mère que son frère l’était, mais il la considère plus comme sa mère que John comme son père. En parlant de ce dernier, le britannique se pose pas mal de questions. Pour le bien de son petit frère, il devra essayer de lui faire comprendre de ne même plus tenter quoique ce soit.

— Il s’est passé quoi exactement, avec John, il n’a pas abandonné aussi vite je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Dim 24 Nov - 17:31

Anna Peterson. Cette femme détestable aux réactions puériles, snob et homophobe. En seulement cinq minutes elle a plus montré de son côté bourgeois que Christopher n’a voulut entendre ou connaître, au choix. Il n’a jamais fait parti de cette catégorie de gens. Il ne les supporte pas. Seul William et Morgan en sont deux exceptions, mais seulement parce que les deux frères ont réussit à garder les pieds sur terre. La famille de Christopher appartient à la classe moyenne et il en est bien content. William lui racontait souvent les soirées bourgeoises auxquelles son frère et lui ont été obligé d’assister. Le jeune américain qu’il était le plaignait sérieusement. Et il le plaindrait encore maintenant. Mais là n’est pas le centre de notre histoire. En y réfléchissant bien, Christopher ne trouve pas d’autres explications plausibles que celle des Peterson.

William, pourtant, ne revient pas sur ce sujet, préférant savoir comment à réagit la mère de Morgan. L’ancien officier soutient son regard, une lueur d’excuse y brillant. C’est pour Mary qu’il a le plus de peine, au final. Même s’il n’est, personnellement, pas proche de mère Smith, il aime bien cette femme, pour le peu qu’il la connaisse. Mais surtout, il sait que son amant l’adore et qu’il est très proche de sa maman, lui.

« John a dit qu’elle avait le cœur brisé, qu’elle avait encore un peu d’espoir pour Morgan. » il pince quelques instants les lèvres, cherchant ses mots « Mais je pense que Mary est plus apte a accepté que son plus jeune fils aime les hommes, tu ne crois pas ? » il relève le regard sur son ami « Je ne la connait que très furtivement, mais elle m’avait l’air d’être quelqu’un de bien plus … ouvert que son mari. » il hausse les épaules « Mais les apparences sont souvent trompeuses. C’est un trait de la personnalité chez vous, les Smith. » Il sourit doucement pour bien appuyer le sous entendu de sa phrase.

Puis un silence s’installe à nouveau entre les deux amis. Silence, pendant lequel Christopher en profite pour reprendre sa marche aux côtés de William. Les mains dans les poches, il entre un peu plus la tête dans les épaules pour contrer le froid et tourne son regard vers la britannique lorsque celui-ci reprend la parole, demandant ce que John a fait exactement. L’ancien militaire grimace, le souvenir étant tout aussi douloureux que la réalité elle-même.

« J’ai cherché Morgan à l’université. » commence-t-il son explication « On était à peine rentré que John se trouvait à la porte. Il n’a pas hésité bien longtemps et littéralement sauté dessus. » Il tourne un peu la tête et désigne la marque qu’il a gardé sur le visage « Un peu plus fort et il m’aurait sans doute déboité la mâchoire. » il reporte son regard sur le chemin « Après tout c’est passé assez vite. Il me frappe deux fois aux côtes, touchant deux fois le même endroit, me met hors d’état de nuire pendant plusieurs instants, en profite pour embarqué Morgan de force vers sa voiture. Je les rejoins, menace d’appeler les flics –avoir des amis policiers peu s’avérer pas mal …. Il hésite, tente de convaincre Morgan en parlant de Mary, mais part finalement et … voilà. » il soupire doucement, se mordant légèrement sur la lèvre inférieure « C’est tout. Depuis plus de nouvelle de lui. Et ce n’est pas plus mal » il se passe une main sur les côtes et affiche un demi-sourire « N’empêche que je me demande encore maintenant comment un homme de son âge peu encore avoir une telle force… »

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Mar 26 Nov - 10:40


William Smith, 28 ans.
La classe aisée, c'est très particulier. Les hommes peuvent se mentir comme ils veulent, il y aura toujours ces différences. William est né dans cet environnement. Il y a grandi, avec son frère. Ils ont donc l'habitude. Lui a eu plus de facilité avec son caractère, Morgan a eu plus de mal. Mais il est comme il est, rien a réussi à le changer. Tous les deux connaissent en revanche les rouages et tics des gens de cette classe sociale. Le moindre détail est commenté. Le moindre. Alors imaginez l'orientation sexuelle. Le cadet Smith était déjà à part. Là, c'est la cerise sur le gâteau. La plupart des personnes ne sont pas très ouvertes d'esprit. Dans ce milieu, soit ils te font comprendre ce qu'ils pensent en face, soit c'est dans le dos. Systématiquement. Will ne peut rien y faire, malheureusement, quoiqu'il pense bien à une idée pour se venger de madame Peterson. Son mari doit forcément avoir une maîtresse, tellement Anna est chiante et coincée.

Il creusera ça plus tard. Le britannique se renseigne d'abord sur sa mère. Elle n'a pas pu passer à côté de ça. Bien qu'elle aussi soit rodée au bien paraître et autre hypocrisie, elle n'est pas faite d'acier. Sur ce point, elle ressemble à Morgan. Ou plutôt, c'est lui qui lui ressemble, mais en pire. Enfin soit. Il se demande comment elle a réagi par rapport à cette histoire. Chris lui rapporte les paroles de John, puis explique que pour sa part, il pense que Mary aura moins de mal à accepter l’orientation de son petit Merlin. Bien qu’il ne la connaisse pas plus que ça, surtout à travers les dires des deux frères en fait, il la suppose plus ouverte. Et il n’a pas tort. Déjà en se mariant à un homme qui n’était pas de "bonne naissance", elle avait rompu avec les souhaits de ses parents. Une chance que John ait fini par se faire une situation de choix, que n’importe qui aurait envié. Et puis Christopher ajoute une remarque qui fait ricaner William.

— Carrément ? Quoique je suis d’accord. Sauf pour Morgan, tout est inscrit sur son visage. Il sourit légèrement, se rendant compte à quel point il connaît encore son frère. Puis il revient sur le sujet de Mary. Concernant ma mère, elle au moins n’était pas trop hostile à ta présence. Ça résumait tout. Elle aurait certes aimé plus de sérieux de la part de son aîné, mais elle n’en imputait pas la responsabilité à Chris. Elle comprendra Morgan, à terme, mais ce serait mieux qu’ils se voient en face, conclu-t-il.

Il est sûr de lui pour le coup. Comme souvent en fait. Disons que ça irait plus vite entre le cadet et la mère s’ils avaient une vraie conversation. Par téléphone ce n’est pas vraiment le mieux. Le plus jeune se perdrait encore comme il sait si bien le faire. Un petit silence s’installe entre les deux amis, alors qu’ils se remettent à marcher. William glisse ses mains dans ses poches, mais le froid ne le gêne pas outre mesure. Il demande ensuite plus de précisions sur la venue de John. Ça l’intrigue tout ce bordel. L’ancien militaire lui raconte toute l’histoire. Ou presque mais ça il n’est pas censé le savoir.

Ainsi donc, il est allé chercher Morgan à la sortie des cours, et c’est en revenant chez eux que John est apparu. Il n’a pas tergiversé avant de frapper. William jette un coup d’œil à la marque de coup que lui indique son ami, et il ne doute pas de ses paroles. Il n’y a pas à douter. Son père cache bien son jeu, il le sait. Le reste en revanche, commence à l’échauffer doucement mais sûrement. Après avoir mis hors-jeu Chris, John embarque son fils, mais l’américain réagi et menace d’appeler les flics. Après la force, Smith a tenté les mots, mais il finit par battre en retraite. Depuis, plus de nouvelles. Les yeux fixés sur le chemin, le brun hoche la tête, puis hausse les épaules à la remarque de son ami.

— Ce doit être le côté irlandais. Son ton paraît léger, mais à l’intérieur, l’humeur n’est pas à la plaisanterie. Son silence en dit plus que des mots, sur la colère froide qu’il ressent.
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Mer 27 Nov - 16:27

Christopher a toujours bien aimé Mary Smith. Il la considérait comme une femme forte mais sensible et non imperméable aux sentiments des autres. Un peu empathe dans le genre de son amant. C´était une femme tiraillé entre l´amour pour ses files et l´amour pour son mari. L´ancien militaire a souvent eu pitié d´elle mais en même temps il lá dmirait pour sa force de caractère et sa capacité de gérer cette situation. Il aurait adoré apprendre à la connaître d´avantage, mais il n´a comemncé à réellement parler avec elle qu´un mois avant qu´il ne quitte Seattle pour commencer sa formation militaire. Depuis, seul William est le membre de la famille des Smith avec qui il a gardé contact. Soit.

Il fini donc par expliquer à son ami ce que John a dit par sa femme, concluant par le fait que les apparences sont trompeuses est un trait de caractère propre aux Smith. Effectivement, William a une apparence froide et distante, mais dans le fond, il est quelqu´un d´aimable qui, bien qu´il ne l´avouera jamais, est a la recherche de la chaleur humaine. Lorsqu´on passe assez de temps avec lui, on découvre en lui qu´un d´assez sensible, du moins plus sensible qu´il ne souhaite laisser paraître. Mais encore faut-il réussir à le supporter assez longtemps pour découvrir ce côté de sa personnalité qu´il démentira toujours, peu importe s´il est proche ou pas de la personne qui le lui dit. C´est d´ailleurs ce avec quoi Christopher réussit toujours de la sortir de ses gonds et ce qu´il s´amusait souvent à faire. Avec des conséquences bien souvent désastreuses oú l´ancien militaire remerciera toujours que ses parents lui payaient des cours de karaté. Enfin.

Lorsque William reprend la parole pour dire que Morgan devrait avoir une discussion en tête à tête avec sa mère, c´est au tour de l´ancien officier de s´immobiliser brusquement. William lui demande-t-il sérieusement de laisser partir son amant? seul? a Seattle? Dans la maison dans laquelle habite John? Ce même homme qui est venu jusque Shady Cove rien que pour se venger et s´acharner verbalement sur son fils et physiquement sur Christopher? Attendant que son ami ait remarqué son brusque arrêt, qu´il se soit retourné et qu´il ait capté son regard, l´américain secoue doucement la tête.

"Je peux pas" dit-il doucement "Je ne peux pas laisser Morgan partir. Pas a Seattle chez ses parents" il déglutit "Je sais bien que tout ça ne s´arrangera qu´avec une discussion avec Mary, mais a Seattle il y a John aussi. Ce même John qui n´a pas hésité avant de me frapper et de l´attaquer verbalement. Si je l´accompagne, il n´hésitera pas une seconde fois, si je le laisse partir seul je ..." il baisse le regard "j´ai peur de ne plus jamais revoir Morgan." reprend-t-il en un souffle "Et tu ne peux pas imaginer à quel point je m´en voudrais s´il lui arrive quoique ce soit..."

Sur ce coup, Christopher est très possessif et il a bien conscience que ce qu´il vient de dire que sembler fort autoritaire, comme s´il ne laissait aucune liberté à son amant, mais c´est faux. Enfin. Hochant la tête lorsque William commente ses paroles en disant que la force de son père venait surement de son irlandais, l´ancien militaire se remet en route.

"Morgan a dit exactement la même chose" dit-il en passant à côté de son ami. Puis, s´immobilisant devant lui, il pose une main sur son épaule et lui sourit franchement "Je suis sincèrement content que tu sois là." avoue-t-il en lui excercant une légère pression sur son épaule "Tu restes un peu, je suppose, non? J´ai une chambre de libre si tu veux."

Il propose ça sans savoir comment réagirait Morgan en voyant son grand-frère. Enfin, même s´il réagit violement, une discussion entre les deux, une dose de cri et d´hurlement est sans aucun doute nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Ven 29 Nov - 0:08


William Smith, 28 ans.
Christopher peut se permettre de dire ça à propos des Smith. Il les connait assez bien, finalement. Surtout les deux fils. L’aîné, bien évidemment, n’apprécie pas qu’on perce son armure, et qu’on finisse par comprendre certains mécanismes. Christopher lui, y est arrivé. Il utilisait toujours ça contre lui. William s’énervait à tous les coups, et pour de vrai. Les conséquences étaient pour la plupart violentes. C’était souvent contre Christopher que Will pétait vraiment un câble en fait. C’est avec lui qu’il se laissait aller, finalement. C’était son meilleur ami. Ça l’est toujours. Personne n’est vraiment arrivé à sa cheville non plus, puisqu’il n’a jamais passé quatre ans à côtoyer les mêmes personnes. Et que depuis, personne ne l’a vu en compagnie de son petit-frère. Enfin bon, il a tendance à taper sur le système des gens plus vite qu’autre chose. Même de ses parents. Il se demande encore comment sa mère a pu être d’une telle patience, lui qui n’en a pas.

En parlant de sa mère, il explique le fond de sa pensée à l’américain. Comme quoi Morgan devrait parler en tête à tête avec Mary, ça irait mieux ensuite. Si on reste trop longtemps sans paroles, les gens réfléchissent, et peuvent se perdre. Après, c’est difficile de retrouver la sortie. Cependant, à l’idée que le cadet doit revoir sa mère, Chris s’arrête. Le britannique en fait de même, puis se retourne vers lui, arquant légèrement un sourcil. Avant de comprendre de lui-même d’où vient le malaise. L’ancien militaire le confirme. Cela reviendrait à laisser son amant rejoindre Seattle. Christopher craint de ne jamais le revoir, puisque si lui y va, cela se finira de toutes les manières en bain de sang. William hoche la tête, comprenant parfaitement malgré le côté largement possessif et autoritaire de Christopher. Il est comme ça aussi, on ne le changera pas.

— S’il lui arrive un truc, je butterais moi-même John, lâche Will sans plus de cérémonie. Il se sait capable de défendre son frère, évidemment. Le fait qu’il le dise marque juste à quel point il l’aime. Puis il reprend tout aussi sérieusement. Morgan n’est pas non plus obligé de se rendre à la maison, il pourrait lui donner rendez-vous ailleurs. Ou, elle pourrait venir ici. John ne doit être au courant de rien en tout cas, ça pourrait vraiment mal tourner.

Il comprend que Chris veuille protéger le petit anglais, mais il ne souhaite pas autre chose lui non plus. Pourtant, il y a des chances que s’il arrive à parler à sa mère, celle-ci pourrait adoucir John. C’est peut-être la seule personne à arriver à faire ça. Christopher a l’air catégorique, alors Will tente de lui faire comprendre qu’il y a d’autres moyens, d’autres solutions. Morgan n’est pas obligé de se retrouver totalement seul à Seattle. L’américain peut très bien l’accompagner, sans pour autant tomber sur John Smith. Puis les deux amis se remettent à marcher, après que William ait parlé du côté irlandais de son paternel, comme explication à sa force physique. Il paraît que son petit-frère a dit la même chose à ce sujet. Esquissant un petit sourire pour lui-même, il redresse la tête lorsque Chris s’immobilise de nouveau, et lui fait savoir qu’il est vraiment content de le voir. Le britannique lui rend son sourire, sincèrement, avant de le perdre un peu en entendant la suite.

— Je comptais repartir assez vite, dit-il de façon neutre. Une affaire urgente, à Londres, on m’a appelé alors que j’étais dans l’avion. Je crois que le premier ministre va finir par rétablir la peine de mort juste pour moi, ajoute-t-il avec un sourire en coin, et le regard typique de celui qui emmerde son monde et qui adore ça.

Ça lui évite aussi de retrouver son petit-frère tout de suite. Même s’il a très envie de le revoir, il appréhende tout autant. On ne dirait pas comme ça, mais oui, William peut avoir peur. Il est resté à distance pour des raisons précises, mais maintenant, la donne a changé. Il devra bien l’affronter un jour ou l’autre. De plus, s’il ne le fait pas aujourd’hui, Morgan saura qu’il est venu, Chris ne peut lui cacher un truc pareil. Résultat, il lui en voudra encore plus.
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Ven 29 Nov - 22:20

Même si William lui dit qu’il butterait John personnellement, Christopher sait dès à présent qu’il ne pourra jamais se résoudre à laisser partir Morgan. Il l’aime tellement, il ne se pardonnera jamais s’il lui arrivera quelque chose. Même s’il peut sans problème compter sur son ami, ça ne changera rien au fait qu’il se passe quelque chose avec son amant. L’ancien militaire est ainsi muré dans sa décision que la proposition de son ami de faire venir Mary ici, à Shady Cove, ou que Morgan peut très bien lui donné rendez-vous quelque part d’autre à Seattle, lui semble bien irréfléchie et complètement inutile. Pourtant il ne dit rien, se contentant d’hocher la tête d’un air très peu convaincu et préfère faire comprendre à William qu’il sera le bienvenu chez lui.

Ça fait plus de 10 ans qu’il ne l’a plus vu autrement que par skype, il adorerait passer la soirée avec lui, voire carrément le lendemain. Mais son ami lui, ne semble pas de cet avis. Il lui dit qu’il est obligé de rentrer à Londres à cause d’une urgence. Il a eu un appel alors qu’il était dans l’avion et s’il ne retourne pas tout de suite il risque fortement de voir la peine de mort être remise au jour. L’ancien militaire est fortement déçu et ne tente même pas de le cacher. Il avait vraiment espérer passer au moins la soirée avec William. Mais …

« Non. » dit-il brusquement en se reculant d’un pas. Le regard froid, il le fixe durement « Tu peux partir mais pas avant d’avoir parlé à Morgan, comprit ? » son ton est intransigeant « peut importe si je dois utiliser la manière forte et risquer d’avoir mal, tu restes ici aussi longtemps que tu lui auras parler, compris ? » il lève brusquement la main « Non, William. Ne proteste pas et ne joue pas au connard. » il s’avance d’un pas, le regard toujours dur et glacial « Tu lui as déjà fait assez de mal comme ça, pas besoin d’ajouter une couche de désespoir par-dessus. » il se dresse devant l’anglais sans le quitter du regard « Tu as disparu pendant bien trop d’années. Maintenant tu assumes les putains de conséquences que ces années perdues ont eues sur Morgan, ou alors c’est moi qui vais te faire regretter d’être né. Tu m’as compris ? Hein ? William, regarde-moi ! » il capte à nouveau son regard « Tu ne vas pas à nouveau fuir tes responsabilités de grand frère. » il soupire et se recule d’un demi pas, s’adoucissant légèrement « Il en a besoin, William. Maintenant plus que jamais il a besoin de son grand-frère. Alors ne le déçois pas une seconde fois. » il déglutit doucement « Fait le pour moi … pour lui, pour toi, pour qui tu veux, mais fait le. S’il te plait… »

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Dim 1 Déc - 16:45


William Smith, 28 ans.
Christopher est têtu, mais il faut qu’il comprenne à quel point c’est important que Morgan revoit sa mère. Autant pour simplement prendre de ses nouvelles, autant pour la rassurer, et autant pour lui parler de tous ces changements. Ces révélations plutôt. Mary devait quand même se douter pour son cadet. Une mère sent ces choses-là. Elle devait juste espérer se tromper. Mais le vide dans la vie amoureuse de Merlin était quand même problématique. Will se souvient encore d’une de leur dernière conversation, où le plus petit lui racontait la réaction de leurs parents lorsqu’ils avaient appris pour sa petite-amie de l’époque. Une gentille fille aussi, mais un déménagement avait mis fin à tout ça. William est tout de même persuadé que son frère aurait compris un jour ou l’autre que les filles, ce n’est pas sa tasse de thé.

En conclusion, il faut trouver une solution pour éviter le père tout en voyant la mère. Si Chris réfléchissait un tant soit peu, il verrait que c’est tout à fait possible. Mais cette discussion a l’air de s’arrêter là, car l’ancien militaire fait comprendre à son ami qu’il est le bienvenu chez lui. Le britannique décline cependant. Il adorerait passer plus de temps avec son ami, mais il est lâche de ne pas vouloir revoir son petit-frère. En se cachant derrière cette excuse, qui est pourtant vraie, il ne fait rien d’autre que fuir. C’est la première fois qu’il n’assume pas. Or ça touche à son petit-frère, c’est au-dessus de ses forces d’affronter ces cinq années, bien qu’il sache pertinemment que ça n’arrangerait rien qu’il l’esquive encore. Christopher est complètement contre. Il le dit franchement, lui dit qu’il peut partir, mais qu’il le retiendra de force tant qu’il n’aura pas parlé à Morgan.

Will s’apprête à protester. Bien que son regard soit peu assuré, son expression reste impassible. De toute façon, l’américain lui coupe l’herbe sous le pied, le traitant au passage de connard. Ce qu’il dit ensuite est un crève-cœur. Ironique pour un homme qui n’en a pas, mais William ne le prend pas autrement. Il sait parfaitement qu’il a fait du mal à son petit-frère. Le regard de son ami lui fait mal aussi. Froid, dur. Il ferait tout pour rendre la vie de Morgan meilleure, et sur ce point, le britannique ne peut qu’en être heureux. Il l’aime vraiment le petit. Chris le menace carrément, lui renvoyant en plein visage ce à quoi il ne peut faire face. Will n’a même pas le temps de baisser le regard. Son frère a besoin de lui. Lorsque Christopher se tait enfin, le brun n’a rien à dire. Il a le cœur serré, mais il ne le montre pas. Seuls de légers détails traduisent son état. Après une bonne longue minute de silence, il pousse un profond soupire, et passe ses mains dans ses cheveux.

— Il n’a pas besoin de moi. Il t’a, toi. Je ne sers qu’à lui faire du mal, mieux vaut que je reste loin, dans l’ombre, comme toujours, finit-il par souffler. Je ne suis pas un très bon grand-frère, ce n’est pas nouveau.

Il essaie de se persuader lui-même que c’est le mieux à faire. Il n’est en aucun cas un exemple à suivre, pour tout ce qu’il a fait. Simplement, il comprend avoir fait une erreur en laissant Morgan, mais il ne pouvait faire autrement. Et après toutes années, comment pourrait-il lui pardonner ? Il s’en sort très bien sans lui en plus. William est cependant trop fier et borné pour avouer ça à voix haute, même à Christopher. Il est trop lui-même pour exposer ses craintes et ses faiblesses. C’est un pur Smith.
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Dim 1 Déc - 17:27

Christopher est déterminé de retenir son ami. Et ce quelconque le prix. Qu’il soit douloureux physiquement pour lui ou moralement pour l’anglais devant lui, l’ancien officier n’en a que faire. Car s’il est persuadé d’une chose c’est bien celle que Morgan et son grand frère doivent à tout prix avoir une discussion telle quelle. Peu importe si l’un des deux parties ne s’en sortira pas indemne, ce ne sera qu’un mauvais moment à passer. Et au moins les choses seront mises à plat. Mais William est un connard, il ne l’entend pas de la même manière.

Christopher connait son mai, il sait quand quelque chose le travail. Il n’en est donc pas moins fier d’avoir enfin réussi à toucher le cœur de glace de cet homme. Oui, l’ancien militaire à remarquer la commissure de ses lèvres qui s’abaisse légèrement, son regard qui prend une autre lueur, les sourcils qui se lèvres presque imperceptiblement. Il a même remarqué le léger tremblement de ses bras lorsque ses poings se sont quelque peu fermés et les épaules qui se sont affaissées vers l’avant. Tous ces changements sont minimes et Christopher est persuadé qu’une autre personne que lui n’aurait jamais vue tout ça. Mais l’ancien officier ne connait les réactions de son ami que trop bien. En dix ans il n’a pas oublié tout ça, il sait encore reconnaître quand William est soucieux car il sait à quel point il aime son frère.

« Comment peut-on être aussi borné… » souffle Christopher plus pour lui-même qu’autre chose, lorsque son ami refuse catégoriquement d’aller voir son petit frère. Secouant doucement la tête il soupire pour se calmer et s’avance « William, arrête. » il s’arrête devant « Tu n’as pas été présent ces derniers temps, mais dieu sait que tu as été très présent pour Morgan au début. » il sort ses mains dans ses poches, lève sa main gauche et la pose dans le creux de l’épaule de son ami, contre son cou « Met voir ta fierté de côté, ne serait-ce que pour vingt minutes. » il laisse passer un temps de silence « Tu as envie de le revoir, ne me dit pas le contraire s’il te plait. Tu veux t’assurer toi-même s’il va bien. Je le sais William. » il baisse le regard, soupirant doucement « Je sais aussi qu’il est heureux avec moi, mais je ne suis que l’amant. Je n’aurais jamais la place du grand frère et je ne la veux pas. » il relève son regard sur lui « Donne vous une chance. Ça s’arrangera, je suis sûr » il lui offre un doux sourire « Mais tu dois faire le premier pas. Tu dois lui montrer que tu tiens encore à lui. » il tapote légèrement le cou puis lui pousse l’épaule et l’oblige à se détourner « Maintenant tu me suis et tu arrête de protester. »

C’est donc d’un pas bien décidé que Christopher rebrousse chemin et se dirige vers sa maison.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

PNJ
PNJ
• Personnage non joué •

Messages : 130
Date d'inscription : 16/03/2013

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Lun 2 Déc - 0:13


William Smith, 28 ans.
L’un comme l’autre sont têtus. L’un comme l’autre adorent avoir raison. Christopher et William partagent au moins cela. Le premier pense que les deux frères doivent se parler. Le second estime que ce n’est pas une bonne idée. Mais Will a peur, il ne sait pas de quoi ni pourquoi, mais il appréhende. Sans doute craint-il que ce soit Morgan qui se détourne de lui et l’abandonne à son tour. Il ne mériterait que ça. Cependant, de façon égoïste, il ne veut pas. Il sait que si cette conversation a lieu, il se prendra tout ce qu’il a refoulé durant toutes ces années en pleine gueule et en condensé. Il a déjà eu tellement de mal à le laisser derrière lui. Entendre ses reproches de vive voix le tuera sur place.

L’ancien militaire fait front une nouvelle fois. Il marque un point non négligeable en rappelant qu’avant, l’anglais a toujours été là pour son petit-frère. On ne peut rien répondre à ça. Will n’aurait pas assez de culot pour dire que c’est du passé, il n’oserait jamais mentir sur l’affection qu’il porte à son frère. Il ne pourrait pas. En partant de ça, il a beaucoup moins d’arguments contre les retrouvailles. Chris lui dit de laisser sa fierté de côté pour une fois, car il est clair qu’il a envie de revoir Morgan. Là-dessus non plus, il ne peut rien répondre. Il a oublié à quel point son ami le connaissait. Il ne se dégage même pas de la main sur son cou, et reste à l’écouter. Il sait que l’américain a raison, ce doit être ça le pire.

William supporte de moins en moins bien ce regard. Il est tenté de se détourner complètement, de lâcher un "non" définitif et de partir tout aussi définitivement. Mais quelque chose le retient et finalement, il suit Christopher. Il ne sait pas où ils vont mais qu’importe, il sait en tout cas qu’il va revoir Morgan. Et pour ça, il en perd son sang-froid. Un peu. A peine. Il souhaiterait croire Chris qui lui assure que tout finira bien. Mais son naturel pessimiste le pousse à croire le contraire. Les mains dans les poches, son regard s’accroche à l’endroit où se posent ses pas.

— J’ai l’impression d’être revenu quinze ans en arrière, souffle-t-il, se remémorant quand sa mère lui faisait la leçon et lui disait d’aller s’excuser auprès de Morgan. C’est tellement ça, au final. Indécis, il finit cependant par reprendre la parole. Dis-moi sérieusement, comment penses-tu qu’il réagira ? demande-t-il, parlant bien sûr de son frère. Histoire de se préparer un peu.
Revenir en haut Aller en bas

Christopher S. Nicholson
Christopher S. Nicholson
• Vendeur •

Messages : 1983
Date d'inscription : 26/03/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : En couple
Conjoint(e) : Morgan M. Smith

What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1Lun 2 Déc - 11:31

William et Christopher sont tout les deux têtus et bornés. Si bien qu´il est difficile pour une quelconque personne de savoir qui des deux l´est plus. Ils veulent toujours avoir raison et leurs discussions peuvent durer des heures et des heures sans résultat, tous deux étant bien trop à cheval sur sa propre idée. L´ancien officier n´est donc aucunement étonné que son ami refuse d´aller voir son frère trouvant toujousr d´autre arguments. Mais Christopher n´est pas Christopher s´il ne s´était pas déjà, auparavant, préparer à ce qu´il pourrait dire à William pour le convaincre. Il ne savait, certes, pas que le jour de leur rencontre viendrait tellement tôt, mais il avait déjà préparer des arguments. Et ces arguments étaient tellement valable que ceux de son ami lui semblent ne vraiment pas tenir la route.

C´est bel et bien le cas lorsque l´anglais lui dit qu´il n´est pas un bon grand-frère et que ce n´est pas nouveaux. Christopher est à cent pour cent persuadé du contraire. William aime son frère, il l´a toujours aimé. Et Morgan était d´ailleurs le seul à jouir du côté sensible du plus âgé. Alors peu importe si cet homme borné lui dit qu´il ne sert qu´à lui faire mal, l´ancien officier sait qu´il tient à son frère.

"Poule mouillée" souffle-t-il lorsque William lui demande comment il pense que Morgan réagira "T´as vraiment l´air d´un chat qui a peur de s´approcher de l´étang parce que l´eau pourrait le manger." sourit-il. Son ton est légé, voulant rassurer son ami. Mais il se reprend bien rapidement, le sérieux revenant bien rapidement prendre place sur son visage et dans sa voix "pour ce qui est de la réaction de Morgan.... Je pense que dans un premier temps il sera choqué, ne comprenant pas ce que tu fous ici ... un peu comme moi avant." un très léger sourire étend la commissure de ses lèvres "Mais la différence résidera bel et bien dans ce qu´il fera une fois le choc passé: je suis presque persuadé qu´il réagira violement, qu´il tentera de t´atteindre avec ses poings." il lui tapote doucement l´épaule "Mais tu es résistant, tu ne risque pas d´avoir mal." Il abaisse à nouveau sa main "Ensuite, il se peut que sa colère se transforme en pleur. Ou alors il s´emporte tellement qu´il finit par craquer." il lève son regard sur William "Je ne dit pas qu´il soit faible, tu sais. C´est juste qu´il a emmagasiné tant de chose te concernant que ça ne m´étonnerait aucunement qu´il réagisse ainsi" il reporte son attention sur le chemin "Et Morgan pardonne beaucoup de chose. Énormément de chose..." il marque un temps d´arrêt, se rappelant furtivement de leur situation passée "Ce que tu dois faire dans tout ça c´est rester calme, ne pas t´énervé, mettre ta fierté de côté, aller dans son sens et ne pas être aussi borné que tu l´es avec moi." Il lui sourit doucement "Tu crois que c´est possible?"

Il lance un furtif coup d´oeil vers l´avant et arque un sourcil en voyant que la porte d´entrée de sa maison est entrain de se fermer. Morgan est donc tout juste rentré de cours. Alors, désignant sa maison de la main droite, il pose la main gauche sur le bras de William.

"Tu as encore 50 mètres pour réfléchir à ce que tu lui diras. Et si tu décides de flancher maintenant je te rappelle simplement que j´ai 20 ans de karaté derrière moi et que je n´hésiterais aucunement à m´en servir contre toi."

Car même s´il est handicapé à cause de ses côtes dont la douleur à quelque peu augmentée depuis qu´il fait face à William, il sait qu´il sera capable de foutre son ami à terre. Et ne réfléchira pas à deux fois avec de le faire.Toujours est-il qu´ils laissent bien rapidement ces 50 derniers mètres derrière eux et qu´ils se dirigent, William légèrement en retrait, vers la porte d´entrée.

______________________________________________________________________________

 
"Happiness dwels in the soul"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


What the ...?! [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: What the ...?! [Terminé] What the ...?! [Terminé] Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas

What the ...?! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rogue River
-
Sauter vers: