Partagez|

Tear stained eye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Tear stained eye Dim 19 Jan - 19:04

Tear stained eye


« Oh, au fait, j’ai appelé un réparateur, tu sais, pour le portail ? Ça fait un moment qu’il ne ferme plus automatiquement. Il doit être en train de s'en occuper, au moment même où je te parle ! » Lui explique Joan, installée dans le bureau d’Helena depuis presque une heure à présent. En face d’elle, la belle brune acquiesce, en essayant de masquer sa gêne. Elle n’apprécie pas que Joan mette son nez dans les affaires du centre mais a bien compris que son amie avait du mal à se détacher de leur entreprise, d’autant plus depuis son retour à Shady Cove. Pourtant, elle lui avait bien dit qu’elle comptait se trouver un autre travail, mais ça ne l’empêchait pas de faire quelques remarques, toujours avec de bonnes intentions bien entendu, mais qui remettaient le travail d’Helena en cause tout de même, et qui la mettait mal à l’aise. Qui plus est, la belle brune n’était pas franchement d’attaque pour l’écouter et encaisser ses commentaires. Depuis le départ de Damian de chez elle, elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Tout avait été si brutal, bien trop rapide… Et le vide qu’il avait laissé, autant dans sa grande maison que dans son cœur, lui semblait chaque jour un peu plus grand. C’est pourtant avec un sourire sur les lèvres que la directrice écoute sa meilleure amie parler, encore, et encore. Elle ne laisse rien paraître. Et Joan ne semble rien remarquer, trop occupée à discuter, ou plutôt à s’écouter parler. « Bon, il va pas falloir que je traîne, j’aimerais bien faire quelques courses avant de rentrer, histoire de préparer à mon fils un bon petit dîner ce soir ! » S’exclame Joan, avec enthousiasme, alors que Lena sent son cœur se serrer immédiatement à l’évocation de l’étudiant. Et pourtant, elle n’a pas le choix, il lui faut donner le change, encore. Elle ne veut pas éveiller les soupçons de son amie, et est donc bien obligée de réagir cette fois. « Il en sera ravi je suis sûre. » Souffle-t-elle, en passant une main dans ses cheveux bruns. Il est hors de question qu’elle laisse planer un doute, alors Helena prend sur elle, et va même jusqu’à interroger Joan. Peut-être parce que sa réponse l’intéresse plus qu’il n’y paraît. « Comment va-t-il, au fait ? » Demande-t-elle, donc, en essayant aussi bien que possible de cacher son ressenti. « Oh, je le sens un peu déboussolé, tu vois ? Ça faisait presque un an qu’on ne vivait plus tous les deux, je crois que ça lui fait bizarre de m’avoir auprès de lui à nouveau, et puis il y a eu le déménagement aussi... Mais il va vite prendre ses marques. » Explique Joan, avec sérieux. Elle est surtout consciente des sentiments que son fils est actuellement obligé de refouler, mais elle lui a promis de ne pas en parler à Helena. Celle-ci se contente donc d’acquiescer encore, avant de trouver la force de murmurer quelques mots : « Oui, il lui faut juste un peu de temps. ». Et c’est sans doute ce qu’il lui faudra, aussi, à elle, pour aller de l’avant. Baissant la tête un instant, songeuse, la directrice est surprise de voir son amie près d’elle, alors qu’elle ne l’avait pas entendue se lever ni même s’approcher. « Allez, je file. » Lâche Joan, en se penchant pour l’étreindre amicalement. C’est sans grande force qu’Helena l’enlace en retour. « Bonne soirée. » Murmure-t-elle, avant de regarder son amie quitter son bureau, luttant jusqu’à la dernière seconde pour lui adresser un sourire quand elle referme la porte.

Dès qu’elle se retrouve seule, l’expression de la belle brune se décompose aussitôt. Elle passe une main sur son visage, prend une profonde inspiration. Il faut qu’elle se calme, et pourtant elle se sent terriblement malheureuse. Cette sensation de solitude qu’elle ressent a tout simplement tendance à s’amplifier au contact de Joan, car Lena ne peut que constater que leur amitié n’est plus la même aujourd’hui. Leur complicité n’est plus là, tout bonnement. Et puis entendre parler de Damian, c’est terriblement douloureux pour la brune. D’ailleurs, bien qu’elle essaie de se focaliser à nouveau sur les papiers qu’elle a sous son nez, sur son bureau, la jeune femme sent un voile apparaître devant ses yeux. Elle ne l’avait pas vu arriver, mais voilà une nouvelle crise de larmes qui la prend par surprise. Ce n’est pas la première cette semaine, et Lena sait que lutter ne sert pas à grand-chose. Il vaut mieux se laisser aller. Et c’est ce qu’elle fait, en laissant les larmes rouler sur ses joues, et en ouvrant un des tiroirs de son bureau, puis un deuxième, nerveusement, pour essayer de mettre la main sur un paquet de mouchoirs. Elle s’en veut d’être aussi faible, aussi sensible… Mais elle est à fleur de peau en ce moment, et elle ne sait pas du tout comment parvenir à se reprendre… Entre deux sanglots, enfin, elle tombe sur le paquet de mouchoirs qu'elle cherchait.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Dim 19 Jan - 21:37

Depuis quelques temps, Ryan évite de traîner dans les bars pour ne plus recommencer à se battre avec qui que ce soit. Il sait que ce sont les ambiances de bars qui le poussent à faire n'importe quoi. La preuve à chaque fois qu'il s'est battu, il était dans un endroit où il y avait beaucoup trop de monde et trop de bruit. Bref, il perd rapidement patience. Et puis, en ce moment, il a aussi envie d'éviter son frère et il sait bien qu'il traîne dans les bars lui-aussi. Alors, c'est sa manière de l'éviter un peu plus. Il le voit déjà assez chez lui. En fait, il a seulement peur que ça recommence, que son frère le provoque et qu'il parte en vrille deux secondes plus tard. Il ne veut pas recommencer, il ne veut pas revoir les yeux de Sam qui le regardaient comme si c'était un monstre qui venait de se battre. Il a toujours cette petite vision dans sa tête et ça l'énerve. Il ne veut plus refaire, ni revoir ce genre de chose. Heureusement, la bagarre était loin d'être lui, il n'avait que des petites écorchures sur le visage mais rien de grave. Elles vont bientôt disparaître, c'est certain. S'il évite les bars en ce moment, c'est surtout parce que Ryan manque d'argent aussi. Héberger son frère, ce n'est pas quelque chose de facile quand on a pas beaucoup d'argent comme lui. Il doit voler un peu plus quand il a besoin d'une nouvelle pièce pour ses réparations. Il ne l'a pas encore dit à son frère mais ils doivent se serrer la ceinture pendant un moment. Mais jour de chance, il finit par recevoir un appel assez important à ses yeux : celui du centre de loisir de Shady Cove. Il sait que les travaux là-bas peuvent bien rapporter et au départ, il ne pense pas tout de suite à Helena, il pense surtout à l'argent. Il écoute attentivement le problème. S'il ne pense pas à Helena c'est d'abord parce qu'il ne reconnaît pas sa voix au téléphone, alors c'est vrai qu'il oublie un peu le fait qu'elle bosse là-bas.

Il prend la voiture de son frère, oui, elle lui est bien utile en ce moment, et se dirige vers le centre de loisir. C'est sur la route qu'il pense à Helena. Effectivement, il est déjà venu ici pour réparer une canalisation. Il sourit, comme un con, en pensant à cet épisode. C'est quelque chose qu'il avait gardé pour lui pendant un moment mais Damian avait finit par l'apprendre. Un doux et agréable souvenir lui revient en tête. D'ailleurs, par simple réflexe, il humecte ses lèvres avant de se garer, enfin devant l'école. Il doit se reprendre, Helena n'est pas à lui et puis, il n'a pas envie de revivre ce qui s'est passé après ce baiser. Alors bon, restons professionnel. Ryan ne prend pas la peine de venir se présenter, il préfère terminer son boulot et partir rapidement. Même s'il a de bons souvenirs de cet endroit, c'est quelque chose qu'il aimerait oublier aussi... Il n'est pas très à l'aise ici. Mais prenant sa boîte à outils, il commence à réparer le portail du centre. Pendant un long moment, Ryan essaie de régler le problème et c'est avec un sourire victorieux qui s’installe sur ses lèvres quand il constate que le portail reprend un peu de vie. Il s'amuse un peu à l'ouvrir et à le fermer, histoire de vérifier qu'il marche bien. Il vérifie aussi la sécurité en posant son pied entre les portes pour s'assurer que les portes s'arrêtent net. Il ne voudrait pas blesser un enfant.

Bref, une fois que c'est fait, il range ses outils dans la voiture avant d'attraper un torchon et commence à se diriger vers le bureau de la directrice. Sur le chemin, il siffle tranquillement, il passe sa main dans le torchon avant de frapper et de rentrer sans attendre un signal de l'intérieur. Qui a dit que Ryan était poli.. ? Personne, ça tombe bien. Bref, quoi qu'il en soit, il ouvre la porte du bureau et s'arrête net en voyant Helena. Quelque chose ne va pas, elle pleure. Mais pourquoi.. ? Ryan fronce aussitôt les sourcils et s'approche d'elle sans hésiter. Pour ne pas l'effrayer, il lui demande d'une voix posée : « Lena ? Qu'est ce qui se passe ? » Sa voix est peut-être posée mais elle est assez stricte aussi, il voudrait savoir ce qui se passe maintenant, tout de suite. Il est inquiet. Il ne pensait pas qu'il le serait autant mais Helena fait partie des nanas qu'il aimerait protéger encore et toujours. Ryan n'ose plus s'approcher, son regard est inquiet et il continue de la regarder de haut en bas pour essayer de capter quelque chose. Mais rien. Du coup, son côté un peu violent reprend le dessus et s'exclame, beaucoup plus vivement : « C'est Damian c'est ça hein ? Il t'a fait du mal ? » Maintenant, il est en colère..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Dim 19 Jan - 23:38

Ce sourire qu’elle affiche en permanence en présence de son amie, Helena le déteste. Elle ne sait pas comment elle arrive à garder cette contenance devant Joan, comment elle parvient à lui mentir, à ne rien laisser paraître. La culpabilité qu’elle ressentait a fini, qui plus est, par la quitter peu à peu. Sans doute parce qu’elle éprouve de la colère à l’égard de son amie. Et pourtant, Dieu sait qu’elle aurait adoré se réjouir de son retour, et retrouver leur complicité… ! Mais les choses sont trop compliquées. Leur complicité est quasi inexistante désormais. Qui plus est, Lena ne peut s’empêcher de lui en vouloir. Pourtant, son amie n’a rien fait, si ce n’est revenir s’installer dans sa ville natale… ! Mais en agissant de la sorte, elle a brisé la relation qui était la plus chère à ses yeux. Elle a tout fait voler en éclats. Elle lui a enlevé ce lien, avec Damian, si particulier. Elle l’a faite replonger dans la solitude. Elle lui a volé la vie qu’elle s’était construite après son divorce. Et la belle brune trouve ça terriblement injuste. Pourtant elle se sait coupable, elle sait qu’elle l’a trahie en se rapprochant de son fils comme elle l’a fait… ! Elle s’en veut, d’ailleurs, d’éprouver autant de rancœur… Mais c’est plus fort qu’elle. La colère, c’est peut-être ce qui la retient, finalement, de s’écrouler. Cela dit, ça ne marche pas à tous les coups. Dès que son amie quitte son bureau, Helena tente de se plonger dans le travail mais échoue lamentablement. Les larmes viennent brouiller sa vue. Et très vite, elle part à la recherche d’un paquet de mouchoirs. Elle en a usés cette semaine, car c’est loin d’être sa première crise de larmes. Nerveuse, ses mains tremblent presque quand elle met la main sur ce sésame. Elle peine d’ailleurs à ouvrir le paquet, mais heureusement finit par en extraire un mouchoir, qu’elle porte vite à son visage. Son cœur est lourd et en même temps, elle se sent terriblement vide. Ses yeux lui font mal, à force de pleurer. Elle est si fatiguée, aussi… Damian lui manque chaque nuit et elle peine à dormir paisiblement. Elle a besoin de repos, c’est certain, car elle est trop à fleur de peau en ce moment pour se relever de toute cette histoire, et elle en a bel et bien conscience.

Soudain, on frappe à sa porte et Helena relève la tête en sursaut, puisqu’on ouvre aussitôt, avant même qu’elle n’ait pu prendre la parole. Son cœur bat à toute vitesse tant elle se sent mal qu’une collègue tombe sur elle dans un tel état, mais la surprise s’empare de son visage quand elle réalise que c’est Ryan qui se présente devant elle. Le cœur battant, la jeune femme peine à comprendre ce qu’il vient faire là. Il lui faut bien quelques secondes pour réaliser que c’est certainement lui le réparateur dont Joan a fait mention plus tôt. Fantastique. Sur le coup, elle n’est pas ravie de le voir, car elle avait pris soin de l’éviter depuis leur rapprochement, mais aussi parce qu’elle est navrée qu’il assiste à un spectacle aussi navrant. En effet, difficile de prétendre qu’elle va bien dans de telles conditions. Son sourire de circonstance, elle va devoir le remballer cette fois. Le réparateur fonce droit sur elle et immédiatement la belle brune baisse la tête, en essayant d’essuyer à toute vitesse son visage des larmes qui ont coulé. Elle doit se reprendre, impérativement… ! Mais Ryan l’interroge. Le souffle très court encore après les sanglots qui l’ont secouée, la jeune femme ne répond pas dans l’immédiat, ce qui pousse le réparateur à reprendre la parole, un peu plus vivement. Dès qu’elle entend le nom de Damian entre ses lèvres, la jeune femme sent son cœur se tordre. Il est là, devant elle. Le seul à être au courant de tout. Le seul à qui elle peut se confier finalement. « Non, non, ce n’est pas de sa faute, vraiment, il n'a rien fait... » Lâche-t-elle rapidement, et en secouant la tête. Elle ne veut pas qu’il se méprenne. En voyant la porte grande ouverte derrière son interlocuteur, la directrice se lève et se dépêche d’aller la refermer. Elle ne voudrait pas qu’on les entende. Dès que c’est fait, elle garde la main sur la poignée et se positionne dos contre la porte, essuyant ses joues avec sa main libre, dans laquelle elle retient encore le même mouchoir entre ses doigts. « Les réparations du portail se sont bien passées ? » Demande-t-elle, sans pouvoir fixer son regard au fond du sien. Elle se sent ridicule d’aborder un sujet pareil dans de telles circonstances, mais c’est encore ce qui lui convient le mieux : faire comme si de rien n’était. C’est lâche, d’autant que Ryan est le seul à qui elle pourrait parler de ce qui lui arrive, mais sur le moment, Helena n’en a pas la force. Ils ne sont pas si proches que ça l’un de l’autre qui plus est… ! Elle n’imagine pas du tout le réparateur s’asseoir avec elle pour écouter ses déconvenues et ses histoires de cœur. Il a sans doute bien mieux à faire. En tout cas, la jeune femme en a déduit qu'il n'était pas au courant de sa rupture avec Damian. Il n'a donc pas dû le revoir depuis...

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Lun 20 Jan - 12:49

En venant devant le centre de loisir de Shady Cove, un flot de souvenirs l'envahit aussitôt. Il n'y va jamais. Il y vient seulement pour des réparations. Et la dernière fois, il s'est tout simplement rapproché de Lena. Un rapprochement qui a causé un éloignement Ryan n'a jamais cherché à la contacter, ni à la revoir. Il sait qu'ils ne se ressemblent pas en matière de relation et Ryan n'a pas envie de passer pour un gros lourd en essayant de reprendre contact avec elle. Non, il l'avait laissée vivre, tout simplement. Lena est un souvenir à ses yeux. Un souvenir bien particulier, qu'il garde, bien évidemment, pour lui. Il n'en parle pas. C'est seulement un simple dérapage, rien de plus. Surtout qu'avec l'annonce de la relation entre elle et Damian, et bien, ce souvenir a finit par disparaître petit à petit, passant à autre chose. Mais en revenant à cet endroit, ça lui fait tout drôle... Il n'est pas à l'aise d'être ici mais il doit gagner de l'argent alors c'est important de faire les réparations sur ce fameux portail. Il ne s'avance pas tout de suite dans la bâtiment, il prend le temps de tout réparer. Il veut faire vite, il ne veut pas traîner ici. Alors, il se dépêche en essayant d'être très professionnel et en faisant un bon travail. Il n'a pas envie que ce portail blesse quelqu'un. Alors, il fait attention à tout : ce portail doit être parfait. Victorieux, il commence à l'ouvrir et à le fermer plusieurs fois pour s'assurer que tout va bien.

Et puis, enfin, le moment est arrivé pour rejoindre le bureau de la directrice. Le torchon dans les mains, il avance avec un pas déterminé. Il va être payé, c'est parfait. Il pourra repartir tranquillement. Dans 10 minutes, il est dehors. C'est avec cette pensée qu'il se donne un peu de courage et finit par frapper à la porte du bureau. Il n'attend pas vraiment et finit par l'ouvrir. Il pensait seulement la saluer, être payé et repartir. Mais en quelques secondes, tout s'effondre devant lui. Lena est en pleure et cette simple image le met hors de lui. Il ne sait pas ce qu'elle a et lui pose directement la question, sans attendre une minute de plus. Il est inquiet et en même temps, il ne peut s'empêcher d'être en colère aussi. Dans sa tête, ça fuse dans tous les sens. Damian lui a fait du mal ? Il s'est passé quelque chose ? Si Damian, son ami, lui a fait du mal, Ryan ne va pas hésiter plus longtemps.. On ne s'en prend pas à une femme, c'est tout. Ami ou pas ami, c'est la même chose. Bref, il est un peu brusque mais il veut une réponse. Ses yeux ne la quittent plus, les sourcils froncés, il essaie de comprendre encore et encore. Heureusement, elle lui avoue que Damian n'a rien fait, que ce n'est pas de faute. « Alors, dis moi ce qui se passe ? » Demande une nouvelle fois Ryan en posant ses yeux clairs sur elle. Il la suit du regard quand elle se dirige vers la porte pour s'appuyer dessus. Ses mains se crispent sur le torchon qu'il tient toujours. Il ne sait vraiment pas ce qui se passe mais en voyant le visage meurtri de la jeune femme, Ryan ne peut s'empêcher de penser qu'il s'est passé quelque chose de grave.. Il ne sait pas quoi, mais elle a l'air dévasté et cette image le bouleverse complètement. Bien qu'il essaie de le cacher en gardant son visage fermé, devant elle. Il attend quelque chose de sa part mais rien ne sort.. Enfin, si.. Elle finit par lui demander si les réparations se sont bien passées. Ryan soupire avant de bouger un peu dans la pièce et de se caler contre le bureau. Il comprend qu'elle essaie d'éviter le sujet mais devant Ryan, c'est un peu foutu. Il ne compte pas lâcher l'affaire. Cependant, il essaie de la rassurer sur ce qu'elle venait de lui demander : « Oui, c'est bon, il fonctionne. » Répond Ryan avec une voix beaucoup plus calme et moins violente. Il avait vraiment cru que Damian s'en était pris à Helena et sur le coup, ça l'avait bien énervé..

Seulement, Ryan ne compte pas lâcher le morceau maintenant. C'est hors de question. Alors, sans attendre, il repose son regard sur elle avant de reprendre : « Helena … ? Parle moi..» Demande une seconde fois Ryan en gardant ses yeux rivés sur elle. Il l'interpellait dans le seul but de lui faire comprendre qu'il ne va rien lâcher à l'affaire. Il attend qu'elle lui parle, qu'elle lui dise ce qui se passe. Il est nerveux, il a peur qu'on lui ait fait du mal ou quelque chose comme ça. Il a peur qu'elle soit blessée aussi.. Bref, Ryan ne pensait pas du tout se retrouver devant une Helena aussi triste..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mar 21 Jan - 9:56

Lorsqu’on entre soudainement dans son bureau, Helena est prise sur le fait. Elle a beau se cacher derrière son mouchoir et s’empresser d’essuyer ses larmes, c’est déjà trop tard. Qui plus est, ce n’est pas n’importe quelle collègue qu’elle a sous les yeux, mais Ryan Perkins. Cela faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas côtoyés, enfin pas officiellement en tout cas, puisque la directrice était intervenue à la soirée d’Halloween quand le réparateur avait violemment poussé Reid. Ce soir-là, elle se faisait passer pour une certaine ‘Lennie’ mais Ryan avait su la reconnaître malgré son déguisement et ses efforts. Il faut dire que, dans la confusion la plus totale, la belle brune n’avait pas cherché à modifier sa voix ou quelque chose du genre. Elle s’était surtout focalisée sur ses propos, afin de lui permettre de se calmer et de se reprendre, avant que les choses ne dégénèrent. C’est ainsi que l’homme avait tout compris de sa relation avec Damian, et c’est pour cette raison que ce dernier avait fini par mettre les choses au clair avec lui ensuite. Pour autant, malgré cette révélation, le réparateur n’avait pas davantage cherché à reprendre contact avec elle. En fait, depuis leur rapprochement, des plus soudains, Ryan avait toujours gardé ses distances. Ça arrangeait pas mal Helena dans un sens, puisque celle-ci avait, de toute manière, entamé une relation sérieuse avec Damian. Et puis elle savait que ce petit dérapage avec le réparateur ne l’aurait menée nulle part. Il voulait simplement s’amuser, alors qu’elle, ce n’est pas du tout ce qu’elle recherche. Elle veut une relation stable, et elle pensait l’avoir trouvée d’ailleurs… ! Mais elle a été stupide de croire que les choses pourraient être aussi simples, malgré la différence d’âge, et malgré ce lien de parenté avec Joan. Elle aurait dû savoir que les choses se termineraient de la sorte, se montrer suffisamment adulte pour rompre avant de souffrir à ce point… Mais elle était si heureuse avec l’étudiant qu’elle avait voulu y croire. Et la voilà aujourd’hui, en pleine crise de larmes, encore. Elle ne les compte même plus. Mais celle-ci diffère des autres sur un point : quelqu’un l’a surprise, et pas n’importe qui. Très vite, la jeune femme tient à défendre son ex petit-ami et rassure Ryan sur un point : Damian n’est pas responsable de son chagrin. En fait, personne ne l’est véritablement, même pas Joan à dire vrai, et pourtant Helena ne peut s’empêcher d’éprouver une once d’amertume envers celle qui lui a ‘volée’ cette relation sans même s’en douter. Craignant qu’on puisse les entendre, la directrice se lève de sa chaise pour refermer la porte de son bureau à toute vitesse. Ils ne sont que trois à connaître l’entière vérité, et Lena ne voudrait pas que ça se propage en ville. Surtout pas maintenant qu’ils ont fait le choix de se séparer et de vivre chacun de leur côté…

La belle brune, le cœur toujours serré, se tient à distance du réparateur en s’adossant à la porte. Portant son mouchoir jusqu’à son visage, elle essuie le contour de ses yeux encore embués, et tente de se reprendre. Elle est pourtant très faible, triste et fatiguée, mais elle tente sans grande subtilité de changer radicalement de sujet. Elle contourne sa question et évoque le portail, qu’il était censé réparer. Le réparateur l’informe que tout est en ordre, mais insiste à nouveau, lui demandant, lui implorant presque, en fait, de lui parler. Incapable de relever les yeux en direction de son interlocuteur, Helena se mord nerveusement la lèvre inférieure en sentant son ventre se nouer. Ryan est le seul à qui elle pourra dire la vérité. Elle ne sait pas s’il est à même de la comprendre, et est persuadée qu’il n’a pas de temps à perdre avec une histoire pareille, mais elle sait aussi d’avance qu’il ne lâchera pas le morceau. C’est un homme obstiné. Passant une main dans sa chevelure brune pour se faire un peu d’air, Helena souffle un bon coup avant de reprendre la parole, comme pour se donner un brin de courage. « Je suis juste… triste. Mais ça va passer. » Concède-t-elle dans un premier temps, et en haussant les épaules, nonchalamment. Il n’y a rien de plus à dire finalement. Ryan ne pourra pas faire grand-chose non plus. C’est une rupture douloureuse, comme beaucoup d’autres sans doute. Ça passera avec le temps. En attendant et bien, Helena cèdera à ses crises de larmes qui, avec un peu de chances, diminueront en nombre jour après jour. « Damian et moi… on s’est séparés. » Finit-elle par admettre, sentant aussitôt les larmes lui monter de nouveau aux yeux. Il est le seul à qui elle pourra dire cette phrase, en donnant le nom de celui qui était son amant. Et ça lui fait terriblement mal d’évoquer une rupture et le prénom de l’étudiant dans une même phrase. Elle ne pensait pas que leur histoire prendrait fin si vite, si brutalement. C’est un véritable déchirement.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mer 22 Jan - 8:35

Ryan était, certes, le seul à garder ce secret mais en contrepartie il trahissait aussi la confiance de son meilleure ami, Chandler. Il savait très bien que Chandler était attiré par le charme de la jeune femme et il savait aussi qu'il a bien été déçu quand elle a refusé son invitation à la fête de Halloween, prétextant autre chose. Elle voulait seulement y aller avec son amant mais en restant cachée derrière son déguisement. Après cette soirée, il avait essayé de refaire le fil de tout ça et se souvient très bien du papotage entre Chandler, Damian, 'Lennie' et lui.. Ryan s'est senti mal en pensant que son ami venait d'essuyer un joli refus de la part de la directrice et que, en fait, au final, elle était juste devant lui.. Evidemment, il en voulait beaucoup à Helena de ne rien dire à Chandler. Pour lui, la différence d'âge n'est pas un obstacle, l'amour ne se contrôle pas, c'est comme ça. Au moins, si elle lui avait expliqué, il serait passé à autre chose.. C'est un peu pour ça qu'il a décidé de garder ses distances avec Helena. Déjà parce qu'il ne voulait pas repenser à se dérapage, parce que ça aussi il a décidé de le garder pour lui sans en parler à son ami et parce qu'il n'avait pas envie d'être encore plus mêlé dans cette histoire. Il les laissait vivre, un point c'est tout. Seulement, en ouvrant la porte du bureau, il se rend compte qu'il est bien incapable de la laisser comme ça. Alors, les sourcils froncés et un peu en colère aussi, il s'avance vers elle et ne passe pas par dix milles chemins et lui demande directement si Damian est mis en cause ou non. Apparemment non. Ryan se détend tout de suite mais il cherche toujours à comprendre quelque chose. Seulement, Helena ne lui donne pas l'occasion de comprendre et fuit carrément la question en lui demandant si le portail est réparé ou non. Ryan soupire un peu. Il essaie de se détendre, il ne veut pas la brusquer mais il n'y peut rien non plus, c'est son caractère qui fait qu'il est très très impatient et direct. Mais pour rester calme et pour éviter de la brusquer, il finit tout de même par lui répondre à propos du portail. Il tient, au moins, à la rassurer sur ce point important.

Seulement, même s'il est impatient, il est aussi obstiné. Il ne compte pas lâcher l'affaire maintenant. C'est hors de question pour lui. Il a besoin de savoir ce qui la rend aussi triste. Elle est tellement plus jolie quand elle est heureuse.. Bref, Ryan finit par la supplier de lui parler. De dire quelque chose. Au moins un mot ou deux, qu'importe, il veut comprendre ce qui se passe. Il entrouvre la bouche pour dire quelque chose mais il s'arrête net quand il entend enfin, sa réponse. Elle est triste.. Oui, ça il le voit très bien. Elle est malheureuse et ça saute aux yeux. Ryan penche légèrement la tête, les sourcils froncés, il essaie toujours de comprendre quelque chose. Enfin, elle finit par lui avouer ce qui la rendait si triste : elle s'est séparée de Damian. Pendant un moment, Ryan reste sans rien dire, il reste bouche bée face à cette nouvelle... Il ne pensait pas que ça allait se finir aussi vite. En fait, il avait fait part de ses ressentis face à ce genre de relation, à Damian. Il lui avait dit que ça ne tenait pas toujours. Enfin, il avait espéré que ça allait tenir pour lui. Seulement, il doute sérieusement que les causes de cette rupture soient les même que son ancienne relation à lui. En voyant les larmes dans les yeux de la belle brune, il ne peut s'empêcher de faire un pas vers elle. Il ne sait pas consoler une femme. Les hommes sont vraiment maladroits pour consoler une personne. Du coup, il ne sait pas quoi faire sur le moment. Il s'est seulement rapproché d'elle, en restant quand même à distance. Il veut toujours la laisser respirer.. Ryan essaie de capter son regard avant de lui demander : « C'est..lui, c'est lui qui a rompu ? » Demande Ryan en essayant de se rappeler de la dernière conversation avec son pote. Il avait l'air bien, tout semblait bien se dérouler.. Alors qu'est-il arrivé au couple ? Encore une fois, il se rapproche d'elle avant de lui souffler, toujours un peu maladroit : « Si je peux faire quoi que ce soit, Lena, dis le moi ». Ryan se sent soudainement bien triste. Bien qu'il pensait que cette relation était surprenante, il ne peut s'empêcher de se sentir triste. Il n'aime pas voir la jeune femme dans cet état et il ne sait pas quoi faire non plus. Ryan ne sait pas réconforter, il ne sait pas dire les bons mots mais il espère sincèrement faire quelque chose pour elle. Il aimerait tellement la revoir heureuse.. C'est marrant mais en y pensant, Ryan a toujours besoin de voir que son entourage se porte bien. Par exemple, avec Sam, il a besoin de son sourire, il a besoin de sa bonne humeur.. Et là avec Helena, il a seulement envie de la savoir heureuse, c'est tout.

Ryan baisse un moment la tête avant de lui demander : « Tu veux aller faire un tour.. ? » Il veut lui montrer qu'il est là si jamais elle a besoin, qu'il ne compte pas la laisser tomber et ce, même s'il n'a jamais voulu reprendre contact avec elle. Alors, si elle veut se changer les idées...

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mer 22 Jan - 17:20

Helena, quant à elle, n’était pas au courant des intentions de Chandler à son propos. Elle ne culpabilisait donc pas vis-à-vis de lui, si ce n’est du fait d’avoir dû lui mentir et d’avoir décliné ses invitations. Mais elle était prise au piège et elle ne se voyait pas se confier à lui au sujet de Damian. A dire vrai, elle ne s’était confiée à son sujet à personne ! Elle avait tout gardé pour elle, de sorte à protéger leur union. Aujourd’hui, au moins, elle était libérée d’un poids et savait qu’elle n’aurait plus à mentir à qui que ce soit…! Mais c’était une contrepartie bien maigre à ses yeux. A choisir, elle aurait préféré que sa relation avec l’étudiant perdure, encore et encore. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle se retrouve là, en larmes, dans son bureau. La compagnie de Joan ne l’a réconfortée d’aucune manière. Son amie, du genre envahissante, n’a pratiquement parlé que d’elle, et a mis son nez dans les affaires du centre, ce qui l’a grandement agacée pour tout avouer. Qui plus est, leur complicité n’est plus tout à fait la même, elle est quasiment inexistante désormais, et Lena ne peut s’empêcher d’être en colère contre elle qui plus est. La pauvre n’est pourtant responsable de rien, bien au contraire, mais il n’empêche que son retour rime avec rupture. Une séparation douloureuse, abrupte, que la directrice ne parvient pas à digérer. Elle aura besoin de temps. Et en attendant, et bien, elle se laisse aller à pleurer. Ce n’est pas la première fois, sans doute pas la dernière non plus, mais ça la soulage un peu tout de même. Cela dit, elle ne s’attendait pas à être interrompue ni à être surprise. Elle se sent immédiatement très gênée que Ryan la trouve dans cet état et s’empresse d’aller refermer la porte derrière lui, pour ne pas qu’on puisse écouter leur conversation…

Le cœur lourd, la belle brune essaie d’essuyer le plus gros de ses larmes, et de se redonner une contenance. Elle tente même de parler du portail électrique dont le réparateur s’est occupé, espérant qu’il passe à autre chose et qu’il ne revienne pas sur son état. Mais Ryan est obstiné, et Helena est bien trop fatiguée et bien trop affaiblie pour lui tenir tête. Elle finit par lui donner la raison de son état. L’homme semble surpris devant elle. Il ne s’attendait apparemment pas à ce que son histoire avec Damian se termine si brutalement. Elle non plus d’ailleurs. Le cœur serré, la belle brune s’appuie contre la porte derrière elle, passe une main sur son visage, dans sa chevelure brune. Dire les choses tout haut, c’est toujours extrêmement difficile, d’autant que Ryan est le seul à qui elle peut tout avouer, et tout raconter. Mais quelque part, ça l’aide aussi à faire son deuil d’une certaine façon. « Ni lui, ni moi. » Murmure Helena, les yeux baissés, quand le réparateur l’interroge pour savoir qui est à l’origine de leur séparation. La directrice ne voit même pas qu’il se rapproche d’elle, et ne se doute pas non plus de ce qui peut lui traverser l’esprit à l’instant même. Elle est juste navrée et gênée qu’il l’ait surprise dans un tel état et persuadée, aussi, qu’il doit se sentir obligé de l’écouter et de l’aider à présent. « C’était d’un commun accord. Je crois que c’était incontournable de toute manière, à un moment ou à un autre… » Souffle-t-elle, dépitée. Elle n’entre pourtant pas dans les détails. A quoi bon, hein… ? C’est triste à dire, mais il n’y avait pas d’autre solution. Ils ont agi en adultes en décidant de mettre un terme à leur histoire. Avec le retour de Joan, ils n’auraient pas pu faire autrement. Et puis cela met un point final à leurs cachotteries, à leurs mensonges. Il était peut-être temps. Helena essaie en fait constamment de se dire qu’ils ont bien fait. Parce que ça la rassure. Elle ne voudrait pas éprouver de lourds regrets, par-dessus la tristesse et le chagrin. Alors elle se réconforte au moins avec ça. Ils ont pris la bonne décision… « C’est gentil, mais il n’y a pas grand-chose à faire. J’ai juste besoin de temps… » Ajoute-t-elle, en relevant les yeux, enfin, et en s’efforçant d’esquisser un début de sourire. Elle ne veut pas l’inquiéter davantage, elle est déjà très touchée qu’il se sente concerné et qu’il se montre présent pour elle.

A sa question, la directrice fronce les sourcils, surprise. Elle secoue la tête de droite à gauche avant même de répondre. « Merci Ryan mais je ne veux pas te retenir, tu as sûrement bien mieux à faire ! » Commente-t-elle avec détermination, refusant de lui faire perdre davantage de temps. D’ailleurs, la directrice finit par se reprendre, et par se redresser pour retourner à son bureau. Elle sort le chéquier du centre de loisirs d’un de ses tiroirs. « D’ailleurs, dis-moi combien je te dois, pour la réparation…? » Lui demande-t-elle, en essuyant une dernière fois ses joues de sa main libre, et en prenant une profonde inspiration pour se calmer pour de bon. Elle aurait pu aller vérifier son travail avant, et elle l’aurait sans doute fait avec n’importe quel réparateur de passage, mais certainement pas avec lui. Elle sait qu’il fait du très bon travail, et elle est en confiance.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mer 22 Jan - 18:38

Ryan, en général, évite de se retrouver dans des situations comme celles-ci. Il trouve déjà que c'est difficile de garder un secret, alors se retrouver dans une situation qui le concerne pas à la base, c'est encore un peu plus difficile. Mais il s'y est fait. Il a respecté ce secret alors qu'il aurait pu le dire à quelques personnes et des rumeurs seraient tombées. Mais Ryan n'est pas quelqu'un de méchant. Il ne cherche pas à blesser son entourage. Alors, non, c'était trop débile de le répéter. Après tout, comme il l'a toujours dit, ce ne sont pas ses histoires. Pourtant, cette 'relation secrète' l'a amenée à comprendre qu'il garde un autre secret encore. En effet, il n'a rien dit à Chandler à propos de ces baisers qu'ils se sont échangés, Helena et lui. Ca fait longtemps mais bizarrement, il ne lui a rien dit. Peut-être parce qu'il avait, quand même, un peu honte d'avoir agit de la sorte avec elle. La preuve, c'est elle qui a tout arrêté, qui a repoussé ses avances. Ils ne sont pas pareils pour ça, il le sait. Et sa petite fierté masculine le pousse à ne rien dire. Il s'en veut aussi de lui avoir fait « ça » mais d'un autre côté, il n'oublie rien. Il n'oublie pas la sensation de ses lèvres sur les siennes, il n'oublie pas non plus la position qu'ils avaient entrepris par la suite... En fait, il sait pourquoi il ne voulait pas la revoir.. Parce qu'il ne voulait plus y repenser, il ne voulait pas rechercher dans les tiroirs de son passé, cet épisode.  Mais pourtant, en revenant ici, c'est bien ce qu'il fait. Il y pense toujours..  Alors Ryan se force à penser à autre chose, comme la raison de sa venue ici, ou bien il pense à Damian, Chandler. Voilà, il oublie vite XD Prenant sur lui, il essaie, quand même, de comprendre la situation.. Seulement il ne sait pas quoi faire de lui, pour le coup. Il ne sait pas s'il doit la consoler, lui parler, la prendre dans ses bras. Enfin, pleins de choses qu'il n'a pas l'habitude de faire avec une fille qui pleure devant lui. Du coup, il essaie de lui parler, de comprendre la situation.

Et enfin, Helena vient lui répondre que sa relation avec Damian est terminée. Ryan est surpris, il ne pensait pas qu'ils allaient se séparer aussi vite. Enfin, à la dernière discussion, Damian défendait cette relation quand Ryan n'y croyait pas. De son côté, il pensait toujours que les relations secrètes ne menaient à rien, à part  à la souffrance. Mais il a été très égoïste de penser ça, puisque ce n'est pas parce que ça lui arrive que ça doit arriver aux autres. Le seul problème c'est que c'est finalement arrivé pour eux aussi. Mais ce n'est pas pour les mêmes raisons. Alors, Ryan finit par lui demander si c'est Damian qui a rompu ou non. A sa réponse, Ryan fronce les sourcils en étant toujours aussi surpris. Helena finit par avoir une attitude qui relève du fatalisme. Comme si elle était dépitée et que ça devait arriver un jour ou l'autre. Ryan baisse un peu les yeux. Il a de la peine et il ne sait toujours pas quoi dire, non plus... « Quelqu'un d'autre est au courant.. ? » Demande naïvement Ryan qui pensait que c'était la seule raison pour qu'ils se décident à se séparer. C'est vrai qu'ils ont une grosse différence d'âge et il sait aussi que cela ne serait pas vraiment accepté en ville. Les habitants détestent ce qui sort de l'ordinaire. C'est comme ça, il a appris à vivre avec, depuis le temps.. Ryan essaie de trouver une solution pour l'aider. Il ne se sent pas obligé de le faire, c'est qu'il est tout simplement incapable de lui tourner le dos dans un moment pareil. Il finit par acquiescer quand elle lui fait savoir qu'elle a seulement besoin de temps. C'est vrai, le temps fait toujours un bon travail mais il est parfois agaçant aussi..

Enfin, Ryan lui demande si elle veut sortir, faire un tour, oublier tout ça et s'échapper seulement un moment. Il sait bien qu'elle va refuser parce qu'elle a peur de l'embêter mais ce n'est pas du tout le cas..  Un léger sourire se dessine quand même sur ses lèvres en voyant sa détermination à refuser son aide. Et ne tarde pas à bouger sa tête de droite à gauche aussi, en lui soufflant : « Non, j'ai rien à faire. Personne ne m'a appelé.. » Lui explique Ryan avec une voix calme et posée. En la voyant chercher son chéquier et en lui demandant la somme dont il a besoin, Ryan se contente de lui demander une seconde et dernière fois : « T'es sûre ?.. Pourtant ça te ferait du bien de te changer un peu les idées pendant une petite heure seulement.. Tu penses pas ? » Demande Ryan qui essaie de capte son regard. Il s'en fout royalement de son argent, tout ce qu'il veut, c'est d'essayer de lui rendre un peu son sourire habituel. Parce que là, il n'existe plus... Alors peut-être qu'elle veut aller boire un verre, se barrer un moment de Shady Cove, faire n'importe quoi, aller au ciné, fumer, boire. Bref tout ce qu'elle veut... Tout ce qui peut lui faire penser à autre chose. Seulement, il n'est pas sûr qu'elle accepte et il le comprend parfaitement. Dans ces cas là, il repartira. Il ne veut pas être insistant surtout. Bien qu'il essaie de chercher, encore et toujours, son regard pour lui montrer à quel point il est sincère et à quel point ça ne l'emmerde pas de s'occuper d'elle..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Jeu 23 Jan - 15:05

Helena est complètement déboussolée, mais surtout très gênée que Ryan l’ait trouvée dans un tel état de détresse. C’est pourtant lui le seul à qui elle pourrait se confier à l’heure actuelle, puisque le seul au courant finalement, mais elle s’en veut de susciter chez lui autant d’inquiétude. Elle sait qu’il doit certainement se sentir obligé de la réconforter à présent, alors que la directrice ne lui en voudrait pas le moins du monde qu’il finisse par rebrousser chemin. Ils ne sont même pas véritablement proches tous les deux… ! Ils ont cédé une fois à une attirance physique tout à fait évidente, mais cette histoire remonte à plus de huit mois aujourd’hui, et ils ne se sont pas fréquentés depuis. La belle brune ne saurait même pas vraiment comment définir leur relation. Elle est plus professionnelle que personnelle finalement… ! Il faut dire qu’après ce rapprochement entre eux, la directrice avait pris ses distances avec lui. Et encore un peu plus quand elle avait appris que Damian et Ryan étaient bons amis.

Essuyant ses larmes, tentant de se reprendre, la jeune femme finit tout de même par tout avouer au réparateur, et lui apprend que sa relation avec Damian a pris fin. C’est bizarre de le dire à voix haute, ça devient encore plus réel, et cela la déstabilise et la soulage à la fois. Parce que quelque part, ça la libère un peu d’en parler, même si elle sait qu’elle n’est pas devant le meilleur interlocuteur pour ça. Elle ne veut pas ennuyer Ryan avec ses histoires de cœur, persuadée qu’il a bien mieux à faire à dire vrai. Elle ne l’imagine pas vraiment s’asseoir à son bureau près d’elle pour parler d’amour. C’est pour cette raison aussi d’ailleurs qu’elle n’entre pas dans les détails quand il est question du motif de leur séparation. Elle pourrait pourtant expliquer au réparateur que la mère de Damian a fait son grand retour à Shady Cove, que cette ‘surprise’ a été un vraie coup de massue et qu’elle n’est pas restée sans conséquence… Mais elle ne se sent pas prête à évoquer tous les détails, et qui plus est, elle n’en voit pas franchement l’intérêt. Ce n’est pas comme s’il y avait une autre solution, ils ont fait face un problème, et ils ont fait un choix. Le meilleur, le plus mature, mais certainement pas le plus facile c’est certain. Pourtant la brune se défend d’avoir des regrets quant à cette décision. Elle est suffisamment mal comme ça, et ce qui la maintient à flots, c’est de se dire qu’ils ont, au moins, fait les choses intelligemment. A la question de Ryan, Helena secoue la tête à nouveau. « Non. Tu es le seul à savoir. » Lui apprend Lena, en relevant les yeux en direction des siens. Il n’y a que lui qui aurait les cartes en main aujourd’hui pour faire éclater la vérité. La directrice sait bien qu’il n’oserait pas faire une chose pareille, d’abord parce qu’il n’aurait aucun intérêt à en parler, mais aussi parce qu’il est quelqu’un de confiance. Pourtant, la jeune femme tient à revenir sur le fait qu’il ait gardé ce secret pendant ces quelques mois. « D’ailleurs, merci, d’avoir gardé tout ça pour toi. » Souffle-t-elle, avant d’ajouter, en sentant son cœur se comprimer dans sa poitrine : « Maintenant, ce secret n’est plus à garder, il suffit de faire comme si rien n’était arrivé… ». Pour quelqu’un d’extérieur à la situation, c’est faisable bien entendu, mais ça l’est nettement moins pour les anciens amants de l'histoire. Lena sait qu’elle n’est pas prête d’oublier cette relation, extrêmement riche en émotions. La plus intense qu’il lui ait été donné de vivre, même.

Quand le réparateur lui suggère d’aller faire un tour, la belle brune s’y refuse. Elle passe derrière son bureau et met la main sur le chéquier du centre pour payer les réparations qu’il a effectuées sur le portail électrique. Elle ne tient pas à le retenir plus longtemps. Elle pense qu’il a bien mieux à faire, mais Ryan s’en défend. Pourtant, la jeune femme ne reprend pas la parole à ce sujet et lui demande plutôt combien elle lui doit. Relevant la tête, elle croise le regard de son interlocuteur quand il insiste pour qu’elle vienne se changer les idées. La jeune femme ne peut que se sentir touchée qu’il lui montre autant d’intérêt. « Je ne suis pas très intéressante en ce moment, tu risquerais vraiment de t’ennuyer avec moi ! » Commente-t-elle, en s’efforçant de décrocher un début de sourire. A-t-il seulement conscience de ça ? Il veut bien faire c’est certain, mais il ne risque pas de s’éclater s’il décide de l’embarquer quelque part. Plus déprimante qu'elle en ce moment, tu meurs… ! « Tu veux bien me dire, pour le portail ? » Souffle-t-elle ensuite, pour le rappeler à l’ordre. Elle a un stylo dans la main droite, et tient le chéquier à plat sur son bureau avec la gauche. Elle n’attend plus que le montant des frais pour remplir intégralement le chèque en question.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Jeu 23 Jan - 17:31

Ryan ne pensait pas tomber sur Helena aussi triste. C'est marrant mais la dernière fois qu'il l'avait vue ici, il l'avait vue danser, il l'avait vue comme dans un rêve. Et maintenant qu'il revient encore une fois ici, il la voit devant lui, en larme.. La différence est tout bonnement énorme et le pousse à penser que beaucoup de choses ce sont passées depuis ce léger 'rapprochement'. Mais alors, pourquoi il continue à y penser maintenant.... ? A croire qu'il a toujours certaines images en tête. Seulement, il essaie de prendre sur lui pour être à l'écoute, pour être là pour elle. Ryan a toujours été quelqu'un de très protecteur et c'est pour ça qu'il ne compte pas la laisser tomber, qu'il compte savoir ce qui se passe aussi. Il peut être envahissant, c'est vrai, mais il est incapable de lui tourner le dos. Non, pas à elle... Alors, il insiste encore un peu jusqu'à qu'elle lui dise ce qui se passe. Quand il apprend la nouvelle, Ryan est vraiment surpris. Il pensait vraiment que ça allait durer parce qu'il avait bien vu le regard de Damian, il était amoureux, il était heureux.. C'était donc impossible pour lui que ça plante comme ça.  Mais quelque chose est arrivée et voilà. Le seul point positif, finalement, c'est que tous les deux aient été d'accord pour tout arrêter.. Bon évidemment, il ne va pas lui sortir ça comme ça, pour la rassurer. Il risque de la faire pleurer encore un peu plus.. Alors, non, il va se taire. Il est bien trop maladroit pour essayer de la réconforter avec des mots. Il est tellement nul..

De plus, Ryan sent bien que Lena ne veut pas entrer dans les détails alors, finalement, il ne cherche pas à en savoir plus. Déjà parce que ça ne le regarde pas mais aussi parce qu'il ne sait pas si elle veut en parler ou non. Certes, il a voulu savoir ce qui se passait mais maintenant que c'est dit, il ne cherche pas à l'embêter avec ça. Maintenant, il cherche plus à lui changer les idées plutôt que de la réconforter en lui disant du blabla, qui est normalement destiné à sortir de la bouche d'une fille. Seulement, il s'inquiète d'une chose : quelqu'un est-il au courant de ce secret... ? Ryan cherche à capter son regard en se rapprochant d'elle. Il ne se contrôle pas, il ressent le besoin de la prendre dans ses bras, de la rassurer qu'avec des gestes. Mais... Bizarrement, il se sent le dernier de la Terre a pouvoir vraiment le faire. Alors, il décide de ne pas avancer. Ryan finit par acquiescer quand elle lui fait savoir qu'il est toujours le seul au courant. Il baisse la tête sans rien dire. Il sait que c'est un secret difficile à garder mais maintenant que doit-il faire.. ? Il ne le sait pas. « C'est rien... » Répond Ryan quand elle le remercie pour avoir gardé le secret. Un sourire triste se dessine sur ses lèvres quand elle lui fait savoir qu'il lui suffit de faire comme si de rien n'était.. Même pour lui, ce n'est clairement plus possible. Parce qu'en voyant Helena, maintenant, il pense automatiquement à Damian.. Donc bon. « Désolé.. Lena.. » Finit par souffler le réparateur. Il ne savait pas quoi lui dire et c'est la seule chose qu'il peut lui dire puisqu'il ne sait pas la réconforter. Lui dire qu'il est 'désolé' ne changera rien mais il est, quand même, assez peiné de cette nouvelle..

Ryan la suit du regard et lui propose de sortir, de faire un tour, de se changer les idées. En fait, il ne sait faire que ça. Il ne peut peut-être pas réconforter mais il peut toujours l'aider à évacuer ce qu'elle a dans le crâne. Seulement, elle s'y refuse. Ryan insiste mais rien à faire. A croire qu'elle est beaucoup plus têtue que lui, finalement. Mais il ne le prend pas mal, bien au contraire. Elle fait ce qu'elle veut après tout. Un sourire adorable se dessine sur les lèvres de Ryan en entendant sa réflexion. Il ne se moquait pas d'elle, non, il la trouvait juste.... Bref, on va éviter le mot.. (a). Ryan finit, tout de même par répondre, toujours avec un petit sourire : «  J'sais pas, j'peux pas savoir, j'ai jamais essayé, encore... Mais peut-être que si tu me laissais essayer... » Lui répond Ryan quand elle lui apprend qu'elle est ennuyante. Il n'en sait rien, il n'a jamais fait de 'sortie' avec elle mais la voir réagir comme ça, ça l'amuse. (a). Il reprend tout son sérieux quand elle le rappelle à l'ordre. Il comprend bien qu'il ne peut pas insister alors, il ne pourra rien faire pour elle.. Ryan ne rajoute rien là-dessus et se contente de répondre, un peu dans sa barbe : «  98 $ » Finalement, il n'avait pas changé grand chose, il avait seulement réparer une pièce pour que le portail marche automatiquement. Ce n'était vraiment pas grand chose et comme toujours, il essaie de réduire ses prix. Ryan ne dit rien, il a peur de se faire engueuler maintenant.(a) Alors.. Il la regarde faire et commence à s'essuyer complètement ses mains avec le torchon.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Lun 27 Jan - 20:22

Helena a l’occasion de pouvoir se montrer complètement et totalement honnête. C’est Ryan qui a franchi cette porte, et qui l’a trouvée dans cet état, et c’est le seul à qui elle peut se confier, puisque le seul à être au courant de la vérité. Du coup, la directrice ne cherche pas à lui cacher sa rupture avec Damian bien longtemps. Elle préfère le mettre au courant, jouer cartes sur table, même si évoquer cette séparation à haute voix ne fait que rendre les choses un peu plus réelles, et la rend assez fébrile pour tout avouer. Il n’empêche que de pouvoir en parler, même sans entrer dans les détails, c’est tout de même assez libérateur pour elle… ! Car pendant des semaines, des mois, même, elle a dû garder des quantités de choses pour elle. Et ça n’a pas été tous les jours facile. Au moins, l’avantage, c’est qu’elle n’aura plus à mentir à ses proches désormais… Oui, la jeune femme essaie de voir les bons côtés, essaie de ressortir ce qu’il y a de bon dans tout ça, même si ça n’a rien d’évident, et même si c’est encore extrêmement douloureux. Au passage, tout de même, elle prend le temps de remercier Ryan qui a tout de même gardé leur secret des semaines durant sans jamais flancher. Désormais, il n’aura plus besoin de mentir à qui que ce soit lui non plus. Il lui suffira simplement de faire comme si rien ne s’était passé. A terme, il y a de fortes chances pour qu’il y parvienne, mais pour ce qui la concerne, c’est fortement compromis, voire impossible. Et puis, elle n’a pas vraiment envie d’oublier ce qu’ils ont traversé. Même si leur histoire s’est terminée de façon abrupte, et même si le simple fait de penser à Damian la bouleverse complètement encore aujourd’hui, Helena ne veut pas tirer un trait sur ce qu’ils ont vécu, car leur relation ne ressemblait à aucune autre, et parce qu’il aura toujours une place toute particulière dans son cœur. Quand le réparateur lui apprend qu’il est désolé, la directrice baisse la tête et essuie une dernière fois le dessous de ses yeux, au cas où son maquillage aurait coulé. Elle va essayer de ne plus verser de larmes à présent – pas devant lui en tout cas. « Il n’y a pas de quoi. Tu n'y es pour rien... » Répond-elle, en essayant de gagner en assurance, et en passant derrière le bureau. En effet, la directrice n’oublie pas les raisons qui ont fait venir le réparateur au centre de loisirs aujourd’hui.

Mais en premier lieu, le réparateur ne lui donne pas le tarif de son intervention, en fait il vient lui faire une proposition, lui suggérant de lui changer les idées. Helena ne peut s’empêcher de trouver ça touchant mais sait d’avance qu’il fait ça uniquement par pitié. Elle ne tient pas à le retenir davantage et essaie plutôt de lui donner l’occasion de se défiler. Elle ne veut pas l’obliger à passer un moment déprimant avec elle… ! Car elle doute de parvenir à être très amusante aujourd’hui… ! Mais Ryan insiste, encore. On dirait presque qu’il s’amuse de la situation, comme s’il se mettait au défi de la convaincre. « Tu vas avoir une belle image de moi après tout ça. Une pleurnicheuse ennuyeuse à mourir… » Murmure-t-elle, essayant de faire un brin d’humour sans pour autant parvenir à sourire bien longtemps. Elle se penche sur le chèque qu’elle doit lui faire quand, enfin, il accepte de lui donner le montant des frais. Elle arrondit la somme à 100 dollars, puis détache le morceau de papier du talon du chéquier pour le lui tendre par la suite. « Merci de t’en être occupé aussi rapidement. » Lui dit-elle gentiment, et en fixant son regard.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mar 28 Jan - 10:37

Pour la première fois peut-être, Ryan essaie de lui changer les idées. Enfin, il a envie qu'elle oublie ce qu'il vient de se passe, juste l'espace d'un instant, d'un moment... S'il opte pour cette attitude, c'est en partie parce qu'il venait de la voir en larme devant lui et il ne veut plus revoir cette image. Finalement, comme avec Sam, il se rend compte qu'il a un besoin constant de veiller sur tout le monde, de veiller sur son entourage. Il ne veut voir que des sourires, entendre des rires. Mais pas de larmes, de pleurs. Et en la voyant ainsi, il n'a qu'une envie, c'est de venir l'aider. Il ne sait pas comment faire, surtout que Lena est une jeune femme assez réservée. Elle ne doit pas beaucoup sortir, faire la fête. Enfin, elle agit comme un adulte de son âge finalement. C'est Ryan, qui reste encore immature et qui continue de sortir tous les soirs pour faire la fête et décompressé. Elle, elle doit avoir des obligations, elle doit bosser pour son centre et peut-être qu'elle n'a pas la tête à sortir. En fait, il se rend compte qu'il ne connaît rien d'elle. Il sait qu'elle danse super bien, il sait qu'elle embrasse merveilleusement bien (a), qu'elle est polie, et qu'elle s'inquiète beaucoup des autres. Mais il ne sait pas comment elle est autour d'un verre. Il la voit timide et sur la retenue. Alors, au départ, il hésite. Il a envie de l'aider à se changer les idées, de passer à autre chose plus facilement et ce, même si c'est vraiment difficile.. Alors, il essaie. Première tentative : échec. Deuxième tentative : échec. Elle refuse toujours et lui demande même le prix de ses réparations, comme si elle essayait de passer le sujet. Et effectivement, en agissant ainsi, ça ne fait qu’amplifier son désir de la faire un peu craquer et qu'elle accepte enfin son offre. Seulement, plus il avance, plus il a l'impression qu'elle est têtue et obstinée à rester dans son chagrin. Elle ne veut pas s'accorder quelques heures de répit.. Ryan s'en voulait un peu de la voir dans cet état mais comme elle venait de lui dire, il n'y est pour rien. C'est vrai, il n'a rien fait pour que ça arrive, il n'a rien révélé. Ils ont rompu ensemble.

Ryan n'a vraiment pas peur de lui proposer. Lui, il a vraiment envie de l'emmener ailleurs, loin du chagrin et des mouchoirs. Il a envie de passer une bonne soirée et rentrer chez lui en se disant qu'il a  réussit à remettre un peu de sourire sur son joli visage. D'ailleurs, c'est ce qu'il finit par obtenir quand elle essaie de faire un brin d'humour en lui expliquant qu'il risque d'avoir une véritable mauvaise image d'elle, après tout ça. Ryan s'en moque tellement de ça.. Seulement ce sourire disparaît bien aussitôt. Elle est peut-être bien trop triste pour sortir et il commence à en avoir conscience. Il n'a pas envie de passer pour un gros lourd maintenant, il ne veut pas la forcer. Alors il finit par lui murmurer : « J'suis prêt à supporter cette image de toi, si je réussis à retrouver quelques sourires... » Ryan venait de murmurer d'une voix calme et qu'elle est la seule à bien entendre. D'un côté, ils ne sont que deux mais c'était plus pour lui montrer qu'il est là, devant elle, presque à son service, pour lui changer les idées et surtout, prendre l'air...

Ryan finit par lui annoncer le prix. Elle arrondit la somme et il ne dit rien. Il a besoin de cet argent, il ne va pas ronchonner XD. Seulement, il commence à comprendre qu'il devient lourd à insister encore et encore. Alors, il lui laisse finalement le choix : « Si tu veux boire un verre, faire un tour.. Ce que tu veux.. T'as mon numéro hein ? » Lui dit-il avec un sourire bienveillant. Il ne veut plus insister, il ne veut pas être désagréable pour elle. Au contraire, il voulait surtout qu'elle passe une bonne soirée et qu'elle oublie cette tristesse l'espace d'un instant... Ryan attrape, finalement le chèque, effleure sa main du bout des doigts, garde son regard dans le sien et finit par baisser la tête en attrapant définitivement le chèque.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mer 29 Jan - 15:14

Helena est fatalement très touchée de voir Ryan se sentir très concerné, et qu’il fasse preuve d’autant de gentillesse avec elle. Qui plus est, il est le seul à avoir été mis au courant de sa relation avec Damian, le seul avec qui elle peut en parler ouvertement. Cela dit, la directrice n’a pas spécialement envie de s’étendre sur ce qui les a poussés à rompre. Elle doute que cela intéresse réellement le réparateur, d’ailleurs… ! Bien qu’il se montre en effet très bienveillant, la jeune femme a tendance à penser qu’il agit de la sorte par pitié, parce qu’il l’a trouvée là, en larmes… ! Elle ne doute cependant pas de sa volonté de bien faire. Et ce n’est pas une première. La belle brune a toujours vu Ryan comme un homme avec des blessures, un passé conséquent, mais avec un très bon fond. Il le lui prouve d’ailleurs une fois de plus à l’instant. Il lui propose, en effet, de sortir, pour lui changer les idées. La jeune femme sait que ça ne pourrait que lui faire du bien mais ne tient pas à l’embêter. Elle n’a pas franchement la motivation ni le courage de se faire une sortie, et puis elle craint, aussi, de ne pas être d’une très bonne compagnie. Elle n’a pas le moral dernièrement, et se renferme bien plus que d’habitude. On ne peut donc pas dire qu’elle ait le profil de la fille qui ‘s’éclate’ en ce moment. Elle est plus déprimante qu’autre chose, et elle en a tout à fait conscience. Cela dit, ce n'est qu'une mauvaise passe, ça ne durera pas éternellement, enfin espérons-le ! Le plus tôt sera le mieux c’est certain, mais Lena a peur d’avoir besoin de beaucoup de temps pour s’en remettre. Cette séparation risque de rester un long moment douloureuse. Même quand elle tient à lui faire savoir que sa compagnie n’a rien d’amusant dernièrement, le réparateur insiste. La directrice ne s’attendait pas franchement à ce qu’il le fasse à ce point. Elle est surprise, mais toujours très touchée qu’il lui porte autant d’intérêt. Son regard triste croise le sien quand il parle de lui redonner le sourire. Elle voudrait que ce soit aussi simple. « Je peux savoir comment tu comptes t’y prendre, pour me faire sourire ? » Demande-t-elle, un poil curieuse. On ne peut pas dire que Ryan soit du genre à faire le pitre, ou quelque chose comme ça ! Elle ne remet pas en doute son sens de l’humour, elle se demande simplement jusqu’où il serait capable d’aller. En tout cas, c’est une délicate attention et le jeune homme, pour ne pas se faire oppressant, lui suggère de remettre ça à plus tard pour finir. Quand elle sera motivée. « Oui je l’ai. » Répond-elle, à propos de son numéro, et en acquiesçant, avant de lui remettre son chèque, enfin.

Lorsqu’il baisse la tête pour regarder le morceau de papier, Helena fait le tour de son bureau pour se rapprocher de lui. Elle doit le reconnaître, elle ne s’attendait pas à ce qu’il se montre si présent et disponible pour elle. Elle est profondément touchée par sa gentillesse. Elle se sent d’ailleurs un peu mieux. Même si ça ne se remarque peut-être pas à l’instant même, elle n’a plus envie de pleurer en tout cas. Et c’est déjà un bon point. Émue, donc, la belle brune vient poser timidement une main sur le bras de son interlocuteur pour retenir son attention, et la fait doucement glisser le long de ce dernier avant de s’éloigner. « En tout cas merci, Ryan. Pour tout. » Lui glisse-t-elle, voulant lui faire comprendre qu’elle ne fait pas uniquement mention du portail qu’il a réparé. Elle tient à le remercier pour sa gentillesse et sa disponibilité. Cela dit, la belle brune ne compte pas le laisser s’en aller tout de suite. En effet, si elle accapare toute l’attention jusqu’à maintenant, elle ne tient pas à le laisser partir sans avoir pris au moins de ses nouvelles. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, c’était à Halloween. C’était d’ailleurs à cette occasion qu’il l’avait reconnue, malgré son déguisement et ses efforts, parce qu’elle était intervenue pour l’inciter à reprendre son calme. Même si cette initiative de sa part avait finalement ‘grillé’ sa couverture, Lena ne regrettait en rien son intervention, puisqu’elle lui avait semblé utile au réparateur, qui s’était tranquillisé par la suite. S’appuyant contre le bureau derrière elle, et posant son regard au fond de celui de Ryan, Helena reprend la parole. Elle ne compte pas l’interroger à ce sujet précisément, mais elle veut au moins s’assurer qu’il va bien. « Et toi ? Comment tu vas en ce moment ?... » Souffle-t-elle, d’une voix douce et posée. Il n’est pas le seul à s’en faire. Elle-aussi, elle se fait du souci pour lui. Elle sait qu’il est encore et toujours au cœur des commérages et que certains habitants en ville ont encore beaucoup de mal à lui faire confiance.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mer 29 Jan - 20:45

Ryan espère parvenir à faire quelque chose pour elle. Tout ce qu'il cherche, finalement, c'est de lui remonter le moral. Il n'a plus envie de la voir triste, il a envie de la voir sourire. Mais, lui, il ne sait pas comment s'y prendre. Il pense qu'un simple verre peut, peut-être l'aider à décompresser un peu et puis passer à autre chose. Mais quand il propose de sortir un peu, il se retrouve devant un mur. Un mur qui se dresse par la tristesse de la jeune femme. Et Ryan comprend pourquoi.  Elle doit être beaucoup trop dévastée pour pouvoir s'accorder quelques moments de répits. Il le comprend et ne veut plus vraiment insister. Par contre, il finit par lui dire qu'il désire seulement retrouver son sourire. Les yeux dans les yeux, il est franc, il ne peut pas lui mentir c'est ce qu'il veut, vraiment. Un léger sourire se dessine sur les lèvres de Ryan face à sa question. Il n'en sait rien, en fait. Il pensait seulement la sortir de là, la sortir de cette tristesse. Il n'avait pas d'idée en tête pour la faire sourire. Il allait seulement être lui. Ryan finit par mettre ses mains dans ses poches, un peu plus détendu avant de lui souffler, toujours avec son petit sourire : « J'en sais rien, en fait. J'improviserai.(a) » Répond Ryan avec un sourire de con. Il ne tient pas la route, il le sait mais le fait qu'elle soit curieuse lui donne un peu d'espoir tout de même. Il lui fait quand même savoir qu'elle a toujours son numéro si elle veut sortir un soir, un jour. Comme elle veut. Il est là, il est toujours là... Il acquiesce silencieusement quand elle lui fait savoir qu'elle a bien son numéro. Au moins, c'est déjà ça. De toute façon, c'était sûre qu'elle l'avait. Elle l'a déjà appelé pour des réparations.. Ryan se plie, enfin à la volonté de Lena et lui exprime le prix de la réparation. Il attrape le chèque et le regarde pendant un moment. Il est content d'avoir un peu d'argent. Ca va lui permettre de souffler un peu..

Il ne remarque pas quand elle fait le tour du bureau pour venir vers lui. Il est simplement surpris de sentir la main de Lena sur son bras. Il relève la tête et plonge automatiquement son regard dans le sien. En sentant sa main descendre de son bras, il ne peut s'empêcher de déglutir. Il est perturbé. Mais il se reprend bien vite quand elle reprend la parole et qu'elle le remercie. Il la suit du regard avant de passer nerveusement sa main sur sa nuque en soufflant, un peu dans sa barbe :« C'est normal. » Il n'a pas envie de lui avouer qu'il peut faire n'importe quoi pour elle, qu'il peut être là pour elle à n'importe quel moment. Non, il lui a suffisamment fait comprendre jusqu'à maintenant.  

Ryan pense partir. Elle ne veut pas sortir ce soir, mais lui, il doit rentrer. Alors, il relève la tête en mettant le chèque dans sa poche arrière. Il s'apprête à dire quelque chose mais elle le devance. Elle vient carrément lui parler de lui. Et franchement, il ne s'y attendait pas. Il ne sait pas ce qu'elle veut savoir, tout de suite. Il fronce un peu les sourcils mais en voyant le regard de Lena, il y voit de l’inquiétude et de l'intérêt... Alors, il se détend tout de suite.. Et finit par lui répondre en fuyant délibérément son regard et en repassant sa main dans sa nuque, un peu nerveux de parler de lui, d'un coup : « Ca va... » Souffle Ryan sans rien de dire plus. Seulement, il a conscience que c'est bien trop peu pour elle et il finit par rajouter en haussant les épaules : « Disons que je fais avec. » Reprend Ryan qui parlait bien évidement de toutes les rumeurs sur lui et de toute cette connerie qui continue de le suivre encore et toujours. Ca le fatigue beaucoup surtout qu'il essaie de faire des efforts. Mais voilà, en ce moment, il n'y arrive pas. Il a toujours besoin de Sam pour être son repère. Mais de l'autre côté, il y a toujours Jesse aussi. Bref c'est toujours aussi compliqué.. Ryan agit beaucoup moins assurément maintenant qu'on parle de lui.. Il fait beaucoup moins le malin en fait. Et c'est bien pour ça qu'il fuit son regard en passant toujours sa main sur sa nuque. Il relève enfin le regard, mais il ne sait pas quoi lui dire, quoi rajouter. Il va bien enfin, c'est ce qu'il croit. 'Tout va bien'... Il n'aime pas parler de lui, comme ça, d'un coup. Il lui faut toujours du temps pour s'ouvrir.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Jeu 30 Jan - 14:50

Helena sait pourtant qu’il n’y a qu’à Ryan à qui elle pourra complètement et totalement s’ouvrir, puisqu’il est le seul à être au courant de l’identité de son ex petit-ami, et pourtant elle n’a pas spécialement envie d’aborder ce sujet avec lui. Elle pense que ça l’ennuiera plus qu’autre chose et puis, surtout, elle doit reconnaître qu’elle n’est pas prête à le faire. Ni avec lui, ni avec qui que ce soit d’autre. Elle pourrait saisir cette opportunité pour se changer les idées, c’est une autre possibilité, mais la directrice n’est pas franchement d’humeur. Elle préférerait s’échouer sur son canapé, sous un gros plaid bien chaud, et regarder une comédie romantique bidon. Ça ne la ferait que pleurer davantage sans doute, mais pleurer la soulage. Peut-être que le moment viendra, ensuite, où elle voudra s’amuser, se vider la tête !... Mais elle n’en est pas là encore. Il faut d’abord qu’elle fasse le deuil de sa relation avec Damian. Ça a été très brutal, et inattendu. Elle peine encore par moment à réaliser que leur histoire est bel et bien terminée…

Quoi qu’il en soit, la belle brune est touchée que Ryan fasse autant d’efforts pour elle, ou plutôt pour la voir retrouver le sourire comme il le dit si bien. Piquée par la curiosité, la belle brune l’interroge pour savoir comment il s’y prendrait. Le petit sourire qu’il affiche est adorable. Plus Lena apprend à le connaître et plus elle apprécie ce côté bienveillant et protecteur de sa personnalité. C’est vraiment quelqu’un de bien. « Je serais curieuse de voir ça ! » Répond la jeune femme, l’air plus détendu, et en adressant un sourire complice au réparateur, avant de lui confier son chèque. Helena n’est pas du genre à différer les paiements, tout spécialement avec les entrepreneurs qui se déplacent directement au centre. Elle arrondit la somme, considérant que ce serait idiot de s’en tenir à deux dollars près, puis fait le tour de son bureau pour se rapprocher de son interlocuteur.

Lorsqu’elle pose sa main sur son bras, Ryan relève immédiatement la tête. Il aurait été un autre homme, un simple collègue ou un prestataire, jamais elle ne se serait permise une telle familiarité mais là, c’est de Ryan dont il s’agit. Et même si elle a préféré tirer un trait sur leur rapprochement, par le passé, Helena n’a jamais véritablement oublié qu’ils ont partagé bien plus que de simples discussions. Les choses auraient pu être carrément plus torrides, d’ailleurs, si la jeune femme avait cédé à la tentation à l’époque, mais ils n’étaient pas sur la même longueur d’ondes ce jour-là. Et, pour être honnête, Helena ne préfère plus y penser. Ce serait indécent. Toujours touchée par son attitude, donc, Lena fait l’effort de le remercier. Elle esquisse un bref sourire quand il dit que c’est ‘normal’, bien qu’elle n’en soit pas certaine. Elle trouve tout de même son attitude très généreuse. D’ailleurs, c’est parce qu’il s’est tant préoccupé d’elle que la belle brune n’imagine pas le laisser partir comme ça, sans prendre de ses nouvelles au moins. Visiblement surpris, l’homme fronce les sourcils un bref instant quand elle l’interroge, puis détourne le regard. Baissant la tête à son tour, la directrice s’attend à ce qu’il reste vague. Peut-être préférait-il garder sous silence les problèmes qu’il rencontre ? Ou peut-être va-t-il tout simplement bien, comme il le prétend ensuite ?... Les propos qu’il ajoute juste après laissent penser le contraire. C’est au même moment qu’ils relèvent tous deux la tête, et que leurs regards se retrouvent. « Est-ce que tu veux en parler ? » L’interroge-t-elle directement, toujours d’une voix très douce et posée, et avec une pointe d’inquiétude au fond de l’œil. A dire vrai, elle s’attend à ce qu’il lui dise non, et à ce que la conversation se termine là-dessus… mais au moins, elle le lui aura proposé. Elle lui aura tendu la main, exactement comme il lui a tendu la sienne.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Ven 31 Jan - 17:02

Ryan est le seul à connaître le secret mais pourtant, elle se refuse de lui en parler. Pourtant, il vient de lui montrer qu'il était là pour elle et qu'il pouvait très bien l'écouter. Ryan sait le faire. Il ne se moque pas de ce qu'elle pourrait lui raconter, bien au contraire. Mais elle semble ne pas vouloir aborder le sujet. C'est parfaitement compréhensible, elle vient de rompre avec Damian, c'est peut-être encore trop récent pour pouvoir en parler. Et Ryan le comprend parfaitement alors il tente autre chose. S'il ne peut pas parler avec elle de ce qu'elle a dans la tête, et bien il peut justement lui permettre d'oublier tout ce qui se passe dans cette tête. Lui faire changer les idées, prendre l'air, oublier deux secondes son chagrin. Pourtant, elle refuse, encore une fois. Ryan commence à la connaître, il sait qu'elle est réservée, timide et juste le fait qu'elle soit comme ça, le pousse à se mettre, tout seul, au défit de la faire craquer un peu. Il ne sait pas comment il pourrait la faire sourire, il ne sait pas comment lui faire oublier tout ce chagrin mais il pense sérieusement qu'elle a besoin de se vider la tête juste un moment. Seulement, il se fait un peu avoir puisqu'elle lui demande ses intentions pour la faire sourire. Il n'en a aucune. Mais il lui fait quand même savoir qu'il sait improvisé ! Et puis, miracle de la vie, Helena lui adresse un sourire complice qu'il adore. Il préfère largement la voir ainsi plutôt que de la voir pleurer devant lui. Et puis, à sa remarque, le sourire de Ryan s'agrandit aussitôt. Comme s'il venait de gagner quelque chose. Il ne sait pas s'il a réussi mais il sent petit à petit qu'elle s'est enfin détendue. « Bien, alors, écoute ta curiosité ! J'suis prêt à te présenter une improvisation de dingue ! » Lui fait savoir Ryan avec une grande détermination, toujours. Il aime la voir sourire, comme ça, devant lui. Cela montre au moins qu'elle ne le fuit pas, qu'elle reste quand même assez 'proche' de lui et qu'ils peuvent s'apprécier sans avoir de rapprochement physique ou de quelque chose de ce genre là..

Par contre, il fait moins le fier quand elle vient poser sa main sur son bras. En fait, devant elle, il a la simple impression d'être petit et faible face à son charme. Seulement, Ryan a les idées correctement bien placées et se retire souvent ce genre de pensées. C'est bien pour ça qu'il relève tout de suite la tête et déglutit en la voyant près de lui. Il est soudainement un peu nerveux. Il passe sa main sur sa nuque, bref, il essaie de reprendre un peu ses esprits. Il murmure que ce n'est rien, que c'est tout à fait normal et que, finalement, elle n'a pas besoin de le remercier. En fait, c'était un peu sa manière de la remercier aussi, pour ce qu'elle avait fait, pour lui, à la fête de Halloween. Grâce à elle, il avait retenu son poing et tout autre excès de violence, grâce à elle, il avait évité que Samantha ne lui tourne le dos définitivement. Elle n'en a peut-être pas conscience mais le simple fait qu'elle soit intervenue, est juste énorme pour lui. Tout serait si différent si elle n'avait rien fait... Il relève les yeux vers elle quand elle lui pose une question. C'est tellement plus facile de résoudre les problèmes des autres. Les siens, ils sont plus compliqués à gérer. Il n'y arrive pas et il ne pense pas vraiment que ça soit le moment d'en parler à Helena. Elle, qui semblait si triste au départ.. Ryan répond en quelques mots. Il n'est pas certain qu'elle veut entendre ce genre de chose. Seulement, elle lui demande s'il  veut en parler ou non. Ryan soupire en commençant par bouger un peu dans la pièce. Ca le rend nerveux et il ne sait pas quoi faire. Il finit par s'appuyer contre la fenêtre du bureau et lui murmure : « Je pense pas que ça soit le moment de parler de ça, Lena.. De toute façon, t'as dû entendre les rumeurs sur mon compte.. Elles font un bon résumé.. . » Explique Ryan dans un murmure, avec un regard triste ... Il déteste ça.. Ryan se défile complètement, il ne rentre pas au cœur du problème mais il a l'impression qu'elle a beaucoup plus de problèmes à gérer en ce moment pour se soucier du sien. Certes, il est malheureux, triste mais Helena doit l'être encore plus. Alors, il revoit ses priorités. Son problème doit rester dans sa tête.

Ryan appuie son épaule contre la fenêtre, puis il finit par regarder la rue de l'extérieur. Il est pensif parce qu'il sait qu'en ce moment, il galère beaucoup et qu'il a toujours du mal à en parler. Son sourire a complètement disparu désormais. Il ne fait plus le con, il ne cherche plus à la faire sourire. En fait, il est carrément nerveux de lui parler de tout ça. Il ne sait pas s'il le peut, il ne sait pas si c'est vraiment légitime de le faire alors qu'elle doit beaucoup plus souffrir que lui. Qu'elle a besoin de son soutien, d'être réconfortée et peut-être pas de s'occuper de lui. Finalement, ils ont peut-être besoin de se vider la tête, tous les deux...

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Lun 3 Fév - 21:28

Ryan est celui auquel elle pourrait se confier sans avoir à dissimuler l’identité de son ancien amant, mais Helena n’a pas la force de le faire pour l'instant. Ressasser toute cette histoire et évoquer les détails de sa séparation avec l’étudiant ne feraient que l’enfoncer davantage, du moins c’est ce qu’elle ressent sur le moment. Toute cette histoire l’attriste suffisamment comme ça, d’autant qu’elle sait qu’ils ont agi en adultes, de la meilleure façon qui soit, même si cela fait mal. Du coup, comme pour pallier le fait qu’elle ne tienne pas à se confier, Ryan emploie une autre méthode, et propose de lui changer les idées. C’est vraiment gentil de sa part, et Lena a conscience des efforts qu’il fait à l’instant simplement pour espérer la voir aller mieux. C’est vraiment touchant quelque part, car la belle brune ne s’attendait pas à tant de prévenance de sa part. Il faut dire qu’ils n’étaient plus en contact depuis un moment maintenant… ! Il aurait très bien pu prendre son argent et repartir comme si de rien n’était. La directrice ne lui en aurait même pas voulu. Les larmes d’Helena ont séché et elle est un peu plus détendue désormais. Elle adresse même un sourire complice au réparateur en lui donnant son chèque. Aussitôt, le visage de Ryan s’illumine. Il tente à nouveau de la convaincre. « Laisse-moi deviner, tu es du genre têtu, toi, je me trompe ? » Souffle-t-elle, presque avec malice. Elle se sent tout de même plus légère, et finalement Ryan n’a peut-être pas besoin de l’emmener où que ce soit pour parvenir à lui changer les idées. D’ailleurs, avec spontanéité, la jeune femme fait le tour de son bureau pour se rapprocher de son interlocuteur et poser sa main brièvement sur son bras. Elle tient à le remercier. C’est vraiment important pour elle. Mais il n’y a pas que ça. Elle a conscience d’avoir un peu monopolisé la conversation, et elle veut faire comprendre au réparateur que c’est partagé finalement, qu’elle est là pour lui autant qu’il peut l’être pour elle. La directrice cherche donc à savoir s’il va bien, elle veut prendre de ses nouvelles. D’abord assez fermé, Ryan finit par lui glisser quelques mots qui lui laissent penser que, peut-être, il y a des sujets qu’il souhaiterait aborder avec elle…

La belle brune ne met pas les pieds dans le plat pour autant, en fait elle lui demande directement s’il souhaite en parler. Dans le cas contraire, elle ne se fera pas insistante. Aussitôt, le réparateur semble un peu nerveux, et fait quelques pas dans la pièce, s’éloignant par la même occasion. Immobile et un peu inquiète d’avoir été maladroite, Helena ne le quitte pas du regard. Il lui fait savoir que le moment n’est sans doute pas le mieux choisi pour parler de ça. La belle brune comprend rapidement qu’il minimise ses problèmes par rapport aux siens, qu’il ne veut probablement pas être le centre de la discussion. Mais il se trompe… ! Lena considère que ses soucis sont tout aussi importants que les siens. Elle secoue donc la tête, prête à répondre, mais Ryan évoque alors les rumeurs. La jeune femme comprend donc que cette histoire n’est peut-être pas encore résolue de son côté, notamment parce que les gens continuent de parler sur son compte, sans doute. « Je ne donne pas beaucoup de crédit aux rumeurs, tu sais. » Souffle la jeune femme, avec sérieux, et sans détacher son regard du réparateur. Il semble soudainement plus triste, plus fermé. Un véritable contraste avec son attitude précédente. Quelque part, la belle brune se sent responsable de son état, puisque c’est elle qui a abordé ce sujet délicat, mais elle se dit aussi que c’est, peut-être, un mal pour un bien… ? L’occasion ou jamais de crever l’abcès ? Soucieuse, Helena se déplace dans le bureau pour se rapprocher du réparateur à nouveau. Elle n’aime pas le voir comme ça, elle n’aime pas le sentir si loin d’elle, comme s’il mettait délibérément de la distance entre eux pour se refermer comme une huitre. Elle espère parvenir à changer la donne en retenant de nouveau son attention, en posant une main dans son dos cette fois. Dès qu’elle le voit réagir, elle tente de capter son regard, et lui adresse par la même occasion un sourire bienveillant. Elle veut lui faire comprendre qu’elle est là pour lui, voilà tout. « Je préfèrerais nettement avoir ta version des faits à dire vrai. » Souffle-t-elle, de sa voix toute douce, et avant de retirer sa main pour reprendre, toujours avec gentillesse : « Mais si tu ne préfères pas en parler, je comprendrais tu sais, tu n’as qu’un mot à me dire pour que j’arrête. ». Après tout, elle ne s’était pas elle-même étendue sur ses problèmes, elle est donc la mieux placée pour comprendre que Ryan ne souhaite pas en faire autant… ! En tout cas, elle espère s’être faite comprendre sur un point : elle est là pour lui, autant que de besoin.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Mar 4 Fév - 10:46

Finalement, Ryan préfère cette deuxième solution. Il savait que ça pouvait être bien difficile pour elle d'aborder ce sujet, alors il opte pour autre chose. Il a envie de lui changer les idées, de penser à autre chose. Peut-être de sortir, de prendre un verre, qu'importe.. Mais il fallait quelque chose. Seulement, il se rend compte qu'il réussit à la faire sourire sans être sorti de son bureau. Il ne pensait pas y arriver mais autant dire qu'il est assez satisfait de ce petit challenge qu'il se donne, depuis quelques minutes maintenant. Il est heureux de constater que ça marche plutôt bien. Si bien qu'elle se prête même, un peu au jeu en venant lui adresser un sourire complice. Il adore la voir comme ça. C'est toujours mieux que des larmes, finalement. Ryan a toujours été très protecteur et bienveillant avec son entourage. C'est comme ça qu'il se sent bien, c'est avec le sourire des autres. C'est peut-être parce qu'il a toujours cette impression de 'gérer le situation', comme il le faisait avec ses jeunes frères. Mais dans tous les cas, Helena mérite d'être heureuse ou alors mérite de recevoir un peu d'attention de sa part. Il a envie de lui redonner le sourire. Le visage de Ryan s'illumine encore une fois quand elle lui fait savoir qu'elle est curieuse de voir son improvisation pour la faire sourire. C'est vrai, il ne sait pas vraiment quoi faire mais il va essayer. A sa réflexion, un léger sourire en coin apparaît sur ses lèvres. C'est vrai, il est têtu : «  C'est pire que ça...(a) » Répond Ryan avec le même sourire malicieux qu’affiche Helena. Il ne pensait pas qu'il pouvait aussi bien s'entendre. Enfin, il a l'impression qu'il y a une certaine complicité entre eux et finalement, c'est super agréable.

Seulement, ce beau sourire, qu'il affiche depuis le début, s’éteint aussitôt quand elle retourne la situation vers lui. Il a toujours tendance à se refermer sur lui-même et en plus, dans tout ça, il pense que le problème de Helena est bien plus important que le sien, alors évidemment, ça ne l'aide pas à s'ouvrir un peu plus à elle. D'ailleurs, ça le rend carrément nerveux, il ne sait pas s'il doit lui dire ou non, il ne sait pas s'il doit se confier à elle. Parce que, finalement, il n'est pas sûr qu'elle voudrait entendre tout ce qu'il a dans le crâne. Mais il tente d'y répondre en lui faisant comprendre que, comparé à elle, ce problème n'est rien et que ça ne vaut pas la peine de s'attarder dessus. Surtout que les rumeurs continuent de parler sur lui et finalement, elles ne se sont pas si loin. C'est un mec violent, point. Helena ne le quitte pas du regard et autant dire que c'est super perturbant et c'est bien pour ça qu'il le fuit délibérément. Autant, il peut se montrer serein pour beaucoup de chose mais pour ça.. Il n'est rien du tout. A sa réponse, Ryan est encore plus nerveux. Il a envie de fumer mais il est dans son bureau et il ne se le permettrait pas, pas ici. Pourtant, il en meurt d'envie. Il a envie de sentir la fumée sortir de sa bouche, il a envie de nicotine pour se calmer.. Et puis parce qu'il n'arrivait plus à rester calme, à rester en place, il commence à bouger un peu dans le bureau de la directrice. Il se dirige vers la fenêtre et finit par poser sa tête dessus. Elle est froide et ça le calme un peu. Il essaie de se calmer parce qu'il va passer pour un véritable droguer si ça continue. Alors, il se calme, la cigarette attendra..  

Ryan regarde un moment dans la rue avant de sentir la main de la directrice dans son dos.. Aussitôt, il tourne la tête pour capter son attention. C'est dingue, elle est toujours autant de capable de retenir son attention aussi facilement. Ryan humecte simplement ses lèvres, comme s'il essayait de chercher une solution, une réponse à ce qu'elle lui demandait. Il relève un instant les yeux au ciel avant de soupirer. «  Tu sais.. Ce que je veux, c'est seulement la protéger. Et si ce soir là, j'ai agis de cette façon c'est parce que je pensais qu'on s'en prenait à elle, c'est tout. » Lui explique Ryan avant de baisser les yeux vers elle et capter enfin son regard. Il savait qu'elle allait comprendre. Il parlait de la fête et elle avait tout vu. C'était donc plus simple à expliquer finalement. «  Seulement, en ce moment, quand j'essaie de protéger des personnes, j'ai plus l'impression de les étouffer. De les étouffer dans ma connerie. » Ryan avait longtemps hésité. Il avait l'envie de quitter cette ville, il voulait recommencer ailleurs. Mais il n'est pas un lâche, alors il va continuer à vivre avec. Mais surtout, il est bien trop attaché à quelques personnes de la ville pour se barrer. Il a déjà fait ce coup là avec ses frères, il ne veut plus recommencer.. Ryan déglutit en regardant la rue avant de reprendre dans un murmure :  «  Alors peut-être que je devrais m'écarter d'eux et les laisser tranquille une bonne fois pour toute... » Ryan parlait un peu pour lui-même mais c'est vrai qu'il y a beaucoup pensé. Il ne veut faire de mal à personne, il a juste envie de laisser les personnes, qu'il apprécie, tranquilles. Il ne veut plus être l'acteur de la souffrance des autres et surtout, il ne veut plus être "l'ami encombrant".

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Dim 9 Fév - 19:08

Helena ne peut que se sentir très touchée des nombreuses attentions dont fait preuve Ryan à son égard. Il semble réellement se soucier d’elle et vient même se faire assez insistant pour la pousser à se changer les idées. C’est une bonne idée c’est certain, mais la directrice ne se sent pas encore tout à fait prête pour ça. Les souvenirs de sa relation avec Damian sont encore trop frais dans son esprit. Disons qu’elle n’en est pas encore à cette étape. Elle sait que toute rupture se vit comme un deuil. Il y a plusieurs stades à franchir, et disons qu’elle est encore très loin de l’acceptation pour le moment. Elle semble même coincée dans la période ‘dépression’ à dire vrai… Mais cela devrait finir par passer. C’est comme tout : il faut laisser le temps faire son œuvre. Quoi qu’il en soit, l’attitude du réparateur la touche énormément, et la belle brune sèche ses larmes pour finir, parvenant même à sourire plus sereinement et plus naturellement par la suite. On peut dire, donc, qu’elle est en progrès… ! Ils n’ont peut-être pas besoin de sortir pour qu’elle vienne à penser à autre chose finalement. La belle brune vient même gentiment le taquiner sur l’obstination dont il fait preuve à l’instant. Il a l’air coriace dans son genre, mais ça n’a rien d’étonnant finalement. Il le reconnaît lui-même, d’ailleurs. « Pire que ça ? » Répète la jeune femme, presqu’amusée pour finir. « Eh bien… ! » Se contente-t-elle d’ajouter par la suite, pour clore la discussion. L’obstination, c’est sans conteste un défaut parfois, mais aussi une sacrée qualité si elle se transforme en détermination. Et la directrice en a parfaitement conscience. De toute manière, elle a toujours tendance à voir le bon en chacun. Et Ryan ne déroge pas à cette règle, bien au contraire… ! D’ailleurs l’attention qu’il lui porte à l’instant et la disponibilité dont il fait preuve ne font que la conforter davantage dans cette idée.

Cela dit, cette ambiance assez ‘légère’ est mise à mal quand il est question d’un sujet plus sérieux. Helena ne cherche pas à mettre la pagaille ni à plomber l’atmosphère mais elle veut faire comprendre à Ryan qu’elle est là pour lui, exactement comme il est là pour elle. Seulement le réparateur tente de minimiser ses problèmes, craignant certainement de l’embêter. La directrice ne le quitte pas des yeux et lui fait rapidement savoir qu’elle ne donne pas beaucoup de crédit aux rumeurs. Elle préfèrerait avoir sa version, à lui… ! Et elle est à sa disposition s’il souhaite en parler. Pour autant, elle ne compte pas non plus lui tirer les vers du nez, conscient que l’homme peut se refermer comme une huître s’il n’est pas décidé… D’ailleurs il finit par s’éloigner d’elle, pour se rapprocher de la fenêtre. A nouveau, la directrice vient mettre un terme à cette distance. C’est important pour elle, pas d’imposer un rapprochement physique bien entendu, mais de lui faire comprendre qu’elle n’est pas loin, qu’elle est à l’écoute et qu’il peut s’ouvrir à elle. Sa main se pose doucement et brièvement dans son dos pour retenir son attention. L’homme se retourne aussitôt.

C’est de lui-même qu’il reprend finalement la discussion, revenant sans détour sur ce qui s’est produit à Halloween, lui expliquant qu’il voulait simplement protéger cette jeune fille. Attentive, Helena acquiesce tout en le regardant. « Je ne pense pas que la violence puisse résoudre quoi que ce soit, tu sais… » Murmure-t-elle d’abord, avant d’ajouter : « Mais je peux comprendre ce qui t’a traversé l’esprit. Tu voulais bien faire. ». C’est finalement ça le principal, à ses yeux. Ryan avait de bonnes intentions, qui se sont malheureusement retournées contre Reid, et contre lui pour finir. Elle comprend donc qu’il ait l’impression de tout faire de travers quand il essaie de protéger ceux qui l’entourent. Elle acquiesce donc à ses dires par la suite. Disons qu’il est maladroit – il est trop à l’écoute de ses pulsions… ! Mais son air sérieux et le fait qu’il détourne le regard ensuite poussent Lena à froncer les sourcils. Ses propos suivants l’inquiètent aussitôt. Elle secoue rapidement la tête, comme pour signifier son désaccord, et prend bien vite la parole à ce sujet. « Je te trouve bien radical, dis-moi… ! Est-ce que ces gens t’ont demandé de les laisser tranquilles… ? » Lui demande-t-elle, très directement. Elle est clairement en train de marcher sur des œufs car elle ne sait pas réellement ce qu’il en est mais Helena ose espérer que les amis de Ryan n’ont pas cherché à se ‘débarrasser’ de lui. Elle reprend par la suite, toujours avec sérieux : « Je suis sûre que non. J’ai plutôt tendance à croire que tu t’en veux et que tu essaies de te punir… Est-ce que je me trompe ? » Lui demande-t-elle, espérant ne s’être pas trompée sur toute la ligne. Attendant sa prochaine réponse, elle ne le quitte toujours pas du regard.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Dim 9 Fév - 20:18

Finalement, Ryan est bien content de retrouver un peu de sourire sur le visage de la jeune femme. Il ne pensait plus que c'était possible et qu'elle devait sortir pour se changer les idées. Mais il lui a suffit de se montrer présent pour la voir sourire. Il ne pensait pas réussir mais autant dire que ça lui fait plaisir. Au moins, le seul fait de se montrer présent aide beaucoup, il en a conscience. Alors, sur le coup, il est assez fier de lui. (a)Au moins, il lui a clairement montré qu'elle était importante à ses yeux et qu'il n'allait pas la laisser dans ses pleures. Même si Ryan est un gros bourrin, il a aussi, un énorme cœur. Mais ça, il n'y a pas grand monde qui le voit. Ryan continue de sourire et finit par hausser les épaules, comme s'il n'y pouvait rien et qu'il est et restera ainsi : têtu. Le sourire de Lena lui plaît beaucoup, c'est plus agréable de la voir avec ce joli visage, plutôt que de la voir aussi triste. Seulement, alors qu'il souriait toujours autant, quand elle retourne la conversation sur lui, Ryan se sent moins à l'aise et son sourire disparaît. Il n'aime pas qu'on parle de lui, il n'aime pas avoir des problèmes, il n'aime pas raconter ce qui ne va pas.. Il déteste ça. S'il n'aime pas ce genre de chose, c'est parce qu'il s'est toujours débrouillé tout seul et si un obstacle s'imposait à lui, et bien, il l'affrontait tout seul pour ne pas flancher auprès de ses frères. Il faisait le 'fort'. Mais maintenant, il est seul. Il n'y a que Jesse mais maintenant, il a grandi, il n'a plus rien à prouver. Et finalement, peut-être qu'il devrait s'ouvrir un peu plus aux autres, qu'il devrait recevoir de l'aide sans en avoir peur.

Mais dans un premier temps, il fuit un peu et vient s'appuyer contre la fenêtre du bureau de la directrice. Il appuie son front dessus et le froid de la vitre l'aide à se calmer un peu. Il a besoin de fumer mais il se retient, encore. Il n'arrive pas à se confier et à chaque fois qu'il le fait, il se referme aussitôt. Seulement, la douceur de Lena l'apaise aussitôt. Sa voix, ses gestes. Ca lui suffit pour se calmer un peu et d'être un peu moins nerveux. Au moins, elle lui fait oublier son envie de cigarette. Mais il sait que ça ne va pas vraiment tenir... Il finit donc par se retourner quand il sent sa main dans son dos. Même s'il se retourne, il reste appuyé contre la vitre, baissant les yeux pour capter le regard de la directrice. Humidifiant ses lèvres pendant un instant, il finit par s'ouvrir à elle. Il évoque ce qu'il a fait à cette fête, le pourquoi du comment, il avait agi ainsi. Evidemment, la réponse de la directrice n'est pas nouvelle pour lui. On lui a déjà dit que la violence n'était pas la solution. Il le sait, de nombreuses personnes lui ont déjà dit ce genre de chose et il commence à le comprendre. C'est peut-être pour ça qu'il ne l'avait pas frappé. S'il avait été plus rapide, Lena ne serait pas intervenue et il l'aurait frappé. Mais là, il a hésité, à de nombreuses reprises. Il se calme de plus en plus mais c'est encore difficile. « Je sais bien.. Mais j'essaie de m'améliorer sur ça, de m'habituer au calme de cette ville... C'est pas facile, encore.  » Répond Ryan à propos de la violence. Il sait que son frère n'approuverait pas ce genre de chose mais Ryan a, finalement, fait son choix, il doit se calmer pour ne pas perdre les personnes qui l'entourent. Mais au moins, Lena vient de lui dire quelque chose, quelque chose qu'on ne lui avait jamais dit, elle venait de lui dire qu'elle l'avait compris. Enfin, qu'elle avait compris ce qui se passait dans sa tête à ce moment là. Et finalement, c'est tout simplement bénéfique pour lui, d'entendre ce genre de chose. Mais ça le perturbe aussi et il se permet de rajouter : « Tu le penses vraiment ? ». Il ne voulait pas qu'elle lui dise ces mots seulement pour le rassurer ou le réconforter, il avait besoin de sincérité..

Ryan continue à se livrer un peu en ayant une attitude assez radicale en décidant de s'éloigner de toutes ces personnes qu'il apprécie. Il sait que ça pourrait être mieux pour tout le monde. Il l'avait déjà fait.  Il avait quitté ses frères.. Puis, il avait laissé tomber Alyssa en partant de L.A sans rien dire. A chaque fois, il fuyait, il partait pour les protéger. C'était sa manière d'être. Mais là, pour une fois, il n'avait pas envie de partir, il était bien ici. Seulement, il continue toujours à faire ses conneries et elles n'arrangent rien.. A sa question, Ryan baisse aussitôt la tête, complètement perdu. Dans un silence, il finit par bouger la tête de droite à gauche pour lui répondre que non, ils n'ont rien demandé... Ryan ne répond rien mais relève la tête en entendant les propos de la jeune femme. Aussitôt, ses poings se serrent, sa mâchoire se crispe. Elle a raison et lui, il est presque en colère, en lutte contre lui-même. « C'est ce que je mérite. Après tout ce que je fais ! » Répond Ryan sans desserrer ses poings et en gardant son regard clair dans le sien.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Dim 9 Fév - 21:49

Helena pourrait s’en vouloir de ‘casser’ un peu l’ambiance, mais elle ne regrette pas d’avoir interrogé Ryan quand enfin il décide de s’ouvrir un peu à elle. La directrice voulait lui faire comprendre qu’il pouvait compter sur elle et se confier s’il en ressentait l’envie. Elle est donc plutôt contente qu’il le fasse. Il lui montre ainsi qu’il lui fait confiance, pour commencer, et puis elle aimerait pouvoir se montrer utile et l’aider à son tour. C’est la moindre des choses après tout, d’autant qu’elle a une vague idée de ce qui le tracasse. En effet, elle était présente à la soirée d’Halloween, elle a assisté à toute la scène, c’est même elle qui est allée vers lui pour tenter de le calmer. Et puis elle sait, aussi, que les habitants ont pas mal parlé de cet ‘incident’ par la suite. Bien sûr, il pourrait y avoir autre chose qui tracasse le réparateur mais quand celui-ci finit par se livrer à elle, Lena comprend qu’elle avait vu juste. C’est semble-t-il encore cette histoire qui lui reste en travers de la gorge… Et c’est bien dommage. Il a fait une bêtise, c’est vrai, mais il ne faut pas que ça conditionne tout le reste de ses décisions pour autant, il faudra qu’il aille de l’avant, à un moment ou à un autre… ! Un peu comme elle, finalement.

Détachant doucement sa main qu’elle avait posée dans son dos, Helena l’écoute avec attention, et acquiesce quand il lui dit vouloir s’améliorer. « C’est déjà bien d’essayer. » Constate-t-elle, toujours avec une voix douce, et posée. Il essaie de s’améliorer, preuve qu’il va dans la bonne direction, qu’il fait des efforts, qu’il est prêt à évoluer… ! Et c’est déjà un bon point. Il faut reconnaître, aussi, qu’il n’a pas agi de cette manière sans raison… Il voulait protéger cette jeune fille. Bon, ce n’est pas une excuse irréprochable, puisque Lena considère qu’on ne devrait jamais recourir à la violence ou presque, mais elle comprend tout de même ce qui a pu lui passer par la tête… Et cela semble étonner le réparateur. Leurs regards s’accrochent quand il l’interroge pour savoir si elle pense vraiment ce qu’elle vient de dire. Sans hésitation, l’australienne hoche la tête positivement. « Bien sûr… » Chuchote-t-elle, avec sincérité, avant d’étayer ses propos. « Tu as cru qu’on était en train de l’embêter, tu n’as pas réfléchi, tu voulais la protéger… ! Comme je te l’ai dit, la violence n’est pas une solution à mes yeux, mais… Je trouve ça assez logique que tu aies voulu réagir. C’est bien de l’avoir fait, c’est plutôt honorable de défendre ceux qu’on aime. » Relève la belle brune, avant d’esquisser un sourire, et d’ajouter : « Tes intentions étaient bonnes. Disons que c’est plutôt la manière de faire qu’il faut revoir ! Et puis la prochaine fois, regarde à deux fois avant d’agir, car là en l’occurrence, le pauvre ne l’avait vraiment pas cherchée x) ». Helena sait pertinemment que Ryan se punit suffisamment lui-même. A quoi bon l’enfoncer encore davantage ? Il a fait une bêtise, ce sont des choses qui arrivent. Bien entendu, Lena espère que Reid s’en est remis, et elle comprend qu’il ait été choqué sur le moment… ! Il y avait de quoi l’être. C’est pour cette raison qu’elle tente de faire comprendre au réparateur qu’il ne doit pas recommencer. Pas de cette façon en tout cas. On peut très bien intervenir pour aider quelqu’un sans forcément en venir aux mains.

Les propos de Ryan sont assez extrêmes par la suite, et c’est pour cette raison qu’Helena en vient à lui demander si ses amis lui ont véritablement demandé de s’éloigner. Elle comprend qu’elle avait vu juste quand le réparateur secoue la tête. Il n’en est donc rien. C’est lui seul qui en est venu à cette conclusion. Et il le lui explique par la suite. Sa mâchoire semble crispée, et son regard lui paraît plus sombre. Pourtant Lena n’en démord pas. Ce qu’elle a à dire n’est peut-être pas facile à entendre, mais elle est persuadée que Ryan en a besoin. « Je pense que ce sont encore eux les mieux placés pour décider de ça, non ? » Tente de lui faire comprendre la directrice pour commencer. Après tout, c’est à eux de choisir s’ils veulent pardonner à Ryan ou non. « Et puis, si tu veux mon avis, ce serait choisir la solution de facilité, finalement. Fuir c’est un peu lâche, non ? Assumer ses erreurs et essayer de s'améliorer comme tu le fais, c’est nettement plus courageux. » Lui souffle doucement Helena par la suite, sans le quitter du regard, et en sentant son rythme cardiaque s’accélérer. Elle espère vraiment qu’il ne lui en voudra pas de tenir de tels propos, mais c’est vraiment comme ça qu’elle ressent les choses de son côté. En fait, elle voudrait le convaincre de ne pas baisser les bras. Il peut le faire. Il faut qu’il s’accroche.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Lun 10 Fév - 11:42

Ryan ne pensait pas qu'il pouvait s'ouvrir à Lena. Il faut dire que depuis leur léger rapprochement, Ryan n'a jamais voulu la revoir, ni discuter de tout ça. En fait, ce qui le pousse à s'ouvrir à elle c'est parce que, c'est grâce à elle qu'il a pu se calmer le soir de Halloween. C'est grâce à elle que son poing n'était pas parti sur le visage du jeune homme. Alors, finalement, elle est bien placée pour savoir de quoi il parle. Evidemment, comme tous ses proches, Lena lui annonce qu'il ne faut pas agir avec la violence. Ici, à Shady Cove, rare sont les personnes qui cautionnent la violence. Enfin, il ne connaît que son frère qui est dans le même cas que lui. Mais eux, ils ne viennent pas de cette ville.. Ils viennent d'un milieu beaucoup plus difficile et beaucoup plus violent. Il commence à s'habituer à entendre le même discours sur le non-violence. Mais pour une fois, il ne tente pas d'expliquer que c'est son passé qui le rend comme ça. Non, il lui explique plutôt qu'il essaie de s'améliorer, qu'il essaie de rester plus calme. Ryan fait enfin des efforts ! Il a juste besoin d'un soutien pour y réussir. Et il peut le retrouver auprès de ses proches et surtout, de Sam. Ryan ne rajoute rien quand la directrice lui explique que c'est déjà bien qu'il essaie de rester un peu plus calme et qu'il oublie un peu la violence. Il se contente de baisser la tête, sans rien rajouter. Ca le rend un peu nerveux, tout de même parce qu'il n'avait jamais connu Lena comme ça. Enfin, elle est à l'écoute et il a l'impression d'être soutenu dans sa démarche et ça l'aide beaucoup. D'ailleurs, même si elle lui fait savoir que la violence n'est pas la solution, elle lui explique qu'elle l'avait, tout de même, compris. Et juste ça, juste ces quelques mots le soulagent complètement. Seulement, il veut de la sincérité, pas du réconfort et lui demande si elle le pensait vraiment. Ryan pose ses yeux dans les siens et l'écoute attentivement. Il finit par esquisser un sourire timide quand elle termine ce qu'elle avait à lui dire. C'est vrai qu'il ne connaît pas les bonnes manières pour agir calmement. Il joue toujours avec la violence, c'est sa manière de fonctionner. Mais maintenant, il faut qu'il apprenne à se calmer.  Son sourire s'agrandit un peu quand il entend le mot 'honorable'. C'est bien la première fois qu'il entend ce genre de chose sur lui. Normalement, même ses proches lui disent qu'il ne faut pas avoir recours à la violence. Toujours le même discours d'un citoyen civilisé. Mais personne ne lui avait dit que c'était 'honorable' d'avoir agi de la sorte, juste pour protéger Sam. Du coup, il se permet d'ajouter : «  Y a pas grand monde qui me sort ce genre de discours.. .» Murmure t-il avec un faible sourire. Ryan ne rajoute rien au fait qu'il devait regarder deux fois à l'avenir. Il avait seulement répondu à ses pulsions et c'est vrai qu'il avait eu bien trop peur pour Sam, pour réfléchir deux minutes..

Pour le réparateur, c'est plus simple de laisser ses amis tranquilles. De s'écarter d'eux pour ne pas devenir un poids pour eux. Mais parfois, ses décisions ne sont pas toujours les bonnes parce que, lui, de son côté, il en souffre aussi. Avoir laissé ses frères a été un déchirement pour lui mais il voulait les sauver en partant et en arrêtant d'exercer une mauvaise influence sur eux. Finalement, il aurait dû rester avec eux pour les aider, pour éviter qu'ils ne se débrouillent tout seul. Pour Alyssa, c'est parce qu'il avait des problèmes d'argent et qu'il ne voulait pas qu'elle soit impliquée là-dedans. Il a bien fait puisqu'il a finit par arriver en prison. Il ne se serait jamais pardonné si elle avait eu quelque chose à cause de lui. Pour cette fête, il avait voulu fuir Chandler. Il était le maire et à cause de lui, à cause d'être son ami, sa popularité pouvait baisser en flèche. Toutes ces choses qui font que Ryan trouve encore et toujours la même solution : partir et les laisser tranquille. A ses yeux, ses amis sont bien trop gentils. Ils ne devraient pas lui pardonner ses fautes. « J'ai surtout cette impression d'être un poids pour eux. C'est un peu comme s'ils devaient 'faire avec' » Explique Ryan qui a toujours cette impression là. Maintenant, ce n'est qu'une petite impression mais c'est ce qu'il ressent..

Ses poings se serrent encore un peu plus quand elle utilise le mot 'lâche'. Son regard s’assombrit aussitôt, sa mâchoire se crispe. Il déteste ce mot. D'ailleurs, il ne tarde pas à siffler entre ses dents :  « J'veux pas être lâche.. » Ryan ne fait même pas attention à ce qu'elle dit par la suite. Il n'a repéré que le mot 'lâche' et ça l'énerve. Il ne s'énerve pas contre elle mais contre lui-même, parce qu'il se rend compte à quel point son attitude a été la plus lâche du monde.. D'ailleurs, il finit par se retourner vers la fenêtre en plaquant son poing dessus. Il se retient de taper dessus, il ne voudrait pas tout péter. Mais là, il a besoin de se calmer. Il devrait peut-être fumer pour se calmer.. Pour penser à autre chose.. Non, non, il ne veut pas être un lâche..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Helena Hart
• Directrice d'un centre de loisirs •

• Directrice d'un centre de loisirs •
Messages : 836
Date d'inscription : 01/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Cœur brisé
Conjoint(e) :

MessageSujet: Re: Tear stained eye Jeu 13 Fév - 11:31

Helena a presque toujours vécu dans des petites villes, sauf le temps de ses études, à Melbourne. Et même là-bas, le taux de criminalité était très bas, comme partout ailleurs en Australie, en fait. Aux États-Unis, la donne est différente, puisqu’un nombre incalculable d’armes circulent en toute illégalité, mais les petites villes comme Shady Cove sont heureusement le plus souvent épargnées par ce genre d’histoires. Le nombre de crimes relevés chaque année dans les parages frise généralement le zéro, ce qui a un côté rassurant d’ailleurs, tout spécialement pour une femme seule comme elle. Du coup, la directrice essaie de faire entendre raison à Ryan. La violence n’est pas une solution, notamment dans un coin aussi calme et tranquille que le leur… ! Il n’a pas besoin d’en arriver là pour s’imposer. Lena est d’ailleurs persuadée qu’il n’aurait qu’à lever la voix pour retenir l’attention voire même pour impressionner certains. Il faut donc qu’il change d’attitude, qu’il contrôle un peu mieux ses pulsions, car c’est de ça dont il s’agit selon elle. Le réparateur est trop impulsif. Preuve en est que le soir d’Halloween, il avait cru voir Reid embêter cette jeune fille, alors qu’ils ne faisaient que chahuter. Lorsqu’ils reviennent ensemble sur cet épisode, la directrice ne tarde pas à donner son avis sur la question, notamment parce qu’elle peut comprendre le réflexe qu’il a eu sur le moment. Il voulait bien faire, ses intentions n’étaient pas réellement mauvaises. Disons qu’il s’est laissé emporter et que le pauvre musicien a fini par en faire les frais malgré lui. Ryan, apparemment surpris par ses dires, pose ses yeux au fond des siens et l’écoute avec attention. Lena poursuit, donc, ce qu’elle était en train de dire, et constate que des sourires viennent successivement se dessiner sur ses lèvres charnues. Il est peut-être étonné par ses propos, mais ils n’ont pas l’air de l’agacer en tout cas. « Vraiment ? » Souffle Helena, les sourcils légèrement froncés. Elle hausse naturellement les épaules. « Pourtant ça me semble normal qu’on prenne la défense des gens qu’on aime… » Relève la belle brune, avant d’esquisser un sourire en direction de l’ancien détenu. « Enfin, jusqu’à un certain point, je n’aime vraiment pas la violence. » Souligne tout de même la jeune femme, mais dans un sourire encore. Elle veut faire comprendre à Ryan qu’il y a d’autres manières d’intervenir dans ce genre de cas, mais elle ne tient pas à remettre les deux pieds dans le plat pour autant. Elle est déjà contente qu’il lui en ait parlé, et qu’il se soit ouvert à elle.

Mais, par la suite, la conversation dérive, et le réparateur lui apprend qu’il envisage sérieusement de s’éloigner de ses proches, pour les laisser en paix. Helena ne compte pas le laisser penser ça et intervient aussitôt pour lui faire comprendre sa manière de voir les choses. Elle fronce les sourcils en entendant sa réponse. Il n’est peut-être pas aussi sûr de lui que ce qu’on pourrait croire. « Si tu étais un poids pour eux, ils s’éloigneraient d’eux-mêmes, ils sont assez grands, non ? » Relève la jeune femme, avec sérieux. « Tu devrais peut-être arrêter de réfléchir à leur place. Ce sont tes amis parce qu’ils tiennent à toi, voilà tout. Personne ne les y oblige, c’est un choix qui leur appartient. Accepte-le. » Souffle-t-elle, avant d’ajouter, dans un sourire : « C’est si inconcevable à tes yeux qu’on puisse vouloir faire partie de tes amis ? ». Son regard croise le sien. La mine qu’elle affiche est bienveillante, douce, comme toujours… Mais une expression plus soucieuse la pousse à plisser le front. Il faut dire que le regard de son interlocuteur s’assombrit d’un coup, au cours de leur discussion. On dirait que c’est ce qu’elle vient de dire qui lui reste en travers de la gorge. En le voyant se tourner pour faire face à la fenêtre et appuyer son poing serré dessus, Helena a immédiatement le réflexe de faire un pas en arrière. Elle le lui a dit, elle déteste la violence, et elle n’a pas l’habitude de le voir dans un tel état qui plus est. La gorge serrée, Lena reprend bien vite la parole. « Je… Je ne voulais pas t’énerver… » Souffle-t-elle, nerveuse. Elle n’a pas envie qu’il cède à un accès de violence et qu’il brise le carreau de la fenêtre ! Surtout que ce n’était qu’une phrase, dans une conversation plutôt posée à la base. Helena est donc surprise qu’il s’emporte d’un coup comme ça. Bien sûr, il se contient encore, mais tout de même… Il lui fait peur. D’ailleurs c’est pour ça qu’elle se tient plus loin de lui tout à coup. Elle sait pourtant qu’il ne s’en prendra jamais à elle, elle a confiance en lui à ce niveau-là, mais il n’empêche que la violence l’a toujours beaucoup effrayée. Le dévisageant, Lena espère qu’il voudra bien se calmer, et préfère garder le silence, de peur de dire à nouveau quelque chose de travers, qui pourrait l’agacer davantage.

______________________________________________________________________________

I guess there's a huge difference between solitude and loneliness.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Tear stained eye Jeu 13 Fév - 19:24

Ryan s'ouvre de plus en plus à la directrice. Il s'en rend compte mais ce n'est pas désagréable, loin de là, au contraire... Seulement, il s'attend déjà au même discours. Ses proches lui ont déjà dit que la violence n'était pas la solution. Il n'y a que son frère qui pourrait lui dire le contraire ici. Et ça, il commence à le comprendre. Les Perkins ne doivent plus être des Perkins ici. Ils doivent changer, s'améliorer et accepter cette nouvelle vie qui s'offre finalement, comme une chance, à eux. Le problème de Ryan, c'est qu'il apprend avec les erreurs qu'il fait et pour le moment, il s'en est pris à plusieurs personnes et c'est, malheureusement, après des actes irréfléchis qu'il commence à comprendre qu'il va dans la mauvaise direction... La première fois qu'il est arrivé ici, il avait eu cette douloureuse impression d'être un lion en cage, que cette ville si petite et si calme, le bloquait dans son impulsivité. Et à force, par moment, il craque. Sauf que, aujourd'hui, il pense à s’améliorer, il veut essayer, au moins pour montrer à Sam qu'il fait des efforts pour changer, pour lui montrer qu'elle n'a pas balancé des paroles en l'air et qu'il tient à y réfléchir un peu plus. S'il pense s'améliorer, il le fait déjà dans le bureau de la directrice, parce qu'il s'ouvre à elle. En général, il gardait absolument tout pour lui et ça avait tendance à exploser en lui. Mais maintenant, il fait l'effort de partager les problèmes qui le tracassent. C'est difficile pour lui mais il commence à y prendre goût. Surtout avec Helena. Elle se fait douce, patiente, attentive. Ryan n'a rien à redire, elle est une oreille parfaite..

Ryan finit par lui avouer que les gens autour de lui n'ont vraiment pas le même discours que la directrice. Ils ne voient que la violence avant de penser à la protection pour la jeune femme. C'est logique, ils prennent le plus extraordinaire, le plus lamentable aussi. Et donc, pour lui, ça lui fait vraiment bizarre de se sentir soudainement compris par une personne. Qu'il l'a fait parce que Sam fait partie des personnes qu'il apprécie.. Helena lui explique donc qu'elle le comprend mais que la violence n'est toujours pas la meilleure solution à adopter. Ryan acquiesce, il comprend ce qu'elle veut dire et il finit par lui répondre :  « Ok, faut seulement que j'apprenne comment protéger les autres sans violence ». Souffle Ryan en réfléchissant dans son coin. Il ne sait pas comment faire sans la violence. Pour lui, c'est presque toute sa vie. Il a toujours fonctionné ainsi et cela s'est augmenté en prison. Il devait se faire respecter et ce n'est que par la violence qu'il y parvenait. Mais il est toujours prêt à faire d'énormes efforts.

Ryan a toujours cherché des solutions pour régler ses problèmes et autant dire qu'à chaque fois, il tombe sur la même chose : il doit partir et recommencer ailleurs. C'est comme ça qu'il a toujours fonctionné, notamment avec ses trois petits frères. C'est une méthode lâche et irréfléchie mais jusqu'à maintenant, ça a toujours marché.. enfin, c'est ce qu'il croyait mais en fait, en voyant son frère, c'est bien tout l'inverse... Un de ses frères se retrouve en taule, par sa faute.. Helena le sort de ses pensées en lui apprenant que ses amis sont bien grands pour choisir de le garder en ami ou non. Lui, il sait qu'il fait peur et que la plupart n'oseront pas lui dire en face ce qu'ils pensent. Mais dans ces cas là, ce ne sont pas de bons amis. Ryan est pensif et réfléchit à ce qu'elle venait de lui dire. « Ouais c'est vrai, mais je vais forcement les décevoir un jour ou l'autre... Enfin, je sais que s'ils tiennent à moi, ils ne vont pas s'éloigner mais, par exemple, quand je vois la galère où j'ai mis Chandler avec toute cette histoire, et même s'il me considère comme un pote, j'ai toujours peur d'être un frein, un boulet dans sa vie. Tu vois ? Avec ce qui s'est passé, j'suis sûre que la réputation du Maire en prend un coup... » Lui explique Ryan en regardant un peu par terre. Mais un sourire finit par se dessiner quand elle lui évoque autre chose en lui posant une question sur l'amitié. Tout de suite, sa main passe dans sa nuque, un peu gêné mais elle a totalement raison pour le coup. « Disons que je suis clairement pas habitué.. » Explique Ryan en détournant le regard.

Par contre son attitude change automatiquement quand elle emploie le mot 'lâche'. A cet instant, il revoit son frère dans le bar qui s'énerve contre lui. Il revoit ses trois frères le traitant de 'lâche'. Un flot de souvenirs réels et irréels tournent dans sa tête et ça l'énerve, ça l'agace. Alors, il se retourne plaque son poing contre la fenêtre de son bureau. Il ne doit pas s'énerver, il s'agit de Lena et elle n'a rien fait de mal, elle déteste la violence en plus, il doit se calmer. La voix de la directrice revient à ses oreilles et avec tous les efforts du monde, il finit par déplier son poing et laisse sa main se plaquer plus doucement contre la fenêtre. Il ferme les yeux, souffle un bon coup et essaye de retrouver son calme. En fait, il essaie de retrouver des meilleurs souvenirs, en pensant à Sam, par exemple, puis, il revoit les retrouvailles avec son frère. Tout ça, ça le calme un peu. Il finit par plaquer doucement son front contre la fenêtre avant de bouger légèrement la tête pour regarder la directrice. En voyant qu'elle s'est écartée de lui, Ryan comprend qu'elle a eu peur de lui... « Désolé Lena.. Je voulais pas.. » Murmure Ryan dans un murmure. Il affiche un sourire triste. Il lui a déjà fait mal alors qu'elle le soignait, il ne compte pas la blesser.. Ca serait inutile.. Ses mains se sont décrispées, il se calme petit à petit. Il doit apprendre à respirer un bon coup et à penser à d'autres choses encore... « J'te ferai aucun mal... » Souffle une dernière fois Ryan avec un regard triste. Il avance d'un pas vers elle en s'éloignant de cette fenêtre. Il ne veut pas lui faire peur.. Vraiment pas.. Il est en train de tout faire foirer alors qu'elle est là pour l'aider... Mais il lutte encore et toujours..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tear stained eye

Revenir en haut Aller en bas

Tear stained eye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: