Partagez|

I can help [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: I can help [Terminé] Dim 2 Fév - 19:50

I can help


Dimanche après-midi. La jeune femme se retrouve au Starbucks d’Eagle Point, en compagnie de Josh. Ils avaient décidés de bouder le Cup of tea, probablement parce qu’ils ont toujours préféré se rendre au Starbucks et que c’était leur dernier moment passé ensemble avant que Josh ne retourne à Sacramento. En effet, le jeune homme lui avait fait la surprise de venir à Shady Cove sans la prévenir et la blonde avait passé tout son temps avec ce dernier, au détriment des autres, comme bien souvent. En effet, Eliza n’avait pas hésité à planter ses amies, puis même Liam, qu’elle avait croisé dans cette boîte de nuit. Sur le moment, elle n’avait eu aucun regret et avait agi comme une idiote tout simplement. La fin de sa soirée s’était très bien passée, comme on le devinait, Eliza avait profité de la présence du médecin à fond la caisse.

Il est seize heures, et leurs tasses sont vides. Les deux amants sont à la terrasse du Starbucks, il ne fait pas si froid que ça, et la demoiselle se grille une cigarette, sachant que ce sera la dernière qu’elle partagera avec le jeune homme avant un petit moment. Eliza n’a jamais été une fan de l’au revoir et cela se voit. Ses yeux bleus plantés dans ceux du médecin, la demoiselle affiche une moue un peu contrariée. Le temps était passé trop vite, une fois de plus. « Allez, file. » Souffle la demoiselle, en écrasant sa cigarette dans le cendrier en sachant qu’il était temps. Les deux complices s’enlacent et Eliza observe le jeune homme s’en aller au loin. Soupirant, elle fait demi-tour, frissonnante, pour se prendre un nouveau cappucino. Dans le Starbucks, il y a une file d’enfer, et ça l’agace. La blonde n’a jamais été très patiente.

Les clients s’agitent tandis qu’une personne semble être bloquée devant la caisse. La caissière, l’air peu agréable, ne manque pas de lui souffler : « Cette carte non plus ne passe pas. » Les clients dans la file soupirent tous bruyamment. Eliza, qui trouvait également le temps long, fini par sortir de ses pensées, alors qu’elle saisit l’occasion pour passer devant toute la file, pour rejoindre la personne qui se tapait un moment de solitude intense. « Je vais payer. Et je vais prendre un cappuccino et un muffin chocolat, merci. » Lance la demoiselle en tendant sa carte gold sous le nez de la caissière hautaine.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charlotte Greene
• Décoratrice d'intérieur •

Messages : 82
Date d'inscription : 23/10/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : Veut tourner la page
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Lun 3 Fév - 22:50

Ce week-end, à Eagle Point, se tenait un salon d'antiquités. Ce n'est pas particulièrement le genre de lieux que Charlotte fréquente beaucoup, elle n'utilise que rarement des pièces anciennes, mais plutôt les codes décoratifs évoquant l'ancien : papiers peints, éléments semi-architecturaux, sols, etc. et toujours avec des objets d'influence plus moderne.
Mais son dernier chantier la place dans une situation opposée : la maison sur laquelle elle travaille est récente, et ni les dimensions ni l'aspect générique des lieux ne se prête à ce mélange des genres.
Du coup, elle a conservé le style moderne, l'amplifiant même au besoin avec des toiles tendues, des jeux de lumière. Les propriétaires, des passionnés de Scandinavie, ont choisi un mobilier leur rappelant leurs vacances en Finlande. C'est un bon choix. Le design scandinave est une valeur sûre, même si Charlotte préfère le détourner un peu de son sérieux. Ce qu'elle cherchait à faire ce week-end, en chinant des pièces anciennes. Elle avait repéré deux lampes de chevets qui seraient parfaites sur les guéridons austères qui prenaient place de chaque côté du sofa blanc.
Elle en avait également profité pour nouer quelques connaissances professionnelles, c'était toujours utile, et tant qu'à faire, passer le week-end à Eagle Point. Elle s'était baladée dans la ville, appréciant le vent froid sur ses joues. Elle aimait cette période de l'année.

Mais maintenant, très sincèrement, il faisait froid. Elle mourrait d'envie de boire un chocolat bien chaud, pourquoi pas aromatisé à la noisette ou à la cannelle, et de manger une viennoiserie quelconque avant de reprendre la route vers Shady Cove. C'avait été une pause vraiment bienvenue.
Elle rentra dans un Starbucks, après avoir erré un moment dans les rues. Ce n'était pas le genre d'endroit qu'elle fréquentait beaucoup, elle préférait généralement les vrais salons de thé, mais il n'y avait apparemment que ça d'ouvert.
A l'intérieur, il y avait du monde, au niveau de la caisse, en fait. Elle allait faire demi-tour, un peu déçue mais pas forcément motivée à attendre pendant des plombes, quand elle vit une femme blonde sortir de la queue pour aller régler à la place de la personne à la caisse. Elle n'en revint pas en constatant qu'il s'agissait d'Eliza Butler. Une de ses anciennes cliente, son seul échec depuis son arrivée à Shady Cove. Trop capricieuse, changeant trop souvent d'avis. C'était surprenant de la voir maintenant tirer quelqu'un du pétrin, et Charlie ne put s'empêcher de s'exprimer à voix haute.
    Ca alors !

______________________________________________________________________________


©Unicorn
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mar 4 Fév - 13:58

Après le départ de Josh, Eliza aurait pu reprendre sa voiture et rentrer à Shady Cove mais le cœur n’y est pas. Elle a envie de traîner encore un peu dans le coin. Qui plus est, il ne faisait pas extrêmement chaud et la demoiselle se disait qu’une autre boisson chaude ne lui ferait pas de mal. Autant dire qu’elle tire rapidement la tronche en constatant la file d’attente dans le starbucks. Elle soupire mais décide d’attendre comme tout le monde ; puisqu’elle n’avait visiblement pas le choix. Autant dire que les caissières ne sont pas spécialement rapides et qui plus est, une jeune femme semblait bloquer le tout, en ayant quelques soucis à régler sa boisson, ce qui ne manque pas de mettre la patience d’Eliza Butler à rude épreuve. Pour autant, Eliza se fait violence, en se disant qu’il y aurait bien quelqu’un qui aurait pitié de la situation et donnerait un billet de 5 dollars à cette pauvre fille… ou pas. Tous plus agacés les uns que les autres, dans la file, ça commence à gueuler.

Profitant de l’occasion pour faire un geste, la jeune femme se défait de la file pour arriver à la hauteur du jeune homme en question. Elle en profite pour faire sa commande dans la volée, tandis que la caissière venait de ‘dans un sourire, qui s’élargit alors que le type en question la gratifie d’un « merci. » C’est à ce moment-là qu’Eliza entend une remarque, à laquelle elle ne prend même pas le temps de répondre. D’ailleurs, elle ne se retourne même pas, au départ. C’est seulement lorsqu’une autre voix se fait entendre qu’elle décide de balayer la file du regard.

« A qui le dites-vous, mademoiselle ! C’est une première… en même temps, je suis sûre que ce n’est même pas son argent, alors ça doit pas lui faire grand-chose ! » Lance une cliente d’un certain âge, dans un sourire de commère à l’adresse de Charlotte.

Eliza en profite pour récupérer sa carte de crédit, et lève les yeux au ciel, en s’adressant aux deux jeunes femmes, qui, à son sens, feraient mieux de se mêler de leurs affaires. « Excusez-moi, est-ce qu’on vous a demandé votre avis ? » Demande la demoiselle en reconnaissant Charlotte Greene, qui, par son incompétence avait été incapable de l'aider quelques années auparavant.

« Et vous... Préservez votre salive, c’est ce qui fait tenir votre dentier en place. » Souffle la blonde, en attendant la préparation de son cappuccino.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charlotte Greene
• Décoratrice d'intérieur •

Messages : 82
Date d'inscription : 23/10/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : Veut tourner la page
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mar 4 Fév - 19:52

C'est terriblement gênant. En s'exclamant, elle a pour ainsi dire déclenché une réaction en chaîne. Ce n'était que de la surprise - de trouver Eliza Butler là, certes, mais aussi de la voir commettre un acte aussi philanthropique - mais ça a donné l'occasion à une femme, qui attendait juste devant elle, de médire. Tout en ne connaissant visiblement pas le moins du monde Miss Butler. Pas illogique, nous sommes à Eagle Point, et non à Shady Cove. Bien que Charlotte n'ait pas eu des relations cordiales avec son ancienne cliente - c'était le moins qu'on puisse dire - les paroles de l'inconnue la mettaient mal à l'aise. On ne l'avait pas éduquée à réagir ainsi, et elle se trouvait déjà terriblement malpolie de s'être ainsi exprimée à voix haute.
Avant même qu'Eliza n'ait eu le temps d'envoyer la femme se faire voir, Charlotte lui a déjà montré sa désapprobation d'un regard. Ce qu'elle peut se sentir mal à l'aise, d'un seul coup. Des gens se sont retournés pour les regarder quand l'autre a dit ça ; Charlie d"teste que l'attention soit attirée sur elle. A fortiori quand elle se rend qu'Eliza Butler a tout entendu.
Une chose n'a pas changé en tout cas : son sale caractère. A l'époque où la demoiselle Butler avait fait appel à elle pour son logement, Charlotte avait eu le plus grand mal à ne pas s'énerver alors que sa client changeait d'avis pour rien, lui parlait avec un mépris qui frôlait parfois l'insulte. Elle avait été heureuse d'abandonner ce chantier, c'était bien la première fois !
Elle laisse dire Eliza sur le coup, sans pour autant baisser les yeux. Elle est très gênée de la situation, même vis-à-vis de quelqu'un qu'elle n'apprécie pas, mais elle a tout de même sa fierté. En revanche, en adulte, une fois qu'elle a pris sa commande et que tout ce flan est retombé, elle se dirige vers la table d'Eliza, et a même l'audace de s'y asseoir. La majorité des clients passent commande en takeaway, et le Starbucks est quasi vide.
    Je n'avais nullement l'intention de vous manquer de respect tout à l'heure. J'ai été surprise de vous trouver là. Et pour info, je n'approuve pas les paroles de cette vieille femme.

Elle devrait maintenant se lever, peut-être. Elle ne le fait pas. Elle est curieuse de ce que Miss Butler pourrait répondre.

______________________________________________________________________________


©Unicorn
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mar 4 Fév - 20:42

Faisant sa petite bonne action de l’année, la jeune femme se permet de prendre à sa charge la commande d’une personne qui semblait dans le plus profond des embarras. Pour une fois, elle se permet de reprocher l’attitude de la caissière, en lui ordonnant de se bouger par la suite car Eliza n’avait pas que ça à faire non plus. Elle se disait que c’était sans doute bon pour le karma mais en entendant des propos derrière son dos, Eliza ne peut qu’être agacée. Ce n’est pas son genre de se laisser faire, à dire vrai et ne manque pas de se retourner, après avoir payé, pour remettre les deux femmes à leur place.  Ravie de voir le silence régner, laisse son regard se perdre autour d'elle. Eliza, plutôt contente malgré tout, vient s’installer à une table, proche de la vitre, pour observer la rue, le regard un peu dans le vide.

Songeuse, elle repense à son week end en compagnie de Josh et apporte sa tasse à ses lèvres avant que Charlotte Greene ne refasse son apparition en s’asseyant en face d’elle. La blonde arque un sourcil, dans un regard qui voulait sans doute dire « pourquoi vous vous êtes assise en face de moi ? » tandis qu’elle ne manque pas d’avoir une réponse à sa question intérieure. « Surprise ? Je ne comprends pas qu’est-ce que ça peut vous foutre que je sois là, déjà pour commencer. » Lui demande Eliza en arquant un sourcil. En effet, ce n’était pas comme si elles étaient amies ou autre.

« J’en ai rien à faire de ce que vous pouvez penser de moi de toute manière, pour tout vous avouer. » Finit-elle par conclure, en reposant son attention sur sa tasse de cappuccino. Elle espérait que cette femme n’allait pas s’imposer encore longtemps car Eliza n’avait aucunement l’intention de lui faire la conversation. La blonde soupire une fois de plus, en jetant un coup d’œil à l’heure que son téléphone portable indiquait avant de relever les yeux vers la décoratrice d’intérieur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charlotte Greene
• Décoratrice d'intérieur •

Messages : 82
Date d'inscription : 23/10/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : Veut tourner la page
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mar 4 Fév - 22:47

Elle est réfrigérante, peut-être pire que dans les souvenirs de Charlotte. Toutes les deux se sont évitées depuis le chantier. Enfin, éviter est un grand mot, disons que dans une petite ville comme Shady Cove, il est difficile de ne pas croiser quelqu'un pendant plusieurs mois. Mais moyennant une bonne dose d'ignorance volontaire, on arrive toujours à ne pas adresser la parole à quiconque auquel on n'aurait pas envie de parler. C'est ce que les deux femmes ont fait. Se peut-il qu'elle éprouve encore de l'animosité envers Charlotte après tout ce temps ? Charlie, elle, se fiche bien de ce chantier raté ; il y a longtemps qu'elle a mis ça sur le compte d'un différent profond de leurs points de vue.
Honnêtement, elle n'a pas entendu que du bien d'Eliza Butler à Shady Cove ; c'est un aspect des petites villes qu'elle n'apprécie qu'à moitié, ces rumeurs et autres réputations. Mais il est vrai que c'était en accord avec ce qu'elle-même savait du caractère de la blonde en face d'elle, alors elle avait écouté ça d'une oreille distraite.
Avoir aidé la cliente ne collait pas vraiment avec cette image. C'est sans doute la raison pour laquelle Charlie était venue s'installer en face d'elle - outre, bien sûr, la nécessité de s'excuser pour l'incident survenu quelques minutes auparavant. Mais apparemment, il n'y avait pas grand-chose à en tirer. Elle répondait comme un chien de garde aboie quiconque passe devant la maison qu'il défend.

    Ca ne me "fait" rien que vous vous soyez trouvée là. J'ai passé ma vie à New York, une des ville les plus anonymes qui soit. C'est toujours surprenant pour moi de croiser du monde en dehors de Shady Cove.

Son ton est calme, assez différent de celui d'Eliza, même si ce n'est pas non plus la façon de parler qu'elle adopte quand elle prend un thé avec Helena et que toutes les deux refont le monde. Elle est sans doute un peu trop polie, mais c'est comme ça, c'est son éducation, elle ne la renierait pour rien au monde.

    Je m'en doute. C'est réciproque.

Elle est polie, mais elle ne s'écrase devant personne. Elle n'a pas de raison pour ça.

    Bien que vous gagniez sans doute à être connue, apparemment.

Charlotte ne l'aurait pas imaginé payer pour quelqu'un d'autre. C'est le genre de chose qu'une fille comme Charlie fait, pas une Eliza. Comme quoi ...
Mais enfin, peu importe. Charlotte est déjà en train de se lever. Elle n'a jamais eu l'intention de s'installer là, mais plutôt de profiter tranquillement de ce week-end qui se termine, avec son chocolat chaud, son muffin à la framboise, et son bouquin.

    Enfin, je ne vous dérangerai pas plus longtemps.

______________________________________________________________________________


©Unicorn
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mer 5 Fév - 19:00

Eliza n’avait que faire de ce qu’on pouvait penser d’elle en ville, au fond, elle se disait que ceux qui prenaient le temps de casser du sucre sur son dos n’avaient sans doute pas d’autres activités dans leur vie et Eliza, ne pouvait que les plaindre au fond. La propriétaire du haras est une demoiselle parfaitement équilibrée et heureuse dans sa vie, elle ne dépend pas et agi pas en fonction de ce qu’on pouvait dire d’elle en ville. Elle n’était non plus pas soumise au point d’inciter ce comportement. C’est pour cette raison qu’avec sa répartie, ne manque pas de remettre cette femme à sa place lorsqu’elle avait entendu son commentaire. Assise à sa place, et visiblement sur le point de passer à autre chose, Eliza a la mauvaise surprise de découvrir Charlotte Greene en face d’elle, en train de tenter de se rattraper. Elle ne comprend même pas la raison pour laquelle cette dernière avait ouvert la bouche et en entendant ses justifications, Eliza lève les yeux au ciel.

« Honnêtement, je m’en fous d’où vous venez, gardez vos petites anecdotes pour ceux à qui ça intéresse. »

Qui plus est, Eliza doute fortement que sa réaction ait été celle d’une personne surprise de croiser une autre, qui vivait dans la même ville qu’elle. En effet, ce n’était sans doute pas la première fois qu’elles se croisaient et sans doute, si elle n’avait pas fait une remarque à voix haute, la blonde ne l’aurait même pas calculée. Eliza acquiesce à ses propos, l’écoutant à moitié pour le coup car elle n’avait aucune envie de partager du temps avec cette femme, qui lui gâchait clairement son après midi.

« J’en doute pas. » Répond la demoiselle dans un sourire, en apportant sa tasse à ses lèvres. Eliza n’avait aucun problème de confiance en elle, au contraire. Eliza n’avait pas un mauvais fond, et s’était entourée d’amis fidèles, qui l’appréciaient à sa juste valeur. Ce n’était pas un pauvre compliment sorti de la bouche d’une nana qui ne pouvait sans doute pas la blairer qui allait changer son existence. Lorsqu’elle lui soufflait ne pas vouloir la déranger plus longtemps, Eliza eu un goût de soulagement.

« Bonne idée, au revoir Mademoiselle. » Lance-t-elle, en sortant son smartphone sans plus attendre, en espérant que Charlotte Greene ne tardera pas à mettre ses propos à exécution, soit à s’en aller dans de plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Benjamin Davis
• Pompier •

Messages : 90
Date d'inscription : 06/02/2014

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Lun 10 Fév - 17:02

Debout en premier dans la grande file du starbucks, Benjamin stresse, devient nerveux lorsqu´il tend la deuxième carte de crédit à la caissière. Tout en priant pour que celle-ci passe, il lance un sourire désolé à la femme derrière lui qui soupire et le fixe avec dédain. Enfaite, il se récolte encore plein d´autre regard de se genre et est obligé d´entendre encore plus soupire énervé lorsque la caissière lui annonce que cette carte non plus ne passe pas.

"ce n´est pas possible..." souffle-t-il en attrapant la carte et en la rangeant dans son porte feuille.

Tout en regardant s´il n´a pas de la monnaie, il se dit qu´il doit vraiment y avoir un souci avec la banque. Peut-être s´est-il fait pirater sa carte? Il n´est pas du genre à dépenser des sous comme ça, dans le vent. Pourquoi la banque lui as-t-elle donc bloquer ses deux cartes? Il soupire doucement à l´idée de devoir aller règler ça encore aujourd´hui. La femme derrière lui soupire à nouveau. Prenant une profonde inspiration, Benjamin tente de se calmer puis secoue la tête, résigner.

"Bon ben écoutez, je suis désolé mais je vais être obligé de ..."

Il ne peut en dire d´avantage car une jeune femme -une blonde qui plus est- apparaît à ses côté et, disant qu´elle payera elle-même et qu´elle prend encore un muffin et capuccino, tend une carte gold à la caissière. Celle-ci a besoin de quelques temps pour comprendre ce qui se passe, mais encaîsse finalement le muffin et le cappucino de la blonde ainsi que le cooki et le café noir de Benjamin. Ce dernier n´a même pas le temps protester ou même de remercier la jolie blonde, qu´une autre -une brune cette fois-ci- intervient. A l´échange de paroles très peu courtois des deux femmes, Benjamin se dit qu´elles ne doivent pas franchement s´apprécier.

Il attrape ensuite ses commandes, lance un coup d´oeil à la caîssière, la gratifie d´un sourire, puis se déplace pour laisser la place à la femme qui le pousse carrément pour accéder au comptoire. Se retennant tout commentaires, le pompier s´avance vers la sortie, tout en observant les deux femmes qui discutent maintenant à table. Et enfin il reconnait Eliza Butler, propriétaire du haras de shady cove et qui possède la réputation d´une garce qui a tout ce qu´elle veut. Bizarrement, Benjamin la voyait plus comme une personne égoiste et non comme la sauveuse des personnes en détresse. Enfin peu importe.

Jugeant qu´il ne met pas fin à un quelconque débat intéressant, il se dirige vers leur table "Eliza Butler, c´est bien ça?" demande-t-il en adressant un sourire à la jeune femme avant de porter son attention sur la brune "Désolé si je vous déranges, mais ..." il relève son regard sur Eliza "Merci beaucoup" il lève le sachet dans lequel se trouvent ses achats "grâce à vous ce café et ce cookie ne se retrouveront pas à la poubelle"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charlotte Greene
• Décoratrice d'intérieur •

Messages : 82
Date d'inscription : 23/10/2013

Description du personnage
Âge : 30 ans
Côté cœur : Veut tourner la page
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Lun 10 Fév - 20:19

Oui, bon, dire qu'elle gagne à être connue était peut-être un peu optimiste compte tenu de sa réponse. Non seulement elle faisait preuve d'une confiance en elle qui frôlait l'orgueil, mais en plus elle se montrait tout juste polie en dépit des preuves de bonne volonté de Charlotte. Quelle drôle d'idée que d'être aussi vindicative pour une broutille.
Pour le coup, Charlotte commençait presque à se sentir humiliée de faire preuve de tant d'obligeance pour une personne se comportant ainsi ... Autant dire qu'une fois ses excuses présentées de la façon qui lui semblait correcte, elle se dépêcha de reprendre son plateau alors qu'un jeun homme arrivait. Elle le dévisagea, avant de le reconnaître.
C'était Benjamin Davis, un pompier de Shady Cove, qu'elle ne connaissait comme beaucoup d'habitants de la petite ville que de vue. Ainsi donc, c'était lui qu'Eliza avait aidé. Il ne savait pas de qui il se trouvait maintenant redevable ... Charlotte avait bien du mal à imaginer qu'Eliza soit simplement gentille, d'ailleurs ce n'était pas tout à fait l'impression qu'elle avait donné en allant payer. Plutôt de l'impatience. Mais bref ... apparemment, elle n'était pas la seule personne polie de ce lieu, Davis semblait l'être aussi.
    Aurevoir

Elle était cette fois beaucoup plus sèche en s'adressant à Eliza. A cause du mademoiselle ... C'était idiot, mais elle détestait qu'on l'appelle ainsi. On ne l'appelait plus ainsi depuis qu'elle s'était mariée, et elle ne pouvait s'empêcher que ceux qui en faisaient ainsi le faisaient exprès, la ramenant à des souvenirs pas très sympas.
Elle se fit en revanche plus douce pour glisser très discrètement à Benjamin Davis.
    Bonne chance

Puis elle s'éloigna terminer son week end loin de ce manque finesse qui heurtait son éducation.

______________________________________________________________________________


©Unicorn
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mar 11 Fév - 21:47

La jeune femme a une attitude détestable, elle s’en rend bien rapidement compte mais autant dire qu’elle passait un bon moment, ou du moins essayait de se « remettre » du départ de Josh, qui avait souvent des incidences sur son moral en règle générale. Eliza le détestait pour s’en aller et repartir à chaque fois à Sacramento. Elle a un peu les nerfs à vif et l’intervention inutile de Charlotte Greene ne l’aide clairement pas à se calmer. Elle tente de se changer les idées mais de savoir que cette pauvre femme s’était permis de la juger l’insupportait tout simplement. Cela faisait un sacré moment qu’elles ne s’étaient pas vues et autant dire qu’Eliza le vivait très bien. Ses excuses ne signifient rien à son sens et de l’entendre lui raconter sa vie ne pouvait que l’ennuyer au plus haut point. Eliza ne pouvait qu’avoir hâte de la voir s’en aller tout simplement. C’est d’ailleurs ce qu’elle essaie de lui faire comprendre sans grande délicatesse. On ne pouvait pas dire que la demoiselle ait sa langue dans sa poche, au contraire.

La propriétaire du haras acquiesce lorsque la demoiselle lui disait « au revoir », elle n’en rajoute pas une couche, qui plus est, la blonde a la charmante surprise de revoir le jeune homme qu’elle avait aidé un peu plus tôt s’approcher de leur table. Eliza ne pouvait qu’être ravie de cette interruption, probablement parce que ça signait définitivement le départ de la brune, et qui plus est, ce garçon n’était pas dégueulasse à regarder, bien au contraire. C’est pour cette raison qu’elle zappe complètement Charlotte en lui adressant un ravissant sourire. Ses yeux clairs se plantent dans celui du jeune homme encore debout – et pas pour longtemps elle osait l’espérer.

« C’est exact. » Répond la demoiselle, alors qu’elle reprend la parole sans hésiter une seule seconde : « Oh mais vous ne me déranger pas au contraire, ça me fait plaisir. » Lance-t-elle alors qu’il la remerciait pour sa petite action. Autant dire que la blonde ne pouvait que sentir son karma positiver pour le coup et, ayant soudainement envie de compagnie, ajoute : « Et vous, je pourrais avoir votre nom ? Mais asseyez-vous, je vous en prie, je ne mords pas souvent (a) » Dit-elle dans un sourire charmeur, en laissant sa main se faufiler dans sa crinière blonde.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Benjamin Davis
• Pompier •

Messages : 90
Date d'inscription : 06/02/2014

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mer 12 Fév - 11:18

Cette situation est une première. Benjamin a toujours fait attention à ses dépenses, il n´a jamais atteint le plafond de sa carte et a toujours eu assez d´argent sur son compte en banque. Alors pourquoi ses deux cartes sont-elles bloquées? Peut-être est-ce un problème avec le lecteur de la caisse? Non, ce n´est pas possible, sinon la carte d´Eliza ne passerait pas non plus, non? Toujours est-il qu´il se voit payer son café et son cookie. Mais, avant qu´il n´ai put dire quoique ce soit, une autre femme brune intervient, s´étonnant de la bonne action de la blonde. Benjamin observe l´échange de paroles assez dures pendant quelques instants, avant d´attraper le sachet avec sa commande et faire de la place pour les autres gens.

Il se prend encore un peu de temps puis, jugeant que la conversation entre les deux femmes ne doit pas être ce qu´il y a de plus intéressant, il s´approche de leur table. Après avoir remercier la jolie blonde qui n´est personne d´autre qu´Eliza Butler, l´autre brunette se lève, lâche un "au revoir" sur ton des plus sec à l´attention d´Eliza puis lui glisse un "bonne chance" avant de partir. Benjamin la suit quelques instants du regard, se demandant ce qu´elle voulait dire par là, avant qu´Eliza ne reprenne la parole. Elle lui confirme tout d´abord qu´elle est bien Eliza puis lui fait comprendre qu´il ne la dérange pas et que, au contraire, ça lui fait plaisir. Benjamin hoche la tête, sourire éternel sur les lèvres avant de s´installer lorsque la jeune femme le lui propose.

"Benjamin. Benjamin Davis" se présente-t-il à son tour tout en observant comment Eliza se passe une main dans les cheveux.

Des cheveux long d´un blond naturel entourant un visage aux traits fins. Des yeux bleus avec une légère once de gris. Non vraiment, maintenant qu´il la voit de plus près, Benjamin ne peut s´empêcher de la trouver jolie. Aussi, au vu de la réputation de la jeune femme en ville il ne doute pas qu´elle soit quelqu´un d´intéressant.

"ça vous arrive souvent?" demande-t-il afin d´engager la conversation "d´aider les gens ainsi, spontanément?" il déballe son café et attrape son cookie "En tout cas je vous revaudrais ça ... dès que j´aurais réglé le problème avec les cartes" il hausse les épaules et mord dans son biscuit.

Il a beau dire ça d´un ton léger, cette situation commence déjà maintenant à le travailler. Il espère sincèrement que ce soit qu´une faute de la banque ou quelque chose de ce genre. Et pas quelque chose de plus grave.

______________________________________________________________________________


Benjamin Davis
Things don't have to be extraordinary to be beautiful
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Dim 16 Fév - 22:01

Agacée par la présence de la femme, la propriétaire du haras espérait au fond de son être qu’elle ne s’attarderait pas davantage car à dire vrai, elle ne comprenait pas l’intérêt de son intervention en premier lieu, principalement parce qu’elle trouvait ses propos inutiles. Elles ne se connaissaient pas et Eliza n’était pas là pour rattraper le temps perdu. Charlotte Greene n’est qu’une décoratrice d’intérieure incompétente à son sens puisqu’elle avait été incapable de décorer sa maison, il y a quelques années de cela. Du temps perdu pour la blonde qui s’en était sortie différemment. Elle avait suffisamment de fonds pour ça qui plus est.  Lorsqu’un jeune homme, celui qu’elle avait aidé un peu plus tôt fait son apparition à leur table, la blonde n’hésite pas à en rajouter une couche, en faisant comprendre à la demoiselle qu’elle n’avait plus sa place ici. Son regard est planté dans celui de l’inconnu, en attendant avec impatience qu’il veuille bien mettre un nom sur son visage. La propriétaire du haras acquiesce dans un autre sourire charmeur.

« Enchanté Benjamin. On doit souvent vous appeler Ben, je me trompe ? (a) »  Dit-elle, en caressant ses cheveux, machinalement. Elle flirt, joue, c’est dans sa manière d’être. Eliza est naturelle, et il faut avouer qu’elle n’a aucun mal à agir de la sorte, surtout parce que Benjamin est loin d’être vilain. Il est grand, beau, et semble être musclé de quoi faire frétiller la blonde intérieurement. XD Benjamin reprend la parole pour l’interroger. La demoiselle hausse les épaules.

« Je vais être honnête… non. Ça m’arrive pas souvent ! Du moins, pas dans ce genre de contexte. » Lui confie la blonde dans un sourire amusé, en se retenant d’ajouter qu’elle n’était pas une soupe populaire ou quelque chose dans ce goût là, elle n’avait pas envie de froisser le beau brun, qui lui faisait savoir qu’elle lui revaudrait ça, dès qu’il aurait réglé son problème de cartes.  « Faut-il encore qu’on se recroise, mais ça voudra dire que c’est le destin (a) » Dit-elle dans un léger rire en apportant sa tasse à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Benjamin Davis
• Pompier •

Messages : 90
Date d'inscription : 06/02/2014

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Lun 17 Fév - 15:48


Spoiler:
 

Qu´on lui vienne en aide parce que sa carte ne fonctionne pas est vraiment une première pour Benjamin. Mais ce n´est franchement pas déplaisant. Surtout qu´il s´agit là d´Eliza Butler. Celle qui est bien souvent désigné de pimbèche égoiste vient de prouver que sa réputation est tout à fait fausse. Elle aurait put, pareil a la femme derrière lui dans la file, simplement lui dire de se magner le cul et d´abandonner et dégager, ç´aurait été plus logique si la logique devait suivre sa réputation. Mais non, elle n´a pas du tout fait ça. Et c´est tant mieux, car ainsi Benjamin gagne un cookie et un café.

Même s´il compte bien lui revaloir son geste plus tard, il va tout de même rejoindre la jolie blonde à table et la remercie en bonne et due forme. La brunette, après un dernier coup d´oeil vers le jeune homme puis vers son interlocutrice le laisse seuls. Benjamin la suit encore du regard, avant de reporter son attention sur Eliza et se présenter à son tour. Tandis que lui-même prend place sur la chaise désignée, elle lui affirme qu´on doit bien souvent l´appeller Ben.

« c´est ça » sourit le principal concerné tout en débalant son cookie « Et j´ai comme l´impression que je ne vais pas échapper à la règle avec toi, pas vrai? »

Vu comment elle le regard et comment elle joue avec ses cheveux elle doit avoir quelques arrières pensées en tête. Mais Benjamin tente tant bien que mal de caché son trouble. Faut dire ce qu´il en est: cette femme est canon et lui est un homme qui, bien que faisant passer le bonheur des autres avant le sien, a tout de même des envies et des besoins humains. Mais il ne veut pas faire en sorte qu´Eliza sache cela.

Alors, il attrape son gobelet et cache un peu son trouble en prenant une longue gorgé. Revigoré par la boisson chaude, il reprend complètement le contrôle sur son esprit et déclare qu´il à Eliza qu´il lui revaudra son geste. Celle-ci lui dit en rigolant doucement qu´il va d´abord falloir qu´ils se recroisent. Puis, portant sa tasse a ses lèvres, elle lui dit que ce sera le destin.

« Ah oui, le destin ...» sourit Benjamin en jouant avec son gobelet « Un petit malin, lui » Il prend son gobelet à une main et le porte à nouveau à ses lèvres afin d´en prendre une deuxième longue gorgée « Tu es la propriétaire du Haras à la sortie de la ville, c´est ça? »

Il crois se souvenir avoir déjà croisé la jeune femme lors d´une intervention d´urgence car l´un de cavaliers avait fait une mauvaise chute à cheval. D´ailleurs, en y repensant, Benjamin ne sait même pas si ce cavalier s´en est remit, de sa chute. Mais peu importe, il a apprit, au cour de sa carrière, de laisser le boulot derrière lui quand il rentre à la maison.

______________________________________________________________________________


Benjamin Davis
Things don't have to be extraordinary to be beautiful
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Jeu 27 Fév - 13:27

Spoiler:
 

Bien qu’elle n’ait pas fait sa bonne action du mois pour cette raison-là, la blonde ne serait pas contre le fait de revoir cet inconnu pour qu’il lui paie un verre un de ces soirs. Faut dire qu’Eliza avait tout de suite relevé qu’il était sans doute à son goût. Ravie que la brune s’en soit allée, toute son attention est reportée sur le jeune homme qui se présente. Eliza en profite pour lui faire une remarque au sujet d’un diminutif qui est sans doute beaucoup utilisé. Sa réponse lui arrache un sourire amusé alors qu’elle secoue doucement la tête.

« Non, je ne fais jamais comme tout le monde. Je vous en trouverai un autre ! »

Dit-elle en haussant les épaules et en détachant sa main de sa chevelure pour la laisser glisser jusqu’à sa tasse qu’elle apporte à ses lèvres, l’air de rien. La conversation est beaucoup plus agréable avec Benjamin qu’avec cette autre femme complètement inutile. D’ailleurs, elle n’accapare pas plus longtemps ses pensées et Eliza en vient à la conclusion que ce sera sans doute le destin qui les fera se revoir. Eliza ne l’imagine pas vivre dans une ville comme la sienne : Shady Cove. Oui, même avec toutes ses années, Eliza ne connait pas tout le monde, et c’est une bonne chose à son sens. Eliza ne rêve pas de faire partie du décor de quoi que ce soit.

« Il vous a déjà jouer des mauvais tours ? x) »

Lance la blonde intriguée par sa manière de lui répondre tandis qu’il l’interroge pour savoir si elle était la propriétaire du haras. Elle acquiesce. « C’est exact. Je ne vous imagine pas sur un cheval, mais je me trompe peut-être.. ? » Elle attrape sa tasse, une fois encore, tandis que le souvenir du jeune homme ne lui disait rien. Il lui arrive d’être distrait. La blonde cherche à en savoir davantage :

« Et vous, vous faites quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Benjamin Davis
• Pompier •

Messages : 90
Date d'inscription : 06/02/2014

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Jeu 27 Fév - 18:51

Cette jolie blonde semble être quelqu´un d´assez particulier. Quelqu´un qui sait ce qu´elle vaut, qui est belle et qui le sait. Quelqu´un qui connait ses avantages et qui réussie sans problèmes à les mettres en oeuvres pour elle-même. C´est pas un souci, bien au contraire. Si elle s´assume tel qu´elle est, tant mieux. Elle est sans doute une femme indépendante et forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Quelqu´un qu´on ne peut qu´admirer, en somme.

Mais le temps n´est pas à l´admiration maintenant. Eliza lui dit qu´elle ne fait jamais comme tout le monde et que du coup elle sera bien obliger à lui trouver un autre surnom. Benjamin rigole doucement, amusé par la remarque. « Hâte de savoir ce que tu me réserves alors » répond-t-il en levant à nouveau son gobelet vers ses lèvres.

Mais ce n´est qu´une excuse pour, encore une fois, observer Eliza d´un peu plus près. Alors qu´il la trouvait jolie déjà de loin, il la trouve carrément sexy de près. Avec ses lèvres légèrement aposées sur le bord de la tasse, ses doigts fins tenant la hanse de la tasse, elle est élégante. Une beauté sensuelle. Mais, avant que ses pensées ne puissent s´emballer, Benjamin lève d´avantage son gobelet et prend finalement une gorgé de son café avant de déclarer que le destin est un petit malin. Curieuse, Eliza souhaite maintenant savoir s´il lui a déjà joué quelque mauvais tour.

« Non » dit-il en secouant doucement la tête et en reposant son gobelet sur la table « Je disais ça comme ça »

Argumentation merdique, première du nom. Bref. Espérant qu´Eliza ne revienne pas là-dessus, le pompier lui demande si elle est bien la propriétaire du haras à la sortie de la ville, pensant l´avoir entre apperçut lors d´une intervention sur place. Et effectivement, il ne s´est pas trompé. Elle lui confirme sa pensée puis avoue qu´elle l´image assez mal à cheval. Benjamin rigole de bon coeur. C´est qu´elle n´a pas totalement tort! Mais, avant qu´il ne puisse dire ou faire quoique ce soit, elle lui demande ce qu´il fait. Sans aucun doute parle-t-elle de sa profession.

« Je suis un des pompiers de Shady Cove » dit-il avec un petit sourire fier « J´étais en intervention au haras il y a plus ou moins un mois. Un de vos cavaliers est tombé assez violement, mais je n´en sais pas plus malheureusement»

La question qui se pose maintenant: veut-il en savoir plus sur l´état physique de cedit cavalier? Il ne saura le dire.

______________________________________________________________________________


Benjamin Davis
Things don't have to be extraordinary to be beautiful
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Ven 28 Fév - 9:59

La conversation est sans aucun doute beaucoup plus intéressante avec ce Benjamin qu’avec l’autre cruche. Eliza ne peut qu’être ravie. Elle avait ce besoin de se changer les idées, son Josh venait de partir et autant dire qu’à chaque fois le vide n’était que plus grand. Eliza n’était pas amoureuse du médecin, mais il y avait quelque chose dans leur relation qui faisait que la demoiselle ne pouvait le remplacer par qui que ce soit. Elle n’avait jamais été aussi complice avec un homme, et le fait qu’il ne soit plus aussi présent dans sa vie l’agaçait. Pour autant, la blonde ne s’était jamais vraiment permis de le lui faire savoir. Le médecin est d’ores et déjà trop imbu de lui-même pour apprécier ce genre de confessions.

Pour imposer son style, la demoiselle fini par faire savoir à cet homme qu’elle n’était pas du genre à faire comme tout le monde et qu’elle lui trouverait sans doute un surnom toute seule, comme une grande. Allez savoir ce que l’avenir leur réserve. La blonde sourit en le voyant rire de sa remarque en lui faisant savoir son impatience de connaître son surnom. « On verra bien si je suis inspirée ! » Dit-elle en s’interrogeant ensuite sur le destin, notamment celui de Benjamin. Elle acquiesce à sa remarque en attrapant sa tasse. « C’est pas plus mal. » Concle-t’elle dans un air entendu.

Comme Benjamin semblait savoir qui elle était et ce qu’elle faisait, Eliza ne put qu’être intriguée de connaître également la profession du jeune homme. Elle ne cache pas son étonnement qui se traduit ensuite par un sourire intrigue lorsqu’il évoque le fait d’être un pompier. C’est quelque chose d’honorable, sans doute devait-il entendre ce genre de commentaires tous les jours. Un hochement de tête plus tard, elle reprend la parole : « Impressionnant. En même temps, après coup, ça vous va bien d’être pompier (a) » Constate Eliza dans un sourire malicieux, en évoquant par la suite un cavalier qui était tombé. Elle hausse les épaules en soufflant : « Ça arrive souvent, les chutes. Le plus important est de remonter en scelle après. » Annonce la blondinette en apportant à nouveau sa tasse à ses lèvres et en rebondissant sur autre chose : « En tout cas, je ne comprends pas pourquoi je ne vous ai pas reconnu, je devais être à l’ouest ce jour-là ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Benjamin Davis
• Pompier •

Messages : 90
Date d'inscription : 06/02/2014

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mar 4 Mar - 15:04

En si charmante compagnie, Benjamin a bien vite fait d´oublier ses problèmes de carte. Faut dire que l´intervention d´Eliza a vraiment été ce qu´il y eu de plus agréable depuis bien longtemps. Surtout que la blonde est vraiment très, très loin d´être moche. Bien au contraire. Et pourtant, Benjamin ne peut s´empêcher d´être mal à l´aise. Ayant toujours été quelqu´un de très poli et respectueux, le pompier a toujours concidéré avec dédain les hommes de son âge qui reluquent les femmes comme si elles étaient des poitrines ambulantes. Bien qu´il ne soit pas non plus du genre "coincé du cuL", comme on le dirait de façon si charmante, il ne veut pas non plus faire parti de ce genre d´homme qui ne concidèrent et ne jugent les femmes que par leur physique. Soit.

Lorsque, suite à la question de la jolie blonde, Benjamin avoue être pompier et qu´Eliza réagit comme beaucoup de monde -avec une certaine admiration- il ne peut empêcher un sourire fier de s´afficher sur son visage. Il n´aime pas utiliser son statut de pompier, admiré et respecté, pour impressionner les gens, mais il reste tout de même un homme avec sa fierté masculine.

« Vous trouvez ?» demande-t-il lorsqu´Eliza lui dit qu´en y réfléchissant, le statut de pompier lui va très bien « Eh bien ... je prend ça comme un compliment, hein » il rigole doucement et se passe nerveusement une main dans les cheveux « merci » reprend-t-il en finissant son café haussant doucement les épaules et cachant son malaise derrière un sourire qui se veut assuré.

Ce n´est absolument pas son genre que celui qu´il est entrain de se donner. Ses aproles ont, certes, été dites sur un ton léger avec une pointe d´ironie et d´humour, fait est que leur contenu est tout à fait véridique. Trop véridique. Mais bref. Il ne peut, malheureusement, plus rien y changer. Le tout est maintenant de ne pas s´enfoncer d´avantage, tout en restant naturel et en ne passant pas pour quelqu´un qui n´assume pas ce qu´il dit. En gros, c´est un sacré travail que le pompier doit faire sur lui. Enfin.

C´est donc pour cette raison qu´il est bien content que la jolie femme change de sujet, revenant sur l´accident qui est survenu chez elle au haras il y a de ça quelques semaines. Elle dit tout d´abord que les chutes de cheval sont fréquente mais que le tout est de remonter en selle. Benjamin hoche la tête. Il a déjà bien souvent entendu cette déclaration là, mais ne peut s´empêcher de douter de la véracité qui en découle. Puis, Eliza reprend, disant qu´elle se demande sérieusement pourquoi elle ne l´a pas reconnut, argumentant qu´elle devait surement être à l´ouest ce jour-là.

« Oh, vous deviez surement être occupée autre part » dit-il en prenant gentiment la défense de la jolie blonde. « Ou alors vous m´avez vu mais ne m´avez pas reconnu tout à l´heure. Je pense que si j´avais mon uniforme, maintenant, vous auriez surement percuté bien plus rapidement » il croque dans son cookie « Le civil vous change un pompier » conclut-il avec un rire.

Il est vrai qu´il y a une sacré différence entre voir quelqu´un en uniforme ou autres habits de travails, que de voir cette même personne en civil.

______________________________________________________________________________


Benjamin Davis
Things don't have to be extraordinary to be beautiful
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Jeu 6 Mar - 8:29

Eliza n’est pas idiote et se doute bien que sa réaction, face à l’annonce de la profession du jeune homme est tout à fait banale. Qui ne le féliciterait pas pour exercer une profession aussi honorable ? Eliza s’en rend bien compte bien qu’elle serait sans doute la dernière personne à vouloir devenir pompier. Ce n’est absolument pas quelque chose pour la jolie blonde. Elle se plait dans ce qu’elle fait, c’est-à-dire, pas grand-chose quand on y pense. Eliza a la chance de pouvoir vivre de sa passion et de faire à peu près tout ce qu’il lui chante. A sa réponse, Eliza hoche doucement la tête et affiche une moue malicieuse. « Bien sûr que c’était un compliment. Une silhouette d’un pompier n’a rien à voir avec celui d’un plombier quoi. » Lance la blonde, amusée, et sans aucun scrupule. Elle aime les hommes bien bâtis. Chacun a sa préférence.

En attendant, la propriétaire du haras ne compte pas faire des louanges au beau brun toute la journée. Elle n’est pas très « compliment » de toute manière et apporte son café à ses lèvres dans l’espoir d’en apprendre peut-être davantage sur Benjamin maintenant qu’ils faisaient connaissance. Elle a la surprise d’apprendre que de son côté, il semblait déjà l’avoir vue avant. Foutue mémoire qui ne lui revient pas, Eliza lui fait part de son désarroi en concluant que la seule raison pour laquelle elle ne l’avait pas reconnu était qu’elle devait sans doute être à l’ouest.

« C’est gentil de me trouver une excuse ! » Dit-elle après l’avoir entendu chercher à trouver une raison à cela. Elle s’en amuse car au fond, elle n’est pas du genre à vivre dans le regret et c’est l’occasion aujourd’hui de se rattraper. « C’est vous que j’aurai percuté si vous aviez votre uniforme. » Répond aussitôt la demoiselle dans un sourire espiègle. « Je veux dire, ça en fait rêver des femmes. » Se permet-t’elle de lui confier sans aucune gêne. Les uniformes ont toujours fait tourner la tête de la blonde. Ça a quelque chose de spécial, de très sexy à son sens.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Benjamin Davis
• Pompier •

Messages : 90
Date d'inscription : 06/02/2014

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Mar 11 Mar - 17:07

Plus la belle blonde lui fait des compliments, plus Benjamin se sent mal à l´aise. Il se doute bien qu´être pompier n´est pas ce qu´il y a de plus banal, mais il n´avait tout de même pas conscience de faire autant effet sur la gente féminine. Ou du moins est-ce le cas d´Eliza. Peut-être que d´autres femmes ne le verrait pas du même oeil? Peu importe aussi, ce n´est pas comme s´il faisait ce boulot juste pour pouvoir impressionner. Bien au contraire. Enfaite, il pense carrément qu´impressionner quelqu´un est vraiment la dernière de ses intentions. Mais si c´est le cas, tant mieux non? Il serait bête de se plaindre d´avoir un peu d´attention, ainsi. M´enfin.

« ça ne vient pas non plus du jour au lendemain » sourit-il lorsque la jolie blonde lui dit qu´une silhouette de pompier n´a rien à voir avec celle d´un plombier « Et pourtant, croyez-le ou non, il existe aussi des pompiers qui sont tout sauf sportif.» il hausse les épaules « Heureusement, ce sont ceux qui n´ont jamais vu l´intérieur d´un bâtiment en flamme » reprend-t-il avec humour.

Il a beau rigoler là-dessus, fait est que ce sujet est tout sauf marrant. Un tel pompier serait plus un obstacle qu´autre chose, un sorte de boulet pour lesquels d´autres risquent leur vie. Enfin, fort heureusement, ce genre de personnes restent de vrais exceptions, la plupart de passant même pas l´examen de fin de formation. Après, il y aura toujours au moins un gros dans une caserne, celui qui s´occupe de la paperasse et de la coordination des interventions sans intervenir lui-même. Enfin.

Ils viennent ensuite a parlé de l´intervention au haras auquel a participé Benjamin. Intervention à laquelle il a entre-apperçu Eliza sans qu´elle ne le voit. Ou peut-être l´a-t-elle vu, mais en uniforme et ne le reconnait plus, maintenant qu´il se promène en civil. Il s´empresse donc de le lui dire. La propriétaire du haras lui sourit qu´il est gentil de lui trouver des excuses avant de lui dire qu´un uniforme fait rêver les femmes.

« Ouais enfin bon, y a quand même plus sexy qu´un uniforme de pompier hein » sourit-il en haussant doucement les épaules « Je veux dire, ce n´est pas ce qu´il y a de plus aventageux quoi. L´uniforme d´un officier, par contre, de la US Navy ou la US Air Force, ça c´est classe »

En y repensant, il se dit qu´il aurait put porter l´uniforme des pompiers de la US Navy qui est, faut l´avouer, bien plus beau l´uniforme des pompiers au sol Enfin, il a décidé lui-même de rester à terre, si bien qu´il n´irait jamais se montrer jaloux face à un pompier marin. Mais on peut tout de même avoir des rêves, non?

______________________________________________________________________________


Benjamin Davis
Things don't have to be extraordinary to be beautiful
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: I can help [Terminé] Lun 17 Mar - 13:09

Je m’en doute bien. Répond la blonde en haussant les épaules. Elle savait tout de même qu’il y avait des entrainements et des choses qui faisaient que les pompiers étaient tout de même obligés d’être plus ou moins athlétiques. C’est toujours plus sexy, à son sens, qu’un plombier, qui, n’exerce absolument pas le même genre d’efforts physiques disons. Lorsque Benjamin lui fait savoir que tous les pompiers ne sont pas sportifs, Eliza acquiesce en esquissant un sourire amusé. Non, il n’allait pas lui casser son petit mythe XD

Elle se contente de rester un instant silencieux, profitant de sa boisson qui avait refroidie et qu’elle se pressait de terminer. La compagnie du jeune homme n’était pas désagréable, au contraire, il semblait drôlement gentil et doté d’un certain humour. Seulement, alors qu’elle se permettait de flirter un minimum avec le jeune homme, sa réponse ne manque pas de la surprendre. En effet, Eliza ne s’attendait pas à ce qu’il fasse l’éloge d’un autre « uniforme ». Elle a d’ailleurs du mal à masquer sa surprise et la jeune femme affiche un sourire amusé, en se disant qu’elle s’était peut être trompée sur l’orientation sexuelle du beau brun. Heureusement, la propriétaire du haras a encore un brin de tact pour ne pas l’interroger à ce sujet.

« Heu.... sans doute XD Vous avez l’air de vous y connaitre ! En tout cas tant que c’est un uniforme, moi ça me plait ! » La blonde hausse les épaules, puis termine sa boisson en reportant son attention sur Benjamin. Elle sort de son sac une cigarette et fini par lui lancer : « Je vais aller fumer. J’imagine que ce n’est pas votre cas, enfin.... pardonnez-moi le stéréotype ! J’espère qu’on aura l’occasion de se revoir. » Souffle poliment la propriétaire du haras tandis qu’elle en vient à sortir du starbucks pour se griller une clope au soleil.

[Fin de la scène]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I can help [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

I can help [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: A L’EXTÉRIEUR DE SHADY COVE :: 
A proximité de la ville
 :: Eagle Point
-
Sauter vers: