Partagez|

Call me on the line [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Michaela Greenberg
• Avocate •

Messages : 124
Date d'inscription : 14/01/2014

Description du personnage
Âge : 25 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Call me on the line [Terminé] Dim 2 Fév - 22:04

Michaela referma la porte derrière ses derniers clients de la matinée. Une histoire de rackette et une affaire de renégociation de pension alimentaire, en somme rien de bien extraordinaire pour la jeune femme qui commençaient sérieusement à regretter ses dossiers tout autant compliqués qu'excitant sur lesquelles elle bossait à Boston.

Lasse ,elle se laissa retomber lourdement sur son fauteuil derrière son bureau en soupirant.  L'horloge accrochée au mur en face d'elle indiquait onze heure et demi. Un sourire mauvais éclaira son visage. A cette heure-ci l'employé de Nick devait déjà avoir reçu sa convocation au commissariat central de Medford et il en avait certainement déjà fait part à son patron.

En rentrant cette fameuse nuit chez elle, Mike n'avait pas réussit à trouver le sommeil. Les mots acerbes et particulièrement blessants de son ex petit ami n'avaient eu de cesse de tourner en boucle dans sa tête. Rancunière elle s'était imaginé des tas de scénario pour lui nuire au maximum. Elle voulait lui faire regretter ses propos. Ce ne fût que le lendemain matin, nue devant le miroir de la salle de bain que l'idée lui était venue. L'énorme main du videur lui avait laissé une ecchymose sur le haut de son bras.

La jeune femme s'était précipité chez un médecin se fichant royalement de payer le tarif du weekend. Elle ne pouvait pas prendre le risque que son seul moyen de vengeance ne disparaisse. Le docteur s'était montré particulièrement réticent mais au bout d'une demi-heure, voyant que la jeune femme n'allait pas lâcher l'affaire il s'était résigné à lui faire un certificat médical constatant le bleu.

Le lundi Mike s'était rendu au commissariat de Medford et avait déposé plainte pour violence volontaires contre le videur du WareHouse. Particulièrement douée pour mentir, la jeune femme avait tiré sur la corde sensible de la demoiselle en détresse et le jeune officier lui avait assuré qu'il allait personnellement prendre les choses en mains.

Alors qu'elle ouvrait un dossier devant elle, le téléphone sonna.

Maître Greenberg, j'écoute, répondit elle simplement après avoir décroché.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Lun 3 Fév - 16:26

Lorsque Michaela s’en était allée du Warehouse, le jeune homme avait vraiment pensé que c’était la fin, que la demoiselle ne réapparaitrait pas dans sa vie et qu’elle resterait loin de son quotidien. Pour se changer les idées, le jeune homme avait fini sa soirée avec Samantha, qui lui avait rapidement fait oublier l’intrusion de l’avocate dans sa vie. Autant dire qu’il avait eu un sacré choc, lorsque le lundi, le jeune homme avait reçu un appel d’un de ses employés. Le Warehouse n’allait pas ouvrir avant de nombreuses heures et le gérant avait donné rendez-vous à son videur dans la boîte de nuit déserte. Les deux jeunes hommes se rendent dans le bureau du propriétaire afin de pouvoir parler et évoquer la situation plus sérieusement.  

En effet, il avait appris que Michaela tentait de se servir d’un de ses employés pour le nuire. Autant dire que ça ne pouvait que l’agacer, mais il restait encore confiant. La demoiselle avait beau être une avocate, des preuves restaient des preuves. Le gérant avait des caméras de surveillance qui prouvaient sans mal que le videur n’avait aucunement eu l’intention de lui faire du mal. C’est ainsi qu’il cherchait à rassurer l’employé en question en arborant un air franchement désolé. Il allait prendre soin de ses employés et gérer l’affaire avec professionnalisme. Devant la feuille de papier que son employé avait reçu, le jeune homme peste, et s’empresse d’appeler Chase pour commencer, comme il était propriétaire des lieux avec lui, il se devait naturellement de le tenir au courant. Il lui explique tout ce qui s’était passé avec Michaela avant de raccrocher une bonne demie heure plus tard.

Il savait qu’il ne devait sans doute pas l’appeler, mais ça le démangeait. Il se devait de la remettre en place. C’est pour cette raison qu’il se procurait les coordonnées de la brune. En entendant sa voix au bout du fil, le propriétaire du Warehouse tire sur sa clope avant de s’exclamer, d’ores et déjà bien agacé. « Maître des connasses, ouais ! Violence volontaire ? Tu te fous de ma gueule ? T’es vraiment qu’une pauvre fille ma pauvre, mais c’est quoi ton problème ? » S’exclame Nick, d’emblée, sans se retenir, comme bien souvent. Il sait bien que Michaela trouvera sans doute une répartie tranchante mais il n’en a rien à faire, il fallait qu’il lui parle. Elle ne pouvait pas agir de cette manière, juste pour l’atteindre. Mais quel âge avait-t'elle ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Michaela Greenberg
• Avocate •

Messages : 124
Date d'inscription : 14/01/2014

Description du personnage
Âge : 25 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Jeu 6 Fév - 19:00

Ce genre de comportement pouvait paraître stupide et puéril, Michaela en avait conscience mais sa colère était telle qu'elle ne pouvait pas simplement oublier cette soirée. Sept ans après il savait encore parfaitement où taper pour lui faire du mal.  Elle l'imaginait très bien avec son petit air suffisant et fier de lui lorsqu'elle avait finalement été mise dehors. Il devait se sentir supérieur et intouchable et elle voulait lui prouver le contraire. Elle n'était pas le genre de fille qu'on pouvait rabaisser sans en subir les conséquences. Peut être qu'elle l'avait bien cherché mais pour le moment elle n'était pas prête à se remettre en question.

Son plan était particulièrement fourbe, en attaquant le videur Mike savait pertinemment que le propriétaire du Warehouse serait fou de rage. A l'entendre parler, la jeune femme avait réalisé que la boîte était sans aucun doute ce qu'il avait de plus précieux aujourd'hui et elle était bien décidée à taper là où ça faisait mal.

Lorsqu'elle entendit la voix de Nick à l'autre bout du fil, un sourire machiavélique se dessina sur ses lèvres. Elle le laissa terminer son monologue particulièrement agressif en se laissant aller en arrière sur son siège et en posant ses pieds sur le bureau. Cette fois elle allait rester calme, du moins elle allait faire de son mieux.

Monsieur Hastings je présume ? Pourriez vous reprendre du début je ne suis pas certaine d'avoir bien compris l'objet de votre appel., lâcha telle comme si elle avait affaire à l'un de ses clients.

Au fond d'elle Mike luttait pour ne pas éclater de rire. Entendre la colère dans sa voix la faisait particulièrement jubiler. Elle se fichait royalement de ce qu'il pouvait penser d'elle. Plus il allait se montrer agressif et plus elle allait apprécier sa victoire.

Cette histoire n'irait certainement pas très loin, elle n'avait obtenue aucune incapacité totale de travail malgré son exagération face au médecin et si le videur était clean il n'écoperait tout au plus que d'un rappel à la loi et au pire d'une petite amende. Rien de bien méchant mais au moins Nick comprendrait de quoi elle était réellement capable. Il avait dépassé les bornes en l'obligeant à payer son verre devant tout le monde.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Dim 9 Fév - 21:56

Nick est juste révolté. Il ne s’attendait absolument pas à ce que la jeune femme agisse de la sorte ou cherche tout simplement à se venger. En effet, il espérait surtout que la demoiselle l’oublierait et ne mettrait plus les pieds dans sa boîte de nuit. Il ne pense pas mériter qu’on s’acharne sur lui car au fond, Nick n’a absolument rien à se reprocher. C’était Michaela qui avait eu une attitude détestable à son égard. Après tout ce temps, il s’était bien rendu compte à quel point la rancœur qu’il ressentait vis-à-vis d’elle ne s’en était pas allée. Pourtant, cela faisait un bail qu’ils ne s’étaient pas vus et ce n’était pas un manque qu’il ressentait, au contraire.

Ayant du mal à réaliser le bordel dans lequel, la demoiselle essayait de le foutre, le propriétaire du Warehouse s’était rapidement repris, en rassurant son employé dans la volée : rien n’allait lui arriver. Nick était confiant. La brune avait sans doute soudoyé un médecin malhonnête mais Nick avait les preuves que son employé n’avait pas mal agi et qu’il ne méritait en aucun cas de subir les conséquences de l’attitude déplorable de l’avocate. Nick n’est finalement même pas étonné que la brune soit parvenue à devenir avocate car c’est sans doute un métier pour des personnes complètement tordues. Après un rapide coup de fil à son meilleur ami, le jeune s’était décidé à confronter l’avocate directement au téléphone, faute de savoir où cette idiote vivait.

En entendant sa voix au téléphone, le jeune homme ne peut qu’être encore plus agacé, surtout par son soudain calme. Il lève les yeux au ciel avant de reprendre la parole : « Tu te rends compte de ta connerie, sérieux ? C’est pitoyable, t’as rien du tout contre nous. » Lance le jeune homme, en levant les yeux au ciel, et sans forcément revenir sur ses précédents propos. « Tu veux essayer de m’attaquer, mais essaie de me pourrir la vie, et c’est ta licence que tu vas perdre. » Lui fait comprendre le propriétaire, en ayant aucune crainte concernant son employé ou encore sa boîte de nuit. « Tout ça pour un type que t’arrives visiblement pas à oublier, ça craint. » Finit-il par dire sans un sourire malveillant qu’elle ne pouvait pas voir finalement. Il tire sur sa clope, en entendant sa réponse, en sachant que cet échange ne sera pas agréable. Il n’en a aucune envie de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Michaela Greenberg
• Avocate •

Messages : 124
Date d'inscription : 14/01/2014

Description du personnage
Âge : 25 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Lun 10 Fév - 19:39

Des les premiers mots du propriétaire du Warehouse, Michaela su que cette fois c'était à son tour de garder son calme, cette fois elle ne devait pas se laisser avoir par ses phrases assassines voir même ses insultes. Elle devait garder son sang froid pour rester maître de la situation. Elle connaissait parfaitement bien les rouages de la Justice contrairement à Nick et son misérable bac en poche. L'avocate avait également des contacts bien plus influents que des dealers de quartier ou des stripteaseuses.

Malheureusement pour ton videur j'ai la peau si fragile que sa poigne délicate m'a laissé de jolies marques. Je peux t'envoyer les photos si tu veux..., répondit elle mesquine, lorsque Nick lui dit qu'elle n'avait rien contre eux.

Un joli minois et quelques larmes de crocodile pouvaient parfois se montrer beaucoup plus probants que n'importe quelle autre preuve. Quoique pour ça encore fallait il tomber sur un juge qui l'avait à la bonne et malheureusement ce n'était pas le cas de tous.

Sérieux c'est une menace ? A ton avis qui sera le plus crédible ? La jeune et brillante avocate ou bien le videur employé dans une boîte à la réputation sulfureuse ? , souffla telle avec une voix doucereuse qui jurait avec son sourire machiavélique.

Peut être avait il des caméras de surveillance. Et puis quoi ? La musique était bien trop forte pour que leur conversation puissent être entendue.

Je t'explique la situation, le propriétaire m'a fait des propositions particulièrement indécentes, je suis partie énervée comme n'importe quelle fille respectable et vexé il a fait signe à son larbin de me ramener brutalement afin de me faire payer la conso pour m'humilier...expliqua telle particulièrement satisfaite de son petit stratagème et de l'effet qu'il avait sur son ex

A la dernière réplique du jeune homme, Mike sentit la colère monter. Elle se mordit la lèvre pour ne pas flancher et resta silencieuse quelques secondes le temps de se ressaisir.

Ouai t'as raison, tu diras à ton videur d'expliquer ça au juge, je suis sure que ce genre de défense machiste à notre époque il va adorer !, s'exclama telle en riant sans aucune retenue.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Mar 11 Fév - 20:58

Au téléphone, Nick est incapable de garder son calme. C’est juste impensable sur le moment tant la voix de la demoiselle l’irrite. Pourtant, il savait qu’il devait sans doute baisser d’un ton et tenter de se reprendre tout simplement mais pour le moment, ça lui semble être plutôt impossible. Il y a bien une chose dont il est certain, il y a aucun moyen pour que la brune puisse foutre en l’air son business. C’est la prunelle de ses yeux, et ce n’est pas une ex frustrée qui allait tout foutre en l’air. La jeune femme avait beau être de retour à Shady Cove, Nick refusait que ça lui change d’une quelconque façon sa vie, elle ne méritait pas tant d’attention.

« Il n’a rien fait de mal, tu sais bien que c’est toi la fautive. » Répond le jeune homme en tirant sur sa cigarette. Si elle n’avait pas voulu jouer la provocation en renversant son verre et en tentant de fuir, ils n’en seraient pas arrivés là tout simplement. Les caméras le prouvent d’ailleurs. Le jeune homme soupire bruyamment lorsque Michaela reprend la parole pour lui demander qui aura le plus de crédibilité. Il pouffe en l’entendant se décrire comme une jeune et brillante avocate.

« Tu crois qu’ils vont pénaliser une entreprise locale, qui fait vivre un village alors que toi, tu sors de nulle part, et à mon avis, si t’es de retour, c’est que t’as sans doute pas briller tant que ça. » Lui explique simplement Nick, en tentant de réguler son rythme cardiaque qui s’était emballé au fil des minutes sous le coup de la colère. Elle avait vraiment un don pour le mettre dans des états pas possibles et ce n’était franchement pas positif pour le coup. Il se mord la lèvre inférieure en l’entendant par la suite lui sortir un stratagème plutôt tordu, et qui plus est, qui semble crédible qui plus est. Du moins, pas dans le sens où il l’aurait draguée mais vis-à-vis d’inconnus, peut être. Il fronce les sourcils en restant un instant silencieux.

« On verra bien. » Conclu Nick, tandis qu’il ne peut s’empêcher de lui faire une nouvelle remarque. Faut dire que Michaela semblait clairement vouloir lui pourrir la vie, pour quelqu’un qui n’en avait soit disant rien à faire, elle prouvait clairement tout le contraire. Sa remarque, il décide de l’ignorer pour reprendre de plus belle sur le sujet :

« Tu peux nier, mais tu prouves clairement que c’est le cas. Toute personne normale serait passée à autre chose, et toi t’es là, à t’accrocher comme une merde à une roue de tracteur quoi. » Lance le jeune homme dans un rire,  plus moqueur qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Michaela Greenberg
• Avocate •

Messages : 124
Date d'inscription : 14/01/2014

Description du personnage
Âge : 25 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Dim 16 Fév - 13:08

Se doutant pertinemment que le propriétaire du Warehouse ne pourrait pas s'empêcher de défendre son employé, Michaela avait cette fois pu anticiper leur prochaine confrontation. Elle avait pu réfléchir à la meilleure façon de lui répondre pour l'agacer au maximum. La jeune femme ne comptait pas se laisser envahir par ses émotions comme la dernière fois dans la boîte de nuit. Ce soir là il avait réussit à l'atteindre, à la mettre en défaut mais cette fois elle était particulièrement bien préparée à faire face à ses provocations et à ses insultes.

Mouai, mais peut être que le juge ne sera pas de cet avis..., répondit elle calmement lorsque Nick lui dit qu'elle seule était fautive dans l'histoire.

Mike savait que le videur n'était qu'un dommage collatéral dans cette histoire. Il avait seulement obéit aux ordres de son patron, après tout il était payé pour ça. Cependant, pour elle le seul responsable c'était Nick. S'il ne l'avait pas poussé à bout en l'obligeant à régler sa consommation devant tous les clients rien de tout cela ne serait arrivé.

Une petite entreprise locale ? , répéta telle en se laissant aller à rire. Le voir prendre son trou à rat au sérieux était plus que risible à ses yeux. Des videurs au casier judiciaire long comme le bras et des stripteaseuse, je ne suis pas certaine que ton business soit l'entreprise dont Shady Cove soit la plus fière., ajouta telle en levant les yeux au ciel.

La jeune femme avait bien entendu la fin de sa phrase concernant son retour mais elle préféra ne pas y répondre. Après tout il n'était pas question d'elle et des problèmes qu'elle avait eu à Boston, d'ailleurs mieux valait pour elle que Nick ne se doute de rien.

La dernière réplique du propriétaire lui fit froncer les sourcils.

T'es tellement égocentrique que tu crois que je fais ça parce que j'ai des sentiments pour toi ! J'en avais déjà pas il y six ans c'est pas pour en avoir maintenant !, cracha telle en se redressant sur son fauteuil.

Ce n'était pas des sentiments, c'était de la rancœur pure et dure. Une haine tenace qui s'était réveillée à l'instant même où elle avait croisé son regard au Warehouse. Vexée par ces derniers mots elle n'avait pas pu s'empêcher d'insinuer qu'elle n'avait jamais rien ressentit pour lui alors qu'elle savait que c'était faux. Une façon de plus de tenter de lui faire mal.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Dim 16 Fév - 22:02

Nick ne comprend pas pourquoi Michaela s’acharnait autant à vouloir le mettre dans la merde. A son sens, elle aurait sans doute mieux fait de ne rien faire tout simplement et de passer à autre chose. Elle se ridiculisait plus qu’autre chose car Nick ne comptait pas se laisser faire, et même si ça l’emmerdait puisque l’avocate lui faisait plus perdre du temps qu’autre chose, par principe, il se devait se répliquer. Au téléphone, il ne parvient pas à garder son calme, ce qui est clairement un inconvénient pour le coup mais Nick tente de se calmer.

« On verra bien. C’est toi qui te sentiras conne quand on rétablira la vérité, que t’es quelqu’un de foncièrement mauvais. » Souffle le jeune homme en haussant les épaules sans qu’elle ne puisse le voir naturellement. Il en profite pour se rallumer une autre cigarette par la même occasion.  Il est déjà ennuyé mais ose espérer que cette affaire stupide n’allait pas avoir de lourdes conséquences. « Olala, mais tu m’emmerdes, quand tu sais pas, tu fermes ta gueule. Qu’est ce que t’en sais que mes employés ont des casiers judiciaires ? » Balance Nick en levant les yeux au ciel. C’était ridicule et tellement petit qui plus est. En prime, elle avait beau dénigrer cet endroit, il l’avait tout de même croisé dans son établissement. Si ça lui déplaisait autant, Nick se demandait ce qu’elle y foutait en premier lieu.  Lorsque Michaela se défendait de ne jamais avoir eu de sentiments pour lui, le jeune homme se met à rire. Il n’y croit pas une seule seconde, et ce, pas parce qu’il était égocentrique mais parce que son comportement n’était pas celui de quelqu’un qui en avait rien à faire.

« Si tu le dis, dans ce cas là, agis normalement et oublie moi. Tu penses pas que ce serait plus intelligent ? » Lui demande Nick, non sans être un peu provocateur. Il est certain qu’elle était incapable de se rétracter tout simplement parce qu’elle avait sans doute réfléchi à tout ceci pendant des heures, psychopathe qu’elle était.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Michaela Greenberg
• Avocate •

Messages : 124
Date d'inscription : 14/01/2014

Description du personnage
Âge : 25 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Ven 21 Fév - 15:50

Cette fois c'était elle qui avait les cartes en mains, elle pouvait décider d'aller jusqu'au bout rien que pour emmerder le propriétaire du Warehouse ou bien choisir d'en rester là. Cependant depuis qu'elle avait pris la décision de porter plainte contre le videur, Michaela s'était juré de ne pas revenir en arrière quitte à se voir débouter de sa demande. L'idée même que Nick s'inquiète pour son établissement était en quelque sorte jouissif pour elle. Il n'était plus en position de force malgré cela il se montrait toujours aussi désagréable.

J'aurais plutôt dit déterminée, mais pense ce que tu veux je m'en fiche. , répondit elle simplement lorsqu'il lui dit qu'elle était une personne foncièrement mauvaise.

Avec ses adversaires Mike savait se montrer particulièrement machiavélique voir même sadique. Elle n'avait aucune limite lorsqu'il s'agissait de remporter la victoire. Et avec Nick c'était cent fois pire, avec lui elle avait des comptes personnels à régler. Malgré cela elle ne s'était jamais considéré comme quelqu'un de foncièrement méchante, elle pouvait agir comme une vrai peste auprès des gens qu'elle n'appréciaient pas mais elle savait aussi être une amie dévouée et fidèle.

T'as raison j'en sais rien mais je crois que tu ne serais pas si agressif si t'avais vraiment rien à cacher !, dit elle avec un léger sourire satisfait aux coins des lèvres.

Mike avait eu vent de la rumeur concernant le Warehouse et l'origine peu claire des fonds que Nick et le Biker avaient récolté pour le racheter. Rumeur qui jouerait certainement en sa faveur si le juge en avait eu vent.

Lorsque Nick lui fit clairement comprendre qu'il pensait qu'elle en pinçait encore pour lui, la jeune femme sentit la colère monter en elle. L'avocate était à deux doigts de sortirent de nouveau de ses gonds mais elle réussit à se contrôler.

Tu serais vraiment prêt à dire n'importe quoi pour que je retire ma plainte mais te fatigue pas c'est perdu d'avance !, l'informa telle sur un ton déterminé.

La seule chose qui la ferrait changer d'avis serait de le voir ramper à ses pieds et se confondre en excuse. Le voir reconnaître sa défaite. Cependant elle le savait bien trop fier pour le faire.

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Jeu 27 Fév - 13:39

Spoiler:
 

Il est vrai que Nick s’était mis à s’interroger. Il se savait, lui, et son établissement, innocents, mais n’avait jamais vraiment eu confiance en la justice. Ce ne sont pas toujours les innocents qui s’en sortent et dans cette « bataille » complètement puérile, le jeune homme n’est pas spécialement confiant malgré les preuves qu’il avait et les témoins. La loi, les tribunaux, il n’avait jamais vraiment été à l’aise, n’a jamais non plus eu d’énormes soucis avec la justice. S’il avait été en bons termes avec ses parents, sans doute serait-il allé les voir pour obtenir des conseils mais Nick se débrouillera tout seul.

« Tant mieux, tu fonceras toute seule dans le mur. » Répond aussitôt Nick en haussant machinalement les épaules alors qu’il ne pouvait s’empêcher de s’énerver en l’entendant juger de la sorte, sans réellement savoir. Il n’y avait rien d’illégal au Warehouse, ni les fonds et encore moins les employés. Elle agissait comme si elle avait toujours été présente et ça l’agace au plus haut point.

« J’ai rien à cacher, mais j’ai rien à te prouver à ce que je sache, tu me fais juste perdre mon temps. » Souffle le jeune homme en soupirant. Il avait également eu vent de la rumeur, ou plutôt de ce que les gens pouvaient penser du fait qu’il était devenu propriétaire du Warehouse avec son meilleur ami. Tous deux n’ont jamais eu une très bonne réputation mais Nick sait ce qu’il fait. Tous les papiers sont en ordre et le propriétaire ne peut que dormir sur ses deux oreilles.

Une dernière fois, le jeune homme tente de raisonner la brune, ou du moins de la provoquer suffisamment pour qu’elle ouvre les yeux et lui foute la paix tout simplement. « J’essaie juste d’être raisonnable, je sais pas si toi tu t’emmerdes à ton taf, mais moi pas. D’ailleurs, je te laisse, ça me gonfle. » Dit-il en raccrochant, lassé par la conversation sans but qu’il venait d’avoir. Du temps perdu, encore. Pour le coup, il ne pouvait que s’en prendre à lui-même puisque c’était lui qui l’avait appelé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Michaela Greenberg
• Avocate •

Messages : 124
Date d'inscription : 14/01/2014

Description du personnage
Âge : 25 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé] Mar 4 Mar - 17:27

Spoiler:
 

Michaela se sentait finalement particulièrement satisfaite de la tournure qu'avaient pris les évènements. Elle s'était peut être fait ridiculiser par Nick au WareHouse mais cette fois elle avait obtenu sa petite vengeance et elle ne comptait pas en rester là. Outre les problèmes de paperasserie et financiers qu'un procès pouvait engendrer, l'avocate savait que ce genre d'histoire dans une ville comme Shady Cove ne tarderait pas à faire le tour et assombrirait encore un peu plus la réputation de l'établissement qui n'était déjà pas au beau fixe.

La jeune femme se contenta de ricaner lorsque le propriétaire lui dit qu'elle foncerait toute seule dans le mur. Il avait beau se monter sûr de lui, Mike savait que s'il avait prit la peine de lui téléphoner à son cabinet c'était certainement parce qu'au final il ne se sentait pas si maître de la situation qu'il pouvait le laisser entendre.

Elle non plus n'avait pas beaucoup de temps en ce moment, d'autant plus qu'Alexandra n'était pas venu lui donner de coup de main depuis plusieurs semaines. Malgré cela elle ne voulait pas se priver de cette jubilation qu'elle ressentait à cet instant. L'entendre se mettre dans tous ses états pour une vulgaire boite de nuit était jouissif.

Un temps précieux j'imagine..., railla telle avec le sourire.

Lorsque Nick mit fin à la conversation, la jeune avocate n'eut pas le temps de répondre, il lui avait carrément raccroché au nez. Elle reposa le combiné et se laissa aller en arrière sur son fauteuil. Elle se remémora toutes les paroles de Nick et un sourire satisfait éclaira ses lèvres. Ils étaient maintenant à égalité, un partout !

FIN

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Call me on the line [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Call me on the line [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Rues de la ville
-
Sauter vers: