Partagez|

Un grain de sable dans le mécanisme [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Ven 14 Fév - 22:12

Alyssa Stewart
Quand tout va bien, y'a toujours un truc qui va mal.
Depuis qu'Alyssa s'est installée à Shady Cove, elle n'a pas eu énormément d'opportunités professionnelle. Malgré sa place très confortable à K-Shady, elle est toujours restée à l’affût des nouvelles des autres radios environnantes. Elle n'a pas l'intention de passer sa vie dans cette émission de radio, après tout. Cela fait déjà six ans qu'elle travaille pour K-Shady et elle commence à se dire qu'elle en a fait le tour. Elle a besoin de nouveau, de changement. Et c'est dans cette optique qu'elle s'est créé quelques contacts dans le monde peu accessible de l'animation de radio. En contact avec une jeune animatrice d'une radio indépendante d'Ashland, elle s'est lancée, prenant son courage à deux mains pour lui demander si, par hasard, elle n'aurait pas eu vent d'une place à pouvoir dans une radio de la région. En lui posant la question, elle ne s'attendait pas à une réponse positive mais c'est pourtant ce qu'elle a eu ! Une place allait bientôt se libérer à Ashland, justement. Un animateur un peu borderline qui a prouvé à maintes et maintes reprises à quel point il était intenable et imprévisible. Devant un trop grand nombre d'avis négatifs et une baisse d'audience trop importante, il a été prié d'aller voir ailleurs.

Anticipant, Alyssa a rapidement pris contact avec la direction en annonçant clairement  son intérêt pour le poste. Deux jours plus tard, elle obtenait un rendez-vous à la station de radio d'Ashland KSKQ, une station qui diffuse un peu de tout mais surtout beaucoup de variété, pas tellement le domaine musical de la jeune femme. Prête à étudier la question tout de même, Aly a profité de ce jour non travaillé pour se rendre là bas et rencontrer la direction qui, il lui semble, avaient l'air intéressés parce qu'elle avait à dire et par son parcours. L'un d'entre eux à même avoué devant ses collaborateurs qu'il l'écoutait le soir en rentrant chez lui. En sortant de ce rendez-vous, Aly a donc toutes les raisons de penser que le job est pour elle, même si ça l'idée d'abandonner son émission sur K-Shady lui fendrait le coeur si cela devait arriver.

De retour à sa voiture, il fait déjà nuit. La soirée vient de commencer et elle a envie de fêter ça. Si ses soeur sont à la maison, ce qui l'étonnerait, surtout pour Isabella, elle leur proposera un resto. Si elles ne sont pas là, elle trouvera quelqu'un d'autre, quitte à aller ennuyer Eleanor à l'auberge pendant que celle-ci termine sa dure journée de travail. Dans tous les cas, elle n'a pas envie de passer sa soirée seule. Elle se sent agréablement joyeuse en prenant le volant. Elle met le contact et se met en route pour rentrer à la maison. A peine partie, elle laisse échapper un bâillement. Elle était tellement stressée à l'idée de ce rendez-vous qu'elle n'en a presque pas dormi de la nuit, mais la route n'est pas si longue jusqu'à Shady Cove, ça devrait aller...

A plusieurs reprise, il lui arrive de bâiller. Elle est plutôt prudente en général. Elle se surestime certainement, ce soir. Elle a tellement hâte de rentrer et est si 'près' qu'elle ne voit pas l'intérêt de s'arrêter et perdre 10 min alors qu'elle se sent de tenir jusqu'à chez elle. Après un nouvel appel de la fatigue, elle augmente le son de la musique. Son Ipod branché à l'autoradio passe une chanson des Rolling Stones. Elle pense que le son élevé de cette musique pêchue l'aidera à tenir mais ses yeux commencent à se fermer doucement alors qu'elle perd en visibilité sur la route qui défile sous ses roues. 2 secondes suffisent. Elle revient à elle et réalise qu'elle est à deux doigt de heurter la glissière de sécurité. Elle sursaute, surprise, et se rabat d'un geste violent en faisant un écart sur la droite, profitant de l'absence d'autres voitures. Elle se promet de s'arrêter à la prochaine sortie pour se reposer quelques minutes et marcher à l'air frais avant de penser à repartir, mais le panneau qu'elle vient de passer lui annoncer la prochaine sortie dans 3 km. Elle lutte mais ses yeux se ferment à nouveau. Elle ne peut plus lutter, elle doit s'arrêter maintenant. Attendre jusqu'à la prochaine ville lui sera peut-être fatal. Elle ralentit avec précaution et s'arrête sur le bas-côté en warning pour alerter de sa présence et sort, prudemment, de l'habitacle. Elle en fait le tour pour se mettre le plus loin possible de la route sans trop s'éloigner de son véhicule. Elle marche quelques minutes puis reprend place derrière son volant, prête à reprendre la route pour les quelques minutes qui restent mais cette fois-ci, c'est sa voiture qui fait des siennes. En tourant la clé de contact, la voiture refuse de démarrer. Fantastique...
©flawless

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chandler Hayes
• Maire de la ville •

Messages : 477
Date d'inscription : 01/09/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Dim 16 Fév - 11:14

HJ:
 

Le temps passe vite, peut-être un peu trop vite. La nouvelle année à donné l’occasion à chacun de faire le bilan et de repartir sur de bonnes bases, Chandler, lui, se demande s’il ne serait pas temps de remettre en questions ses projets d’avenir. Quant il a débarqué à Shady Cove pour briguer la place de la mairie, il se disait qu’il se ferait la main le temps d’un mandat, il lui reste encre du temps pour réfléchir à son envie de se représenter ou non, et ce n’est pas plus mal parce que maintenant, Hayes n’a pas pas envie d’abandonner cette ville, même si c’est pour la promesse d’une meilleure carrière ailleurs. En fait, il a gagné en maturité et a redéfini ses priorités. Il n’est peut-être pas prêt à s’engager dans une vie de famille, la femme, les gosses, tout ça, pourtant  il y songe de plus en plus souvent.

C’est peut-être d’avoir été dîner chez les Farland, un charmant petit couple fraichement retraité. Manny travaillait à la voirie et il a été d’un grand soutien pour Chandler dés le début. En voyant Manny et Sarah aussi heureux l’un avec l’autre, avec leurs trois enfants dont l’aîné va bientôt se marier, Hayes ne pouvait qu’envier leur bonheur. Finalement c’est peut-être à cela qu’il aspire, c’est ça la véritable ambition. Pas besoin de vouloir devenir Président des Etats-Unis pour trouver son chemin. La simplicité de Shady Cove a gagné Chandler. Il ne saurait pas expliquer ce qu’il ressent pour cette ville, pour ses habitants et pour le futur qu’il s’y voit construire. Il essaye de ne pas trop se poser de questions, mais il n’y arrive pas vraiment.

C’est la même rengaine alors qu’il conduit son hybride en rentrant d’Ashland. Malgré la musique en sourdine pour le distraire un peu, l’esprit de Chandler vagabonde vers des scénarios étranges. Il se voit marié avec Helena, père de famille ; puis il s’imagine sénateur à Washington, mais tout ça lui semble tellement stupide qu’il secoue la tête pour chasser ces films. Un peu plus conscient de ce qui arrive autour de lui, Chandler réalise qu’il a déjà bien mangé ses kilomètres puis il aperçoit au loin les warning d’une voiture arrêtée sur le bas côté. A cette heure-ci et sur cette route, il n’y a pas beaucoup de circulation, Chandler se décide à s’arrêter pour voir si la personne est en rade ou cherche juste son chemin.

Il gare la voiture un peu devant et descend. Il constate alors que la conductrice tente désespérément de faire démarrer son moteur mais rien n’y fait. Elle s’arrête voyant la silhouette venir à elle et Chandler arbore un sourire réconfortant tandis qu’il tapote à la fenêtre de la conductrice. Il reconnait alors Alyssa Stewart, une animatrice de KShady, il a eu le plaisir d’être invité quelques fois dans son émission.

« Bonsoir Mademoiselle Stewart, besoin d’un coup de main ? » demande-t-il alors à travers la vitre.

______________________________________________________________________________


...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Dim 16 Fév - 18:47

Alyssa Stewart
Quand tout va bien, y'a toujours un truc qui va mal.
Cette journée ne pouvait pas être parfaite. C'est même complètement le contraire ! Pourtant, ça avait bien commencé ! Alyssa a sentit un bon feeling avec la direction d'Ashland KSKQ, elle se sentait joyeuse il y a encore 20 minutes. Mais la pression est redescendue si vite que la fatigue s'est manifestée sans qu'elle ne la voit arriver. Cela aurait pu être bien pire, mais elle a quand même évité de justesse de se prendre la glissière de sécurité. C'est ce qui lui a fait comprendre qu'il était temps pour elle de faire une pause. Cette route n'est pas si longue pourtant. 45 minutes, ça passe plutôt vite, mais dans l'état dans lequel elle était, il aurait été complètement inconscient de tenter de finir la route. Elle aurait filé droit contre un platane et les conséquences, n'en parlons pas.

S'arrêter et prendre l'air quelques minutes était la meilleure chose à faire à ce stade. Et bizarrement, elle a sentit que ça lui faisait du bien de pouvoir faire quelques pas, malgré le froid. Elle a volontairement laissé son manteau ouvert pour que le froid la garde éveillée au point de lui faire comme un coup de fouet. Repartir comme si de rien n'était aurait été bien trop facile, bien sûr ! Voilà que le moteur refuse de se mettre en route ! Elle essaye une, deux, trois fois, puis s'arrête au risque de noyer le moteur. Hésitante - ne s'y connaissant pas vraiment en mécanique - elle sort et ouvre le capot  pour essayer de voir si, par chance, elle ne verrait pas quelque chose d'inhabituel qu'elle pourrait réparer sans difficultés mais elle ne voit rien qui lui semble anormal. Elle referme le capot puis, de retour dans le véhicule, elle essaye à nouveau de démarrer. Toujours rien. La poisse.

Elle sort son téléphone portable de sa voiture pour appeler quelqu'un, mais sa batterie  est à plat. 2% de batterie, elle ne va pas aller bien loin avec ça ! Elle se maudit de s'être arrêtée et d'avoir manqué de s'endormir ! Sans ça, elle serait arrivée à Shady Cove depuis belle lurette et ne s'apprêterait pas à passer la nuit dans sa voiture en attendant désespérément que quelqu'un s'arrête. Elle augmente le son de la musique et, bien enfoncée dans son siège, se met à chanter - ou hurler serait plus approprié - en donnant des coups dans son volant. Il faut bien que la colère s'exprime ! Si quelqu'un la voyait, il la prendrait certainement pour une folle. Mais à l'heure qu'il est, la circulation n'est pas ce qu'il y a de plus dense ! Elle tente une nouvelle fois de redémarrer son véhicule, espérant que ces quelques minutes de 'repos' permettront à son moteur de se lancer, mais toujours rien. Trop occuper à hurler des jurons à son moteur récalcitrant, elle ne remarque pas qu'une voiture s'est arrêtée juste derrière elle et que son propriétaire tape à son carreau, ce qui la fait sursauter ! Elle coupe le son de la musique et descend la vitre pour entendre le maire lui demander si elle a besoin d'un coup de main. Il l'ignore mais là, tout de suite, elle serait prête à l'embrasser tellement elle lui est reconnaissante de s'être arrêté.

« Monsieur le Maire, oh merci, merci, merci ! Pendant un moment j'ai cru que j'étais condamnée à passer ma nuit ici ! »

Lance-t-elle d'un air désespéré, sans répondre à sa question pour autant. Elle se reprend quelques secondes et passe une main dans ses cheveux.

« Je suis tombée en panne, je crois que c'est le moteur...! La voiture refuse de redémarrer et je n'ai plus assez de batterie pour appeler qui que ce soit...»
©flawless

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chandler Hayes
• Maire de la ville •

Messages : 477
Date d'inscription : 01/09/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Jeu 20 Fév - 12:15

Chandler était à Ashland pour rencontrer un expert financier de la région. Non pas que le jeune maire ait quelques soucis à gérer les fonds de sa communes, mais il voulait prendre quelques conseils auprès de quelqu'un connaissant parfaitement son métier. Pour faire prospérer Shady Cove, Chandler a besoin de faire attention aux dépenses de la communes tout en permettant à tout le monde de profiter d'un cadre de vie agréable, que ce soit pour l'école, les routes, les parcs, les événements, tout doit être nickel et pour cela, il faut faire rentrer de l'argent.
Chandler s'investit beaucoup dans son travail, ça l'aide à comprendre ce qu'il veut faire de sa vie et ça lui semble être un bon chemin qu'il prend.

Dans la voiture, la musique en fond sonore l'aide à se relaxer un peu, il remarque une voiture arrêtée sur le bas côté et se demandant ce qui lui arrive, il se stoppe devant elle et reconnaît la personne au volant. Détendu, un sourire aux lèvres, il va à sa rencontre, de toute évidence elle est en panne, la pauvre.

L'air ravi d'Alyssa lui fait comprendre qu'il arrive à point, pas besoin d'un grand sens de la déduction pour le deviner. Elle lui explique qu'elle n'est pas seulement tombée en panne, elle a également la batterie de son téléphone à plat. Instinctivement, Chandler porte sa main à la poche de sa veste de costume pour y sentir son propre portable et plonge la main pour l'en sortir.

« Pas de chance. » dit-il en souriant « Enfin, ça va, ça aurait pu être pire, j'aurais pu ne pas m'arrêter. » ajoute-t-il un peu taquin. Il regarde son téléphone, sa batterie va très bien. « J'aurais bien proposé de regarder le moteur mais ce n'est pas exactement le domaine que je connais le mieux, en revanche je peux vous appeler une dépanneuse. » Il lui adresse un nouveau sourire bienveillant, heureux de voir qu'il pourra faire une bonne action aujourd'hui.

______________________________________________________________________________


...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Mar 25 Fév - 21:09

Alyssa Stewart
Quand tout va bien, y'a toujours un truc qui va mal.
Non, elle n'a pas eu de chance ce soir. Elle est plutôt positive, pourtant, mais quand le sort s'acharne, il est difficile de voir encore un espoir dans la situation. Seule au milieu de nulle part alors que la nuit tombe, la voiture refusant d'avancer, c'est dur d'espérer que les choses se débloquent d'elles-mêmes. Plutôt que de s'inquiéter et d'espérer inutilement que quelqu'un miracle se passe, elle décide de se défouler au son de son Ipod, n'hésitant pas à asséner de violents coups à son volant. Pauvre voiture.

L'espoir renaît cependant lorsque Chandler Hayes - plutôt connu sous le nom de 'Monsieur le Maire' - tape à son carreau. En jetant un rapide coup d'oeil au retroviseur, elle reconnait sa voiture, arrêtée derrière la sienne. Grâce à lui, elle peut espérer pouvoir rentrer chez elle pour passer la nuit au fond de son lit et non sur les siennes peu confortables de son automobile. Le Maire se met à plaisanter sur le fait qu'il aurait pu passer son chemin et, heureusement pour lui, il s'est arrêté. Elle pensait bien voter pour lui aux prochaines élections mais si ça n'avait pas été le cas, elle aurait probablement révisé son jugement grâce à cet arrêt. « Une chance alors que vous l'ayez fait ! » répond-t-elle soulagée de ne plus être seule. Elle-même nulle en mécanique - même lorsqu'il s'agit simplement de changer les ampoules de ses phares - elle ne peut pas en vouloir à ceux qui ne sont pas initiés de ne pas être doués avec tout ce qui se cache sous le capot d'une voiture.

« Vous me retiriez une épine du pied, Monsieur Hayes ! » souffle-t-elle en guise de remerciement. Elle aurait sans hésité appelé une dépanneuse si sa batterie le lui avait permis. Ce manque d'autonomie est un véritable handicap à cet instant. Elle se reproche assez souvent de ne pas faire attention à sa batterie avant un déplacement ! Aujourd'hui, elle trouve, ironiquement, que c'est bien fait pour elle. En espérant que la prochaine fois, elle fera plus attention à ce 'petit' détail qui à pourtant toute son importante dans une situation comme celle-ci. Chandler, lui, semble faire un peu plus attention qu'elle à ce genre de choses. Et heureusement pour elle, d'ailleurs. Reste à espérer qu'un dépanneur pourra se déplacer assez vite. Dans un coin paumé comme celui-ci, c'est extrêmement compliqué d'obtenir une dépanneuse dans les deux heures. « Je dois avoir un numéro quelque part...» annonce-t-elle en se penchant, côté passager, pour ouvrir la boîte à gants. Elle n'a peut être pas veillé a avoir assez de batterie sur son téléphone mais elle a au moins pensé à noter quelques numéros d'urgence qu'elle conserve avec les documents utiles. Dans le cas présent, elle a pensé à conserver le numéro de son assurance et celui d'un dépanneur dans les environs.
©flawless

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chandler Hayes
• Maire de la ville •

Messages : 477
Date d'inscription : 01/09/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Ven 28 Fév - 13:15

C'est le genre de situation dans laquelle Chandler n'aimerait pas se retrouver. Il sait à peu prés commence fonctionne sa voiture mécaniquement pour pouvoir identifier quelques petites pannes, mais il n'a rien d'un mécanicien. Autant dire qu'en retrouvant Alyssa paumée sur le bord de la route, il ne cherche pas à jouer les héros du cambouis. Il se présente à elle avec un beau sourire, parce que c'est dans son habitude de toute manière et qu'il ne sait pas depuis quand elle attend un peu d'aide, autant dire qu'elle a sans doute besoin d'un grand sourire.

En homme galant, et même s'il a hâte de rentrer chez lui, Chandler s'arrête pour secourir la demoiselle en détresse découvrant alors son identité en venant frapper au carreau de sa voiture. Monsieur le maire salut rapidement l'animatrice radio et essaye de détendre l'atmosphère. Il comprends bien vit qu'elle n'est pas encore au bord du suicide, une chance, le maire peut être persuasif mais il n'a jamais expérimenté ce genre de situation. Loin de toute considération morbide, Alyssa Stewart l'accueille en vainqueur, ce qui est assez agréable, il doit le dire. Il explique qu'il ne peut sans doute pas l'aider à faire démarrer sa voiture mais qu'il peut toujours lui appeler une dépanneuse. Il sourit alors que la jeune femme exprime sa chance au milieu de ses malheurs puis elle le remercie à sa manière, s'entendant appelé « Monsieur Hayes. » Chandler jette un œil rapide à sa montre avant de se permettre un peu de familiarité : « A cette heure-ci ce sera Chandler. »  Il ne pense plus au boulot, il n'est plus Monsieur, juste le type sympa qui s'est arrêté pour porter assistance à un concitoyen en galère. Pour le coup, heureusement qu'il l'a fait, Alyssa n'ayant pas de batterie sur son téléphone portable, elle aurait sans doute du attendre un moment ou quitter son emplacement à pied pour aller rejoindre un endroit d'où téléphoner. Sur une route de ce type, bon courage.

Pour le dépanneur, Chandler sort son téléphone tout simplement. Il se dit qu'il va devoir chercher sur internet pour un numéro, il n'a pas celui du garage de Shady Cove d'enregistré, bon à noter. Il a beau tomber à pic, cette histoire lui permet également de voir des failles dans son système, il n'aura pas besoin d'attendre qu'une panne lui arrive pour les résoudre. Alyssa, quant à elle, est particulièrement bien organisée à se sujet. Elle sort le numéro attendu de sa boîte à gant. Automatiquement, Chandler tend son téléphone à Alyssa pour qu'elle puisse l'utiliser. « Si la dépanneuse ne peut pas vous raccompagner chez vous, je pourrais vous raccompagner moi. » offre-t-il ne voulant pas en faire trop.

______________________________________________________________________________


...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Mer 5 Mar - 18:28

Alyssa Stewart
Quand tout va bien, y'a toujours un truc qui va mal.
Jusqu'à aujourd'hui, Alyssa n'a jamais vécu ce genre de situation. Elle n'a jamais eu de soucis avec sa voiture et l'optique de passer la nuit toute seule l'angoisse énormément. Sur le coup, elle laisse son angoisse pour exprimer sa colère contre son pauvre volant et, avant qu'une crise d'angoisse de vienne s'ajouter sur la pile des trucs relous de cette journée, le maire toque gentiment à la fenêtre pour lui demander si elle a besoin d'un coup de main. Une chance qu'il ait remarqué la voiture de la jeune femme et qu'il se soit arrêté surtout. En général, les gens font semblant de ne pas voir la voiture sur le bas côté par flemme ou par égoïsme. Elle doit bien le reconnaître, elle non plus ne s'arrête pas en général mais parce qu'à chaque fois qu'elle a vu quelqu'un en panne, c'était un homme baraqué qui aurait pu faire n'importe quoi d'elle avec un seul bras. Quelque part, c'est par instinct de 'survie' qu'elle ne s'arrêtait pas. Elle faisait tout de même attention en vérifiant qu'il n'y avait pas d'enfant ou de personne blessée, par exemple. Si ça avait été le cas, ça aurait été différent, mais quand il s'agit d'hommes seuls, en général, la femme en insécurité qui sommeille en elle lui crie de continuer sa route. Le karma aurait pu faire en sorte que Chandler poursuive sa route mais heureusement, le karma semble s'être suffisamment acharné sur elle aujourd'hui !

Que Chandler soit le maire impose un certain respect. Alyssa ne se voit pas l'appeler autrement que Monsieur Hayes ou Monsieur le maire. C'est une figure représentative de Shady Cove. Même si elle l'a déjà rencontré plusieurs fois, notamment dans le cadre de son émission, elle ne se permet pas de l'appeler autrement. Cependant, il l'invite à l'appeler par son prénom. Dans ce contexte et à cette heure-ci, il doit avoir envie de décrocher un peu de son rôle de maire, c'est compréhensible. C'est un peu surprenant, sur le coup, mais Alyssa ne se fait donc pas prier. « D'accord, Chandler. Mais dans ce cas, appelez moi Alyssa. » l'invite-t-elle à son tour dans un sourire charmant. Il n'y a pas de raison après tout.

N'ayant donc jamais vécu ce genre de situation de 'crise', Alyssa s'est plutôt bien préparée. Elle a quelques numéros utiles sur elle, en permanence, pour parer à certains événements. Malheureusement, on ne peut pas toujours tout prévoir et c'est exactement ce qui s'est passé avec la batterie de son téléphone. Elle n'aurait pas du jouer à Candy Crush pendant qu'elle attendait son rendez-vous avec la direction du studio radio d'Ashland. Chandler lui prête gentiment son téléphone pour qu'elle puisse appeler la dépanneuse dont elle a noté le numéro il y a maintenant quelques années. Deux sonneries plus tard un homme décroche et, à entendre les bruits derrières lui, il semble être sur la route. L'animatrice radio expose son problème et tape du pied, énervée. Il est trop occupé pour pouvoir intervenir avant le lendemain. Elle lui demande tout de suite si par hasard il n'aurait pas un confrère qui puisse intervenir. Le dépanneur se met à rire puis, reprenant son souffle, lui annonce qu'elle risque d'être déçue si elle s'attend à trouver quelqu'un d'autre dans les 40 km alentours. C'est dans ce genre de situation qu'Alyssa regrette de s'être enterrée dans ce trou paumé. A Los Angeles, il était possible de trouver un dépanneur, un serrurier ou un plombier à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Ici, il faut avoir de la chance. Ce qui ne semble pas vraiment être son cas aujourd'hui - sauf pour Chandler, bien sûr. « Il ne peut pas intervenir avant demain matin. » souffle-t-elle en tendant son téléphone au Maire. Elle n'a pas vraiment le choix, en fait.
©flawless

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chandler Hayes
• Maire de la ville •

Messages : 477
Date d'inscription : 01/09/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Lun 10 Mar - 12:51

Passons sur le hasard qui a voulu que Chandler s'arrête pour aider la personne en panne sur le bord de la route, de toute manière c'est le genre de trucs qu'il fait au quotidien, il ne réfléchit pas au pourquoi du comment, il s'arrête, il donne un coup de main. Parfois il loupe une occasion, ce n'est pas grave, c'est la vie, il ne peut pas être hyper attentif à tout et essayer de sauver tout le monde. Cela dit, cette fois ci, il a été vraiment bien inspiré de faire une pause , il découvre le charmant visage d'une jeune femme qu'il connaît plus ou moins : Alyssa Stewart. Il s'annonce avec le sourire comme il en a l'habitude.
Ils échangent quelques mots le temps de savoir ce qui se passe exactement, Alyssa est bel et bien en panne et si Chandler peut parfois montrer quelques connaissances en mécanique, sur ce coup, il ne pourra pas l'aider avec son moteur.

Alors qu'il l'entend l’appeler « Monsieur » il insiste pour qu'elle utilise plutôt son prénom, après tout, pas besoin d'être particulièrement formel dans une telle situation. Elle demande alors à être elle aussi appelée par son prénom, d'un sourire il répond : « On va faire comme ça alors, Alyssa. »

Reste à régler le problème, Alyssa est en panne de batterie de portable, qu'à cela ne tienne, Chand' a un portable bien chargé, il lui offre de l'utiliser pour appeler une dépanneuse et remarque alors que, malgré son manque d'organisation quant à la gestion de l’énergie de son téléphone, Alyssa a au moins l'avantage d'avoir pensé à prendre le numéro d'un garage sur un bout de papier dans sa boîte à gants. Elle sort de la voiture et prend le téléphone, s'éloigne un peu. Pendant ce temps, Chandler observe un peu autour de lui, oisivement, il regarde le comportement d'Alyssa et plisse ses yeux semblant comprendre qu'elle n'obtient pas exactement ce qu'elle désire.

Lorsqu'elle revient vers lui et lui tend son téléphone à nouveau, elle lui explique qu'elle ne pourra pas être dépannée avant demain. Sympa. C'est vrai que dans un coin comme celui-là, il ne faut pas s'attendre trop à un miracle quoique s'en est un petit que Chandler se soit arrêté. Il fait un moue, déçu pour elle et range son téléphone dans la poche de sa veste.

« Aïe, pas de chance, bon, je vous ramène chez vous du coup, vous n'allez quand même pas passer la nuit ici. »

Franchement, si elle refuse, Chandler se trouverait un peu con, même lui, tout aussi aventurier puisse-t-il être, ne voudrait pas avoir à se farcir une nuit dans une voiture en panne au bord d'une grande route. Bon, après, ça lui est déjà arrivé mais s'il avait eu une solution de repli, il aurait saisi l'occasion sans aucun doute !

______________________________________________________________________________


...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alyssa Stewart
• Animatrice de radio •

Messages : 1491
Date d'inscription : 22/03/2013

Description du personnage
Âge : 27 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Mar 1 Avr - 7:44

[Désolée, désolée, désolée pour le retard <3]

Même s'il est plutôt jeune, Chandler reste le maire de Shady Cove et, dans l'esprit d'Alyssa, cela impose un respect particulier. C'est donc difficile pour elle de s'imaginer l'appeler autrement que « Monsieur le Maire », ou « Monsieur Hayes ». Lui, par contre, ça ne semble pas lui poser de problème qu'elle l'appelle par son prénom. Après tout, ils sont en dehors de la ville et dans une situation qui est loin de toute politique...Et puis, il a beau être le Maire de la ville, il reste un homme comme les autres avec une vie privée et certainement l'envie de se détacher quelques heures par jour de son rôle de figure locale.  Aly peut le comprendre et se prête donc au jeu, lui demandant en retour de bien vouloir laisser tomber le « Mademoiselle Stewart » pour l'appeler par son prénom. Elle le gratifie d'un sourire lorsqu'il accepte.

Chandler lui prête alors son téléphone afin qu'elle puisse appeler une dépanneuse. Elle ne s'attendait malheureusement pas à un refus. L'homme semble être le seul dépanneur du coin et, manque de chance, il est déjà en pleine intervention, ne pouvant intervenir que le lendemain. Enervée, elle lui raccroche pratiquement au nez, ne supportant plus de l'entendre lui rire au nez pour avoir été assez naïve pour croire qu'un autre dépanneur pouvait se trouver dans le coin, prêt à voler à son secours. Elle apprend donc au Maire qu'elle est bloquée jusqu'à demain matin. Chandler n'hésite pas avant de lui proposer de la raccompagner. L'animatrice n'étant pas aventurière pour un sou, elle aurait mal supporté de devoir passer la nuit dans sa voiture sur le bord d'une route mal éclairée.

« Merci, c'est vraiment sympas...J'ai vraiment de la chance que vous vous soyez arrêté ! » S'exclame-t-elle en réalisant la chance qu'elle a eu dans son malheur. Elle a manqué d'avoir un accident puis s'est confrontée à une panne. La soirée aurait pu être encore plus longue et peut-être même pleine d'autres mauvaises surprise mais heureusement, ça ne semble plus être le cas maintenant qu'elle est accompagnée du Maire. L'impact aurait peut-être été différent s'il s'agissait d'un inconnu. Elle aurait peut-être hésité un moment avant d'accepter qu'un inconnu la raccompagne chez elle, mais là, c'est le Maire. Il inspire une certaine confiance. Après, rien ne lui assure qu'il n'est pas, en secret, un pervers psychopathe qui torture des jeunes femmes innocentes (a).

« Au fait, que faisiez vous dans le coin ? » demande l'animatrice, curieuse de savoir par quelle chance le Maire de Shady Cove se trouvait sur cette route. Peut-être rendait-il visite à de la famille, ou à des amis. Peut-être même que ça concerne l'avenir de Shady Cove. Elle doute qu'il ne lui confie quoi que ce soit en rapport avec la ville, après tout, c'est probablement confidentiel....

______________________________________________________________________________

Alyssa
You stand in the line just to hit a new low. You're faking a smile with the coffee to go. You tell me your life's been way off line. You're falling to pieces everytime. And I don't need no carryin' on.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Chandler Hayes
• Maire de la ville •

Messages : 477
Date d'inscription : 01/09/2013

Description du personnage
Âge : 31 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre] Jeu 17 Avr - 13:24

[Aherm! Qui suis-je pour juger?  Embarassed ]

Chandler s’est toujours demandé pourquoi le fait d’être Maire donnait aux gens l’occasion de la traiter différemment. Pas que cela le dérange particulièrement, Chandler Hayes est un homme qui apprécie le respect qu’on lui porte tout autant que le respect qu’il porte à ses congénères, seulement, en dehors de la mairie, il aime bien aussi se souvenir qu’il n’est qu’un homme parmi tant d’autre. Il est maire, pas Dieu. C’est pour cette raison qu’il insiste pour qu’Alyssa l’appelle par son prénom, surtout qu’ils ne sont pas dans une situation professionnelle. Il vient juste à sa rescousse, quel homme ! x)

Dans le pétrin, Alyssa utilise donc le téléphone de Chandler pour appeler un garage mais on lui annonce qu’elle ne sera pas remorquée avant demain matin au plus tôt. Pas vraiment tenté par l’idée de la voir rester une nuit entière dans son véhicule au milieu de nulle part, Hayes lui propose immédiatement de la raccompagner chez elle en voiture, c’est un peu un minimum. Pas une grande preuve de galanterie selon lui, juste quelque chose de logique et pourtant, d’autres n’en auraient sans doute pas fait autant.

« Oui, de la chance dans votre malheur si on veut. » dit-il en souriant ne considérant pas que tomber en panne ainsi puisse être considéré comme de la chance. C’est là la magie de la chose, dans une mauvaise passe, tout espoir est permis. Il la laisse donc fermer sa voiture avant de la précéder pour rejoindre son hybride. Alyssa en profite pour l’interroger sur la raison de sa présence dans le coin. Chandler sourit malgré lui et ne peut s’empêcher de la taquiner avant de bien vouloir lui répondre : « Reflexe de journaliste de poser des questions indiscrètes ? » demande-t-il. Son regard tourné vers la jeune femme ne laisse place à aucun doute quant à la nature ironique de ses propos. « Je plaisante, j’étais à Ashland pour rencontrer un expert. Je travaille à faire prospérer notre chère petite bourgade. » Annonce-t-il en souriant.

Il déverrouille sa voiture et laisse Alyssa prendre place tout en lui tenant la portière avant de se diriger vers sa place. Une fois à l’intérieure, il s’excuse rapidement du bazar et ramasse une bouteille d’eau vide aux pieds de la demoiselle pour la jeter à l’arrière. Chandler Hayes n’est pas un homme particulièrement désordonné mais il n’est pas non plus des plus maniaques. Puis, tournant la clé dans le naiman pour mettre le contact, il se permet de retourner la question à Alyssa : « Et vous ? Une virée shopping ? » Demande-t-il réalisant un instant que sa supposition est on ne peut moins sexiste. Mais pour tout ce qu’il a déjà œuvré pour l’égalité homme/femme, on ne lui en tiendra pas rigueur.

______________________________________________________________________________


...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un grain de sable dans le mécanisme [Libre]

Revenir en haut Aller en bas

Un grain de sable dans le mécanisme [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: A L’EXTÉRIEUR DE SHADY COVE :: 
A proximité de la ville
 :: Ashland
-
Sauter vers: