Partagez|

When sorry seems to be the hardest word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: When sorry seems to be the hardest word Sam 22 Fév - 21:17

Garant sa Jeep sur le parking du garage tandis qu'Alec et Travis referment les grilles derrière elle, Harper saute de son véhicule sans même prendre le temps de couper le moteur et file en direction de la salle de repos réservée aux employés du garage sa trousse de premiers secours en main.

L'angoisse qui serrait la gorge de son père quelques minutes plus tôt lorsqu'elle a reçu son appel a suffit à la jeune femme pour rappliquer aussitôt sans attendre de plus amples explications. Tandis qu'elle traverse la cour le plus vite possible, Thomas vient à sa rencontre en trottinant aussi vite que le lui permettent ses 120 kilos, mélange de muscle et  de trop longues années à manger les plats trop riches de son épouse.

-Qu'est ce qui se passe? Questionne-t-elle alors tout en pressant un peu plus le pas.

-C'est John, il s'est blessé. Répond rapidement son père tout en l'escortant jusqu'à la salle de repos.

-Et pourquoi vous ne l'avez pas emmené aux urgences?
Questionne-t-elle surprise pas la réaction si peu raisonnable de son père et de ses collègues.

-C'est qu'il a pas d'assurance, il a pas de quoi payer des frais médicaux aussi chers...!


-C'est pas quelques points de suture qui l'auraient ruinés!
Réplique la jolie brune tout en entrant dans la salle son père à sa suite.

Pourtant, lorsqu'elle aperçoit John, blanc comme un linge, qui perd une quantité hallucinante de sang sur la moquette bleue de la salle de repos, la tête posée sur les genoux d'Hailie Newman, la secrétaire du garage, qui semble tout aussi pâle que lui et sur le point de s'évanouir d'une minute à l'autre Harper comprend très vite que quelques points de sutures ne sont pas ce dont a réellement besoin John. Un rapide coup d'oeil dans la pièce permet à Harper de constater la présence de Chase, mais la jeune femme ne s'attarde pas sur lui bien qu'elle ressente un certain pincement au coeur.

Déposant sa mallette sur le sol, la jolie brune s'agenouille près du mécanicien avant de se pencher vers lui pour observer les dégâts. Loin de ne nécessiter que quelques points de sutures comme elle l'avait d'abord envisagé, Harper réalise que ce dont a besoin le garagiste, c'est une bonne chirurgie, rien d'autre.
D'après les explications qu'Hailie lui fournit rapidement, John a apparemment glissé sur une flaque d'huile de moteur, et s'est empalé avec la pièce de carbone qu'il devait installer sur une moto qui s'est brisée sous le choc. Quelques morceaux de grosse taille se sont visiblement enfoncés profondément dans la plaie située entre la clavicule et la cage thoracique. Autrement dit, la situation est critique. Avec le coeur situé tout près, et la toxicité du carbone, John joue sa vie à la roulette russe.

-Hailie, vous voulez bien rester encore un peu avec lui? Je vais m'en occuper, mais j'ai besoin de plus de matériel, je vais aller chercher ce qu'il me faut dans ma voiture... Souffle-t-elle en essayant de garder son calme tandis que la secrétaire acquiesce, légèrement plus pâle encore.

Perdant à son tour des couleurs, Harper quitte rapidement la pièce les mains légèrement tremblantes. Elle n'a pas menti, elle a besoin de plus de matériel et devrait trouver de quoi intervenir dans le coffre de sa voiture, mais elle n'a pas non plus dit toute la vérité.
La vérité, c'est qu'elle se sent incapable de faire une telle intervention, seule de surcroit, et dans de telles conditions. A vrai dire, elle a peur de perdre John, comme elle a laissé mourir Matthew.

A peine a-t-elle franchit la porte du local qui se referme derrière elle, que la jeune femme se précipite vers une poubelle de chantier pour y vomir le contenu de son estomac, la peur lui retournant les tripes. Elle n'est pas de taille pour affronter une telle situation. D'ailleurs, à cette seule pensée, la jeune femme est prise d'un nouveau haut le coeur et déverse sa bile dans la poubelle.
Tout le monde l'attend, tout le monde compte sur elle, John compte sur elle, mais Cameron n'arrive pas à contrôler sa peur. Elle aimerait fuir à toute jambe, mais elle se sent paralysée. Impuissante.
Revenir en haut Aller en bas

When sorry seems to be the hardest word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Garage automobile
-
Sauter vers: