Partagez|

Leave me alone, please...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Leave me alone, please... Dim 16 Mar - 19:56

Après son boulot, Ryan n'avait qu'une seule et unique envie : boire une bonne bière bien fraîche. Aujourd'hui, il a du effectuer de nombreuses réparations et autant dire que ce soir, il a bien le droit de s'offrir une petite boisson. Il ne prend même pas le temps de rentrer chez lui. Non, en fait, s'il passe par chez lui, il est persuadé qu'il va s'écraser comme une vieille merde sur le canapé et qu'il ne va jamais se relever. En effet, même s'il est assez content de se boire une petite bière, il est quand même super crevé mais l'appel de la bière est bien plus important que son propre sommeil. Du coup, il s'arrête, en moto, devant le bar. Il la gare et ne tarde pas à ouvrir les portes de l'établissement.

Depuis un moment, Ryan s'est amélioré, il se contrôle, il est moins coléreux, tout va bien. Et c'est bien pour ça qu'il se permet enfin de revenir dans un lieu important de la petite ville. Il ne craint plus les rumeurs sur lui. En fait, maintenant, ça fait un moment qu'on ne parle plus de lui et c'est franchement agréable. Alors, pour une fois, il n'a plus envie de se cacher. D'ailleurs, quand il rentre dans le bar, il ne remarque plus de regards désagréables pour lui. Les gens le connaissent mais n'en font pas des caisses sur lui. Non, tout ça, c'est bien fini.

Ryan prend le temps de poser son regard un peu partout dans la salle, pour voir s'il repérait une personne qu'il connaissait. Personne. Bon, bah c'est encore mieux, il ne voulait pas faire la discussion. Ce soir, il a envie d'être tranquille. En fait, même s'il est super heureux de se rendre dans un bar ce soir, pour boire une bière, il est quand même vachement crevé et on sait tous que la fatigue peut-être la cause première de l'énervement. Alors, il préfère rester seul. Seulement, ce n'est pas ce que souhaite une jeune femme qui s'approche de lui. Ryan pose rapidement son regard sur elle et finit par le détourner. Il la reconnaît. Cette nana, elle était là quand il s'est énervé contre un mec qui touchait Sam. Cette nana ne fait pas partie de Shady Cove mais autant dire que Ryan l'a complètement laissée tomber ce jour là.. Bizarrement, il a un mauvais pressentiment. Et comme il s'y attendait un peu, il finit par sentir sa main sur son épaule, qui le force à se retourner vers elle. Ryan se tourne et la regarde. Il remarque son sourire et ça le soulage un peu, il avait peur de se prendre une gifle. Non, c'est tout le contraire. « Bon, cette fois tu vas pas t'enfuir hein ? » Demande la jeune femme en s'approchant de lui pour l'embrasser. Mais avant l'impact, il finit par la repousser en fronçant les sourcils. Il finit, tout de même par lui répondre : « Désolé mais t'es vraiment pas mon genre en fait... » Ryan grimace un peu en attendant l'impact mais la jeune femme finit par s'accrocher à lui en entourant ses bras autour de sa nuque. Qu'est ce qu'elle fout, au juste ? Elle s'approche et commence, gentiment, à lui chatouiller son oreille avec sa bouche et autant dire que ça l'énerve grandement ! « Putain mais va te trouver quelqu'un d'autre !! » Dit-il en posant ses mains sur ses hanches pour essayer de la repousser. Mais elle insiste et finit par s'asseoir près de lui. « Aller, juste une nuit... » Ryan souffle un bon coup. Il n'a pas envie de s'énerver. Déjà parce qu'il fait des efforts pour cette ville mais aussi parce qu'il est bien plus fort qu'elle, et il n'a pas envie de la blesser. Alors, il soupire en buvant un peu sa bière... Elle ne veut pas le laisser tranquille, et lui qui cherchait un peu de calme... Vite, il faut terminer cette bière et se barrer rapidement.. Soirée de merde, donc..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Leave me alone, please... Mer 26 Mar - 21:25

Cela faisait combien de temps que Juliana n’avait pas mis les pieds près d’un bar ? Tellement longtemps, elle en avait l’impression. Ces dernières semaines avaient été pour le moins difficiles puisqu’elle s’était absentée quelques jours pour aller dans un centre, seulement le temps de faire un break et de reprendre des forces. Aujourd’hui, elle se sentait mieux, même si c’était toujours une lutte de tous les instants, un combat qui n’en finissait plus, une lutte éternelle contre un ennemi invisible et souvent bien plus fort. Alors ce soir-là, elle avait décidé d’aller traîner aux alentours du bar, juste pour voir. En fait, elle ne savait même pas pourquoi. Une impulsion soudaine, comme elle en connaissait un tas ces derniers temps. Et l’ambiance avait l’air tellement chaleureuse à l’intérieur que ça aurait été dommage de ne pas en profiter un peu. Elle se figea quand même, le cœur battant. Il y avait des mois qu’elle n’était pas venue ici, une grande première et elle n’était pas sûre d’arriver à tenir, même si ça allait beaucoup mieux qu’avant. Tant pis, qui vivra verra. Elle s’avança, se fraya un chemin à travers les quelques fêtards lui jetant un coup d’œil surpris, puis s’engagea à l’intérieur. Un peu de monde. Elle passerait inaperçue, même si elle ignore toujours ce qu’elle faire ici en fait. Se saouler, si seulement ! Tandis que son regard balayait la salle, elle aperçut une large silhouette familière et son regard s’illumina. Ryan ! Là encore, elle ne l’avait pas vu depuis un sacré bout de temps. Soudain toute frétillante, elle se rembrunit un peu en voyant qu’il n’était pas seul. Tiens, il avait une copine ?

Enfin non, visiblement, ça n’était pas sa copine. Mais plutôt un boulet qui essayait désespérément de le draguer. Hum. Juliana fronça les sourcils. Non, hors de question qu’on emmerde ses potes de cette manière ! Décidée, elle ôta sa veste avant de se diriger d’un pas de conquistador vers eux. Après avoir pris une grande inspiration, elle tapota tranquillement l’épaule de l’inconnue maquillée comme un camion volé et s’exclama sans vergogne :

« Eh Peggy la cochonne ! J’sais pas ce que tu fous, mais tu vas t’éloigner illico de mon mec sinon je te préviens, je t’aurais tellement éclaté la tête contre ce foutu comptoir que même ta mère, elle te reconnaîtra plus, pigé ? »

Voilà au moins qui était clair. Son regard lançait des éclairs et la fille en question se retourna, l’air surpris. Son regard passa de Ryan à Juliana avant de froncer les sourcils. « Quoi… C’est ton mec ? Lui ? » s’exclama-t-elle d’un ton presque dégoûté. Juliana approuva d’un hochement lent de la tête. Haha. Elle laissa passer une seconde avant d’enfoncer le clou et de s’avancer d’un pas menaçant en sa direction. « Ouais, c’est MON mec. Et tu veux savoir ce qui est arrivé à la dernière fille qui s’est approché d’un peu trop près ? … Non, en fait, vaudrait mieux pas ». Un ange passa. Ah ! Cette délicieuse seconde. Juliana attira un tabouret vers eux puis s’arranger pour s’immiscer entre les deux, et passa son bras autour des épaules de Ryan. La fille parut hésiter avant d’hausser les épaules, et les insulta copieusement avant d’accepter de s’éloigner. Juliana ignorait si elle allait revenir à la charge mais pour l’instant, ils avaient quelques secondes de répit. Aussitôt que la fille eut le dos tourné, Juliana ôta son bras et s’écarta, se tenant à une distance raisonnable de Ryan. Un mince sourire éclaira son visage.

« Désolée, j’y suis peut-être allée un peu fort, j’avoue ! J’ferais une bonne copine, hein ? » Son sourire s’élargit. Elle ressemblait à une gosse heureuse d’avoir fait un mauvais coup. Puis elle tourna la tête vers le barman, réfléchit une seconde avant de lâcher «  J’prendrais un Florida, j’en ai bien besoin pour me remonter ! » Le barman lui adressa un regard dubitatif, comme s'il la prenait pour une débile mentale. Ouais, c’était un cocktail sans alcool, et alors ? Ce n’était pas interdit, à ce qu’on sache. Elle haussa les épaules avant de partir dans un grand éclat de rire. C’était une entrée en matière pour le moins impromptue mais qu’est-ce que ça faisait du bien !

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Leave me alone, please... Jeu 27 Mar - 15:25

Ryan n'a pas envie d'être méchant avec cette jeune femme. C'est vrai, il s'en fout royalement de cette nana mais il ne veut pas être violent.. En fait, il est fatigué par tout ça, il n'a même pas envie de lutter. Il pourrait très bien se laisser aller avec elle, comme ça, c'est seulement une nana de passage mais l'envie n'y est pas, non plus. Alors, non, ce soir, elle n'aura rien. Ryan essaie de la repousser plusieurs fois, en faisant, toujours attention à ne pas la brusquer. Il ne veut surtout pas qu'on croit qu'il est violent avec les femmes ou un truc comme ça. Mais au bout d'un moment, il perd un peu patience.. Mais que veut-elle.. ? C'est pas possible... Elle ne veut pas le lâcher ou quoi ? Ryan désespère et finit par prendre sa bière pour la boire rapidement. Le seul moyen de s'en sortir, c'est de se barrer d'ici au plus vite. Alors, autant terminer sa bière rapidement.

Mais alors qu'il buvait, il entend une autre voix féminine s'approcher d'eux. Par contre, cette voix, il la reconnaît.. Toujours le nez dans sa pinte de bière, il se tourne sur son tabouret et remarque bien que c'est Juliana qui vient d'arriver vers elle. Quand elle pose son bras sur son épaule, Ryan fronce les sourcils et lâche sa bière. Lui, il n'est pas du tout dans le jeu, en fait.. Il est juste surpris. Super, une nana prend sa défense.. Est-il tellement fatigué qu'il ne peut même plus se défendre tout seul ? Et que c'est une fille qui le fait à sa place.. ? Et bhé, il est vraiment crevé XD. Mais en fait, au lieu de dire quoi que ce soit, il écoute.. Et c'est franchement drôle de voir la gueule de l'autre se changer en entendant les propos durs de Jul. Il ne pensait pas qu'elle était capable de dire autant de méchanceté d'un coup. Alors que bon, théoriquement, elle n'avait pas à intervenir.. Elle a sûrement vu qu'il galérait comme un dingue avec cette fille et elle est venue le sauver.. C'est une première ! En voyant le regard de la jeune femme sur lui, il finit par souffler : « Ouais, j'ai une copine un peu violente, je sais.. Parfois, j'en ai un peu peur aussi.. » Rajoute Ryan en essayant de rester très sérieux devant la nana. Evidemment, il déconnait mais c'était franchement drôle d'entendre toute cette violence dans les mots de Juliana... Juliana en rajoute une couche et la fille finit enfin par se barrer.

Enfin, un sourire amusé se dessine sur les lèvres de Ryan en la regardant partir loin de lui. Il se tourne vers Jul avant de lui souffler : « Super, ma fierté masculine en prend un coup ! J'ai été sauvé par une nana !! » s'exclame Ryan avant de rire. Il s'en foutait de sa fierté, il est bien trop content de voir la jeune femme partir et de voir Jul près de lui. « Nan sérieusement, tu m'as fait peur ! Et puis normalement, dans un couple, c'est pas la nana qui sort ce genre de chose ! » Explique t-il avec un sourire taquin. Il savait que s'il s'entendait aussi bien avec elle, c'était parce qu'elle ne ressemblait aux autres femmes qui agissent vraiment comme des poufs. Elle, c'est différent.. Ryan continue de sourire en entendant la réflexion de la jeune femme. Elle semble aller mieux. Elle n'arrête pas de rire. En même temps, la tête du gars quand elle a commandé était assez drôle, alors, elle a bien le droit de rire. Mais en la voyant comme ça, il est limite attendri et bien heureux de la voir dans cet état là. C'est beaucoup plus agréable, en fait. D'ailleurs, il compte lui dire :  « T'as l'air bien, enfin... t'as l'air mieux.. » Souffle Ryan avec un regard sérieux. Elle sait très bien de quoi il parle et lui, il ne peut qu'être content de la progression de la jeune femme.. Et puis, elle n'a même pas commandé de l'alcool.. Encore un exploit..

______________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Leave me alone, please... Lun 31 Mar - 16:18

Juliana était de super bonne humeur, vraiment. Pour une fois qu’elle passait une bonne journée, ça changeait ! Alors si elle devait jouer les justicières d’un soir pour des vieux potes en détresse, elle le ferait avec plaisir, même si ça signifiait donner un coup de boule à la moindre fille en manque s’approchant – ou lui arracher les cheveux selon la situation. Bref, elle chassa donc joyeusement la sangsue accrochée à Ryan et prit sa place, sur un tabouret à côté de lui. Elle avait approuvé d’un air catégorique quand il expliqua que ouais, il avait une copine parfois violente. Et pas qu’un peu ! Lui, peur d’elle ? Haha, cette blague. D’ailleurs, lui aussi devait la trouver changée, différent, bizarre. Changée, elle l’était, très certainement. Elle sourit, l’air imbécile. La vie était décidément trop courte pour ne pas la vivre à fond et la jeune femme en avait tellement fait baver à son entourage qu’elle avait décidé de se reprendre en main. D’être forte, pour eux. Ces quelques jours loin de Shady Cove lui avaient fait du bien, ils lui avaient fait prendre conscience à quel point cette petite ville lui manquait, à quel point les gens ici comptaient à ses yeux. Elle les aimait tendrement et était bien décidée à ne plus être un fardeau. Jusqu’à la prochaine crise, évidemment, puisqu’il y en aurait forcément, mais elle décida de ne pas y penser.

« Ouais, mais pas par n’importe quelle fille. Par moi, et crois-moi, ça fait toute la différence ! » répondit-elle d’un air enjôleur. « Qu’est-ce t’en sais ? T’as souvent été en couple toi ? Parce que moi, franchement, je connais à peine ce mot ». Elle le disait sur le ton de la rigolade, pour le charrier, même si elle n’en pensait pas un mot. Elle ne connaissait pas beaucoup la vie de Ryan, à part qu’il était l’aîné d’une grande fratrie et qu’il ressemblait à un gros nounours. Le passé ne l’intéressait guère, ce qui la préoccupait, c’était toujours le présent. On n’avait plus aucun pouvoir sur le passé mais on pouvait changer le présent et ça, ça faisait toute la différence. Elle commanda donc son cocktail sans alcool, une première pour cette femme qui avait déjà testé quatre fois au moins tous les cocktails de la carte – et même ceux qui n’y étaient pas d’ailleurs – et attendit patiemment que le barman le pose devant elle. Puis elle chopa la paille entre ses lèvres et, un sourire de gamine jusqu’aux oreilles, écouta Ryan lui dire qu’elle semblait aller mieux. Il l’avait remarqué au moins.

« Oh ça ! C’est parce que je me suis shootée au sucre glace avant de venir, c’est normal, t’inquiètes » Elle aspira une longue gorgée de sa boisson et apprécia le mélange. En fait, les cocktails sans alcool étaient tout aussi bons que les autres, finalement ! Elle se promit de tous les essayer un jour, jusqu’à ce que sa vessie explose. Avant que Ryan ne se demande si effectivement, elle s’était shootée à quelque chose avant de débarquer toute frétillante, elle s’empressa de rajouter «  J’plaisante, c’est pas vrai. Je me sens… Je me sens bien, oui. J’ai dû quitter Shady Cove quelques jours en urgence pour… Enfin, pour aller dans un endroit pas des plus réjouissants, et je suis de retour. Et malheureusement pour toi, j'espère pour un bon bout de temps ! »

Même si elle avait été bourrée de calmants lors de ses crises d’agitation et sous tellement de médicaments qu’elle avait ressemblé à un zombie pendant tout ce temps, elle se sentait mieux. Et était bien décidée à rattraper le temps perdu, le temps passé là-bas, là où les gens souffraient. Puis elle se redressa, l’air soudain intrigué. « J’espère que cette fille ne va pas revenir avec des renforts, sinon je suis dans la merde, mais… Tu la connais ? L’une de tes nombreuses conquêtes que tu as oublié de rappeler le lendemain ? » De nouveau, elle plaisantait. Enfin, à moitié. Mais ça faisait tellement du bien de pouvoir discuter avec des gens normaux, juste parler et rire pour une fois, se sentir enfin appréciée, écoutée, et plus que tout, vivante.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Leave me alone, please... Lun 31 Mar - 19:12

Ryan ne pensait pas qu'il allait être sauvé ce soir. En fait, il était tout simplement fatigué par cette fille, il était à la limite de la laisser s'asseoir pour papoter ou bien le séduire. Il s'était dit qu'en l'ignorant, elle allait finir par se barrer et puis voilà. Mais non, ce n'était pas du tout le cas puisqu'elle était restée là, à jouer la fille insupportable et collante. Par chance ce soir, Juliana est dans les parages et Ryan est bien content de la voir, il se prête même au jeu en faisant croire qu'il avait aussi peur d'elle, de temps en temps. Évidemment, c'était pour rire mais la jeune femme a fini par déguerpir et c'est bien mieux ainsi. Ryan éclate de rire en entendant la jeune femme. C'est vrai que sa fierté en prend un coup mais venant de Jul, un peu moins. Seulement, il finit par la taquiner en lui répondant :  « Crois moi, ma fierté en prend un coup quand même ! » Dit-il avec un sourire de con. C'est vrai qu'il n'aimait pas qu'on l'aide de cette manière mais venant d'une amie, c'est toujours plus agréable. Et puis à sa question, il n'enlève pas son sourire et finit par lui répondre franchement : « Tu me connais pas assez mais si... J'suis bien sorti avec une fille ! » Ryan ne rajoute pas que cette relation a été faite en secret, non, il est presque trop fière d'annoncer qu'il a été en couple. Non, en fait, il est super de bonne humeur en voyant la jeune femme, ça lui fait tellement plaisir..

Ryan remarque, avec le sourire, que la jeune femme a l'air de bonne humeur. C'est vraiment agréable de la voir ainsi. Enfin, c'est toujours mieux que de la voir dans un état pas possible à cause de l'alcool. Et il compte lui dire, lui montrer que oui, il le voit, il le remarque. Elle est bien mieux ainsi, il n'y a rien à redire là-dessus. Il ne répond pas à sa remarque, il se contente de sourire. Elle pète la forme et soudainement, il a peur qu'elle prenne toute son énergie, d'un coup. Oui, il va être crevé à force d'entendre de telle connerie (a). Seulement, elle finit par être un peu plus sérieuse. Elle lui parle d'un endroit et il est incapable de deviner ; Alors, il fronce les sourcils et finit par lui demander : « Quel genre d'endroit ? » Demande Ryan en restant sérieux. Où s'était-elle barrée ? Ryan n'en sait rien et veut en savoir plus. Il est toujours là pour veiller sur elle, pour la protéger. Mais apparemment, elle s'était barrée de cette ville et lui, il n'a rien remarqué.. Quel con.. Il aurait pu lui arriver n'importe quoi.. Mais Ryan se tait et ne veut pas lui dire tout ce qu'il pense là. Il n'aime pas passer pour le mec trop protecteur.. Mais là, oui, il s'inquiète. « Oh super.. Je vais mourir avec toi, je sens !  XD » Répond Ryan avec un grand sourire. Evidemment, elle ne l'a jamais dérangé, donc ça ne va rien changer. Sauf si elle est toujours de bonne humeur comme ça.. En fait, cette bonne humeur, ça le fatigue un peu. Quel vieux papy !

Ryan regarde autour quand elle s'inquiète du retour de cette fille avec des copines. Lui, il s'en fout tellement. Et puis, il ne tarde pas à lui répondre : « T'inquiète pas. En général, quand elles savent qu'un mec est casé, elles vont pas s'acharner dessus, y en a d'autres.. » Répond Ryan en essayant de la repérer, mais il ne la voit pas. « En fait, je devais finir avec elle, un soir, mais y a eu un changement de programme dans la soirée... » Répond Ryan en pensant automatiquement à ce type qui touchait Sam. Bon, évidemment, cela fait longtemps mais il se souvient bien de tous les détails de cette soirée. Ses premiers signes de violence.. Il en a bavé et pourtant, il a l'impression d'être parvenu à se calmer, enfin. « Et du coup, je l'ai abandonnée.. » Répond Ryan  en buvant sa bière. Il avait détesté cette soirée, vraiment.. Et autant dire que cette fille, il ne la reconnaissait plus ..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Juliana Stewart
• Pompier •

Messages : 649
Date d'inscription : 24/03/2013

Description du personnage
Âge : 32 ans
Côté cœur : Célibataire
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Leave me alone, please... Lun 31 Mar - 20:31

Juliana était contente d’être arrivée pile au bon moment pour séparer le mollusque et son rocher, elle n’aurait pas accepté de les voir s’embrasser comme si toute leur vie en dépendait. Evidemment, la fille l’avait assassiné du regard mais elle s’en fichait bien, le seul qu’elle connaissait ce soir était Ryan, et les barmans aussi d’ailleurs, vu le temps qu’elle avait passé à traîner ici ! C’est vrai qu’elle lui avait sauvé la mise, franchement, si ça n’était pas grisant ça ! D’habitude, c’était lui qui jouait le chevalier sauveur de ces dames, maintenant c’était à la dame de sauver le chevalier. Et cette idée lui plaisait. Même si elle se doutait bien que la fierté de Ryan en avait pris un sérieux coup, quelle importance ? A part l’autre fille, surnommée Peggy, personne n’avait vraiment écouté la scène. Puis elle fit mine d’être surprise quand il lui annonça que si, il était bien sorti avec une fille. Elle ouvrit grand ses yeux et s’exclama :

« Non ? Sérieusement, avec une fille ? T’es sûr que ça en était une au moins ? C’était peut-être un homme, on n’est jamais sûr de rien. Ou alors, elle avait trois yeux ? Attends… Une vraie fille ? »

Oui, elle surjouait carrément. Mais qui allait le lui reprocher ? Elle avait du mal à imaginer Ryan en couple avec quelqu’un. Ryan Perkins. Il était adorable, clairement, elle l’appréciait tellement, surtout pour ce qu’il avait fait à son égard des mois plus tôt. Mais il n’empêche qu’il restait Ryan Perkins. Mais elle était heureuse, c’était une bonne chose, qu’il trouve quelqu’un digne de lui. Enfin, qu’il ait trouvé, puisque visiblement, ça n’était pas d’actualité. L’ancienne Jul’ se serait mêlée de cette affaire. Enfin, la nouvelle Jul’ aussi, mais bon… Pas ce soir, elle ne voulait pas parler de choses qui fâchent, elle ne voulait pas gêner Ryan avec ses questions foireuses et directes. Alors elle se contenta d’hausser les épaules et répondit à sa question, avec un maigre sourire :

« T’inquiètes, c’était pas grave. Je l’ai dit à personne, ça ne servait à rien, on m’aurait regardé bizarrement ou pris en pitié, alors j’ai préféré… Faire la morte. Les regards de pitié, j’ai assez donné ! Mais vraiment, t’inquiètes pas, j’étais avec des gens géniaux, vraiment, très expressifs et tout ! Et même, ils savaient aligner plus de trois mots à la suite. Quatre, une fois. Le genre de mecs en blouse qui te regarde en disant poliment « ici, on est là pour vous comprendre », ce genre de crétins quoi. Un centre pour… Pour les gens comme moi ».

Les gens comme elle. Comme si elle était atteinte d’un trouble psychotique ou quelque chose du genre. Malgré tous ces mois, elle n’arrivait toujours pas à prononcer le fameux mot, sa maladie, ce qu’elle avait dû endurer ces derniers mois. C’était plus fort qu’elle. Elle avait décidé de ne pas en parler, du moins pas tant que ça ne serait pas nécessaire, de se montrer toujours joyeuse et de bonne humeur. Non pas pour cacher quelque chose. Quoique. Mais seulement pour croquer sa foutue existence à fond, pour ne pas avoir de regrets, la vivre à outrance sans regarder derrière. Et merde, elle avait le droit.  

Elle songea à Peggy et poussa un soupir. Qu’elle revienne avec du renfort, elle saurait les accueillir. Elle ne prenait pas des cours de karaté pour rien. Et les mecs autour seraient sûrement ravis de voir un combat de femelles déchaînées. Elle esquissa un nouveau sourire taquin quand il lui expliqua qu’il y en avait d’autres et répondit : « D’autres, oui. Mais des comme toi, il n’y en a aucun ! » Non, elle ne le draguait pas. Enfin, pas dans son esprit. Elle se contentait de le charrier juste pour le plaisir, parce qu’étonnement, après ce qui s’était passé à l’auberge et ensuite, elle s’en sentait plus proche. Plus complice, peut-être. Il avait compris ce qu’elle endurait et son soutien avait été tellement bénéfique. « T’as eu raison de l’abandonner, ouais, elle valait pas le coup, elle avait la bouche de travers et un cou de girafe ». Bon, elle exagérait sûrement un petit peu. Mais pas pour le cou de girafe. Elle avala presque d’un coup la moitié de son cocktail et balaya la salle du regard. Elle avait la flemme de partir à la chasse à l’homme ce soir, son équilibre était encore trop précaire. Autant rester vissée sur ce tabouret et aligner les boissons non alcoolisées tout en discutant le bout de gras avec un vieux copain.

______________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ryan Perkins
• Homme à tout faire •

• Homme à tout faire •
Messages : 738
Date d'inscription : 10/05/2013

Description du personnage
Âge : 33 ans
Côté cœur : Aucune relation officielle
Conjoint(e) : /

MessageSujet: Re: Leave me alone, please... Mer 2 Avr - 15:27

Ryan est tout simplement heureux de la voir près de lui. Bon, évidemment, il n'avait pas pris de ses nouvelles mais Ryan est le genre de personne à laisser passer les choses. Il n'est pas là, à demander constamment des nouvelles de ses proches. Lui aussi, il aime quand on le laisse tranquille alors, il fait la même chose avec les autres. C'est aussi simple que ça. Et puis, alors qu'elle venait de virer la fille, une conversation entre eux débute. Ryan aurait pu se braquer ou se retenir de quoi que ce soit mais non, il préfère en parler ouvertement, de ce qu'il a vécu. Après, elle n'est pas obligée de le croire, il s'en fout tellement. C'est de l'histoire ancienne. Mais pour le coup, il avait envie de créer un peu de surprise et de voir sa tronche quand il allait lui sortir que oui, il a bien fréquenté une femme et qu'il a formé un couple. Enfin, un couple secret. Il rigole même en entendant les différentes questions de la jeune femme. Oh oui, c'était bien une femme (a). «  De toute façon, c'était super compliqué. Comme toujours avec les nanas.. Mais elle, elle voulait pas qu'on s'affiche ensemble. Je crois qu'elle avait peur pour sa réputation. Elle allait en prendre un coup ». Dit-il avec un sourire. Ryan est définitivement passé à autre chose et ne veut plus revenir dessus. Comme il vient de lui dire, cette relation avait été très compliqué mais il ne regrette rien, vraiment rien. « Tu devrais essayer, j'suis sûre ça va te plaire... ! » Lui souffle Ryan en la poussant avec son épaule. Il la taquinait un peu et franchement, il avait un peu de mal à la voir en couple, elle.

Et puis, intrigué par la suite des propos de la jeune femme, il lui demande où elle était passée. Il s'attend au pire. En fait, elle lui apprend qu'elle était dans une sorte d'organisation qui devait gérer les problèmes d'alcool. Même si c'est une bonne chose qu'elle l'ait fait la démarche, à ses yeux, ce genre d’institution n'aide en rien.. Ca bourre seulement le crane et voilà. Ryan grimace quand il entend 'un centre pour les gens comme moi'. Sa mâchoire se crispe automatiquement parce qu'il pense à la prison et à son propre parcours. Il soupire avant de lui souffler : « T'étais pas obligée d'y aller si ? Enfin, je veux dire, y a d'autres moyens.. Ces gens, ce sont des connards, ils vont pas t'aider.. » Reprend Ryan en soupirant. Il déteste ce genre de personne et ça se voit sur son visage, ça l'embête un peu XD.

Juliana finit par regarder tout autour d'eux, sûrement à la recherche de la jeune femme de tout à l'heure. Il ne s'inquiète pas, elle ne va pas revenir.. D'ailleurs, il le fait savoir. Et sa réponse lui arrache un léger sourire en coin. Elle le drague ou quoi ? Ryan, lui, il adore ça (a). Mais il reste sur le ton de la rigolade et lui demande : « Alors quoi ? Tu me complimentes là.. t'as quelque chose à me demander ou quoi ? » Demande Ryan avec un sourire de con. En général quand on envoyait des fleurs à une personne, c'est soit pour se faire pardonner de quelque chose ou bien, soit demander un quelconque service. Il ignore bien ce qu'elle peut lui demander mais au moins, il a essayé. Ryan lui fait savoir comment il a connu cette fille et finit par avouer qu'il l'avait tout simplement abandonnée. Il acquiesce, en même temps de boire sa bière. En la reposant, il reprend : « En même temps, on s'en fout qu'elle soit grande ou petite, du moment qu'elle est bonne au pieux.. »  S'exclame Ryan avant d'éclater de rire. L'art et la manière de dire les choses franchement. Un sourire de crétin se dessine sur son visage, oui, il est fier de ce qu'il vient de balancer. Au moins, il montrait clairement qu'il s'en foutait royalement de cette fille et qu'il n'était préoccupé que par le sexe (a). Ryan est tellement détendu qu'il parle de tout et de rien et surtout, qu'il parle fort comme ça, sans se soucier des autres autour. Non, vraiment, il est bien.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Leave me alone, please...

Revenir en haut Aller en bas

Leave me alone, please...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shady Cove :: SHADY COVE :: 
Commerces & Divertissements
 :: Bar/Café
-
Sauter vers: